Aux zèbres testés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux zèbres testés

Message par Segva le Ven 16 Mar 2012 - 4:38

Salut!

J'aimerais seulement lire ceux qui ont été testés récemment ; comment avez-vous vécu l'expérience et l'effet que ça a eu sur vos vies. Tous les testés ont-ils eu 130 et + ?

Quelle est la pertinence d'être testé? Je le demande parce que vu mon enfance et un test passé il y a 20 ans je peux supposer être sur le bon forum, mais l'inquiétude de passer nouvellement une évaluation me poursuit dernièrement et je ne suis pas certaine que ça vaille le coup ...

Merci

Da

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Nicorobine le Ven 16 Mar 2012 - 12:19

Moi personnellement j'ai 138 mais ça ne change rien dans ma vie puisque mes parents refusent la différence et continuent à vouloir me rendre normale à coup de pieds dans le ... Sad
Sinon, si tes parents sont ouverts ou si tu es libre et indépendant, je te conseille de le passer, ça peut répondre à de nombreuses questions que tu peux te poser et de donner une évaluation de ton potentiel.

Nicorobine
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par citadin le Ven 16 Mar 2012 - 12:22

Il faut vraiment se détacher du chiffre. Tu est la même avant et après le test...
L'important est ce que ce nombre implique, pas son montant.

citadin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 210
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 31
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par rv le Ven 16 Mar 2012 - 17:20

Hey,Da!
j'ai été testé il y a dix sept ans, la vie a été la même, avec la petite pointe d'enthousiasme qui a fait long feu.
Il n'y avait pas ZC, ni de rencontre de Zèbres. la solitude a été la même, c'est l’expérience qui m'a forgé.
Le contact rugueux de la relation humaine a donné un peu de relief à ma naïveté existentielle.
Passer ou repasser les tests doit se faire avec l'intention d'éclaircir la perspective de vie dans laquelle tu es.
Un Qi ne te donne rien, mais que veux tu en faire? as tu des projets de vie, des rêves de gosses?

Pourquoi repasser, as tu peur de faire moins, as tu envie de faire plus?
Comment te sentirais tu si tu étais "moins intelligente" que lorsque tu étais enfant -si le Qi mesure l’intelligence- auras tu une déception, de la révolte? feras tu le constat de t’être assagie, éteinte.
D'avoir perdu la flamme?

Et maintenant, sans avoir repassé les tests, as tu l'impression d’être déçue, assagie, éteinte?

Et si tu avais un "bon score", comment voudrais tu te sentir, rassurée, enthousiaste. As tu besoin d’être reconnue à nouveau pour ce que tu es, un zèbre singulier? de ressentir l'enthousiasme de la Réussite...

j'ai ressenti tout cela, j'ai tourné en rond autour de cette flamme, parce que c'était ma seule lumière dans ma torpeur.
à se rapprocher de la flamme pour ressentir la chaleur: 141, j'ai chaud, oups 124, j'ai froid, etc...
La question qui s'est posée, c'est que faire de ce que j'ai, 90, 100, 110...?
On est confronté aux réalités matérielles, aux gens, à l'absurdité existentielle
Et il faut construire sa vie, réaliser ce qu'on aime autant que possible avec les moyens qu'on a.
Et Z ou non Z, on est tous dans cette logique...

rv
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 40
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par kooper le Dim 18 Mar 2012 - 16:15

citadin a écrit:Il faut vraiment se détacher du chiffre. Tu est la même avant et après le test...
L'important est ce que ce nombre implique, pas son montant.

Bizarrement j'ai été testé >130, et après mon résultat, les symptômes se sont agravés Shocked
Soit c'est mon inconscient qui travaille à coller au personnage, soit c'est parce que je suis plus attentif à l'expression de ces symptômes scratch

kooper
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 164
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Orchidée le Dim 18 Mar 2012 - 16:26

Bonjour dapaseva,
J'aimerais d'abord venir saluer une compatriote. Je suis originaire du Bas St-Laurent. Immigrée en Europe depuis 17 ans.
J'ai décidée de faire ces tests que je vais passer tout prochainement pour la simple et bonne raison que j'en ai mon voyage de ce flou artistique, de toujours me sentir l'extraterrestre de service et dans le toujours trop de ceci et le jamais assez de cela.
Si résultat haut QI, surdouance ou que sais-je, tant mieux! Flatteur pour l'égo! Et ça ne changera rien à ma vie puisque ça fait plus d'une décennie que je me dépatouille tant bien que mal avec ce cerveau!
Et si résultat type ''à la masse'' ou schizo, eh bien, tant mieux aussi! Comme ça, j'en aurai le coeur net et je pourrai simplement reprendre ma route, sac en bandoulière et ma pathologie existentielle sous l'bras!
Par contre, ce qui fait la différence pour moi à ce stade, c'est de m'être inscrite sur ce site et de me sentir tout bonnement comme un poisson qu'on remet à l'eau!
Bien. Contente d'avoir pu te tenir ce brin de jasette et j't'envois une douce brise de cette vieille Europe où j'ai pu enfin trouver terre où m'enraciner! Salut bien ce beau et vibrant Montréal et le fleuve de ma part, mes seuls grands amours dans ce coin de pays et qui me l'ont rendu au centuple! Smile

Orchidée
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1800
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 55
Localisation : Extraterrestre sur Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Mr_Edward le Dim 18 Mar 2012 - 21:01

J'ai été testé mi-novembre à l'age de 35 ans.
J'ai obtenu un résultat largement au dessus de ce que j'imaginais.
Cela m'a enlevé un poids car une explication claire et cohérente de ma situation venait enfin de m’être délivré.

Je pense de mon coté que ce nombre change tout car, tel un mot que l'on pose un objet, il définit un état, le rend concret, palpable.
Je commence ainsi doucement à accepter ce que je suis et à reconstruire des ponts avec "l'autre". J'ai de moins en moins peur du jugement car je sais que je n'ai commis aucun crimes (nous connaissons tous cet étrange sentiment de culpabilité sans motif)
Je pense que la pire des tortures est de ne pas savoir et de d'imaginer le pire. Il faut crever l'abcès, se regarder en face et assumer ce que l'on voit.

Passer le test à été une des pires épreuves de ma vie : avec + de 130 je suis un surdoué et beaucoup de choses s'expliquent; à - de 130 je suis juste mal dans ma peau et arrogant.
Mais voilà, je pense que tout peut se résumer avec ce simple slogan "whatever scares you, go do it"

Cheers.

Mr_Edward
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 40
Localisation : Over the Rainbow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par GaiaXIX le Lun 19 Mar 2012 - 19:32

Salut, j'ai passé le WISC4 il y a 4 maintenant et j'avoue que j'ai totalement oublié le chiffre. Tout ce que je sais c'est que je suis dans le très supérieur. Il y a un an, mon frère l'a passé et on lui a trouvé 148. Et là je me suis posé la question, de ce chiffre justement, j'étais emprise au doute. J'étais sûre d'être inférieure mais de combien ? Mais j'ai tout de même fini par comprendre que c'était ridicule, selon l'AFEP, on ne peut pas régresser et le test, avec sa dimension psychologique est sur à 99,9% et une fois dans le supérieur, tu es bien des notre et peu importe le chiffre au fond, entre moi et mon frère le chiffre n'est abordé que pour la deconade, je suis la seule personne capable de le comprendre dans son entourage et c'est tout ce qui compte.

GaiaXIX
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 22
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Dolp78 le Lun 19 Mar 2012 - 21:09

J'ai été testée cet été pour vérification de mon TDAH ... mes vieux bulletin de notes et mes diplômes demandaient une explication "plausible" en quelque sorte : disons que les remarques du style "réveuse" ou "y-at-il quelqu'un" aurait à priori laissé penser à des notes pires qu'elles étaient, même si elles n'étaient pas brillantes, loin s'en faut ... bref j'y suis allée la peur au ventre, pensant "recevoir" un QI d'huitre cuite aux petits oignons ... Ce ne fût point le cas, mais au contraire une zébritude qui me tombe sur le coin du nez. La discussion qui suivit avec certains amis fût du style réconfortant "mais y'a que toi qui l'ignorait" Ah bon ? D'où une précipitation sur les sites et bouquins sur la zébritude ... depuis je digère en oscillant entre régal (ah j'ai trouvé qui je suis !!!) et colère (comment, après tout le travail que j'ai fait sur moi avec les psy, personne n'a eu de doutes plus tôt ???) ... mais oui c'est réconfortant. Je comprend mieux le pourquoi du comment de l'absence de dialogue possible avec certains personnes au travail, par exemple ... Maintenant cela appelle un autre travail sur moi.

Dolp78
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 49
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Passeur le Lun 19 Mar 2012 - 21:32

Le test et son résultat sont importants en tant que tels. Mais certainement pas à la virgule près.
C'est même son importance qui peut (peut seulement) amener des changements, perceptibles ou pas de l'entourage.

Il est important pour qualifier si il y douance ou pas, ou la soupçonner. Rechercher son mal-être est déjà bien compliqué, autant chercher dans la bonne direction.
Si il y a douance pour en comprendre l'influence sur soi, son rapport au monde (c'est pour cela que l'on passe un bilan psy et rarement le test seul).
Si il y a douance, comprendre à quel niveau. Là le chiffre est plus important, puisque plus il est élevé, plus il y a de possibilités d'un rapport au monde difficile à gérer pour la personne.
Savoir que cela vient de la douance peut être juste... essentiel pour mettre sur les bons items les maux, et les mots.

Et toujours si douance il y a, le test peut avoir une vraie importance par le fait qu'il s'agit d'une validation externe à soi, à ses parents, amis, conjoints, etc.

Cette validation externe a parfois, à court ou moyen terme, le rôle d'intégration de qui l'on est. Et une fois que c'est intégré cela n'a plus la même importance.

Enfin, il y a (très) souvent un sentiment d'imposture attaché à la douance. Rien qu'à lire les présentations, déjà on en retrouve fréquemment.
Le test peut aussi permettre d'intégrer cela, justement parce que c''est un référentiel externe.
C'est la même mécanique que ceux qui se sont totalement reconnus dans le livre de JSF, ou qui découvrent leur douance supposée via ZC. Pourquoi le choc est si grand ? Parce que l'on aurait jamais imaginé ne pas être seul... dans sa tête.
Le test permet la même chose. Avec une approche plus statistique et un calibrage unique.
Evidemment, ce n'est ni systématique, ni du jour au lendemain (ou plus rarement), mais des membres qui ont revisité leur vie à la suite d'un test et désintégré la connaissance (donc les croyances) associés à leurs mots, j'en connais quelques uns.

Bien sûr, on peut dire plein de trucs sur la validité du Wais, sur ce qu'il ne dit pas, ou pas encore, les différentes formes d'intelligences, etc. Des topics parlant des limites du test il y en a quelques uns.
Mais c'est le test qui existe, qui fait "norme" et qui fait partie d'un lot d'évaluation lors d'un bilan psy.
Et pas le sujet de ce topic Smile.


Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par El bernardo le Mar 20 Mar 2012 - 0:26

Mr_Edward a écrit:
Cela m'a enlevé un poids car une explication claire et cohérente de ma situation venait enfin de m’être délivré.
"whatever scares you, go do it"
Passeur a écrit:Rechercher son mal-être est déjà bien compliqué, autant chercher dans la bonne direction.
Et toujours si douance il y a, le test peut avoir une vraie importance par le fait qu'il s'agit d'une validation externe à soi, à ses parents, amis, conjoints, etc.

J'ai eu le résultat du test il y a quelques jours (au delà de 130 aussi), je ne sais plus ou je l'ai lu plus haut mais moi aussi je suis dans la phase ou j'ai l'impression que mes symptômes s'aggravent. C'est juste que je m'écoute, que je me découvre en pics, en hauts et bas alors que je m'appliquais à faire une ligne bien droite et calme. Le test me sert à m'affirmer auprès de mon entourage, parce que sans ça j'aurais pu dire quoi ? Rien de crédible, d'écoutable, de pris en compte (enfin c'est mon point de vue). Et en gros : si tu le sens, fait toi confiance et fait le, à part un peu d'argent (ou un peu beaucoup...) il n'y a aucun risque de perdre quelque chose. Tu ne peux pas "perdre" de l'inquiétude, ni de la méconnaissance, ça tu l'as déjà mais c'est plutôt un poids...


El bernardo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 36
Localisation : En bas, à droite

http://auxzebresheureux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par ikg le Mar 20 Mar 2012 - 14:13

dapaseva75 a écrit:Salut!

J'aimerais seulement lire ceux qui ont été testés récemment ; comment avez-vous vécu l'expérience et l'effet que ça a eu sur vos vies. Tous les testés ont-ils eu 130 et + ?

Quelle est la pertinence d'être testé? Je le demande parce que vu mon enfance et un test passé il y a 20 ans je peux supposer être sur le bon forum, mais l'inquiétude de passer nouvellement une évaluation me poursuit dernièrement et je ne suis pas certaine que ça vaille le coup ...

Merci

Da

Hello,

J'ai assez bien vécu l'expérience, vu qu'avant de passer le test j'étais au fond du trou pour diverses raisons, ça ne pouvait pas être pire. Le résultat (au dessus de 130, oui) a chiffré une différence que je sentais de manière assez violente depuis mon enfance et a donc légitimé ce que j'étais. En gros, au lieu de m'imaginer comme étant incapable de m'adapter au monde, maintenant je sais pourquoi ça ne colle pas la plupart des fois.
L'effet sur ma vie : en plus de m'enlever un poids (culpabilité de ne pas me sentir à ma place + questions incessantes du type "suis-je totalement idiote, ou totalement arrogante, ou totalement folle, etc etc."), ça m'a permis de passer à autre chose. Maintenant, je sais pourquoi je suis différente, je peux avancer, tout le boulot reste à faire.

Pour faire court, donc : si tu as des interrogations incessantes et des inquiétudes, oui, ça vaut le coup, ne serait que pour s'en débarrasser (ou d'en changer...).


ikg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par El bernardo le Mar 20 Mar 2012 - 15:21

ikg a écrit:
En gros, au lieu de m'imaginer comme étant incapable de m'adapter au monde, maintenant je sais pourquoi ça ne colle pas la plupart des fois.
L'effet sur ma vie : en plus de m'enlever un poids (culpabilité de ne pas me sentir à ma place + questions incessantes du type "suis-je totalement idiote, ou totalement arrogante, ou totalement folle, etc etc."), ça m'a permis de passer à autre chose. Maintenant, je sais pourquoi je suis différente, je peux avancer, tout le boulot reste à faire.

J'adore : sur ce forum, des gens disent mieux que moi les choses que je pense.
+ 1 donc, et merci ikg


Dernière édition par El bernardo le Mar 20 Mar 2012 - 15:49, édité 1 fois

El bernardo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 36
Localisation : En bas, à droite

http://auxzebresheureux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par ikg le Mar 20 Mar 2012 - 15:25

Euh... de rien ! Smile

(en plus j'avais l'impression d'avoir totalement foiré mon explication, ça me fait plaisir de voir que c'est au final compréhensible pour quelqu'un ^^ )

ikg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Pariadoxe le Mar 20 Mar 2012 - 16:59

J'ai eu les résultats du test il y a une semaine, et j'ai également plus de 130.
Ce qui a provoqué une grande délivrance en moi, accompagnée d'une espèce de chamboulement. J'ai eu la preuve de cette différence, et avoir ainsi ce genre de preuve, ça ne passe pas toujours bien. J'ai été soulagée, mais j'ai été amère, en colère aussi, contre tous ces gens qui ne m'ont jamais comprise.
En m'inscrivant sur ZC, j'ai réalisé qu'en un clic de souris, je pouvais être comprise par des personnes que je ne connaissais même pas.
Ca m'a fait... drôle.

Pariadoxe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : Derrière toi.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par live_and_let_live le Mer 28 Mar 2012 - 13:44

J'ai passé le WAIS il y a 17 mois, pour en avoir le ♥ net une bonne fois pour toute. Car si j'avais planté pour le test d'entrée à MENSA, c'est parce que je l'ai passé à un moment où je n'avais pas le cerveau en face des trous (hypothyroïdie + licenciement = dépression). Et puis, les suites logiques, c'est marrant 2 minutes, mais au bout de la 20ème, ras-le-bol!
Je me suis retrouvée avec un bel écart entre les subtests de performance, qui étaient très corrects quand même, et les subtests verbaux, où j'étais quasiment au maximum, différence due en grande partie à quelques neurones un peu faiblards (=> troubles de la coordination des gestes et de la concentration) qui parasitent le passage de certaines informations.
Le chiffre m'a servi pour mon dossier pour la MDPH, faire reconnaître ma dyspraxie, mais pour ce qui est de mes relations avec mes proches, lorsque je mentionne que je suis surdouée, c'est comme leur dire qu'il y a 7 couleurs dans l'arc-en-ciel... Mais ils ont qd même remarqué que j'étais plus calme et posée (enfin c'est relatif) qu'avant... Parce que j'ai enfin une partie de moi que je peux aimer.

live_and_let_live
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 36
Localisation : Rennes

http://www.audrismes.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Invité le Mer 28 Mar 2012 - 15:53

Bon j'ai bien pris note que ce fil s'adresse "aux zèbres testés" mais comme j'ai hésité moi même récemment à en créer un sur ce thème je me permet de participer.

J'ai découvert le forum car la psychiatre que je me suis décidé à aller voir m'a dis dès le premier rendez vous que cette histoire de QI pouvais être une piste intéressante à creuser. (Et je crois réaliser que j'ai eu de la chance quand je lis les différentes interventions à ce sujet sur le forum).

Donc la première semaine tout excité par le "pouvoir explicatif" de cette piste je n'ai eu qu'une envie ...passer les tests pour en avoir le coeur net.

La psychiatre m'a déconseillé de le faire si je ne savais pas lui expliquer ce que se résultat changerais dans "mon projet de vie".

Depuis j'ai rencontré des zèbres , lu avidement le forum, découvert plein de nouvelles pistes et réécrit l'histoire de ma vie à travers ce nouveau "prisme".
Et pour l'instant je ne ressent plus le besoin d'être "évaluer" et de passer le test, pas par peur (du moins je ne pense pas). Mais j'ai passée trop de temps de ma vie à tenter de refuser les évaluations extérieurs en me disant que personne n'avait le droit de me dire ce que j'étais , en positif ou en négatif (car évidemment la plupart du temps les gens ne voyait qu'une facette de mon comportements , caméléon tout ça tout ça ....) pour maintenant m'en remettre à quelque chose de soit disant "objectif" une vérité "hors de l'Homme".

Pour l'instant lire le forum et m'y retrouver , discuter avec des zèbres me suffit comme test.

PS: il ne s'agit que de ce que je ressent aujourd'hui et n'aurait aucun scrupule à dire le contraire demain si le besoin s'en faisait sentir Laughing

N'hésitez donc pas à intervenir si vous n'êtes pas d'accord ou si il y'a des limites dans mon raisonnement(autres que mon orthographe parfaitement déplorable).

Hop hop ne pas se relire et cliquer sur envoyer.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Passeur le Mer 28 Mar 2012 - 18:58

Mais j'ai passé trop de temps de ma vie à tenter de refuser les évaluations extérieurs en me disant que personne n'avait le droit de me dire ce que [je suis]
Ce que te dit un test c'est pas ce que tu es mais le résultat de ce que tu as fait ce tests.
Cela peut paraître chicaner. Mais en fait c'est bien plus ce que toi tu feras de ce que tu veux d'un éventuel test.
D'une certaine manière, nous (tous sauf toi) ne pouvons te dire : tu es surdoué ou pas. Ce que nous (tous sauf toi toujours) pouvils dire c est que tu as eu x à tel test.
Par contre à toi de dire ce que tu es avec cet éventuel test en poche.

Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Invité le Jeu 29 Mar 2012 - 7:44

Ce n'est absolument pas chicaner , nous (toi et moi Wink ) sommes d' accord.

Je n'attend absolument pas de vous (zèbre testés) une confirmation du fait que j'ai un mode de fonctionnement minoritaire.

Je ne pense pas avoir besoin du test pour me dire ce que je suis, le faisceau de présomption est déjà bien assez large.
Après ce faisceau peut signifier aussi que je suis un "normo pensant" qui aime le mode de fonctionnement des zèbres.

Si cela ne vous dérange pas je continuerais à intervenir ici, si cela dérange je peux arrêter. (j'ai quasiment 3 ans de forum à lire je ne vais pas m'ennuyer).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par lynx25 le Jeu 29 Mar 2012 - 7:54

Bonjour !

J' ai été testé dans l' enfance. Le psy qui s'occupait de moi a annoncé un QI très élevé à la directrice d' école et à mon institutrice. J' ai revu bien plus tard cette institutrice qui m' a révélé le chiffre. Un an plus tard, visite à deux nouveaux psychologues, qui m' ont trouvé un QI plus bas: En fait je faisais un blocage sur le calcul mental et j' ai "saboté" toutes les questions qui en relevaient (je répondais n'importe quoi). Le restant des questions suffisaient encore à me faire entrer dans la frange >130.

J' ai su, étant enfant, que j' étais "surdoué", je connaisais mon score aux tests .Mais on ne m' a pas informé des tenants et aboutissants de la chose. Je me suis senti "supérieur" et ça a été desastreux, faisant empirer mes difficultés. Pire, me "sachant supérieur" j' en attendais beaucoup plus de moi même et j' avais peur de n' être pas à la hauteur de mes capacités, et je dois bien le dire, de décevoir l' espoir tout frais de mes parents.

Ensuite, quand j' ai vu que je ne réussissais pas mieux que les autres, j' ai complétement rejeté ma singularité. Je me suis dit que cette affaire de surdouance était un fond de commerce pour psychologues et ne correspondait à aucune réalité.

Quand j' ai commencé à faire de la dépression (à la puberté) , on m' a emmené voir des psychiatres et des psychanalystes et je ne leur ai jamais parlé des tests que j' avais passé. Je suppose qu' ils voyaient la cause de mes troubles ailleurs et me classaient dans des catégories psychiatriques obscures et flippantes...
Ce n' est qu' a 31 ans, en rencontrant une amie zèbre, qui m' a parlé du gappesm, que j' ai réussi à lever le "refoulement de ma zebritude", a remettre la main sur un examen psychologique fait à dix ans, et a reprendre contact avec la psychologue qui me l' avait fait passer. j' ai eu avec cette psy 2 entretiens cet été et cet automne, qui m' ont plus fait avancer que des années de prise en charge psy.

Donc je pense qu 'être au courant de sa douance est bon a tout âge mais en prenant la précaution de bien expliquer ce que c' est. Dans un esprit enfantin (fut il doué) le quantitatif est très impressionnant, il n' en saisit pas la complexité, les nuances.

Il y a un sketche de Desproges que j' aime bien sur le "club des 130", dans le quel il dit : "je ne donnerais pas ma fille à un 115..."
Tel est l' écueil des tests pour un esprit binaire....

Le sketch ici : http://www.youtube.com/watch?v=ErcAJQUUKOI




lynx25
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 63
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par quarante deux le Jeu 29 Mar 2012 - 10:07

J'ai passé le test il y a 3 ans parce que je me suis reconnue dans le bouquin de J.Siaud-Facchin que je venais de lire pour mes gamins (suspicion de surdouance pour l'un d'eux). Le résultat sup à 130 m'a fait l'effet d'un coup de poing en pleine face. Je ne m'y attendais pas du tout (et oui c'est vraiment paradoxal). Ce que ça m'a apporté ? Déjà, sur le moment, une certaine fierté (pour quelqu'un qui passe son temps à se dévaloriser c'est assez agréable), ensuite, la possibilité de dire : oui je suis différente et il y a une raison, je ne suis pas folle, je suis juste surdouée (et non je ne suis pas Einstein ça n'a rien à voir). Maintenant, j'avoue que je ne sais pas trop quoi en faire. Je reste différente, je le serai toujours et pourtant la société s'obstine à vouloir me coller dans des cases dans lesquelles je ne rentre pas. Un choix s'impose : m'aplatir et essayer tant bien que mal de rentrer dans ces gfdjkngmlkdsjg de cases (et avoir la paix) ou assumer le fait d'être différente (et être moi mais sans avoir la paix). Très cornélien

quarante deux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par ikg le Jeu 29 Mar 2012 - 13:33

quarante deux a écrit:Un choix s'impose : m'aplatir et essayer tant bien que mal de rentrer dans ces gfdjkngmlkdsjg de cases (et avoir la paix) ou assumer le fait d'être différente (et être moi mais sans avoir la paix). Très cornélien

Hello,

Tu auras quand même un peu plus la paix en étant toi-même qu'en essayant de te bourrer dans une case qui ne te convient pas. Enfin là je parle de paix de l'esprit en tout cas Smile

ikg
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par quarante deux le Jeu 29 Mar 2012 - 13:59

Oh certainement oui. Sauf que je n'y arrive pas. La peur du regard des autres, la peur d'être rejetée. Remarque je ne vois pas comment je pourrais être plus rejetée qu'aujourd'hui mais bon, on ne sait jamais, l'être humain a une capacité naturelle à être immonde envers son prochain,surtout si celui-ci (celle-ci en l'occurrence) n'entre pas dans les cases.

quarante deux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Segva le Dim 30 Juin 2013 - 3:42

Hé!!!! Quelle gaffe!!! Je lance une question et ne reviens plus!

C'est pour vous dire combien j'étais confuse en mars de l'an dernier.
Toute cette histoire de 'différence' et 'potentiel' ne s'est présentée à moi qu'en décembre 2011...

Ça a fait très mal au début, puis ça a passé comme tous les maux. J'ai même oublié  le forum!
Par moment je n'y trouve plus de réponses parce que trop de similitudes (alors que ma vie se défini par me sentir étrangère) alors je décroche complètement. Mais ne pas être venue ici .... No 

Je suis sincèrement désolée même si je vous pardonne de ne pas m'excuser!
Mais si je peux me permettre à ma défense, vous voyez que ma date d'entrée est en mars 2012
donc vous pourriez m'excuser comme bonne nouvelle que j'étais non? Wink 

J'apprécie tout de même de pouvoir partager ces sujets comme bon nous semble, au gré de nos humeurs. 

Merci, je vous ai tous lu et si jamais ça intéresse encore qqn Embarassed 
Voici un peu la suite de ma méditation d'il y a un an...
Après donc 1 an et demi de cogitation, de laisser tomber ou de je m'en foutisme,
j'en suis arrivée à la conviction que je veux me faire évaluer, pas seulement sur ce sujet de rayures mais vraiment sur tout mon fonctionnement cognitif.

Le cerveau est notre premier allié et souvent je le néglige.
C'est le seul organe qui peut mourir avant notre corps!
Donc j'ai décidé d'en prendre soin parce que je suis trop souvent épuisée mentalement.

Je vous écris une réponse générale parce que si je fais ce que j'aimerais bien: répondre un à un  ou deux par deux,
ça va faire un bombardement de posts de segva :-)

À une prochaine j'espère!!!

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Segva le Dim 30 Juin 2013 - 3:52

rv a écrit:Hey,Da!
j'ai été testé il y a dix sept ans, la vie a été la même, avec la petite pointe d'enthousiasme qui a fait long feu.
Il n'y avait pas ZC, ni de rencontre de Zèbres. la solitude a été la même, c'est l’expérience qui m'a forgé.
Le contact rugueux de la relation humaine a donné un peu de relief à ma naïveté existentielle.
Passer ou repasser les tests doit se faire avec l'intention d'éclaircir la perspective de vie dans laquelle tu es.
Un Qi ne te donne rien, mais que veux tu en faire? as tu des projets de vie, des rêves de gosses?

Pourquoi repasser, as tu peur de faire moins, as tu envie de faire plus?
Comment te sentirais tu si tu étais "moins intelligente" que lorsque tu étais enfant -si le Qi mesure l’intelligence- auras tu une déception, de la révolte? feras tu le constat de t’être assagie, éteinte.
D'avoir perdu la flamme?

Et maintenant, sans avoir repassé les tests, as tu l'impression d’être déçue, assagie, éteinte?

Et si tu avais un "bon score", comment voudrais tu te sentir, rassurée, enthousiaste. As tu besoin d’être reconnue à nouveau pour ce que tu es, un zèbre singulier? de ressentir l'enthousiasme de la Réussite...

j'ai ressenti tout cela, j'ai tourné en rond autour de cette flamme, parce que c'était ma seule lumière dans ma torpeur.
à se rapprocher de la flamme pour ressentir la chaleur: 141, j'ai chaud, oups 124, j'ai froid, etc...
La question qui s'est posée, c'est que faire de ce que j'ai, 90, 100, 110...?
On est confronté aux réalités matérielles, aux gens, à l'absurdité existentielle
Et il faut construire sa vie, réaliser ce qu'on aime autant que possible avec les moyens qu'on a.
Et Z ou non Z, on est tous dans cette logique...

Presqu'envie d'ajouter 'Amen!' silent  Plus rien à ajouter ... Merci!!!

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux zèbres testés

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum