Je suis pas doué pour me présenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis pas doué pour me présenter

Message par Absaintéthique le Jeu 19 Avr 2012 - 22:51

Bonjour tout le monde.

Ça fait quelques jours que je consulte et me suis inscrit sur ce forum... Jusque là, je ne faisais que lire, parfois amusé, très souvent profondément touché. Je me décide (enfin) à poster, d'abord une petite présentation (j'aimais pas l'idée de participer à d'autres sujet avant ça). Et le pire, je sais pas par où commencer...

Si je le pouvais vraiment, je préférerais ne pas avoir de passé (ou du moins considérer ne pas en avoir). De la primaire (problèmes relationnels, ne s'entendre qu'avec les adultes de l'école, les récrés souvent passées avec la psy scolaire) au collège (avec les difficultés d'intégration qui se calmaient... Dingue comme le fait de saborder discrètement ses notes pour détruire une image peut jouer... Enfin, un peu...), c'était pas top. Se sentir et être perçu comme trop décalé, c'était déjà gênant... Mais c'est surtout les premiers contacts avec la mort, à travers celle de mon grand père... Et tous les problèmes familiaux autour. Première dépression...

Années lycée, elle s'est fait discrète. J'ai commencé à m'y faire des amis, que je conserve encore à ce jour... Les seuls avec qui j'ai gardé contact de mes années pré-bac. J'ai découvert la musique, m'étant mis à la basse (que je continue à jouer), dans un groupe de metal pour commencer... Plusieurs amis morts pendant cette période, deux sous mes yeux (rupture d'anévrisme, et accident)... Deuxième dépression... Alcool, drogues diverses, TS multiples, hôpital. J'ai encore des trous dans ma mémoire sur cette période là, des moments disparus... Je provoquais au sein de ma classe des réactions entre rejet, dégoût, haine et peur. C'est à ma sortie de l’hôpital que ma psy, qui finissait par désespérer en voyant mon évolution, m'a testé pour diagnostic (je suppose parce qu'elle devait en être convaincue, et penser que m'en apporter confirmation m'aiderait). Tiens, de belles zébrures...
C'est aussi dans ces années que j'ai fait ma seconde meilleure découverte de ma vie selon moi : je suis allé en soirée gothique (dans un château pas loin de chez moi, une soirée splendide), la tête pleine de curiosité et pensant trouver aussi taré que moi la dedans (les clichés ont la vie dure tant qu'ils ne sont pas confrontés à l'expérience parfois...). J'y ai rencontré des gens que j'ai de suite trouvé adorables, ouverts, qui ne me jugeaient pas (agréable changement)... Je m'y suis senti comme chez moi très rapidement, et, avec les années, j'ai exploré d'autres marges, et plonge toujours avec délice dans ces eaux un peu troubles... Pour mes favoris : Gothiques (oldschool surtout), vampyres, otherskins divers et variés, bodyart (bien que je ne soit encore ni tatoué ni percé... Ça viendra), steampunk, Fetish... Terminale : deux trimestres manqués pour cause de tournée, bac ES obtenu.

Puis la fac... Un peu laché complètement sans que mes problèmes ne soient vraiment résolus, j'ai complètement laissé tomber assez rapidement l'université (filière Arts du spectacle et Musicologie, abandonnée en 2° année). A la place, j'ai fait dans l'orga de concerts. Les deux années suivantes ont été plus des périodes de galères : orga de concerts, bar en soirée... Ça a fait pas mal de soirées gratuites, d'où le fait que j'y étais toutes les semaines, mais bon. Je me suis débarrassé des drogues sur la fin de cette période.

Depuis j'ai repris dans un domaine qui n'a rien à voir : la gestion... Où je me débrouille bien, sans le moindre effort jusque là... Avec le même problème toujours : pas envie de me spécialiser ! J'aime toucher à tout, je sais pas choisir, je veux pas choisir.
Je continue la musique (pas de groupe en ce moment, mais ça n’empêche pas de gratter), les soirées, les jeux de rôle (que j'ai découvert au lycée... Je joue, je suis maître, et j'en créé parfois)...

Ajoutons mon amour pour l'absinthe, la science fiction, la mythologie, la politique... Et je penses avoir fait un premier aperçu correct Laughing
Ah non j'oubliais... Je suis de Dammarie les lys (77, Ile de france), et j'espère bien rencontrer du monde Smile

Absaintéthique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Invité le Jeu 19 Avr 2012 - 22:57

.


Dernière édition par Loic le Ven 7 Déc 2012 - 19:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Invité le Jeu 19 Avr 2012 - 23:38

Un bassiste un bassiste :-) youpie oléééé :-)
Bienvenue :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Invité le Ven 20 Avr 2012 - 0:42

bienvenue à toi,
sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Aerienne le Ven 20 Avr 2012 - 7:09

Bienvenue !!!!!!

Aerienne
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1063
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 58
Localisation : GOLFE JUAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Absaintéthique le Ven 20 Avr 2012 - 8:34

Merci pour l'accueil...

Absaintéthique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par phinou le Ven 20 Avr 2012 - 8:49

Le bassiste a toujours été mon musicien préféré. La plupart ont un flegme, un détachement du monde et des autres, un décalage que je trouve hypnotisant. Rajoute à ça un son organique, une pulsation, un vibration qui fait échos à ses propres vibrations, brr j'en ai des frissons!

Bienvenu à toi même sans tatouages, ceux de l'âme n'ont pas toujours besoin de figurer sur la peau.

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Absaintéthique le Ven 20 Avr 2012 - 17:16

Ça... Je sais pas trop pour le coté hypnothique, mais pour la pulsation... Jouer sur ma basse me donne parfois l'impression que j'ai presque mon coeur au bout des doigts...
La profondeur du son qui nous pénètre sans doutes...
Je joue principalement plutôt rock, et avec des chorus qui peuvent parfois nuire au coté chaud... Ceci dit, dès que l'envie du moment se fait plus jazzy, la chaleur revient rapidement... Je ne joue d'ailleurs quasiment que sur fretless, histoire de conserver un son plus chaud, et d'avoir des glissés plus propres... (En plus, je n'aime pas le jeu en slap Laughing )

Absaintéthique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Quel est le jeu asiatique qui... ?

Message par Arkange le Jeu 7 Fév 2013 - 15:24

Bunto ?




Non : Mahjong !


Arkange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 734
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 41
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par ⚡ Foxy Charlie ⚡ le Jeu 14 Mar 2013 - 13:39


Trance



Et un coucou en passant!


⚡ Foxy Charlie ⚡
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1143
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 34
Localisation : Sur son terril

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis pas doué pour me présenter

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum