la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Saphodane le Jeu 19 Avr 2012 - 12:07

La sérotonine... Je ne sais plus qui (pardon) sur ce forum m'avait dit (Noumi peut-être ?...) que l'envie de chocolat noir peut traduire un déficit de sérotonine, mal interprété par le cerveau qui veut le compenser par du chocolat (magnésium).

Et aussi, en ce moment, je me gave (bon, un par jour, ça va, je reste raisonnable) de Sérotisol, un composé "100% naturel" censé réduire le stress, les problèmes d'insomnies, etc. Globalement, ça marche plutôt bien avec moi, mais je ne nie pas l'impact éventuel de l'effet placebo dans ce cas précis.

Par contre, ce qui fait tilt, c'est la liste des implications sur le corps et l'esprit que propose Mogwai !
Mogwai a écrit:douleur, sommeil, tube digestif, rythmes cardiaque et respiratoire, température corporelle, vaso-motricité et la vaso-constriction,...

J'ai TOUT là-dedans qui cloche un peu... Je somatise à mort, j'ai des douleurs un peu partout, un sommeil chaotique, des problèmes de digestion, une arythmie sinusale, l'impression d'étouffer très souvent, je fais de l'asthme, présentement j'ai le nez qui coule à mort, et tout et tout... (Oui, je suis hypocondriaque aussi. Et oui, j'ai bien conscience d'être à moitié hors sujet. Je m'en vais... xD)

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 12:12

meunonmeunon reste, flood et hors sujet sont vitaux ici bas, sans désordre on s'y sent seul ^^

je finis deux trois trucs et me penche sur totu ça ça m'intrigue Surprised

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 12:22

A mon avis, tu n'es pas hors sujet non : http://www.talentdifferent.com/1272-1272.html
De l'autisme à la dépression en passant par l'asthme (j'en fais aussi) et les problèmes de sommeil, je pense que cette piste est intéressante et que tes (nos) nombreux symptômes et particularités *pourraient* être reliés à cette hormone... J'attends maintenant les déductions de Flo qui m'a l'air en pleine activité ! Wink

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 12:37

heuu en pleinne activité de recherche d'appart, d'écoute des garçons bouchers, d'enchainnements de cafés, de l'ectures de textes courts, de contemplations hébétées des dossiers cmu/surrendettement, de retouches infographiques, d'interrogations sur la place du continuum lessive/vaisselle vaisselle/lessive au sein d'une société mono-individuelle désorganisée occupée à décorner les coins cornés... et d'archivage des articles concernés pour le moment oui ^^

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Helix le Jeu 19 Avr 2012 - 13:34

Si tu veux, je te décharge de l'écoute des garçons bouchers et des retouches infographiques et tu t'occupes du reste :p

Je suis le sujet avec intérêt. Mogwai, tu es super documentée, ça m'est très confortable vu dans quelle état de fatigue et de déprime je suis.

Je me rajoute à votre liste de symptômes (je suis presque un symptôme à moi toute seule ^_^)
Tout s'amplifie avec la déprime/baisse d'activité/fin d'un projet.
Et j'ai vraiment cette impression de subir ça malgré moi, comme en effet quelque chose d'hormonal, un soucis de régulation.

Helix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 37
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 14:06

Tu sais quoi Helix, c'est ce sujet qui me sauve un peu ces jours-ci (merci Flo !), je me documente au fur et à mesure que la conversation avance... (merci Google) et Flo me donne pleins d'idées avec ses liens aussi. Autrement, le reste du temps je suis dans une zone de déprime sévère depuis plusieurs mois, comme tu dis "malgré moi"... (j'ai essayé la cure de vitamine D associé à une exposition au soleil quotidienne, le sirop enrichi en fer, la spiruline, le régime sans gluten,... rien à faire...).
Ca me fait penser que tu peux ajouter le lien entre thyroïde et sérotonine à ta liste Flo. Ca fait plusieurs années que je tente de convaincre mes médecins que ma thyroïde est concernée par tous ces symptômes variés mais comme les bilans sanguins sont 'limites", ils ne cherchent pas plus loin. Maintenant que je sais que je suis zèbre, ça ouvre d'autres perspectives... La thyroïde n'est sans doute qu'un des maillons de la chaîne de "dysfonctionnements". Si vous étiez pas si loin je vous inviterais à prendre un tiens Wink

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 14:11

^^

chez moi c'est un peu la même, sur une grosse phase de déprime s'en arrive à des symptomes comme l'incapacité à articuler correctement, à une sorte de flou cérébral hyperactif prostré :/ assez désespérent sur le coup mais en général un petit rebondissement peu suffire à inverser la chose, ou un bon sommeil, enfin tout dépend y'a une fois ça a duré avec des hauts et des bas mais plus d'un an, entrainant phobie sociale et autres pertes d'estime

ben ça reste mes déductions je suis pas vraiment des plus objectif, j'aimerai bien un neurologue pour en discuter Neutral là je me posais la question de l'équilibre neurones/cellules gliales (encore) et plus particulièrement de celles qui jouent le rôle flic/nurses/infirmières, les microglies

ah oui thyroide je connais bien, ma mère avait des problèmes assez avancés d'hyperthyroidie quand j'étais ado


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 16:51, édité 3 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 14:17

c'est bien ça qui est curieux : ce n'est pas une "vraie" dépression parce que parfois il suffit d'un rien et l'étincelle repart...

Et voilà ce qui sort dans Google (entre autres) quand on rejoint les deux sujets serotonine et cellules gliales : http://www.ed394.upmc.fr/modules/resources/download/ed394/Projets_2011/Maroteaux_ProjetED394_2011.pdf
Etonnant non ? bounce

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 14:20

ata je lis j'étais là dessus
http://www.tdah.be/hyperactivite/TDAH2000111.htm

ooooh ça a l'air intéressant en effet

j'archive tous les liens ici helix:) http://www.zebrascrossing.net/t5949-reflexion-sur-les-mecanismes-physiologiques-a-lorigine-du-thqi#222934

ps : moi ça m'aide à réflechir ^^ http://www.youtube.com/watch?v=Fz3BvpBYM4w

edit : cette histoire de sérotonine/dopamine, d'incapacité de concentration et de pseudo-dépression je la met un peu en relation avec les effets du speed, des amphétamines, qui jouent justement sur ces transmetteurs et dont le contrecoup, la redescente, est très proche des phases 'dépressives' décrites, à prendre avec de bonnes grosses pincettes ^^ :

Effets secondaires dangereux :

Les effets bénéfiques sont rapidement contrebalancés non seulement par les effets non recherchés, mais par des effets secondaires qui se font sentir plus ou moins longtemps :

Maux de tête (souvent dù aux mélanges souvent internes au produit)
Tremblements ;
Céphalées (migraines) ;
Insomnie ;
Incapacité à se concentrer ;
Troubles digestifs ;
Palpitations cardiaques ;
Crampes ;
Hypertension artérielle ;
Effet dépressionnaire ;
Hyperthermie ;
Éruptions cutanées (usage abusif et à long terme).

à noter que j'apprécie particulièrement cette drogue (suis raisonnable tout de même, je dis ça en comparaison aux autres) et ressent peu les effets secondaires
à noter aussi que des dérivés d'amphétamines sont parfois prescrits pour 'aider' les personnes tdah (pincettes)
(et bon je ne devrait probablement pas le dire mais c'est le speed qui m'a en petite partie fait sortir d'une de ces phases de dépression, simplement parce que sous speed je retrouvais envie, créativité, charisme et sex-apeal, m'enfin ça m'a juste aidé dans le sens ou ça m'a fait me dire que si une drogue pouvait m'ammener à retrouver ça je pouvais forcément le faire sans)


Les personnes TDAH présentent plusieurs déficiences du cycle de la dopamine (voir plus bas à quoi sert la dopamine, paragraphe numéro 4), ainsi que d’autres anomalies, pour lesquelles on ne connaît pas encore les gènes fautifs. Parmi les troubles connus:
anomalies structurelles du cerveau: Le cerveau est anormalement symétrique, entraînant parfois des difficultés de perception de l’asymétrie de l’espace (dyslexie). La région du cerebellum vermis, aidant au contrôle des émotions et à la motivation, est rétrécie (Cool. En plus, plusieurs des zones responsables de la production de dopamine sont anormalement petites:
- le cortex préfrontal, qui sert à structurer pensées et actions. C’est le gouvernail du navire.
- le globus pallidus et le caudate nucleus, pédale de frein et pédale d’accélérateur.

Surabondance d’environ 70% du nombre de protéines transporteurs de dopamine (9) sur la membrane des neurones du cortex préfrontal. D’oú l’efficacité comme traitement des psychostimulants. Ils bloquent le transport en retour de la dopamine.

déficience enzymatique (10): le cortex préfrontal produit trop peu de DOPA-decarboxylase. La DOPA-decarboxylase est une enzyme nécessaire à la fabrication de la dopamine. Cette déficience s’atténue à l’âge adulte (11).

irrigation sanguine du cerveau (12) : l’irrigation sanguine de la zone du putamen est anormalement faible. Plus l’irrigation est faible, plus le TDAH est sévère.

Dans le cas du trouble avec hyperactivité/impulsivité, concentration anormale en hormones thyroidiennes T3, T4 et TSH. La cause n’en est pas encore élucidée (13). Mais ce serait un moyen d’expliquer pourquoi il existe deux principaux types de TDAH: déficit d’attention pur, et deficit d’attention avec hyperactivité et impulsivité. Les recherches récentes justifient que le manuel DSM4 distingue deux types de symptômes: ceux liés à l’inattention, et ceux lies à l’hyperactivité/impulsivité (oú intervient en plus la surconcentration en hormones thyroidiennes auxquelles les sujets hyperactifs sont résistants à dosage normal).

activité cérébrale accrue au niveau des lobes paratiaux, certainement pour compenser les faiblesses structurelles et fonctionnelles du cerveau.

il existerait deux traits physiques très fréquents chez les personnes TDAH. à peine détectables, ils ne peuvent pas être considérées comme caractéristiques, et pour des raisons éthiques ne seront pas précisés sur ce document.

grr j'aime pas le tabou ethique de la fin, c'est obscurantiste


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 15:20, édité 9 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 14:30

ah oui, très intéressant ton lien, ça me rappelle que la seule fois où j'ai pris un inhibiteur de la re-capture de sérotonine, j'ai failli sauter par la fenêtre (je lui avais dit pourtant au docteur que j'étais PAS dépressive malgré les apparences !!)

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 15:04

oui, je viens de voir cette phrase trop mystérieuse :
"il existerait deux traits physiques très fréquents chez les personnes TDAH. à peine détectables, ils ne peuvent pas être considérées comme caractéristiques, et pour des raisons éthiques ne seront pas précisés sur ce document." Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 15:10

vui je suis là dessus pour tenter d'en savoir plus http://www.psychomot.ups-tlse.fr/Cosson.pdf
ah tiens ça dit que dans le cvadre du diagnostique d'un tdah le psy doit s'assurer si le sujet à un déficit ou non niveau qi, vais ptet pouvoir passer le wais plus vite que prévu Smile

tu as lu quelque chose sur le rôle sérotonine/dopamine au sein des divers troubles autistiques ? et les caractéristiques biologiques du cerveau autistique en général ? j'y viens ensuite sinon


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 15:27, édité 1 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 15:24

"le gène du transporteur de la sérotonine est considéré comme un bon gène candidat pour l’autisme"
http://www.exploringautism.org/french/genetics/functional.htm
Je ne vois pas de date pour cet article, à creuser...

http://www.autisme.qc.ca/TED/recherche/etiologie/progres-dans-la-neurobiologie-de-lautisme.html
Tout cela est très troublant... Moi j'ai tendance à marcher sur la pointe des pieds (sujet de risée quand j'étais petite), et pourtant je ne suis pas autiste...

"Les rapports décrivant des anomalies auto-immunes dirigées contre la totalité du cerveau, la myéline et les récepteurs de la sérotonine sont contradictoires et généralement non confirmés et, par conséquent, des études encore plus poussées semblent être justifiées."
Où l'on retrouve un lien avec les maladies auto-immunes fréquentes chez les zèbres selon Cécile Bost.
Cet article date de 1998... Faut chercher plus récent Smile


Dernière édition par Mogwai le Jeu 19 Avr 2012 - 15:35, édité 2 fois

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 15:29

dans le cardre du tdah c'est souvent DAT et DRD-4 qui ressortent, comme gènes

d/ les étiologies neuroanatomiques

L'imagerie cérébrle constitue un outilindispensable de la recherche sur le TDA/H. Deux sortes d'anomalies non spécifiques de ce trouble ont étées décelées : les anomaloies porphologiques au niveau des ganglions de la base du corps calleux ainsi que les anomalies fonctionneles dans le sens d'une hypoactivité du cortex préfrontal et du striatum"

j'arrive pas à trouver de quels dysmorphismes ils parlent, ni des contextes d'observtion de ces traits --' apparement ce seraient des traits faciaux mais c'est lourdingue y'a rien d'explicite, j'aimerais juste savoir quelles zones ça touche et si ça peut influer sur par exemple la régulation de ci ou ça, sont relous avec leur éthique

je balance en vrac pour noter

Classification Étiologique du Retard Mental

Malformations de causes inconnues:

Malformations du SNC:

Holoprosencéphalie avec anomalies de la ligne médiane ou associée à
un syndrome;
Anencéphalie;
Microcéphalie: associée à des anomalies chromosomiques ou
résultant d’un arrêt du développement cérébral dû à des causes
prénatales ou néonatales (infections virales, hémorragie
intracrânienne);
Désordre de la migration cellulaire (lissencéphalie, pachygyrie,
agénésie du corps calleux) associé ou pas à des abbérations
chromosomiques ou des syndromes génétiques;
Hydrocéphalie;
Défauts du tube neural

Syndromes Polymalformatifs: Goldenhaar, de Lange, Sotos,

Rubinstein-Taybi


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 15:53, édité 1 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 15:51

"À la fin des années 90, des chercheurs ont découvert que chez les singes et les êtres humains, certains individus ont des gènes qui synthétisent de longues protéines capables de véhiculer beaucoup de sérotonine, alors que d’autres individus sont de petits transporteurs de sérotonine. Neuromédiateur sécrété dans l’espace situé entre deux neurones, la sérotonine joue un rôle fondamental dans l’humeur. Elle stimule les désirs, améliore les fonctions cognitives, et un grand nombre de médicaments antidépresseurs accroissent sa présence dans le cerveau.
« Or on constate que les petits transporteurs de sérotonine sont hypersensibles. Ils réagissent avec beaucoup plus d’émotivité aux épreuves que les gros transporteurs, beaucoup moins sensibles aux événements de la vie »,"
http://www.ethologie.info/revue/spip.php?article54

dans le cardre du tdah c'est souvent DAT et DRD-4 qui ressortent, comme gènes
Ce n'est pas très étonnant vu le lien étroit entre dopamine et sérotonine...


Dernière édition par Mogwai le Jeu 19 Avr 2012 - 16:01, édité 1 fois

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 15:59

du coup de fil en aiguille je pense de plus en plus que ces troubles et la 'douance' ne sont pas forcément liés à la base, mais on pu être retenus ensemble par l'évolution, tout comme ils cohabitent et finissent sur une sorte de symbiose plus ou moins bénéfique chez l'individu au cours de son évolution personnelle

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 16:08

tiens, encore un lien bien sympa grâce à la recherche "sérotonine et empathie"
http://content.yudu.com/Library/A1i8eo/Psihiatruro13/resources/39.htm Smile

Qu'est ce qui te fait dire qu'au final ce n'est pas lié ?

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 16:10

le fait qu'aucun trouble n'induise une intelligence élevée, même si c'est souvent le cas, j'en étais pas sùr jusque là

ce qui serait intéressant c'est d'étudier en parallèle des espèces animales comme le shiba inu, fin les zebres animaux, si y faut y'a absolument ien en commun mais ça m'intrigue

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 16:31

ah ben tiens, je découvre le shiba inu, étonnant Shocked

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 16:46

t'as vu ^^ sont marrants ceux là

je retourne un peu sur sérotonine et autisme, sait jamais
http://www.autisme.qc.ca/TED/recherche/etiologie/progres-dans-la-neurobiologie-de-lautisme.html


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 16:53, édité 2 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 16:53

yep, mais Cf. plus haut, 1998 c'est un peu vieux

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 18:56

celui-ci semble d'actualité, j'aimerai connaitre les différents quotients moyens asperger ça m'intrigue beaucoup, ainsi que les différences entre aspergers et autres autismes

Des études faites sur des jumeaux et des familles montrent que la génétique joue probablement un rôle important chez les sujets qui ne présentent aucune association pathologique médicale identifiable. Plus de 90 % des jumeaux monozygotes présentent un diagnostic concordant - mais pas nécessairement dans la sévérité - tandis que la concordance chez les jumeaux dizygotes et les enfants d'une même fratrie est inférieure à 5 %. L'influence génétique semble particulièrement importante dans le syndrome d'Asperger, peut-être parce qu'il a un meilleur pronostic que le désordre autistique et qu'il est plus souvent compatible avec une vie autonome et la possibilité de procréation. Une récente revue suggère que la transmission est susceptible d'être polygénique. Ce qui est hérité n'est pas précisé, car le mode de transmission suit rarement celui de la transmission génétique Mendélienne classique. Peut-être que celle-ci, au moins chez certains autistes, consiste en une susceptibilité anormale face à l'influence environnementale infectieuse, immunologique ou stressante.

La majorité des enfants dans le spectre autistique sont déficients mentaux mais, de façon caractéristique, leur profil cognitif est irrégulier, avec quelques compétences préservées par rapport aux déficiences souvent sévères des autres habiletés. Dans un échantillon suédois, un quart des enfants avaient un QI en dessous de 50, près de la moitié avaient un QI entre 50 et 70, et un tiers avaient un QI au-dessus de 70, résultats conformes avec ceux des autres études. Le profil cognitif typique est un subtest dispersé, généralement avec de meilleures habiletés de perceptions visuelles non verbales que verbales, bien que le modèle opposé soit fréquent dans le syndrome d'Asperger.

Alélluia !
8. Neurochimie et neuro-immunologie

Les résultats dans ces domaines sont assez préliminaires et nécessitent d'être intégrés d'abord à une théorie unifiée de l'autisme. Les déterminismes empiriques des réponses aux drogues modifiant le comportement ont influencé le sens des investigations, cependant, de meilleures connaissances neurochimiques sont nécessaires pour concevoir une psychopharmacologie plus rationnelle des comportements les plus troublants de l'autisme. Les réponses favorables aux antagonistes des récepteurs de la dopamine tels que l'halopéridol et les phénothiazines suggèrent l'implication de systèmes dopaminergiques mésolimbiques. Malheureusement, les mesures des métabolites de la dopamine dans les liquides organiques ne concordent pas.

Il y a cependant très peu de preuves d'une contribution de la noradrénaline même si, à fortes doses, le propanolol peut réduire les crises comportementales spontanées, alors que les substances noradrénergiques comme les amphétamines peuvent provoquer des stéréotypies. Pour sa part, l'attention portée sur le métabolisme sérotoninergique provient de plusieurs observations. Certains sujets autistes ont des taux élevés de sérotonine dans les plaquettes alors que les taux de métabolites de la sérotonine dans le sang, l'urine et le liquide céphalo-rachidien sont inconstants et ne sont pas liés à la sévérité de la maladie. Plus récemment, des mesures de la sérotonine à l'aide d'anticorps des récepteurs de la sérotonine ont rapporté la présence d'hypersérotoninémie dans l'autisme, mais pas dans la déficience mentale, et ont noté la liaison entre le transporteur de la sérotonine et l'autisme. Chugani et ses collaborateurs décrivent chez 7 garçons autistes une diminution unilatérale de la synthèse de sérotonine dans la région thalamique et frontale et une augmentation de sa synthèse dans le noyau denté cérébelleux controlatéral. L'efficacité de recapture spécifique de la sérotonine grâce à des substances inhibitrices telles que la fluoxéthine, la fluvoxamine et la sertraline réduisant les stéréotypies et la persévérance observée chez les patients qui ont des troubles obsessifs/compulsifs, a incité l'utilisation de ces substances dans l'autisme.

L'association de l'augmentation des taux d'endorphines endogènes aux comportements d'automutilations fréquents ont induit des essais de Naltrexone résultant en un modeste succès. Panksepp et Herman ont établi une théorie qui pourrait englober la plupart des anomalies biochimiques comme les changements hormonaux tels que la diminution des niveaux d'ocytocine impliqués dans l'altération de comportements sociaux. Un rapport unique faisant part des niveaux élevés de la protéine acide fibrillaire gliale dans le liquide céphalo-rachidien chez des enfants autistes et un autre rapportant les niveaux bas des molécules d'adhésion des cellules neuronales dans le sérum, demandent à être vérifiés.

L'idée que les mécanismes auto-immunitaires affectant le cerveau puissent jouer un rôle dans l'autisme a été inspirée en partie par des constats que, chez certains enfants, la régression autistique survenait à la suite d'une maladie infectieuse non spécifique. Aussi, certains parents sont convaincus que leur enfant va mieux quand il est soumis à une diète, même si l'évidence empirique est élémentaire. De plus, il y a des rapports signalant des anomalies du complément liées à l'antigène leucocytaire humain. Les rapports décrivant des anomalies auto-immunes dirigées contre la totalité du cerveau, la myéline et les récepteurs de la sérotonine sont contradictoires et généralement non confirmés et, par conséquent, des études encore plus poussées semblent être justifiées.

je vous aurais bien invité pour l'apero aussi, y fait soif ^^

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par ♡Maïa le Jeu 19 Avr 2012 - 19:31

C'est clair, du bon travail d'équipe (si si Hélix, ça compte aussi les encouragement ! Wink ), ça mérite un apéro !
Il est sexy ton dernier avatar, j'aime I love you

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Helix le Jeu 19 Avr 2012 - 19:57

Ah mais oui, je vous suis et vous encourage !! (et j'ai donc le droit à mon verre ! drunken )

Helix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 37
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Wam le Jeu 19 Avr 2012 - 22:33

ben on se refait un apero quand vous voulez !

helix si tu penses à des déductions hésites pas, je nage en plein apprentissage de ces pans de la neurologie pour ma part, c'est vraiment brumeux ^^


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 19 Avr 2012 - 22:48, édité 1 fois

Wam
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: la longueur du titre de ce sujet devant être comprise entre 10 et 225 caractères : Ola

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum