et alors...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

et alors...

Message par Invité le Dim 22 Avr 2012 - 0:47

Après je comprend pas le but de ce forum mise a part de savoir qu'on est ultra minoritaire après je peux avoir été testé et connaitre mon QI mais ça regarde que moi mais j'ai cette impression que vous cherchez juste le fait d'appartenir a quelque chose ce qui me dépasse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Aeline le Dim 22 Avr 2012 - 9:12

C'est un peu ça Horacle, enfin de mon point de vue. Je suis venue chercher des gens qui comprennent ce que je vis tous les jours, avec qui je peux discuter et auprès de qui je peux apprendre.

Cela ne veut pas dire que je ne fais plus partie des "gens" en général. J'ai de nombreux amis non-zèbrés adorables, qui me comblent d'ailleurs, simplement j'avais besoin de parler avec d'autres "comme moi", pour comprendre un peu plus, pour voir.

Il y a des forums sur tout, sur l'informatique, les régimes, le sport, les loisirs, etc... ZC permet au hqi et thqi de venir échanger, de démêler un peu toutes leurs particularités.

Aeline
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Invité le Dim 22 Avr 2012 - 12:07

Après j'ignore ce qui tourne pas rond chez moi parce que même sur un forum ou est rassemblé des individus me ressemblant concernant un mode de fonctionnement cérébral, je ressens cette impression d'être un étranger.

Après je glorifie la solitude qui pour moi représente le fait de se satisfaire à soi même et je considère le fait d'accroitre son savoir comme une perte de temps mais j'ignore toujours ce qui me motive comme si j'attendais seulement la mort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Aeline le Dim 22 Avr 2012 - 16:30

Oh, Horacle, comme tu sembles sombre... Un même mode de fonctionnement cérébral ne rapproche pas les gens, ce serait bien trop facile. Au sein d'une population, les groupes d'amis se forment autour d'intérêts communs, d'une vision commune de la vie.

Je pense que pour ZC l'organisation est la même. Tu trouveras des gens qui sont plus ou moins sensibles, qui ont plus ou moins d'humour, qui aiment différentes choses, etc... Chaque zèbre est unique, en somme. A toi de trouver ceux avec qui tu peux t'entendre.

Tu dis te sentir un étranger ici... Mais as-tu essayé d'échanger avec les autres? Pourquoi es-tu venu sur ce forum? As-tu des questions? Un besoin de parler? Voudrais-tu quitter un peu ta solitude? Celle-ci peut être très bénéfique durant un temps... Mais les autres aussi ont beaucoup à t'apporter et à t'apprendre sur toi-même.

Comment vois-tu la mort, Horacle? Comme un soulagement? La fin de ta peine? Ou simplement comme l'idée neutre qui contrebalance la vie?

Y a-t-il des choses que tu aimes faire? Des passions? Quel âge as-tu (si ce n'est pas indiscret)? Que fais-tu dans la vie?

Aeline
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Invité le Dim 22 Avr 2012 - 17:07

J'ai 24 ans pour te répondre et j'ai entrepris mes études qui pour moi est un bien grand mot mais je suis incapable de trouver l’intérêt dans ce que je fais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Aeline le Dim 22 Avr 2012 - 17:25

Quels études fais-tu? Pourrais-tu envisager une réorientation?

Qu'aimes-tu faire? Vers quel métier tes études t'amènent-elles?

Aeline
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 56
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Invité le Dim 22 Avr 2012 - 19:05

...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Zebralbatros ? le Jeu 14 Juin 2012 - 9:30

Mince alors !
Si j'avais eu plus de jugeote, j'aurais été voir ton sujet avant de balancer mon histoire d'oignon ! C'est très sérieux... euh, si on veut : ça s'appelle "Et si rejoindre le troupeau de zèbres transformait en oignon ?"
Je cherche à y comprendre ce qu'apporte Zebra crossing à ceux qui le fréquentent. Peut-être y trouveras-tu quelques idées de réponses... confused

En ce qui me concerne, je pense qu'en effet il ya un désir d'appartenance à un groupe, vu que pour beaucoup, ça été un sentiment assez rare. Un peu comme le constat : "je ne suis plus seul(e) !". D'autres sont aussi bizarres que moi. Même si pas forcément pareils non plus. alien cat elephant flower Bear hug cherry albino pig
Après, tu resteras toujours toi et, par conséquent, étranger aux autres. Mais peut-être qu'ici tu peux être un peu plus compris qu'ailleurs si tu en exprimes le besoin et/ou l'envie. Bisous
La solitude est une belle chose tant qu'elle est choisie et non pas subie. Personnellement je m'y sens bien la plupart du temps, mais il y a des moments où j'ai besoin d'avoir des échanges avec les gens, de contacts humains "basiques" on va dire, ou parfois de discuter de ce qui me préoccupe, d'être "comprise", ou tout simplement d'apprécier le silence avec des compagnons choisis, complices en quelque sorte (quel que soit leur QI). Long hug
J'espère simplement que tu ne te leurres pas toi-même en glorifiant (trop) la solitude si tu en souffres parfois. Ni que tu rejettes l'accroissement des connaissances par amertume envers l'impossibilité de réussir un jour à TOUT connaître. study

Mais peut-être que je plaque sur toi mes propres ressentis scratch : n'hésite pas à m'envoyer sur les roses si je suis à côté de la paque Razz
OK, j'arrête là

Zebralbatros ?
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 11/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 12:15

Je pense qu'il ne faut pas trop en faire avec cette idée "d'appartenance à un groupe" qui trimballe de nombreux a-priori négatifs. Le sentiment d'appartenance n'est pas forcément négatif en soi : si le groupe est l'humanité, c'est le sentiment qui nous fait considérer l'autre comme un autre soi-même et le respecter comme tel. Sentiment d'appartenance ne signifie pas abdication de toute personnalité, ni soumission aveugle : pas d'action collective, pas d'union de forces sans un minimum de conscience d'appartenance à un "groupe" partageant certaines choses. Tout groupe n'est pas secte, armée ou ordre monastique...

Ici, on trouve avant tout des personnes en recherche, souvent en souffrance, et qui ont appris que leurs questionnements et leur éventuelle souffrance prenaient source, ou bien étaient modelés par cette caractéristique qu'est la douance; moyennant quoi c'est auprès d'autres personnes partageant cette caractéristique qu'on a le plus de chances d'être compris, d'avancer dans ses recherches ou dans la lutte contre l'éventuelle souffrance grâce à des retours d'expériences de personnes fonctionnant plus ou moins de la même manière.

Je ne vois pas de tendances du genre : s'imposer certains positionnements et points de vue, se subordonner en quoi que ce soit au groupe, abdiquer la spécificité de chacun au nom du "groupe" que formerait la savane d'ici.

Et nous sommes un certain nombre à ressentir un décalage même avec "le gros" de la communauté. Pourquoi, mystère. Parce qu'on fait partie d'un sous-groupe (genre les thqi ? ceux qui penchent vers l'aspisme ?) ? Parce qu'on a un vécu encore un peu original par rapport à la majorité d'ici ? Parce qu'on est plus, ou moins âgé ? Il y a un gros effet âge, d'ailleurs, je pense : à vue de nez, la majorité des participants a 20-25 ans et a découvert la douance il y a peu; ça fait pas mal de monde qui se retrouve à un même stade de sa vie et de sa douance et d'autres qui, forcément, le ressentent d'une autre manière.

Ton cafard, ton "rien ne sert à rien", je me souviens de l'avoir éprouvé. C'est un cap... Prends-le comme un temps de discernement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 17:19

Je répondrais de manière plus détaillée une prochaine fois, mais vos écrits m'aident en me permettant d'acquérir un point de vue plus large et de se recentrer de manière plus rigoureuse.

Pour être bref, j'ai passé ma vie dans un monde assez hermétique et pendant longtemps j'ai stagné dans mon développement personnel, pas à cause d'une certaine souffrance ou d'une inadaptation sociale mais tout simplement par le manque d'un référentiel pour guider mes choix, mes jugements et tout simplement pour vivre.

J'ai développé par conséquent un rejet de l'opinion d'autrui et je prenais seulement en considération mes propres choix arbitraire et c'est sur ce point que je dois progresser et, par conséquent acquérir une certaine acceptation des conseils.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Bird le Dim 17 Juin 2012 - 0:43

Horacle a écrit:... j'ai stagné dans mon développement personnel, pas à cause d'une certaine souffrance ou d'une inadaptation sociale mais tout simplement par le manque d'un référentiel pour guider mes choix, mes jugements et tout simplement pour vivre.

J'ai développé par conséquent un rejet de l'opinion d'autrui et je prenais seulement en considération mes propres choix arbitraire...

C'est une bonne analyse, ça, non ? Et on est nombreux je crois dans ce cas (en tout cas, je me retrouve très bien dans cette description, tel que j'étais avant d'avoir des outils pour me comprendre dans un fonctionnement particulier) : peu de référents sur qui s'appuyer pour se construire, renforcement du sentiment d'être étrange voire étranger aux autres, repli sur soi (ou ultra-adaptation), fausses routes, désintérêt...

Conscientiser cela, c'est déjà un grand pas à mon avis. Bon courage pour les suivants.

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par versus le Lun 18 Juin 2012 - 23:13

Je crois que la plupart d'entre nous avons connu ce type de sentiments. Et pour ma part, je suis sorti de cet état, en me disant que qu'il ne fallait pas chercher la meilleur des vies, mais simplement la moins mauvaise. Et depuis ce temps, j'ai pu me fixer des objectifs que j'ai pu les faire évoluer au fur et à mesure des occasions et des "chances" qui se sont trouvé sur ma route.

Actuellement, mon fil rouge est d'arriver à ne pas avoir à travailler pour me nourrir, ça me prendra peut être 10 ou 20 ans, selon le trajet et les occasions, et le plus beau dans tout ça, j'ai que j'aurais peut être trouvé un objectif encore plus intéressant avant d'y arriver.

Après, chacun sa voie, chacun son objectif, ses passions, ses envies. Et je n'en avait pas beaucoup à cette période.

versus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 17/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: et alors...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum