I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Mar 27 Mar 2012 - 19:39

Étrange titre vous me direz...

Voilà, je vous avais quitté il y a quelques semaines parce que je sentais bien que je me réfugiais bien trop par ici, et que ce n'était pas comme ça que j'allais affronter mon immersion. Je suis pour quelques mois en Angleterre, et je me sens con.

Je reviens parce que j'ai besoin d'écoute, là, maintenant. Parce que je ne m'en sort pas tout seul, aussi, surtout. Je suis chez les rosbif depuis un mois (seulement me direz-vous) et j'ai toujours une boule dans la gorge d'une taille équivalente à la médiocrité de mon niveau d'anglais que je trouve déplorable. J'ai toujours été bon en anglais. Là je fais des fautes incroyables à répétition et je me galère à m'exprimer alors que j'ai dans l'ensemble le vocabulaire.

Au quotidien, je ne me sens plus tout à fait moi, et même bien affaiblit. Cela a des bons côtés car j'apprend aussi à me connaître sous un autre angle. Mais tout ce que j'avais construis pour me protéger, en particulier de par ma maîtrise de la langue et des idées, pfioufff, parti en fumée.

J'en peux plus de me voir aussi con, j'arrive à rien avec cette foutue langue de merde !!! Mad

Bien sûr je peux relativiser. Je construis aussi des choses pour aller dans le bon sens. Mais reste cette foutue inadaptation de mon moi profond qui n'arrive pas à s'exprimer. Pitié, ne me dites pas des "ça va venir", "sois patient" etc. Je sais bien tout cela, mais j'en souffre et d'autant que je me vois constamment foirer ce que je croyais pourtant maîtriser.

J'ai le sentiment que je n'accèderai jamais au niveau d'anglais que je pensais pourtant être tout proche avant même d'arriver ici. Celui qui parle quand j'essaye de m'exprimer n'est pas moi ! Je ne comprends pas ce qui se passe.

Ça me bouffe.
Et vous, comment avez-vous vécu des expériences similaires de séjour à l'étranger ? Des conseils, des astuces, des câlins à me filer ?

Well folks, je n'ai pas le moral.


Dernière édition par siddhartha le Sam 21 Avr 2012 - 1:01, édité 1 fois

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par nacrine le Mar 27 Mar 2012 - 20:23

Bisous

nacrine
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 301
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Waka le Mar 27 Mar 2012 - 20:31

Long hug
(ca au moins c'est facile Smile )

Tu vas les revoir ces gens après? Parce que si c'est non tu t'en tapes d'avoir l'air con, déjà.
Si c'est oui.. ben ca te laisse tout le temps de montrer que t'es pas con, en fait ^^ (je déconne mais ca te laisse le temps d'apprendre à les connaître pour te sentir plus à l'aise avec eux).

Un mois c'est court, peut être peux tu te laisser plus de temps et ne pas te mettre trop la pression? Tu en retireras ce que tu en retireras, peut être que tu ne seras pas ultra fluent comme tu en rêvais mais ton anglais ne sera pas pire qu'en arrivant...

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Elmoon le Mar 27 Mar 2012 - 21:08

Salut,

Alors pour avoir fait plusieurs séjours chez les Rosbifs et les Irish d'à chaque fois plusieurs mois, je me permets de répondre même si je n'ai pas trop compris trop problème. Alors n'hésite pas à l'expliciter!

Tu es frustré pq tu fais des fautes? Ok, je vois bien le problème mais tu t'en rends compte, et tu te corriges. Et puis, au bout d'un moment elles vont passer.
Tu dis des trucs et tu te sens con, ben c'est normal et ça arrive souvent et ça t'arrivera encore. On se sent con tous les jours!
C'est dur (quand on est susceptible) de se prendre les petites "moqueries" gentillettes des autres sur ton anglais un peu trop calqué, ton accent sur tel mot, mais prends-le à la rigolade.

Pas de blocage, continue d'écouter les natifs et de parler, ça rentrera et s'inscrira dans le cerveau. Tu n'as peut-être pas l'impression de progresser ou d'apprendre, mais c'est vraiment faux de chez faux. Si tu ne restes pas 24h/24 terré chez toi à écouter du français, c'est juste impossible. Tu n'atteindras pas un niveau parfait (sans rire, tu croyais ça?), mais comme dit Wakalili, ça ne pourra pas être pire!
Et un jour, comme moi, tu écouteras un truc à la radio tout en anglais et tu réaliseras 15mn après que c'était en anglais et que t'as tout suivi, tout compris, que t"as même râlé (en anglais svp)!

Tu es dans quelle région/ville?
Les anglais sont généralement très sympas et gentils et ils te laisseront parler même si tu as du mal à t'exprimer. Ils m'ont toujours dit et répété qu'ils n'avaient aucune remarque à faire car ils seraient incapables de parler français. Donc pas de honte!

Et puis tu es seul, étranger à l'étranger, tu ne te sens pas forcément à ta place ok. Mais oui, tu vas apprendre sur toi, tu l'as déjà fait, et c'est très bien.
C'est mal, mais avoir qqconnaissances françaises, ça fait du bien. Tout le monde dans le même bateau, les langues qui se délient pq merde, ils ont pas de volets ces gens-là, ils bouffent que du pain de mie, leur fromage est orange, leurs robinets s'ouvrent à l'envers, et j'en passe! Very Happy
Et puis ça permet de raconter les "perles" que nous avons dites ou comprises, de dédramatiser, de voir qu'on est pas mieux que les autres (car tout le monde a des perles hein), et de rigoler un coup!

Aie confiance en toi, pas de pression, ne prends pas la mouche, zen, prends de la distance, les mots sortiront mieux, et sortira ce qu'il sortira! J'ai connu des gens qui n'alignaient pas deux mots d'anglais et qui ont tenu très longtemps.

C'est forcément en immersion qu'on progresse le plus en langue!

Après, si c'est pas un problème de langue, mais d'adaptation (pq t'aimes pas la culture, les gens ou autre) ben, pars. On tombe amoureux d'un pays ou pas! Et si c'est juste que tu n'arrives pas à trouver ce que tu fais là, c'est un problème dans ta tête. Je n'ai pas suivi si tu partais "pour fuir" quelque chose en France ou non...

A part ça!!!!!!!! J'échange ta place contre la mienne quand tu veux.
Quand je pense à toute la junk food que je pourrais m'acheter au tesco...
grrr


Elmoon
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Mar 27 Mar 2012 - 22:04

Merci à vous.

Oui je progresse, et je le vois. J'avais aussi sacrément peur avant de partir de me retrouver comme ça, à ne pas pouvoir parler la langue que je maîtrise et par laquelle tant de choses passent chez moi. Alors je m'étais depuis très longtemps raconté une jolie histoire, à me raconter pour me rassurer que je n'aurais pas de soucis vu mon niveau d'anglais scolaire et ma capacité générale à comprendre n'importe quoi en anglais.

Et ça me perturbe profondément de ne pas réussir à m'exprimer comme je le souhaiterais. Là j'en suis arrivé à un stade bizarre où je me retrouve quand je parle ou écris français comme ici à avoir les idées qui me viennent en anglais, ou juste qui bloquent parce que j'ai pas le mot qui vient ni la façon de le dire... et alors encore moins de quoi l'expliquer... et c'est là que je me sens mal, car j'ai l'impression de ne plus exister tellement que c'était important pour moi d'être en capacité de maîtriser la langue rien qu'en France !

J'y suis jusque fin mai et je m'y plais bien. J'ai plein de choses géniales qui se passent pour moi aussi... et c'est même trop. Je voudrais même avoir plus de temps ici, pour construire, et ne pas repartir encore vers un autre part de nouveau stérile.

Oui c'est con. Oui c'est absurde. Mais y'a tellement de trucs qui se passent que je flippe et qu'il n'y a même plus cette futain de langue pour me raccrocher à une partie solide de moi dans tout ce mouvement !

C'est génial, je le répète, et j'en ai conscience, mais c'est trop pour mes nerfs.

Ya même tellement de choses bien qui se passent ici que j'envisagerais bien de bouger ici pour plus longtemps. Mais là aussi ça me terrorise car je me retrouve encore dans le vide vertigineux de tous les possibles qui effacent d'eux-même ce qu'ils réalisent. Vous voyez ce que je veux dire ? (J'ai le petite espoir ici de ne pas être pris pour un extra-terrestre en disant ça)

Et vous voyez, tout ça, et benh y'a pas moyen de l'exprimer dans la langue des bouffeurs de marmite !!!

MERCI ! COMMENT ÇA JE SUIS ÉNERVÉ !?!?!? Mad Ange

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par crocodile le Mar 27 Mar 2012 - 22:46

J'ai l'impression que c'est le bombardement de stress excitants qui te mine plutôt que ton supposé mauvais anglais. Essaye si possible de trouver un moyen et du temps (un petit peu chaque jour si possible le matin et en te couchant le soir) pour décompresser.

Des étirements, de l'auto-hypnose simple par exemple se concentrer sur sa respiration et visualiser l'énergie entrer par le nez et aller jusqu'au bout des doigts de pieds et de mains.

Ca permettra à ton cerveau de faire le tri des évènements de la journée (et sortir dehors est déjà un évènement) et ton corps sera renforcé face au stress. Ton hypersensibilité et tes doutes en seront amoindris.

Qu'est ce que tu fais pour te ressourcer là-bas?

crocodile
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Mar 27 Mar 2012 - 23:28

Je vais essayer ça Crocodile merci.

Pour me ressourcer :
Je me suis mis au piano il y a peu, mais c'est mélange de kiffe et d'échec/frustrations (je parle n'importe comment moi c'est marrant je me lâche on dirait Smile ).
J'ai récupéré une guitare basique. Je devrais m'en trouver une meilleure ça me ferait du bien.

Mais dans tout ça j'oublis un peu trop mon corps. A part 20 minutes de marche aller puis la même chose retour, je reste dans l'ensemble le cul dans un fauteuil de bureau.

Tu aurais une référence sur le net par exemple d'exercices de relaxation ludiques et pas trop barbant ? J'ai pas le courage de chercher puis faire le tri par moi-même.

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par 'moy [Baboo] le Mer 28 Mar 2012 - 0:06

De mes 3 ans à l'étranger, pour revenir au problème de la langue, il me semble qu'il faut savoir un truc: quoi que tu fasses, même quand tout le monde te dira "Wow! I thought you were native!" alors que tu annonceras "I'm French...", tu ne seras pas le même en anglais et en français. C'est la langue qui veut ça. Il y a de nombreuses études qui prouvent que la (les) langue(s) que tu parles influence(nt) tes modes de pensée.
Il se trouve aussi (j'avais lu ça dans une étude qui avait l'air valable, mais impossible de la retrouver) que l'anglais est une langue plus émotive que le français, ce qui n'aide donc pas à juguler ses émotions.
En bref: "Patience et longueur de temps..."

'moy [Baboo]
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par nid_d'abeille le Mer 28 Mar 2012 - 0:08

Bonjour siddhartha !

...je comprends que tu ne te comprennes pas. j'ai passé 3 mois à Londres, au premier semestre, en échange universitaire. Tout change donc on change et on reconnaît pas tout de ce qu'on est là bas, de ce qu'on vit, et on n'a pas les mêmes références qu'en France, références qui nous rappellent sans qu'on s'en rende compte ce qu'on est sans qu'on s'en rende compte (ex : les gens que l'on connait en France, l'environnement, la bouffe, la hiérarchie, l'impolitesse, et surtout la langue!!!)
Et de surcroît on ne peut même pas exprimer ce que l'on est simplement, c'est fou, on se rend pas compte d'habitude, de combien on est ce que l'on est pour les autres de par le langage ! Pas de spontanéité, pas de réaction naturelle donc, pas d'humour,... "pas" ou différemment, faut s'adapter quoi, je pense que tu vois bien de quoi je parle !
Et sincèrement je me dis que si tu aimes [l'] et que tu es bon [en] Anglais, si tu beugues pourtant, c'est peut-etre, en plus du fait que c'est normal parce que baigné dedans c'est quand meme moins évident parce qu'on a la pression, c'est peut-etre donc que tu as besoin d'être toi. Tu dis que là "c'est trop", ben oui, c'est vrai, ca se comprend quand meme!!!! Ta tete peut pas emmagasiner tout ces changements et s'adapter à tout d'un coup, c'est ton identité qui est en jeu, un peu. Quand la langue devient plus automatique, il y a carrément une case qui se créé dans la tete, c'est une partie de soi qui s'enclenche automatiquement (et ce passage, c'est géant!!! meme si c'est toujours plein de fautes et 'so cuuuuute' tu vois le genre....) Donc faut un peu de temps pour que cette partie de toi naisse...

Peut-etre que cela t'aiderait de prendre un peu de temps TLJ à faire des choses ou parler à des gens (emails) qui te rappellent la France, qui font partie de ton quotidien francais, ou avec qui tu te sens à l'aise pour exprimer tout ce que tu veux (ici ?!), en gros, t'autoriser un peu de sécurité ! un peu de terrain connu, pour te regénérer. Peut-etre qu'en se permettant un peu de réassurance on est plus forts et surtout plus à meme de s'ouvrir à autre chose (cad de vivre chaque instant d'une journée, pour toi !!!!) car on sait qu'on ne se perd pas soi-même.

Si tu considères que tu te laisses déjà 'un peu aller' par exemple, ou que tu t'accordes déjà bcp de solitude ou de confort, essaie peut-etre de t'en accorder un peu plus ? c'est une situation nouvelle donc on ne connait pas a priori nos besoins pour s'y sentir bien... et c'est l'occasion de se regarder en face... d'etre indulgent avec soi-meme, pour voir ? puisque personne n'est là pour nous dire 'mais qu'est-ce que tu fous ? prends sur toi. " ou pour penser que "tu changes".

mon séjour là bas a été dur, car je me suis retrouvée face à moi meme. mais cela a aussi été fantastique, à la fois par cette solitude contre laquelle j'ai lutté mais dans laquelle j'ai compris, accepté, découvert, vécu immensément. et à la fois parce que j'ai été moi d'une façon tout à fait nouvelle car je n'avais rien à perdre ni à gagner des autres qui n'attendaient rien de moi, qui n'étaient pas "mon groupe social", qui ne me connaissaient pas dans aucune de mes étiquettes. C'était un défi, et vivifiant à relever !!!!!!! La vie, dans toutes ses intensités, et aussi dans ses vides. La vie. car plus à fleur de peau car plus au jour le jour, plus dénudée, plus dénuée du déguisement cousu par l'ancrage SOCIETAL.

Voilà pour moi pour maintenant...
Cela me refait penser à cela, c'est étrange, . car on s'adapte, la conscience oublie pour s'adapter......
Je te souhaite de la douceur et j'ai aussi confiance en la bienveillance apaisante des British pour te sentir de mieux en mieux.
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Bisous

carotterose

nid_d'abeille
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 428
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 25
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par crocodile le Mer 28 Mar 2012 - 0:13

à siddharta: Ludique je vois pas à part la masturbation. Tu peux peut-être commencer par les auto-massages (on reste dans le thème) de pieds avec des huiles qui sentent bon.

Les étirements sur une musique que tu aimes c'est bien aussi. Quand j'ai le courage de le faire le matin ça me réveille mieux qu'une douche et ça me met de meilleure humeur tout de suite.

La respiration avec la visualisation de l'énergie c'est un truc que j'ai appris chez un ostéopathe énergétique et au bout d'un moment (30 minutes ) tu sens une vague dans ton ventre: c'est ton énergie.

Si tu trouves ça trop long fais le quand même 10 minutes, idéalement avant de te coucher. Le fait de calquer la respiration sur la visualisation permet de ne pas partir en live sur les 1001 questions que le zèbre se pose avant de s'endormir.
Moi je vois un courant argenté parfois blanc qui entre par les narines et court jusqu'aux orteils ou aux doigts, en alternance. Important: il faut le voir sur l'inspiration. Je visualise aussi mais c'est pas obligé un nuage noir qui sort par la bouche sur l'expiration.
Si tu y arrives tu peux écouter de la musique en même temps.

Tu peux aussi aller au sauna ou hammam s'il y en a dans ton coin mais ça coûte un peu et l'idéal serait que ton ressourcement soit quotidien pour que le corps recharge ses batteries.

Voilà mes idées "ludiques" je sais c'est pas top mais c'est tout ce que j'ai! Wink

crocodile
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Mer 28 Mar 2012 - 9:55

Merci à tous, vous me faites du bien.
Bonne journée à vous. Bisous

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Gcg le Mer 28 Mar 2012 - 10:20

Bonjour Siddhartha,

Expérience similaire, mais pas au même endroit. Je pourrais t'en parler plus amplement si tu le désires...
Il faut que tu te serves de ta force d'être français. Apprends, parle, sors, ... And the most important thing, do the former mostly with English-speaking / English people.

'moy a écrit: [...] l'anglais est une langue plus émotive que le français, ce qui n'aide donc pas à juguler ses émotions.
De ma propre expérience, l'anglais est bien plus simple avec un léger sourire : il est ainsi bien plus facile d'expirer ses 'h', et tous les sons pas communs dans la langue française.

My bests Very Happy

Gcg
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Gcg le Mer 28 Mar 2012 - 22:18

Je viens juste de voir cet article.

Comme quoi, l'immersion est la meilleure manière de devenir bilingue... Tu es sur la bonne voie !

Cheers,

~gcg

Gcg
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Sam 21 Avr 2012 - 1:49

Je viens d'éditer le titre. Je suis arrivé hier soir à Malaga.
Oui, je me sens plus faible que stupide, la joie des jeux de traduction...

Je suinte. J'ai besoin de m'épancher.

Je sature. Je sature. Je sature. Je sature. Je sature. Fatigue. Nerveuse. Ou quoi. Quelque chose. Des choses. Autour. Du bruit. Des gens. Des explications. Des langues. Différentes. Todo diferente. Todo, en movimiento.

J'ai mangé avec Adri. Il est très gentil et impliqué dans quelques initiatives locales alternatives. Ça m'a même fait envisager d'intégrer des expériences espagnoles à un article que je suis en train de lutter à écrire. Puis il a passé la soirée, peut-être 2 heures, no se, a preguntarme sobre como lo vivo estar en un doctorado sobre un tema pasionante como lo que tengo. Deux âmes pas loin de l'autres qui se regardent passer dans le ciel sans comprendre ce que c'est que la gravité. J'ai lutté contre et avec tous les éléments qui se présentaient à moi, tentant parfois de me raccrocher à un semblant de nuage que je voulais bien voir à la faveur de ma propre respiration. J'ai abandonné, mais là encore je n'ai rien trouvé.

Il avait raison.
J'essayais d'expliquer des nuances ou découvertes inconvenantes.

Il m'a montré comment je gagnerais à voir les choses.
J'ai vu en lui une fois de plus, certes nouvelle et différente, pourquoi je suis aussi désespéré et désabusé.

Sa copine comprenait bien ce qui se passait et usait de ses qualités de perception sentimentale pour policer les blocages, quitte à rentrer dans le doux royaume des incompréhensions en chantant en hymne idiot. Cela a plus ou moins marché. Dans un océan de terreur on pouvait entendre chanter le vent.

Rien de bien spectaculaire. Seulement je n'avais pas moyen de faire passer mes sentiments, bien au-delà de la langue. Et je n'ai rien trouvé à quoi me raccrocher, même l'abandon. J'étais dans l'instant, moi même, avec toutes mes plaies et mauvais réflexes, avec toutes mes qualités et bonnes intentions. Je me suis jeté dans la gueule d'une brebis pour voir si ça sentait le loup alors que je m'étais habillé en gazon tendre. Et ça n'avait pas plus de sens que cette métaphore.

À mon arrivée j'avais déjà le sourire rien qu'à respirer les odeurs et à sentir la douce chaleur d'une fin d'avril en Andalousie. Et puis il y avait toutes ces femmes, toutes plus belles les unes que les autres alors même que je me sens autant seul qu'enchainé au taquet... Et puis les bonnes nouvelles qui m'arrivent m'amènent à considérer que je pourrais changer de ville encore, pour d'autre destination où s'enrichir. Mais à quel prix !

Je ne remets rien en cause de mes choix et je ne cherche aucun remède miracle, j'en chie seulement de m'enchainer comme ça à la roue du travail.

Mejorarse pero como ? He venido por aquí por razones oscuras, una chica preciosa que ha vivido en Andalucia me había encantado desde hace meses... He querido darme una buena idea visitando una nueva región y disfrutando me con la posibilidad del viaje barato desde el UK. Aquí estoy y el solo hecho de ser no es suficiente una vez mas para entender lo que soy y como me lo arreglar en ese mundo.

Je suis fatigué, nerveusement.
Besoin d'air, et ce n'est pas dans ce nouveau monde, un de plus, que je vais le trouver. No Et surtout, je ne comprends pas ce que je fais ni dans quel sens nager. Et j'ai beau sourire aux poissons il me regardent en contre-jour. confused

Quelqu'un aurait-il un char d'assaut que je me construise une cabane ? cyclops

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par siddhartha le Sam 21 Avr 2012 - 2:01

Je vous ai relu, rapidement.
Je vais essayer de me prendre par la main pour m'emmener en moi-même, c'est peut-être plutôt par là qu'il faut que je cherche le repos et l'apaisement.

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Bliss le Sam 21 Avr 2012 - 2:21

Yo creo que es eso lo que necesitas : dejar de perderte en los demás, en los "¿ que van a pensar de mí ?", "¿ que imagen tendrán de mí ?", etc., y preocuparte màs de tí mismo, volver a centrarte en tì, en lo que sientes por dentro, independientemente de lo que dicen o puedan pensar los demàs...

Disfruta de España !
Bisous

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Invité le Sam 21 Avr 2012 - 20:54

Je trouve très intéressant ce fil, la vie à l'étranger, la désorientation en raison de la langue.

Je n'ai rien vécu de tel, mais ça me fait penser à un livre, Epépé, de Ferenc Karinthy. L'histoire d'un linguiste qui connaît pratiquement toutes les langues, et qui s'endort dans l'avion qui l'emmène à un congrès de linguistes à Helsinki. Quand il se réveille, il a atterri dans une ville inconnue dont il ne comprend pas la langue, laquelle échappe à toutes les structures linguistiques qu'il connaît. Une ville qui ressemble à toutes les villes, mais dont les codes lui sont étrangers. En fait, je ne te conseille pas de le lire maintenant, peut-être après ton retour ; c'est un livre éprouvant, et qui restitue à la lecture toute la désorientation, l'étrangeté, et la solitude de se trouver dans un monde dans lequel on ne peut pas communiquer par la parole.

Ce doit être éprouvant de se penser dans une autre langue, une remise en question d'une identité qui semblait jusque là évidente. Et en même temps une chance. Pouvoir accéder à trois modes de pensée différents, trois façons de ressentir le monde. Pouvoir choisir ce qu'on peut être, en fonction de la langue parlée ou pensée, plus d'émotion là, plus de rationalité ici... Je me sens débile, moi, de ne pas avoir su apprendre d'autres langues, et pouvoir les parler couramment.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Nanana le Sam 21 Avr 2012 - 21:50

Sid a écrit:Et je n'ai rien trouvé à quoi me raccrocher, même l'abandon.

J'adore cette phrase. Et beaucoup d'autres. C'est toujours un plaisir de te lire. Le désespoir est une souffrance mais c'est une force aussi. Je t'embrasse.

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: I feel con, immersion dans l'étrange (EDIT : Me siento debil...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum