Aux zébres non testés(mais pas que)

Page 9 sur 17 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par mypseudo le Lun 7 Déc 2015 - 9:50

♥ El Castor ♥ a écrit:parceque je suis un mec puissant, c'est évident

(je préviens, rien à voir avec le débat) : c'est la couronne ami castor !!!! ou la ganja..... ou les 2 !

quant au sujet :

Je n'ai pas encore tout lu car je tombe sur ce fil et je parcours les divers messages. Pour celles/ceux qui sont à la limite après avoir passé des tests, vous connaissez peut-être le fonctionnement des neuro droitiers. et le livre de Béatrice Milletre : petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués.



Cela répond à bien des choses sans entrer forcément dans la case "surdoué".

je vais lire les autres posts... bien à vous !

mypseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 533
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 42
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par fin2fut le Dim 14 Aoû 2016 - 17:29

J'ai pas tout lu et je préviens je suis là par hazard :pirat
Je comprends qu'il s'agit ici de gens surdoués testés ou pas  : dans ce fil, dans tout le forum ? pas encore tout compris ;p
J'ai lu quelqu'un qui dit "un échec ne changerait pas mon moi profond".
J'ai envie de vous poser la question : et la réussite du test ça vous fait quoi, ça change quoi ?
Je suis très dubitatif quant aux classements qui donnent des indications sujettes à interprétation et qui finissent en vérités gravées dans le marbre.
Je vie avec l'idée qu'il y a des intelligences et non pas l’intelligence.
Pour l'aspect génétique. Certes il existe mais chercher si loin lorsqu'on a des histoires de vie qui influencent clairement nos goûts, peurs, capacités et aptitudes... ça me parait un peu capillotracté Wink

pas encore le droit de poster de lien donc faudra copier/coller les gens ;p

youtu.be/sbTGQPdttPo

Les cons existent, passez le test gratuit !
vous vous y reconnaissez... moi encore beaucoup trop  Laughing
youtu.be/NTTfySsWzL8

fin2fut
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 42
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Mily_Moheori le Dim 14 Aoû 2016 - 17:50

dans ce fil, dans tout le forum ? pas encore tout compris

Bonjour, le forum s'adresse aux personnes concernées par la douance, testées ou non, qu'elles se nomment "zèbres", "surdouées", "Haut Potentiel" ou "HQI" (logiquement, quand on est pas testé, on ne choisit pas l'appellation HQI).
Tu trouveras aussi des personnes concernées par les troubles en "dys" (dyspraxie, dyslexie etc.) et l'autisme, souvent associés au haut potentiel.
Ceux qui ne sont pas forcément eux mêmes surdoués mais qui se sentent concernés, pour quelque raison que ce soit (professionnelle, familiale, amicale, ou par simple curiosité) sont également bienvenus.

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Jérémy34 le Dim 14 Aoû 2016 - 18:37

Etre un zèbre signifie pour la plupart avoir enfin deux réponses : "pourquoi je suis comme ça ?" et "à qui puis-je en parler ?"

Dès lors que l'illusion de la normalité est tombée la recherche identitaire et la recherche de reconnaissance et d'appartenance démarrent, être un zèbre c'est enfin avoir à qui parler et avoir quelqu'un à écouter sans tomber dans l'ennui... c'est cela des amis !

Jérémy34
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 143
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par fin2fut le Lun 15 Aoû 2016 - 14:52

Ok, merci pour ces réponses courtoises et claires.
Je suis venu ici car ma recherche google sur des expérimentations de vie alternative m'a mené 2 fois ici (comme c'est beau le chaos). Je n'ai approfondi qu'après mon inscription.
Il y a aussi votre nom qui m'a rappelé le mouvement "bleu blan zèbre" donc ça pouvait coller.

Je reste questionné par votre démarche. ça fait un peu entre soi.
Ensuite les questions : "pourquoi je suis comme ça ?" et "à qui puis-je en parler ?" sont des questions qui peuvent raisonner avec force et/ou souffrance dans tous les cerveaux judicieusement imparfaits de notre chère espèce.
Je suppose que vous connaissez la série "Malcolm". On retrouve votre questionnement. Largement au-dessus de la moyenne pour résoudre certains problèmes et largement en dessous pour d'autres (en fait comme tout le monde). La différence se situe pour moi dans la valorisation ou non des potentiels de chacun. La forme d’intelligence de Malcolm, très scientifique, représente une bonne valeur dans la classe mais beaucoup moins dans la cour de récré... ( de nombreux inverses sont vrais biensûr )

deux trucs légés pour finir :

une qualité est un défaut qui a su se rendre utile...
_____

Marx a dit : tout est lutte des classes
Adam Smith a dit : tout retrouve son équilibre à long terme
Freud a dit : tout est sexualité
etc.
Einstein a dit : tout est relatif
Laughing


fin2fut
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 42
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par encyclopédie le Jeu 25 Aoû 2016 - 18:25

Envol a écrit:... digression, quoique...
@kara
Et le test Aspie, tu l'as fait ?
@tous
Et vous autres, vous l'avez fait ?
Moi je l'ai fait cette nuit, saisissant....

Le rapport avec les Aspies c'est la méfiance, l'intelligence qui va trop loin, le besoin de solitude, la solitude - point- dans sa tête.
Même si l'on fait des efforts comme le suggère Monique de Kermadec.
Onpeut s'aider bien-sûr mais dans le fond pour tout changer il faudrait que l'on ne voit plus ce que nous "voyons" et "comprenons". Bref cela nécessiterait l'implant d'un nouveau cerveau et que je sois "quelqu'un d'autre". Non merci.
Il est vrai que chez les spys soient on est ingérable, soit l'on est un "patience", pour pas dire un "malade".
Dans leurs bouquins ils se contredisent les uns les autres, ils en rajoutent. Il faut bien gagner sa vie.
De plus il est difficile d'évaluer ce type d'intelligence avec les instruments élaborés par des pensée logique, par eux, pour eux.
De toute façon le doute persiste donc.
Le fonctionnement cérébral avec ses conséquences (pensée arborescente,etc...) et le lien avec l'empathie, la compassion, etc...semble dépasser beaucoup des meilleurs. Je recommande la vidéo du Dr Fabrice Bak. Au moins, il ne considère pas les Zèbres comme des patiences et donne de super conseils sur comment ne pas devenir la proie facile des Pervers Narcissiques surtout lorsque de surcroît ils sont des surdoués dans leur genre.

encyclopédie
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 16/08/2016
Localisation : ma montgolfière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par danslesétoiles le Jeu 25 Aoû 2016 - 20:34

je n'avais pas vu ce fil.

intéressant car il y a quelques jours de cela, j'aurais répondu en toute franchise que cela m'était égal : le test, le résultat, et que seul comptait le fait que grâce à la découverte du profil HP, je me permettais d'être moi
que c'était LA finalité (la mienne en tout cas)

Mais suite à échange avec l'un des membres de ce forum, j'ai réalisé que cela me gênait dans ma volonté de lui apporter réponses et aide. Je ne pouvais me permettre d'approfondir ou d'affirmer un type de fonctionnement, ce dernier n'ayant pas été validé.
Cela s'ajoute aux nombreux fils auxquels je souhaiterais répondre sans oser.


Donc soit, cela me manque uniquement dans mes réflexions sur ZC (légitimité et réflexion),
Soit cela va me manquer à terme pour avancer, dans l'acceptation et dans cette nouvelle autorisation personnelle de liberté.

danslesétoiles
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 360
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Sun Simiao le Jeu 25 Aoû 2016 - 22:35

Comment savoir qu'on est un zèbre si on n'est pas testé ?
Existe-t-il un test de zébritude ?
Qu'est-ce qu'un zèbre ?
Peut-on ne pas être un zèbre avec un QI mesuré (très) au-dessus de la moyenne ?
Peut-on être un zèbre avec un QI mesuré plus ou moins banal ?
Et Dieu dans tout ça ? Et la lutte des classes ? Une mayonnaise à l'huile d'olive est-elle encore une mayonnaise ?

Sun Simiao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 404
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Asperzebre le Jeu 25 Aoû 2016 - 23:17

danslesétoiles a écrit:je n'avais pas vu ce fil.

intéressant car il y a quelques jours de cela, j'aurais répondu en toute franchise que cela m'était égal : le test, le résultat, et que seul comptait le fait que grâce à la découverte du profil HP, je me permettais d'être moi
que c'était LA finalité (la mienne en tout cas)

Mais suite à échange avec l'un des membres de ce forum, j'ai réalisé que cela me gênait dans ma volonté de lui apporter réponses et aide. Je ne pouvais me permettre d'approfondir ou d'affirmer un type de fonctionnement, ce dernier n'ayant pas été validé.
Cela s'ajoute aux nombreux fils auxquels je souhaiterais répondre sans oser.


Donc soit, cela me manque uniquement dans mes réflexions sur ZC (légitimité et réflexion),
Soit cela va me manquer à terme pour avancer, dans l'acceptation et dans cette nouvelle autorisation personnelle de liberté.

C'est bien dommage de te brider à cause d'une impression de manque de crédibilité due au fait que tu ne sois pas testé(e).
A partir du moment où c'est pour toi une évidence que tu sois zèbre/HQI/n'importe quoi d'autre, tu devrais pouvoir en parler librement.

Je suis moi-même HQI auto-diagnistic, Asperger auto-diagnostic, et je m'affirme comme étant les deux, jusque dans mon pseudo, alors qu'officiellement je suis un homme lambda parfaitement "normal".

Asperzebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 660
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Cleore le Ven 26 Aoû 2016 - 10:00

Invité a écrit:Bonjour,
Sur quoi vous basez vous pour quand même vous considérer zèbre ?
Merci


Il n'y aurait donc qu'un seul moyen de savoir si on est vraiment zèbre ? Un test onéreux avec un parfait inconnu, une bonne dose de stress en prime ?

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par danslesétoiles le Ven 26 Aoû 2016 - 10:46

vous avez tous 2 parfaitement raison, je l'admets.
mais on ne se refait pas




ce qui n'empêche pas d'essayer d'évoluer.

danslesétoiles
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 360
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par encyclopédie le Ven 26 Aoû 2016 - 18:41

danslesétoiles a écrit:vous avez tous 2 parfaitement raison, je l'admets.
mais on ne se refait pas




ce qui n'empêche pas d'essayer d'évoluer.

Merci de ton encouragement. Bien sûr on peut "essayer" d'évoluer mais quand on "essaie" automatiquement cela devient de l'auto-réflexion. Le moi observe le moi; on devient double; on n'est toujours pas dans l'instant; on est donc pas vrai.
On ne se refait pas; mais, on à tous nos petits "trucs" qui marche.
J.S.F. parle trop de tristesse. La vie est formidable quand on a une passion ou des passions...non? Je ne regrette pas les heures, jours et mois que je passe et que j'ai passé à écrire et à faire des listes de mots ou à apprendre des langues nouvelles et la culture qui va avec...puis à faire des liens...
Les relations sont parfois compliquées mais pas tristes! Au moins on ne s'ennuie pas pas comme les "normaux". Je ne changerais pas de place avec ceux de la pensée linéaire. Quel ennui.
Monique de Kermadec parle des zèbres comme de patience qu'il faut à tout prix "soignés". Je ne suis pas malade...Merci...j'aime mon cerveau tel qu'il est! Je ne veux pas de ce type de sollicitude. Je n'ai pas perso. à faire d'efforts. C'est comme ça . Point.
Nous sommes pas mal dans la famille Aspies/Zèbres; c'est tous les jours dimanches il faut l'admettre...Mais...on s'aime...et il y a le temps....et donc l'espoir.
Mon fils...c'est avec sa femme..Crazy in Love...remarquez que dans le film il n'y a pas de parents...juste les autres, les "amis"...bon il faut que je m'applique à rester "amie" voila tout. Dans le film il y a aussi ceux qui font l'effort dont Donald et les autres...
Les Aspies et les Zèbres si proches que cela se chevauchent, produisent parfois des situations "dramatiques"...du type lors d'un "malentendu", je me suis écroulée sur le trottoir...devant l'ambulancier l'aspie à après un certain délai de temps... réalisé que peut-être il se passait quelque chose de regrettable et du coup à oublier où on en était...le reste de la journée fut un émerveillement qui commença au musée Fitzgerald de Cambridge.
La spy dans la vidéo ci-dessus d'autre part super...des liens neurologiques entre les différents cerveaux limbique, reptilien et néo-cortex et le "cerveau" du coeur...à part ça très intéressant. Merci. Je ne me sens pas fasse une description trop paternaliste de ce merveilleux cerveau foisonnant de créativité. Merci de le mettre en ligne.

encyclopédie
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 16/08/2016
Localisation : ma montgolfière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Nightul le Sam 27 Aoû 2016 - 14:01

Bonjour, je n'ai pas lu tous les messages du sujet, mais je viens quand même apporter mon ressenti Smile
Je ne suis pas zebrotesté, d'ailleurs cela fait à peine un mois que j'ai réalisé que je pourrais être zèbre. On m'a dit que je pourrais venir sur ZC pour en parler, mais le sujet est si vaste que je ne sais pas vraiment pas quoi commencer ^^"
En tout cas une chose est sûre, j'ai recherché les caractéristiques des HQI sur le forum et en dehors également et je m'y suis réellement retrouvé, tout semblait correspondre, ça m'a conforté dans l'idée de ma zébritude... Lorsque je me penche sur mon enfance et mon adolescence, c'est encore plus flagrant, je suis différent, je me sens différent, ma manière de réfléchir et de penser sont atypiques, et surtout, j'ai toujours eu la sensation d'être largement plus mature que les autres.
Bref, je pourrais passer des heures à expliquer mon histoire et mes raisons de penser que je suis zèbre...

Mais concernant le test de QI, comme je l'ai dit, je ne l'ai pas encore fait, mais je ne sais pas si cela est une bonne idée finalement. Etre surdoué expliquerait beaucoup de choses pour moi, mon comportement, mon atypisme et une grande partie de ma vie. Le test de QI me permettrait d'avoir une confirmation, mais qu'est-ce qu'il se passe si on me dit que je suis loin d'être surdoué ? J'ai peur du résultat, on pourrait très bien m'arracher mon image que je me fais de moi-même actuellement. D'autant que les tests de QI sont réputés pour manquer de fiabilité sur certains points, en plus d'être réducteurs. Je me sens surdoué, est-ce que cela est nécessaire de me fier à un test ? Pour l'instant je ne me sentirais pas prêt à me faire tester, et de toute façon je n'en aurais pas les moyens ^^

Bonne journée à vous ! Smile

Nightul
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 19
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Buffle le Mar 30 Aoû 2016 - 10:37

Je vais répondre un peu HS et au passage en faire hurler au scandale 2/3.

Pour moi passer ce test était fondamental. Tout comme si j'avais un doute d'avoir le SIDA ou non, c'est pas en me disant et me répétant "non tout vas bien" que je vais guérir. Je suis une fille pragmatique, s'il y a questionnement il me faut une réponse pour être sûr d'avoir une vision la plus objective possible sur moi-même. Je suis incapable de me mentir.

Bref, ne pas me tester pour moi ça aurait voulu dire vivre dans le déni complet. Etre persuadée d'un truc, comme ça, sorti "tout droit du ciel", s'en convaincre, et dire que "non non je passerais pas ce test"... Lel. De quoi pourrais-je avoir peur pour refuser ce test? Ben qu'on me dise que je suis normale et que ce qui fait de moi ce que je suis n'a aucun rapport avec mon QI. Seulement pour moi le problème est là: on échoue pas à un test de QI. Donc si c'est pas ça la "cause" cela veut dire qu'il faut continuer à fouiller. Et je pense que beaucoup de gens n'ont pas -comme ont dit- les BALLZ de ce confronter à eux-même. Et je voulait pas être "lâche". Tant pis, si ça ce confirme tant mieux, sinon bah j'aurais écarté une piste.

Cela ne m'apporterais rien de me réconforté dans un auto-diagnostic à la mord moi le nœud fait par moi, qui n'ait aucune compétence en psychologie et surtout pas une vision objective de moi. Parce que bonjour l'effet barnum. Maintenant chaque trait de caractère est susceptible de convenir au surdoué (lié aux différentes personnalité c'est normal) donc bon... T'es social t'es surdoué, tu l'es pas t'es surdoué bref...

Vous pouvez me lapider.

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 10:41

Buffle je suis globalement d'accord. Je mettrais quand même un bémol sur le test pour remplacer le mot "test" par "analyse clinique poussée par un professionnel compétent avec ou sans test" (même si le test était nécessaire pour moi, et pour les mêmes raisons que toi.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Buffle le Mar 30 Aoû 2016 - 10:51

Mily a écrit:Buffle je suis globalement d'accord. Je mettrais quand même un bémol sur le test pour remplacer le mot "test" par "analyse clinique poussée par un professionnel compétent avec ou sans test" (même si le test était nécessaire pour moi, et pour les mêmes raisons que toi.)

A vrai dire quand je parle de test, j'y inclus l'entretient et éventuellement différents test plus "psycho" et moins "chiffrage".

Parce que je pense aussi qu'il existe différents types d'intelligence qu'un simple test de QI ne peut pas déceler. Le test de QI est un élément non complet (mais incontournable tout de même).

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Mar 30 Aoû 2016 - 11:25

Buffle a écrit:Je vais répondre un peu HS et au passage en faire hurler au scandale 2/3.
Je m'y colle alors

Buffle a écrit: Je suis une fille pragmatique, s'il y a questionnement il me faut une réponse pour être sûr d'avoir une vision la plus objective possible sur moi-même [..] je pense que beaucoup de gens n'ont pas -comme ont dit- les BALLZ de ce confronter à eux-même. Et je voulait pas être "lâche". Tant pis, si ça ce confirme tant mieux, sinon bah j'aurais écarté une piste
Je n'ai aucun problème avec ça. D'ailleurs j'ai fait le test aussi -_-

Là où j'ai un problème, c'est avec le manque d'honnêteté qui entoure les tests, leur fonctionnement, leurs limites, et clou du clou l'idée que ça "mesure l'intelligence". Et du coup ... j'ai beaucoup beaucoup de mal à accepter la facture.

Pour beaucoup de monde la réponse obtenue n'est pas à la hauteur de l'investissement financier demandé de mon point de vue (Maintenant certains s'en sortent avec 200 euros, mais d'autres peuvent payer jusqu'à 500 .. ) surtout qu'il n'existe aucun moyen de garantir la pertinence et la qualité tant du test lui même, que du rapport qui va l'accompagner.

Y a des gens qui sont déclarés HP avec QI <130 par leurs psys, par exemple, bref je me dis parfois que j'aurais plus confiance dans Mr Marabout en bas de chez moi qui vend le retour de la personne aimée en moins de 24h. Au moins tu sais ce que t'achètes, et si ça fonctionne pas, tu peux aller te défouler en postant le témoignage objectif de ton mécontentement sur le site "www.note-ton-marabout.com".


Buffle a écrit:Donc si c'est pas ça la "cause" cela veut dire qu'il faut continuer à fouiller
J'attends encore de rencontrer celui ou celle qui réussira à me convaincre de "j'ai passé un test, je suis (T)HQI, j'ai tout compris à mes problèmes".

A contrario, y a des gens qui font un voyage initiatique autour du monde "A la Descartes", et qui prétendent avoir avancé dans l'étude de ce qu'ils sont vraiment au bout du compte.

Bon le voyage est plus cher, et demande plus d'investissement ... BALLZ. Je veux bien en avoir assez pour filer 200 boules à un marabout pour me tamponner un QI sur le front en moins de deux heures, mais je ne me vois pas non plus aller chercher des réponses à l'autre bout du monde ....



Buffle a écrit:Cela ne m'apporterais rien de me réconforté dans un auto-diagnostic à la mord moi le nœud fait par moi, qui n'ait aucune compétence en psychologie et surtout pas une vision objective de moi.

Donc tu choisis de payer quelqu'un pour te réconforter dans un diagnostique. Je pense que je comprends ton idée, mais y a quand même un truc qui me chatouille un peu dans cette notion qu'on pourrait faire aveuglement confiance aux experts, sans exercer aucun contrôle de qualité vis à vis de leurs activités.

Je sais pas si t'as vu déjà comment les Labo Pharmaceutiques et les Constructeurs Automobiles se foutent littéralement de notre gueule, en dépit de tous les contrôles hyper complexes qui sont mis en place et mis à jour en permanence ...


Buffle a écrit:Parce que bonjour l'effet barnum. Maintenant chaque trait de caractère est susceptible de convenir au surdoué (lié aux différentes personnalité c'est normal) donc bon... T'es social t'es surdoué, tu l'es pas t'es surdoué bref...
C'est quoi le problème de fond ? Ca t'embête qu'on te spolie d'un terme (surdoué, HQI, douance, whatever) qui a la base était supposé être destiné aux gens comme toi ? Ca t'embête de devoir te tenir à l'écart du sujet juste parce que ça intéresse tout le monde, sauf ceux qui sont concernés ?

(cf le fil à propos de l'épidémie de surdoués dans les écoles, et l'effet que ça a que les parents de HQI préfèrent la jouer silence).

Y a surement des choses à faire, mais bon toute façon le monde fonctionne comme il fonctionne, et pas tellement comme on voudrait, y a pas lieu de s’énerver en fait.


Buffle a écrit:Vous pouvez me lapider.
/me *lance un gravillon un peu mollement*

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par EspritLibre le Mar 30 Aoû 2016 - 12:00

Bonjour,

Je viens de lire TOUT vos messages. Ce fût long, certes ; ce fût constructif, pour sûr !
Mais au final je reste bloqué, oui je suis "non-testé", oui j'ai effectivement peur des limites lié au fonctionnement de ces tests, fait par des linéaires pour tester certains types d’intelligences.

Pour moi c'est un tout que l'on ne peut pas cataloguer, calculer, comprendre complètement. Surtout qu'il y à trop de variables, trop de détails échappant parfois même au plus HP d'entre-nous finalement. Si je dois avoir une réponse je souhaite qu'elle soit parfaite, sans la peur de me retrouver étiqueté malade ou autre. Vous savez ce que cela représente je suppose... la peur de l'incompréhension des autres... Car je ne vis que cela. Je n’aie dans mon enfance pour le peu de souvenirs que j'en ai, jamais été compris, n'y même dans ces années de solitude été potentiellement diagnostiqué comme HP ou même "cerveau droit".

J'étais tout simplement, à part, seul. Dans ma bulle avec mes pensées d'ingénierie spatiale à 10 ans, aimant découvrir le monde, comprendre le tout. En gros pour ne pas refaire une énième fois la liste, tout ce qui a été dit et redis comme étant des caractéristiques propres aux HPI, je suis tout celà. Niveau QI je ne pense pas être très élevé... d'après des vieux tests passé seul dans mon coin, pour le peu de sérieux qu'ils avaient je ressortais avec du < 130 mais un truc m'avais intrigué, un test de QE ou quotient émotionnelle, j'avais explosé littéralement le test...

Mais comme une certaines psy sur Youtube l'indique rapidement, la douleur ressentis par l'hypersensibilité, etc etc etc.. tout cela à fait que je me suis réfugier dans le cérébrale à 100% et je le sais, une partie de mon potentiel à été gâche, niveau émotionnelle je ne puis prétendre être redevenus l'enfant que j'étais, mais j'y travail. Sans parler du milieu familial... Les test, financièrement on va voir. Mais j'ai déjà côtoyer des psys sans grand intérêts, bornées à croirent tout savoir alors qu'il ne frôle que le pourcent ! Les tests vont être difficiles, pour d'autres raisons personnelles très difficiles à vivre actuellement. Comme si ma vie était en jeux et surtout... que je suis critiqué par des gens de pouvoir, imbus de leur personnes, limité par leur linéarité, critiquant jusqu’à mon sens de l'humour (oui oui celui si particulier !) ! Voila ou j'en suis, coincé par le monde, par la peur d'être l'ombre d'un homme intelligent et finalement me dire, bin ouai je suis un abruti fini pourquoi me battre à être meilleur... ?

Finalement le meilleur test à mes yeux est celui des meilleurs juges, vous, ceux concernés par ces beautés, ces difficultés et cette "étiquette" que nous appelons Zébritude. Merci profondément à vous de m'avoir lu et compris.

EspritLibre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 30
Localisation : Essonne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Buffle le Mar 30 Aoû 2016 - 12:14

Stauk a écrit:
Buffle a écrit:Je vais répondre un peu HS et au passage en faire hurler au scandale 2/3.
Je m'y colle alors

Buffle a écrit: Je suis une fille pragmatique, s'il y a questionnement il me faut une réponse pour être sûr d'avoir une vision la plus objective possible sur moi-même [..] je pense que beaucoup de gens n'ont pas -comme ont dit- les BALLZ de ce confronter à eux-même. Et je voulait pas être "lâche". Tant pis, si ça ce confirme tant mieux, sinon bah j'aurais écarté une piste
Je n'ai aucun problème avec ça. D'ailleurs j'ai fait le test aussi -_-

Là où j'ai un problème, c'est avec le manque d'honnêteté qui entoure les tests, leur fonctionnement, leurs limites, et clou du clou l'idée que ça "mesure l'intelligence". Et du coup ... j'ai beaucoup beaucoup de mal à accepter la facture.

Pour beaucoup de monde la réponse obtenue n'est pas à la hauteur de l'investissement financier demandé de mon point de vue (Maintenant certains s'en sortent avec 200 euros, mais d'autres peuvent payer jusqu'à 500 .. ) surtout qu'il n'existe aucun moyen de garantir la pertinence et la qualité tant du test lui même, que du rapport qui va l'accompagner.

Y a des gens qui sont déclarés HP avec QI <130 par leurs psys, par exemple, bref je me dis parfois que j'aurais plus confiance dans Mr Marabout en bas de chez moi qui vend le retour de la personne aimée en moins de 24h. Au moins tu sais ce que t'achètes, et si ça fonctionne pas, tu peux aller te défouler en postant le témoignage objectif de ton mécontentement sur le site "www.note-ton-marabout.com".


Buffle a écrit:Donc si c'est pas ça la "cause" cela veut dire qu'il faut continuer à fouiller
J'attends encore de rencontrer celui ou celle qui réussira à me convaincre de "j'ai passé un test, je suis (T)HQI, j'ai tout compris à mes problèmes".

A contrario, y a des gens qui font un voyage initiatique autour du monde "A la Descartes", et qui prétendent avoir avancé dans l'étude de ce qu'ils sont vraiment au bout du compte.

Bon le voyage est plus cher, et demande plus d'investissement ... BALLZ. Je veux bien en avoir assez pour filer 200 boules à un marabout pour me tamponner un QI sur le front en moins de deux heures, mais je ne me vois pas non plus aller chercher des réponses à l'autre bout du monde ....



Buffle a écrit:Cela ne m'apporterais rien de me réconforté dans un auto-diagnostic à la mord moi le nœud fait par moi, qui n'ait aucune compétence en psychologie et surtout pas une vision objective de moi.

Donc tu choisis de payer quelqu'un pour te réconforter dans un diagnostique. Je pense que je comprends ton idée, mais y a quand même un truc qui me chatouille un peu dans cette notion qu'on pourrait faire aveuglement confiance aux experts, sans exercer aucun contrôle de qualité vis à vis de leurs activités.

Je sais pas si t'as vu déjà comment les Labo Pharmaceutiques et les Constructeurs Automobiles se foutent littéralement de notre gueule, en dépit de tous les contrôles hyper complexes qui sont mis en place et mis à jour en permanence ...


Buffle a écrit:Parce que bonjour l'effet barnum. Maintenant chaque trait de caractère est susceptible de convenir au surdoué (lié aux différentes personnalité c'est normal) donc bon... T'es social t'es surdoué, tu l'es pas t'es surdoué bref...
C'est quoi le problème de fond ? Ca t'embête qu'on te spolie d'un terme (surdoué, HQI, douance, whatever) qui a la base était supposé être destiné aux gens comme toi ? Ca t'embête de devoir te tenir à l'écart du sujet juste parce que ça intéresse tout le monde, sauf ceux qui sont concernés ?

(cf le fil à propos de l'épidémie de surdoués dans les écoles, et l'effet que ça a que les parents de HQI préfèrent la jouer silence).

Y a surement des choses à faire, mais bon toute façon le monde fonctionne comme il fonctionne, et pas tellement comme on voudrait, y a pas lieu de s’énerver en fait.


Buffle a écrit:Vous pouvez me lapider.
/me *lance un gravillon un peu mollement*

Le test n'est pas idéal ou même complet. Mais au bout d'un moment, si on n ce lance que dans des trucs parfaits bah... On va pas faire grand chose de notre vie j'en ai peur, même pas traverser la rue à vrai dire.

Pour moi ce cacher devant le coût du test c'est ce cacher derrière son petit doigt. Quand on veux vraiment un truc, franchement, ont y met les moyens. Surtout que là on parle quand même d'un truc qui put potentiellement te changer la vie. C'est un meilleur investissement qu'une PS4 à ce que je sache. Donc bon, chacun sa façon de prioriser, mais le manque de moyens non ça passe pas. D'"autres arbitrages" pourquoi pas.

Pour le diagnostic oui effectivement, contrairement à certain ici -pas forcement sur ce post précis- (cailloux-cailloux) je ne m'estime pas omnisciente ou omnipotente. A partir de ce point de vu là, je peux faire confiance à quelqu'un que j'estime compétent; expériences, études et feeling inclus. En revanche si le psy commence à me filer des conseils en mécanique... Non, chacun son (ses) domaine de compétences.

Après les gens s'autoproclament surdoué s'ils le veulent, j'en ai strictement rien à cirer Laughing . Mais je sais que si moi j'avais fait ça ben je me serait mentis à moi même, bercée d'illusion. C'est pas mon trip! Je suis pas à la recherche d'un réconfort artificiel, je veux la vérité quitte à ce qu'elle soit moche et méchante.

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Sun Simiao le Mar 30 Aoû 2016 - 12:34

Il fut, ce fut :
pas plus d'accent au passé simple qu'au présent de l'indicatif : vous faites, vous dites.

Etonnant, non ?

Sun Simiao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 404
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par EspritLibre le Mar 30 Aoû 2016 - 14:34

Sun... sérieusement...

EspritLibre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 30
Localisation : Essonne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par AKG le Ven 21 Oct 2016 - 14:45

Hello.

Ma petite contribution, sous forme de témoignage : ma nouvelle psy (depuis 1 mois) a commencé à me parler de HPI il y a une semaine. Elle se base sur nos entretiens, sur mon fonctionnement intellectuel et mon ressenti émotionnel perçus. C'est corroboré, selon elle, par des éléments de mon parcours : marche et parole à 10 mois, entrée dans la lecture à 4 ans, etc. + capacité adaptative extrême, hypersensibilité (je ne me mets pas à pleurer à chaque fois que quelqu'un est malpoli ou que je suis contrariée, par contre je me mets à pleurer toute seule dans ma voiture en pensant à tel professeur d'il y a 20 ans que j'admire, ou devant un match de rugby, ou en écoutant une belle chanson, ou devant un acte de bravoure...), soif permanente d'apprendre (livres, MOOC et reprise d'études à haute dose), mise en relation des notions là où d'autres ne voient pas le rapport.

Donc, elle me parle de HPI. Je lis des bouquins. Ca a l'air de bien me correspondre. Pour autant, je ne suis pas entièrement satisfaite, parce que 1) j'ai du mal à y croire, ça semble une explication assez inespérée à mon parcours (car oui, pour moi, le HPI c'est avant tout du potentiel, donc une notion très positive) et 2) en bonne scientifique de formation, hors de la mesure, point de salut, et pour l'instant son avis se base uniquement sur nos discussions, par sur un test étalonné.
Donc, je lui parle de test. Et elle n'a pas l'air super, super intéressée, me disant que le QI n'est qu'une facette du diagnostic, que le mode de raisonnement arborescent, les caractéristiques émotionnelles etc ont un rôle tout aussi important etc.

Voilà où j'en suis pour le moment. Je pense qu'il est possible que je sois HPI, parce que c'est l'avis de ma psy et que de nombreuses caractéristiques correspondent. Je ne suis pas testée parce que pour le moment, ma psy ne court pas après.

Mais je pense que ça viendra. Parce que j'en aurai probablement besoin pour me rassurer. Je ne dis pas que c'est rationnel, je ne dis pas que le QI est la seule caractéristique à prendre en compte, je ne suis même pas sûre de ce que mesure vraiment des tests comme la WAIS. Mais j'ai un besoin désespéré de validation extérieure, parce que c'est ma faille, parce que c'est ce après quoi je cours. Pour me sortir de cette dépendance, quelques séances de psy seront encore nécessaires Smile

Pour info, la psy que je vois a une consultation spécialisée sur la précocité, plutôt chez les enfants et voit pas mal de zébrillons défiler dans son cabinet (près du centre spatial guyanais). Elle a l'air de bien maîtriser son sujet. Je ne pense pas qu'elle soit dans le charlatanisme flatteur. Ceci dit, je reconnais que sur ce point elle me dit ce que j'ai envie d'entendre, donc je ne suis pas très objective... ce qui me fait douter... et me fait pencher en faveur d'un test étalonné.

AKG
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 33
Localisation : Kourou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Marion.Henderson le Ven 21 Oct 2016 - 15:12

Bonjour,

j'ai sauté deux classes quand j'étais petite sans que ça soit demandé par mes parents.
Mon conjoint et moi avons été convoqués par l'école de notre fille aînée quand elle avait 4 ans pour un saut de classe, même si sa maîtresse et la directrice considéraient que ça n'allait pas être suffisant (elle savait déjà parfaitement lire au début de sa MS, a su marcher à 6 mois et marcher à 10, parle tout le temps et me donne maintenant l'impression de parler à une adulte avec l'émotivité d'une petite fille). Aucun test passé. Elle a sauté la GS, est entrée en CP en sachant parfaitement lire, écrire et compter à 5 ans, s'est ennuyée pendant un an. On aurait dû revoir un psychologue (on en a vu un quand elle avait 4 ans qui nous a dit qu'il valait mieux attendre qu'elle ait 6 ans avant de lui faire passer les tests, que c'était plus fiable).
Ma fille cadette a une malformation corticale source de crises d'épilepsie. Elle est parfois hospitalisée. La neuropsy du CHU a demandé à me voir, sans connaître mes antécédents, car elle pense que je suis autiste Asperger...ou THQI. Elle hésite. Je la vois une fois par mois depuis trois mois. Elle pense que je suis les deux.
Je ne connais pas mon QI.
J'écris beaucoup, énormément, tous les jours. Mon exutoire, mon oxygène.
Voilà. C'est à peu près tout.
Donc je pense que je suis zébrée.

Marion.Henderson
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 116
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par LePoulpe le Ven 21 Oct 2016 - 15:29

Bonjour,

Je me suis intéressé il n'y a que quelques semaines et par hasard au phénomène "zèbre" (je ne connaissais même pas le terme auparavant) et en lisant différents témoignages de zèbres j'ai trouvé beaucoup de points communs avec mon propre parcours et ma personnalité. Depuis, j'ai fait quelques tests sur internet concernant le syndrôme d'Asperger et à chaque fois je suis positif Shocked ! J'envisage donc de me faire diagnostiquer dans un CRA plutôt que de passer un simple test de QI (j'en ai fait un sur internet et j'ai eu 144. Mais je pense qu'ils gonflent les résultats pour flatter l'ego des internautes Laughing !)

LePoulpe
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Stauk le Ven 21 Oct 2016 - 15:57

Marion.Henderson a écrit: notre fille aînée [] a su marcher à 6 mois et marcher à 10
C'est une question que je me pose depuis longtemps, est ce qu'il existe une corrélation entre la marche, et heu .. les problèmes de douance/asperger autres. Je ne suis vraiment pas convaincu.

Mes filles ont marché à 9 mois toutes les deux (elles faisaient du toboggan toutes seules à 10 mois) [4 pattes à 5 mois toutes les deux], mais au final après l'âge de 3 ou 4 ans, je ne vois aucune trace particulière de cette "précocité". Elles ont une motricité qui semble absolument normale en tout point (peut être à la rigueur elles sont en dessous de la moyenne).  A contrario dans le parc il y avait une petite fille de deux ans qui ne marchait pas, mais qui parlait très bien, vraiment très très bien.


A coté de ça, on voit ce genres de choses sur youtube :
Spoiler:




Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zébres non testés(mais pas que)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 17 Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 13 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum