question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Ilowan le Ven 9 Mar 2012 - 18:55

Depuis que j'ai fait des progrès avec la gestion des émotions, j'arrive mieux à gérer les pics d'angoisse.
Déjà, j'identifie tout de suite aux premières sensations physiques caractéristiques et je fais immédiatement attention à ma respiration (différents exercices décrits ci-dessus). Une des conséquences les plus courantes de l'angoisse et en effet de mal respirer. On est vite oppressé physiquement.
Après j'essaie d'écouter les émotions qui ont déclenché la crise. Les laisser venir tranquillement. Si elles ne viennent pas toutes seules, je force un peu (de quoi ai je peur ? qu'est ce qui s'est passé avant, aujourd'hui, ...). Je les identifie et les nomme une par une (en général ce sont des peurs mais parfois elles en cachent d'autres). J'essaie d'identifier aussi toutes leurs "saveurs" du jour. Dès qu'on a écouté les différentes émotions qui sont à l'origine de l'angoisse celle ci baisse automatiquement.
Le problème est d'en avoir le courage... on l'a pas toujours surtout quand on s'y prend un peu tard et que la crise est là.
Se lancer dans une activité prenante (bon bouquin, film, ...) est assez peu efficace car ne fait souvent que temporiser/couper (un peu une fuite des émotions) et ça revient plus tard, plus fort.
Aller courir peut aider car me permet de ressentir "tout seul" sans me forcer.
La méditation ou la relaxation ne me servent pas à grand chose en cas de crise. Difficile de faire face à soit même dans ces conditions.
Par contre je trouve l'autohypnose très efficace car elle permet une détente accompagnée. Pas l'impression d'affronter le problème de face comme avec la méditation, je me focalise sur l'induction, les paroles la musique.
Comme je commence à avoir un peu l'habitude, je plonge très vite : je trouve et j'atteins l'état de relaxation total sans effort.
J'utilise différentes inductions en fonction du contexte. L'inconscient fait le reste et s'exprime tout seul après. Les émotions deviennent assez claires. L'angoisse s'arrête toute seule. Pour moi c'est vraiment l'outil le plus efficace. En fait, plus tellement de problème d'angoisse depuis que je pratique l'autohypnose.

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Freebird le Lun 12 Mar 2012 - 16:20

Je suis très angoissée aussi au quotidien...
Pendant longtemps, j'essayais de découvrir la cause de cette angoisse, ça m'aidait un petit peu, mais pas complètement, parce qu'il y avait toujours autre chose qui venait combler le vide que je venais de faire dans mon esprit, et en général rien de très positif. C'était donc comme un cycle perpétuel d'angoisses. Dès que j'avais identifié une de mes peurs, une autre venait la remplacer. Neutral

Et en ce moment ça ne va pas en s'arrangeant, je fais des cauchemars atroces qui me réveillent en pleine nuit, mon coeur battant la chamade. Et je pense que lesdits cauchemars sont dus à mon angoisse, parce qu'ils débouchent toujours sur des pensées négatives en état d'éveil.

Bref, en ce qui me concerne je ne suis pas sortie de l'auberge, donc je compatis sincèrement avec ceux qui traversent la même galère.

Et ce qui marche un peu avec moi, c'est de voir des gens. Mais sans parler de mes "problèmes". Plutôt en me forçant à sortir de mon espèce de "bulle" (pour moi angoisse = déréalisation) et à rire un peu avec eux, même de choses stupides.
Ou bien lire... Laisser son esprit s'évader, ça peut beaucoup aider à surmonter cette réalité qui nous écorche un peu plus chaque jour.

Sinon Ilowan, l'autohypnose on m'en a déjà parlé, mais ça ne tient pas un peu de la psychanalyse ? Je me méfie toujours un peu de ces méthodes, sans doute à tort.. Et sans doute aussi parce que j'angoisse de laisser parler mon inconscient Rolling Eyes

Freebird
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 22
Localisation : Changeante !

https://www.facebook.com/freebeak

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Loup le Lun 12 Mar 2012 - 17:02

Par moments, je mets de la musique calme, ou contraire, je me défoule par les oreilles.

Ou bien, j'essaye de penser à des souvenirs agréables pour m'apaiser un peu.
Respirer un bon, ralentir sa respiration.

Je ne sais pas s'il y a vraiment de méthode "globale", on ne réagit pas tous pareil face à l'angoisse Wink
On finit par trouver notre méthode, nos petits trucs...

Loup
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 27
Localisation : Dans une constellation, après la cinquième étoile, tout droit, puis à gauche...

http://ortiesart.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Ilowan le Mar 13 Mar 2012 - 18:38

Freebird, pour moi, rien à voir avec la psychanalyse et l'inconscient ne parle pas comme cela Wink Tu ne crains rien !
Il est bienveillant l'inconscient et en hypnose ne semble parler que si tu l'invites à le faire et comme c'est toi qui fixe les objectifs... pas de risque.

Moi j'utilise le plus souvent pour des choses très basiques :
- m'endormir et dormir paisiblement (plus d'insomnie pour moi depuis que j'en fais. Je sais qu'en 15 min au pire je suis endormi)
- me relaxer profondément (bien dans le cas de stress voire d'angoisse, c'est plus facile de tirer les fils de la pelote émotionnelle une fois relaxé). Permet de retrouver la lucidité quand tu l'as un un peu perdue.
- me booster (moralement ou énergétiquement).

Je trouve que c'est vraiment la méthode la plus efficace contre l'angoisse. Mérite d'essayer si tu ne connais pas.

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Son altesse le Poulpe le Mar 13 Mar 2012 - 20:48

Salut,

comme vous tous, j'ai des problèmes d'angoisse, au point d'être une larve. Je manque de volonté pour courir car c'est la pensée angoissante qui prend le dessus. Je n'y connais rien à la méditation, simplement respirer un grand coup peut être une bonne idée. C'est à dire commence par respirer en gonflant le ventre puis le thorax. Puis pour expirer, d'abord le thorax puis le bedon.
La solution la plus simple que j'ai trouver est d'écrire. Mes angoisses sont très "verbales", malgré tout, je tourne en rond si je ne fais que le penser. Formaliser ses pensées chez le psy ou en les écrivant aide énormément. Je le fais dans mon "Journal des humeurs de Poulpe à Rayure" dans la section "Bavardages doux et courtois". Je le fais en général en toute fin de journée que je viens de gâcher, j'écris, ça met les pensées au clair. Je remarque qu'angoisser fait que quoique l'on fasse l'on a une "petite pensée", toujours, quoique l'on fasse. Ecrire permet d'allier complètement la parole à l'acte.

Son altesse le Poulpe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 289
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 24
Localisation : Normandie !

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par okapi le Jeu 22 Mar 2012 - 18:41

Ai-je raison ? Ai-je tort ? .... Tiens et lui, et elle ? .... et que dois je faire .....


..... On fini tous malgré nos croyances ou non-croyances par lever les yeux au ciel : à ma connaissance, que nuages, oiseaux, avion, ... mais aucune réponse.

... Puis quand on a la force de lever les yeux (non au ciel) mais bien en face de l'autre là devant nous, à coté de nous, loin de nous parfois, assis proche de nous ... allongé le matin dans notre lit ... la(le) regarder, puis là se lever se regarder droit dans le miroir et ni voir rien d'autres que soit, un humain. ......

..... et donc faire face à ce monde, cette incertitude, cette absurdité, ces sourrires, ces minutes, ces questions, ces regards ....


le faire.

avec des cachets, sans, ... le faire tout simplement, il adviendra quelquechose de cet agissement face à l'angoisse, mais si l'on n'agit pas l'angoisse elle même ne vit que pour elle même, donnons lui une réponse : elle nous demande de réagir.

ps : c'est mon point de vue personnel.

okapi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Democrite le Jeu 22 Mar 2012 - 21:09

Ilowan,

Je comprends ce que tu dis sur l'angoisse, qui cache d'autres émotions. De fait le fait d'identifier les autres émotions sous jaccentes entraîne un apaisement de l'angoise (respiration qui reprend sans oppression, souffle fluide...). Ceci dit, comment répondre à ces émotions sousjacentes ? Je suis dans l'impasse, j'entends l'émotion mais ne sais par quel bout la traiter...
Comment répondre à une émotion, un besoin qui s'exprime sans se planter et par exemple, compenser par la bouffe, la course (actuellement je renonce à la course à pieds les deux dernières tentatives ont été des avertissements clairs (j'en suis à une foulure, peut être est ce le temps d'arrêter de fuir et de faire face à ces émotions... masi comment ????? Crying or Very sad )

Okapi, oui, l'angoisse vit par elle même si on lui prête pas attention ... je suis bien d'accord

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Freebird le Jeu 22 Mar 2012 - 22:51

Ilowan : oui, j'essaierai. Je n'en ai eu que des bons échos jusqu'à présent après tout !
Et puis là les anxiolytiques, ça m'a calmée seulement deux jours, maintenant me faut 5-6 cachets par jour au lieu de 2 pour aller mieux, je ne suis pas persuadée que ça soit une bonne chose.

Democrite et okapi : En fait, l'angoisse est une sensation de peur ressentie qui semble n'avoir pas d'objet propre. Certaines méthodes (médocs, activités, addictions diverses), permettent de tirer un trait dessus... Mais brièvement.
L'angoisse cache en fait une peur sous-jacente : c'est un signal d'alarme de l'esprit que quelque chose nous tracasse. Si on ne prête pas attention à l'angoisse, comme dit juste au-dessus, elle peut s'effacer mais continue de prendre de l'ampleur en profondeur.
En fait, il faut chercher la cause : Qu'est-ce que j'ai fait et que je n'aurais pas dû faire ? (ou inversement, ce qui est plus souvent le cas) A quelle question n'ai-je pas encore répondu ?

Si l'angoisse est si récurrente chez les Zèbres, je crois que c'est parce que leurs inquiétudes leur apparaissent plus rapidement, mais pas plus clairement. Elles s'entremêlent toutes et du coup ça crée ce sentiment de malaise généralisé que nous connaissons bien. Il faut arriver à décortiquer lentement son esprit... Pas toujours évident, mais résoudre ne serait-ce qu'une partie de l'énigme aide toujours à avancer, à ôter un poids.

Ca, c'est la théorie scientifique (sauf pour l'interprétation sur les zèbres). J'ai tendance à y croire. Qu'en pensez-vous?

Freebird
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 22
Localisation : Changeante !

https://www.facebook.com/freebeak

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par okapi le Ven 23 Mar 2012 - 11:38

Et bien, en pensant au mythe de la caverne par platon, et à ce que l'on peut y voir comme retranscription dans nos vie, je pense que l'angoisse n'est autre qu'une motivation inconsciente de l'esprit pour nous alerter, nous alerter sur nous-même, sur ce qui se passe en nous où l'on s'obstine à lutter (bien souvent à contre-sens, pensant être maître de son en-soi) ...



... l'angoisse est là, elle fait partie de nous, puisse t-elle nous apaiser en lui donnant la place qu'elle mérite, elle nous parle, soyons courageux envers nous-même : écoutons là.



Attention : (je suis actuellement dans une phase pas très stable tant au point de vue psychologique, qu'au point de vue philosophique, donc je dis peut-être des conneries Very Happy )

okapi
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Democrite le Ven 23 Mar 2012 - 12:28

Non, non Okapi, dans ce que je ressens tu ne dis pas de connerie Surprised
Oui Freebird, je comprends ce que tu veux dire.

Je perçois bien cela, je comprends qu'il y a des émotions sousjaccentes à appréhender, et voire même j'en ai identifié certaines. Je ne vois pas comment y répondre : par la symbolique ? par un changement de comportement ? Ce dernier point est particulièrement mal aiser... par un approfondissement de sa connaissance de soi ??

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Freebird le Ven 23 Mar 2012 - 13:15

Le changement de comportement, ça devrait venir après..

Non, il s'agirait plutôt de, comme tu dis, approfondir ta connaissance de toi. Mais puisqu'on ne peut vraiment se connaître, on devrait plutôt qualifier ça d'analyse.

Te poser les questions que j'ai déjà citées (Qu'est-ce que je devrais faire, qu'est-ce que je regrette d'avoir fait)

Et aussi :

-Est-ce que j'ai peur de reproduire certaines erreurs du passé ?

Essaye de voir dans quelles circonstances tu angoisses le plus, et peut-être trouveras-tu des éléments de réponse. Ensuite, il faut essayer de rationaliser pour comprendre qu'il n'y a alors pas de raison d'angoisser.

Moi je ne crois pas à la psychanalyse, je dirais plutôt qu'il faut essayer de savoir consciemment ce qui crée tes angoisses dans la vie concrète.

Et boire une bonne tisane le soir avant d'aller au lit ! Laughing

Enfin j'essaye de t'aider comme je peux, si tu as d'autres questions n'hésite pas (même MP le cas échéant).

PS : j'espère que c'est bien à moi que s'adressait ta requêtre .. Embarassed

Freebird
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 22
Localisation : Changeante !

https://www.facebook.com/freebeak

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par asoémay le Ven 23 Mar 2012 - 13:24

Personnellement, quand j'ai une angoisse provoqué par la réalité et la frustration de mon imagination, je me calme énormément en regardant une photographie : paysage, volcan. Le hic c'est que certaines me renvoient à ma frustration, alors j'en choisie une qui n'évoque pas trop le bonheur absolue, enfants animaux j'évite comme la peste sinon je repars en crise de nerf.
Les films "sans grandes idées" m'aident un peu même si parfois des réflexions intenses en ressortent.

asoémay
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : imagineria

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par asoémay le Ven 23 Mar 2012 - 13:27

Je rejoindrais également Freebird, connaitre le détonateur est un luxe que nous devons cibler. Affronter ces angoisses comme nous affrontons nos cauchemars pour en ressortir triomphant et diminuer son impact jusqu'au prochain dommage nerveux.
On vivra toujours avec car ça nous définis en partie.
L'angoisse je l'aime finalement, car elle me rappelle que je ne suis pas un mouton, que je suis sensible et consciente de ce qui m'entoure.

asoémay
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : imagineria

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par live_and_let_live le Sam 31 Mar 2012 - 0:12

Pendant des années, j'ai géré mes angoisses grâce à la musique, grâce à laquelle, je me fais des petits trips en technicolor HD, encore plus kiffants que sous substances illicites car bien consciente et sans effets secondaires désagréables, juste l'apaisement. Le hic, c'est que depuis que je vis avec mon hombre, qui s'avère être une vraie marmotte, la question de la musique la nuit, même en sourdine, pose problème. Les écouteurs m'empêchent de dormir, donc, quand la fonction sleep coupe la musique, je me retrouve seule face au calme relatif du HLM (bruits d’ascenseurs, de portes et de volets qui claquent d'éclats de voix, odeurs de friture et de tabac frelaté). Bon, j'ai bien droit à des massages occasionnels fort agréables, mais hélas, rarement au moment où j'en ai vraiment besoin, c'est à dire, le soir après le boulot.

Du coup, ces derniers temps, sans mes anxiolytiques de prédilection, j'ai eu tendance à me réfugier dans les excès de nourriture, et comme ils se sont révélés assez peu efficaces (ce ne sont que de mauvais erzatz, après tout), ces dernières semaines, je recommencé à avoir des montées d'angoisse, au point de me retrouvée il y a 15 jours si tétanisée que pas moyen de bouger, mon chéri a cru que je faisais un AVC (je suis à risque), et quand le SAMU est arrivé, les secouristes m'ont pris ma tension, elle était au plafond! le reste de mes exams étant normal; ça a été direct chez le psy!

Moralité, désormais, je me garde un soir par semaine pour moi toute seule, sans corvées ménagères, en musique et l'insomnie, si je veux!

live_and_let_live
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 36
Localisation : Rennes

http://www.audrismes.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Invité le Sam 31 Mar 2012 - 15:32

Se promener en nature, dans un parc, rester près des arbres et les entendre bruisser.
Sentir l'herbe sous les pieds, lorsqu'il fait assez chaud pour ça. Marcher pieds nus où je peux le faire.



Là, je tiens ensuite un bon moment avec une bonne réserve de force morale, mentale, et je deviens mon ancre, je peux aussi m'en servir pour ancrer les autres ou leur redonner de la stabilité.



Déconnectée de la nature, déconnectée d'un lieu de vie "vivant", je ne suis plus si vivante et mon mental, mes forces peuvent dégénérer.
Il arrive la même chose aux tribus habituées à vivre en Nature. Tous les maux de la Terre leur arrivent ensuite après un certain temps. Psychologique, ou maladies, fatigue, énervement etc...


Bref comme tout humain vivant en ville... Et décideur du Destin du Pays, à la place de tout le monde, imposant ses choix au lieu de "servir". Sleep
(cherchez l'erreur)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Polaris le Dim 1 Avr 2012 - 22:30

fleurblanche a écrit:
ikg a écrit:Je vais courir, ou me dépenser physiquement en tout cas (danse, marche à fond), au bout d'un moment la fatigue physique calme un peu la crise d'angoisse.

+1, très efficace, testé.

Et aussi : aller au bout de l'angoisse. Contrairement à l'anxiété, l'angoisse a une (des) source(s) précise(s) (des faits/situations vécus, ou entendus, ou attendus et craints...)
Aller au bout de l'angoisse c'est-à-dire pendre le taureau par les cornes et examiner à la lumière crue la source de nos angoisses. Analyser les craintes et les ramener à une dimension plus objective (les arguments en faveur de nos craintes, et les arguments contre) . Et prendre la décision d'agir ou de ne pas agir, mais toujours pour faire évoluer la situation crainte en situation acceptable/plus confortable pour soi. Ma devise personnelle : ne pas laisser pourrir les choses : soit on agit dessus pour les faire évoluer dans le sens souhaité, soit on les accepte. Mon expérience est que laisser pourrir les choses ruine la santé, le moral, l'énergie pour la vie de tous les jours.
J'ai exactement la même expérience que fleurblanche. Pas un mot à changer.

Polaris
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 234
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par souricette le Lun 2 Avr 2012 - 21:53

Wise a écrit:Je m'apperçois, que la tres grande majorité de mes angoisses (irrationelles) sont déclenchées par des informations logiques que je perçois (principalement télé, un peu internet, et gens que je cottoie).
on est bombardé d'informations (vraies ou fausses ou tronquées...) angoissantes. il nous manque les informations sur tout ce qui va bien !
le manque d'informations fait que c'est notre imagination qui prend le relais, et nous crée des croyances encore plus angoissantes...
ne surtout pas faire confiance à nos croyances imaginaires poussées par l'angoisse.
il faudrait que la lutte contre le stress, l'angoisse... soit une grande cause nationale (et d'urgence).

Les médias (la télé) devraient absolument faire des émissions où on interroge des experts pour rassurer les gens.
ce qu'ils ne font pas dutout.
soit ils balancent des choses inquiétantes et mal expliquées, soit rien dutout. tout est fait pour maximiser l'angoisse. c'est aberrant.
pour moi c'est de la torture par désinformation.

Je ne me sens pas en sécurité. c'est précisément ce dont j'aurais besoin.
il faut démonter nos craintes, et être bien entourré.

C'est exactement ce que je pense et c'est l'origine de la plupart de mes angoisses qui ont une fâcheuse tendance à s'amplifier avec le temps. Je ne peux plus écouter les infos ou suivre certains programmes sans que cela soulève chez moi un sentiment d'insécurité très fort, en particulier lorsque je pense à mes enfants et à ce qui pourrait les menacer. Il faudra bien pourtant que je les laisse vivre mais j'ai le sentiment d'être étrangère à tout ce qui peut se passer, comme si toute cette violence du monde dans lequel on vit représentait une menace latente, une sorte d'épée de Damoclès. Le sentiment que çà n'est pas fait pour moi, pour mon équilibre, que l'on ne peut rien contrôler.. J'angoisse sur des scénarios très improbables, mais je ne peux pas m'empêcher de cogiter.
Je crois que les médias se complaisent dans ce climat anxiogène, si l'on ajoute aux infos, aux documentaires et aux reportages, nombre de fictions, de séries toutes tournées autour du crime, de la mort, des autopsies. Les émissions qui ressortent des dossiers, des affaires de meurtres, et comme si cela ne suffisait pas ces reportages qui suivent le quotidien des pompiers, des urgentistes, des soldats, de la police, etc. A y regarder de plus près c'est une aberration, c'est quotidien et c'est de plus en plus dur à supporter pour ma part.
Du coup, je me rabats sur des trucs vraiment pas intellos mais qui ont le mérite de me vider la tête et de me désangoisser un petit moment. Ou alors je regarde Piwi avec mes enfants. "La ferme du bonheur" c'est une thérapie comme une autre! lol

souricette
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 37
Localisation : Gers

http://de-gardia-altissima.chats-de-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par thierry73 le Lun 2 Avr 2012 - 22:04

A mon sens "le cul entre deux sièges" est l'état d'une personne n'ayant pas réussi à faire un choix. Entre annihilation de l'angoisse ou son exploration. Elle reste donc torturée par son indécision, hésitant constamment à prendre une direction définie et souffrant de son incapacité à le faire. A peine partie dans un sens elle regrette déjà son élan et s'arrête, souffrant aussitôt d'être revenue au point de départ, là où pour elle il n'y a que le chaudron bouillant dans lequel elle cuit sans comprendre que les flammes sont attisées par sa propre errance.

Le juste milieu représente à mon sens, non pas la capacité à rester au centre du carrefour sans prendre de décision mais la capacité à ne pas s'identifier à la décision qui a été prise. Le juste milieu est l'endroit duquel l'individu peut observer ses choix ou ses actes sans être lui-même les choix ou les actes. C'est un état d'observation qui fait que l'on peut entretenir la lucidité nécessaire à l'analyse de ce qui est entrepris. Je ne suis pas ce que je fais. Je ne suis pas ce que j'ai décidé de faire. Je le gère mais sans être emporté dans le flot d'émotions, de ressentis, que cela génère.

Pour ne pas couler au milieu de l'océan, il ne sert à rien de nager, il faut faire la planche et observer, saisir chaque instant en se libérant de l'activité. Le nageur aura systématiquement le cul entre deux chaises en décidant de prendre une direction puisqu'il ne sait pas vers où il va. Il va dépenser une énergie considérable à nager et dès lors il ne peut pas s'observer.
Le "planchiste" se laisse porter en mesurant ses efforts et en restant réceptif à tout ce qui l'entoure. Les courants l'entraînent mais ça n'a aucune importance étant donné qu'il ne sait pas vers où il faut aller. Il est donc inutile d'y penser. Agir dans le non-agir revient donc à être inscrit dans le juste milieu.


Il ne s'agit nullement de rester inerte au carrefour d'une décision à prendre. Le juste milieu consiste à ne pas devenir la décision...Chaque fois qu'une préoccupation trop vive nous saisit et que celle-ci implique une décision à prendre nous restons bien nous-mêmes évidemment mais nous ne sommes plus avec nous-mêmes. Nous nous perdons de vue dans les évènements extérieurs. Comme si les actes nous engloutissaient. Ça peut devenir de la peur, de l'angoisse, de la colère, des regrets, de la rancœur, de la jalousie ou du bonheur mas quelques soient les effets, si nous nous perdons de vue, il n'y a plus d'observateur, nous sommes devenus ce que nous faisons. Le juste milieu consiste à ne pas nous identifier à cette décision. Il s'agit donc de continuer à analyser les évènements, avec lucidité et si une autre direction s'impose, il n'y a aucun regret à avoir, il serait inutile de continuer à se fourvoyer, par prétention ou entêtement. Le juste milieu est à la source de la lucidité. Il ne s'agit pas de rester indécis et de refuser l'engagement. Il faut s'engager. Mais celui qui s'engage dans une voie ne devient pas la voie. Il reste une entité homogène. Le juste milieu est une observation de ce que nous faisons. Comme si nous prenions de la hauteur en fait, que nous installions une vision macroscopique de nos actes ou de nos pensées au lieu de nous en étourdir.
Qu'il s'agisse des angoisses ou de la joie, l'attitude se doit de rester identique. Si on accepte de se perdre de vue dans la joie, on ne peut pas se plaindre d'être égaré dans nos angoisses...

thierry73
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 02/04/2012

http://la-haut.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Ranek le Dim 22 Avr 2012 - 16:07

Je vais essayer de t'aider un petit peu en te parlant de mon expérience.

Personnellement j'ai toujours un sentiment qui va et vient et qui me dit que rien n'a de sens... C'est surement ca qui te fais peur.

Un musicien que j'adore a écrit dans une de ses chansons quelque chose qui remet un peu ce sentiment à sa place : "The meaning of life is to give life meaning" Traduction pour les non anglophones "Le sens de la vie est de donner un sens à sa vie".

Ca a tout de suite collé dans ma tete (pour etre franc ce ne fut pas une révélation parce que j'avais ralisé ca avant d'écouter la chanson mais peu importe !) En effet, pour être un grand fan du néo darwinisme je ne vois en ce monde qu'une fatalité. Ta vie est donc à toi et c'est toi qui peut décider quoi en faire.

Il y a forcément quelque chose qui t'intéresse et te donne envie de te lever le lendemain. Si ce n'est pas le cas, c'est surement parce que tu n'y a peut être pas réfléchi. Dans ce cas je te conseille de chercher. Je vois en la vie une opportunité de faire quelque chose qui est au dessus de moi, en effet je trouve très superficiel de faire quelque chose pour soi. On est trop peu de chose pour justifier nos actes par notre propre bénéfice. Je pense que pour que tu sois dans cet état de malaise, tu es assez intelligente pour avoir l'envie de construire quelque chose.

Personnellement j'ai deux passions auquelles je m'adonne très régulièrement : la biologie, et la musique. Les deux me dépassent. En effet la biologie par exemple est quelque chose qui nous gouverne complètement, le comprendre n'est peut etre qu'une envie subconsciente de pouvoir se replacer dans un niveau de compréhension au dela de nos petites vies. De la superficialité des choses quotidiennes pourrait on dire aussi. Parce que franchement, aller faire ses courses ou pas, ca va rien changer. Même si on allait tuer tout un peuple pour la religion ou je ne sais quoi, c'est pas important. C'est cruel, c'est horrible, mais c'est pas important comparé à d'autres choses qui nous dépassent.

Je pense donc qu'avec ta capacité de réflexion, ce qui peut t'aider, pour ne pas dire te sauver c'est justement de trouver quelque chose qui corresponde à ca. C'est en gros ce qui permet de donner un sens à sa vie, parce que si on est pas con il semblé évident que tout, notre existence incluse, doive être au service de quelque chose de supérieur à nous, dans un but d'élévation morale et d'évolution. En parlant d'évolution, beaucoup de gens ici doivent avoir remarqué que rien ne combat mieux l'angoisse chronique que le sentiment d'aller quelque part. C'est la fonction de cet intéret (pour ne pas dire passion) pour ce qui remplit nos journées.


Qu'est ce qui peut te passionner ? Qu'est ce qui peut te donner envie de vivre une autre journée pour t'adonner à cette passion ? A toi d'y réfléchir. Le choix est tellement grand que la vie ne peut etre qu'une chance immense qui nous est à tous offerte...






Au passage le sport induit une activation métabolique, qui permet entre autre de réguler l'activité neuronale. Une sorte de remise à zero finalement, d'ou la perte du stress. C'est comme le sommeil, ca permet au cerveau de se reposer, une sorte d'oubli temporaire qui permet de remettre l'activité neuronale à un niveau plus basal et donc de déstresser. "La nuit porte conseil" dit on. En effet elle calme les émotions qui nous aveugle dans notre jugement au final.

PS : je suis athée les gars. Je dis ca parce que je suis moi même étonné en écrivant ce message de presque donner une définition d'entité supérieure (pour ne pas dire divinité). Mais une divinité, ce n'est qu'un nom donné à quelque chose que l'on définit (quelque chose qui n'est pas forcément conscient...). En y réfléchissant la vision du Dieu chrétien n'est peut etre qu'une simplification humanisée de ce dont je parle, pour une diffusion facilitée dans le monde. N'est Dieu que ce que l'on nomme Dieu, n'est important que ce à quoi on donne de l'importance.

Ranek
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 21/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Son altesse le Poulpe le Dim 1 Juil 2012 - 22:56

Ce qui est "marrant", c'est que chez moi, la nuit est loin de me porter conseil. Il me faut toute une journée pour poser mes angoisses, retrouver un chemin rationnel qui permet à ces angoisses de se dissiper.

Je ne sais pas si mon problème d'angoisse a augmenté depuis que je vais voir le psy. Mais depuis que je vais voir le psy, cette angoisse s'exprime de façon de plus en plus pure, je passe mes week ends à jouer à des jeux vidéos débiles alors qu'un exam ultra important est à deux ou trois jours. Je met deux heures à me réveiller ce qui entame ma scolarité. Mais le soir, je me fatigue, alors l'angoisse ce calme un peu.

Son altesse le Poulpe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 289
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 24
Localisation : Normandie !

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Invité le Lun 2 Juil 2012 - 0:29

flower


Dernière édition par ♥ ♛ Ex - taZZi ♛ ♥ le Lun 15 Oct 2012 - 19:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Son altesse le Poulpe le Lun 2 Juil 2012 - 19:54

Aujourd'hui l'angoisse m'a encore paralysé. J'ai passé une journée à jouer un jeux vidéo stupide. Cette angoisse m'envahit l'esprit au point que je n'arrive plus à penser autrement qu'à ce jeux vidéo. L'angoisse monte dès le moment où je me suis décidé de me mettre au boulot. Une fois que j'ai dévié de mon boulot, j'angoisse alors de plus en plus. A la fin de la journée, je suis une larve et je n'ai rien fait. Je n'ai pas fait de sport, pourtant ça me ferait du bien.
J'éprouve une sorte de culpabilité à bosser. Je ne sais pas si c'est ça le bon mot, en tout cas me mettre à bosser me culpabilise. Les choses parfois me paraissent trop simple, et j'ai besoin de me saborder pour prendre le temps qu'il faut.

Son altesse le Poulpe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 289
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 24
Localisation : Normandie !

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Haruspex le Sam 7 Juil 2012 - 0:48

Moi je gère ça avec du Xanax ou de la Chimay bleue, mais c'est pas un conseil.

Haruspex
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 32
Localisation : Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Invité le Sam 7 Juil 2012 - 1:11

Bon sang mais c'est bien sûr. Que n'y ais-je pas pensé Rolling Eyes
Au choix :
lexomil
alprazolam
bromazepam
lysanxia
diazepam
tranxene.

Ou bien : vodka+spliff+Carmina burana.
Testé ET approuvé Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Invité le Sam 7 Juil 2012 - 9:33

Rien ne marche tant que le sujet d'anxiété est là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question stupide, l'angoisse ça se gere comment?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum