Débat et clash en famille...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat et clash en famille...

Message par Angeal le Jeu 9 Fév 2012 - 20:36

Yop !

Bon voilà il y'a maintenant un petit quart d'heure comme tous les soirs je lance des débats à table et comme tous les soirs je suis seule contre tous donc comme tous les soirs ça finit en clash (cette fois-ci mon beau-père me menaçant de me défenestrer...bien sur tout est normal en revanche je n'ai point le droit de le traiter d'abruti fini...).

Le débat du soir portait sur Jeanne D'arc !

Je me suis permise de soulever l'hypothèse que ce soit une légende, donc bon d'après ma mère la personne aurait existé mais n'aurait pas été une femme.

Voulant aller plus loin car partisane du Doute Cartésien (tant que y'a un doute y'a matière à réflexion ! C'est ma devise. ) J'ai donc continué en posant l'hypothèse qu'il était possible que tout ceci soit romancé, au moyen-âge il était très courant d'inventé des mythes, des épopées car étant partisans des romans de chevalerie, comme les chevaliers de la table ronde etc...Je me suis alors dit que peut-être ils avaient inventés un Héro de la guerre de cent ans purement fictif. Je ne dit PAS que cette personne n'a jamais existé mais peut être est-ce une possibilité....

Pour toute réponse j'ai donc eu droit à des: "Si tu commence comme ça tu peux tout remettre en doute, arrête de te poser tout un tas de questions inutiles." J'ai aussi eu droit au yeux levés aux ciels de mon beau-père comme si j'étais la dernière des imbéciles, ce qui m'a profondément énervé et m'a donc fais tenir des propos surement un peu blessant à son égard...ce qui a envenimé les choses au possible jusqu'à cette fameuse menace de défenestration...enfin je préfère en rire maintenant !

Je poste donc ici pour avoir votre avis sur la question et je l'espère, que la défenestration à mon égard n'est pas dans vos coutumes ^^

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Invité le Jeu 9 Fév 2012 - 21:26

17 ans... Hum tu devrais quand même déjà savoir quels sont les sujets à ne surtout pas évoquer à la table familiale. Laughing Laughing
Les symboles font partie de cette catégorie. Jeanne est un symbole. Alors pas touche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par leiloo le Jeu 9 Fév 2012 - 21:41

Vagues souvenirs que je préfère évincer de ma mémoire, j'ai quelques années de plus !!
Mais dernièrement encore j'ai osé ne pas être révoltée par l'inégalité humaine à travers le monde puisque qu'elle était aussi vieille que le dit monde justement !
J'ai été traitée d'insensible, de sans coeur et j'en passe... mon père a joué l'arbitre entre ma belle mère et moi avant qu'elle explose et qu'elle n'aille plus loin dans ses compliments !!!!
Il est des gens pour qui on est vraiment des extra terrestres....

Pour en revenir à ton sujet, je suis aussi partisane de la "mise en doute" sur la pucelle ou autre chose.

Ne lache pas une miette, garde ce formidable esprit qui te garde à l'abri d'une vie de bon mouton !!

leiloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 48
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par azul le Jeu 9 Fév 2012 - 22:03

halala, les embrouilles de familles, toute une histoire ! En ce qui me concerne je suis très impulsif en interne, par contre ça ne se voit que très rarement de l'exterieur, ou alors pas aussi intensément que dans ma tête. Ca crée surement un décalage résponsable de pas mal de mes embrouilles de famille. Je connais bien l'énèrvement dont tu parles, même si dans mon cas les choses sont un peu diffrérentes, je n'ai pas de beau père ( enfaite y'a ptet même pas de différence, jpeux pas vraiment comparer ). Voilà en gros, comment ça se passe chez moi, j'ai pas d'exemple concret, simplement des sortes de schémas types.

D'abord j'ai deux de mes frères on un âge proche du miens. Le premier, l'ainé, a 20 et pendant des années il a joué le rôle de l'aventurier, a pris la tête des opérations. Par exemple, le jour où je suis rentré au collège, le simple fait de savoir que mon grand frère y était passé juste avant moi m'a aidé à me sentir mieux. Etant très timide, j'étais vraiment rassuré de marcher derrière lui, pour lui c'était dur, mais il a fait le travail comme on dit ! En grandissant j'ai commencé à prendre un peu plus les devants, donc de derrière j'ai commencé à jouer des coudes pour passer à côté de lui et on est entré dans une période pendant laquelle on s'est beaucoup disputé. Je ne compte plus les fois où il savait qu'il avait tord mais il continuer à forcer pour voir jusqu'où je pourrait aller. Résultat des courses on s'est souvent battus pour des trucs complétement cons il faut le dire. Aujourd'hui ça a changé, on a chacun pris la température de l'autre, et notre relation est beaucoup plus calme. Par contre on a pas énormément de discussions profondes, les rares fois où ça arrive il m'avoue à demi-mot et assez vite qu'il pense ne pas être assez intelligent comparé à moi pour qu'on parle ensemble. C'est pourtant à des km de la vérité et je sens bientôt ça va être à moi de l'aider, comme pour payer ma dette envers lui de l'ancienne époque. ( bon je dérive un peu, et jm'attarde aussi, mais à défaut de parler de tout ça avec lui, ça me fait du bien de le dire ici, désolé !). Ensuite y'a l'autre frère, 16 ans, alors lui, n'ayons pas peur des mots, c'est un enculeur de mouches ! Je débat énormement avec lui et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a une grande tendance à l'opposition. Parfois j'ai l'impression qu'il ne cherche qu'à prouver que les autres ont tord sans rien derrière. Enfin si ça n'étais que ça pourquoi pas, on peut toujours réfléchir derrière pour trouver quelque chose de meilleur; mais avec lui souvent on dit la même chose mais avec des mots différents et ça ne lui va pas, c'est soit selon ses conditions soit rien du tout. C'est très frustrant parcequ' il a une pensée très riche et au fond je sens bien que chacun peut apporter à l'autre. Lorsque ça arrive c'est frais, mais souvent on se prend le choux pour rien et finalement je fini par partir à la chasse aux mouches moi aussi ... Un des points particulièrement positif c'est qu'on parle vraiment de choses très diverses et variées, il m'étonne beaucoup mon frère.
Après y'a mon père, alors lui c'est particulier, il m'a vu dans mes années dorées, celles où je brillait à l'école, ensuite il m'a vu dans mes pires années celles ou on m'a fait entendre que l'étape suivante c'était l'hp ou la prison. Depuis peu il m'a fait comprendre qu'il n'a jamais douté de mes capacités et il m'incite toujours à réfléchir plus ou différement, ce qui fait que je débats beaucoup avec lui ce qui me fait très plaisir. Puis pour ne pas s'arrêter là, il a vraiment beaucoup de savoir et j'adore l'écouter parler. Bon c'est vrai que parfois lorsqu'on discute j'ai l'impression qu'il ne voit où je veut en venir ou pense que j'ai tord mais il me laisse continuer pour m'encourager à aller au bout de mes idées. Bref j'adore

Après y'a ma mère, mais la c'est un cas très compliqué, elle est jeune, j'ai 18 ans elle en a même pas 40, c'est très difficile. Je ne sais même pas comment parler de la chose, c'est avec elle que j'ai le plus de problème.

azul
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Laurinette le Ven 10 Fév 2012 - 0:07

J'ai eu récemment quelques emportements sur des simples questions de rhétorique... Je m'insurgeait contre le monopole des banques, les frais exorbitants... Quelque peu malmenée il y a quelques temps en termes d'aggios et autres punitions financières. Ce qui me choquait (et me choque toujours d'ailleurs) c'était le fait que pour un découvert d'un Euro en dessous de la limite autorisée, ça puisse me coûter plus de 60 euros. 20 Euros de forfait parce qu'ils ont refusé un prélévement, puis 20 euros parce que finalement ils l'ont remprésenté et accepté ce coup-ci, plus 20 euros forfaitaires parce que j'ai dépassé mon autorisation de découvert. 60 Euros qui forcément me feront défaut le moins prochain dans mon budget serré et contribueront à faire encore baisser le niveau de mon compte et engendrer d'autres frais...
Bref, quelqu'un m'a soutenu que je n'avais rien à dire parce qu'en ouvrant le compte j'avais signé les conditions d'utilisation, et que ma signature valait accord.
J'ai soutenu qu'un accord ne signifie pas une acceptation, j'étais forcément d'accord parce que c'était la condition pour ouvrir le compte, et que j'ai besoin d'un compte en banque, mais je n'accepte pas le bien fondé de ces conditions.

Y avait rien à faire, cette co**asse lobotomisée que a passé sa vie à travailler dans une banque justement, m'a juste balancé sur un ton très méprisant que de toute façon c'était de ma faute, je n'avais qu'à pas dépasser mon découvert.
Là pour le coup, je crois que si on avait été en étage je l'aurais foutue par la fenêtre.

Laurinette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 247
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 47
Localisation : Dans les vignes de Champagne

http://www.moncoindetable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 0:26

Hey =)

Je comprends que l'attitude fermée de ta famille te saoule mais permets moi de te dire que soulever l'hypothèse que Jeanne d'Arc soit une légende c'est un peu...... Suspect
ça aurait été Jésus à la limite....mais Jeanne d'Arc c'est 1400/1500 donc on a relativement pas mal de preuves............................pour ne pas soulever cette hypothèse.
Après si tu veux partir sur un débat là-dessus juste pour la réflexion, un peu d'intrigue tralala (le doute quoi comme tu l'as écrit plus haut), pour cogiter quoi, je pense que c'est pas la peine de faire ça avec ta famille parce qu'apparemment c'est pas leur truc, ou alors explique leur plus clairement ton intention ! Enfin pour des personnes "âgées" (ouais c'est limite xD) les trucs un peu abracadabrantesques ça passe pas souvent .......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 0:29

Et sinon moi je préfère à la défenestration la roue tournante, ou la décapitation avec bourreau, ouais ça j'pense que c'est pas la peine de le remettre en doute, ça a vraiment existé Laughing 2nd degré Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Spoot le Ven 10 Fév 2012 - 1:38

Le truc c'est que, quand tu dis "en plus, c'est possible que son histoire soit principalement romancée", les gens se disent que tu mets tout en doute, et que tu penses qu'elle a pas existé. Quand toi tu veux juste dire "c'est marrant, on a le mythe qui existe et auquel tout le monde croit alors qu'on est pas sûrs, il y a un point intéressant derrière", les gens se disent "elle fait sa crise d'adolescence et elle veut nous faire passer pour des cons en nous expliquer qu'on a tort".
Le point est qu'ils se sentent agressés.

En gros, je te conseillerais de discuter après coup avec ta mère, et de lui expliquer qu'ils ont pas compris ce que tu voulais dire. Surtout, en discuter sans parler de cette histoire de Jeanne d'Arc (en plus je comprend pas trop, en Suisse, tout le monde sait que Guillaume Telle et Arnold von Winkelried sont principalement des mythes).

Spoot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 05/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 2:49

;


Dernière édition par bibab-M-J-M- le Ven 21 Déc 2012 - 1:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Eolinne le Ven 10 Fév 2012 - 10:01

Pendant mon adolescence, j'ai enchainé les clash avec ma famille, à presque tous les diners.
Petite explication de ma situation à l'époque (pas si lointaine) : J'ai deux frangines, une plus agée de deux ans, une plus jeune de deux ans.
A partir de l'age de 10 ans environ, ou peut-être avant, mais je ne m'en souviens plus, j'ai commencé à poser beaucoup de question. J'avais souvent un avis très tranché sur une question, et je voulais en parler, m'expliquer, me justifier, et avoir un débat construit avec mes parents surtout, mais aussi si elles le voulaient, avec mes soeurs. Mon objectif était avant tout de débattre, je voulais qu'on écoute mes arguments, et qu'on m'expose des contre-arguments, pour pouvoir à la fin avoir une idée aussi proche que possible de la vérité du sujet abordé.
Le problème était que mes parents n'avaient pas que ca à faire, on était 3, ils ne pouvaient pas s'occuper que de moi, et je ne pouvais pas monopoliser le temps de parole aux dépents de mes soeurs. Du coup, ils ont adopté (et le regrettent aujourd'hui) la technique du "Oui, tu as raison". Pas d'écoute, pas de contre-argument, et je n'avais plus aucune possibilité de rebondir. Ca fonctionnait plutôt bien pour me faire taire, mais c'était au combien frustrant, et ca a déclanché un paquet de clash, chaque fois où je refusais d'en rester la, moi quittant la table en larmes sans finir de manger.
Tout ca a duré jusqu'à mes 18 ans environ, puis je me suis hâtée de quitter la maison familiale avec le premier petit copain venu, pour fuir ce manque de dialogue (manque de bol, le petit copain en question était encore pire, niveau dialogue, mais c'est une autre histoire).

Aujourd'hui, avec quelques années en plus, et beaucoup de recul sur la question, je me rends compte que mon caractère ne laissait pas vraiment d'autre solution à mes parents, puisqu'on était 3 gamines et qu'on avait toutes les trois besoin d'attention. Evidemment, j'aurais préféré que les choses aillent autrement, pouvoir discuter pleinement avec mes parents et mes soeurs à cette époque, mais je me rattrape à présent très bien, on arrive à avoir de beaux débats animés, sans un mot plus haut que l'autre, mais avec tout un tas d'arguments toujours très intéressants !


Je ne pense pas pouvoir conseiller quoi que ce soit, car ma situation était très différente (mes parents ne m'ont jamais menacé de quoi que ce soit), mais j'espère que ce témoignage apportera au moins un peu d'espoir.

Eolinne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 28
Localisation : Lyon / France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par boule-d-ombre le Ven 10 Fév 2012 - 11:15

perso avec mes parents ca depend de leur humeur quand nous ne sommes que tous les trois enfin sauf certains sujets bien sur ou la si ca vient c est sur que l echange va finir de maniere orageuse de maniere previsible (avec des remarques tu es naif, coupe de la realite,etc etc).
par contre en public la souvent ca devient ma fete mon pere quoi que je dise tentera de me prouver que j ai tort ( d ailleurs ma mere s y met aussi mais moins souvent) ce qui donne parfois fins de conversation tres houleuses avec isolement de l un des protagonistes (devinez qui c est ....... qui a dit moi que je lui offre sa sucette de la victoire) .
Le resultat ne se fait pas attendre cote discussion je ne dis presque plus rien (au moins je ne suis pas contrariant) quand ils sont la ou sur certains sujets . Angeal vu que j habite au rdc si tu veux te faire defenestrer je te preterais une fenetre de la maison avec plaisir (sauf une celle de ma chambre)

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par boule-d-ombre le Ven 10 Fév 2012 - 11:18

ah oui angeal une chose d apres certaines enquetes et decouvertes recentes certains scientifiques se demandent si jeanne d arc n etait pas un homme et surtout de quel milieu elle/il provenait car les bergeres qui connaissent l art de la guerre savent lire et obtiennent la confiance des nobles (oui il y a du avoir pas mal de meches allumees par les forces mission impossible)

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Helix le Ven 10 Fév 2012 - 11:36

Mon copain m'a dit avoir lu un livre qui remettait en question pas mal d'épisodes de l'histoire notamment Jeanne d'Arc. D'après ce livre, ça a été romancé. Je lui demanderai les références.
Sinon, j'ai arrêté les débats en famille car ça partait toujours en clash, surtout avec mon père.

Helix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 129
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 37
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Angeal le Ven 10 Fév 2012 - 18:18

Ouahou merci pour vos témoignages ça fait plaisir Smile

Je vois que je ne suis pas la seule en tout cas ça rassure et dorénavant je me tairai plus je pense....ma mère est alerté de mon comportement en plus donc Go chez le psychiatre --"

Mais bon, en ce qui concerne l'existence de Jeanne d'Arc en fait, comme je déteste avoir tort, j'ai été chercher un maximum d'infos sur le net pour m'éviter de partir sur de mauvaises pistes (enfin j'accepte de me tromper mais que en dialogue interne disons, puisque c'est tout de même moi qui trouve la bonne réponse au final héhé) et donc les seuls choses vraiment juste est signé sont des éléments du procès, donc OUI la personne de Jeanne d'Arc à existé et était même une femme je pense, mais je pense qu'il y'a en fait 2 personnes différentes ! Les documents du procès ne mentionnent pas qu'elle a combattu, mais qu'elle aurait apporté une précieuse aide au roi pour gagner la bataille, je pense donc que cette fameuse Jeanne d'Arc était une conseillère (déjà trèèèsss exceptionnel pour l'époque) mais que le chevalier commandant des troupes était un homme, et que le mythe s'est construit en fusionnant ses deux personnes ! Car sincèrement, j'ai déjà eu l'occasion de porter une épée, une Vraie ! Croyez-moi vous la traînez par terre mais vous la soulever pas...ou de quelques centimètres à deux mains je parle en tant que fille ! Alors je ne pense pas qu'une simple jeune femme d'à peine 18 ans ai été capable de non seulement porter une armure mais aussi une épée. Et oui commandé des troupes encore moins probable...déjà qu'aujourd'hui c'est dur pour une femme d'accéder à certains grades dans l'armée à l'époque c'est impossible !

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Saphodane le Ven 10 Fév 2012 - 19:07

... Elle pouvait très bien s'être forgé une épée courte. Et/ou se l'être fait forger.

Moi c'qui me dérange le plus dans sa légende, c'est l'amitié sulfureuse avec Gilles de Rey.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Angeal le Ven 10 Fév 2012 - 20:10

Ouip mais reste quand même le soucis de l'armure dans ce cas là, impossible de faire une armure plus légère à l'époque, l'aluminium n'existait pas :p

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par boule-d-ombre le Dim 12 Fév 2012 - 15:18

une ascendante de rambo ? ou de schwardegedener (gouvernator ) epe a peu pres 15 kg et armure 30 a 40 kg (je crois je sous estime la) bref des gens tres doux pas du tout bourrins (il y a en a un que je plains c est le cheval quoi que l ecuyer devait etre fort avec un ouvre boite) comment une femme aurait pu se deplacer et meme se battre avec une armure et/ou une epe qui pesent plus que son propre poids (non ca n etait pas une nageuse est allemande)

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Nuage le Mar 14 Fév 2012 - 7:46

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/mysteres-de-jeanne-d-arc/

J'y avais jamais réfléchi. Mais c'est vrai que cette histoire est peut-être simplement de la propagande comme les armes de destruction massive en Irak et autres manipulations.

Nuage
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Saphodane le Mar 14 Fév 2012 - 8:29

Bah, faut bien garder en tête qu'elle avait beau avoir 17 ou 18 ans, elle n'était peut-être pas une frêle jeune femme de 50 kg, hein... Elle pouvait très bien faire dans les 80 kg et être bâtie comme une charpentière. Regardez par exemple les quelques photos qui nous sont parvenues de Martha Jane Canary. C'est un exemple assez concret de femmes à coui**es suffisamment costaude pour tenir le choc, hein.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par ahlala le Mar 14 Fév 2012 - 8:42

Chez moi ça clashe aussi ... enfin le peu de fois que je les vois, j'essaye de me contenir.
J'ai plus de la trentaine (l'âge où on commence à vouloir que cette donnée reste floue ... m'voyez) et je rends peu visite à mon bout de "famille". En fait, ma soeur et ma mère.

Adolescente, j'ai eu le plus grand mal à ne pas entrer en conflit avec la tribu, inutile d'imaginer quelque chose à remettre en doute, ou de lancer un débat, il me suffisait de les écouter, de les regarder vivre pour trouver matière à me sidérer, me révolter.

J'ai patiemment attendu mes 18 ans pour partir. J'ai sorti mon père de ma vie rapidement. Mais je ne parviens pas à couper les ponts définitivement avec ma mère et ma soeur, ce sont deux gouffres d'incohérence, de mensonges, d'arrangements avec la vérité, de mauvaise foi, à en rendre fou un schizophrène.

Elles ont le sens de la mise en scène, sont de vraies comédiennes. Je peux me retrouver à écouter un de mes souvenirs raconter par l'une d'elle, où elle se donne ma place. Je peux aussi subir les foudres de jugements, que moi même je ne me permettrais pas une seconde d'énoncer. Je peux tour à tour me retrouver l'ennemi, ou l'alliée. Elles me prennent à partie, pour témoin ... j'ai tous les rôles mais jamais le bon. Il me suffit encore une fois de les écouter pour avoir du sang dans les oreilles.

Alors parfois, ça clashe ... ça clashe quand je relève une énième incohérence (mon seuil de tolérance a des limites, il y a des choses que je ne parviens pas à laisser passer). Ça clashe aussi quand je ne suis pas d'humeur à encaisser les pics sans broncher.

J'ai renoncé en partie à trouver un moyen de pouvoir dialoguer de manière constructive avec elles. C'est un deuil de tous les jours.

Heureusement, j'ai un petit frère avec lequel c'est totalement différent, une vraie famille à lui tout seul. Avec lui, je me rassure sur ma santé mentale, et réciproquement. On se raconte les détails, on arrive l'un l'autre à démêler le vrai du faux, l'enrobage, et ça nous permet de ne pas devenir dingue.
Je remercie la vie de m'avoir donné ce repère.


Merci de ne pas me citer, le peu que j'écris j'aime pouvoir me dire que je peux l'effacer.

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par tyler le Mar 14 Fév 2012 - 21:06

Ouais connait ca aussi.
Défenestration, sympa le beau pére, ne surtout pas bousculer des certitudes etablie, voyons!.
Moi, c'est carrément de taré que l'on me traite, de fou, la dernière en date, après une explication avec ce qui ma servit de mère; et bien, c'est que je j'était dans une secte. Shocked
Quant à la parenthèse(travail, groupe potes...°) là, j'ai trés vite laisser tomber, incohérent, hypocrite, avec des valeurs toutes relative, critiquant les effets et leurs conséquence mais chérissant les causes.

Enfin bref, moi je laisse tomber, j'ai pas trouvé l'interface entre eux et moi, je reste avec mes pensées, mes délires, seule au milieu de tous, seul dans ma téte, seul avec mes sensations, seul avec mes émotions, seul avec ma sensibilitée et à ma facon(singulière)d'appréhender ce et à ces mouvements du"monde".
On peut dire que c'est un aveu de faiblesse.

tyler
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par tyler le Mar 14 Fév 2012 - 21:13

Désoler pour les fautes, le fond sera compris.

tyler
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 621
Date d'inscription : 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par dreamliner le Sam 12 Mai 2012 - 16:11

Et est-ce que vous n'aviez pas l'impression que vos parents étaient ouvert d'esprit tout en sachant quelquepart qu'ils sont complètement fermés et du coup vous vous sentiez obligé de débattre avec eux comme si ils étaient ouvert? je veux dire qu'on peut avoir des pressions psychologiques qui poussent à discuter avec des gens rigides en s'interdisant de les considérer comme rigide.

dreamliner
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : une plus grande efficience par delà les océans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Angeal le Sam 12 Mai 2012 - 16:32

dreamliner a écrit:Et est-ce que vous n'aviez pas l'impression que vos parents étaient ouvert d'esprit tout en sachant quelquepart qu'ils sont complètement fermés et du coup vous vous sentiez obligé de débattre avec eux comme si ils étaient ouvert? je veux dire qu'on peut avoir des pressions psychologiques qui poussent à discuter avec des gens rigides en s'interdisant de les considérer comme rigide.

Oui c'est vrai qu'il y'a un peu de cela...enfin disons qu'on a toujours "l'espoir que..." histoire de se persuader qu'on est pas seul, qu'on sera finalement compris puisque notre pensée nous semble logique dont on se dit que l'autre la trouvera tout aussi logique.

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par dreamliner le Sam 12 Mai 2012 - 17:03

oui mais ce genre de parents peuvent être considéré comme ouvert par l'entourage, j'ai par exemple un ami qui m'a dit qu'il faut que je discute avec mes parents et qu'on trouve toujours un compromis cad qu'il n'avait pas vu qu'ils étaient fermés d'esprit.

dreamliner
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : une plus grande efficience par delà les océans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat et clash en famille...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum