Zèbre (ou pas) en découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Cyril le Sam 7 Avr 2012 - 21:39

Je profite de ce jour particulier pour mettre à jour cette présentation, vu que j'ai avancé sur pas mal de points depuis Smile (ancienne présentation en spoiler)

Je me suis donc inscris à la fin du mois de mars ici. Je venais de découvrir la notion de Zèbre, ce qui m'a amené dans un état plein de questionnements et de doutes alors que j'étais dans une période de transition de ma vie personnelle
Je me suis abreuvé de lectures sur le sujet, dans lesquelles je me suis plus ou moins reconnu. Plus dans le livre de Kermadec "L'adulte surdoué, apprendre à faire simple quand on est compliqué" ou dans "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués". Moins dans les livres de JSF ou Arielle Adda, que j'ai trouvé plus accès sur la souffrance et moins "clair, net et précis" que les deux premiers (mais bon, ceci est un avis purement personnel !).

Assez rapidement, je me suis lancé dans ma première sortie "en live". J'avais alors choisi une sortie "activité" : skate le matin avec Seiphys puis slack l'après-midi avec Tof ! Mon premier contact réel avec des gens de ZC fut assez surprenant, puisqu'il s'est très bien passé, tout de suite. Pas de gêne, communication fluide, j'avais alors ressenti une sorte de lien commun, ce qui était assez rare.

La semaine suivante, première "sortie du mardi" au Loch Ness. Premières grandes discussions sur nos points communs, notre vision du monde, notre manière d'être et les difficultés dans nos relations aux autres, en particulier au travail.
Puis les sorties se sont enchainées. Les rencontres aussi, tout comme les discussions. J'ai trouvé des personnes qui pensent de la même manière que moi, dans lesquelles je me retrouve beaucoup dans certaines situations et avec lesquelles il est très facile de discuter de tout et n'importe quoi.
Le premier bilan de ces sorties fut "wouah, je ne suis pas si bizarre que ça, je ne suis pas seul dans ce cas, nous sommes plusieurs Laughing ). Ce fut un bilan très positif et qui m'a beaucoup fait évoluer puisque j'ai arrêté (un peu) de penser que le fonctionnement de mon cerveau était anormal mais j'ai aussi arrêter de penser que je devrai constamment vivre dans l'adaptation aux autres, ce qui fut une révolution. J'ai depuis fortement réduit mes efforts d'adaptation, et je m'en porte beaucoup mieux Smile

Au fil des discussions le sujet du test s'est régulièrement invité. J'avais alors un double avis sur le sujet
Le premier, j'avais envie de faire ce test pour arrêter de me torturer l'esprit en présence de Zèbres. Dans une discussion, si je devais faire part de quelque chose de "bizarre", j'avais toujours le doute suivant : est-ce que le truc bizarre que je pense est normal pour un Zèbre, ou alors il ne l'est pas, ce qui signifie implicitement que je suis un imposteur ?
Le deuxième, c'était la gestion de l'échec au test. Comment je gère si je n'ai pas le résultat escompté ? Je ne voyais pas d'autres solution que couper tout lien avec ZC, ce qui me faisait vraiment mal dans la mesure où je ne m'étais jamais senti aussi bien avec des gens.

Puis le destin décida qu'il était temps que je m'y mette. Lors d'une soirée un samedi soir, on tombe sur le site de Mensa pour voir le forum, on se rend compte qu'il y a justement un test le lendemain (un dimanche, bizarre non ?) et qu'il y a toujours de la place : et pouf, me voilà inscrit ! Je m'y suis rendu "en touriste", j'en suis sorti mitigé, pessimistes. Les résultats mirent du temps à arriver mais furent positifs ...

Ne voulant pas me satisfaire de ça ("ya une part de chance", "c'était pas si compliqué, tout le monde peut le faire", "c'est pas vraiment un test représentatif", etc.) j'ai donc pris rendez-vous avec une psychologue pour un "vrai" test de QI. Le résultat fut une nouvelle fois positif mais, au-delà des chiffres, c'est surtout l'analyse qui fu intéressante puisqu'elle était cohérente avec ce que j'étais. Les points forts et points faibles mis en évidence ne furent pas des surprises et contribuèrent à me convaincre que "OK, peut-être que ...".

Mais la suite ne fut pas de l'euphorie ou du contentement, plutôt une période un peu négative. J'avais en tête "ouais, OK, on me dit que j'ai quelques capacités, et alors ? J'en fais quoi ? Ça change quoi ?".
Je rebondis assez vite pour me dire que finalement, si j'avais des capacités, alors autant les exploiter. J'ai alors repris plusieurs activités que j'avais arrêté parce que je pensais dès le premier obstacle "j'y arrive pas, j'suis nul, c'est pas pour moi". Et c'est un vrai bonheur ! Je ne m'arrête pus au premier obstacle, je suis super motivé et je sens des progrès chaque jour bounce

Voilà donc où j'en suis aujourd'hui Wink

Spoiler:

Bonsoir à tous,

Après quelques jours d'inscription et quelques heures de lecture du forum, je me décide à venir faire une petite présentation Smile

Donc voilà, je suis un p'tit gars de 26 ans qui a toujours ressenti un décalage avec les autres mais qui y a (presque) toujours trouvé une explication plus ou moins logique et satisfaisante (en tout cas, j'essaie de m'en convaincre).
Et puis, il y a quelques semaines, je suis tombé sur un livre complètement par hasard en magasin, qui s'intitule "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués", et le titre m'a vraiment frappé : je me suis dit "mais c'est pour moi ça !!!" (sans prétention aucune, voir la suite). Tout simplement car, depuis tout petit, on m'a répété quelques fois que j'étais "intelligent" (ma réponse étant toujours la même : "pfff, n'importe quoi !") alors que, principalement au travail, j'ai carrément l'impression de vraiment pas être doué ... (alors que les gens sont contents de mon travail, ce que je ne comprends pas et donc je met ça sur le compte "je dois être le moins pas doué du lot" Very Happy).

Bref, le contenu du livre portait principalement sur les modes de raisonnement (en particulier le raisonnement global) et je m'y suis beaucoup reconnu. Ca a réveillé des choses en moi et j'ai enchainé sur le livre de JSF "Trop intelligent pour être heureux" : je m'y suis reconnu dans pas mal de points, mais pas dans tous (notamment ce qui tourne autour de la souffrance), et sans ressentir l'intensité que certains sur le forum ont pu ressentir (je n'ai pas eu envie de pleurer en lisant, j'étais plutôt en mode sourire aux évocations des points qui me correspondaient). Du coup, je pense plutôt à un effet "horoscope" (le fameux effet Barnum) : je me reconnais dans ces caractéristiques parce qu'elles sont énoncées de manière générales, ça fait pas pour autant de moi un Zèbre !

En terme de scolarité, j'ai été suivi par un psychologue étant petit (école primaire) je sais plus trop pourquoi (turbulences à l'école pour cause d'ennui il me semble) et apparemment il en est sorti que j'avais un QI au-"dessus de la moyenne" (mais pas de chiffre ...) et que je pouvais sauter une classe pour arriver direct au collège : ça s'est pas fait parce qu'il aurait été préjudiciable d'après le psychologue que je me coupe de mon environnement (perte des copains et se retrouver seul au collège). La suite de ma scolarité a été plutôt ennuyante, je m'intéressais à toutes les matières si le prof était intéressant mais sans aucune envie de travailler ... j'ai quand même eu mon bac et suivi quelques années d'études supérieures qui ont été les plus intéressantes intellectuellement !

Aujourd'hui, j'ai un travail que j'adore et qui me procure chaque jour de nouveaux défis et de nouvelles découvertes. Mon pire ennemi au travail est l'ennui : si je commence à m'ennuyer (parce que plus rien à découvrir) c'est fini, je change de travail direct Smile

Bon voilà, c'est un peu long mais tout ça pour dire que je ne suis pas ce que je suis réellement ... je pense faire un bilan mais j'ai peur du résultat qui en sortirait ... en attendant je galope sur ce forum où je trouve beaucoup de sujet intéressant, où les gens me semblent vraiment très intéressants également et où je me sens vraiment bien ! (en plus, je me suis découvert un intérêt complètement inattendu pour l'écriture de vers à partir de 4 mots, merci Dark Féé-Nixe Wink )

Au plaisir de vous recroiser sur d'autres posts, et un grand merci aux créateurs de ce forum Wink


Dernière édition par Aldur le Sam 11 Aoû 2012 - 12:49, édité 1 fois (Raison : Actualisation)

Cyril
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 112
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Invité le Sam 7 Avr 2012 - 22:25

@Aldur,
Alors bienvenu, installes toi... et à bientôt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Saphodane le Sam 7 Avr 2012 - 23:14

Bienvenue à toi ! :3 Après t'avoir croisé brièvement sur le tchat. Marrant, c'est le seul que j'ai lu, de tous les livres cités ici, "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués". Sauf qu'arrivée aux solutions, j'ai perdu le bouquin, que j'ai retrouvé trois semaines plus tard et que j'ai rangé sans plus l'ouvrir... étrange... xD

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Waka le Sam 7 Avr 2012 - 23:34

Bonjour Bienvenue Smile

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Mégalopin le Lun 16 Avr 2012 - 20:17

Salut Aldur,
bienvenue sur zébra Wink


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4103
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Lena le Sam 11 Aoû 2012 - 11:22

Zoyeux Janniversaire !!!

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Cyril le Sam 11 Aoû 2012 - 12:50

Merci Lena ! cheers

J'ai profité de ce jour pour actualiser un peu ma présentation Wink

Cyril
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 112
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre (ou pas) en découverte

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum