Aux zébres non testés(mais pas que)

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 22:59

@Asperzebre

Tu as jeté un joli pavé dans la mare ! Ceci dit, je crois que tu l'as fait sans volonté de provoquer ou de blesser qui que ce soit.

La question principale est le positionnement de l'origine du référentiel. Si l'on décide d'être objectif, il convient de partir d'un QI=100, puis de définir le seuil de surdouance. C'est assez arbitraire : 130 est généralement accepté, mais le curseur pourrait tout aussi bien être déplacé en deçà ou au-delà de 130. Je ne donne pas mon avis sur la question, mais la soulève.

Et comme tu dis, si tu pars de toi comme origine, avec un QI de 145, il ne restera plus beaucoup de gens que tu considéreras comme surdoués. Toutefois, la notion de "surdoué" et celle de "surdoué par rapport à toi" ne reflètent pas une même réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:06

Cons des sans dents ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Lun 24 Oct 2016 - 23:06

Des fois, on est méprisé pour d'autres problèmes. Ainsi dans le milieu de l'écriture, certain(e)s mettent "Auteur(e)" dans leur profil parce qu'ils ont été édités par de grandes maisons d'édition.
C'est le cas de Dame Ginette, éditée par une grande maison parisienne dans sa rubrique "Romans faciles à lire pour ménagères de moins de 50 ans, pas de la grande littérature, mais ça se vend bien même si France Loisirs et Harlequin n'en auraient pas voulu il y a vingt ans". Dame Ginette, donc, auteur de "Moi, 40 ans, presque jolie, à nouveau sur le marché des célibataires" (je caricature à peine) est venue me dire qu'elle était auteure et pas moi (alors que je ne la crois pas capable d'écrire un poème, mais passons) car "ëtre auteur, ça se travaille".
J'ai donc viré Dame Ginette de mes contacts Facebook. J'ignore son QI. Je sais qu'elle est l'auteure d'un best-seller comme Paul-Loup Sulitzer et je m'en suis retournée, plein d'usage et raison, burner les mauves en attendant l'hiver.

Du coup, qu'un 160 méprise un 115 est dans l'ordre des choses. En revanche, je n'ai jamais entendu parler d'une personne chaussant du 42 méprisant une personne chaussant du 38. Encore heureux.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:09

Mouais, le comble du snobisme est une bulle de champagne qui hésite entre le rot et le pet ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:15

Ben oui, admettons un mec à 70/75 qui s'en sort dans la vie (ça doit exister) pour lui ceux qui sont à 110 sont surdoués peut-être.
Finalement, j'ai l'impression que c'est la façon la plus équilibrée de voir les choses : les surdoués, ce sont ceux qui sont vachement plus doués que soi.

Bon, après faut voir comment on défini "doué". Ça me fait penser au sketch de Foresti "y'a des filles douées en amour. Moi, mon truc c'est l'orthographe".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Lun 24 Oct 2016 - 23:23

Mily a écrit:Ben oui, admettons un mec à 70/75 qui s'en sort dans la vie (ça doit exister) pour lui ceux qui sont à 110 sont surdoués peut-être.
Finalement, j'ai l'impression que c'est la façon la plus équilibrée de voir les choses : les surdoués, ce sont ceux qui sont vachement plus doués que soi.
Bon, après faut voir comment on défini "doué". Ça me fait penser au sketch de Foresti "y'a des filles douées en amour. Moi, mon truc c'est l'orthographe".

S'il a réussi dans la vie, pendant que le mec à 115 se contente de fumer des joints en attendant que les huissiers débarquent, il va sans doute se considérer un peu plus intelligent que lui. Difficile de lui en vouloir; Surtout quand on pense qu'il doit faire avec ce qu'il a, c'est à dire pas grand chose. (Enfin en même temps je ne connais personne qui soit à 70/75, mais je prends ça comme une métaphore généralisable à différents niveaux de capacités, tous domaines confondus, et sans choisir de borne de référence particulière aux limites qu'on prête à la personne en question de même qu'au surdoué dont on le charge d'estimer le niveau)
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Lun 24 Oct 2016 - 23:30

Je suis peut-être 60/65 puisque je n'ai jamais été testée, ou alors il y a très longtemps. Je ne m'en souviens plus.
Mais j'avais eu quatre notes sur 10, 4, 6, 8 et 10.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:34

Quand on pète au nez de quelqu'un, faut pas s'étonner à ce qu'il le prenne mal, perso ça me fait rire.
Quand je pète plus haut que mon cul, les lois de la gravité me rappellent toujours à l'ordre ! Dent pétée


Dernière édition par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 24 Oct 2016 - 23:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Lun 24 Oct 2016 - 23:37

"Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul." (Montaigne)
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Lun 24 Oct 2016 - 23:40

Marion.Henderson a écrit:Je suis peut-être 60/65 puisque je n'ai jamais été testée, ou alors il y a très longtemps. Je ne m'en souviens plus.
Mais j'avais eu quatre notes sur 10, 4, 6, 8 et 10.
Tu as dis que tu es Asperger, les Asperger sont hors norme ! (z'ont d'autres chats à fouetter que de coller tous leur problèmes sur le dos du QI)
Et puis si on va jusqu'au bout de cette idée de la relativité des diagnostiques, le problème n'est plus de savoir quel QI tu as, ou SI tu es surdouées, mais juste d'estimer la proportion de gens vis à vis desquels tu serais surdouée.  Et ça au fond, on peut se demander si le test de QI nous aide vraiment ... ça nous dit où on se situe par rapport à la moyenne, mais si ça ne nous aide pas à situer où sont les autres par rapport à nous, on reste tout aussi perdu ....



De l'influence du QI (Kiss cool) sur la capacité de chacun à s'orienter dans le paysage de la neuro-diversité
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Lun 24 Oct 2016 - 23:43

Je n'ai pas dit que j'étais Asperger. Je suis en cours de diagnostic, donc rien n'est avéré.
Jusqu'alors je me pensais THQI. D'ailleurs la psy hésite entre les deux (l'un et l'autre ? L'un ou l'autre ?)

Je suis surtout graphomane.
Mais puisqu'il faut être inséré(e) dans une case, j'attends.

Ce serait marrant si au bout du compte, mon QI était bas. Smile
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:47

On va tous au trône, y a pas de quoi en chier une pendule ! Dent pétée

Comme Stauk, surdoué ou non surdoué, le problème est notre rapport à l'autre une fois notre rapport à soi réglé, mais comment le régler sans l'apport de l'autre, c'est un problème qui se mord la queue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Lun 24 Oct 2016 - 23:59

Jusqu'au mois de juin, je n'avais même pas idée que je puisse être Asperger.
Je savais que je faisais partie des zèbres.
Voilà que je fais partie d'une catégorie à part. Suspect Sad
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 0:41

Il y a pas mal d'Asperger dans le coin, tu n'es pas si 'à part' que ça, si ça peut te rassurer.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 25 Oct 2016 - 0:44

Marion.Henderson a écrit:Voilà que je fais partie d'une catégorie à part. Suspect Sad
Bisous La pluspart des gens ont envie d'être unique. Moi quand j'étais môme, je voulais être un mutant.

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Mutant10
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 1:27

Aube a écrit:@Asperzebre

Tu as jeté un joli pavé dans la mare ! Ceci dit, je crois que tu l'as fait sans volonté de provoquer ou de blesser qui que ce soit.

La question principale est le positionnement de l'origine du référentiel. Si l'on décide d'être objectif, il convient de partir d'un QI=100, puis de définir le seuil de surdouance. C'est assez arbitraire : 130 est généralement accepté, mais le curseur pourrait tout aussi bien être déplacé en deçà ou au-delà de 130. Je ne donne pas mon avis sur la question, mais la soulève.

Et comme tu dis, si tu pars de toi comme origine, avec un QI de 145, il ne restera plus beaucoup de gens que tu considéreras comme surdoués. Toutefois, la notion de "surdoué" et celle de "surdoué par rapport à toi" ne reflètent pas une même réalité.

Hmm, je me dis que je me suis peut-être mal exprimé dans mon premier message.
Je me suis toujours su 'hors normes', mais quand je pensais qu'une personne à QI de 130 n'était pas surdouée, ce n'était pas en fonction d'un référentiel autocentré.
Je ne jugeais pas l'intelligence des gens par rapport à la mienne, mais par rapport à l'intelligence générale (ou plus probablement à l'idée que je me faisais de l'intelligence générale, qui était peut-être un peu fausse elle aussi).
Je ne jugeais pas une personne à 130 de QI comme non-surdouée car mon intelligence est supérieure, mais car son profil me semble trop commun pour parler de surdouance.
En fait la notion de surdoué, m'évoque une grande rareté, sinon il n'y aurait pas le préfixe 'sur'.
J'aurais bien vu un truc du style:
-QI<70: attardé mental (il n'y a pas de notion de rareté dans 'attardé', donc avoir 2% de la population attardée ne me choque pas).
-70<QI<90: intelligence faible.
-90<QI<110:intelligence normale.
-110<QI<130:intelligence légèrement supérieure
-130<QI<150:intelligence supérieure
-150<QI<170:intelligence fortement supérieure
-170<QI: surdoués.
J'ai volontairement pris des tranches ne respectant pas l'écart type de 15, pour bien illustrer l'idée que je me faisais de la notion de surdouance avant de lire une quelconque documentation dessus, donc sans avoir la moindre idée de l'écart type.
Je me suis toujours considéré comme ayant une intelligence supérieure à fortement supérieure, mais comme étant non-surdoué.
Un surdoué était pour moi un être extrêmement rare, j'ai mis 160 ans d'autres messages, ce qui est un minimum, je met 170 ici...le nombre importe peu, l'important est le concept qui est derrière: quelques centaines, voire au plus quelques milliers de surdoués pour toute la France.
130 de QI, une personne sur 50, plus d'un million en France, on est clairement sortis de ce que je considère comme rare.
Ça n'a rien à voir avec mon QI, si j'avais 85 de QI je considérerais probablement aussi qu'il faut au moins 160-170 de QI pour être surdoué.
J'espère que c'est un peu plus clair, en tout cas je n'avais aucune intention de jeter un pavé dans la marre tongue

C'est ensuite, en voyant la réponse de Stauk qui parlait de déterminer si les autres sont surdoués ou non en les comparant à soi-même que je suis 'entré dans son jeu', et que j'ai écrit comment je 'classerais' (je n'aime pas ce mot mais rien d'autre ne me vient) les gens en fonction de leur QI avec un référentiel autocentré.

Je dois tout de même admettre que ma vision de l'intelligence 'normale' est probablement biaisée, je surestime probablement les capacités d'une personne ayant un QI 'normal', en tout cas dans certains domaines (et il est tout à fait concevable que l'inverse soit vrai, que je les sous-estimes totalement dans d'autres domaines où je suis une grosse quiche et où une personne 'lambda' serait à mes yeux un pur génie).

En tout cas, quand je vois les questions du test de QI, j'ai du mal à réaliser qu'une personne 'normale' ne plafonne pas certains sub-tests, en particulier l'arithmétique, que j'aurais plafonné sans problème à 7-8 ans.
Autant il m'est concevable que les gens 'normaux' aient une intelligence inférieure à la mienne, autant j'ai du mal à croire que mes capacités à 7-8 ans (tout du moins en arithmétique, je ne m'avance pas pour le reste) soient supérieures à celles de l'adulte 'lambda'.
Alors forcément, je trouve totalement hallucinant que mes capacités à 7-8 ans puissent dépasser le plafond des tests de QI pour adultes.

Si on avait fait passer à un groupe de personnes un questionnaire avec ces questions, sans me dire que c'est le test de QI, j'aurais probablement considéré toute personne ne réalisant pas le sans faute comme attardée, ou alors j'aurais été dans le déni: "nan c'est pas possible, t'as fait exprès de foirer les question, ou t'étais pas concentré, je ne peux pas croire que tu aies loupé ça".

Je suis resté assez hébété après la passation de ce test, je ne peux maintenant pas m'empêcher de penser que si l'arithmétique constituait 100% du test de QI (ce qui est heureusement loin d'être le cas), et en supposant qu'il y ait des questions plus difficiles (pour pouvoir mesurer l'intelligence de ceux dépassant le plafond actuel), j'aurais probablement autour de 200 de QI, mais surtout que ce que je me représentais comme étant l'intelligence 'moyenne' de la population correspondrait en fait à environ 170, et que ce je considérais comme 'attardé mental' correspondrait à 140.
Je me sens totalement incapable de concevoir le niveau cognitif associé à un score équivalent à 100 de QI en arithmétique, je crois que je suis encore dans le déni sur ce point, je ne parviens pas à comprendre.
C'est juste totalement effrayant.
Heureusement, j'ai eu beaucoup moins de facilités dans les autres sub-tests, et je n'ai pas tout plafonné.

Comme dit plus haut sur ce fil, on peut être meilleur que les autres dans certains domaines, et bien moins bon qu'eux dans d'autres.
Mais c'est flippant de constater qu'on est si loin de la norme dans certains domaines.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 2:24

En effet, ce message plus détaillé permet de mieux comprendre ton point de vue, lié à une question de définition de ce qu'est un surdoué.

Concernant les écarts types : le côté arbitraire de la position des curseurs (70, 90, 110, 130, 150, 170 ou 60, 85, 100, 115, 130, 145, 160, 175, par exemple) est relevé. Peut-être conviendrait-il d'ajouter une pondération, dans la mesure où (les spécialistes de la question m'arrêteront si je me trompe) la différence des capacités intellectuelles est nettement plus marquée entre 150 et 160, par exemple, qu'entre 100 et 110.

Ceci étant, ne sommes-nous pas un peu hors-sujet ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 3:24

Pour l'écart significatif entre 150 et 160, bien plus grand qu'entre 100 et 110, j'ai lu des trucs là dessus aussi, on franchirait une sorte de palier qui serait équivalent à environ 30 pts d'écart de QI au niveau de la façon de faire fonctionner son cerveau.
Il me semble que le palier est plus bas, aux alentours de 145-150, donc il se pourrait qu'une personne à 150 soit déjà au dessus du palier et ait un écart assez faible avec une personne à 160.
Par contre, selon cette théorie du 'passage de palier', l'écart entre une personne à QI 140 et une personne à QI 160 est environ le même que l'écart entre une personne à QI 90 et une personne à QI 140. (20pts d'écart de QI+30 pts pour le franchissement du palier, équivalent à 50 pts d'écart de QI).

Le principal problème avec ce palier, c'est qu'il invalide en grande partie la pertinence de passer un test de QI pour les personnes surdouées.
Il est avéré que la fiabilité des tests de QI décroit fortement quand on s'approche des extrêmes, ce qui est très logique, le test ayant été conçu pour être pertinent pour le plus grand nombre de personnes possibles (donc celles le moins éloignées de la norme), et ayant été étalonné avec un échantillon de personnes représentatif de la population (dont très probablement aucune personne ayant un QI >160).
Ainsi, les résultats d'une personne 'normale' seront comparés aux résultats de plusieurs centaines de personnes de l'échantillon d'étalonnage ayant une intelligence proche de la sienne, alors que les résultats d'une personne proche du plafond seront comparés à ceux d'un nombre ridicule de personnes (souvent moins d'une dizaine, et parfois une seule, voire zéro dans les cas extrêmes).
Il en découle que l'évaluation de leur QI est hautement imprécise, pour au moins 3 raisons que j'ai identifiées (et il y en a peut-être d'autres que j'ai manquées).
-1ère raison: l'échantillon de référence est bien trop faible, comment évaluer précisément le QI d'une personne si on compare ses résultats à ceux d'une seule personne ayant un QI proche du sien?
-2ème raison:les questions ne sont pas adaptées (elles sont conçues pour le plus grand nombre, pas par différencier les surdoués entre eux), il en découle que les surdoués vont très rapidement approcher du plafond, et, combiné à la première raison, il en découle qu'une seule erreur à une question peut probablement signifier la perte de plus de 10 pts de QI.
Je ne sais pas exactement, c'est pour ça que j'ai mis 'probablement', mais j'ai lu qu'à certains tests, 2 erreurs sur une série d'environ 20 questions pouvaient faire passer de 19/19 à 13/19...je ne trouve pas ça très sérieux.
-3ème raison, qui découle de la 2ème et du fait qu'il soit trop facile de plafonner: deux personnes plafonnant le même subtest seront considérées comme ayant un QI équivalent(pour la part du QI mesurée par ce test en tout cas)...alors que l'une d'elles peut avoir réussi de justesse, et aurait été incapable de répondre si le test se corsait un peu, alors que la seconde n'a utilisé que 10% de ses capacités pour répondre correctement, et se situe en fait plusieurs écarts-types au dessus de la première.

Je reviens vite fait sur mon cas à titre d'exemple: avec l'arithmétique j'aurais 17/19, car c'est ce que vaut le sans-faute (le 19/19 est impossible, une trop grande part de l'échantillon de référence faisant le sans-faute, les questions n'étant clairement pas assez difficiles).
Ce test, avec son 17/19 entrant en compte dans le calcul de mon IRP, fera tendre mon IRP vers environ 140.
Alors que je me suis totalement baladé, et que je peux affirmer sans aucun doute avoir beaucoup plus que 140 sur ce point précis (capacités arithmétiques), mais le fait que je me sois baladé ne sera pas pris en compte.
Le plafond du test arithmétique va donc contribuer à grandement sous-noter mon IRP, qui sera surement évalué dans les 140-145 alors que j'ai tout plafonné et que je suis convaincu qu'il est largement au dessus de 160 (car je sais être capable de résoudre des problèmes 10 fois plus complexes que ceux du test de QI, et que je suis convaincu qu'à 8 ans j'aurais déjà plafonné l'IRP des tests pour adultes).

Je crois sincèrement que le test de QI ne fait pas correctement la différence entre un QI à 140 et un QI à 160, et qu'on peut facilement passer de l'un à l'autre sur un malentendu :une série de questions trouvées assez difficilement, et une ou deux questions non trouvées, répondues 'au pif', et coup de bol on donne la bonne réponse va nous faire passer de 140 à 160, alors qu'un ensemble de questions 'trop faciles' toutes trouvées sans réfléchir, et une ou deux erreurs d'étourderie à des questions largement à notre portée va nous faire passer de 160 à 140.
Etant donné qu'il y a un écart équivalent à 50 pts de QI entre le fonctionnement cognitif des personnes à 140 de QI et celles à 160, je trouve cette imprécision de diagnostic très dommageable.
C'est un peu comme si on annonçait à une personne ayant 140 de QI qu'elle a 90, ou vice-versa.

Je te rejoins sur le fait qu'on a un peu dérive du sujet, mais on est tout de même en train de parler de la définition de la surdouance et de la pertinence des tests, ce qui n'est pas si éloigné que ça du sujet.
D'ailleurs la pertinence des tests est à mon sens étroitement corrélé au sujet: la question "comment se considérer 'zèbre' sans être testé?" pouvant être répondue par "je ne trouve pas les tests pertinents, je ne vois pas l'intérêt de les passer.".
Nous sommes en tout cas beaucoup moins hors-sujet que les messages d'il y a quelques pages Smile


Dernière édition par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 4:13, édité 1 fois
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 3:36

Stauk a écrit:La pluspart des gens ont envie d'être unique. Moi quand j'étais môme, je voulais être un mutant.

La question est de savoir si tu y es parvenu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Guobguob le Mar 25 Oct 2016 - 3:54

Comme ça a été dit 200 fois avant je pense, personelement c'est par peur. Je ne me sens pas spécialement zèbre mais je ne me sens vraiment pas "normal" non plus, sI je passe le test et qu'on me dit que je ne suis pas zèbre, globalement j'entendais "t ri1a+". Et de toute façon, je pense que peu importe le résultat j'aurai des doutes. Et puis quitte à passer le test je le dis que c'est un peu tôt de le faire maintenant.
Guobguob
Guobguob

Messages : 43
Date d'inscription : 07/10/2016
Age : 19
Localisation : Bruxelles ou Hoegaarden (parents divorcés tout ça)

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 3:56

Apparemment, d'après les tests que j'ai passés étant enfant, adolescente, et mes professeurs de mathématiques, j'étais surtout douée avec les chiffres.

Je suis devenue littéraire.

Nyârk Nyârk !
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 25 Oct 2016 - 5:59

On pourrait peut être ouvrir un peu le débat, et poser la question : comment se considérer zèbre, quand on a bel et bien été testé (après on peut sous-débattre en fonction du résultat du test).

@Asperzebre : on dirait que tu as pris le temps de te documenter un peu sur le sujet, du coup une chose m'étonne. Tu sembles utiliser comme implicite que le test de QI mesure l'intelligence. Ca m'intrigue. Il y a quelque chose dans ce que tu as lu à propos de tests de QI qui t'invite à croire qu'il existe une corrélation entre intelligence et résultat ? Et si oui, laquelle ? (et si je peux abuser un peu, me pointer le document qui relève une corrélation objective).

S'il n'existe pas de fondement à cette confusion entre QI et intelligence, ça diminue un peu la portée pratique de ton interrogation (grosso modo comment distinguer deux QI élevés). Naturellement que le QI ne mesure pas l'intelligence, ne signifie pas non plus que le QI ne mesure rien du tout, mais la question légitime si on veut réussir à suivre ce que tu racontes, c'est quand de se demander ce que ça mesure. En fonction de ce qu'on estime être en train de mesurer, il est fort possible que ce que tu dises soit très pertinent : saturation quand la personne possède la qualité mesurée avec une trop grande quantité. Mais d'un autre coté, peut être que tout ce qui sature le test est simplement le maximum possible dans la dimension mesurée.


Par exemple supposons que le test mesure la précision est la clarté de tes images mentales.  Les gens qui n'ont pas du tout d'images mentales auraient alors 0 (facile), ceux qui ont des images mentales plus ou moins flou se distribueraient normalement autour de la moyenne. Bon, de même que ceux qui n'ont pas d'images mentales ne peuvent tout simplement pas descendre en dessous de cette absence, on peut assez aisément présumer que dans l'autre sens ça soit vrai également : à partir d'une certaine netteté et définition (vivacité des couleurs et autres, bref on s'en fiche un peu du détail précis, puisque c'est de toute façon une métaphore) et ben ... oui ça sature. Oui c'est facile, mais y a pas de notion de "mieux". Soit tu vois des images, soit t'en vois pas.

Pour prendre un autre exemple, supposons que le test mesure les performances au 100 m départ arrêté (le temps le plus court donne un score plus élevé), on aura bien notre distribution normale, avec à un extrême les tétraplégiques (qui ont un score de 0), et puis à l'autre extrême ceux qui courent vraiment vite.

Seulement voilà, ceux qui courent vite, courent tous à peu près à la même vitesse, et y a un moment où il faudrait une sensibilité extrême au test pour faire le distingo. On comprend bien que le mec qui courre vite (mettons il fait 9,98 seconde départ arrêté), il va être frustré, surtout si le plafond est 10,5 secondes. M'enfin en pratique, on peut se poser la question de la pertinence, surtout s'il n'est de toute façon pas entraîné et qu'on cherche à mesurer un potentiel brut ...


Y a un moment où on a l'impression qu'il devient tentant de demander au test de faire quelque chose qui n'est raisonnablement pas dans les usages possibles. Peut être ça vient de cet implicite qu'on mesure l'intelligence, et que l'intelligence est unidimensionnelle (je sais que certain ici semblent présumer que c'est le cas).

A ma connaissance l'intelligence n'a rien d'unidimensionnelle, et la dernière que je suis tombé sur des débats d'experts (en psychométrie), il s'accordaient tous sur un point : ces tests ne mesurent pas l'intelligence, et c'est dommage de faire la confusion.


Naturellement quand tu vas sur le site officiel qui vends les tests de QI, tu vois sur la plaquette que c'est un test d'intelligence. J'ignore pourquoi, peut être parce que suffisamment de psy ont une formation et un recul limité sur la question ... et que ça aide à vendre.


Pour prendre un autre exemple plus simple et mieux défini, on pourrait essayer de mesurer le niveau aux échecs. Pour ça on a grosso modo deux choix, soit on fait jouer les gens les uns contres les autres et on en déduit leur niveau. Soit on leur propose un certain nombre d'exercice normalisés à résoudre. On s'attends naturellement à ce qu'il existe une forte corrélation entre la performance de résolution des exercices, et le niveau pratique en match.

Si tu réalises ce test, je pense que tu verras que tout n'est pas clair (bon à vrai dire je ne sais pas aux échecs, mais j'ai pu voir des effets intéressant pour ce qui est du jeu de go, dans les cercles amateurs français). Oui il existe bien une corrélation. Mais la prédiction n'est pas d'une précision absolue, loin s'en faut !

Du coup y a un moment où il faut accepter qu'une méthodologie de test ait ses limites.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 6:05

Ch'uis sûr que si on faisait un test sur la connerie, on arriverait tous à saturation ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 6:11

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Ch'uis sûr que si on faisait un test sur la connerie, on arriverait tous à saturation ! Dent pétée


bounce

Youpi ! Dansons la Cari-o-ca ! C'est bien. Faisez tous comme moi.

Pété de rire Dent pétée
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 6:14

Euh sinon, Asperzebre, le substest arithmétique entre dans le calcul de la mémoire de travail uniquement. Le calcul n'a volontairement aucun intérêt, ce qui est évalué c'est la capacité à retenir l'énoncé.
Je dis ça parce que je vois que tu bases tout ton raisonnement sur ce subtest, sauf qu'il n'évalue pas ce que tu crois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 7:27

@Mily:
C'est vrai ça?
Bon bah d'un côté tant mieux ça me rassure je ne suis pas un extraterrestre en calcul mental.
D'un autre côté, la psy m'ayant annoncé, je cite, que "mon gros point faible est la mémoire de travail", avec le sub-test arithmétique plafonné (que je pensais être en IRP mais qui serait en fait en IMT d'après toi), ça veut dire que je plafonne à au moins un des sub-tests mesurant mon "gros point faible"...j'ai un peu peur de découvrir un QI monstrueux à la restitution du coup  Rolling Eyes

@Stauk:
Je sais bien que le test ne mesure pas vraiment l'intelligence (ici uniquement au sens capacités cognitives, je ne vais pas entrer dans le débat sur les différentes formes d'intelligence: émotionnelle, sociale...).
C'est d'ailleurs pour ça que je suis si critique envers ce test, car il est justement censé mesurer l'intelligence (partiellement du moins), si il ne le fait pas, il ne remplit pas son rôle et devrait être amélioré.
Je sais très bien qu'il est prévu pour le plus grand nombre, mais ce n'est pas une raison valable pour qu'il ne soit pas pertinent aux extrêmes.
Il serait pourtant tellement simple d'inclure des questions extrêmement simples et d'autres extrêmement compliquées, qui ne seraient posées qu'après les autres, en fonction des résultats.
Par exemple, des questions du genre "Maman mange. Que fait maman?" réponse attendue: "elle mange", pour distinguer les retards mentaux extrêmes de retards moins importants, qui ne seraient posées qu'à ceux ayant réalisé des prestations très faibles en ICV.
Dans l'autre sens, des trucs du style question chronométrée, 30 secondes, donnez les 15 premiers chiffres après la virgule de 1346254/25368, qui ne seraient posés qu'à ceux ayant plafonné l'IRP, et qui différencieraient des gens aux capacités monumentales de gens aux capacités très hautes, mais moindres (je vous rassure, sur celle là je ne suis pas de ceux qui trouveraient la réponse en 30 secondes. je peux trouver de tête mais ça me prend plusieurs minutes).

Pour revenir sur ta comparaison imagée avec le sport, je ne trouverais pas normal (et profondément injuste) que le type qui court 9.98s au 100m soit considéré 'du même niveau' que le type qui le court en 10.47s, parce que le plafond est à 10.5s.
Ce n'est pas parce que son profil est extrêmement rare qu'il doit être laissé sur la touche.


Dernière édition par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 7:33, édité 1 fois
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 25 Oct 2016 - 7:30

J'aurais dû venir plus tôt pour scinder (mais voilà ce que c'est, je suis en vacances, j'ai plein de temps à tuer, je pense que j'ai plein de temps pour zc et pour modérer et arriver le lendemain 22h, toujours rien fait...).
Je ne comprends même pas le sujet de ce fil, donc je me demande s'il est encore pertinent de le scinder ?
Je propose que si un sujet abordé ici vous plairait en dehors de créer un nouveau fil et de citer les messages pertinents pour l'amorce du nouveau fil.
Bisous les gens (oui aujourd'hui j'ai pas envie d'être le méchant modo, je fais semblant d'être civilisé).

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20510
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 7:42

Comme je le disais sur l'autre fil, c'est trop tard effectivement Wink

Puis finalement, le sujet qui me paraissait intéressant (presse et influence) s'est dilué assez vite.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 25 Oct 2016 - 8:34

Asperzebre a écrit:
C'est d'ailleurs pour ça que je suis si critique envers ce test, car il est justement censé mesurer l'intelligence (partiellement du moins), si il ne le fait pas, il ne remplit pas son rôle et devrait être amélioré.

Pour mesurer ton intelligence, il existe des moyens (et passer un test de QI n'en fait pas partie). Tu peux faire des choses, des vrais choses. En particulier tu peux faire des concours. Tu peux jouer aux échecs, au go, au tennis, faire des concours de poésie, participer à une compétition de mémoire, de rubiks cube, tu peux créer des oeuvres seul ou à plusieurs ... (etc je vais pas tout lister).Tout ça, ces activités objectivement confrontables sont un moyen de tester ton intelligence. Tu ne pourras sans doute pas en tester tous les aspects en une seule vie, mais ça te donnera une idée de comment tu te situes.

Le test de QI, quelque soit sa fonction, n'a pas pour propriété directe de mesurer l'intelligence, ça mesure .. un truc, certaines variables, et ce de façon d'autant plus imprécise que tu vas t'écarter de la moyenne, soit dans tes scores, soit dans tes modes de fonctionnement (on dit que Feynman avait été mesuré à 125 par les tests de QI, ce qui est quelque peu ridicule pour l'homme qui reste l'un des plus grands génies du 20 ème siècle). Dans la mesure ou ta définition personnelles de l'intelligence a de très fortes chances d'être corrélées aux résultat du test (sans vouloir préjuger trop), ce test te donnera un bon indice de qui est intelligent ou pas à ton sens. Mais ce n'est qu'un indice, une projection.

Ce serait comme d'essayer de faire élire la miss univers à la plus belle plastique, en permettant uniquement d'observer leurs ombres.

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Miss-u10Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 00a46310



Asperzebre a écrit:
Il serait pourtant tellement simple d'inclure des questions extrêmement simples et d'autres extrêmement compliquées, qui ne seraient posées qu'après les autres, en fonction des résultats.
Par exemple, des questions du genre "Maman mange. Que fait maman?" réponse attendue: "elle mange", pour distinguer les retards mentaux extrêmes de retards moins importants, qui ne seraient posées qu'à ceux ayant réalisé des prestations très faibles en ICV.
Dans l'autre sens, des trucs du style question chronométrée, 30 secondes, donnez les 15 premiers chiffres après la virgule de 1346254/25368, qui ne seraient posés qu'à ceux ayant plafonné l'IRP, et qui différencieraient des gens aux capacités monumentales de gens aux capacités très hautes, mais moindres (je vous rassure, sur celle là je ne suis pas de ceux qui trouveraient la réponse en 30 secondes. je peux trouver de tête mais ça me prend plusieurs minutes).

heu ... oui. T'as une idée de combien ça coûte de créer un test de QI ? Dis un chiffre pour voir. Plus sérieusement c'est tellement simple, que je te conseille de monter ta startup, et de lancer le produit. Encore faut t'il qu'il existe des débouchés. Quand Binet à fait son truc, il était sponsorisé par l'état, avec un marché garanti. Quand on a créé les tests que nous connaissons (dont le WAIS) c'était pour faire de l'argent. On est pas dans l'humanitaire ou dans l'aide à la connaissance de soi, là. On est dans le business.

Donc pour que ton test soit pertinent, la question c'est de savoir s'il existe un marché, d'étudier la concurrence, bref de faire ton business plan. Si y a moyen de moyenner, n'hésite pas à créer ta structure, lancer ton projet, demander des financements européens (et autres, faut savoir manger à tous les râteliers). Bon même en admettant que tu réussisses à trouver ton marché potentiel, et tes financements, de toi à moi ... quelle est la fonction de ton test au juste ?  Qu'est ce que tu espères mesurer en demandant à des gens la racine treizième d'un nombre à 100 chiffres ?


Asperzebre a écrit:
Pour revenir sur ta comparaison imagée avec le sport, je ne trouverais pas normal (et profondément injuste) que le type qui court 9.98s au 100m soit considéré 'du même niveau' que le type qui le court en 10.47s, parce que le plafond est à 10.5s.
Ce n'est pas parce que son profil est extrêmement rare qu'il doit être laissé sur la touche.
C'est pourtant exactement ce qui se passe, dans un peu tous les domaines d’excellence de l'humanité.

https://www.womenssportsfoundation.org/research/article-and-report/equity-issues/pay-inequity/
A ton avis, combien ont gagné les nana de l'équipe d'Italie championnes du monde de Volley en 2002 ?

Dans cette vidéo là qui suit, t'as les meilleurs du monde, mais tu crois vraiment que ce sont nécessairement les plus doués, tu crois qu'on les aide à développer leur potentiel ?

Spoiler:


Non, les mecs ils vivent leurs vies (souvent assez courte du coup), et puis effectivement on constate que y en a qui brillent un peu mieux que d'autres, pour lesquels c'est juste plus facile. Y en a même qui en moyenne vivent trois ans de plus que leurs collègues. Pourtant y a un moment ou plus personne ne fait ça juste pour savoir où il se situe par rapport à la moyenne.

Y a personne à ma connaissance qui se soit fait chier à créer un test qui permettrait à madame michu de savoir si elle est au dessus ou en dessous de la moyenne au niveau des qualités et aptitudes naturelles qui peuvent faire de toi un bon wingsuiter.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 8:37

Darth Lord Tiger Kalthu a écrit:
Je ne comprends même pas le sujet de ce fil.

Moi non plus.
J'approuve la modération d'avoir perdu le fil.
Amen !
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 9:43

Stauk a écrit:Quand on a créé les tests que nous connaissons (dont le WAIS) c'était pour faire de l'argent. On est pas dans l'humanitaire ou dans l'aide à la connaissance de soi, là. On est dans le business.

Donc pour que ton test soit pertinent, la question c'est de savoir s'il existe un marché, d'étudier la concurrence, bref de faire ton business plan.

Là dessus on ne sera pas d'accord.
Que les tests aient été crées à but financier, je ne le nie pas.
Je n'en savais rien et je trouve ça fort dommage, mais ça aide à expliquer pourquoi ils sont si mal conçus: ça serait très facile d'améliorer leur pertinence, mais ça ne serait pas rentable (quelle horreur ce mot).

Par contre, je suis en total désaccord avec toi quand tu dis que pour qu'un test soit pertinent il faut qu'il soit rentable, ou quand tu dis qu'on est pas dans l'aide à la connaissance de soi mais dans le business.
Parce que là, clairement, un outil soi-disant utile à la connaissance de soi, et qui nous est vendu comme tel, si en fait il n'aide pas celui qui l'utilise à avancer dans sa connaissance de soi (ou alors très peu, bien moins en tout cas qu'il le pourrait si l'outil avait été conçu dans ce but) alors on n'est même plus dans le business, on est carrément passés dans l'escroquerie, l'arnaque.

Pour ma part, je ne raisonne pas en termes de business, de pognon, je raisonne en termes d'aide à la connaissance de soi, à savoir 'que pourrions nous faire pour améliorer la pertinence des résultats fournis par les tests?'.
Je préférerais mille fois être capable de créer mon petit test dans mon coin, très bien conçu, très précis, capable de diagnostiquer efficacement un QI à 23 tout comme un QI à 102 ou un QI à 174, et le faire passer aux gens intéressés de mon entourage (une toute petite quantité de personnes) plutôt que de faire un truc bien sponsorisé, bien médiatisé, bien rentable, qui donne des résultats très vagues et peu fiables à des millions de personnes.

Derniers points, sur tes comparaisons avec le sport:
Je ne sais pas combien ont gagné les volleyeuses italiennes (une misère je suppose, je ne serais pas du tout surpris qu'elles soient obligées d'avoir un boulot à mi-temps à côté de leur entrainement pour pouvoir gagner leur vie. je suis au courant que dès qu'on quitte les sports médiatisés comme le foot l'argent n'est plus au rendez-vous, encore plus si il s'agit de sport féminin).
Mais l'argent n'est pas la seule forme de reconnaissance, et il me semble qu'on sera à peu près tous d'accord pour reconnaître que l'équipe championne du monde de volley féminin est plus talentueuse que l'équipe qui a fini 3ème aux championnats régionaux.
Cette dernière est pourtant constituée de personnes ayant un talent pour le volley très largement au dessus de la moyenne(l'équivalent pour le QI à des gens plafonnant tous les tests).

Y a personne à ma connaissance qui se soit fait chier à créer un test qui permettrait à madame michu de savoir si elle est au dessus ou en dessous de la moyenne au niveau des qualités et aptitudes naturelles qui peuvent faire de toi un bon wingsuiter.
Et ça, ce n'est pas parce que personne ne l'a fait que l'idée est ridicule (difficilement réalisable, peut-être, je n'ai pas étudié la question, mais ridicule, certainement pas, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité, comme ne pas envoyer un gugus faire des sports extrêmes alors qu'il y sera très mauvais et se tuera rapidement).
D'ailleurs, étendu à d'autres sports, ce genre de test pourrait être très utile, par exemple pour les gens ayant vocation à devenir athlète de haut niveau, pour qu'ils ne fassent pas d'années d'entrainement en pure perte dans des domaines où ils n'ont pas le potentiel d'exceller, et se dirigent directement vers l'activité où ils seront le plus aptes à avoir de bonnes performances.

Sur ce, Au dodo !
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 16:51

Moi, j'ai eu comme résultat au test de sport : " Cours Forrest, cours ! ", ce à quoi j'ai répondu : " hé ho ! On est pas aux pièces ! ".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 17:33

Certains pays pratiquent déjà la détection précoce des futurs sportifs de haut niveau (la Russie et le Chine, et aussi la Jamaïque qui sélectionne dès le plus jeune âge).

Je trouve ça un peu flippant, et la passion, l'envie, le plaisir là dedans ?
Imaginez la petite fille qui rêve de devenir championne de basket et non, les tests déclarent qu'elle a des aptitudes pour le patinage artistique, la lose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 18:13

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Moi, j'ai eu comme résultat au test de sport : " Cours Forrest, cours ! ", ce à quoi j'ai répondu : " hé ho ! On est pas aux pièces ! ".

On t'a fait le coup aussi ? Laughing
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Mar 25 Oct 2016 - 20:06

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Moi, j'ai eu comme résultat au test de sport : " Cours Forrest, cours ! ", ce à quoi j'ai répondu : " hé ho ! On est pas aux pièces ! ".

T'es plus intelligent que moi alors, on m'a fait la même, résultat: je cours tongue

Mily: pour la détection des futurs athlètes, je pense que c'est une bonne chose.
Après, bien sûr, il peut y avoir des dérives, comme dans ton exemple les parents qui vont forcer la petite fille à devenir patineuse alors qu'elle ne veut pas.
Dans l'idéal, il faudrait qu'elle puisse pratiquer du basket si elle en a envie (si c'est sa passion, pourquoi l'en priver?) mais qu'elle sache dès le début qu'elle ne deviendra pas championne de basket, ça lui évitera des désillusions plus tard.
Il y a aussi des dérives dans l'autre sens de toutes façons: regardez le foot par exemple, combien de gamins (surtout en pays défavorisés) passent leur enfance à s’entraîner au foot dans l'espoir de devenir champion?
Pour un ronaldo, combien de laissés pour compte?
Tous ces gamins, si ils n'avaient pas eu ce rêve de devenir grand footballeur, auraient pu apprendre des choses beaucoup plus utiles pour leur avenir.
Ils n'auraient certes pas eu une vie de millionnaire, mais ils auraient eu plus de chances de se sortir de la misère.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 20:47

Bonne idée : on devrait même faire s'accoupler les sportifs de haut niveau afin d'améliorer l'espèce humaine. De temps en temps on les ferait procréer avec un THQI histoire de maintenir un niveau intellectuel convenable. Oh... suis-je bête : ce concept existe déjà, on appelle ça l'eugénisme.
Ambiance.

Vous trouverez peut-être que j'abuse, mais c'est l'étape qui suit la sélection et les différents types de dopage. Solution alternative : faire des humains ogm. Je ne suis pas très chaud à l'idée.


Dernière édition par Aube le Mar 25 Oct 2016 - 21:17, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 21:04

Tous ces gamins, si ils n'avaient pas eu ce rêve de devenir grand footballeur, auraient pu apprendre des choses beaucoup plus utiles pour leur avenir.

Dealer et/ou manier les ficelles du proxenetisme ? (Second degré hein ... )?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 21:05

Je suis nulle en sport.
Ça vous fait une belle jambe.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 21:21

http://www.unicef.org/french/football/2002/world/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 21:50

Vade retro satanas !

Dans mon monde, on reste dans son manoir, près de la cheminée, avec une grande bibliothèque, un parc où se balader, une tasse de thé. Le reste...Pffff.

Comment en est-on arrivé là ?
Crying or Very sad
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 21:51

Aube a écrit:Solution alternative : faire des humains ogm. Je ne suis pas très chaud à l'idée.
Faut attendre encore un peu.
Les chinois sont sur le morceau.
On suivra, on n'arrête pas le progrès.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 21:52

Marion.Henderson a écrit:Je suis nulle en sport.
Ça vous fait une belle jambe.

Bah oui, pourquoi s'emmerder à faire du sport si ce n'est pour ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Pretanama le Mar 25 Oct 2016 - 22:06

Stauk a écrit:
Asperzebre a écrit:
C'est d'ailleurs pour ça que je suis si critique envers ce test, car il est justement censé mesurer l'intelligence (partiellement du moins), si il ne le fait pas, il ne remplit pas son rôle et devrait être amélioré.

Pour mesurer ton intelligence, il existe des moyens (et passer un test de QI n'en fait pas partie). Tu peux faire des choses, des vrais choses. En particulier tu peux faire des concours. Tu peux jouer aux échecs, au go, au tennis, faire des concours de poésie, participer à une compétition de mémoire, de rubiks cube, tu peux créer des oeuvres seul ou à plusieurs ... (etc je vais pas tout lister).Tout ça, ces activités objectivement confrontables sont un moyen de tester ton intelligence. Tu ne pourras sans doute pas en tester tous les aspects en une seule vie, mais ça te donnera une idée de comment tu te situes.

Le test de QI, quelque soit sa fonction, n'a pas pour propriété directe de mesurer l'intelligence, ça mesure .. un truc, certaines variables, et ce de façon d'autant plus imprécise que tu vas t'écarter de la moyenne, soit dans tes scores, soit dans tes modes de fonctionnement (on dit que Feynman avait été mesuré à 125 par les tests de QI, ce qui est quelque peu ridicule pour l'homme qui reste l'un des plus grands génies du 20 ème siècle). Dans la mesure ou ta définition personnelles de l'intelligence a de très fortes chances d'être corrélées aux résultat du test (sans vouloir préjuger trop), ce test te donnera un bon indice de qui est intelligent ou pas à ton sens. Mais ce n'est qu'un indice, une projection.

Ce serait comme d'essayer de faire élire la miss univers à la plus belle plastique, en permettant uniquement d'observer leurs ombres.

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Miss-u10Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 00a46310



Asperzebre a écrit:
Il serait pourtant tellement simple d'inclure des questions extrêmement simples et d'autres extrêmement compliquées, qui ne seraient posées qu'après les autres, en fonction des résultats.
Par exemple, des questions du genre "Maman mange. Que fait maman?" réponse attendue: "elle mange", pour distinguer les retards mentaux extrêmes de retards moins importants, qui ne seraient posées qu'à ceux ayant réalisé des prestations très faibles en ICV.
Dans l'autre sens, des trucs du style question chronométrée, 30 secondes, donnez les 15 premiers chiffres après la virgule de 1346254/25368, qui ne seraient posés qu'à ceux ayant plafonné l'IRP, et qui différencieraient des gens aux capacités monumentales de gens aux capacités très hautes, mais moindres (je vous rassure, sur celle là je ne suis pas de ceux qui trouveraient la réponse en 30 secondes. je peux trouver de tête mais ça me prend plusieurs minutes).

heu ... oui. T'as une idée de combien ça coûte de créer un test de QI ? Dis un chiffre pour voir. Plus sérieusement c'est tellement simple, que je te conseille de monter ta startup, et de lancer le produit. Encore faut t'il qu'il existe des débouchés. Quand Binet à fait son truc, il était sponsorisé par l'état, avec un marché garanti. Quand on a créé les tests que nous connaissons (dont le WAIS) c'était pour faire de l'argent. On est pas dans l'humanitaire ou dans l'aide à la connaissance de soi, là. On est dans le business.

Donc pour que ton test soit pertinent, la question c'est de savoir s'il existe un marché, d'étudier la concurrence, bref de faire ton business plan. Si y a moyen de moyenner, n'hésite pas à créer ta structure, lancer ton projet, demander des financements européens (et autres, faut savoir manger à tous les râteliers). Bon même en admettant que tu réussisses à trouver ton marché potentiel, et tes financements, de toi à moi ... quelle est la fonction de ton test au juste ?  Qu'est ce que tu espères mesurer en demandant à des gens la racine treizième d'un nombre à 100 chiffres ?


Asperzebre a écrit:
Pour revenir sur ta comparaison imagée avec le sport, je ne trouverais pas normal (et profondément injuste) que le type qui court 9.98s au 100m soit considéré 'du même niveau' que le type qui le court en 10.47s, parce que le plafond est à 10.5s.
Ce n'est pas parce que son profil est extrêmement rare qu'il doit être laissé sur la touche.
C'est pourtant exactement ce qui se passe, dans un peu tous les domaines d’excellence de l'humanité.

https://www.womenssportsfoundation.org/research/article-and-report/equity-issues/pay-inequity/
A ton avis, combien ont gagné les nana de l'équipe d'Italie championnes du monde de Volley en 2002 ?

Dans cette vidéo là qui suit, t'as les meilleurs du monde, mais tu crois vraiment que ce sont nécessairement les plus doués, tu crois qu'on les aide à développer leur potentiel ?

Spoiler:


Non, les mecs ils vivent leurs vies (souvent assez courte du coup), et puis effectivement on constate que y en a qui brillent un peu mieux que d'autres, pour lesquels c'est juste plus facile. Y en a même qui en moyenne vivent trois ans de plus que leurs collègues. Pourtant y a un moment ou plus personne ne fait ça juste pour savoir où il se situe par rapport à la moyenne.

Y a personne à ma connaissance qui se soit fait chier à créer un test qui permettrait à madame michu de savoir si elle est au dessus ou en dessous de la moyenne au niveau des qualités et aptitudes naturelles qui peuvent faire de toi un bon wingsuiter.

Je me suis arrêté là (ce que j'ai surligné), ta stupidité était déjà telle que lire davantage ne s'imposait pas.
Pretanama
Pretanama

Messages : 780
Date d'inscription : 12/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 22:10

Mily a écrit:
Marion.Henderson a écrit:Je suis nulle en sport.
Ça vous fait une belle jambe.

Bah oui, pourquoi s'emmerder à faire du sport si ce n'est pour ça ?

Je vous épargne une séance. Very Happy
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 22:13

Je vais quand même devoir m'occuper de l'autre, une seule belle jambe ça ferait bizarre.

ÉDIT : ah ben voilà, les interventions de Pretanama se sont chargées de la seconde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 25 Oct 2016 - 22:23

@Apserzebre ... bon ben écoute, commence déjà par t'intéresser à la psychométrie, essayer de voir comment ça se passe, quels sont les méthodes qui fonctionnent, celles qui ne fonctionnent pas : bref donne toi les moyens de ton rêve. Ca va demander du travail, ca va demander (je ne te le cache pas) de réunir une équipe, et de mettre en branle de nombreuses démarches. En fait ça sera difficile, très difficile, surtout si tu n'as pas le soutient financier et moral d'un état (ou une grosse entreprise) derrière toi. Par contre ça n'a rien d'impossible.

Donc au lieu de critiquer les actionnaires qui gagnent du pognon avec les tests actuels, retrousse toi les manches, et commence à te bouger. Ne serait-ce qu'en t'informant de où se situent les difficultés que tu devras affronter si tu veux aller jusqu'au bout de ton projet.

Pour ce qui est de la détection précoce, quand le test de QI est utilisé pour ça, ou quand d'autres tests sont utilisés pour ça, on sait malheureusement ce que ça donne. Ca ne veut pas dire que les outils soient mauvais .. mais c'est difficile d'informer et de former les gens à utiliser des outils, sans que y ait parfois quelques dommages collatéraux.



Marcy Noriega et le taser fantôme : En 2004, cette officier de police a par erreur utilisé son arme à feu sur un suspect, pensant se servir d'un taser. La police, considérant que tout officier aurait pu commettre cette erreur a demandé à la société fabriquant les taser de payer les indemnités que pourrait demander la famille du suspect.
http://articles.latimes.com/2013/oct/03/local/la-me-ln-madera-police-shooting-taser-lawsuit-20131003



Sarkozy visiblement a fait la même constatation que toi en tout cas : la psychométrie c'est facile et amusant, toi aussi design ton propre test avec tes amis.
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/12/01/1342749_frederic-lefebvre-veut-detecter-la-delinquance-des-l-age-de-3-ans.html


Le problème de fond est abordé dans le film "bienvenue à Gattaca", que je te conseille de voir ou revoir, car un bon film vaut mieux qu'un mauvais discours.



D'ailleurs y a qu'a voir l'écart entre les thèses et la philosophie de Binet, et ce qu'on lui fait dire aujourd'hui, pour se rendre compte du danger d'un test, même bien fichu (bon Binet était un homme de son époque, mais c'était loin d'être un con .. ni même un businessman moderne). On pourrait peut être commencer par revenir aux sources, et améliorer ses protocoles à lui, puis le critiquer, au lieu de réinventer la poudre.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Boitachat le Mar 25 Oct 2016 - 22:39

Stauk a écrit:Quand on a créé les tests que nous connaissons (dont le WAIS) c'était pour faire de l'argent. On est pas dans l'humanitaire ou dans l'aide à la connaissance de soi, là. On est dans le business.

Yep, bien possible (je n'ai pas eu l'occasion d'approfondir). Bien possible aussi que les meilleurs outils de connaissance de soi soient de ceux qui n'y sont pas destinés ou le détournement de ces outils.
Boitachat
Boitachat

Messages : 1531
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 39
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par 'Sengabl le Mar 25 Oct 2016 - 22:52

Asperzebre a écrit: mais qu'elle sache dès le début qu'elle ne deviendra pas championne de basket, ça lui évitera des désillusions plus tard.

Depuis quand c'est mauvais les désillusions ?
Non, parce que moi, depuis à peu près le début, je sais que je vais mourir par exemple, mais ça m'empêche pas de vivre (avec beaucoup d'illusions dans le dedans de moi) et ça m'empêchera sûrement pas d'avoir un peu les boules au moment de mourir.
Pareil pour les cours de piano, je me doute un peu que je ne vais pas finir 1er prix du conservatoire, pour autant, j'en prends quand même.

Mais pour en revenir à un des sujets "la connaissance de soi"... j'ai toujours un peu l'impression qu'on confond "connaissance de soi" et "vie merveilleuse pendant laquelle je pourrai tout maîtriser si je me connais bien" = "résolution de soi"...
Ca n'est pas parce que je sais définir, reconnaitre ou observer un fonctionnement que je dois absolument vouloir le "résoudre".
Un peu comme ce concept du faux-self qui est tant admiré ici... Une certaine tendance à mettre dans le faux self seulement la partie de soi qu'on n'aime pas beaucoup...
Y'a quand même une très très grosse part de vulgarisation dans tout ça et de captation de ce qu'on a bien envie d'entendre.

Et j'en profite pour placer ma petite réplique Shadock préférée : "S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème".

Bon et pour le test de QI, ça me fait penser à : "ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essayent"...

Mais je vous aime.
Tendrement.
Have fun !

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"
Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Sign
'Sengabl
'Sengabl

Messages : 2060
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 48
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 25 Oct 2016 - 23:05

Pretanama a écrit:Je me suis arrêté là (ce que j'ai surligné), ta stupidité était déjà telle que lire davantage ne s'imposait pas.
Merci de cet éclairage, on sent ton besoin constant d'aller au fond des choses. Heureusement qu'on est pas obligé de me lire. Personnellement, je ne me lirais pas si je n'y étais pas obligé.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 17/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 23:10

par contre les images sont plutôt jolies

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux zébres non testés(mais pas que) - Page 8 Empty Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Mar 25 Oct 2016 - 23:24

'Sengabl a écrit:
Non, parce que moi, depuis à peu près le début, je sais que je vais mourir par exemple.

Ah toi aussi, t'es au courant ? Shocked
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 212
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum