quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Aller en bas

Incompréhension

Message par Segolene25 le Jeu 6 Sep 2018 - 9:52

Bonjour,

Pour moi la plus grande difficulté c'est leur méchanceté et leur manque d'empathie. Leur capacité à balancer des méchancetés sans se rendre compte que ça fait mal à l'autre ou alors sans s'en préoccuper. Cf tout mon collège, et maintenant mon travail.
Évidemment je généralise car tout le monde n'est pas comme ça.

Moi une simple remarque ça peut me faire mal pendant limite des années. ET puis comme je suis parfois différente (disons que je me permets des choses que d'autres ne se permettent pas quand je les trouve justes, je n'ai jamais pu me conformer à faire quelque chose dont je n'ai pas envie et qui dessert soit mon travail, soit d'autres personnes sous prétexte que les autres le font), bah c'est continuel.
Je fais comme ci ça m'atteignait pas, mais ça me fait perdre toute confiance en moi, j'ai plus du tout envie de venir au travail et surtout peur du regard des autres. C'était pareil à l'école.

Je ne comprends pas.... Mon psychologue m'a dit qu'il fallait que j'apprenne à être un petit peu plus violente c'est-à dire à pouvoir répondre une méchanceté si on m'en dit une pour qu'on me respecte, mais ça demande de l'entraînement, puis je trouve ça tellement triste d'être obligée d'en arriver là..

Voilà :/

Segolene25
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 06/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par nikoku74 le Jeu 6 Sep 2018 - 11:36

pour moi, la plus grande difficulté est de m'entendre dire des choses telles que :
-"tu prends toujours tout trop à cœur"
-"dans la vie, faut pas trop penser" ...
avatar
nikoku74
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1132
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 43
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Lili0 le Sam 8 Sep 2018 - 21:13

nikoku74 a écrit:pour moi, la plus grande difficulté est de m'entendre dire des choses telles que :
-"tu prends toujours tout trop à cœur"
-"dans la vie, faut pas trop penser" ...

Pareil... Crying or Very sad

Le pire c'est les gens proches de moi qui nous connaisse et qui dise ça.

La dernière fois, mon copain m'a sorti "pourquoi tu as besoin de savoir ça ???"
Alors que je me pose des questions sur tout tout le temps... Ça m'a presque choquée.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Lili0
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 06/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Mer 12 Sep 2018 - 20:48

Je ne sais pas si la question peut se poser en ces termes. L'adaptation aux surefficients est-elle gagné d'avance ? Quelle est la limite d'adaptabilité, les écarts type de la courbe de Gauss ? Le surdoué est dénué de toute difficulté relationnel vis-à-vis d'un autre surdoué ? Je ne crois pas que les choses puissent être résumées à cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Cookie le Ven 14 Sep 2018 - 20:03

Ça ne peut sans doute pas se résumer à ça dans la mesure où les zèbres ne sont pas tous identiques.

Mais j'ai fait hier le constat de ce que décris Segolene95. Ça a été une révélation. Je ne comprenais pas pourquoi j'avais autant de mal à faire confiance aux autres. Ma conclusion c'est que la plupart des personnes qui ont eu une importance dans ma vie, m'ont toujours blessé à un moment ou à un autre et ont fait preuve d'indifférence face à mes sentiments.
Beaucoup de personnes semblent manquer d'empathie et peuvent blesser les autres consciemment, même lorsqu'ils sont censés compter pour eux.

C'est quelque chose qui me dépasse complètement.
avatar
Cookie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 31
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Ven 14 Sep 2018 - 20:13

Segolene25 a écrit:Bonjour,

Pour moi la plus grande difficulté c'est leur méchanceté et leur manque d'empathie. Leur capacité à balancer des méchancetés sans se rendre compte que ça fait mal à l'autre ou alors sans s'en préoccuper. Cf tout mon collège, et maintenant mon travail.
Évidemment je généralise car tout le monde n'est pas comme ça.

Moi une simple remarque ça peut me faire mal pendant limite des années. ET puis comme je suis parfois différente (disons que je me permets des choses que d'autres ne se permettent pas quand je les trouve justes, je n'ai jamais pu me conformer à faire quelque chose dont je n'ai pas envie et qui dessert soit mon travail, soit d'autres personnes sous prétexte que les autres le font), bah c'est continuel.
Je fais comme ci ça m'atteignait pas, mais ça me fait perdre toute confiance en moi, j'ai plus du tout envie de venir au travail et surtout peur du regard des autres. C'était pareil à l'école.

Je ne comprends pas.... Mon psychologue m'a dit qu'il fallait que j'apprenne à être un petit peu plus violente c'est-à dire à pouvoir répondre une méchanceté si on m'en dit une pour qu'on me respecte, mais ça demande de l'entraînement, puis je trouve ça tellement triste d'être obligée d'en arriver là..

Voilà :/

Je me suis souvent senti très mal sans véritablement comprendre pourquoi, jusqu'à que je cherche vraiment à comprendre cet état. C'est simplement les remarques blessantes ou injustifiées, auxquelles j'ai pris l'habitude de ne pas répondre. Je pensais que ça ne me touchait pas, mais en fait c'est faux, ça me touche malgrès le non interet conscient que j'essai d'y donner. Ce n'est pas évident, mais comprendre que la remarque idiote ou brutale que j'ai entendu le matin est la cause de mon mal-être l'après midi, ça m'aide à remettre les choses à leurs place. Je pense réellement que je ne suis pas assez agressif, mais c'est difficile d'aller contre sa nature. Le plus dramatique est qu'il s'agit parfois de chose anodines ou qui n'ont pas pour but de blesser, mais qui entrent parfois en résonance avec mon histoire personnelle ou ma nature profonde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Cookie le Ven 14 Sep 2018 - 20:23

Xav06 a écrit:
comprendre que la remarque idiote ou brutale que j'ai entendu le matin est la cause de mon mal-être l'après midi

Tout à fait.
Parfois le mal être peut même venir de l'expression d'un visage, d'un regard, d'une posture ou d'un silence que je n'ai pas réussi à décrypter mais qui semblait m'être destiné.
La communication non-verbale est parfois plus agressive que les mots.
avatar
Cookie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 19/02/2017
Age : 31
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Branabrav le Ven 14 Sep 2018 - 21:01

J'ai beau essayé de m'adapter mais les valeurs, les principes, les délires et les façons de vivres sont justes totalement différentes. J'aimerai connaître les gens au cas par cas mais ce genre d'occasion est vraiment rare. Puis les gens en masse c'est quelque chose qui m'insupporte. J'ai retenté de suivre une soirée (où étrangement je fus invité), sans poser le moindre jugement, j'ai même suivit en boite alors que je déteste ça... j'ai eu l'impression d'être pressurisé, je suis sortit et j'ai chialé pour m'évacuer tout ça. La "musique" qui martel le crâne (alors que j'écoute du métal hein !), les gens qui dansent comme des zombies et qui sont persuadés d'être heureux... Je ne comprends pas, j'ai aussi l'impression que dès qu'ils s'approchent de quelque chose de beau, ils ont l'art d'y gâcher... j'ai juste envie de trouvé une perle non contaminée ou une poignée de personnes REELEMENT ouvertes d'esprits. Car ça je l'entends partout, mais dans le fond ils ne s'ouvrent qu'aux modes de pensées déjà bien établies... pour être dans la norme.
Je sais bien qu'il y a meilleurs endroits qu'une boite pour "s'adapter" mais bon pour avoir essayé dans pleins de situations, c'est rarement bénéfique, je me sens toujours de trop et je n'ai plus envie d'essayer. Je veux juste réussir à bosser avec eux quand c'est obligé sans que ça n'ai de mauvais impact sur eux, sur moi et surtout sur les personnes que j'accompagne dans mon métier. Mais là on peut aborder le Respect, chose qui ne s'acquière on ne sait trop comment...
avatar
Branabrav
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 08/09/2018
Age : 25
Localisation : THIERS

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par SB.ABcube le Mar 18 Sep 2018 - 14:26

J'ai un mal de chien à m'adapter aux autres c'est même un sacrée handicap.

Je m'explique rapidement.

J'ai peur de l'autre car l'autre veux:

- Me manger tout cru.
- Me passer au-dessus
- Ne pas me laisser vivre et penser
- Ne pas reconnaître mes capacités
- M'écraser
- etc

Alors je mords comme un chien ou je me cache.

Mon besoin de reconnaissance est énorme et me pose de sérieux souci dans ma vie de tout les jours.

Un besoin de reconnaissance genre "c'est moi le meilleur NA"

J'ai l'impression que les autres veulent s'imposer à moi et me contraindre.

Donc ce n'est plus moi le meilleur et donc pas reconnue.

Je suis tout doux comme agneau moi et ce monde est agressif.

Souvent on dit: Le moment de se braquer vient quand on se sent agressé ou destabiliser.

Je me sens tout le temps agressé et destabilisé alors je me braque.

Si je le sent cela ne peut être que vrai. Et pourtant, j'ai bien souvent tord.

avatar
SB.ABcube
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 206
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 39
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par HPX le Sam 22 Sep 2018 - 14:23

Pour moi c'est le sentiment de ne jamais ressentir une profonde et réelle connexion avec les normaux pensants à cause d'un fonctionnement cérébral et émotionnel complètement différent.
Je ressens souvent ce décalage et j'éprouve une profonde frustration. Alors que vous voulez communiquer  et interagir de façon claire, spontanée et authentique avec eux, vous avez en face de vous des gens communiquant, la plupart du temps, de façon floue, ambiguë, hypocrite, superficielle et calculée. Il manque de l'authenticité, de la spontanéité, de la profondeur dans leurs propos.
Il y  a bien sur des exceptions  chez les normaux pensants mais d'après mon expérience ils semblent être rares.
avatar
HPX
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 22/09/2018
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Aomamé le Mar 25 Sep 2018 - 14:33

Bonjour,

ça fait du bien de voir qu'on n'est pas tout seul dans son coin à galérer avec les autres "normopensants", en essayant d'expliquer de façon claire et concise des pensées qui partent dans tous les sens. Combien de fois je me suis entendue dire "je ne te suis pas, je ne te comprends pas" et moi de répondre "le principal, c'est que moi je me comprennnes" comme fin de discussion, avec une sensation de frustration sur un sujet resté en suspens...
Et je me rends compte ces derniers temps que je ne finis même plus mes phrases quand j'explique quelque chose à mes proches. De l'extérieur, ça sonne comme si j'avais une absence... je m'arrête en plein milieu de la phrase. Alors que je l'ai déjà fini dans ma tête et que je suis déjà plus loin dans l'argumentation ou j'ai déjà sauté sur le sujet connexe le plus proche.
Je suis fatiguée de devoir toujours faire attention à ce que je dis, comment je le dis, au risque de paraître soit hautaine, soit brouillon, soit pédante, ou à l'inverse idiote qui s'emmêle toute seule.
Il faudrait un de ces appareils connectés qui déchiffrent instantanément nos pensées pour communiquer de façon claire avec les autres autour!!Smile Smile Smile lol!

Aomamé
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 11/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Amandine38 le Mar 25 Sep 2018 - 14:54

Bonjour pour moi la plus grande difficulté à m'adapter au monde c'est mon système de pensée en arborescence qui fait que je passe régulièrement du coq à l'âne comme on dit personne n'arrive à me suivre et mon système de pensée en arborescence quelques rapidement une conséquence découle d'un fait. donc du coup j'anticipe beaucoup plus loin que certains et on me répète constamment que je l'ai fatigue alors que j'ai juste pensé....
Save rappelle une anecdote avec un collègue qui restait béatement devant la photocopieuse au travail et qui m'a regardé en me disant je comprends pas je vois pas où elle est la feuille alors que la photocopieuse lui disait que la feuille était coincé en B et en C et qu'il suffisait donc de tourner des boutons B et C pour récupérer la feuille.... mais lui il cherchait en D et en G.....

Et ça j'ai de plus en plus de mal à on perd un temps fou à cause de ceux qui ne prennent pas le temps de lire
avatar
Amandine38
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 86
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 40
Localisation : Chez moi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Lujan le Mar 25 Sep 2018 - 17:01

Normo pensant, ça ne me parle pas. Se faire des noeuds au cerveau, ça arrive plus ou moins à tout le monde.

Je ne cherche pas spécialement à rencontrer des zèbres, si tant est que ça veuille dire quelque chose.

J'ai connu deux personnes dans ma vie qui m'ont fait me dire "la vache, ils sont aussi bizarres/allumés/décalés que moi". Étaient-ils zèbres pour autant, je n'en sais rien et ça n'a pas d'importance.

Je ne comprends juste pas pourquoi c'est si difficile d'avoir la paix, avec des excentricités qui ne dérangent personne dans l'absolu.

Lujan
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Bibliophile boulimique le Mer 3 Oct 2018 - 18:02

Bonjour,

Je me reconnais dans chacun des messages de cette conversation. A tout cela j'ajouterai que l'une de mes plus grosses difficultés c'est de devoir faire semblant d'être normale pour être acceptée vaguement. Je m'explique:
Au début au travail, j'étais enthousiaste et travaillait à mon rythme, c'est-à-dire beaucoup plus vite que mes collègues. Inutile de vous dire la fin, vous la connaissez sûrement : les collègues se sont vexés, le chef s'est énervé, etc ...
Aujourd'hui, Je suis obligé de faire semblant de travailler lentement, et donc pour cela, Je fais tout autre chose que travailler. J'ai déjà essayé de travailler à mon rythme et de m'occuper toute seule après avoir fini, mais ça énerve tout autant.

Conclusion: pourquoi c'est toujours à nous de nous adapter en dépit de notre bien-être pour le bien-être de tous les autres ?? Je sais, l'intérêt du plus grand nombre et autres. Mais bon, c'est fatigant et déprimant.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Bibliophile boulimique
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Cimieris le Jeu 4 Oct 2018 - 9:40

Bibliophile boulimique a écrit:Aujourd'hui, Je suis obligé de faire semblant de travailler lentement, et donc pour cela, Je fais tout autre chose que travailler. J'ai déjà essayé de travailler à mon rythme et de m'occuper toute seule après avoir fini, mais ça énerve tout autant.

Même problème, mais du coup je travaille à mon rythme et quand j'ai fini je travail sur autre chose de perso, au début ça passait mal, mais avec le temps ils me laissent tranquille.
Comme ça le travail est fais et je ne m'ennuie pas, c'est tout bénef !

Mais pour revenir sur le sujet, pour ma part je ne comprends pas le small talk, ça n'apporte rien et quand j'essaie d'en faire pour sociabiliser je suis toujours à coté...
Enfin, du coup, maintenant quand je tombe sur de small talk, soit je l'oriente vers un sujet intéressant soit je m’éclipse.
avatar
Cimieris
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 25
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par falke le Dim 7 Oct 2018 - 14:26

bonjour,

je rebondis sur cette idée de s'adapter aux autres. Pour moi c'est ça le faux-self qu'on impute aux zèbres.

Or on la société nous suggère d'être nous mêmes... (nous serions incompris parce qu'illisibles)
Le souci d'être nous même c'est que du coup nous sommes , jalousés , rejetés (souvent même à notre insu, car beaucoup de zèbres sont certainement inconscients de ce qu'ils sont).

Bref le cercle infernal. Faux self or not faux Self Laughing .

Pour ma part, je compte adopter la position suivante : garder l'apparence d'un normo-pensant (mesure de protection) et être bien plus attentif à nourrir des relations avec ceux que je perçois comme zèbres. Avant quand je m'ignorais moi-même , je me comportais sans fard sans avoir conscience des réactions possible des non-zèbres.

Donc pour moi il n'y pas une principale difficulté parmi d'autres mais une difficulté de positionnement pour être accepté dans tout groupe constitué potentiellement constitué de zèbre et non zèbres.

falke
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Luw le Mer 10 Oct 2018 - 14:22

Personnellement j'ai de grandes difficultés avec le manque de respect, l'humour déplacé, dire à une fille "t'es grosse" pour la taquiner. Je ne trouve pas ça drôle. Tout le monde rit autour sauf la fille en question. Un humour très basse catégorie, j'ai même du mépris pour ce genre de comportement.

Je ne comprends pas non plus qu'on puisse "être sympa" avec quelqu'un par intérêt, juste le temps d'obtenir ce qu'on veut de cette personne puis après la traiter comme une moins que rien. Il m'arrive fréquemment de ne pas apprécier des gens, mais je reste cordiale tout en prenant mes distances. Et je ne les utilise pas à des fins personnel surtout !
avatar
Luw
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 130
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 29
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par falke le Mer 10 Oct 2018 - 14:53

Ah. Je découvre seulement toutes ces problèmatiques. Faut croire qu'en ce bas monde plus on se comporte comme un goujeat, plus on est respecté ( ou craint) par la masse. Et donc, pas emmerdé.
C'est difficile d'être aux prises avec ce bas monde. Mais surtout d'incarner ce qu'on est sans risquer de se faire bouffer.

En réalité les choses volent bien plus bas qu'on ne l'imagine.

falke
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 72
Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 10 Oct 2018 - 15:18

Je ne crois pas qu'on doive être aussi pessimiste. Les gens sont divers et les conditions sont diverses. C'est-à-dire que, dans certains cas, c'est la méchanceté qui est efficace, dans d'autres la bonté (pour le dire avec les mots les plus généraux possible) afin de susciter le respect au sens primaire du terme. C'est simplement le fait que les hommes sont diversement conditionnés et à collaborer ou se combattre lorsqu'ils sont en situation de concurrence.

Mais, heureusement, il n'y a pas de proportionnalité entre la goujaterie (ou autre comportement apparenté) et le fait d'obtenir des avantages sociaux. Ce n'est que dans certains contextes et selon une progression limitée que cela existe (ainsi l'excès de ce qui favorise peut au contraire défavoriser).

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20374
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Myamato le Mer 10 Oct 2018 - 15:24

falke a écrit:Ah. Je découvre seulement toutes ces problèmatiques. Faut croire qu'en ce bas monde plus on se comporte comme un goujeat, plus on est respecté ( ou craint) par la masse. Et donc, pas emmerdé.
C'est difficile d'être aux prises avec ce bas monde. Mais surtout d'incarner ce qu'on est sans risquer de se faire bouffer.
En réalité les choses volent bien plus bas qu'on ne l'imagine.

je te mets pas d'autres articles ou dans la même étude ou une autre .C'était aussi le gentil à qui ont demandé de faire des heures sup etc.
Je suis passionné par la self defense pas mal d'années de pratiques enseignés.Et des agresseurs se dirigeront vers le type à l'aire gentil...
Tu retrouves ça dans pas mal de situations donnés.


http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2015/09/03/09008-20150903ARTFIG00008-en-entreprise-les-gentils-sont-moins-payes-que-les-autres.php

La gentillesse n'est pas forcément gage de reconnaissance dans le monde du travail. C'est ce que démontre une étude, menée par des chercheurs américains de trois universités différentes (Notre Dame, Cornell et Western Ontario) à partir de données analysées depuis plus de 20 ans recensant 10.000 salariés d'âges et de professions divers.

Les employés masculins les plus aimables toucheraient un salaire 18% inférieur à leurs collègues du même sexe, au caractère plus robuste.
avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 519
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum