Moi, et les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi, et les autres

Message par maminovas le Sam 28 Avr 2012 - 17:33

Salut !
Je viens d'arriver sur ce forum et je voulais juste mettre mon grain de sel.

J'ai 16 ans et depuis que je suis tout petit j'ai toujours été décalé.A 4 ans j'ai déjà peur de la mort. Cette peur me parcourt jusqu'à aujourd’hui .

J'ai appris a lire et écrire à 5 ans. Cependant, dès sa plus tendre enfance on met ce zèbre en enclos et on l'oblige à endurer une année de CP entière. Le système éducatif est tel que mon institutrice n'a rien trouvé de mieux à faire que de mettre le petit Michaël au premier rang, et de lui donner des exercices de niveau plus élevé. De quoi provoquer jalousie chez mes camarades.

En Ce2 c'est la révolte, je décide de répondre aux profs pour me faire remarquer. Objectif atteint, jusque le CM2 je suis qualifié d’élément perturbateur de la classe, et pour cause. Après réflexion je pense que ma haine contre "l'école" est due à un profond ennui.

"L'ennui": thème omniprésent dans ma vie. L'ennui se crée en relation d'un décalage constant avec le monde extérieur. Ce qui m'intéresse n'intéresse pas les autres, l'impression d'être seul, parmi les autres.

En 4ème ma mère s'inquiète terriblement et prend un rendez-vous chez une psy. Des fois, parler à quelqu'un peut se révéler pertinent dans les moments difficiles. Mon profil est alors celui d'un Enfant à Haut Potentiel, et la psy détecte aussi une hyper sensibilité. Ainsi, un rendez-vous chez un psy spécialisé dans les tests de QI est alors envisagé. Quand j'arrive au rendez-vous je ne comprend pas trop ce qui m'arrive. Peut être pour ne pas me stresser ma mère évite de me préciser où l'on se dirigeait. On entre alors dans un cabinet et, après avoir répondu à quelques questions, ma mère me laisse seul face à cette dame qui me pose tout un tas de questions.

Pourquoi écrit-on "fumer-tu" sur les paquets de cigarette ? L'enfant de 12 ans se demande alors pourquoi on lui pose une question aussi évidente. Je recherche alors une raison plus élaborée : "Si on écrit fumer-tu c'est que le gouvernement veut lancer une campagne de sensibilisation pour réduire le nombre de morts de cancer du poumon mais aussi pour pouvoir appliquer des nouvelles taxes sur les paquets de cigarette afin que les consommateurs payent plus et que l'état s'enrichisse plus. De plus, vu que les prix augmentent, les consomatteurs diminuent ".

Je ne vous raconte pas la tête de la psy en écoutant ma réponse. Un enfant de 12 ans ne peut-il pas répondre tout simplement que c'est parce que fumer donne un cancer et donc après on meurt ? C'est ce que certains appellent "les non-questions". La réponse paraît tellement évidente que nous on cherche trop loins et on se plante.

C'est d'ailleurs ces questions trop faciles ou pas assez difficiles qui semblent se mettre en travers de mon parcours scolaire. Tout ce qui est simple pour moi est dur et ce qui est dur pour les autres est simple pour moi. Enfin, vous voyez, dans la vie ça a toujours été :"moi et les autres". Plusieurs de mes camarades de 1ère S m'ont toujours dit : "Comment tu fait pour comprendre des trucs aussi compliqués en math mais t'arrives pas à comprendre un truc aussi simple ?".Et oui, comme tant d'autre zèbres, j'aime les maths. Peut être parce que la je ne peut pas me tromper, c'est forcément juste ou faux, pas d'entre les deux.


La zébritude est-elle génétique ? Moi mes parents sont "normaux". Le sentiment de décalage pour moi est permanent, même en famille, je suis seul. Mes parents ont toujours considéré que ma douance était un prétexte pour avoir de meilleurs résultats que les autres. Mes résultats ne sont pas excellents ( sauf en math) car j'ai le symptôme de la flemme. Lorsque l'on comprend vite pourquoi devoir répété plusieurs tâches identiques un certains nombre de fois ?

Je reviens sur la mort, qui est très présente chez moi. Cette angoisse revient presque à chaque moment de ma vie ou je n'ai rien d'autre dans la tête. Cette mort m'empêche de dormir mais aussi c'est elle qui rend la vie aussi dérisoire et nos actions sans intérêt. Moi la mort ça me déprime, je sais pas vous?

J’espère qu'il existe des personnes qui auront lu jusqu'au bout et j'écoute vos commentaires avec plaisir et si vous avez des conseils n'hésitez pas !! Very Happy

maminovas
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par cebra le Sam 28 Avr 2012 - 17:43

re maminovas, et bienvenue à toi aussi ! lu jusqu'au bout ! Meme si je suis plus docile que toi vis a vis des professeurs, je vois ce que tu veux dire. Sinon pour la génétique, il me semble qu'il y a un facteur héréditaire, mais aussi une part d'hasard (enfin comme pour tout! et peut etre que ca remonte à des grands parents, ou plus éloigné ?)

cebra
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 27/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par Sierra le Sam 28 Avr 2012 - 18:00

welcome !! Very Happy

la mort ne me déprime pas, je la considère comme une transition d'un plan matériel vers des dimensions plus subtiles.

à bientôt dans les recoins de l'arche

Sierra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 27
Localisation : cerné par les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par alexx le Sam 28 Avr 2012 - 19:15

Moi perso, la mort me deprime a un point inimaginable, mais vraiment, c pour ca que je ni pense pas, jessaie de ne jamais y penser, mais bon on ne control pas ses pensées..
Par exemple la en ayant lu ce mess sur la mort, ca m'y refet penser, et un sentiment trop bizzare rentre en moi.. Mais un sentiment negatif, essair de ne pas y penser, mais bon je sais, mé bon essayer de ne pas penser au seul truc dont on sait kil va nous arriver, c'est tres dure je sais..

alexx
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 13/09/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par Invité le Sam 28 Avr 2012 - 19:28

Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par maminovas le Sam 28 Avr 2012 - 21:02

Merci a tous !
@ alexx : ne pas y penser ne résout pas le problème mais finalement c'est que le remette a plus tard
@ Fusain : Merci pour la musique ^^

maminovas
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par Aerienne le Dim 29 Avr 2012 - 14:47

Bienvenue Maminovas !!!

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par siamois93 le Dim 29 Avr 2012 - 18:41

Bonsoir Maminovas.
On se pose tous des questions sur la mort, moi je trouve ça très sain.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par maminovas le Dim 29 Avr 2012 - 19:44

Merci beaucoup Aerienne et siamois Smile.
Comment ça "très sain "?? confused Shocked

maminovas
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi, et les autres

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum