Paradoxe et zébritude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paradoxe et zébritude.

Message par Angeal le Dim 19 Fév 2012 - 23:04

Yop,

Je me demandais si l'attitude paradoxale était propre au zèbre ? Et si le côté un peu enfant sauvage qui en résulte l'est aussi...

Je vais prendre mon exemple: J'ai une réflexion et une capacité sur ma vie interne et externe très mature mais un comportement totalement immature proche de la mentalité d'un enfant de 10 ans. Je suis d'un perfectionnisme morbide mais bordélique et désorganisé comme pas possible. Enfin il peut m'arriver de tenir deux discours en apparence opposés.

Est-ce normal ?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe et zébritude.

Message par Invité le Dim 19 Fév 2012 - 23:20

Angeal,

Je crois que l'attitude, est paradoxale ou vue comme paradoxale si on n'a pas une vision globale, de la situation exposée. Je veux dire que si on a le temps d'exposer ses idées en détails à des personnes qui écoutent et comprennent, elle n'a rien de paradoxale, est est complète.

En fait, l'attitude et le comportement sont deux choses différentes. L'attitude ce sont les pensées, arguments et le comportement, ce sont les actes. Il n'y a pas toujours une forte corrélation entre les deux. Je pense même que les êtres humains sont pleins de paradoxes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe et zébritude.

Message par Thaïti Bob le Lun 20 Fév 2012 - 0:29

Angeal ouai je suis d'accord avec toi, ou tout du moins je ressens assez la même chose.

Chez moi ce qui me tue aussi c'est que j'ai l'impression de pouvoir être extrêmement objectif avec moi même, analyser mon fonctionnement de façon très poussée. (je n'avance rien on me l'a déjà dit, notamment des psys me l'ont dit). Si bien que je sais exactement quoi faire pour que j'aille mieux quand je vais mal, tellement j'ai lu de choses etc. Mais je n'agis pas non plus.
Est ce un biais, juste une impression qu'on a de pouvoir être mature envers soi même ? chais pas

Ma mère me dit souvent "quand tu étais petit, si on te demandais de faire un truc, tu ne faisais rien, mais c'est si on ne te le demandait pas que tu le faisais de toi même."

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe et zébritude.

Message par Angeal le Lun 20 Fév 2012 - 12:12

Thaïti Bob a écrit: "quand tu étais petit, si on te demandais de faire un truc, tu ne faisais rien, mais c'est si on ne te le demandait pas que tu le faisais de toi même."

Exactement pareil Smile Enfin ça c'est mon esprit de contradiction dominant, je n'aime pas que l'on m'impose des choses, je ne suis que mes propres devoirs que je m'impose à moi-même disons !

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe et zébritude.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum