Banalité affligeante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Banalité affligeante...

Message par petrolette le Jeu 2 Fév 2012 - 8:56

J'ai longtemps hésité avant de me "présenter" ne sachant pas trop quoi mettre en avant, tant mon histoire perso n'a que peu d'éclat. Enfin bon bref, ne serait-ce que pour être conforme aux normes sociales en vigueur sur ce forum comme ailleurs voilà de quoi étayer mon profil : 42 ans, mariée, 3 enfants, venue à la douance par eux (THQI) qui sont suivis par Terrassier himself.

En plein questionnement comme d'hab mais avec une très forte volonté d'aller mieux ce qui pour moi signifie tout simplement trouver un moyen de déconnecter de temps en temps.

Connue pour être championne du monde pour l'intégration sociale.... mais souffre de ne pas être authentique dans ces relations : je suis bien intégrée en apparence parce que je m'adapte exactement à ce qu'on attend comme image de moi dans tel ou tel groupe. Autrement, je passe ma vie à gérer une caméléonite aigüe qui montre que tout va bien ... sauf que.

Parents dans l'enseignement, parcours moyen pour enfant modèle, aujourd'hui s'ennuie après 3 mois dans un boulot mais CV admirable en apparence (dans l'apparence et la superficialité, je me décerne sans hésitation la médaille d'or). Ai commencé une thérapie sérieusement avec enfin un psychiatre digne de ce nom (après de multiples tentatives infructueuses qui ont tourné court faute de combattant de taille suffisante), pas simple tous les jours, notamment parce que je dois en permanence pendant la consultation me contrôler pour ne pas mentir / enjoliver / jouer avec lui sur ce que je sais personnellement de lui (ben voui, j'ai "enquêté" sur sa vie perso avant de commencer), bref on y arrive tant bien que mal et je crois qu'il n'est pas dupe, ça fait du bien.

A oui, petit trait spécifique : je me demande sérieusement si malgré une enfance de gauche et totalement athée, je ne suis pas en train de me questionner sur une orientation spirituelle qu'elle quelle soit pour trouver une béquille moins inacessible et faillible que peut l'être mon psy...

petrolette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Mor_IsH le Jeu 2 Fév 2012 - 9:46

Bonjour Petrolette.

J'aime pas trop catégoriser, mais chez les Z, l'autocritique confine souvent à la dépression de soi-même ... Par exemple, j'ai moi aussi un super CV, un super poste et je suis pourtant toujours entrain de sentir que je suis un imposteur, pas du tout investi dans ce qu'il fait ... je n'y crois pas. Mais de toute façon, comment croire à des systèmes aussi mal foutu, aussi injuste, aussi grossier ... Smile

On peut peutêtre trouvé des réponses (spirituelles) à toutes ces impostures dans la philosophie ... En tout cas j'essaye ....

Peut être que ta bataille personnelle sera de ressentir ce qu'il y a vraiment au fond de toi, de renouer contact avec ce qui te fait vraiment plaisir, plaisir à toi - pas aux autres- ce qui te fait vibrer ... ce qui te singularise.

En tout cas bienvenue. Tu verras, c'est parfois agréable de lire les expériences des autres et de dissoudre un peu sa solitude. ça donne des pistes Wink

Une petite citation de Cioran pour finir: citations
« N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi. »

Et une petite dernière que je trouve très amusante:
"Il y a des gens si bêtes, que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude."

Well'cum !

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par petrolette le Jeu 2 Fév 2012 - 9:53

Excellentes tes citations... Je note ! Effectivement pour le ressenti, c'est ce sur quoi je travaille actuellement avec mon psy : fermée, blindée, verrouillée à triple tours que je suis car difficile d'apparaitre comme un bloc de pierre à l'extérieur et une véritable fontaine à l'intérieur. C'est plus simple en apparence de se dire froide, orientée business (je suis directrice commerciale => la honte) que de montrer à l'extérieur que je suis un vrai chamallow. En gros il n'y a que mon mari (c'est déjà pas mal !!) et mon psy qui me connaissent, c'est consternant. Mes parents n'en parlons pas, je suis toujours passée pour qq'1 sans coeur, limite tueuse machiavélique, ils n'ont jamais rien compris !

Je te rejoins aussi pour l'imposture permanente ressentie. Quoique de mon côté ça serait plutôt : comment ça se fait qu'avec toutes mes capacités, je n'arrive pas à faire plus ou bien comment j'ai fait pour en arriver là (bonne situation) avec toutes les faiblesses que j'ai !!!

petrolette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Waka le Jeu 2 Fév 2012 - 11:06

petrolette a écrit:
Connue pour être championne du monde pour l'intégration sociale.... mais souffre de ne pas être authentique dans ces relations : je suis bien intégrée en apparence parce que je m'adapte exactement à ce qu'on attend comme image de moi dans tel ou tel groupe. Autrement, je passe ma vie à gérer une caméléonite aigüe qui montre que tout va bien ... sauf que.

Tu sais, j'ai eu la chance de rencontrer plein de zèbres du fait de mon parcours, des gens avec qui je pouvais être moi-même. J'étais la plupart du temps avec eux, ce qui fait que je me suis construite en tant que moi-même, je sais qui je suis et ca me permet d'être bien dans mes bottes.

Pour autant, lorsque je retourne dans une population non-zebrée (ce qui est nécessaire car c'est quand même la majorité des gens et qu'on ne peut pas se marginaliser.. quoique je dis ca mais j'ai des amis qui le font), je suis obligée de reprendre ce masque de 'normalité', car je sais que la plupart des non-zèbres ne comprendraient pas plus qu'avant mes blagues, mes réactions, ma logique. Je pense que c'est a moi de m'adapter, car j'ai la capacité de le faire. Ce choix n'est plus si pesant si tu trouves le moyen de passer suffisamment de temps avec des gens avec qui tu peux être toi-même. Et ce n'est pas un comportement hypocrite, c'est rendre service à tout le monde, car en reprenant ce masque, tu parait accessible tout en étant quelqu'un de fiable et qui ne juge pas (car tu as compris qu'il faut prendre l'autre tel qu'il est, du fait de ton propre parcours), et les gens se tournent vers toi lorsqu'ils ont besoin d'être écouté, et tu es heureux de pouvoir les écouter sans les juger, ce qui les apaise.

Bref, je souhaite à tous les zèbres de trouver leur équilibre, parce c'est possible !

Bienvenue, j'espère que cette savane te permettra de rencontrer ceux avec qui tu pourras être toi-même.

Lili

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par siddhartha le Jeu 2 Fév 2012 - 11:08

petrolette a écrit:Enfin bon bref, ne serait-ce que pour être conforme aux normes sociales en vigueur sur ce forum comme ailleurs voilà de quoi étayer mon profil : 42 ans, mariée, 3 enfants, venue à la douance par eux (THQI) qui sont suivis par Terrassier himself.

Et si tu faisais autrement ? Very Happy Tu as surement les ressources en toi pour retourner la façon de voir les choses, alors pourquoi ne pas tenter de te laisser aller un peu ? Tu dois avoir plus de créativité que celle que tu t'autorises non ? En tout cas si tu souhaites tenter le coup, tu auras la place pour le faire par ici.

petrolette a écrit:(ben voui, j'ai "enquêté" sur sa vie perso avant de commencer), bref on y arrive tant bien que mal et je crois qu'il n'est pas dupe, ça fait du bien.
Very Happy Et ça te fait quoi d'affronter l'altérité sans préjudice pour toi-même ?

Je trouve ta présentation touchante. Bon courage à toi dans ta recherche d'aller mieux. Et bienvenu à toi dans ces parages chaleureux où il fait bon laisser laisser sortir ses rayures inavouées. rendeer


siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par petrolette le Jeu 2 Fév 2012 - 11:21

@ Wakalili : j'ai eu une période "rencontre du 3ème type avec d'autres Z"... soirée Mensa, rencontres IRL de certaines personnes de forums spé etc etc... mais là aussi j'ai été déçue. Pour être honnête (ne me tirez pas dessus à boulets rouges), je ne me suis pas vraiment reconnue car les personnes rencontrées avaient un fonctionnement identique certes mais des pathologies que moi je n'ai pas et qui m'ont fait peur. Par ex, je ne suis pas "au fond du trou", je n'ai pas fait de TS, je n'ai pas d'addiction particulière (mon post était "d'une banalité affligeante"....), rien de tout ça, or tous les autres étaient des cas graves !!!!
Du coup j'ai eu peur que l'étiquette Z rime automatiquement avec "cas patho" et ça, ce n'est pas moi. Juste un gros dégoût de tout et une mésestime perso (bon ok, c'est pas rien !!!).

@Siddharta : le fait que le psy ait vu en moi PARCE QUE j'ai bien voulu lui montrer est en fait une grande fierté : c'est la première fois que je suis honnête avec qq'1. Bon ok, c'est qd même son boulot, il n'a pas de mérite, quoique..... j'apprécié qu'il me dise que je le perds parfois. Il essaie de me valoriser, moi je rétorque en montrant que mes capacités très fines d'analyses me servent aussi à démonter myself et mettre mes faiblesses en exergue, mais c'est un bon psychiatre. Il tient bon. (dans les 2 sens donc). Sauf que je suis trop à 200 % sur cette aide qu'il m'apporte et que je sais que je vais bientôt être décue (comme à chaque fois) donc je cherche aussi autre chose => peut on être déçue par la spiritualité ???

petrolette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Mor_IsH le Jeu 2 Fév 2012 - 11:44

Z rime souvent avec écorché vif, rebels .. Mais pas forcement avec cas sociaux Wink

J'ai eu de la chance, je suis tombé sur un psycha Z ... Je suis sincère et j'ai pas besoin de lui raconter la messe. Parfois il me soutient. Parfois je me fais chier avec lui. Mais dans tous les cas, il est de bons conseils, il m'empêche de m'enterrer sur moi-même. Je vois un peu mes rdv hebdommadaires comme aller au sport. Pour faire une bonne gymnastique de l'esprit. De celle qui de temps en temps m'ouvrent des nouvelles portes.

On est toujours déçu si on recherche un absolu ... notre condition n'étant qu'une suite de nouveaux paradigmes ... de nouvelles arborescences.

Jamais satisfait ... toujours pleins de nouvelles questions, toujours tout remis en cause.... après ça peut devenir un moteur ... perso, je sais qu'il me faut toujours de la nouveauté pour éprouver du plaisir. Il me faut des films qui m'émeuves, des expos, du sport, des bons bouquins .... mon esprit est insatiable de nouvelles idées, de nouvelles pistes. Et quand je lui donne pas à manger ... Et bien il me le fait savoir par une sorte de petit malaise qui grossit, qui grossit, qui grossit ...

Quand à être soi-même ou pas .... Vaste sujet. Je ne suis pas moi-même avec ma copine. Et pourtant elle m'apaise. Je ne suis pas moi-même avec mes parents. Et pourtant ils me recadrent. Je peux être moi-m^^em avec certains copains (z ou non-z) qui sont capable de m'écouter, de délirer avec moi.

De toute façon, on a toujours l'impression d'être incompris ... alors qu'on ne se comprend déjà pas nous même ... C'est le chien qui se mord la queue !

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Waka le Jeu 2 Fév 2012 - 12:36

Ah ok.. bon pour le moment j'ai encore jamais rencontré des gens via mensa ou le forum (je suis loin), donc je sais pas. Moi je les ai rencontré dans un autre contexte, et non tous les Z ne sont pas en déroute... certains ont eu plus de chance que d'autres.

Rappelles toi juste que le but n'est peut être pas de trouver des gens qui ont le même fonctionnement que toi (on est tous différents), mais plutôt des gens avec qui tu pourras simplement être toi même, ce qui est un peu différent...

(même si je conçoit qu'il puisse être plus facile de se lâcher si on sent que la personne qui est en face nous ressemble... mais il faut donner le temps au temps).

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par petrolette le Jeu 2 Fév 2012 - 13:00

Wakalili a écrit : "Rappelles toi juste que le but n'est peut être pas de trouver des gens qui ont le même fonctionnement que toi (on est tous différents), mais plutôt des gens avec qui tu pourras simplement être toi même, ce qui est un peu différent..."

Bon sang, mais c'est une évidence et pourtant je ne l'avais jamais perçu comme ça !!!!!!!!!!! Bon il ne me reste qu'à me trouver un congrès de psy à mon écoute, juste pour moi, cool comme objectif Laughing
Sans rire, ça m'éclaire un peu ce que tu dis là.
Sauf que finalement c'est une question de tolérance alors ? Et je reviens à ma question initiale : est-ce que les croyants qui ont par définition une bonté d'âme sont plus tolérants face à quelqu'un de différent ou c'est un leurre ???


petrolette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Mor_IsH le Jeu 2 Fév 2012 - 14:08

C'est un leurre moraliste, issu de plus de 2000 de civilisation judéo-chrétienne.

La bonté, la compassion, la tolérance ... ce sont des choses propres à chacun.

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Waka le Jeu 2 Fév 2012 - 14:13

Oui, je pense que c'est une question d'ouverture à la différence...

Je ne dirais pas que les croyants ont par définition une 'bonté d'âme', mais disons qu'un des enseignements chez les chrétiens (je ne m'avance pas chez les autres) étant en effet de prendre l'autre tel qu'il est, on pourrait s'attendre à ce que ce milieu soit plus accueillant.

Je peux en partie répondre puisque j'ai été élevée dans un environnement très catholique (bien que je ne crois pas vraiment avoir déjà cru en dieu): oui, j'ai eu le sentiment que dans les rassemblements de jeunes autour de la religion, il m'était un peu plus facile de m'intégrer que par exemple au sport ou à l'école. Maintenant, c'est mon expérience personnelle et je ne sais pas si c'est généralisable.

Edit suite au post de Romish : je pense qu'on peut être ouvert d'esprit et tolérant sans jamais y avoir été encouragé, mais qu'encourager à la tolérance ne peut pas faire de mal... et peut être faire gagner quelques tolérants de plus.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par petrolette le Jeu 2 Fév 2012 - 14:28

Tiens ça me fait penser à une vieille connaissance, papa de 2 Zèbres (l'un brillant, l'autre en difficulté) qui trouvait que dans le milieu scout, la proportion de Z était supérieure... Peut-être qu'ils osent là être ce qu'ils sont vu que l'ouverture d'esprit est un crédo ?

petrolette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Waka le Jeu 2 Fév 2012 - 14:39

Ah c'est pas absurde... une gamine ultra zébrée que je connaissais à trouvé pour la première fois de sa vie dans le milieu scout un environnement dans lequel elle s'est épanouie.
Et puis les scouts, c'est encore plus que la dimension tolérance, il y a tout le coté découverte, nature, curiosité.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Saphodane le Jeu 2 Fév 2012 - 20:03

Je viens flooder un peu pour dire que j'ai toujours été fan des Castors Juniors depuis que je connais l'univers de Picsou Mag, et j'aurais voulu faire partie des scout-filles (jamais retenu comment ça s'appelle, en plus j'crois qu'y a deux types de scoutisme en France, l'un qui est recommandable et l'autre un peu moins, niveau tolérance...).

J'avais lu à la bibliothèque de l'école primaire une édition ancienne et vachement bien fichue du Manuel des Castors Juniors pour les enfants.

Saphodane
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3002
Date d'inscription : 24/01/2012
Age : 31
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banalité affligeante...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum