Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Page 2 sur 38 Précédent  1, 2, 3 ... 20 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...

Message par Envol le Lun 21 Mai 2012 - 9:33

Le temps perdu, joli thème qui me travaille bizarrement depuis quelques... temps !
Ben oui, tout ce rapport au temps, je me l'approprie. Parce que comme pour plein d'autres choses, je ne me reconnais pas, mais alors vraiment pas dans 'tout ce qui se dit'. Je rejoins Fata quand il te dit de lever le jugement. L'imminence est une notion très particulière, dans le sens propre à chacun. Plus je m'écoute, à aller à mon rythme d'escargot, plus je fais des bonds dans le temps. Je travaille seule depuis des années, et tout est de plus en plus bizarre, mais en fin de compte très cohérent. Je n'ai pas fait des milliers de choses, mais à mon échelle je prends lentement conscience que c'était beaucoup. J'ai fait de petites choses essentielles pour avoir mon accès à d'autres choses, si simples pour les autres, si lentes à élaborer pour moi. Petit témoignage en signe d'encouragement !
PS : as-tu lu les Asher Lev de Chaïm Potok ? (Le don d'Asher Lev, et Je m'appelle Asher Lev, si mes souvenirs sont bons ?! Merveilleuse histoire de l'Inspiration, entre autre, et pas écrite avec les pieds celle-là ! Wink
PS : 'naturelle' dans mon premier post, pardon... !

Envol
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 9:38

L'idéal probablement que je me fais de ce que doit être une vie komyfo. La peur de ne pas accomplir tout ce qui doit l'être.
J'ai 35 ans et j'ai l'impression d'en avoir 10 de moins, d'être un p'tit jeune débutant dans la vie active, qui n'en finit pas de débuter. J'ai un métier qui me correspond mais où tout le monde est jeune (parce que c'est un job usant et qu'en général, à 32-33 ans tout le monde jette l'éponge), pas encore d'enfants... Et je n'arrive pas à me dire "et alors ? où est le problème que ça soit une situation dans laquelle je pourrais aussi bien avoir 10 ans de moins ?" (Surtout que professionnellement mon expérience est appréciée et valorisée...)
Comme si j'attendais sans fin d'être "parfait" pour me lancer à me sentir à ma place, adulte, ayant droit à vivre "chez les grands". Je risque d'attendre toute ma vie. Je suis comme un bâtisseur qui ne se résoudrait pas à livrer le bâtiment qu'il construit : je me dis sans cesse qu'allez, je vais rajouter une tour, une aile, un pinacle, et refaire le parc, et... on y va ? non, on pourrait aussi rajouter encore ça, et puis ça, et je le fais, sans fin. C'est un peu comme dans le Chef-d'oeuvre inconnu, sauf que ce que je rajoute ne détruit pas, ne gâte pas ce qu'il y avait avant. Mais je risque fort de ne jamais me résoudre à présenter l'oeuvre pour enfin commencer à vivre libéré de l'obsession d'y travailler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Ven 22 Juin 2012 - 9:02

Un matin de plus où je n'ai pas réussi à me lever pour aller bosser à l'heure prévue. Au lieu de partir sur le terrain à 6h, je suis allé au bureau à 9. Professionnellement, ça n'a pas grande incidence, mais qu'est-ce que c'est frustrant. Je suis en mode survie au jour le jour, pour ce qui concerne la gestion de l'effort. Et bien évidemment les événements extérieurs allant du gênant au très anxiogène s'accumulent en même temps, sinon ce n'est pas drôle. L'impression d'être un blessé sur qui les mitrailleuses continuent à tirer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Envol le Ven 22 Juin 2012 - 9:40

Ce que mes antennes, effectives et intérieures, me disent en ce moment, c'est un climat hyper-tendu, comme une relâche impossible : la ressource, comme possibilité de se régénérer semble comme indisponible. L'écho que ça a en moi, ce sont toutes les inhibitions (intellectuelles, émotionnelles et créatives) que j'ai, et que la peur et l'inertie ambiante réactualisent, non, mettent en exergue. Je travaille donc là-dessus, bien obligée (!)... de réfléchir à distinguer l'écho de la réalité, d'en prendre conscience pour le mettre en lien dans un premier temps, pour m'en détacher dans un second. J'ai tourné la page d'une activité professionnelle la semaine dernière, non sans douleur, et je penche à faire émerger non pas un projet, mais des projets. Petite piste que je partage donc, si ça peut t'aider...

Envol
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Ven 22 Juin 2012 - 9:59

Je vais redire ce que j'ai posté sur Torsion nerveuse : je constate un immense progrès dans ce printemps par rapport aux précédents, c'est l'absence de crise de sens. J'ai beau être physiquement épuisé, je ne suis pas dégoûté de mon boulot, je ne me demande pas ce que je fous là, je n'ai pas envie d'une fuite qui serait pompeusement baptisée "projet, dynamisme, volonté de changement". Je l'ai re-choisi, cet automne, à l'issue d'un long discernement, et ce re-choix n'est pas en défaut, il survit à cette phase pénible, donc, il est solide, et juste : ce métier est bien, toujours, celui qui me convient, malgré ses défauts et malgré les changements personnels profonds depuis presque 15 ans que je m'y suis lancé. Si je l'abandonnais, où que j'aille, je souffrirais d'une perte de sens.
Il me suffit de continuer à changer les conditions de travail, ce qui relève de la contingence.
Mais c'est la crise, parce que l'environnement agressif concentre ses dards au moment même où je manque de force physique, et de temps, pour y faire face.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Lun 9 Juil 2012 - 22:14

Demain j'ai 36 piges. J'ai interdit à tout le monde de me le souhaiter, de me faire un cadeau (l'ineptie totale : faire un cadeau et penser à une personne à cause d'une coïncidence calendaire). Ce sera un peu désagréable à vivre mais ce sera, je pense, juste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Saphodane le Lun 9 Juil 2012 - 22:18

Bah, fais fi du calendrier, et ne le note pas. Voilà, demain, c'est un jour de plus dans ta longue vie, il te reste encore plein de choses à vivre, et plein de choses à aimer ! :3

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Lun 9 Juil 2012 - 22:30

C'est en effet ce qui va se passer. Ma femme fait la gueule parce qu'elle aurait aimé marquer le coup Laughing
Je n'arrive pas à lui faire comprendre que d'une je préfère qu'il ne soit pas marqué et de deux que je n'ai pas mérité quoi que ce soit, donc qu'il n'y a rien à faire ni à dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Waka le Lun 9 Juil 2012 - 22:43

Tu lui donnes des attentions au quotidien, donc c'est faux de dire que tu n'as rien mérité. Demain, c'est samedi. Comme n'importe quel autre samedi, vous pourriez tout simplement vous faire un petit resto. Un diner comme un autre, comme on en fait le reste de l'année, et qui permet de passer du temps avec elle sans vraiment '"festoyer" avec un gâteau kitch trop sucré.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Lun 9 Juil 2012 - 22:44

On en fera mais plus tard, de manière à ce qu'il n'y ait pas de connexion. Ce non-anniversaire c'est aussi l'occasion de manifester que je ne veux pas d'attentions injustifiées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Harpo le Lun 9 Juil 2012 - 22:47

Je ne te souhaite pas un bon anniversaire, Fusain. Pis de toute façon c'est trop tôt.

Spoiler:
Mais si je comprend tout ce que tu dis, très bien même, je ne suis pas du tout d'accord. M'enfin...

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Waka le Lun 9 Juil 2012 - 22:50

C'est toi qui voit, c'est ton anniversaire (ok, je sais où est la sortie Arrow)

(mais avant de sortir...)
Je te croyais plus vieux... je te donnais 40 - 45. Le ton de quelqu'un d'usé, j'imagine...

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 6:54

C'est marrant; au physique, on me donne beaucoup moins que mon âge, et au parler, plus ? Je suis donc bien réellement un vieux con. Alors que j'ai plutôt l'impression de me comporter toujours comme un post-étudiant attardé (pas encore d'enfants, bien que nous en désirassions, étagères Ikea premier prix, petite voiture, courtes vacances).
On pourrait faire un sondage, mais si ça se trouve, un burn-out dans sa vie, ça fait vieillir de quelques années supplémentaires. L'impact sur la santé (fatigabilité plus importante) se rappelle trop régulièrement pour qu'on puisse l'oublier. ça fait un gros truc usant inscrit dans la colonne du vécu, et qui manifeste sa présence, comme une grosse mèche de cheveux blancs qu'on voit dans la glace tous les jours. "Merde, c'est vrai, j'ai ça, et ça plombe une partie des possibles"...
A cela s'ajoute le dépit et la culpabilité car on est toujours partiellement coupable du burn-out qu'on a vécu, quelque PN qu'on ait pu rencontrer. On aurait pu éviter de vivre ça et on n'a pas su le faire...

Harpo, et sans prononcer les Mots interdits, avec quoi n'es-tu donc pas d'accord ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Harpo le Mar 10 Juil 2012 - 8:12

Avec le fait de ne pas fêter, quelle que soit la raison. Franchement, toutes les raisons que tu donnes, je les comprend, et j'aurais pu écrire à peu près la même chose il y a peu. Aujourd’hui, je trouve cela inutile, et préfère fêter, simplement, sans plus me prendre la tête que ça.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 12:22

Mais je ne suis pas capable de poser un acte sans savoir pourquoi.
Pour : le rite du jour, se faire du bien.
Contre : l'absurdité du rite, le non-sens de se faire du bien sans l'avoir mérité, la difficulté à trouver ce qui me ferait du bien, le refus de faire un événement centré sur moi. Normalement quand quelqu'un dit "c'est mon anniversaire" (pour justifier l'organisation d'une fête par exemple) tout le monde devrait lui répondre un cinglant "on s'en tape".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Saphodane le Mar 10 Juil 2012 - 14:24

L'avoir mérité : comme chaque jour, si l'on est fidèle à soi. Chaque jour peut donc devenir un jour de fête.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 14:32

J'ai peur de trop demander, de trop espérer par rapport à ce que les autres pensent vraiment de moi (et à dans quelle mesure ils pensent à moi) et donc, je préfère demander expressément rien plutôt qu'être lourdement déçu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par lafeelicite le Mar 10 Juil 2012 - 16:15

Bonjour Fusain,

je ne sais pas trop bien comment te le dire et pour être franche, j'ai peur que tu le prennes mal, que tu m'envoies balader et que ça me blesse... mais comme j'ai écris ma peur, ça va mieux. Je saurai gérer et j'ai plus si peur.

Tu as peur. Alors tu préfères ne pas entrer dans le casino et risquer de jouer. Le souci, c'est que pour gagner, faut participer. Faut accepter de courir le risque de peut-être être déçu, parfois.

Je suis triste de lire que tu penses qu'il faut "mériter" pour avoir, pour être fêté et aimé. Je suis triste parce que je pense que ça doit te rendre malheureux et parce que je sais maintenant que c'est faux, et que ça se soigne, de penser comme ça.

Je te souhaite un très bon anniversaire Fusain, je te souhaite qu'aujourd'hui soit le 1er jour du reste de ta vie.
Et comme tu n'as pas souhaité célébrer aujourd'hui, je te souhaite de célébrer tous les jours qui viendront et de prendre chaque prétexte pour te faire plaisir.

Et je m'autorise même une bise Bisous

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par ♥ El Castor ♥ le Mar 10 Juil 2012 - 16:57

après le joyeux non-anniversaire, Fusain, je te souhaite un non joyeux anniversaire Very Happy

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 18:07

Ce soir, on se fait un restau, mais ce n'est pas pour mon anniv, c'est parce qu'on a besoin de se remonter le moral plutôt que de ruminer quelques soucis. Je veux dire : on l'aurait fait si ç'avait été une autre date.
Un truc où je me foutrais au centre du délire, beurrrrk. ça me terrorise en plus d'être vain et stupide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Fa le Mar 10 Juil 2012 - 20:02

Bon, j'ai été sympa, j'ai attendu le lendemain de la coïncidence calendaire Cool
Salut !

Fusain a écrit:le non-sens de se faire du bien sans l'avoir mérité
Hmpf...
J'suis comme toi pour ce que tu racontes du boulot, des retards, l'impression de survivre au jour le jour...
mais je commence à me dire que j'y ai droit, au bonheur. Embarassed Ouais, même si. Pis n'importe quel jour, encore. Celui de mon anniv aussi, soyons fous !
Alors, bin, ptet que toi aussi ? Very Happy tu crois pas ?

Fusain a écrit:le refus de faire un événement centré sur moi.
Ca, pourquoi pas... la peur est surtout là, je suppose Wink

Pour le reste, je pluzine Harpo !

Allez zou, des bisous même si j'te connais peu
Bisous

Fa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1849
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 21:54

ça a failli très mal tourner puisqu'une fois au restau, il s'est avéré que le plat sur lequel je comptais était indisponible.
Ce genre de situation crée en moi une vague brutale de l'émotion "frustration" et comme un gamin, je prends alors une décision stupide du genre : "puisque c'est comme ça, en remplacement, je vais prendre un truc qui ne me plaît pas du tout et ruminer ma colère". Je ne sais pas pourquoi c'est aussi violent et brutal, et quelle honte, c'est d'une immaturité crasse (même si extérieurement on ne voit rien). Mais la conjonction de la déception et de l'obligation de faire tout de suite un second choix - avec la serveuse qui attend - fait que je n'arrive pas à gérer. Il me faudrait deux ou trois minutes pour m'apaiser. Je me sens à la fois en colère (d'être déçu) et en faute (je dois vite proposer mon choix de dépit, pour ne pas faire attendre, ne pas déranger. Et ce, alors que c'est tout de même le restaurant qui est dans son tort à cent pour cent).
Donc, je me suis risqué, un peu plus tard, à demander très poliment si je ne pouvais pas re-changer, si ce n'était pas trop tard, et j'ai choisi un autre plat, pas bien différent de mon choix "de colère" mais au moins, fait d'une manière un peu plus sereine, et tout s'est bien passé.
ça ressemble à ces exercices qu'on propose dans les bouquins sur l'affirmation de soi, aller dans un magasin et oser dire non à un vendeur qui essaie de nous fourguer un truc, et tout.
Mais ce n'était pas facile pour moi d'oser m'affirmer de cette manière-là, de sortir de la logique d'auto-punition et de frustration maladive mal encaissée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Saphodane le Mar 10 Juil 2012 - 22:00

Bah tu pouvais aussi dire, après l'annonce que le plat n'était pas dispo, "excusez-moi mais vous pouvez revenir dans 5 mn, le temps que je choisisse ? Merci !"

Enfin, l'important, c'est que tu as réussi à modifier ton choix quand même. De manière plus sereine. ^^ Courage, et un bisou. Vous venez, ta compagne et toi, le 22 septembre dans le Tarn ?

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 22:06

Bah tu pouvais aussi dire, après l'annonce que le plat n'était pas dispo, "excusez-moi mais vous pouvez revenir dans 5 mn, le temps que je choisisse ? Merci !"

Alors ça, c'est l'étape advanced. Actuellement, au moment où il faudrait prononcer cette phrase (cad s'affirmer, risquer de gêner, etc), cad dans les secondes qui suivent immédiatement la déception, je suis trop troublé pour oser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Saphodane le Mar 10 Juil 2012 - 22:08

Joue un rôle. J'suis troublée aussi quand ça m'arrive, je me sens transpirer, devenir toute rouge, bafouiller, regarder quinze fois la carte sans rien arriver à lire, mais en même temps, je sais que la serveuse ou le serveur ne fait que son métier, qu'ils ne sont pas mes juges, qu'ils en ont vu des bien pires que moi, malpolis et tout, et je surpasse juste le temps de dire la phrase magique. Après ça, ça passe mieux ! Very Happy

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne sais pas - Feuillage de Fusain, le clown triste

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 38 Précédent  1, 2, 3 ... 20 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum