Toujours la croisée des chemins

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Lun 23 Avr 2012 - 17:13

Il y a un an, j’ai débarqué sur ce site alors que je venais de lire De Kermadec. Effet Barnum ou pas, j’avais eu la révélation apaisante d’être « surdoué ».

Je comprenais enfin pourquoi la majorité des gens m’indifférait, pourquoi la marche du monde me blessait dans ma chair, pourquoi à l’adolescence j’avais l’impression d’être un inadapté social et pourquoi je m’étais grave fait chier de la primaire à la fac alors que j’avais « des facilités ».

En réalité, je ne comprenais pas grand-chose de nouveau, puisque je me sentais plus intelligent que la moyenne depuis fort longtemps. Simplement, là, quelqu’un dont le livre avait pignon sur rue m’expliquait avec sa légitimité de psy – il y en a de très médiocres, on se comprend – que je n’étais pas uniquement un gros connard prétentieux mais que j’avais le droit d’avoir un don, et même plusieurs, que la majorité des gens n’avaient pas. J’avais le droit d’être en marge, et tant pis si le commun des mortels me voyait comme une bête curieuse.

A l’époque, j’avais déjà fait un bout de chemin dans ce qu’il est convenu d’appeler le « développement personnel ». Trois ans de thérapie (qui m’avaient plus servi à passer mes nerfs sur ma psy un peu limitée qu’à découvrir des scoops inconscients au sujet de ma famille), plusieurs changements d’hygiène de vie radicaux, 9-12 heures de sport par semaine… et un taf paisible où je pouvais zigzaguer entre les forums de « dèv per », ma secte de coach psychopathe, mon propre blog mi-assassinat littéraire mi-ode aux musiques de niche. Le tout en touchant un salaire presque décent. Et en plus, je bossais dans le Marais, un endroit où les vieilles pierres côtoient les belles femmes.

C’était presque parfait, sauf que j’étais en CDD et que j’avais d’autres projets. Si j’étais surdoué, ça expliquait pourquoi je m’étais toujours fait chier au taf, pourquoi les activités roboratives étaient synonymes de mort psychique imminente, pourquoi c’est dans la glande sur internet et les improvisations rapologiques que mes journées de travail devenaient supportables. Il y avait peut-être une piste à suivre de ce côté-là, non ?

Aussi avais-je wikifié « surdoué+travail » et m’étais-je retrouvé ici, avec des outils langagiers comme « scanneur ». Un mot que j’ai rapidement cessé d’employer d’ailleurs. Je cherchais des témoignages, des renseignements sur d’hypothétiques voies épanouissantes pour un surdoué, conscient que la douance ne suffisait probablement pas à tracer un sentier pro type.

Par un processus progressif, j’ai finalement trouvé ma voie. Une voie, plutôt. Je crée mon entreprise. Non, je rigole, c’est pompeux. Je me lance en indépendant. Je pratique le reiki depuis plus de quatre ans, la méditation depuis plus de dix ans, ça doit se négocier non ? Et puis j’ai une maîtrise de psycho en plus. Avec des bêtes de notes que j’ai eu sans tricher, contrairement à pas mal de fake made in Paris 7. En cherchant comment vivre et travailler à mon rythme, loin de la bêtise des conversations « machine à café » et de l’aliénation du salariat, j’ai commencé à tourner autour du pot, pour calibrer un projet qui pourrait combiner mes aptitudes et compétences d’une manière cohérente.

Bon, j’avais mon truc, j’ai pris mon temps. Ca fait six mois que je pourrais être officiel, avoir un beau site, harceler les entrepreneurs pour leur vendre du rêve mais voilà, le coaching aux dents blanches, très peu pour moi, merci. Je me suis offert des vacances. De vraies vacances de vacuité, avec hibernation automnale et romance hivernale, le tout ponctué de mes 10-12 heures de sport par semaine.

Et grâce à ce temps, j’ai peaufiné mon projet, trouvé de nouveaux axes de travail. Le point commun entre reiki et méditation ? Un pas vers le bien-être. En plus, je suis bavard et je réfléchi tout le temps, du coup les séances de reiki me font des vacances. Ce n’est pas aisé à vendre, vu que le reiki n’a pas presse unanime, mais si le bio est un secteur d’avenir, pourquoi pas le soin énergétique ? La méditation, elle, fait se vendre les livres comme des petits pains. Mais voilà, je commence avec mes moyens de smicard et j’ai ma vision bien particulière de la chose : s’il y a plein de manières de méditer (dont le point commun est le silence) hors de question que j’anime des ateliers réguliers où les mêmes personnes viendront voir les mêmes autres personnes. Bref, je veux faire les choses à ma manière. Hors de question de laisser les « énergies » aux bobos fumeurs de joints et aux hystéro-mystiques. Ca tombe bien, entre temps j’ai découvert l’ennéagramme et m’y forme toujours avec l’enthousiasme d’avoir découvert une des clefs de l’expérience humaine du monde. Je vais le rajouter dans ma besace.

En attendant de fonctionner à plein régime, je garde un œil sur les jobs d’appoints. J’ai mon axe « développement personnel » autour de la triade reiki-méditation-ennéagramme mais prévoit déjà de rajouter autres choses : des techniques de massages issues de ma pratique martiale, du coaching autour des relations hommes-femmes pour tous les petits jeunes qui cherchent leur masculinité dans un monde où le men-bashing est synonyme de démocratie ( !), des vidéos youtube, des livres (essais, fictions, soyons larges). En fait, des projets j’en ai toujours eu, et je ne dois pas être le seul ici. Simplement, aujourd’hui, j’ai un cadre dans lequel les mettre et les relier, une cohérence de vie. C’est enthousiasmant et rassurant à défaut de me nourrir. Peut-être que je m’approche de mon idéal.

Alors voilà, le post par lequel je me suis présenté il y a un an est caduque, je le mets donc entre parenthèses, en spoiler. Sa trace témoignera du chemin parcouru.

Une petite précision : je ne suis pas mère Térésa. Je n’ai pas de mérite à m’investir sur un chemin « bien-être ». J’ai juste cherché un compromis entre la liberté (la mienne !) et la nécessité de faire un travail qui ne crée aucun problème supplémentaire dans le monde qui m’entoure. J’ai choisi de proposer aux gens une voie que je pratiquais déjà pour moi et qui répondait à ces critères. Il paraît que ça prouve que je ne suis pas cynique mais je serais vous, je me méfierais…



Spoiler:
En même temps, la croisée des chemins, c'est chaque jour. Wink

Bonjour à tous.

J'ai découvert ce site en faisant des recherches sur internet (emploi+surdoué) qui m'ont amené sur le wiki Zebras Crossing, et de fil en aiguille, sur le forum.

Cela, c'était avant que je ne lise L'adulte surdoué de Monique de Kermadec. Grosse claque, ou plutôt bonne nouvelle et agréable lecture. Ce dont j'avais l'intuition depuis longtemps me fut confirmé, d'une manière étrange puisque comme elle l'écrit si bien, les "surdoués" ont plus l'impression d'être différents que supérieurs. Bon, je confesse que ça ne m'a jamais empêché de trouver la majorité de mes petits camarades superficiels voire médiocres, mais ça, c'est sans doute une histoire d'égo, ce que Christophe André appellerait une défense plaquée sur une mauvaise estime de soi.

Trêve de citations, je m'inscris sur ce forum avec un questionnement précis : comment réussir ma vie professionnelle et, partant, ma vie tout court ? Non, parce que, bien que fortement opposé au dictat de la croissance à tout prix et autres hérésies néo-libérales, j'aime les belles choses, la nourriture de qualité, et en plus j'habite la région parisienne, connue pour son coût de la vie prohibitif. Bref, aucun projet de retour à la nature en ce qui me concerne, et un amour du raffinement qui m'impose d'avoir un salaire décent sans être mirobolant (construire un empire entrepreneurial, vous l'aurez compris, ce n'est pas mon truc).

Je suis trentenaire, j'ai compris que les études que j'avais faites, en choisissant pourtant des domaines qui m'intéressaient, étaient une injonction de mon faux-self ("tu es bon à l'école, tu DOIS faire des études"). Et en plus, des études sans débouchés, mais ça, ce n'est pas vraiment important. Cool

Aujourd'hui, je suis en fin de contrat, dans un job payé au smic, mais qui a le mérite de me laisser plein de temps pour développer des projets personnels - et venir poster sur ce forum par exemple. S'annonce une problématique période de disette, relayée peut-être par un autre emploi sans intérêt autre que celui de ne me demander aucun effort. Ma question, pour faire court, est : quel métier pour un scanneur ?

Je suis tenté de retourner vers le commerce de détail, parce que les contacts humains (je ne parle pas de bosser chez PhoneHouse Rolling Eyes ) semblent une protection relative contre la routine.

Je créerai sûrement un sujet consacré à mes réflexions, après tout je ne suis ici que pour me présenter. Embarassed
Et puis il faut d'abord que je recherche s'il n'existe pas de sujet équivalent sur ce forum qui semble très dense. J'avoue que quand je vois certains membres avec plus d'un millier de messages postés, je suis un brin intimidé.

Merci à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout.


Dernière édition par The Broken Vow le Mer 29 Mai 2013 - 15:00, édité 1 fois

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Invité le Mar 24 Avr 2012 - 1:13

.


Dernière édition par Loic le Sam 8 Déc 2012 - 11:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Invité le Mar 24 Avr 2012 - 1:15

j'suis comme Loîc, j'aspire aux étoiles, je les rêve, bienvenue dans la savane étoilée Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par siamois93 le Mar 24 Avr 2012 - 2:35

Bienvenue The broken vow, j'en suis à peu près au même point que toi mais plus agé, et en ayant pris l'option pole emploi depuis l'automne dernier. Je serai heureux d'échanger un peu sur le sujet de la réorientation professionnelle même si on ne vise pas les mêmes choses. Note que j'ai quand même longtemps envisagé d'aller faire pousser des carottes dans le Larzac.
Bienvenue.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Mar 24 Avr 2012 - 10:13

Merci à tous les trois! Very Happy

siamois93 : j'ai eu ma période "village désaffecté, rénovation de vieilles demeures, élevage de chèvre et fromage de brebis". Sans jamais passer à l'acte, évidemment... Rolling Eyes

Sauf pour le fromage de brebis qu'à défaut de fabriquer, je dévore allègrement.

Un peu de patience et je crée un sujet sur ce sujet - la réorientation, pas le fromage. Wink

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par MissSarkastik le Mar 24 Avr 2012 - 10:24

Bienvenue à toi !

Dans l'attente de discuter sur ton sujet une bonne tartine de chèvre à la main Wink

MissSarkastik
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 18/04/2012
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Mar 24 Avr 2012 - 13:34

Merci MissSarkastik. Very Happy

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Invité le Mar 24 Avr 2012 - 22:18

Mais c'est magnifique tout ça ... quand céti que vous organisez une table d'hôtes ?
La croisée des chemins ? Heureusement que les chemins se croisent sinon on serait obligés d'aller tout droit toute sa vie, t'imagine le capharnaüm ...


@ Loïc:
Tu crois qu'on peut proposer à m'sieur dictionnaire le verbe smileysiser ??? vais demander à Saphodane ;-)

Bienvenue par ici et si on se croise par là se sera sans doute met plezier ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par siamois93 le Mer 25 Avr 2012 - 1:32

Ca me rappelle un film d'animation
« La Marche du crabe » d’Arthur de Pins .

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Invité le Mer 25 Avr 2012 - 1:36

Ben dis donc , c'est réunion des gran'zépris ;-) c'est justement la suite de ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Mer 25 Avr 2012 - 10:29

Merci kasha. Very Happy

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Bliss le Dim 2 Sep 2012 - 20:31

Je ne t'avais pas souhaité la Bienvenue Smile

Voilà, c'est chose faite !

(et moi aussi j'adooore le fromage de chèvre)


Au plaisir de continuer d'échanger avec toi Like a Star @ heaven


(non, pas échanger dans ce sens-là, hihihi... Sorry, j'ai un EMP, je peux rien y faire, c'est plus fort que moi)







Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Dim 2 Sep 2012 - 20:54

Bliss a écrit:(non, pas échanger dans ce sens-là, hihihi... Sorry, j'ai un EMP, je peux rien y faire, c'est plus fort que moi)

What a hell does EMP means ? Excessive Multi-Posting ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/EMP

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Bliss le Dim 2 Sep 2012 - 20:55

Esprit Malicieusement Placé pig What a Face elephant



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Dim 2 Sep 2012 - 21:02

"Echanger" pourrait désigner un échange de fluide il est vrai. Mais vu qu'on ne s'est jamais rencontré IRL, la formulation malicieusement correct aurait-été "au plaisir d'échanger un jour avec toi". Pas d'ambiguïté donc, sauf à tes yeux.

Ne t'en fais pas, c'est l'effet barrière. Sur un forum, tout le monde peut être débridé sans avoir à craindre d'assumer. Twisted Evil

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Bliss le Dim 2 Sep 2012 - 21:06

Non non, moi j'allais plus loin... je faisais allusion à l'échangisme What a Face (que je ne pratique pas, mais bon, comme tu dis, l'humour sur Internet n'a pas de limite...)

Quoique, tu me rencontrerais IRL, tu verrais que je n'ai pas beaucoup de limites en idées et humour salaces dans la vraie vie non plus pig


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Mar 4 Sep 2012 - 13:18

Bliss a écrit:je faisais allusion à l'échangisme

Je n'y avais pas pensé. Marrant. Merci pour la bienvenue en tout cas.

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Bliss le Mar 4 Sep 2012 - 16:53

Oui, je suis affreuse Ange



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par FakePlasticTrees le Mer 30 Jan 2013 - 23:33

Je veux ouvrir un sujet sur la croisée des chemins et je vois ta présentation... Coincidence, je ne le crois pas ! Smile

Si tu as ton expérience à partager sur les bienfaits de ce moment là, I listen to you !

FakePlasticTrees
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 346
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 33
Localisation : Bayonne/Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Jeu 31 Jan 2013 - 17:39

FakePlasticTrees a écrit: Je veux ouvrir un sujet sur la croisée des chemins et je vois ta présentation... Coincidence, je ne le crois pas ! Smile

Si tu as ton expérience à partager sur les bienfaits de ce moment là, I listen to you !

Ca va partir en truc philosophique, non ? Je suis ok pour y réfléchir et développer ultérieurement, parce que là (hormis le fait que j'ai pas le temps) le premier truc qui me vient à l'esprit c'est que la croisée des chemins c'est tout le temps, à chaque instant, même si certains choix nous paraissent plus décisifs que d'autres. En gros, pour citer le refrain de la chanson ci-dessous, "en somme, nous sommes tout comme de simples additions, l'accumulation de choix à des intersections".


The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Bliss le Lun 4 Fév 2013 - 3:22

Tiens, bein du coup j'en profite pour t'envoyer des bisous depuis la Terre de Feu Argentine, mon cher Broken Bisou câlin








Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Sam 11 Mai 2013 - 21:52

Bon, puisqu'on m'a encore récemment posé la question "d'où vient ton pseudo ?" autant mettre la réponse dans ma présentation, ce sera plus simple.


The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Mer 29 Mai 2013 - 15:01

The Broken Vow a écrit:Il y a un an, j’ai débarqué sur ce site alors que je venais de lire De Kermadec. Effet Barnum ou pas, j’avais eu la révélation apaisante d’être « surdoué ».

Je comprenais enfin pourquoi la majorité des gens m’indifférait, pourquoi la marche du monde me blessait dans ma chair, pourquoi à l’adolescence j’avais l’impression d’être un inadapté social et pourquoi je m’étais grave fait chier de la primaire à la fac alors que j’avais « des facilités ».

En réalité, je ne comprenais pas grand-chose de nouveau, puisque je me sentais plus intelligent que la moyenne depuis fort longtemps. Simplement, là, quelqu’un dont le livre avait pignon sur rue m’expliquait avec sa légitimité de psy – il y en a de très médiocres, on se comprend – que je n’étais pas uniquement un gros connard prétentieux mais que j’avais le droit d’avoir un don, et même plusieurs, que la majorité des gens n’avaient pas. J’avais le droit d’être en marge, et tant pis si le commun des mortels me voyait comme une bête curieuse.

A l’époque, j’avais déjà fait un bout de chemin dans ce qu’il est convenu d’appeler le « développement personnel ». Trois ans de thérapie (qui m’avaient plus servi à passer mes nerfs sur ma psy un peu limitée qu’à découvrir des scoops inconscients au sujet de ma famille), plusieurs changements d’hygiène de vie radicaux, 9-12 heures de sport par semaine… et un taf paisible où je pouvais zigzaguer entre les forums de « dèv per », ma secte de coach psychopathe, mon propre blog mi-assassinat littéraire mi-ode aux musiques de niche. Le tout en touchant un salaire presque décent. Et en plus, je bossais dans le Marais, un endroit où les vieilles pierres côtoient les belles femmes.

C’était presque parfait, sauf que j’étais en CDD et que j’avais d’autres projets. Si j’étais surdoué, ça expliquait pourquoi je m’étais toujours fait chier au taf, pourquoi les activités roboratives étaient synonymes de mort psychique imminente, pourquoi c’est dans la glande sur internet et les improvisations rapologiques que mes journées de travail devenaient supportables. Il y avait peut-être une piste à suivre de ce côté-là, non ?

Aussi avais-je wikifié « surdoué+travail » et m’étais-je retrouvé ici, avec des outils langagiers comme « scanneur ». Un mot que j’ai rapidement cessé d’employer d’ailleurs. Je cherchais des témoignages, des renseignements sur d’hypothétiques voies épanouissantes pour un surdoué, conscient que la douance ne suffisait probablement pas à tracer un sentier pro type.

Par un processus progressif, j’ai finalement trouvé ma voie. Une voie, plutôt. Je crée mon entreprise. Non, je rigole, c’est pompeux. Je me lance en indépendant. Je pratique le reiki depuis plus de quatre ans, la méditation depuis plus de dix ans, ça doit se négocier non ? Et puis j’ai une maîtrise de psycho en plus. Avec des bêtes de notes que j’ai eu sans tricher, contrairement à pas mal de fake made in Paris 7. En cherchant comment vivre et travailler à mon rythme, loin de la bêtise des conversations « machine à café » et de l’aliénation du salariat, j’ai commencé à tourner autour du pot, pour calibrer un projet qui pourrait combiner mes aptitudes et compétences d’une manière cohérente.

Bon, j’avais mon truc, j’ai pris mon temps. Ca fait six mois que je pourrais être officiel, avoir un beau site, harceler les entrepreneurs pour leur vendre du rêve mais voilà, le coaching aux dents blanches, très peu pour moi, merci. Je me suis offert des vacances. De vraies vacances de vacuité, avec hibernation automnale et romance hivernale, le tout ponctué de mes 10-12 heures de sport par semaine.

Et grâce à ce temps, j’ai peaufiné mon projet, trouvé de nouveaux axes de travail. Le point commun entre reiki et méditation ? Un pas vers le bien-être. En plus, je suis bavard et je réfléchi tout le temps, du coup les séances de reiki me font des vacances. Ce n’est pas aisé à vendre, vu que le reiki n’a pas presse unanime, mais si le bio est un secteur d’avenir, pourquoi pas le soin énergétique ? La méditation, elle, fait se vendre les livres comme des petits pains. Mais voilà, je commence avec mes moyens de smicard et j’ai ma vision bien particulière de la chose : s’il y a plein de manières de méditer (dont le point commun est le silence) hors de question que j’anime des ateliers réguliers où les mêmes personnes viendront voir les mêmes autres personnes. Bref, je veux faire les choses à ma manière. Hors de question de laisser les « énergies » aux bobos fumeurs de joints et aux hystéro-mystiques. Ca tombe bien, entre temps j’ai découvert l’ennéagramme et m’y forme toujours avec l’enthousiasme d’avoir découvert une des clefs de l’expérience humaine du monde. Je vais le rajouter dans ma besace.

En attendant de fonctionner à plein régime, je garde un œil sur les jobs d’appoints. J’ai mon axe « développement personnel » autour de la triade reiki-méditation-ennéagramme mais prévoit déjà de rajouter autres choses : des techniques de massages issues de ma pratique martiale, du coaching autour des relations hommes-femmes pour tous les petits jeunes qui cherchent leur masculinité dans un monde où le men-bashing est synonyme de démocratie ( !), des vidéos youtube, des livres (essais, fictions, soyons larges). En fait, des projets j’en ai toujours eu, et je ne dois pas être le seul ici. Simplement, aujourd’hui, j’ai un cadre dans lequel les mettre et les relier, une cohérence de vie. C’est enthousiasmant et rassurant à défaut de me nourrir. Peut-être que je m’approche de mon idéal.

Alors voilà, le post par lequel je me suis présenté il y a un an est caduque, je le mets donc entre parenthèses, en spoiler. Sa trace témoignera du chemin parcouru.

Une petite précision : je ne suis pas mère Térésa. Je n’ai pas de mérite à m’investir sur un chemin « bien-être ». J’ai juste cherché un compromis entre la liberté (la mienne !) et la nécessité de faire un travail qui ne crée aucun problème supplémentaire dans le monde qui m’entoure. J’ai choisi de proposer aux gens une voie que je pratiquais déjà pour moi et qui répondait à ces critères. Il paraît que ça prouve que je ne suis pas cynique mais je serais vous, je me méfierais…




Et maintenant, suite à une conversation avec Passeur qui me rappelait que la cohérence de ZC tournait autour de la douance, je vais faire un feedback de cette année de fréquentation du site.

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par The Broken Vow le Jeu 30 Mai 2013 - 15:16

La douance, l’avez-vous vu ?

En un an et quelques IRL, voilà ce que mes yeux peuvent vous dire au sujet de la douance supposée des membres de zebrascro.

J’ai vu des HQI qui galéraient à me suivre pour cause de mental réprimé.
J’ai vu des mecs qui faisaient de l’ « énergie » en soirée, mais uniquement aux filles. Idéal pour pécho et pour décrédibiliser la profession.
J’ai vu des gens simples, dans le bon sens du terme, et des gens simplistes, dans le mauvais.
J’ai vu des gens qui feraient mieux de prendre leurs cachets.
J’ai vu des gens baratiner sur la tolérance tout en manquant de respect envers leur voisin.
J’ai vu des gens étaler leurs problèmes sentimentalo-psychologiques en toute impudeur, tandis que d’autres faisaient de l’argumentation théorique froide sur des sujets quantiques.
J’ai vu des gens me parler de leur énorme empathie alors que leur comportement indiquait qu’ils n’en avaient aucune.
J’ai vu des galériens essayer de pécho en étant serviables.
J’ai vu des hystéro-mystiques parler d’éveil puis nier l’altérité de leur prochain.
J’ai vu des calembours, beaucoup de calembours, et aussi quelques poèmes.
J’ai vu une de mes plus grandes histoires d’amour aller dans le mur.
J’ai vu des gens qui ne savaient pas écrire français, d’autres qui étaient maniaques de l’orthographe.
J’ai vu des gens souffrant du syndrome de l’imposteur, et j’ai vu des imposteurs. Parfois c’était les mêmes.
J’ai vu des gens qui portaient leur passé dans la peau, dans leur chair, sur leur visage.
J’ai entendu des musiques merdiques et des chansons niaises.
J’ai découvert deux sons intéressants. C’est déjà pas mal.
J’ai vu le mensonge, la trahison, la lâcheté, l’hypocrisie.
J’ai vu des filles extraverties à basse estime d’elles-mêmes et des séductrices compulsives.
J’ai vu la misère sexuelle, sentimentale, psychologique, le désamour de soi.
J’ai vu quelques combattantes torturées.
J’ai vu des inconnus faire des déclarations d’amour à d’autres inconnus.
J’ai vu des « femmes » de 35 ans encore plus immatures que des filles de 25.
J’ai vu des THQI vouloir être à la page dans un monde pseudo rebelle tout en clamant leur indépendance.
J’ai vu les mêmes prétendre améliorer les libertés en pratiquant le sectarisme.
J'ai vu des gens me demander un feedback émotionnel qu'ils n'étaient pas prêts à recevoir.
J’ai vu du vent et du vide, des théoriciens sans arguments.
J’ai vu des gros, des maigres, des petits et des grands, des noirs et des blancs.
J’ai vu des concours de bite et des concours de clit.
J’ai vu des timides et des extravertis.
J’ai vu des no-life, du politiquement correct, des caricatures, des clichés.
J’ai vu l’illusion groupale et l’hypnose collective.
J’ai vu des gens intéressants mais qui tendent à le cacher.
J’ai vu des gens avec de l’or en eux.
J’ai vu chacun se tromper sur l’autre.
J’ai vu des gens essayer de briller.
J’ai vu des gens disparaître.

La douance, j’ai aujourd’hui le luxe de paradoxalement m’en battre les couilles parce que je l’ai intégrée. Je suis surdoué et il y a au moins 108 manières de l’être, y compris avec le mental dans les chaussettes (puisque apparemment on peut être HQI et cruche au possible). Cela n’implique en rien que les gens présents ici aient quoi que ce soit en commun à part un chiffre au-dessus de 130.

Quelle différence entre les membres de ce forum et l’humanité ordinaire ? Aucune à mes yeux. Et si l’on m’explique qu’il n’y a sur ZC aucun topic consacré au tuning, je répondrai que dans les familles catholiques du 16 arrondissement de Paris on ne s’intéresse pas aux 206 tunées non plus et que sur doctissimo aussi on se pose beaucoup de questions.

On m’expliquera peut-être que « zèbres » n’est pas nécessairement synonyme de « surdoués ». Pourquoi pas. Je suis lion de toutes façons, et j’aime cette phrase d’Héraclite que Philip K. Dick avait fait sienne : la nature des choses a coutume de se dissimuler.

Qu’on s’interroge sur ce qu’est l’intelligence, qu’on teste les tests, qu’on nuance… Pour le reste il n’y a que nos vies qui comptent. Nos vies, nos consciences, notre subjectivité, le vide intersidéral autour, et quelques personnes avec qui il se passe quelque chose pour une durée indéterminée allant du battement de cil à la décade. A la fin on meurt seul. Qu’on soit rempli de haine ou d’amour ni change rien. La destination est la même, seul le chemin et l’expérience du chemin varient.

Stoppez pas la musique.

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Amo - le Jeu 30 Mai 2013 - 23:17

Merci pour ce feed-back, lecture rafraîchissante =)

Mon nombril ultra-égocentrique me demande dans quelle catégorie je suis.

A samedi prochain.

Amo -
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours la croisée des chemins

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum