L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 22:00

Effectivement, je refais le film de la journée avec les modifications que j'aurais aimé y apporter (j'aurais dû dire ça.. faire ça.. ne pas... blablabla.. et donc, il se serait passé ceci.. ou cela... etc..) et je m'endors d'épuisement, ou pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par cerise71 le Mer 8 Mai 2013 - 19:13

Moi aussi, insomniaque depuis 3 ans 1/2;, moi qui était une grosse dormeuse. Je rumine pas mal au moment de me coucher. Il est possible que ça vienne de mon béta-bloquant que j'ai commencé à prendre à cette période. Je redormais mieux depuis l'arrêt de mon traitement mais depuis un mois, rebelote; peut-être à cause d'une lombo-sciatique qui m'a tenue compagnie qqs semaines. Mon anxiété chronique aussi joue bcp. En ce moment, je rumine car je vais changer de boulot dans un mois mais également pour d'autres raisons.
avatar
cerise71
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 53
Localisation : saone et loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Orchidée le Jeu 9 Mai 2013 - 19:48

J'ai rarement une nuit où je dors vraiment, où mon cerveau déconnecte complètement. C'est un mécanisme de contrôle chez moi. La peur de perdre le fil. Je vois combien j'utilise mon cerveau de surdouée pour garder le contrôle sur ma vie, sur les évènements, dans mes relations. Je vois en écrivant ces mots combien je vis le sommeil comme une reddition, comme une capitulation.
avatar
Orchidée
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 56
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Ven 10 Mai 2013 - 3:55

Ben voilà .. il est 3:54, je dors plus depuis 3:00, comme toutes les nuits depuis 25 ans. Marre.. et fatiguée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Matazy le Ven 10 Mai 2013 - 8:31

quand j'avais 3 ans, parfois je ne dormais toujours pas à 23h
ma mère se posait des questions
peu être un cerveau un peu rapide ayant du mal à se mettre en sommeil ?

je n'aime pas le noir, j'adore les lumière fortes dans une maison ou un appartement, j'aime bien y voir clair, la sombritude c'est dark

la peur de la mort : dormir c'est être inconscient pendant quelques heures, c'est ne plus être maitre de son corps

l'écran d'ordinateur, lumineux, envoie une information au creveau comme quoi il n'est pas l'heure de dormir, c'est comme une fenetre ouverte sur le jour

la cigarette empeche de bien dormir, si le corps n'est pas très fatigué on se réveille prématurement par manque de nicotine et on a du mal à s'endormir

le manque d'activité physique fait que le corps a un peu trop d'énergie, encore plus si on consomme pas mal d'aliments riches en vitamine C moins de 4h avant de se coucher, idem pour le café, le thé

depuis que je fais plus de sport j'arrive mieux à m'endormir

ma technique pour m'endormir :
je trouve une position confortable, souvent sur un coté dans mon cas,
j'essaye de ne pas trop penser, de faire le vide, j'essaye de ne plus penser de façon rationelle, par contre je laisse la place aux reves, donc je pense à des choses insolites, comme me remémorer un rêve que j'ai fais précédement

je ne sais pas si vous connaissez ça, ca m'arrive rarement, mais j'adore : je me réveille un peu le matin, et j'étais dans un super rêve, j'essaye de me rendormir très vite, parfois j'arrive à être conscient que je rêve et à diriger mon rêve ! j'adore cette sensation, j'arrive à faire apparaitre des personnages que j'aime dans mon rêve, mais je ne maitrise pas toujours leurs actions... c'est assez étrange, comme une demi-conscience...

un rêve que je fais très souvent : je flotte dans l'air dans une pièce, et je peux avancer grâce à la pensée, cela ne me prend aucune énergie, et donc je m'amuse à changer de pièces et à me balader, j'adore !
Il s'agit d'endroit où j'ai vécu ou que j'habite actuellement, mais la configuration des lieux n'est pas exactement comme dans la réalité, parfois la moitié est vraie, et l'autre moitié est complément délirante
si j'ai bien aimé un rêve et que je m'en souviens au réveil, je me remémore le rêve pour l'enregistrer pour du long terme

Matazy
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Bird le Ven 10 Mai 2013 - 21:56

Le soir, j'ai sommeil, je me couche, je commence à m'endormir et là... mon cerveau se "rallume" et me sort une liste (de choses à faire, à ne pas oublier, à vérifier, ou simplement de sources d'anxiétés). Je me relève et agis (s'il le faut) ou tente de calmer tout ça, en regardant la télé le plus souvent (heureusement la nuit il y a de la qualité sur certaines chaînes) ou en me promenant ici sur ZC.

Par fois je ne m'endors tout simplement pas. Je fais en moyenne une nuit totalement blanche par semaine, et lorsqu'il l'arrive de très bien dormir, la nuit suivante est en général courte ou inexistante. Je n'ai pas fait de grasse matinée depuis des lustres. Et tout ça nous fait une moyenne de 5 à 7h (maximum) de sommeil, le temps de se faire des bonnes journées d'hyperactif dans la foulée...

avatar
Bird
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1184
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par annomica le Sam 11 Mai 2013 - 0:57

Le soir, j'ai sommeil... faut il déjà se coucher ? et risquer de se réveiller dans 2-3 heures et ne plus pouvoir dormir... il faut d'abord déconnecter le cerveau (une petite télé ?... un sudoku ? ... ah oui, c'est vrai, ça a marché pendant un moment et là soit c'est trop facile, soit je bloque, bloque sur des grilles plus difficiles... grrr..., il faut que je prenne le temps de voir comment ça marche... mais... pas le courage... pfff... ouh la déprime guette, broder ? suis trop fainéante (quand je pense qu'il y en a qui me pensent hyperactive... n'importe nawac...)... ) ah oui.... si je m'étais forcée à bouger un peu plus aujourd'hui, à aller nager, je dormirai mieux, plus longtemps... demain ? si je suis courageuse, si j'ai le temps...

et quand on est réveillé en pleine nuit que faire...

parfois on ne dort pas sans raison...et là on sait qu'on a des tas de trucs qui trainent dans la maison mais on ne va quand même pas faire du ménage, du tri de papiers à cette heure ci, des trucs pour le boulot... (euh seulement s'il y a urgence, sinon si c'est juste pour s'occuper pas, je me lève pas... )... c'est quand même débile, avoir 10 000 trucs à faire et... s'ennuyer...

bon en même temps parfois on dort pas parce qu'on a un pb de conscience, un pb de boulot, un pb "d'intendance" à résoudre qui trotte dans la tête... alors là c'est bien, parce qu'au moins, on peut y réfléchir, s'occuper, trouver une solution (ou pas...pas tout de suite mais on va trouver une solution, forcément)... et après, s'endormir satisfait ...

tout de façon, le meilleur moment pour dormir, c'est bien connu, c'est au petit matin... quand c'est trop tard...
avatar
annomica
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 47
Localisation : en marge de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Matazy le Sam 11 Mai 2013 - 6:24

Bird a écrit:Je me relève et agis (s'il le faut) ou tente de calmer tout ça, en regardant la télé le plus souvent (heureusement la nuit il y a de la qualité sur certaines chaînes) ou en me promenant ici sur ZC.

je le fais aussi, mais c'est pas l'idéal puisque un écran (c'est très lumineux) c'est comme une fenetre ouverte sur le jour, et ca envoie l'information au cerveau : c'est pas le moment de dormir. finalement il est préférable de lire un livre dans la pénombre d'une lampe de chevet, ca fatigue davantage... Mais de mon coté je n'ai pas de livre à lire ici... donc ordi...

Matazy
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Bird le Sam 11 Mai 2013 - 11:28

Oui, mais quand je lis, très vite je pique du nez. Éteins. Et là, ça recommence : pensée qui redémarre, etc. Shocked Mad bounce
avatar
Bird
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1184
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Sam 11 Mai 2013 - 13:10

Bonjour à tous,

En vous lisant, il est très probable que le sommeil chez les Z' soit encore plus perturbé d'une manière ou d'une autre du fait de notre sensibilité/excitation.

J'ai toujours beaucoup dormi enfant (style 12h) je faisais mes nuits impeccablement. Puis adolescente j'ai commencé à me lever à 5h et me coucher tard, j'ai gardé ce rythme jusqu'à 23 ans, ce qui fait que je passais pour une hyperactive. Puis j'ai fait une dépression, là je faisais de graves insomnies.

Je n'arrivais pas à me décontracter l'esprit ni le corps, mon cerveau fonctionnait tout seul et travaillait pour mes études (il écrivait dans ma tête ce que j'avais à faire, les pages que je devais écrire, etc.) puis j'étais frustrée de ne rien pouvoir faire d'autres que mes études donc je grattais des miettes de temps pour faire des recherches en parallèle, etc.

Résultat, gros épuisement, mononucléose, dépression, après j'ai beaucoup dormi. Désormais j'ai mon petit rituel : tisane, boules quiès, bandeau pour les yeux (je suis devenue très sensible et la moindre chose me réveille) mais si je suis trop excitée par ce qui va se passer le lendemain, ou une remarque ne serait-ce qu'un peu négative dans la journée, hop, insomnie.

Donc tu es loin d'être tout seul. Mais j'ai compris qu'être "trop" ce n'est pas bon pour notre corps, on finit toujours par le payer. Je me force à dormir un maximum et à me reposer dès que je peux, quitte à passer trop de temps à faire la sieste, etc. J'essaie aussi de ne pas trop me stimuler intellectuellement, ça paraît bête, mais je ne viens plus tardivement sur ZC car si j'ai un projet qui m'accapare, ou une idée, hop, c'est fini.

Je me considère comme une enfant excitée qui a besoin d'être calmée avant d'aller dormir Au dodo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Sam 11 Mai 2013 - 21:03

Colours a écrit: si je suis trop excitée par ce qui va se passer le lendemain, ou une remarque ne serait-ce qu'un peu négative dans la journée, hop, insomnie.

pareil... j'ai beau faire attention à me coucher tôt pour récupérer, la moindre remarque un peu négative => Perplexe Crazy avec ça, impossible de trouver le sommeil ! et le lendemain, je suis déchirée..

Idem pour l'excitation d'un truc super intéressant à faire le lendemain, si je pouvais faire tourner les heures plus rapidement, je le ferais ! Hamster et comme je peux pas ben... je dors pas et je compte les heures Baille

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Mégalopin le Ven 17 Mai 2013 - 14:27

Mary Poppins a écrit:Ben voilà .. il est 3:54, je dors plus depuis 3:00, comme toutes les nuits depuis 25 ans. Marre.. et fatiguée

Ah, le réveil de 3h du matin! Un grand classique!

En médecine chinoise c'est l'heure du foie. Foie encombré

Spoiler:
http://holisticattitude.free.fr/wordpress/?page_id=1196
[i]HORLOGE DES MERIDIENS

Heure (h) solaire Organe Décryptage

23h-1h
Vésicule biliaire (yang) :Un reservoir, fonction comme une chasse d’eau; se remplit et se vide. Colère ‘stockée’, débordement émotionnels, prise de décisions, perdre de vu de l’essentiel, difficulté à relativiser

1h-3h*
Foie (yin): Responsable de la détoxication de l’organisme; le stockage des aliments nutritifs. Colère refoulée, irritabilité, stress, impatience, projet d’avenir, impuissance à agir, remise en cause, acceptation de notre image, de nous-même


3h-5h*
Poumons (yin): Capture l’oxygène de l’air, nous permet de respirer, d’être en vie; notre territoire qui nous protège du monde extérieur par un bouclier (peau), envahisson par des agresseurs! Tristesse, mélancolie, désenchantement, remise en causes des valeurs, situation étouffante

5h-7h*
Gros Intestines (yang): Responsable d’éliminer et d’évacuer les ‘déchets’. Difficulté du lâcher prise du passé, vieilles croyances. Tristesse, élimination du passé

7h-9H*
Estomac (yang): Responsable d’entamer le processus de la digestion des aliments (événements) dans le corps. Evacuation des aliments. Mauvaise digestion des événements’. Trop perfectionniste. Besoin d’être nourri de l’extérieur

9h-11h*
Rate (yin) : Tient un rôle dans l’épuration sanguine, des toxines. Le sang transport de l’énérgie, il nourrit et il nettoie le corps. Qualité de nourriture de votre for intérieur. Pensée, excès de soucis, surmenage intellectuel, rumination, réfléchi ‘trop’

11h-13h*
Cœur (yin): Le siège de l’amour de la vie, la source de la vie. Pessimisme, amertume, absence de joie de vivre

13h-15h*
Intestin grêle (yang) : Cet organe fait le tri entre les aliments utile (vers la rate) et inutile (vers le GI et la vessie). c/td> Pouvoirs de transformation et transmutation. Difficulté de communiquer. Recherche de la verité.

15h-17h*
Vessie (yang): Rèservoir; joue un rôle important dans le contrôle et l’expulsion des liquides (de l’eau) du corps. Excès de contrôle sur lui-même ou les autres, agitation, peur, angoisses, prêt à lâcher les vieilles mémoires.

17h-19h*
Rein (yin): Une station d’épuration; maintien l’équilibre hydrique (de l’eau) du corps. Peur, peurs ancestrales, angoisses, désespoir, (la vie n’a plus de sens), manque de volonté, un fort désir de créer.


19h-21h*
Maître du cœur (yin). Régularise le coeur. Protège le cœur des agressions, des attaques externes, rapports intimes menacés.

21h-23h*
Triple Réchauffer/trois foyers (yang) Fonction principal régularise les intestins (système lymphatique). La circulation de l’énergie originelle, difficulté des aspects sociales

avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4372
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Ven 17 Mai 2013 - 20:35

Mégalopin a écrit:

[i]HORLOGE DES MERIDIENS

Heure (h) solaire Organe Décryptage


1h-3h*
Foie (yin): Responsable de la détoxication de l’organisme; le stockage des aliments nutritifs. Colère refoulée, irritabilité, stress, impatience, projet d’avenir, impuissance à agir, remise en cause, acceptation de notre image, de nous-même

Mais c'est génial ça !! merci à toi Approuve Bravo !

Non mais comme si j'étais en colère refoulée depuis 25 ans, irritable, stressée, impatiente (!), avec de profondes remises en cause de mon moi-même, d'acceptation de mon image... là Mégalopin..... c'est trop bien me connaître lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Mégalopin le Ven 17 Mai 2013 - 21:08

Mary Poppins a écrit: Approuve Bravo !

A long terme, un mauvais foie fait aussi une mauvaise vision Neutral


Reste plus qu'à détoxiquer le foie...

Thé Tuo-Cha, plein, et modification du régime alimentaire Suspect
Et un peu de sport au quotidien Pété de rire


avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4372
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Ven 17 Mai 2013 - 21:15

Alors sport, c'est bon.. j'en fais, le thé j'en bois.

Régime alimentaire pas trop mauvais mais bon, à modifier un peu quand même ! Boire un peu plus d'eau, et surtout, arrêter la clope je pense.

Il me semble aussi que mon médoc que je prends depuis des années y est aussi pour quelque chose.. il est connu pour faire monter les gama GT dans le sang (tout comme l'alcool) et ça attaque le foie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Mégalopin le Ven 17 Mai 2013 - 21:57

Il y a plein de choses à faire mais je te laisse farfouiller sur le net.

Pour la médecine chinoise utiliser le sigle MTC (médecine traditionnelle chinoise), leur diétothérapie est très étudiée.

Pour en revenir aux troubles du sommeil dans mes signets j'ai trouvé ça

avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4372
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Invité le Ven 17 Mai 2013 - 22:29

Merci à toi, je vais voir ça... et je pense aussi que je vais voir si je peux pas changer de molécule médicamenteuse, ça pourrait aussi se faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par cid le Ven 19 Juil 2013 - 2:22

Petite contribution, à une heure tout à fait appropriée...

J'ai des insomnies, fréquemment mais sans aucune régularité. Je peux ne presque pas dormir pendant une semaine, et passer les 6 prochains mois tranquilles. Ou, sans prévenir, faire une nuit blanche par-ci par-là, à quelques jours/semaine d'intervalle.
Je pense que le facteur hygiène de vie est exclu (sport OK, alimentation OK, pas d'alcool ni drogues...). Par contre, une journée passée particulièrement mauvaise ou une à venir attendue avec impatience, et c'est gagné. Et quand je commence à gamberger parce que je sens que la nuit à être compliquée, c'est la tornade qui se déchaine dans le cerveau et la nuit est définitivement foutue !
avatar
cid
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 30
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par 22h10 le Dim 16 Oct 2016 - 6:48

Bonjour Very Happy
Je ne savais pas si je devais réouvrir un topic ou en déterrer des vieux avec la fonction recherche...
Je me reconnais énormément dans pas mal de témoignages...
J'ai jamais "aimé" le fait de dormir déjà depuis toute petite, le "maniement de la lampe de poche en mode expert" comme une personne disait :3
Puis en grandissant j'ai démultiplié les activités... Jusqu'à ce qu'on mon corps lâche (première fois, tendinite). Ce qui a du me faire "stopper" mes 2 boulots et mon activité sportive pendant une semaine. En soi pas si grave, mais ça fait bizarre de passer de 5h à 16h de sommeil sans transition (et cela pendant 3 semaines, ce à quoi le médecin m'a répondu de faire une prise de sang et d'avoir un rythme normal... merci)! Ce fût temporaire bien sur et j'ai continué sur cette voie jusqu'à être totalement décalée (étudiante mais aussi horaires de service en restauration...)
Maintenant j'ai réussi à diminuer mes activités. Néanmoins, je retrouve le sentiment de "ne pas assez me dépenser". Dans tous les cas, que je me dépense assez ou pas, cela pèse énormément sur mes études... Difficultés de concentrations, siestes la journée, j'ai l'impression de n'avoir aucun rythme. Et quand j'ai des insomnies, je ne suis pas au top de ma concentration et ait vraiment du mal à réviser pour autant.
Quelles sont les alternatives que vous avez trouvé?
Même avec le sport et une alimentation très surveillée, cela n'y fait rien. Je pense me mettre à la méditation, on m'en a dit beaucoup de bien. J'ai pensé à également consulter puisque cela devient de plus en plus occurrent donc gênant pour mes études, mais sérieusement je ne veux pas prendre de somnifère., surtout si c'est pour me dire de faire plus attention à mon rythme (kezakoooo?)...
avatar
22h10
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 13/10/2016
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Pola le Dim 16 Oct 2016 - 21:55

- Tu veux dormir ? Accepte de ne pas dormir
- Mais je ne peux pas accepter ce que je ne veux pas.
- T'as raison, oubli ce que je viens de dire.
- Pourquoi ?
- Parce que tu n'acceptes pas d'accepter l'inacceptable.
- Tu m'embrouille là...
- Oubli ce que je viens de dire.
- Tu veux dire que toi tu dors parce que t'as accepté l'inacceptable ?
- Oubli ce que tu viens de dire.
- J'avais entendu dire que l'auto hypnose ça marchait pas mal...
-...
- Je risque rien à essayer.
- ...
- T'en penses quoi ?
- rrrrrrr pffff rrrrr
- JE RÊVE !! Il dort.

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4590
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

SOMMEIL

Message par Belena le Mer 19 Oct 2016 - 21:48

Lysange a écrit:Mon cerveau s'arrête pu. En fait c'est pas que je dors pas c'est que je dors jamais vraiment. Toujours un semi sommeil dans lequel je pense, de façon plus ou moins lucide selon mon degré d'éveillement. Sale impression de ne pas avoir dormi du tout le matin suivant. Et de s’être "pris la tête" pendant des heures... En plus, ça ne fait pas avancer les choses ces pensées...

En fait je crois que 5ans après le début de mes problèmes de dépression je retrouve mon rythme "naturel" : l'été, je ne dors pas.
Oui, j'ai la même chose, c'est horrible… Par contre pendant la semaine je dors mieux le week end et à la fin de la semaine ( car je pense que je suis trop fatiguée), et je dors mal au début de la semaine…
Pendant les vacances, j'alterne des périodes chaotiques du sommeil et des autres où je dors comme un bébé…
Normalement je m'endors toute de suite, mais je me réveille au fur et à mesure, et la pensée se déclenche… Dans une période frénétique je n'arrive même pas à m'endormir tout de suite… ARGGG.
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 623
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par lunaa le Lun 3 Juil 2017 - 9:47

Je viens rajouter ma pierre à l'édifice des insomniaques.

Personnellement, j'ai pris des antidépresseurs pendant 7 ans à cause d'un mauvais suivi et depuis, je dors très mal. C'est pas que j'étais une grande dormeuse avant mais quand même, j'avais mon compte d'heures. Il m'arrivait d'avoir du mal à m'endormir, de faire des insomnies pendant 2/3 jours pendant les exams ou problème. Je me rappelle de la fois où je suis partie en voyage scolaire en Turquie. C'était la première fois où je quittais le continent européen (on a fait tout l'ouest turque), où je prenais l'avion et j'ai eu 3/4 jours d'insomnie sur place. Je crois que mon inconscient ne se sentait pas très en sécurité. Cela dit, ça n'avait rien de comparable avec ce qui arrive depuis 2009 et mes antidépresseurs.

Quand je prenais ces saletés, je dormais max 3-4 heures mais je parvenais à faire pas mal de choses dans la journée. Par contre, il m'a été quasi toujours impossible de me lever la nuit pour donner le biberon à mon fils lorsqu'il ne faisait pas encore ses nuits (c'est son papa qui se levait). Depuis que je les ai arrêtés, c'est l'enfer. Les premiers mois post-sevrage, je voguais entre insomnie complète et des réveils incessants. Il m'arrivait de passer 10-11 nuits d'affilée en ne dormant qu'une heure. J'avais l'impression de devenir folle. Puis, j'ai commencé à grappiller quelques heures de sommeil, à mieux m'endormir. Mais j'étais toujours en demi-réveil à partir de 5h-6h (en allant se coucher à 1h). Cette année, enfin, j'ai connu mon premier mois (de mi mai à mi-juin) où j'ai réussi à dormir de 5 à 8 h par nuit. J'ai senti qu'enfin, je récupérais. Je pensais que ça y est, victoire, le sommeil était revenu...et là, maintenant, depuis une quinzaine de jours, rebelote, mais cette fois, ce sont des terreurs noctures, des cauchemars dont je ne me souviens pas, quasi toutes les nuits...et je suis exténuée.

Le plus frustrant c'est que tout le monde croit que c'est parce que je me casse trop la tête mais moi, je suis sûre que ce sont mes médocs qui ont complètement détruit mon sommeil.

J'ai essayé des tas de trucs: plantes, alcool, rester levée toute la nuit, hypnose, thérapie du sommeil

Si je n'avais pas mon petit garçon, ça m'angoisserait moins cette histoire. J'adapterais ma vie. Je m'enfouterais d'aller dormir à 3h du mat, je prendrais un job de nuit mais lui, il a un autre rythme, il doit aller à l'école (son papa et moi sommes séparés)...Bref, ces jours-ci c'est très dur et je n'arrive pas à lâcher prise.

Sorry pour le pavé et le message déprimant.

lunaa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 55
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 36
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par schmetterling le Lun 3 Juil 2017 - 20:32

C'est moche ces insomnies… J'ai eu un truc semblable, réveil avec le cœur à donf' comme s'il avait eu un grosse contraction, ce genre de sensation à gauche de la cage thoracique. Ça arrivait après des rêves de travail où il s'agissait de faire fonctionner des choses que la physique interdisait ! (en creusant, je me suis aperçu qu'il s'agissait aussi d'un problème personnel du fait que j'avais plus ou moins dit que ça devait fonctionner et que cette idée m'engageait personnellement, et que j'accorde beaucoup d'importance à la cohérence de mes propos et positions – merci le psy comportementaliste).

Il est possible de gérer de petites périodes d'insomnies, sans que ce soit trop la catastrophe. Ton sommeil est détraqué, mais ça ne t'a pas empêchée de vivre… Le soucis ce sont ces « terreurs nocturnes » et le sentiment de perte de contrôle qu'elles provoquent et installent sur la longueur. Le mieux à court terme c'est sans doute de répondre à ces questions:
– Pourrais-tu décrire ce que tu nommes « terreur nocturne » ? Y a-t-il un thème particulier ?
– Est-ce qu'il s'est passé quelque chose dans ton environnement dans les 2-3-4 dernières semaines qui pourrait les provoquer ?

Peut-être qu'en fouillant un peu tu trouveras ce qui te préoccupe, et tu pourras peut-être prendre des mesures qui te rassureront et te donneront un sentiment de contrôle qui empêchera les terreurs nocturnes. (typiquement un scénario qui pourrait me convenir dans un cas de rechute – pas sûr que ça convienne à tout le monde)


schmetterling
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par lunaa le Mar 4 Juil 2017 - 18:31

Terreur nocturne: c'est l'impression d'être passée d'un cauchemar à l'autre pendant la nuit. Ce sont des rêves très intenses dont je ne me souviens pas, pour la grande majorité mais qui me provoquent une grande angoisse au réveil.

Oui, il s'est passé quelque chose que j'ai du mal à digérer il y a un peu plus de deux mois mais le plus étrange, c'est que suite à cette épreuve, j'ai (presque) bien dormi pendant un gros mois. Chose qui ne m'était pas arrivée depuis 2009.

lunaa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 55
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 36
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par schmetterling le Mar 4 Juil 2017 - 22:24

lunaa a écrit:Terreur nocturne: c'est l'impression d'être passée d'un cauchemar à l'autre pendant la nuit. Ce sont des rêves très intenses dont je ne me souviens pas, pour la grande majorité mais qui me provoquent une grande angoisse au réveil.
Je vais essayer de décrire chez moi le cauchemar type de ceux qui me provoque des angoisses:
– étape 0 : un truc pourri m'arrive (ça peut être n'importe quoi)
– étape 1 : j'essaie de m'en sortir, d'améliorer les choses, de les éviter, de m'échapper
– étape 2 : ça s'aggrave, retour à l'étape 1 à moins que ce ne soit trop intense/insoutenable auquel cas je me réveille

Jusqu'à ce que ce que je me réveille, après ce qui me semble être une sorte d'épisode non-stop d'auto-bâchage/frustration; une petite séance de torture entre-soi qui m'a mis à nu face à moi-même. Il n'y a que dos au mur, sans alternative que je me réveille. Le détail du cauchemar s'efface dans la minute du réveil, seule reste cette impression de s'être imposé un mauvais moment à s'enfoncer soi-même. Quand cela se répète, s'y mèle une sorte de honte, de culpabilité de s'être imposé ça à soi-même, et des réactions qui peuvent être apparues dans les étapes n°1 successives.

Il me semble avoir fait de gros progrès quant à la connaissance des causes/conditions pour l'apparition de telles périodes… Pas trop envie de trop raconter ma vie, si ça t'intéresse je peux détailler pas de soucis. J'essaie juste de mettre des mots sur mon cas, pour que tu t'aider à mettre des mots sur le tien (par contraste ou similitude). Pourrais-tu décrire le schéma type, les thèmes récurrents (si possible) et comment tu vis le cauchemar et le réveil (ou semi-sommeil consécutif) ?

lunaa a écrit:Oui, il s'est passé quelque chose que j'ai du mal à digérer il y a un peu plus de deux mois mais le plus étrange, c'est que suite à cette épreuve, j'ai (presque) bien dormi pendant un gros mois. Chose qui ne m'était pas arrivée depuis 2009.

Ça c'est étrange, ça peut être une bonne piste de réflexion. A-t-il fallu du temps pour encaisser ? pour réaliser ? Quelle a été ton approche à propos de cette chose sur les 2 mois ? Comment ton approche a-t-elle évoluée ?

schmetterling
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 31/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'insomnie, ça vient d'où chez vous?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum