Une enfant qui m'a touché

Aller en bas

Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Lun 27 Fév 2012 - 14:04

Hellow,

Je ne savais pas trop où poster cela, et puis je me suis dit qu'ici serait pas mal.
Ce message n'a pas vraiment de but sinon celui d'être posté.

La semaine dernière j'ai participé à l'organisation d'un GN (Grandeur Nature) pour des enfants de 9-11 ans sur le thème "Harry Potter".
Non content d'organiser, j'étais bien sûr joueur ; professeur de Magie et Alchimie, principal de la maison Serdaigle (dont les valeurs sont "Intelligence, Erudtion et Créativité").

Je me suis retrouvé avec un petit groupe de 6 enfants agées de 9 à 11ans donc ... Et trois d'entres eux étaient vraiment doués et amoureux des énigmes.
Parfait pour la maison Serdaigle, parfait pour moi qui les ai testé encore et encore à grand renfort d'énigmes : simple dans un premier temps, ne me rappelant plus ce qu'est l'esprit d'un 9/11ans et la difficulté que je pouvais mettre dedans ; puis de plus en plus difficile.

Parmis ces charmants bambins, une petite fille m'a bouleversé.
9 ans, belle comme un coeur, elle a littérallement mangé mes énigmes. Les plus classiques sans diffcultés, les dérivés d'énigmes connus sans plus de tracas et les difficiles avec une déconcertante facilité.

Pour ma part cela n'a fait aucun doute : elle est surdouée.
Au-delà des énigmes c'est une mémoire et une faculté d'analyse et de logique d'une qualité rare que j'ai vu à l'oeuvre ; je me suis vu à son âge.
Socialement néanmoins, je ne me suis pas reconnu en elle, tant elle est épanouie.
Son rapport avec les autres était bon, adéquat, toujours bien mesuré. Et pourtant j'ai pu voir ici et là des traits que je ne connais que trop : elle sait déjà qu'elle est différente, peut-être ne sait-elle pas "à quel point", mais elle le pressent et adapte déjà son comportement en fonction de cela.

Cette petite fille m'a touché, bouleversé, et a remué en moi énormément de chose du passé et de mes envies d'avenir.
Encore maintenant en écrivant ces lignes, j'ai les larmes aux yeux à son souvenir.

J'ai décidé de faire quelque chose d'inhabituel : j'ai écris à ses parents.
Juste un mot, un mail, pour les félicités de l'épanouissement de leur fille, glissant au passage que sa surdouance était une évidence.
Je ne sais pas si j'ai bien fait. Je me demande jusqu'à quel point j'ai outrepassé mes droits de parfait étrangé. C'était peut-être une connerie, mais l'émotion a prit le pas sur ma raison.

Avez-vous déjà fait de telle rencontre ?
Que pensez vous du fait d'en parler à l'enfant lui-même ? Aux parents ? Quelle position adopter lorsqu'on est un parfait étrangé ?


Dernière édition par Khadamon le Lun 27 Fév 2012 - 16:34, édité 1 fois
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Corsaire le Lun 27 Fév 2012 - 16:32

Bien belle histoire...

Je ne suis pas sûr que tu ais bien fait d'en parler comme ça, sans savoir dans quelle marmite cette information risque de tomber... Mais en même temps à te lire, je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est une pulsion évidente, qui me semble évidente à moi aussi. Alors je serais bien en peine de te juger.

Quoi qu'il en soit, que tu aies raison ou non, crois-tu que tu pourras nous tenir au courant des suites et réactions... ?


Dernière édition par Corsaire le Lun 27 Fév 2012 - 16:45, édité 1 fois
avatar
Corsaire

Messages : 326
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 31
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Lun 27 Fév 2012 - 16:37

Je n'y manquerais pas, si bien sûr suites il y a.

La petite m'a demandé mon mail avant de partir, j'ai hésité, puis le lui ai donné, peut-être elle même me contactera-t-elle ?

Mais, oui, la pulsion était évidente ; pour le meilleur ou pour le pire.
Mon instinct m'a poussé à rationnalisé en me disant que pour avoir un tel équilibre, ses parents ne pouvaient pas être de mauvais bougres.

J'appréhende un peu, mais dans tous les cas : c'est fait.
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Corsaire le Lun 27 Fév 2012 - 16:48

Je suis impatient de connaître la suite de cette histoire, en tous cas, et te soutiens, étant donné que ça provient du cœur et de l’évidence. Smile
avatar
Corsaire

Messages : 326
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 31
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Saphodane le Lun 27 Fév 2012 - 17:11

C'est un peu délicat de nos jours, qu'un adulte s'inquiète "d'aussi près" d'un enfant, c'est couillon, mais c'est comme ça. Alors fais bien attention à toi.

D'autre part, comme tu n'es ni enseignant, ni ce genre de métier, mais que tu étais plutôt parmi les encadrants-joueurs, je pense que c'est un peu moins risqué.

En tout cas, personnellement, j'aurais eu la même impulsion, mais je serais allée voir (si possible) directement les parents, ou bien j'aurais appelé.
avatar
Saphodane

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 33
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Lun 27 Fév 2012 - 18:27

Malheureusement je n'ai pu être présent lorsque les enfants sont reparti et mon seul contact était un mail ; mais quand bien bien, je ne suis pas sûr que j'aurais osé appelé directement (alors qu'en face à face je n'aurais pas eu de problème.

Mais oui le fait de ne pas faire partie du corps enseignant est peut-être une bonne chose, quoi que cela rajoute à mon trait "sorti de nul part" :/

Et je suis bien d'accord sur le fait qu'il est "délicat" qu'un adulte s'intéresse (plus que s'inquiète) "d'aussi près" à un enfant ... mais ... Je crois que vous avez comprit - et c'est agréable.
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Jeu 1 Mar 2012 - 1:37


Bonsoir,

Merci de vos compliments, et bonne continuation à vous.

Cordialement,

Voilà la réponse ... Et elle vient de me vider de toute substance.
Je ne m'attendais pas à ça.

Je m'attendais à une absence de réponse, à de la curiosité, à de l'outrage ... Mais "ça" ?

J'en suis pantois.
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Zébu le Jeu 1 Mar 2012 - 8:23

Un peu rêche comme réponse :/
Mais ça ne veut pas dire que le message n'est pas passé.
avatar
Zébu

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 51
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Saphodane le Jeu 1 Mar 2012 - 9:41

À mon avis, ça veut aussi dire "Merci, c'est gentil de vous en soucier, mais maintenant, laissez-nous tranquille s'il-vous-plaît." C'est comme ça que je l'interprèterais... :/

Suis pas sûre qu'ils aient été très réceptifs, mais au moins, c'est dit...
avatar
Saphodane

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 33
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par tapioca le Jeu 1 Mar 2012 - 10:00

Je vois les choses un peu comme Saphodane.
Mais je pense que cela peut les y faire réflechir. Ils recouperont peut-être un jour ton mail avec le comportement de leur fille, et se diront alors "tiens, et si il avait eu raison?".

Malheureusement, tu ne le sauras jamais. Mais je pense que c'était pas une mauvaise chose de le dire.

avatar
tapioca

Messages : 9
Date d'inscription : 28/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Jeu 1 Mar 2012 - 11:21

@Sadophane : J'ai la même analyse.

Cette réponse est magnifiquement formulé pour une fermeture totale.
Je n'ai aucun angle pour rebondir et (re)lancé une conversation sur le sujet ; ni même sur un autre sujet en espérant pouvoir faire une élipse et retomber sur "le" sujet.
C'est presque beau tellement c'est simple et efficace.

Mais oui, l'important est que cela ai été dit, ils en feront ce qu'ils veulent.
Je suis peut-être naïf, mais je crois en cette enfant. Elle semble avoir toutes les bases pour s'en sortir de manière décente, voire brillante Smile
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 12:30

vu ce que tu décris, ces parents font ce qu'il faut pour qu'ils n'y ait aucune intrusion auprès de leur fille. A ce jour tu n'as plus autorité sur cet enfant. Je pense que c'est très bien de leur envoyer un message, mais ils te tiennent à distance à juste titre.
Cette enfant n'est pas en difficulté à ce jour... Ce qui aurait été étonnant, c'est qu'ils t'ouvrent leur porte ou te racontent des élément sur la vie de leur fille. Visiblement cela lui appartient. Cela ne signifie pas qu'ils n'ont pas été touchés par tes mots. Ils ont eut leur place, et cela les a peut-être aidés ou questionné. La balle est dans leur camps.
C'est aussi peut-être une manière pour eux de protéger leur enfant de projections de ta part. Tu leur a donné quelque chose, ils ne sont pas obligés de te le rendre. Et ils auront peut-être plaisir à en reparler avec toi DANS le contexte dans lequel tu as vu leur fille, et non en dehors...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Corsaire le Jeu 1 Mar 2012 - 14:20

Bon et bien, c'est évidemment pas ce genre de réponse que j'escomptais. Mais bon. La petite a ton mail, par contre, n'est-ce pas ? Peut être voudra-t-elle te contacter mais j'ai des doutes sur l’enthousiasme de ses parents à ce sujet aussi...
avatar
Corsaire

Messages : 326
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 31
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 14:34

Bonjour Khadamon,

Je n'ai pas lu tout ce fil. Juste ton premier message et la réponse des parents.

Je voulais juste te dire que j'aurais fait la même chose que ce que tu as fait.

D'une part, j'aime bien regarder les enfants surdoués (et les autres aussi d'ailleurs) et me demander comment faire en sorte qu'ils ne vivent pas leur surdon d'enfant comme moi je l'ai vécu. Alors quand visiblement les parents (ou l'entourage non parental ou le contexte...) font tout pour que ça se passe bien, autant s'en féliciter et autant les en féliciter aussi à la limite.

D'autre part, il faut savoir dire aux gens des compliments, des choses qui leur font plaisir sans forcément calculer ce qui va se passer derrière. Juste pour se faire plaisir et pour leur faire plaisir. J'ai l'impression que c'est comme cela que les parents de la petite ont pris ton geste : un acte sans calcul, sans arrière-pensée. Et tant mieux. Pour la suite, qui vivra verra.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Jeu 1 Mar 2012 - 14:40

@Azenor : Tu as parfaitement raison.
J'ai pris énormément de soin à me bordé sur cet aspect "intrusion" et c'est aussi la raison qui fait que je n'ai pas répondu (et ne le ferais sûrement pas) à leur réponse ; pour ne pas paraître intrusif.

@Corsaire : Oui elle a mon mail, mais elle est petite (9ans dans quelques jours), je doute qu'elle aille déjà sur le net seule, encore moins qu'elle ai sa propre boite ? Encore que, on pourrait etre surprit ^^
Je ne désespère pas pour autant, quoi qu'il arrive, comme dit, j'ai foi en cette petite.

@Goodidea : Merci Smile
C'était exactement le but de ma démarche, auprès des parents.
Faire des compliments n'est pas ce qu'il y a de plus facile, j'ai surtout tendance à voir les failles et donc pointer du doigt les défauts plutôt que les qualités ; mais je m'emploi à renverser la tendance, et j'espère que tu as raison, qu'ils l'ont vraiment comprit comme cela, car au final c'est bien ce qui m'importe.
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Fata Morgana le Jeu 1 Mar 2012 - 14:56

Juste un mot, un mail, pour les félicités de l'épanouissement de leur fille, glissant au passage que sa surdouance était une évidence.

Excellent ! Souvent je suis mes intuitions, et je dois dire que c'est la meilleure chose que je puisse faire. Je CROIS à l'intuition, et si la suite ne répond pas à mes attentes, je reste avec le sentiment du devoir accompli. Le risque pris en vaut la peine ! La goutte d'acide est déposée, il faut sans doute la laisser faire son œuvre. Peut-être ne verras-tu jamais le résultat de ton audace, mais si ce genre de situation se reproduit, recommence !
avatar
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par ouimais le Jeu 1 Mar 2012 - 15:07

Je pense que tu as fait selon ton "coeur".
Tu indiques une piste et c'est bien comme cela, je pense que c'est suffisant.

Après, tu ne peux pas anticiper ce que créera ton action.

Quand je fais ce genre de chose, je me demande si j'ai bien senti les choses (et en fin de compte souvent oui), et si mon action aidera ou non la personne.

J'essaye de relativiser.

Ma parole se trouve au milieu d'autres voix et la personne est libre d'entendre ou non ce que je lui ai dit.

Toutefois j'ai souvent plaisir à penser que peut-être aurai-je été de ceux qui à un moment donné auront aidé la personne. Que mis bout à bout avec d'autres petites phrase et expériences ma parole ne se sera pas forcément perdue.

Je n'ai pas l'impression que dans le domaine de "l'aide" il faille ni exagérer ni restreindre le rôle que nous pouvons avoir (en tant qu'être humain). Ni dramatiser outre mesure les conséquences qu'une remarque isolée et bienveillante peut avoir.


Dernière édition par ouimais le Jeu 1 Mar 2012 - 19:01, édité 1 fois (Raison : Reformulation)
avatar
ouimais

Messages : 182
Date d'inscription : 01/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Angeal le Ven 2 Mar 2012 - 15:27

Peut-être que les parents étaient tous simplement déjà au courant....d'où le "merci de vos compliments"...enfin ce n'est qu'un avis personnel Wink
avatar
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 24
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Catre le Ven 2 Mar 2012 - 17:56

C'est touchant cette histoire!

J'ai fait comme toi, j'ai parlé à quelqu'un de la très possible douance d'elle et de ses enfants... Elle a dit qu'elle lirait le livre et l'article que je lui ai donné, depuis plus de nouvelles du tout sur ce sujet. Je doute qu'elle soit prête à aller plus loin dans ces informations...

Mais elle continue de me parler et d'échanger avec moi, à propos de tout et de ses enfants aussi. Comme quoi qu'elle n'a pas coupé les ponts, je ne lui ai donc pas fait peur. C'est toujours bien ça.

Je ne demande rien en échange, j'espère juste que ça aura été utile.
avatar
Catre

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Nanana le Ven 9 Mar 2012 - 10:13

Curieux comme quasi personne ici, à part Angeal, ne semble envisager que les parents puissent être au fait de la situation : Khadamon, tu dis toi-même qu'elle est épanouie et juste dans son rapport aux autres. Ne te vient-il pas à l'idée que non seulement les parents soient au courant, mais qu'ils puissent être aussi concernés eux-mêmes? Auquel cas, ils te remercient simplement, comme ils le font, mais ne souhaitent pas aller plus avant dans une relation avec toi... Pourquoi le feraient-ils? J'aurais réagi exactement comme eux dans la même situation. Ca me semble plutôt sain.
avatar
Nanana

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 49
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Khadamon le Ven 9 Mar 2012 - 11:46

NAT : Je l'ai bien évidemment prit en considération avant même l'envoi de mon message ; justement du fait de l'épanouissement de l'enfant, la possibilité qu'ils soient au courant, voir eux-même Z, est une possibilité importante.

Je ne m'attendais à rien de particulier, et certainement pas à ce qu'une relation se créé avec moi - même si j'en aurait été ravi ; voir je l'espérais un peu, au fond de moi.

J'ai juste été surprit, sur le coup, de la réponse abrupt, nette, et propre.
La réponse est lisse, impeccable, parfaite et sans appel.
J'ai rarement été confronté à une réponse comme ça ; d'où ma déstabilisation sur le moment. Ne voir aucun angle sur lequel rebondir, c'était juste ... Wow.

Après, pour l'enfant, oui c'est sûrement mieux ainsi. Ce n'est pas comme si j'avais eu l'intuition qu'elle était maltraitée Smile
avatar
Khadamon

Messages : 731
Date d'inscription : 16/01/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Nanana le Ven 9 Mar 2012 - 11:50

J'ai rarement été confronté à une réponse comme ça ; d'où ma déstabilisation sur le moment. Ne voir aucun angle sur lequel rebondir, c'était juste ... Wow.

Hi hi, c'est si rare que moi j'adore ça Wink

voir je l'espérais un peu, au fond de moi
Mais tu l'admets quand même, il y avait une attente chez toi qui n'a pas été réalisée et c'est ce qui te déstabilise. Eux n'attendent rien, donc. Il faut pouvoir accepter ça aussi. Very Happy
avatar
Nanana

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 49
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enfant qui m'a touché

Message par Invité le Ven 9 Mar 2012 - 18:49

Attention avec les enfants. Car même avec la maturité et leurs capas, ils restent des enfants et nous des adultes.

Eux sont dans le monde des enfants, et nous dans le monde adulte.
Laisser les enfants dans l'univers "amical" des enfants, et ne pas aller plus loin que la relation adulte-enfant classique, quels que soient le degré de maturité et de capacité de cet enfant. L'enfant ne doit pas se sentir attiré vers cet univers adulte, c'est dangereux pour lui, pour son équilibre et sa perception du monde, la façon dont il se place dans la Société.

Cela vaut aussi en famille, pour ses propres enfants zébrés. Un enfant, reste un enfant, même lorsqu'il est "déjà" capable de faire certaines choses comme un adulte.

Sinon, sans penser à mal faire, ou en pensant justement bien faire, se créeront alors des difficultés qui n'existaient pas auparavant pour cet enfant.
Et ça, c'est à nous adultes, d'y être vigilants. C'est un sujet complexe, cette difficulté-là. Mais elle existe et nous devons nous montrer attentifs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum