Rebondir après le deuil

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Renarde20 le Jeu 7 Fév 2013 - 8:24

La douleur bien souvent rend étanche, elle prend toute la place, nous envahie, nous ronge.

Chaque expérience est unique et singulière, on ne peut guère soulager quelqu'un de sa douleur par notre propre expérience, sinon à lui montrer qu'un matin le soleil brille à nouveau, différemment mais à nouveau ...

Je te souhaite le meilleur, prends soin de toi ...

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par lorette le Jeu 7 Fév 2013 - 21:37

Neutral oui renarde je pense comme toi que le soleil finit toujours par briller, j'en suis convaincue mais pas pour moi maintenant, la mort approche plus vite que prévu parfois, il y a d'abord les ténébres à passer et peut être que c'est par les ténébres qu'on voit le soleil. mais je finirai par le revoir, c'est ce qui me tient. merci à toi Very Happy

lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Bird le Sam 20 Avr 2013 - 0:26

Parfois on n'a pas de mots, simplement cette sensation au coeur de soi.
L'absence n'est pas toujours "nommable"...

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Nightchilddelanuit le Sam 20 Avr 2013 - 4:18

Dites, c'est pas très réjouissant tout ça !

Je voudrais savoir un truc: Pourquoi êtes-vous tristes lors du deuil d'un proche ?

Lors des deuils de mes grands parents et d'e quelques autres connaissances, je n'ai pas ressenti d'émotion particulière. 'enfin peut etre un peu triste, mais rien de grand, ni larme, ni rien de surprenant quoi). Je ne sais pas dire si je suis un monstre, si j'étais encore a ce moment la en inhibition intellectuelle et émotionelle (je le suis encore un peu), ou si je suis sur la voie de la sagesse ^^


La philo m'a appris a ne pas considerer les relation et les personnes commes des objet de conssomation. Dailleurs j'ai toujour du mal avec l'adjectif possessf des membres d'une famille : MA femme, MON fils... Chaque etre a sa liberté propre. On fait juste un bout de chemin de vie ensemble, c'est tout.


La spiritualité et l’ésotérisme m'ont appris que la mort n'existe pas vraiment (du moins pas en tant qu’arrêt de la conscience).

(Et pour cux qu ne jurent que par la belle et sacro-sainte science officielle, les EMI/NDE et les OBE tendent a prouver selon moi, de la veracité, ou du moins de la forte possibilité que cela soi une réalité).

A lire: le Tao-te-king. Superbe texte qui éclaire bien le fait (la théorie ?) que tout est en mouvement dans l'univers, la mort et la vie, le jour et la nuit... Rien ne s'arrete vraiment, mais tut se transforme...

Les "Morts" continuent leur existence sous une autre forme.

(la seule tristesse que je ressent c'est quand je pense aux suicidés , ceux que j'ai connu, mais aussi tous les autres, car cela reste une mort a part... )


(Mais je respecte les croyances des matérialistes et je respecte leur souffrance, je voudrais juste comprendre... ).

Bonne journée a tous Smile

Nightchilddelanuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 25
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par lorette le Sam 20 Avr 2013 - 8:39

bonjour à tous, je suis venue sur ce post déjà, à l'epoque j'accompagnais mon mari très malade et ce depuis 13 ans, je savais que la mort approchait et je parlais de ténébres, je me demandais aussi comment j'allais réagir car j'avais peur de ma future réaction.

alors voilà, je l'ai accompagné jusqu'au bout, il est vrai que la qualité des derniers moments aident à la qualité du deuil, n'empêche que quoique l'on pense de la mort, quelle que soit l'idée la façon dont on perçoit le deuil, il y a une grosse différence entre ceux qui en ont une idée et ceux qui l'ont vécue , j'ai été dans ce cas, j'en ai d'abord eu de nombreuses idées ......puis je le vis maintenant depuis un mois et demi (d'ailleurs excusez mon ton qui peut ne pas convenir, je suis encore sous le choc mais j'avais envie d'en parler quand même avec vous - avec qui voulez vous que j'en parle ?)
- j'ai eu de longues années pour imaginer ma vie avec et ma vie sans mon mari,
- j'ai anticipé tous les scenarios possibles, j'ai en quelque sorte essayé de me préparer
- je n'ai pas appris du jour au lendemain sur un coup de fil qu'il était mort,

ces details ont aussi leur importance,

n'empeche que des deuils j'en ai connus comme tout le monde et de bonne heure dont mon père à 16 ans et là du jour au lendemain

je sais bien aussi que tout ne s'arrete pas après la mort ni pour le defunt ni pour nous, j'ai d'ailleurs des signes de lui mais n'empêche que je suis incapable de penser comme toi nightchilddelanuit, j'aurais souhaité être comme toi mais y'a proche et proche, le jour ou il est parti, je suis restée là avec mes deux jeunes enfants et je peux t'affirmer qu'une partie de moi est morte à jamais aussi ce jour là, ma vie va se reconstruire, c'est vrai, je verrai la lumière c'est vrai, je ferai encore plein de belles choses oui sans doute, la motivation reviendra, ma vie sociale ne s'est pas arretée mais une partie de moi est partie avec lui, chose qui ne m'est pas arrivée avec les autres deuils parce qu'il y a à mon sens "proche" et "proche"
et je ne suis aucunement matérialiste, n'empêche que le deuil ne connait aucun repit de ce coté là.
et inévitablement je sens que je suis déjà en train de changer et je me rends compte que des phrases bateaux et connes entendues avant ont aujourd'hui plus d'importance comme "tu verras, tu as des enfants, tu n'auras pas le choix", ben oui c'est vrai parce que j'ai envie de mourir tous les jours mais pour eux je ne peux pas alors ça fait un jour de plus de passé pour moi ou encore "il faut laisser du temps" ça oui aussi car tu es tellement épuisée à tous les niveaux que purée va en falloir du temps si t'as un minimum d'espoir de revoir la lumière.

un deuil est et reste un deuil, les souffrances reviendront toujours ponctuellement, différemment, et il faudra avancer avec, on en est transformé, enrichi au final je pense mais ça passe quand même par la douleur.

en revanche je suis convaincue aujourd'hui que tous les futurs deuils (sauf si ça concernait un de mes enfants) qui me toucheront ressembleront à ceux de nightchilddelanuit. je pense que le plus dur deuil de ma vie se passe maintenant.

voilà merci de m'avoir lue, évidemment je ne vais pas bien et intelligents que vous êtes, vous me comprendrez et me pardonnerez ce que j'aurai mal exprimé.



mais

lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Renarde20 le Sam 20 Avr 2013 - 9:00

Lorette Long hug Long hug Long hug Long hug Long hug

Aucun mot n'est à la hauteur, juste de l'énergie pour t'aider à avancer, à te relever et un jour à pouvoir à nouveau apprécier tous les petits bonheurs de la vie.
Une part de toi est partie avec lui mais une immense part de lui continue à vivre en Toi ...

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Nightchilddelanuit le Sam 20 Avr 2013 - 9:35

Lorette, tu a des signes de lui ? Quel genre ? Médiumnité, rêves ? Sa m'intéresse fortement ça ! bounce

Peut être que j'ai réagi comme cela car cela concernait des grands parents que j'aimais bien mais que n'aurait peut être pas été pareil si sa avait été ma sœur par exemple avec qui j ai vécu plus souvent et plus longtemps.

Mais pour mes grands parents, tous deux morts des suites d un cancer (dont un à cause de l'amiante qui détruisait lentement les poumons de mon pépé... Je me souviendrais longtemps de son dernier appel, j'ai quasiment rien compris à ce qu il disait, je pense qu au fond de moi je devait me douter de se future fin ..).

Enfin tout sa pour dire que , prenant la mesure de leur souffrance physique sur terre , je n ai pas eu trop de mal à penser qu ils sont mieux la ou ils sont.
(En plus ils "ont bien vécu " je trouve, ils sont forcément dans la Lumière ).
Pour nous croyants, je ne vois pas pourquoi être triste, vu que je pense qu ils sont montés vers la Lumière . Au contraire comme dirait Maître Yoda "réjouit toi plutôt pour tous ceux qui retournent à la force, ni les pleurer , ni les regretter tu ne dois."


Bon courage à toi

Nightchilddelanuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 25
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par lorette le Sam 20 Avr 2013 - 10:45

merci renarde, oui j'essaierai de te contacter par mail ou tel mais je fais partie de ceux qui pratiquent l'isolement dans les cas durs, en fait, "rien ne me parait utile à quoique ce soit alors à quoi bon ?" est la phrase que je tourne en boucle.

rassurez vous, ce sont des cycles quand même, 1 jour bien, 3 jours mal et le temps passe comme ça, il parait que c'est normal.

nightchilddelanuit (ton pseudo est long....) je suis d'accord avec toi, il est mieux là ou il est, je disais moi même ça ne peut pas durer comme ça, faut qu'il soit soulagé mais on laisse partir tout en voulant retenir, pour soi certes mais on ne se sent jamais prêt à partir comme je ne me suis pas sentie prête à rester en même temps.

lui est mieux c'est certain, ça fait partie des signes reçus. mais ces signes je ne veux pas les mettre ici en public, je vais passer pour une dingue et chacun a ses croyances. envoie moi un mp si tu as des questions, je repondrai.


lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Invité le Sam 20 Avr 2013 - 12:09

Non tu passeras pas pour une dingue lorette (en tout cas pas devant moi !).

Je rejoins les messages de night' que j'aime beaucoup, et le tien aussi lorette quand tu dis que ce deuil sera celui qui sera le pire.. c'est dur de dire ça mais j'ai pensé ça aussi à la mort de mon frère aîné (et je le pense toujours... ce sera le deuil le pire de ma vie et pourtant j'avais déjà perdu mon père).

Je te comprends tout à fait... Long hug Pour Toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par lorette le Sam 20 Avr 2013 - 12:51

Wink merci à vous pour vos réponses et votre soutien.

lorette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 43
Localisation : entre chaque note de musique qui me fait respirer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par anianka05 le Sam 20 Avr 2013 - 13:05

Il existe des livres écrits par Karen Katafiatz, qui s'intitulent "Un temps pour..."
Ils traitent chacun d'un sujet différent, il y en existe un pour le deuil.

Ils sont petits, contiennent juste une ou deux phrase par page avec des jolis dessins illustrant les propos. J'ai eu celui pour le pardon, ça a été une bouée pendant de nombreuses années et beaucoup de larmes à chaque phrase lue.
Il faut se laisser pénétrer par le texte.

Je préviens: il y a des références à Dieu, mais ce n'est pas l'essentiel, si vous n'êtes pas adeptes, ne vous attardez pas sur ce détail.

Courage

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Nightchilddelanuit le Sam 20 Avr 2013 - 13:59

Mais de rien on est la pour sa aussi ^^

Au fait , un truc à partager: quand j'étais petit et jusqu a y'a quelques années (avant les décès de les grands parents) je me demandais comment j allais réagir à la mort de ces derniers. Je sais c biezare mais je sais pas je me demandais si j allais être triste ou pas, qu'elle expression du visage j allais prendre.

Je sais pas je me mettait une sorte de pression pour "bien jouer mon rôle" d enfant triste devant la mort.

Bizzare non ? ^^

Nightchilddelanuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 25
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebondir après le deuil

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum