Perte de concentration

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Perte de concentration

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 1:15

Hello !

Voilà j'aimerai savoir si vous vivez le même truc que moi (je précise que je suis pas testée, mais qu'il y a eu de fortes présomptions de la part de professeurs et d'une de mes psys (1/3), et de ma mère, (mais ça c'est moins neutre, quoiqu'elle ne pose pas le même verdict sur ma soeur). Le truc en question c'est : la perte de la capacité de concentration.
Voilà j'suis entrée en école d'ingé depuis 1 an et demi et maintenant je découvre que je ne sais plus me concentrer du tout.....dans mon école d'ingé (ça doit être pareil ailleurs) les cours sont tous sous powerpoint et on a les polys, donc pas la peine d'écrire. Et maintenant je m'aperçois que je suis totalement incapable de fixer mon attention durablement sur ce que la personne dit. Et même si j'essaie "allez aujourd'hui, challenge, tu essaies de suivre le plus possible, et tu remets ton esprit dans la bonne direction s'il s'échappe" eh bien ça ne marche pas, et même ce qui m'étonne le plus c'est que je ressens la fatigue que cette concentration engendrerait et du coup j'abandonne l'effort parce que ça me semble trop "lourd". Pourtant je suis capable de me forcer, notamment en sport où je peux continuer à courir pendant 1h avec un point de côté et mon corps qui ne demande qu'à s'arrêter mais là je suis capable de ne tenir que par la force de l'esprit, mais en cours, ou pour faire mon boulot, niet........maintenant je fais de la procrastination (je peux rester 7h devant mon ordi sans rien faire alors que j'ai un essai de 2000/2500 mots en anglais à rendre pour le lendemain (je suis en erasmus en irlande en ce moment) et j'ai l'impression que j'ai perdu toute habitude de réfléchir.......ça me tue, j'suis juste totalement passive, soit je comprends du premier coup et tant mieux, soit j'ai pas compris et je vais pas faire l'effort d'essayer de piger, ou de me forcer à travailler. Je crois que c'est parce que j'ai peur de ne pas comprendre même si je me concentre alors je reste dans le flou-oui, c'est lâche. Donc je vois deux pistes : dernièrement évoquée, la raison "je ne veux pas voir que je peux ne pas tout comprendre du premier coup, et ça ne plaît pas du tout à mon égo et je ne supporte pas l'échec" et la deuxième, j'ai jamais trop eu besoin de me forcer (en tête de classe le plus souvent, jamais eu la sensation de forcer-sauf en prépa, et encore j'étais en dépression et boulimique) donc jamais pris l'habitude de me concentrer et aujourd'hui bah, mon esprit c'est "je fais ce que je veux"; à mon avis pour moi c'est les deux...et vous ? (pensez-vous que la procrastination pour engendrer cet état et voire même rendre votre esprit totalement inadapté au travail ? parce que y a ça aussi pour moi, je suis incapable d'être productive car si on me demande un truc je vais essayer de faire un truc parfait donc prendre en compte des tonnes de trucs et évidemment ça demande énormément de temps, et c'est pas productif)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Waka le Jeu 1 Mar 2012 - 9:50

Bonjour Jehol,

A mon avis, ton problème est davantage ton manque d'intérêt pour le sujet. J'ai beau avoir réellement appris à travailler, lorsqu'un truc ne m'intéresse pas, je décroche.

Peut être devrais-tu t'efforcer de noter, sans utiliser les imprimés, en parallèle? Au fur et à mesure exerces toi à réorganiser le cours, à imaginer un autre plan qui aurait pu être choisi. Ce genre d'exercice aide à retrouver un intérêt dans le cours, lorsqu'on aime faire un effort de synthèse. A toi de voir ce que tu aimes faire, et à te trouver des exercices en fonction.

Je te fais partager un fil sur le sujet :
http://www.zebrascrossing.net/t4555-cette-histoire-d-avoir-l-habitude-de-travailler-ou-pas-et-la-procrastination-chez-les-zebres?highlight=procrastination
avatar
Waka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 34
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par bepo le Jeu 1 Mar 2012 - 10:27

Jehol je ne sais malheureusement pas quoi te répondre, mais j'ai eu des "symptômes" voisins. Ca m'a même fait complètement foirer ce que j'aurais voulu faire de ma vie professionnelle.
Je suis de plus en plus persuadé pour ma part qu'il y a une histoire de TDAH derrière tout cela, parce que mon enfance est parsemée de nombreux signes qui me paraissent très clairs.
Cherche aussi du coté des relations avec les autres, de la famille, de l'intensité globale de ce que tes journées te fournissent. Si en plus tu dois lutter sur tous les plans à la fois, ca risque de compliquer les choses.
Cherche aussi peut être du coté de la retenue permanente en groupe. Ca mange de l’énergie.

Il doit y avoir une solution chez les animaux. Si le guépard gagne sa pitance a coup de pointes de vitesse tenues sur 500m tandis que le Lycaon le Lycaon prend son pied sa patte lors chasses à courre de plusieures heures, probablement qu'il doit être possible de trouver aussi notre niche écologique.


Sinon à mon avis les solutions pratiques passent par le fait de sortir du cadre scolaire plan plan. De trouver de gens avec qui faire du concret. D'aller explorer des bouquins, d'élargir.

Le challenge c'est de réussir à procrastiner ce qui à mon avis est vital pour des gens comme nous, tout en maintenant le niveau basal de productivité et le niveau de difficulté dans un domaine précis, conforme à ce qui nous est demandé, imposé. Comme tu dis si bien, facile, en gros jusqu'à 16-20 ans.

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par GaiaXIX le Jeu 1 Mar 2012 - 16:47

Salut, même si j'ai pas de solution pour toi je peux quand même te parler de mes problèmes à moi : jamais lorsqu'un sujet ne m'intéresse pas, je ne peux pas et c'est une réelle incapacité à me concentrer. Quand j'ignorais être un "zèbre" je me disais "allez, t'es stupide pourquoi tu dessine en cours, concentre toi !" mais je n'ai jamais réussi. Bref avec l'AFEP j'ai fait un stage d'adaptation et on m'a fait comprendre que c'était impossible de ne pas décrocher (en tout cas c'est ce que j'en ai retenu). Bref on m'a conseillé d'aller voir les profs et leur expliquer... Mon petit frère c'est pire il décroche même en marchant... Donc désolée d'être fataliste mais c'est ma réalité.
avatar
GaiaXIX
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 24
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 21:10

Hey ! Hum Wka j'ai essayé (un peu seulement) le truc de réécrire, mais là c'est franchement un peu dur car parfois y a trop de trucs sur la diapo et le prof reste juste 2sec dessus donc....et puis j'suis une flemmarde je crois ahah ! Mais j'me rappelle en prépa en cours de bio une fois la prof était un peu en retard dans le programme alors on a eu un cours à la vitesse grand V et c'était trop ouf, normalement j'écris quand même plus vite que la moyenne quand je m'y mets mais là je devais lutter comme une taré pour tout prendre, et avec ma copine zèbre on faisait limite la course c'était génial ! Je crois que c'est un des cours qui m'a le plus marqué ! Donc oui le côté "c'est pas ce qui t'intéresses" joue sûrement mais j'ai été élevée dans l'optique "on fait pas toujours ce qui nous intéresse alors t'apprends à te forcer et tu discutes plus", chose que je ne sais pas faire..et ce qui est triste c'est qu'on dirait qu'y a une panoplie de trucs qui m'intéressent pas !! Enfin disons que je suis intéressée, mais que j'ai pas envie d'apprendre, ça me stimule intellectuellement, mais superficiellement c'est suffisant !

Qwerty : pas trop TDAH pour moi je pense ! Sympa le coup de la niche écologique ! Mais le problème c'est que ça me fait foirer aussi un peu mon parcours étudiant en attendant......Le coup du "besoin de procrastiner" c'est à réfléchir, enfin c'est vrai que me noyer devant internet sans penser à rien ça à un côté reposant, mais au final je suis quand même hyper pas contente de faire tout ce que je voudrai......."L'intensité globale de ce que tes journées te fournissent"...eh ben pas grand chose justement............enfin maintenant si, ça va mieux, mais je crois qu'auparavant, la boulimie c'était limite un truc pour rompre la monotonie de mes journées qui m'intéressaient pas du tout........Donc je sais pas...j'veux dire j'suis angoissée, stressée, ça peut donc expliquer l'attrait pour le "blanc" que me fournit la procrastination, mais ça n'explique pas pourquoi je ne sais plus faire d'effort intellectuel....Enfin peut-être que si je fais ces efforts je vais me retrouver dans un tourbillon de pensées qui me fait peur ? ça serait trop simple si ça pouvait s'expliquer comme ça....en plus maintenant j'ai peur d'être capable de ne penser à rien, ce qui fout un sacré coup dans mon hypothèse de surdouement ahaha ! "Le zèbre qui ne pensait pas assez" 30€ chez Jean Sot Taquin ! Mais j'ai quand même remarqué que quand je sais avoir la bonne réponse en classe (et que les autres ne l'ont pas) et bien je deviens toute chose, mon coeur s'accélère, je tremble...et je ne donne pas la réponse parce que je comprends pas comment dans une classe de 35 personnes la seule personne à avoir la réponse ça puisse être moi....Et aussi j'ai commencé un super documentaire "Guns, Germs and steel" (allez voir c'est génial) qui traite de l'origine de l'inégalité et c'est un truc qui me passionne trop donc du coup quand j'ai commencé à regarder je me suis sentie méga excitée et malgré l'anglais j'ai pas décroché, j'ai cependant dû arrêter car justement ça me bouzillait trop le cerveau, j'avais qu'une seule envie c'est qu'on condense le film (dure 3h) pour m'injecter directement son contenu en 1/4 de seconde histoire que je comprenne tout d'un coup ! Donc bon.........ouais je dois pas être intéressée par le cours............et par le cours des jours notamment ! (non pas le cours où on apprend après lundi c'est mardi, je connais ça 2nd degré )
Eh bien Gaia ça fait peur ton truc ! Je pense pas être à ce point là ! Je veux dire, est-ce que c'est complètement lié à ta personnalité chez toi ? un truc même si te forces, forces, forces ça marchera jamais ? est-ce que c'est explicable ? Zèbritude, TDAH ?

Blanc, Blanc, Blanc...................ah au secours ! xD lol!
Bye =) cheers

PS : allez voir sur Youtube xD je précise....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Romulus le Jeu 1 Mar 2012 - 21:55

J'ai le même problème que toi, Jehol. Si j'essaye de me concentrer pendant un cours, finalement je décroche au bout de une minute.
avatar
Romulus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 2:12

Ok PauluZ ! On est pas les seuls en plus =) Mais est-ce qu'il y a des trucs pour lesquels tu es capable de te concentrer ? est-ce que tu as toujours eu ces difficultés ? Que fais-tu au lieu de te concentrer (enfin à quoi penses-tu ?) ? Si un sujet t'intéresse et que tu arrives à te concentrer es-tu plus efficient que les autres du fait de la douance ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par bepo le Ven 2 Mar 2012 - 8:14

Intéressant ta piste Jehol. Je ne sais pas si elle correspond a quelque chose de réel, mais ca tient la route.

Sinon Jehol il m'est arrivé, complètement gavé par le fait d'avoir à apprendre stérilement, comme un ordi que l'on gaverait de disquettes, sur sujet pourtant qui me passionnait (mais fait autrement), de n'être plus capable de lire.
Très flippant.
Je veux dire : pas de problème de vision.
Mais une incapacité totale à comprendre une phrase. Ma mémoire de travail dans cet état n'était que d'un ou deux mots, et encore, probablement juste une mémoire auditive. Aucun sens ne me semblait plus rattaché aux mots.
Je me suis mis a souligner de fluo mon cours, moi qui m'amusait doucement de cette technique chez certaines personnes studieuses.

Quand à la prise de cours, le fait de s'extasier sur sa vitesse de prise de note, ca n'a qu'un temps, et c'est uniquement à mon avis une excitation passagère liée à un jeu, une petite compétition. J'ai connu aussi. J'ai ressentis cela un peu de la même façon qu'un cours de collège ou le prof voyant la salle qui décroche, rajoute un petit jeu inhabituel et artificiel histoire de dire qu'il n'est pas resté passif devant le problème de fond qui provoque l'ennui des élèves.

Pour le fait de scotcher sur l'écran, je pencherait plutôt pour le coté rassurant d'être le seul responsable de son ennui. C'est pire d'être confronté à un ennui institutionnalisé, dont on ne peut pas s'extraire.
Mais je dis ça sans aucune certitude.

Sinon Jehol, le fait de penser tout le temps, je te rassure, ca ne date pas d'hier, et on sait que tous les cerveaux fonctionnent en permanence, nuit et jour, somnolence ou pas. Je demande a voir les expériences qui prouvent que le cerveau d'un zèbre tourne vraiment plus souvent. Qu'on me dise qu'une structure chargée de telle ou telle fonction, là je serais attentif, mais penser plus ca ne représente pour moi pas grand chose.
Remettre en cause, pourquoi pas. Mais il s'agit alors de qualitatif, pas de quantitatif.

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par GaiaXIX le Ven 2 Mar 2012 - 8:30

Bah pour répondre franchement, oui je pense que cela fait partie de moi je ne peux pas m'empêcher de décrocher parfois même sous la douche par exemple. Je suis pas ne éminente scientifique mais à l'AFEP on m'a donné une explication : il paraitrait que notre particularité est provoqué par une substance dans le cerveau qui augmente la vitesse de passage du cerveau droit au gauche, d'où la rapidité de réflexion mais, revers de la médaille, cela nous ramène toujours dan le cerveau lymbique (mémoire, émotions,...) et cela expliquerait notre hyperémotivité et le décrochage permanent. Suivant ce raisonnement ils nous on dit qu'en théorie on devrait pouvoir raccrocher en contrant le lymbique par une pensée positive. Mais cela reste théorique, personnellement je n'ai jamais réussit... Ou alors je suis décidément trop négative ?
avatar
GaiaXIX
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 24
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 9:51

Jehol a écrit:
.................

J'ai régulièrement le même problème, surtout après 30 ans de carrière. Le seul truc que j'utilise comme je le faisais en révision de partiels : un même CD (disque), de préférence sans paroles assez fort pour couvrir les bruits extérieurs et en replay permanent et le tout dans un univers visuel neutre et immobile, genre face à un mur et les volets croisés - bien sinistre quoi !

Du coup, mes décrochages se passent dans un univers répétitif et saturé, ma cervelle ne trouve rien de neuf et d'intéressant (?) à accrocher, du coup je m'y remets sans m'en rendre compte.

Mon astuce ne fonctionne qu'avec une musique homogène : même artiste, même compositeur, ...

Peut-être une piste pour toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par bepo le Ven 2 Mar 2012 - 13:24

La piste aussi doit être unique ? Wink

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Eclair Fou le Ven 2 Mar 2012 - 18:25

Niveau concentration, depuis que j'ai 8 ou 9 ans, je ne peux pas me concentrer sur le cours tout seul. Alors, je me mets à dessiner, ou à écrire suivant ce qui me passe par la tête, mais il faut que je m'occupe quand il s'agit d'écouter de la théorie, parce que c'est presque une torture pour moi de rester éveillée lors de monologues explicatifs. Le pire, c'est lorsque l'on m'explique une nouvelle tâche dans mon boulot, après deux minutes, j'ai irrémédiablement les yeux qui se ferme, le coup de pompe en gros.
Mais j'aimerais bien aussi trouver un moyen de garder un minimum de concentration parce qu'il y a un cours où la perte de concentration même d'une milliseconde est presque fatale, c'est la dactylographie. Mon dernier test, j'ai tenté de me concentrer, mais dès les premières fautes par manque d'attention, j'ai stressé à l'idée que je devais les limiter pour avoir la moyenne et là, bien sûr, elles ont défilé à vitesse grand V, ce qui est assez rageant quand on passe de 5 et 4,5 les premiers tests à un 2,5 par manque total de concentration.
avatar
Eclair Fou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 28
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par GaiaXIX le Ven 2 Mar 2012 - 18:39

Là, tu m'enlève les mots de la bouche, Botan ! (ces derniers temps, en cours, je ramène carrément mes fusains pour dessiner, vive la spe math !)
avatar
GaiaXIX
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 24
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Eclair Fou le Ven 2 Mar 2012 - 18:55

Comme moi qui ai commencé à écrire un roman policier en plein cours de français/anglais et gestion. Laughing (d'ailleurs, faudrait que je m'y remette, c'est l'une des rares activités qui me stimulent).
avatar
Eclair Fou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 28
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par GaiaXIX le Ven 2 Mar 2012 - 19:35

Aaah pas mal. C'est tout de même troublant ce fait que tous les zèbres dessinent. À ce fameux stage avec l'afep absolument tous les eip dessinaient lorsque l'organisatrice nous parlait. Je pense que le.dessin nous stimule et nous permet d'être attentif et c'est peut-être une solution pour toi Jehol : moi j'ai prévenu mes profs de ma particularité en expliquant que le dessin me permettait de suivre. Si seul deux ont accepté, c'est peut-être un début de solution...
avatar
GaiaXIX
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/03/2012
Age : 24
Localisation : Idf (Île des Fleurs)

http://www.zebrascrossing.net/t5399-euhsalut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 11:26

Salut tout le monde !
Je reviens enfin =)

@ Qwerty : waaao c'est incroyable ton histoire ! Ne plus pouvoir lire un truc....ça devait carrément te gaver pour en arriver à ce point ! Bon j'suis pas si désespérée que ça alors.....mais en tout cas je vois que le cerveau peut faire des trucs vraiment étranges, et qui peuvent nous faire passer pour stupide alors que ce n'est pas le cas.
@ Gaia : t'aurait pas un lien sur cette question "cerveau lymbique" "substance", ça me parait un peu capillotracté l'explication de l'AFEP, surtout "contrer" le lymbique par une pensée positive....Mais bon que c'est la solution miracle !
@ Ours : la musique ? oui j'ai déjà essayé mais pas celle "neutre" qui fait qu'on s'accroche au reste, tu as des exemples ? Parce que je n'ai pas ce genre de musique dans ma bibliothèque (tu mets pas de la techno quand même ? si ? xD (dans le sens où la techno c'est assez "remuant" et pas dans le sens "techno=>nul")

Ah le dessin en cours ! Je griffonne aisément mais je fais pas des dessins élaborés, des fleurs, des étoiles, des lettres, des arabesques, des carrés et des carrés mais j'avais perçu que quand je dessine mon cerveau est aussi plus "concentré sur ce qu'on me dit. Je vais donc peut-être me lancer dans du plus "compliqué" alors ! Le problème reste quand il faut prendre des notes.........Mais c'est déjà un bonne idée !
Merci des réponses !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 11:39

D'mon temps, .... j'étais Rock (Deep Purple, Led Zep, Black Sabbath), Rock Progressif (Yes, Genesis, Klaatu) et Folk/Rock (Crosby Still, Neil Young, Cat Stevens...) et je n'utilisais pas le Rock pour cela, le reste oui. Maintenant je suis Musique Baroque (Violoncelle solo de Bach, viole de Gambe, ..).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 11:46

Hey ! Donc tu n'utilisais pas ta musique préférée pour réviser tes partiels ? Maintenant tu écoutes de la musique baroque (j'adore ! surtout en étant violoncelliste, je connais bien les suites pour violoncelle de Bach xD). Donc tu prenais n'importe quoi qui ne soit pas ta musique préférée ? De préférence sans parole....ok je vais faire avec ça ! Mais quand je révisais mes maths je mettais souvent du Patti Smith ou du RadioHead et ça marchait pas trop mal, pourtant c'est Rock xD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Scarabée le Lun 5 Mar 2012 - 11:57

Je suis comme toi, être obligée de rester en cours quand on a décroché ça se rapproche un peu de l'enfer. J'ai fini mes études, mais je me souviens bien avoir cessé rapidement d'aller en cours quand ils n'étaient pas obligatoires, c'était trop lent, lire le polycopié était beaucoup plus rapide. Sur la prise de note, pareil, en général je commence un cours en notant absolument tout, car j'ai l'impression que chaque phrase emmène vers des pistes de réflexion qu'il faudrait explorer, et comme je suis rapidement épuisée avec la main tétanisée, j'arrête tout et je me mets à dessiner. Le dessin m'aide aussi à écouter et à me concentrer. Mais ça peut vexer très fort le professeur, je me suis déjà fait virer de classe au lycée pour ce motif... De même je fais comme Ours, si je travaille chez moi j'écoute systématiquement de la musique en même temps, c'est comme si cela permettait de donner un rythme à la pensée, ça porte.
Donc mon conseil, c'est : si le cours n'est pas avec un prof que tu adores, et s'il n'est pas obligatoire, et bien n'y vas pas.
Le zèbre travaille souvent mieux de manière "non scolaire", par lui-même.
avatar
Scarabée
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 40
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 12:35


Hello Scarabée !

Ah t'inquiètes je sèche déjà bien !!! Mais le problème c'est que je ne lis pas le poly quand même......alors la veille de l'exam je me retrouve avec 30 polys que je ne connais pas, et en plus ici les polys sont plutôt mal faits et si on a pas été en cours on comprends presque rien............Mais je pense que je m'en tirerai mieux si je lisais quand même le poly de mon côté car j'irai creuser là où je pige pas parce que j'ai horreur de rester dans le flou. Mais ça demande de pas procrastiner etça je sais pas faire.....Mais je vois que la musique revient encore ! Donc je vais suivre votre conseil, et pas celui des méthodes de travail traditionnelles qui disent qu'il ne faut absolument pas être dérangé par des bruits quand on bosse. Après tout si je suis une zèbre, c'est peut-être normal que la "tradition" ne marche pas pour moi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 13:34

Jehol a écrit:Hey ! Donc tu n'utilisais pas ta musique préférée pour réviser tes partiels ? Maintenant tu écoutes de la musique baroque (j'adore ! surtout en étant violoncelliste, je connais bien les suites pour violoncelle de Bach xD). Donc tu prenais n'importe quoi qui ne soit pas ta musique préférée ? De préférence sans parole....ok je vais faire avec ça ! Mais quand je révisais mes maths je mettais souvent du Patti Smith ou du RadioHead et ça marchait pas trop mal, pourtant c'est Rock xD

Les suites de violoncelle par Ophélie GAILLARD : Extraordinaire moment d'érotisme et de sensualité. Je ne peux n’empêcher d'avoir la larme à l’œil à chaque fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par bepo le Lun 5 Mar 2012 - 16:13

Je ne sais pas comment vous faites pour bosser avec de la musique !
Moi ca me donne inévitablement l'envie d'aller jouer le truc si je le connais pas, ou alors les notes me trottent dans la tête.
En plus ensuite il se peut très bien que la frustration de ne pas arriver à reproduire le truc soit au rendez vous auquel cas 1 bonne heure de musique est nécessaire pour digérer le tout.
Si tout c'est bien passé, il se peut au contraire que l’excitation soit présente auquel cas une irrépressible envie de faire du sport va se manifester, ce qui risque d'aboutir à une soirée consacrée à récupérer. En général le peu d’énergie restante ne va guère qu'être mis a profit pour larver devant la télé. Le temps que les hormones sportives soient éliminées, en général les programmes intéressants commencent sur la 5 ou Arte. Et là c'est fini pour la journée du lendemain.
Bon c'est un peu le cas catastrophique, mais c'est pas loin de la réalité non plus.
Bref pour moi deux solutions, soit attendre le stress intense de la veille, et un travail bâclé dans la fatigue et la fièvre.
Soit tenter l'immersion complète. Auquel cas cela devient une épreuve de précision : supprimer presque toute tentation pour éviter les envies, les digressions, mais pas complètement pour éviter la déprime, et réussir a maintenir un sommeil correct.

Si a y réflechir un peu plus, peut être que la solution réside dans la musique répétitive. Ou passer en boucle un morceau très connu.

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2561
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par lafeelicite le Lun 5 Mar 2012 - 17:01

Même problème... et c'est de pire en pire... (ça c'était pour me montrer positive Very Happy)
Je pense que c'est lié au fait que ça ne m'intéresse pas suffisamment... mais il y a de moins en moins de choses qui m'intéressent...

Quand j'étais étudiante, j'ai trouvé des copines bavardes et j'ai beaucoup séché. Du coup c'est même pas que je décrochais, c'est que j'accrochais jamais.

Tu fais des études scientifiques, c'est un plus (selon moi). J'ai bossé mes partiels avec les annales, à refaire des exos... souvent sans avoir lu le cours avant mais en l'utilisant pour y trouver ce dont j'avais besoin.
Et souvent au dernier moment. Et sur mon lit. Bref, à ma façon.

Sinon je squattais chez des copines pour bosser. Ne pas être dans mon environnement, avoir d'autres gens qui travaillent autour de moi... Ca réduisait l'angoisse de s'y mettre, je crois.
avatar
lafeelicite
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 328
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 17:19

qwerty a écrit:
Si a y réflechir un peu plus, peut être que la solution réside dans la musique répétitive. Ou passer en boucle un morceau très connu.

C'est un peu ce que je suggérais, la répétition quasi hypnotique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de concentration

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 0:24

Mais t'aurais pas un exemple précis Ours ? Parce que des musiques comme ça j'en connais pas......mettre en boucle de la musique classique c'est pas "quasi-hypnotique", j'essaie avec la techno mais c'est trop "remuant"....ça me donne envie de bouger.....Pas au point de Qwerty cependant ! D'ailleurs "maintenir un sommeil correct" je pense que c'est la clé ! enfin une grosse partie de la clé, pas que le manche quoi............ 2nd degré
La fée: bosser avec des copines, hum ouais ! Je vais faire ça pour réviser mes partiels ! Dans l'optique "réduire l'angoisse", faudra lutter contre l'optique "raconter sa vie !" xD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum