Je ne comprends que trop bien...

Aller en bas

Je ne comprends que trop bien...

Message par Machin le Lun 12 Mar 2012 - 6:13

Mon titre est assez peu explicatif, en fait.
J'ai seize ans, et je suis sur des forums rpg, où je suis souvent entourée d'ados de mon âge. J'ai découvert sur une Chatbox un garçon, depuis quelques mois (non non, pas d'histoire de coeur gnangnan, je vous jure que c'est pas ça xD) qui comme moi fait le CNED. C'est un garçon intelligent, avec qui j'entretiens... d'assez bon rapports, on va dire. On n'est peut être pas les meilleurs amis, mais j'appréçie de lui sa perspicacité et sa critique. Seulement, ce soir, après un énième débat, jusqu'à très tard ce matin, nous avons commencé à nous énerver. La raison étant que je considérais qu'il était trop suffisant, qu'il cherchait toujours à avoir raison, mais surtout à tout expliquer d'un point de vue vraiment scientifique. Je ne doutes pas de ses capacités, mais cet acharnement au besoin de tout vouloir connaitre m'a terriblement énervé. J'avais vraiment envie de le remettre les pieds sur terre, sauf que je ne me suis vraiment pas senti capable, je n'en ai pas eu la force; - il était quand même trois heures du matin...u.U -, et cette insistance de ma part à trahi, malgré moi, ce même désir que j'avais cru enfoui. Ce besoin de tout savoir. Parce qu'on m'a dit que j'étais zèbre, alors j'étais obligatoirement en possession d'un savoir plus étendu que les autres.
Chez ce garçon, j'ai eu l'impression d'un miroitement. Je m'énervais contre lui, parce que je savais que j'avais fait les mêmes erreurs que lui à vouloir, un jour, tout contrôler.
Dois-je tenter de le raisonner, encore? Franchement, je doute de mes possibilités de réussite, ou bien dois-je m'avouer vaincu en me disant que de toutes façons, on est toujours sujet à un syndrome d'infériorité?
avatar
Machin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 23
Localisation : Dans mes chaussures

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Eluent le Lun 12 Mar 2012 - 7:19

Machin a écrit:ce soir, après un énième débat, jusqu'à très tard ce matin
Il y a quelque part sur ce site un lien sur un documentaire sur l'amour qui explique comment avec l'être aimé notre cerveau secrète de la dopamine, ce qui explique qu'on ne sente plus le temps passer et qu'on puisse passez des nuits entières avec lui..
avatar
Eluent
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Machin le Lun 12 Mar 2012 - 9:29

.... Mais je l'aime paaaaas,.... *soupire* C'est pas parce que je suis une fille que j'ai seize que je suis forcément attirée par tous les garçons attirés du coin.... u.u
avatar
Machin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 23
Localisation : Dans mes chaussures

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Lysange le Lun 12 Mar 2012 - 9:40

Pour certaines choses, il n'y a que sa propre expérience qui peut nous aider.

Je pense qu'il aura énormément de mal à comprendre ce que t'essaies de lui expliquer, et de ne pas le prendre pour une critique, dans la mesure où tu essaies de l'aider pour quelque chose pour lequel il n'estime pas avoir besoin d'aide. Nous ne vivons pas tous les choses de la même façon et peut être vit-il son besoin de tout savoir de façon bien différente que ce que tu as vécu. Aussi, s'il ne ressent aucun malaise venant de là, il n'a à priori aucune raison de changer!

On ne peut pas aider les gens de force. Surtout s'il n'en éprouvent pas le besoin. Actuellement vous avez des points de vue divergents sur le besoin de tout savoir, c'est tout. Et pourquoi on ne pourrait pas avoir ce besoin de tout savoir, qui ne nuit à personne, si on le vit tout à fait bien? Il faut accepter ça!

Si un jour la façon dont il voit les choses lui cause un mal-être, peut-être viendra-t-il t'en parler?


Dernière édition par Lysa le Lun 12 Mar 2012 - 9:42, édité 2 fois (Raison : fausse manip)
avatar
Lysange
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 805
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Waka le Lun 12 Mar 2012 - 9:52

@Machin : puisque tu es sujette à la même volonté d'avoir raison que lui, et que vous êtes tous les deux intimement persuadés que ce sont chacun vos convictions qui sont vraies, comment, d'après toi, serait-il possible d'arbitrer ? Est-il possible de savoir qui à vraiment raison?
Vous n'avez pas les mêmes approches, pas la même méthodologie de la connaissance, vos convictions, là, ce sont des affaires de "goût", de préférence méthodologique. Ce qui vous oppose oppose le monde entier, et personne n'a trouvé de réponse qui mette tout le monde d'accord.
Ce que tu peux faire à mon avis, c'est accepter l'autre dans ses convictions, accepter l'idée qu'il n'est pas possible de démontrer que l'un ou l'autre d'entre vous à raison, et l'apprécier pour ce qu'il est, pas pour ce qu'il pense.

Bises à toi,

Waka

EDIT : dernière question : quel est l'enjeu de convaincre ou pas l'autre, finalement? S'il n'y a pas de "décision à prendre", il n'y a pas d'enjeu autre que le bien être que chacun dans ses convictions...


Dernière édition par WakaLili le Lun 12 Mar 2012 - 10:28, édité 1 fois
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 34
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Eluent le Lun 12 Mar 2012 - 10:02

Machin a écrit:cet acharnement au besoin de tout vouloir connaitre m'a terriblement énervé. J'avais vraiment envie de le remettre les pieds sur terre,
Je pense que j'étais un peu comme lui (d'ailleurs à fond dans les rpg aussi à cet âge), et je ne crois pas qu'on aurais pu me convaincre de ne pas faire de mon mieux pour aller au bout ce que je pensais être les choses. Et certainement pas que vouloir connaître et ceci par une approche rationnelle correspondrait à perdre contact avec la Terre. (d'ailleurs ça n'a pas tant changé que ça au fond, juste plus de compréhension pour d'autres approches, et des occasions de les emprunter)

Machin a écrit:ou bien dois-je m'avouer vaincu en me disant que de toutes façons, on est toujours sujet à un syndrome d'infériorité?
C'est la guerre ! La joute oratoire perpétuelle !
Bah, ça me ne me semble pas si terrible. Il faut chérir ses ennemis, ou à défaut ses compétiteurs. Ça reste une chance de trouver ça, à ton âge j'avais un mal de chien à trouver du répondant.

Le reste viendra plus tard..
avatar
Eluent
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Machin le Lun 12 Mar 2012 - 10:05

Et bien... merci *-*
avatar
Machin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 23
Localisation : Dans mes chaussures

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends que trop bien...

Message par Khadamon le Lun 12 Mar 2012 - 11:03

Salut Machin (j'aime ton pseudo :-*)

Ce qui m'a attiré sur ce thread c'est son titre.
Combien de fois ai-je pu dire à untel ou untel : "Je comprend...", sans qu'ils ne se rendent compte à quel point je comprenais réellement.

Dans ce que tu exposes là, une chose m'interpelle en particulier : votre similitude.

Toi même en parle, mais que très brièvement, sur la fin.
Tu dis avoir été comme lui et que tu considères que c'était une erreur et donc que ton but était de lui faire voir la lumière, "le ramener sur terre".

J'ai envie de me concentrer un instant sur toi, plutôt que sur lui.
J'aimerais que tu développes un peu en quoi, pour toi, c'était une erreur et, surtout, ce qui te l'a fait réaliser ? Et comment tu vis depuis, ce qui à changé du coup pour toi ?

Car je me dis que, comme pour beaucoup de chose, il y a une différence fondamentale entre connaître le chemin et arpenter le chemin, et que le fait de comprendre n'implique pas forcément celui de réaliser.
En ce sens que ce n'est pas parce qu'on te dit quelque chose, ou que intellectuellement tu sais quelque chose, que cela peux changer quelque chose pour toi. Il faut que tu l'acceptes, le ressente, l'éprouve.
Et tout ceci est un chemin personnel.
avatar
Khadamon
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum