quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 21:34

C'est clairement un domaine où j'en ai ras la casquette de mon statut de roi borgne au pays des aveugles. Des mecs qui manipulent des PC depuis dix ans et qui n'ont toujours pas la moindre notion du simple fait de vider une corbeille ni même de ce qu'est la taille d'un fichier...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Arkhèss le Jeu 29 Nov 2012 - 21:36

On me demandait souvent mon aide en informatique. Et un jour, au lieu de la donner, j'ai commencé à raconter des trucs compliqués en informatique.

Depuis, on me demande plus d'aide.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 21:40

Pas mal. Mais là je ne me voyais pas laisser l'animal continuer à inonder nos canaux mail avec ses mails géants qu'il nous avait, évidemment, sagement forwardés à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Waka le Jeu 29 Nov 2012 - 21:49

Une solution est de se proposer pour dispenser des formations "basiques" à ses collègues (ça peut partir des raccourcis claviers, quelles sont les fonctionnalités utiles d'Excel, comment protéger son ordi, utiliser dropbox (quel soulagement pour les boîtes mails), etc.). Si on passe pour le geek de service, ça change pas la donne, et on fini par mettre les gens à niveau et à ne plus voir d'aberrations (et par gagner du temps car on n'a plus à faire des nettoyages de machine ou des dépannages à la con tous les 4 matins).

Il "suffit" de convaincre son boss que tout le monde va gagner en efficacité si on y consacre quelques heures quelques fois.

Si le rapport cout/ bénéfice de cette proposition ne vous semble pas intéressant, c'est qu'on vous casse pas tant les pieds que ça Wink.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Arkhèss le Jeu 29 Nov 2012 - 21:53

Une autre solution est de trouver un boulot où les gens sont compétents. :p
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Eclair Fou le Jeu 29 Nov 2012 - 22:03

Pour ma part, c'est ma mère qui me prend pour un génie de l'informatique. D'ailleurs, il n'y a que là, qu'elle me dit que je sais tout. Pour le reste, c'est "oh tu crois toujours savoir mieux que tout le monde !". Le plus désolant, c'est que quand je lui explique ce qu'elle veut savoir, elle dit toujours qu'elle va prendre des notes. Je fais ce qu'elle me demande, elle ne prend pas de notes, alors soit elle me demande de tout répéter pour qu'elle écrive (très rare), soit elle dit qu'elle a compris, mais la semaine d'après, elle repose exactement la même question.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 22:09

En fait, Waka, ça, j'ai essayé et puis j'y ai renoncé : j'ai compris qu'il n'était pire sourd que celui qui ne voulait pas entendre, et mon premier post, là plus haut, s'en prenait à ces derniers. Ce mec-là, je sais que je peux lui dispenser toutes les formations du monde : 1/ il s'en branle complètement de faire chier le monde par ses conneries informatiques, d'ailleurs quand il est vraiment en panne il faut être à son service (alors je préfère qu'il ne grossisse pas trop l'image qu'il a de mes maigres compétences info), 2/ il a décrété que puisqu'il n'était pas informaticien, il n'avait rien à savoir en informatique et pouvait faire n'importe quoi sans que ce soit de sa faute.

Je pense que je n'ai pas besoin de te représenter plus avant le désastre qui résulterait si je prenais le risque de me positionner comme vague "formateur aux bases de l'informatique" : non seulement il continuera à faire le cyber-goujat, mais en plus, ça ne sera plus seulement "pas sa faute" : ça sera la mienne, parce que forcément "je lui aurai jamais dit que..."

Alors je préfère encore me lever pour verser un verre d'eau à chaque fois qu'il crie à l'incendie pour une allumette et me désoler de sa bêtose

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Waka le Jeu 29 Nov 2012 - 23:29

Ah ok, j'ai effectivement surestimé ton collègue (ou sous estimé les implications du mot incompétence, au choix).
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 8:57

Pour enchaîner et rester dans le sujet, je crois que ça sera ça la difficulté d'adaptation face aux non-Z : admettre leur manque stupéfiant de curiosité, d'aspiration à un peu plus de connaissance et d'autonomie; le confort dans la résignation à ne pas savoir faire et rester régulièrement bloqué.

(Un autre collègue, au bout de quatre ans d'explication, continuait à faire une mimique d'horreur et de recul "houuu je te laisse faire" quand je lui parlais de déconnecter proprement un périphérique USB.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par 8gseagffs le Ven 30 Nov 2012 - 9:12

^^ oula je vois lol ^^ je suisw daccord avec ce que dit fusain mais j'ajouterais aussi , ne pas être pris au sérieux ...

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 30
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Waka le Ven 30 Nov 2012 - 10:21

Lol Fusain, les seuls événements de ma vie qui me rappellent ce dont tu parles, je les ai vécus avec ma frangine avant l'age de 10 ans: "oh, qu'est ce que tu ranges bien", "oh, qu'est ce que tu plies bien les t-shirts", "oh, heureusement que tu peux ramasser les déchets de mon chien, moi ça me fait vomir". Mais il me semble que ça n'a rien à voir avec le fait qu'elle soit zébrée ou pas, plus avec le fait que je sois bonne poire (en tous cas à l'époque) Wink.

Finalement, à vous lire mon environnement pro est plutôt cool Smile (quand je dispense les formations, les gens sont tellement contents d'être formés que c'est super gratifiant).
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Ven 30 Nov 2012 - 11:15

Mon environnement pro est tout à fait cool et adapté aux Z comme bien peu le sont, je pense, mais sur tout ce qui a trait à l'informatique et aux nouvelles technologies, à part une mince frange qui tend vers une forme d'assistanat technologique, c'est : blocage et répulsion.
Je ne me heurterais pas à la même paresse intellectuelle avec d'autres sujets, je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Zébu le Ven 30 Nov 2012 - 14:09

Fusain a écrit:admettre leur manque stupéfiant de curiosité

C'est exactement ça, mais je ne suis pas certain que ce soit toujours lié à la zébritude. Par moment il est bien commode pour eux que de se reposer sur un mec calé en informatique/électronique capable de résoudre n'importe quel problème.
Refuser, les inviter à explorer par eux même est assez culpabilisant je trouve (surtout s'ils se plantent), c'est pour cela que je vis cet assistanat comme un assassinat !
Zébu
Zébu

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 52
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par mama zèbre le Mar 4 Déc 2012 - 10:06

Le plus dur avec les autres c'est d'essayer de porter de l'intérêt aux choses qui les intéressent ;
mais j'ai également du mal à ne pas me focaliser sur leurs petits travers, d'autant plus que moi aussi comme tout le monde, j'ai des petits travers... Bref le plus dur c'est d'étouffer mon intolérance naturelle...
Ce qui est difficile également c'est de m'adapter à leur rythme : je pars dans tous les sens et je fais vingt choses à la fois tandis que les autres restent focalisés...
Ce qui est dur également c'est de les écouter quand ils parlent (bon, pas toujours, bien sûr, heureusement, mais disons que quand quelqu'un se lance dans de grande explications,, j'ai tendance à m'évader, ce qui n'est vraiment pas respectueux...)...

mama zèbre

Messages : 65
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par AlwaysOnTheRun le Mar 4 Déc 2012 - 10:09

OH que oui, ce manque de curiosité, de perspective, cette pensée clivée et cloisonnée. Cette incapacité à regarder ailleurs que ce qui est en face. Le manque de perspectives, je crois, cela résume assez bien...
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 7:09

On peut bien citer tout ce qu'on veut, en fonction de ce qui nous intéresse le plus. Pourtant il y a des aspects qui nous touchent plus, voire qui nous choquent plus; et en cela je me retrouve dans ce que vous dites les uns et les autres.
Si je tente ma propre synthèse, je dirais : le manque d'ouverture et le manque de visée intellectuelles : un aspect horizontal et un aspect vertical en quelque sorte. On pourrait d'ailleurs retirer le mot intellectuelle qui semble trop déterminer.
Ainsi je déplore personnellement le manque de pragmatisme et le manque d'idéalisme, l'un et l'autre, remplacés par le prosaïsme de la vie de l'instant et le dogmatisme des convictions établies.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 9:15

J'ai l'impression qu'ils sont sur des rails. Une espèce de déterminisme béat, jamais remis en cause.

J'ose le mot "déterminisme" au sens figuré, avec l'idée de choses qui semblent ne jamais devoir changer.

Je reprocherais assez aux non-Z une impossibilité de remettre quoi que ce soit en question.

Ni même par une initiative personnelle, de soumettre à un examen toute idée reçue.

En fait c'est le roi du préjugé, y compris quand le préjugé semble prendre les conventions à contre-courant.
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 9:45

C'est aller un peu loin que d'englober tous les non-Z dans une affirmation aussi absolue, mais je suis bien d'accord pour dire que ce comportement est excessivement répandu. Il y a toujours une bonne raison pour ne rien changer, ni sa façon de vivre, ni ses buts, ni ses préjugés sur une catégorie de personnes même quand le contre-exemple est sous leurs yeux.
Et ça (mais on en a parlé sur un autre topic), le coup du "ah non, si t'es pas, si tu vis pas, si tu penses pas comme j'affirme que les XXX... sont/vivent/pensent, c'est pas que je me trompe, c'est que tu es un faux XXX", c'est très, très lourd. Désespérant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 10:08

Fusain

C'est aller un peu loin que d'englober tous les non-Z dans une affirmation aussi absolue

Aborder un sujet général, c'est généraliser. Évidemment, les non-Z ne rentrant pas dans cette catégorie et ne correspondant pas à la définition, ne sont pas concernés.

Libre à moi de trouver, comme toi :

que ce comportement est excessivement répandu.

Et donc que la généralisation est justifiée.

Généraliser c'est aller d'un particulier expérimenté, à un général supposé.

C'est pas mettre tout le monde dans le même panier, ni condamner, ni stigmatiser, ni aspirer à l'eugénisme, ni tirer orgueil d'une quelconque supériorité, ni... Rolling Eyes

C'est chiant le politiquement correcte. Extrêmement décourageant...

Cela étant et pour faire bonne mesure, j'ajouterais que rien n'est plus borné qu'un Z à préjugés, car il saura, lui, habiller ses lieux-communs de tous les sophismes imaginables par sons QI de compète.

Et dans ce cas-là, je préfère encore le conformisme pavlovien du non-Z victime de l'effet du "vu à la télé".
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 10:09

Le coup du faux Z, c'est assez lourd en effet. On y a facilement droit, comme s'il fallait constituer une classe homogène, comme si chacune de nos petites opinions, chacun de nos petits comportements, devait être validé par l'appartenance à toute la classe.
C'est assez lourd... j'allais écrire que c'est assez drôle. On y retrouve aussi toute une culture mal digérée, inspirée du temps de l'ère du soupçon, où les épigones de Marx, de Nietzsche ou de Freud, des penseurs qui intègrent la critique à leurs conceptions, sont capables d'interpréter tout écart à la nouvelle doxa comme une déviance.
Aussi on rencontre facilement des gens suffisamment lucides et sensibles aux grands problèmes qui finissent par être aussi pénibles que ceux qui n'ont pas ces qualités, voire qui nous paraissent pires.

Dans cette perspective, contre le politiquement correct (canal historique), contre le préjugé de l'absence de préjugé, il nous faut, davantage qu'à une simple critique intellectuelle, penser à une critique de la critique.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 10:27

Tout se passe comme si on n'avait que le choix entre la doxa ou son paradoxe, et aucun choix entre les deux.

Nous sommes invités à nous déterminer et à choisir entre ces deux camps.

La pression sociale nous presse d'adopter l'un ou l'autre de ces conformismes établis.

Il faut que chacun ait une lisibilité sociale facilement identifiable.

Se tenir hors de ces deux pôles, devenir inclassable, c'est ipso facto devenir suspect et peu ou prou être poussé hors du monde des vivants.
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 11:55

Être poussé hors du monde des vivants, c'est un peu exagéré à mon sens. Mais devenir suspect, oui, ce qui est d'autant plus étonnant pour un naïf qui penserait avoir intégré un groupe où tous seraient inclassables.
Je ne me suis jamais posé la question de m'adapter à des non-zèbres, parce que je ne perçois des différences qualitatives qu'à la façon de plis que les échelles quantitatives prennent. J'ai essayé de m'adapter à tous ceux qui ne fonctionnaient pas de la même façon que moi; j'ai remarqué des constantes, que j'exprime de façon un peu formelle aujourd'hui; mais je n'ai pas souhaité m'opposer en me plaçant dans une autre catégorie.
Quand on s'affirme ni de droite ni de gauche, on est placé à droite. Je le dis sans malice : quand on a une conduite de vie qui ne correspond à ce qu'on attend ni d'un bord ni de l'autre, on est sans doute placé à gauche. C'est un modèle assez intéressant.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par AlwaysOnTheRun le Mer 5 Déc 2012 - 12:03

Pieyre a écrit:Être poussé hors du monde des vivants, c'est un peu exagéré à mon sens. Mais devenir suspect, oui, ce qui est d'autant plus étonnant pour un naïf qui penserait avoir intégré un groupe où tous seraient inclassables.
Je ne me suis jamais posé la question de m'adapter à des non-zèbres, parce que je ne perçois des différences qualitatives qu'à la façon de plis que les échelles quantitatives prennent. J'ai essayé de m'adapter à tous ceux qui ne fonctionnaient pas de la même façon que moi; j'ai remarqué des constantes, que j'exprime de façon un peu formelle aujourd'hui; mais je n'ai pas souhaité m'opposer en me plaçant dans une autre catégorie.
Quand on s'affirme ni de droite ni de gauche, on est placé à droite. Je le dis sans malice : quand on a une conduite de vie qui ne correspond à ce qu'on attend ni d'un bord ni de l'autre, on est sans doute placé à gauche. C'est un modèle assez intéressant.

Alors là je ne peux qu'appuyer ton propos: cette manie de mettre tout le monde dans des cases... Et surtout, cette classification qui en réalité n'en serait pas une, de zèbres...

J'aime beaucoup ton analogie avec la politique et les idéaux de vie. C'est fort parlant et ça correspond à ce que je dis depuis longtemps... En gros, c'est blanc ou noir.
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par AlwaysOnTheRun le Mer 5 Déc 2012 - 12:05

J'aimerais surtout aussi demander leur avis aux non-Z, savoir ce qui est le plus difficile pour eux avec nous. Pourquoi toujours dans le même sens?
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 12:07

mais je n'ai pas souhaité m'opposer en me plaçant dans une autre catégorie

A partir du moment où on discute de l'adaptation Z / non-Z, on parle de catégories. Il n'y a pas à se justifier.

Quand on s'affirme ni de droite ni de gauche, on est placé à droite.

Bien que les opinions soient libres, la droite étant connotée négativement, on suppose que celui qui ne s'affirme pas pour la gauche, c'est forcément un homme de droite qui n'ose pas affirmer ses convictions.

Je le dis sans malice : quand on a une conduite de vie qui ne correspond à ce qu'on attend ni d'un bord ni de l'autre, on est sans doute placé à gauche. C'est un modèle assez intéressant.

Pour la même raison que la gauche passe pour non conformiste. Donc, comportement non-conformiste = non-conservateur = de gauche.

Tout ça c'est Pavlov et compagnie!


Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 15:00

Ce qui me gonfle franchement dans ce topic, c'est que manifestement, tous ceux qui se plaignent savent sans aucun doute que leur interlocuteur est Z ou non Z!
C'est fantastique!
je suis resté 58 ans sans savoir moi-même qu'il existait des Z!
Je suis donc sans doute dans la catégorie Zautre pour bon nombre de Z croisés par delà mon chemin!
Comment avez vous fait pour reconnaître la zbritude ou la non zbritude? Quels tests instantanés prouvent l'un ou l'autre?
Moi, j'ai rencontré beaucoup de cons! des cons débutants, imbus de leur puissance intellectuelle parce qu mathsup/ mathspé, dea, dess... etc, aussi des cons confirmés, des YAKA, des FAUQU'ON... et toutes sortes d'emmerdeurs, et cons comme pas possible!
Mais je suis encore incapable de distinguer le zèbre si facilement.
Des collègues dont l'empathie ou l'affectivité m'étonnait oui, des connaissances surprenantes par leur culture, par leur esprit de synthèse... sont-ils zèbres?
J'ai changé de boite un nombre important de fois, ma plus longue période étant la dernière, parce que à présent j'ai plus trop l'envie de tout bazarder. A chaque fois, c'est l'arrivée inopinée d'un nouveau con qui m'a foutu le bourdon! Et pourtant je ne saurais rien dire de sa zbritude, malgré les titres et autres faits marquants de son parcours!
je note surtout qu'il décide de me casser les N****, alors je sors du jeu.
Sans doute je suis moi-même le con de pas mal d'autre également... mais je me soigne.
je le dis moins fort à présent.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par AlwaysOnTheRun le Mer 5 Déc 2012 - 15:02

semama a écrit:Ce qui me gonfle franchement dans ce topic, c'est que manifestement, tous ceux qui se plaignent savent sans aucun doute que leur interlocuteur est Z ou non Z!
C'est fantastique!
je suis resté 58 ans sans savoir moi-même qu'il existait des Z!
Je suis donc sans doute dans la catégorie Zautre pour bon nombre de Z croisés par delà mon chemin!
Comment avez vous fait pour reconnaître la zbritude ou la non zbritude? Quels tests instantanés prouvent l'un ou l'autre?
Moi, j'ai rencontré beaucoup de cons! des cons débutants, imbus de leur puissance intellectuelle parce qu mathsup/ mathspé, dea, dess... etc, aussi des cons confirmés, des YAKA, des FAUQU'ON... et toutes sortes d'emmerdeurs, et cons comme pas possible!
Mais je suis encore incapable de distinguer le zèbre si facilement.
Des collègues dont l'empathie ou l'affectivité m'étonnait oui, des connaissances surprenantes par leur culture, par leur esprit de synthèse... sont-ils zèbres?
J'ai changé de boite un nombre important de fois, ma plus longue période étant la dernière, parce que à présent j'ai plus trop l'envie de tout bazarder. A chaque fois, c'est l'arrivée inopinée d'un nouveau con qui m'a foutu le bourdon! Et pourtant je ne saurais rien dire de sa zbritude, malgré les titres et autres faits marquants de son parcours!
je note surtout qu'il décide de me casser les N****, alors je sors du jeu.
Sans doute je suis moi-même le con de pas mal d'autre également... mais je me soigne.
je le dis moins fort à présent.



Tu as parfaitement raison. merci d'ailleurs! Very Happy
AlwaysOnTheRun
AlwaysOnTheRun

Messages : 756
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par weirda le Mer 5 Déc 2012 - 15:17

semama a écrit:Ce qui me gonfle franchement dans ce topic, c'est que manifestement, tous ceux qui se plaignent savent sans aucun doute que leur interlocuteur est Z ou non Z!
C'est fantastique!
je suis resté 58 ans sans savoir moi-même qu'il existait des Z!
Je suis donc sans doute dans la catégorie Zautre pour bon nombre de Z croisés par delà mon chemin!
Comment avez vous fait pour reconnaître la zbritude ou la non zbritude? Quels tests instantanés prouvent l'un ou l'autre?
Moi, j'ai rencontré beaucoup de cons! des cons débutants, imbus de leur puissance intellectuelle parce qu mathsup/ mathspé, dea, dess... etc, aussi des cons confirmés, des YAKA, des FAUQU'ON... et toutes sortes d'emmerdeurs, et cons comme pas possible!
Mais je suis encore incapable de distinguer le zèbre si facilement.
Des collègues dont l'empathie ou l'affectivité m'étonnait oui, des connaissances surprenantes par leur culture, par leur esprit de synthèse... sont-ils zèbres?
J'ai changé de boite un nombre important de fois, ma plus longue période étant la dernière, parce que à présent j'ai plus trop l'envie de tout bazarder. A chaque fois, c'est l'arrivée inopinée d'un nouveau con qui m'a foutu le bourdon! Et pourtant je ne saurais rien dire de sa zbritude, malgré les titres et autres faits marquants de son parcours!
je note surtout qu'il décide de me casser les N****, alors je sors du jeu.
Sans doute je suis moi-même le con de pas mal d'autre également... mais je me soigne.
je le dis moins fort à présent.



Approuve Impec ! Bravo !
bien dit

disons que je trouve que la question du topic aurait pu être posée différemment: "quelle est pour vous la principale difficulté à vous adapter aux non zèbres (à la limite, on pourrait mettre 'aux autres ou 'à ce monde' "
weirda
weirda

Messages : 107
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 36
Localisation : Grenoble

http://www.autisme-regards-croises.com

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 15:25

C'est chiant le politiquement correcte. Extrêmement décourageant

Ce qui me décourage, moi, c'est le clivage "Nous/Eux", Z/Non-Z deux espèces irréconciliables, Aucune communication possible etc.

Ce qui me gonfle franchement dans ce topic, c'est que manifestement, tous ceux qui se plaignent savent sans aucun doute que leur interlocuteur est Z ou non Z!(...)

Dans pas mal de cas, c'est assez facile de discerner que l'autre n'est vraisemblablement pas Z.
Et ce n'est pas parce qu'on va trouver pénible un comportement répandu chez les non-Z, qu'on n'en trouve pas de pénibles également chez les Z, sauf que c'est un autre sujet. Il existe, même, il s'appelle "Trouvez-vous d'autres zèbres cons".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 17:17

disons que je trouve que la question du topic aurait pu être posée différemment: "quelle est pour vous la principale difficulté à vous adapter aux non zèbres (à la limite, on pourrait mettre 'aux autres ou 'à ce monde' "


Mais s'il ne doit pas exister de différence, ou si l'on a pas le droit d'énoncer cette différence, alors décrétons qu'on est tous, au choix, Z (qui est déjà un euphémisme) ou non-Z, et demandons la fermeture d'un forum devenu sans objet.

Plus sérieusement, je me permets de rappeler que la norme-nombre c'est la proportion écrasante des non-Z. Que le monde est taillé à leur mesure et que c'est ce qui cause en grande partie l'inadaptation supposée des Z.

Mais je te rassure Semama, il n'y a pas plus con qu'un HQI qui tourne à vide.

Finalement, on ferait peut-être mieux de parler simplement des cons et des intelligents, à l'ancienne...

Ça ne résoudra pas le fait que le monde est fait pour le plus grand nombre et que les problèmes commencent généralement à l'école, dès l'immersion des enfants Z dans l'univers de ceux qui ne leur ressemblent pas.

Dire qu'il y a des différences ce n'est pas porter un jugement négatif. C'est se donner les moyens d'analyser la situation.

Mais on peut préférer nier ces différences et obliger les autres à se censurer.

Je crois qu'on aurait les mêmes réflexions si on parlait de la beauté. Tout le monde serait d'accord pour dire en chœur qu'il n'y a que la beauté intérieure qui compte. Qu'en fait, la beauté on ne sait pas bien ce que c'est, mais qu'elle doit bien être équitablement répartie, même si parfois c'est difficile dans certains cas de dire où elle se cache... Pourtant les filles qui restent sur le bord de la route, c'est rarement les top modèles...
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par weirda le Mer 5 Déc 2012 - 17:39


Andromaque a écrit: Ça ne résoudra pas le fait que le monde est fait pour le plus grand nombre

c'est parce que je pense tout comme toi que le monde est taillé à la mesure du plus grand nombre que je proposais éventuellement de dire " quelle est pour vous la principale difficulté à vous adapter à ce monde?"

Andromaque a écrit:
Dire qu'il y a des différence ce n'est pas porter un jugement négatif. C'est se donner les moyens d'analyser la situation.

Je suis bien d'accord avec toi!
Cependant, selon moi, cantonner les différences à une dichotomie Z / non-Z, est très réducteur...

Andromaque a écrit:
Mais on peut préférer nier ces différences et obliger les autres à se censurer.

1/ Il ne s'agit pas de nier les différences mais d'élargir ces différences...
2/ Je ne suis pas pour la censure et si je m'auto-censure bien trop souvent dans la 'vrai-vie' (notamment parce que j'ai l'impression que beaucoup de monde, Z ou non et peu m'importe, voient les choses de leur point de vue (inébranlable), noires ou blanches, sans aucune nuance de gris alors que pour moi il en existe toujours un millier...), je ne le ferai pas sur ce forum Non désolé
weirda
weirda

Messages : 107
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 36
Localisation : Grenoble

http://www.autisme-regards-croises.com

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 17:45

une différence importante à mes yeux, c'est que la mocheté, c'est facile à repérer. la connerie, il faut un peu plus de temps, et la zèbritude, qui n'est pas que le contraire de la connerie, c'est encore plus difficile.

Il n'est pas démontré que le fait de se sentir mal avec un groupe vient des propriétés non Z dudit groupe. Mais je me trompe sans doute, je dois manquer d'expérience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par weirda le Mer 5 Déc 2012 - 17:53

semama a écrit:une différence importante à mes yeux, c'est que la mocheté, c'est facile à repérer. la connerie, il faut un peu plus de temps, et la zèbritude, qui n'est pas que le contraire de la connerie, c'est encore plus difficile.

Il n'est pas démontré que le fait de se sentir mal avec un groupe vient des propriétés non Z dudit groupe. Mais je me trompe sans doute, je dois manquer d'expérience.

Approuve Merci !
Etant encore une fois d'accord avec toi, je suis certainement de la même espèce inexpérimentée que toi...Wink
weirda
weirda

Messages : 107
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 36
Localisation : Grenoble

http://www.autisme-regards-croises.com

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Zébu le Mer 5 Déc 2012 - 17:56

C'est curieux et pessimiste cette formulation. Ce n'est pas que le monde est taillé pour eux sur mesure, c'est plutôt eux qui l'ont construit... Les zèbres peuvent en faire autant !
Zébu
Zébu

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 52
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 18:06

Bon, j'ai moi-même laissé dériver le sujet, en tentant des synthèses ou des rapprochements; aussi je tiens à dire qu'il me paraît avoir un sens spécifique. J'ai des difficultés réelles avec des personnes qui n'ont pas au même degré certaines facultés, ou un certain mode d'exercice de ces facultés; ce qui me semble impliquer une certaine frontière.

Simplement cette frontière, que je pense intéressant de pouvoir préciser, en relation avec l'adaptation dont il est question, doit être une zone plutôt qu'une ligne. J'ai d'ailleurs toujours des doute quant à la définition du terme de zèbre. N'ayant pris connaissance de cette notion d'une douance qui nous regrouperait indépendamment de nos dons que récemment, j'en étais resté à l'idée d'un niveau d'intelligence, lui-même déjà multivalué.
De plus, comme indiqué ailleurs, je ne peux m'empêcher, pour rajouter à la relativisation d'une ligne de fracture entre Z et non-Z, de penser qu'il y a une stratification de cette notion de douance et que, si nous avons des difficultés à nous adapter à d'autres considérés comme moins doués, il doit en être de même de plus doués relativement à nous.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Mer 5 Déc 2012 - 18:52

Je suis à peu près d'accord avec tout ce qui vient d'être dit. Mais quand on veut parler des choses, il faut bien employer les bons mots et s'exprimer sur un forum implique d'aller à l'essentiel.

Sur un forum de Z quand on aborde la question des rapports avec les non-Z, il faut bien employer les mots appropriés et parfois faire des raccourcis (des généralisations) pour faire simple.

C'est déjà assez fastidieux comme ça de blablater par écrit. Si en plus on doit en permanence se défendre des arrières pensées qu'on vous prête injustement, au nom de la tolérance tout zazimut...

Mais ce qui me semble important, c'est mon avis et j'y tiens, c'est de ne jamais renoncer à penser les choses pour sacrifier aux conventions.

La réalité, c'est que comme la beauté, l'intelligence est connoté positivement et penser cette "différence" n'est pas dans l'air du temps.

Malgré tout il faut avoir l'audace d'appeler un chat un chat. "Le mot chien ne mord pas". Ce n'est pas parce qu'on tente de cerner ce qui peut nous différencier des autres qu'on les méprise.

Perso j'ai plus de mépris pour un Z con que pour un autre, et mon admiration entière va aux personnes parfois un peu sous-équipées, mais qui sont animées d'un solide bon sens et d'une bonne volonté que bien des gens brillants n'ont pas.
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Pieyre le Mer 5 Déc 2012 - 21:57

Avec tout cela je suis en bon accord moi aussi, mais j'ai quelques remarques.

Tout d'abord, je considère la prudence comme une vertu. Il ne s'agit pas de renoncer à ce qu'on pense ni de se justifier en prétendant penser ce qu'on ne pense pas. À chaque réflexion le moment qui convient.

Ensuite l'audace d'appeler un chat un chat, c'est ambigu.
Dans le principe, je n'ai pas de difficulté à critiquer toutes les définitions et à proposer les miennes. On me l'a reproché, mais j'y reviens toujours. Je n'ai non plus aucune crainte que les mots me mordent quand je les déconstruis à mon gré. Malgré tout, leurs emplois sont parfois dangereux, à la façon des constituants dans une préparation chimique.
Mais ce que je conteste surtout, c'est qu'on sache de façon si évidente ce que serait un chat. La nuit tous les chats sont gris. Bien malin celui qui pourrait indiquer la couleur de celui qu'il a vu, et si même c'était bien un chat. Il y a dans cette injonction d'appeler un chat un chat un aspect assez primaire qui m'a toujours déplu. La formule est au moins ambivalente.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Jeu 6 Déc 2012 - 0:35

Quelques remarques également :

Ensuite l'audace d'appeler un chat un chat, c'est ambigu.

Je ne vois pas quelle ambiguïté il pourrait y avoir à employer les bons termes.

Dans le principe, je n'ai pas de difficulté à critiquer toutes les définitions et à proposer les miennes.

Il ne s'est jamais agi de critiquer des définition ni d'en proposer de personnelles, et encore moins de déconstruire aucun vocable, mais bien au contraire d'accepter d'employer les termes qui conviennent, au risque de manquer de nuances.

Ce qui au demeurant n'étaient pas indispensables pour être globalement compris sur un forum, n'en déplaise aux esprits chagrins.

Il y a un moment pour parler net et aller droit au but. Un autre pour descendre aux plus extrêmes nuances de la pensée. Je ne pense pas que les échanges sur les forums entrent dans cette dernière catégorie. Et le sujet ici traité demeure somme toute assez basique.

Malgré tout, leurs emplois sont parfois dangereux,

Je ne vois pas comment le bon mot appliqué à la bonne chose pourrait constituer un danger quelconque.

En revanche, je vois bien le danger qu'il y a à obscurcir le propos sous prétexte d'une réalité difficile a cerner.

La nuit tous les chats sont gris. Bien malin celui qui pourrait indiquer la couleur de celui qu'il a vu, et si même c'était bien un chat.

Si on sait que le chat dont on parle est gris, même dans la nuit, on dit ce chat est gris.

Si je vous demande de me passer "la cuillère rouge", pas la peine de me demander si c'est la rouge clair ou la rouge foncé, ou la rouge tirant sur l'orangé ou celle avec des nuances de rose...Ni si je suis bien certaine, en employant rouge, de la couleur de la cuillère...Ni si je suis absolument sure de vouloir parler d'une cuillère et pas d'autre chose...

Décidément je ne comprends pas pourquoi l'intelligence qui est faite pour la clarté se plait si souvent à embrouiller les choses simples sous prétexte de subtilités inutiles.
Il y a suffisamment de choses complexes comme ça à se mettre sous la dents quand on aime la réflexion, pour ne pas encuguler moumouche à propos de notions passablement élémentaires. Et une réflexion claire passe obligatoirement par le mot juste.

Cela étant, je connais votre tournure d'esprit pour l'avoir souvent rencontrée, et je la respecte.

Je demande simplement qu'on prenne acte de mon avis, somme toute assez classique, et qu'on m'évite les procès en primarité.
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 13:15

Andromaque,


je ne comprend pas comment sur ce forum, où il est patent que la question de la douance reste ouverte et évolue en fonction de l'avancée des recherches scientifiques (et des directions qu'elles veulent bien prendre), une question récente, dont les définitions ne peuvent être fixes .... je ne comprends pas que tu veuilles que la "catégorie z" ait un sens unique et partagé de tous.

Spoiler:
pardonne mon jeune âge Basketball


May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 13:56

Tiens il me vient une idée saugrenue en relisant les premiers posts de ce sujet (qui sont très chouettes à lire)

comme ce forum ne peut pas être imperméable aux curieux qui ne se sentent pas concernés par les caractéristiques zèbres (hyperesthésie intellectuelle émotionnelle relationnelle..., apsi, dyssnchronie, TDA/H, désintégration positive et bien d'autres choses qui décrivent des états que tout l emonde ne connait pas et qui nous éloigneraient d'une perception "normale" ) , et que ces curieux ne le sont peut être pas assez pour ne pas s'arrêter au HQI et essayer de comprendre ce qu'impliquent toutes les caractéristiques susmentionnées...
comme d'un autre côté nous nous arrêtons aussi au seuil de nos perceptions possibles malgré la capacité intuitive, logique, et la volonté de comprendre... et que décidément nous ne comprenons pas certains "autres"
cela pourrait être une voie possible que d'encourager les curieux qui se reconnaissent dans ces "autres" à nous expliquer ce que nous ne comprenons pas Shocked

peut-être que ça donnerait une alternative à ceux qui pour le moment préfèrent troller
ou peut être que c'est une très mauvaise idée qui attirerait plein de PN, et que de toutes façons ça susciterait surtout de la prise de tête et de l'incompréhension ...

pour ma part il me semble que la catégorie fourre-tout "non-zèbre" regroupe tout un tas de gens dont les perceptions individuelles et le états qu'ils connaissent les éloignent moins résolument de cette "perception normale" évoquée plus haut. Du coup, je constate souvent un agacement ou au moins une incrédulité de la part de certains "autres" dont l'attitude va être de me faire comprendre que je devrais comprendre ci ou ça, que je me complique avec des choses inutiles, qu'il y avait une réaction attendue... etc. Il ne servirait évidemment à rien que sur le forum on vienne me dire " mais enfin c'est pourtant pas si compliqué, tu le vois bien, qu'il faut faire ci ou ça et que c'est naturel, sinon c'est que tu te fiches du monde" ... par contre je pensais à un des premiers posts sur la page 1,
où était évoqué la violence qu'on peut percevoir des autres. Ce n'est pas dit que les autres soient réellement plus violents, mais que nous percevons plus douloureusement la violence oui... si des gens qui se reconnaissent dans ces "autres" qui sont évoqués parfois sur le forum, ils pourraient agir positivement en nous empêchant de nous raconter des histoires, en ouvrant nos perspectives sur ce que c'est l' "autre" justement ... au lieu de troller et d'agir pour envenimer des vexations, sentiments de supériorité etc.

Je sais que je rêve drunken

Spoiler:
Pardonnez tous mon jeune âge Dent pétée
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Eclair Fou le Jeu 6 Déc 2012 - 14:09

Du coup, je constate souvent un agacement ou au moins une incrédulité de la part de certains "autres" dont l'attitude va être de me faire comprendre que je devrais comprendre ci ou ça, que je me complique avec des choses inutiles, qu'il y avait une réaction attendue... etc. Il ne servirait évidemment à rien que sur le forum on vienne me dire " mais enfin c'est pourtant pas si compliqué, tu le vois bien, qu'il faut faire ci ou ça et que c'est naturel, sinon c'est que tu te fiches du monde" ...
En lisant ton message, tu me fais limite penser à un membre sur un forum à qui une majorité dit ça, sauf que contrairement à toi, il sort niaiseries sur niaiseries.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 14:35

Ca ne m'étonne pas que je te rappelle quelqu'un de niais Neutral mais merci de me rassurer.
J'essaye de compenser par la logique... et j'aboutis à la conclusion que ça n'arrivera pas. Il faut accepter la limite de notre compréhension des "autres". Si nous les comprenions tout à fait à quoi rimerait l'altérité ?

Foutue dialectique. c'est pour ça que je ne poste jamais...
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Eclair Fou le Jeu 6 Déc 2012 - 14:39

Je ne te considère pas pour autant comme quelqu'un de niais, la personne en question ne jure que par des préjugés ou tout ce que raconte TF1 est la stricte vérité. Il y a quand même une grande différence entre le fait qu'on nous fasse remarquer que ce qui semble être évident pour la majorité ne l'est pas pour nous et n'avoir aucun sens critique, aucune personnalité.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Eclair Fou le Jeu 6 Déc 2012 - 14:46

Si ça peut te rassurer IK, moi aussi on me fait des remarques comme pour toi. Voire même des fois pires, je me souviens que certaines fois, j'avais beau parler de choses que je considérais comme normal, dans le sens où il n'y avait rien de méchant ou même de stupide, et ça n'a pas empêché les autres d'éclater de rire directement après que j'aie finis de m'exprimer. A l'heure actuelle, je cherche encore à comprendre leur réaction.
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 29
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Jeu 6 Déc 2012 - 14:49

IK a dit :

J'essaye de compenser par la logique... et j'aboutis à la conclusion que ça n'arrivera pas. Il faut accepter la limite de notre compréhension des "autres".


Ben on va dire que tu n'es pas parvenu à me comprendre, et on va en rester là... Bublegum
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 14:54

C'est drole, je parlais dans cette phrase de ceux qui viennent ici pour envenimer vexations et sentiments de supériorité... et te voila.
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 14:54

Tu bottes en touches et ne réponds pas à ma question
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Jeu 6 Déc 2012 - 16:35

IK :

C'est drole, je parlais dans cette phrase de ceux qui viennent ici pour envenimer vexations et sentiments de supériorité... et te voila.

Tu bottes en touches et ne réponds pas à ma question



Eh ben non... Flebelebele !



Parce qu'on est pas au saloon dans un Lucky Luke. Là où les ptits teigneux tirent dans les pieds de ceux qui ne leur reviennent pas pour les faire danser à volonté... Cowboy

Et parce que les grandes personnes ne répondent pas à la provoc' à deux balles. Tchao


Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par May Lee le Jeu 6 Déc 2012 - 16:55

Andromaque a écrit:IK a dit :

J'essaye de compenser par la logique... et j'aboutis à la conclusion que ça n'arrivera pas. Il faut accepter la limite de notre compréhension des "autres".


Ben on va dire que tu n'es pas parvenu à me comprendre, et on va en rester là... Bublegum

C'est vrai, j'aurais pas du répondre à ta provoc à deux balles.
Don't feed the troll.
May Lee
May Lee

Messages : 837
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par The Broken Vow le Jeu 6 Déc 2012 - 17:01

AlwaysOnTheRun a écrit:J'aimerais surtout aussi demander leur avis aux non-Z, savoir ce qui est le plus difficile pour eux avec nous. Pourquoi toujours dans le même sens?

une petite secrétaire débile - mais très charmante - élevée à coup de TF1 et de Marc Levy a écrit:
Tu te prends trop la tête

Wink
The Broken Vow
The Broken Vow

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ? - Page 4 Empty Re: quelle est pour vous la principale difficulté à vous "adapter" aux non-zèbres ?

Message par Andromaque le Jeu 6 Déc 2012 - 17:08

Baff, on est tous le "troll" de quelqu'un... Wink
Andromaque
Andromaque

Messages : 674
Date d'inscription : 07/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum