le système de cotation des échelles WAIS - help !

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Kilimandjaro le Mar 10 Avr 2012 - 12:13

Sushee a écrit:Sujet fort passionnant!

J'aimerais intervenir sur l'exercice du Code.
Oui il ne fait pas appel a la logique mais il teste quand meme une particularite qui me tient a coeur.... car je l'ai vachement bien reussi cet exercice! hehe

Je vais peut-etre dire des betises mais voila comment j'interprete mon immense succes Cool a cet exercise => Je suis/fut une tres bonne danseuse/sportive. Vlan!

Recopier des symboles le plus vite possible fait appelle a la coordination oeil/main, faire des mouvements sans penser, laisser son corps, sa main se mouvoir sans aucune pertubation de l'esprit Twisted Evil ...

* Qu'est-ce que cet exercice est suppose tester si je me trompe? study
* Il y a t-il des competiteurs sportifs (jeux d'adresse/rapidite/jonglage) qui ont rate l'exercice du Code Basketball ?

Makalu Bisous j'aimerais bien te voir danser maintenant! Juste pour valider mon analyse, tordue certes, mais pleine de bon sens pour ma tete creuse. Arrow

Bises a tous!

Coucou à tous, Coucou ma Sushee!!

Je n'ai pas encore les résultats mais je crois moi aussi avoir été performant à ce test du code. Et pour rejoindre ton raisonnement, je pense que mes compétences artistiques ont favorisé mon aisance à cette épreuve: je suis musicien et après réflexion, je crois bien que le fait d'avoir rempli des pages de partitions et d'avoir noté des centaines de notes qui me circulaient dans l'oreille ont favorisé ma rapidité à ce "jeu" qui s'apparente un peu à de la retranscription musicale (j'écris ce que je vois / j'écris ce que j'entends). Sans compter le fait que j'écris beaucoup et que je passe au crible mes pages quand je les corrige...

Mais depuis que j'ai passé le test, je me dis de plus en plus que "ma douance", si douance il y a, s'exalte mieux dans un espace où j'ai la liberté de l'exprimer, débridée: test des définitions, test des similitudes, test de raisonnement, où je peux "créer", raconter, exprimer en triturant les données qui ne sont plus limitées dans ma tête à une seule réponse.

Du coup, je (me) pose THE question: quel serait le test global idéal? et pourrait-"on" créer un test spécial pour détecter la douance?

Des bises à tous. K*

ps: je propose que l'on rebaptise le test du code pour l'appeller le SusheeTest en l'honneur de sa plus grande représentante Very Happy
je ferai moi-même une demande après avoir eu les résultats afin que l'on renomme un test auquel j'aurai excellé pour l'appeller le KiliTest.

Kilimandjaro
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Kilimandjaro le Mar 10 Avr 2012 - 12:15

saa a écrit:Pour le score au code, j'ai une analyse proche de comme Sushee, mais qui fait intervenir la musique : si on a développé fortement nos capacités musicaleset qu'on peut déchiffrer très facilement une partition, on est avantagé pour le sus test "code" qui fait intervenir le même type de capacité et de rapidité avec "déconnexion" du cerveau.
La danse marche effectivement aussi avec ce rapport rythme/mouvement du corps/lâcher prise !
(et oui, je serai aussi intéressée pour voir si des danseurs/ses musiciens/nes ont mieux réussi ce subtest que les autres)

Je n'étais pas allé au bout du fil... Mon précédent post offrira donc un éclairage personnel à ton commentaire cher Saa :-) K*

Kilimandjaro
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Mar 10 Avr 2012 - 20:06

Eleu a écrit:Juste par rapport à Code...
Sauf cas particuliers, le facteur moteur n’intervient pas... C'est un subtest sensible à l’émotivité, l’instabilité, etc.

(Je tiens ces informations de documents sur le WAIS-R... Ca n'a pas dû changer, depuis)

Je suis totalement d'accord avec ce qu'écrit Eleu. Ce subtest est étroitement lié aux capacités d'attention et de concentration, et sert à détecter les troubles de l'attention (dixit Grégoire, dans son bouquin, page 183). Les performances graphomotrices sont également ici utilisées pour ce faire, permettant de révéler d'autres troubles qui peuvent atteindre une scolarité.
Mais encore, la mémoire visuelle intervient.

J'ai passé ce subtest deux fois : premièrement, 19 sur 19. Puis : 10 sur 19...
Impossible de me concentrer la seconde fois, alors que je l'avais déjà torché.
Enfin, musicienne, je ne pense pas que cela m'a facilité la tâche ! Une tâche foirée la seconde fois !
L'intelligence du surdoué est peut-être placée ici : élaborer une stratégie permettant de réussir ce test sans encombre.
La première fois, j'ai tout simplement, par réflexe, créé mentalement des analogies de ressemblances entre les chiffres et les symboles, et ceci a suffit pour que je réussisse entièrement l'épreuve.

Mais encore, IMT et IVT sont les indices de mesure de certains possibles "outils" (mémoire et vitesse) utilisés afin de résoudre les autres subtests. Ils servent essentiellement à détecter des troubles... Les principaux indices restent ICV et IOP/IRP. Dans ces deux indices, de toute façon, vitesse et mémoire sont également mesurés.
Par exemple, le subtest arythmétique > la tâche essentielle est de -mémoriser l'énoncé-, le problème à divers chiffres, puis de le résoudre (assez simple).
Mais encore, dans chaque subtest de l'IOP/IRP, des bonus pour rapidité sont présents (1 point en sus sur 19).
C'est ainsi que ces deux indices, sont, selon de récentes études, considérés comme suffisamment révélateurs... en ce qui concerne la douance. Et les zébrés si émotifs, facile à déconcentrer, présentant bien souvent un déficit de l'inhibition latente (dûe à l'exacerbation des 5 ou plusieurs sens). Les profils apparaissent ainsi également beaucoup plus fiables et homogènes.

makalu a écrit:Merci Ananke pour cet article sur la non-pertinence de l'indice IVT (code, symboles) pour la douance. Je viens d'avoir mes résultats et c'est le grand écart: ICV de 150 et IVT de 70. J'étais pas mal perturbé avec ça. Mais si on est plus "réfléchis" et "perfectionnistes" comme ils disent, on plante ce subtest of course.
Malaku ? My god, j'avais jamais vu cela, plus de 5 écarts-types d'écart entre 2 indices !
Est-ce que cela t'a planté le QI total (qui, en conséquence de cet écart, n'aurait jamais dû être calculé) ?
Quels sont tes résultats aux autres indices ?

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Kangchenjunga le Mer 11 Avr 2012 - 10:59

ça fait pas trop baisser le total...

Spoiler:

QIV 153
QIP 120
QIT 142
ICV 150
IOP 136
IMT 150
IVT 73

c'est grave doc? geek

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Mer 11 Avr 2012 - 11:45

Spoiler:

Ouf, voilà... heureusement que tu as explosé l'IMT (mémoire) à 150, car cela compense... Si tu ne l'avais pas réussi comme cela, tu aurais été déçue par le QI total, je crois : cela t'aurait probablement fait passer sous la barre du 130-132 en un faux négatif. Seul ton QI verbal est calculable, dans ton test, car homogène (ICV et IMT). Le reste, non, normalement pas calculables, y compris ton QIT, donc : car 1 à 5 écarts-types entre tous tes autres chiffres. Dans ta dispersion, 6 endroits sur 7 posent "problème".
En tout cas, tu es rigolote, bien singulière à passer de l'intelligence méga flèche supérieure à l'insuffisance mentale dans tes indices, j'avais jamais vu cela à ce point ! cyclops

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Kangchenjunga le Mer 11 Avr 2012 - 13:07

Merci Ananke!
Il semle que je ne sois pas un cas isolé (bien que extrême Very Happy )
http://www.talentdifferent.com/q-i-or-not-q-i-l’identification-du-surdon-8-sur-10-–-differences-intra-individuelles-heterogeneite-des-profils-hp-dans-le-qi-1777.html






Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Mer 11 Avr 2012 - 13:21

Ah oui, Makalu, je connais ces tableaux !
On voit bien pour code, la méga chute.
Mais dis, pour avoir un 73 en IVT, tu n'es même pas dans le second tableau, tu as dû avoir une note inférieure à 9/19 au subtest, non ? À moins que tu aies planté symboles aussi...

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Kangchenjunga le Mer 11 Avr 2012 - 14:30

Salut Saa,
Pour répondre à tes questions, non je n'ai pas les notes au subtests du wais 3 (il parait qu'on ne les donne pas normalement) et je ne sais pas à quoi correspondent les indices précisément, à part ce que leurs noms indiquent.

@Ananke: Oui j'ai demandé à ma psy si le résultat du code était corrélé avec celui des symboles et elle a dit oui. C'est bizarre quand même, j'ai pas eu l'impression de traîner pourtant. Elle dit aussi que je n'ai fait aucune faute. De mémoire, j'ai fait 2 lignes + 2/3 de ligne au code et 2 pages + 2/3 de page aux symboles. (Ps: Je suis un homme)

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Mer 25 Avr 2012 - 22:06

Bonjour je réutilise ce topic car je constate que certains intervenants pourrons peut être avoir les informations que je cherche.

Donc pour calculer le Wais de quelqu'un on lui fait passer les test et on replace ses résultat dans la population échantillon, pour voir a quel point il s'écarte de la norme.
Donc le résultat avant d'être dépendant de la réussite des test est dépendant de la population échantillon.
Donc après recherche ici : http://www.esen.education.fr/conseils/recueil-de-donnees/operations/ingenierie-du-recueil-de-donnees/choix-de-la-population/

Il en ressort que "Il est généralement impossible, voire inutile, d'effectuer le recueil de données sur l'ensemble de la population. C'est pourquoi on sélectionne une partie de la population - l'échantillon - sur qui va effectivement porter l'enquête.


L'échantillon doit être représentatif de la population, c'est-à-dire présenter des caractéristiques semblables, qualitativement et proportionnellement, pour que les conclusions de l'enquête puissent être généralisées à l'échelle de la population. La généralisation relève de l'inférence : on infère que les résultats obtenus sur un échantillon particulier sont les mêmes que ceux que l'on aurait obtenus auprès de l'ensemble de la population correspondante. Dans le cadre des recherches scientifiques, l'inférence est outillée par des tests statistiques."

Bon voila deja mon premier problème comment infère t-on dans le cas de la douance ?
Je comprends bien que pour un échantillon pour faire des sondages politiques on va regarder les catégories socio pro car grâce a la sociologie on a le concept de cohérence de l'habitus (en gros).
Mais dans le cas qui nous concerne j'ai du mal.

Ce qui amène logiquement sur le fait que "Si, a priori, la population ne présente pas de caractéristiques connues qui puissent déterminer (ou contribuer à déterminer) le phénomène étudié, on procèdera à un échantillonnage aléatoire simple. Dans ce cas, on tirera au sort x% de la population, sans opérer de distinction supplémentaire. "

Sauf erreur de ma part nous nous trouvons dans ce cas pour mesurer "l'intelligence" .

Bref "En ce qui concerne la taille de l'échantillon, il n'existe pas de réponse claire ni d'indications précises. La taille de l'échantillon dépend principalement :

* des conditions matérielles de réalisation de l'étude ;

* du degré de précision recherché."



En conclusion j'aimerais avoir des infos sur la manière dont sont échantillonné les tests (en particulier le wais).
Car comme je viens de le comprendre il y a un nombre extrêmement important de choix fait en amont du résultat par le créateur du test et qui si j'ai bien compris conditionne grandement sa valeur (c'est à dire nous placer dans une population qui théoriquement est représentative de la population mère (la Terre , la France ?)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Lun 30 Avr 2012 - 12:11

Le "ratio " de cette question atteind un chiffre au delà de 200 théoriquement en ce moment il tend même vers l'infini, ce qui est une record absolu Twisted Evil (j'évalue vers le bas car question peut-être pas lu par toutes les personnes cliquant sur le fil) pour un endroit qui se définit par rapport à ça je trouve que ça la fou mal....
Avant de me jeter des pierres je tiens à préciser que de toute façonpour moi l' essentiel n' est pas la et que je me sens bien ici.

Edit: Soyons juste , le forum ne se définit qu' "en partie" par rapport à ça et c'est bien cela qui fait ça force.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 11:21

Réponse : http://www.talentdifferent.com/qi-or-not-qi-psychometrie-des-echelles-de-wechsler-1679.html



Le fil sur zc : http://www.zebrascrossing.net/t5615-article-qi-or-not-qi-l-identification-du-surdon-de-stephanie-aubertin#210814


Arborisateur quel beau métier Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

?

Message par graymalkin le Mer 23 Mai 2012 - 12:51

Laurinette a écrit:total de 155, verbal 155, performance 155.



en effet, je n'ai jamais vu ça...

graymalkin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Laurinette le Mer 23 Mai 2012 - 14:04

Z135 a écrit:
Laurinette a écrit:total de 155, verbal 155, performance 155.



en effet, je n'ai jamais vu ça...



Faut croire que je suis exceptionnelle Very Happy Very Happy Very Happy

Sérieusement, j'avais laissé tomber volontairement ce fil parce qu'il devenait à un moment un peu trop passionné pour rester supportable par ma pauvre sensibilité hypertrophiée... Ces chiffres, bien qu'assez inattendus visiblement, ont été comptés et recomptés, soumis à ma demande à une lecture extérieure (j'ai pu disposer du détail des scores). Ils sont confirmés.

J'ai également adressé une copie de mon bilan à Mensa, pour adhésion sur dossier, et ils m'ont admise les bras ouverts, sans poser de question. Je viens de recevoir mon numéro de membre...

J'ai googlé le contact à qui j'ai adressé ma demande, c'est une psychiatre parisienne. Je suppose qu'elle sait lire un bilan...

Voilà...

Laurinette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 247
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 47
Localisation : Dans les vignes de Champagne

http://www.moncoindetable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 0:03

Oui, Laurinette, mais tu sais, chez Mensa, surtout dans les régions pas très "actives", ils accueillent toujours à bras ouverts.
Suffit de leur photocopier ton WAIS et de leur donner un chèque.
Tu as eu un tapis rouge particulier grâce à ton résultat ?
Je ne crois pas.

Tu sais, ce qui me dérange, c'est que je sens que tu te poses un peu en "différente" de, en "plus que" (d'autres), après t'avoir lue un peu partout dans ce forum, à certains endroits préciser même ton "THQI".
Ce fichu QI ne veut rien dire, mais il semblerait que tu aies besoin de le revendiquer en ce moment.
C'est une impression que j'ai. J'espère que cela va te passer si c'est bien le cas.

Mais...
Si tu doutais de tes résultats (origine de l'ouverture de ton post ici-même), pourquoi n'as-tu pas passé leurs tests pour vérifier de nouveau ? Tu y as certainement pensé. Cela t'aurait peut-être aidé à prendre du recul, à relativiser.

Enfin, on ne dit pas "je suis THQI", on dit : "il parait que je suis THQI".
Et on en rigole à la fin.
(Enfin, moi, c'est ce que je fais.)

De ton QI, tu reviendras un jour.
Mêle-toi à cette faune de zèbres ici, participe de la façon la plus intéressante possible, je n'ai moi pas encore lu la moindre super gamberge de ta part (allez, zou ?).

Quelle connerie, cette sauce QI.

Enfin, dans ce forum, quoi qu'on dise, il ne se passe pas une journée sans que ces fichus deux lettres soient évoquées. Je sais que c'est un outil de dépistage, mais bon, il ne veut strictement rien dire au sens premier, il ne s'agit pas d'une échelle ultra fiable indiscutable hurlante supra objective claire et nette ("PAF dans ta tronche et toc, eh eh").

Une dernière chose : le résultat dépend fortement de la psy qui vous le fait passer. J'ai nombres d'amis zèbres qui étaient "positifs", puis quelques années plus tard, "négatifs". Fou, n'est-ce-pas ?
J'ai même connu une psy, avec qui la plupart des "patients" étaient HP : car elle comptait dans le résultat les options qui ne devaient pas l'être (celles qui sont entre parenthèses dans le tableau de conversion). Le résultat QI s'en trouvaient augmenté d'au moins 15 à 20 points. Dingue, non ? Non. Flippant et drôle à la fois. Bref.
> Du recul, de la relativisation !

Tu sais que tu es zèbre, Laurinette, mais qu'importe ton chiffre, nan ? Qu'il ne te permette pas de croire que tu serais plus "intelligente" que la plupart ici : c'est tout ce que je voulais t'écrire...
(Et hum, cela va être mal pris.)
(Ah, mais après tout, je me dis que cela ne peut que te faire du bien, ce pseudo chiffre. Mais n'en choppe pas les grosses chevilles !)

À part ça, j'adorerais voir ton WAIS, tes résultats détaillés, ta dispersion, tout.
Il doit être super intéressant. Très homogène.
Scanne-le et affiche-le ici... on a déjà tes résultats, de toute façon !
(Quel paradoxe, le QI me saoûle, mais j'adore la psychotechnique...)
(C'est l'interprétation de ce chiffre, qui me gonfle.)

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 0:32

sinon y'a mes 3 posts du dessus hein .... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 0:47

Je reviens, parce que j'ai des trucs lourds à exprimer. Je n'ai pas envie de me retenir. Sur cette sauce QI. Qui s'affiche toujours plus ou moins (qu'est-ce qu'on est cons pour ça, nan ?)

Laurinette, je me répète, mais qu'importe ton pseudo méga chiffre : tu es bien zèbre et c'est le principal, car tu t'es ultra reconnue de façon émotionnelle, affective, dans leur portrait (bouquin de JSF). Soulagement de ta vie : ne retiens que cela.
Et ne scotche plus sur ce chiffre que tu as tenu à faire valider par Mensa !
Cela ne te facilitera pas la tâche parmi les zèbres, que de le faire ressentir ou de le citer (même rarement).

- Le WAIS III, je croyais, d'après mon bouquin de Grégoire, que son max était de 150, et non de 155... Il a dû se gourer, le troufignon !
- Mais encore, as-tu finalement réellement passé le subtest "code", car tu n'en avais aucun souvenir (pages précédentes) ? Subtest pourtant obligatoire, intervenant dans le calcul du QI total (10% d'influence), du QI performant (25% d'influence), et dans l'indice IVT (50% d'influence). Si tu t'en souviens maintenant, qu'as-tu eu comme résultat, à ce subtest de rapidité qui nous plombe le QI souvent de 8 à 10 points, bête noire du zèbre dans la plupart des cas ? (Ouille, les faux négatifs, quand on y pense, à cause de cela...)
Voilà, je t'ai plombé ton résultat. Retiens le reste... (Ouch, méthode forte, désolée, mais tu y survivras, j'en suis sûre.)

Et vous savez quoi, nous ne sommes pas exceptionnels !
2% de la population façon Gauss, c'est énorme.
Rien que dans le bled ardennais de mes parents (4000 habitants), je pourrais remplir la salle de fêtes avec les "zèbres" (80 guignols, looool !)
> notre particularité serait ailleurs que dans ce fichu chiffre (simple outil de détection très controversé)... Elle est dans un fonctionnement, un profil psy, efficient à certains endroits, déficient dans d'autres, avec une bonne faille au milieu, et une tonne de paradoxes (les paradoxes créent la richesse, oublions pas ? ^^).

Bonne nuit !

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 0:50

Seiphys a écrit:sinon y'a mes 3 posts du dessus hein .... Very Happy

[Vi, Seiphys, en ce qui me concerne, je t'ai lue, mais j'ai juste eu du mal à piger ce que tu voulais finalement dire, à voir où tu voulais en venir...]

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 0:52

c'est pour ca que j'ai posté les "réponses " sous forme de lien vers d'autres reférence.

Ce n'est pas "moi qui veut en venir" mais en tout cas ca va dans le sens de ton post a laurinette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 0:57

Ah oki, Seiphys.

Eh bien, je l'avoue, ça me fait du bien. Je culpabilise toujours, lorsque j'écris franc du collier.

Ces articles très intéressants (site en entier !), oui, j'ai aimé les lire, au fait...

Allez, zou, je file au lit !

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 1:09

Oui nous ne sommes pas exceptionnels et oui le THQI ne fait pas tout.
Mais tout de même pourquoi s'acharner comme ça sur les résultat de Laurinette.
Ce qu'elle fait de son résultat l'a concerne et si elle s'accroche a ça pour se ''reconnaitre'' elle est en droit.
Tout comme la plupart des personnes qui viennent ici, c'est le début d'une meilleure connaissance de soi même si c'est une partie infime vraiment infime de la personnalité.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 1:18

Diana a écrit:
Ce qu'elle fait de son résultat l'a concerne et si elle s'accroche a ça pour se ''reconnaitre'' elle est en droit.

Rah, ça y est, ça commence...
Mais c'est ce que je lui dis également à un moment, Diana.
(Mais attention, danger.)
Relis-moi ?

Je précise pour tout le monde.
Il n'y pas de volonté de ma part de créer un clan des pour et contre (pour et contre quoi, d'ailleurs ? certainement pas un clan des "pour Laurinette", et des "contre Laurinette", c'est puéril/débile, que diable !).
J'exprimais juste ce que je pensais et ressentais, face à ce chiffre, et d'autres (ou autres calculs, tra la la) : toujours interprétés. Plus ou moins brandis, revendiqués (attention, danger, repetita).

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Laurinette le Jeu 24 Mai 2012 - 9:02

Bonjour,

Voilà, c’est exactement ce que j’espérais éviter… Mais j’ai réveillé la bête.


Ananke a écrit:
Oui, Laurinette, mais tu sais, chez Mensa, surtout dans les régions pas très "actives", ils accueillent toujours à bras ouverts.

Les inscriptions sont gérées par le siège, à Paris.


Ananke a écrit:
Suffit de leur photocopier ton WAIS et de leur donner un chèque.

Je ne vois pas en quoi ça déclenche ton mépris. C’est le principe de l’adhésion, non ?

Ananke a écrit:
Tu sais, ce qui me dérange, c'est que je sens que tu te poses un peu en "différente" de, en "plus que" (d'autres), après t'avoir lue un peu partout dans ce forum, à certains endroits préciser même ton "THQI".
Ce fichu QI ne veut rien dire, mais il semblerait que tu aies besoin de le revendiquer en ce moment.

Ce qui me déranges, c’est que qui que ce soit puisse avoir ce sentiment à propos de moi. J’en suis à l’opposé. Je n’ai précisé mon THQI, pour reprendre tes termes, que lorsque c’était totalement dans le sujet. Ici, parce que l’objet était sur le comptage, donc je ne pouvais pas faire autrement que de le mentionner, et dans la zone THQI, puisque précisément, le postulat de base, c’est le THQI.

Ananke a écrit:
C'est une impression que j'ai. J'espère que cela va te passer si c'est bien le cas.

Là tu commences à prendre un ton moralisateur qui d’une part me gonfle, d’autre part est totalement hors de propos.
Pour ma part, c’est ton impression, qui j’espère va te passer.


Ananke a écrit:
Si tu doutais de tes résultats (origine de l'ouverture de ton post ici-même), pourquoi n'as-tu pas passé leurs tests pour vérifier de nouveau ? Tu y as certainement pensé. Cela t'aurait peut-être aidé à prendre du recul, à relativiser.

J’ai pris du recul et j’ai relativisé. C’est pourquoi j’avais laissé ce post s’endormir. Ce n’était plus d’actualité. Peu importe le chiffre final, en effet, j’avais juste besoin de légitimer ma zébritude, et c’était dans ce sens, et uniquement dans ce sens que j’avais besoin du test. Pas de quantifier une putain d’intelligence.
Ma propre fille a été testée zèbre. Mais pas TH-zèbre. Pourtant je lui trouve des traits encore plus marqués que les miens. Pour moi c’est suffisant comme illustration.



Ananke a écrit:
Enfin, on ne dit pas "je suis THQI", on dit : "il parait que je suis THQI".
Et on en rigole à la fin.
(Enfin, moi, c'est ce que je fais.)

Ben non, justement. On n’a pas le même fonctionnement, visiblement. Ou alors tu n’as rien compris à mon post initial.
J’avais besoin de me rassurer, de me légitimer. Je ne sais pas me contenter d’un « il paraît ».

Ananke a écrit:
Mêle-toi à cette faune de zèbres ici, participe de la façon la plus intéressante possible, je n'ai moi pas encore lu la moindre super gamberge de ta part (allez, zou ?).

C’est un concours ? Il faut avoir posté sa « super gamberge », son chef d’œuvre, pour trouver grâce à tes yeux ?


Ananke a écrit:
Tu sais que tu es zèbre, Laurinette, mais qu'importe ton chiffre, nan ? Qu'il ne te permette pas de croire que tu serais plus "intelligente" que la plupart ici : c'est tout ce que je voulais t'écrire...
(Et hum, cela va être mal pris.)

Justement, Ananke. C’est ça que tu n’as pas compris. Depuis le début tu t’acharnes à me descendre. C’est à toi que ce chiffre pose un problème. Pourquoi ? J’en sais rien ?
Je suis certaine que si j’avais posé la même question avec un doute sur le comptage, mais avec un résultat final de 135, ça n’aurait certainement pas déchaîné ta logorrhée.


Ananke a écrit:
(Ah, mais après tout, je me dis que cela ne peut que te faire du bien, ce pseudo chiffre. Mais n'en choppe pas les grosses chevilles !)

Oui, il me fait du bien, parce que le fait qu’il soit haut me laisse justement une bonne marge d’erreur possible. Dans le sens : même si il y a eu des erreurs, même si j’ai été surévaluée, ce score est tellement « confortable » que je peux considérer raisonnablement que je suis zèbre de façon certaine. Et c’est tout ce qui m’importe. La légitimité. Tu sais ce foutu syndrôme de l’usurpateur… Mais pardon, oui bien sûr tu sais : tu sais tout, mieux que tout le monde.

Ananke a écrit:
À part ça, j'adorerais voir ton WAIS, tes résultats détaillés, ta dispersion, tout.
Il doit être super intéressant. Très homogène.
Scanne-le et affiche-le ici... on a déjà tes résultats, de toute façon !

Certainement pas. Mon wais a déclenché déjà bien trop de polémique comme ça. Et toxique comme je te perçois, si je devais le publier, je prendrais avant les précautions nécessaires pour que tu ne sois pas habilitée à le lire.



Ananke a écrit:
mais j'adore la psychotechnique...

N’en dégoûte pas les autres. Tu aimes un peu trop ça visiblement, y a plein d’autres choses super intéressantes dans la vie.



Ananke a écrit:
Laurinette, je me répète, mais qu'importe ton pseudo méga chiffre : tu es bien zèbre et c'est le principal, car tu t'es ultra reconnue de façon émotionnelle, affective, dans leur portrait (bouquin de JSF). Soulagement de ta vie : ne retiens que cela.

C’est juste là que je voulais m’arrêter. Je te rappelle qu’il y a « help » dans le titre du message. Quand on appelle au secours, généralement, c’est qu’on est dans une situation de détresse. C’était le cas quand j’ai posté le sujet. Pourquoi t’as ressenti le besoin de me renfoncer la tête dans l’eau ?????



Ananke a écrit:
Cela ne te facilitera pas la tâche parmi les zèbres, que de le faire ressentir ou de le citer (même rarement).

Ce n’est certainement pas de toi que j’irai prendre des conseils sur mes relations avec les autres.





Ananke a écrit:
Voilà, je t'ai plombé ton résultat.

Ca te fait quoi ? Tu te sens mieux ? J’espère au moins que tu en as retiré quelque chose de positif d’avoir dépensé toute cette énergie négative !




Ananke a écrit:
notre particularité serait ailleurs que dans ce fichu chiffre (simple outil de détection très controversé)... Elle est dans un fonctionnement, un profil psy, efficient à certains endroits, déficient dans d'autres, avec une bonne faille au milieu, et une tonne de paradoxes (les paradoxes créent la richesse, oublions pas ? ^^).

Sur ce point au moins nous sommes d’accords. La seule chose que je retiens, c’est que peu importe le score je suis « douée d’une forme d’intelligence différente dans son fonctionnement de celle de la majorité des gens ».
Et je le répète : Peu importe le chiffre. Sauf que dans tes tirades tu t’es acharnée si fort à me descendre que (toujours peu importe le chiffre) tu as réussi à un moment à me faire douter de la légitimité de faire partie de ces petits 2 %. Alors que tout ce dont j’avais besoin c’était d’être rassurée.

Depuis que j’ai la certitude de ce que je suis, je ne me suis jamais autant sentie en accord avec moi-même. J’ai compris plein de choses. J’ai affirmé mes choix. Je vis mieux mes relations avec les autres parce que j’ai accepté que les autres soient différents de moi. J’ai trouvé un boulot. Différent de ce que j’ai toujours fait jusqu’à présent, et infiniment plus gratifiant. J’ai osé. J’ai réussi. Je suis fière de moi.

Alors arrête de vouloir pourrir mon bonheur.

Tu as accumulé tellement d’infos sur les tests psys que j’ai réellement cru à un moment que tu étais psy toi-même. Comme ne n’est pas le cas, j’en déduis que tu es vraiment concernée par ça au-delà du raisonnable. Je pense sincèrement que tu as un problème à régler. Un problème avec toi-même, et ta propre légitimité.

Je peux pas, et je n’ai pas envie de t’aider.

Ananke, ne dépense pas ta précieuse énergie, à partir de maintenant, je ne te lis plus, je ne t’écris plus. Tu m’es toxique, dangereuse, tu provoques en moi un sentiment de colère, de frustration, d’incompréhension, et j’ai décidé d’écarter impitoyablement tout ce qui m’est douloureux.

Voilà, je ne peux pas être plus claire.

A l’attention d’un modérateur du groupe :
Est-il possible de clore, voire même de supprimer totalement ce fil, qui a pris un tournure que je n’ai jamais souhaité initialement ?
Et peut-on filtrer, de façon à ne plus lire les interventions d’un membre précis du forum ?
Merci.

Laurinette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 247
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 47
Localisation : Dans les vignes de Champagne

http://www.moncoindetable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2012 - 9:26

Ananke a écrit:
Si tu doutais de tes résultats (origine de l'ouverture de ton post ici-même), pourquoi n'as-tu pas passé leurs tests pour vérifier de nouveau ? Tu y as certainement pensé. Cela t'aurait peut-être aidé à prendre du recul, à relativiser.
Comment peux-tu lui conseiller de passer le test Mensa pour "aider à prendre du recul" alors que c'est ce même test qui t'a fait chanceler ? Shocked

Ananke a écrit:
Heureusement, j'avais passé quelques jours auparavant le WAIS, puis les résultats sont tombés plus tard. Au taquet, avec une différence tellement énorme qu'elle en était plutôt révoltante : d'un pourcentage, je passais au millième !
Je précise que si j'avais passé le WAIS après les tests Mensa, cela aurait pu être préjudiciable, car j'avais perdu totalement confiance en moi en conséquence...

Le test de QI est bien suffisant, et d'ailleurs prédomine à mon sens (et je crois que tout le monde sera d'accord) sur le test Mensa. Laurinette avait simplement le besoin de savoir que son test était solide, qu'elle pouvait s'appuyer dessus, après la mise en doute par JSF.
Pourquoi accumuler des suppositions sur une incompétence de la psy, qui aurait peut-être (car tu n'en sais fichtre rien) fait passer des modules optionnels et mal calculé le QI...C'est histoire de saper le reste de confiance qu'elle avait ?

Tu ne te rends pas compte des dégâts que tu peux faire comme ça sur une personne fragilisée par une situation, qui cherche des réponses et écoutera tout ce qu'on lui dira sans pouvoir avoir de recul.

Je sais que tout ça ne me regarde pas vraiment, bien que ça ne soit pas non plus des MP, mais prends conscience que tu as démoli un peu tout sur ton passage en remettant en doute comme ça (sans savoir le réel de la passation).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 10:41

Eh bien, quelle verve, que d'insultes, même, Laurinette !

Retenons le principal :
Laurinette a écrit:
Ce qui me déranges, c’est que qui que ce soit puisse avoir ce sentiment à propos de moi. J’en suis à l’opposé.

(...)

Sur ce point au moins nous sommes d’accords. La seule chose que je retiens, c’est que peu importe le score je suis « douée d’une forme d’intelligence différente dans son fonctionnement de celle de la majorité des gens ».

Happy de lire cela chez toi : j'en doutais carrément.

Maintenant, essaie également de quitter tes appréciations sans ambages (voire insultantes) à mon égard...

Mais encore : logorrhéique, je le suis à propos des sujets qui me plaisent (ici, psychotechnique : marre des chiffres brandis cités partout, qui ne veulent rien dire foncièrement, on est d'accord).
Ce qui me fiche en colère, c'est que tu victimises largement, tout en me diabolisant, hurlant au loup, à la persécution, voire au harcèlement (!).
Et tu vas demander mon bannissement, aussi, non ? En arriver là ?

Je comprends ton emportement impulsif, mais modère-toi, maintenant.

Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Ananke le Jeu 24 Mai 2012 - 10:58

Cherokee a écrit:
Comment peux-tu lui conseiller de passer le test Mensa pour "aider à prendre du recul" alors que c'est ce même test qui t'a fait chanceler ? Shocked

Ce test ne m'a pas fait chanceler : il m'a plutôt prouvé que ces "outils" à pseudo 2% sont à prendre, oui, avec "beaucoup de recul" (grande part d'aléatoire : selon vos dispositions psychiques, puis selon la personne chargée de la passation, etc.). Qu'il vaut mieux ne pas scotcher sur un chiffre.

Voilà.
Sujet bouclé ?

Tout va bien, c'est la fête du slip aujourd'hui !

PS : et Laurinette, ne te plains plus que ce sujet ait été relancé, car c'est toi qui l'a relancé de façon plus ou moins ironique et torse bombé, en répondant illico à Z135 (il te suffisait d'ignorer, si ce chiffre n'est pas important selon toi). Tu sembles persuadée que beaucoup en veulent à ton chiffre, te sentant persécutée. Ton chiffre, tu le défends trop bec et ongles, tu y tiens, tu répètes en quelque sorte sans cesse sa validité. Ta demande d'aide ici était fausse, car tu as toujours renié les explications que l'on t'a donné sur le rejet du groupe JSF sur tes résultats.
Qu'attendais-tu depuis le début ?
Que l'on te dise : "han, quel bête à foin cette psy, c'est pas vrai, elle a tord de douter bien sûr !"
On a plutôt cherché à comprendre pourquoi elle doutait, et tu l'as inévitablement interprété comme une remise en cause personnelle...
(Ce qui est compréhensible, mais faut en sortir à un moment.)
Et puis, il ne faut pas se plaindre que ton sujet soit évoqué ici, puisque tu avais ouvert un fil de discussion sur toi. Rah...

Bon, cassos, discussion stérile (depuis le début, il me semble) !


Ananke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 85
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 43
Localisation : IdF - vallée de la Chevreuse (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: le système de cotation des échelles WAIS - help !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum