Salut, 214782.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salut, 214782.

Message par 214782 le Mar 17 Jan 2012 - 21:21

Salut.
Me voilà, aujourd'hui je m'inscris pour venir parler avec vous qui êtes déjà là et ceux et celles qui seront là, je lis ce forum depuis un moment et ce soir je franchis la porte comme j'avais fait pour Agoravox.
Je vais essayer de faire court, puisqu'on aura l'occasion de reparler de tout ça en long en large et en travers au cours des posts dans tous les topics, qui suis-je?

Je suis ce gosse qui a grandi de cette façon que certains certaines ici connaissent, (ce qui fait que des fois j'ai du mal à comprendre d'autres ici qui se "découvrent" zèbres à 30 ou 40 ans ça me fait halluciner, mais en fait je peux comprendre que ça peut être possible, c'est pas le plus important), pour moi c'était direct chez le psy, apprentissage, curiosité, innoncence, souillure, idéalisme, solitude, quête de sens, quête de tout, besoin d'évasion, spleen inamovible, Cécilia was the first, un contraste toujours plus grand entre plusieurs plans superposés, des hauts et des bas, they give us answers to questions they don't even know, engagement, désengagement, idéalisme, nihilisme,

de la naissance à 29 ans, après avoir voulu à la fois embrasser le monde et arrêter de penser, une chute lente, longue, tout le monde ne sait pas tout, jusqu'à rassembler mes forces pour partir m'isoler loin en vivant un rêve, et à partir de ces jours être moi, toujours aller vers ma vérité, vers qui je suis vraiment et ce que je veux être,


ce que je veux dire, ce qu'il faut retenir, si j'ai ramené quelque chose à vous dire, c'est que même au plus bas, même si tu sais que personne ne miserait un centime sur toi (et quand tu y repenses ou quand tu entend parler des gens qui jugent ceux qui sont dedans alors qu'ils ne savent pas que toi tu y es passé, c'est difficile à dire, souvent on ne le dit pas, on le dit pour ceux qui savent), donc, même si tu sais que personne ne miserait un centime sur toi, au fond de toi il y a la possibilité de revivre, brutalement ou petit à petit, nous y voilà, qu'est-ce que tu vas faire du premier jour du reste de ta vie.


Après des fois c'est dur encore, tous les jours tu luttes, mais plus rien ne te fais peur, tu c'est moi, moi c'est toi.




Dernière édition par 214782 le Mar 6 Nov 2012 - 13:44, édité 1 fois (Raison : petite mise à jour)

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par ♥ El Castor ♥ le Mar 17 Jan 2012 - 21:25

2
9
5
14
22
5
14
21
5

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Laurinette le Mar 17 Jan 2012 - 23:18

214782 a écrit:

j'ai du mal à comprendre d'autres ici qui se "découvrent" zèbres à 30 ou 40 ans ça me fait halluciner,



Bonjour,

Quand personne ne remarque que tu es différent quand tu es petit, parce que tu essaie désespérément d'être comme les autres parce que tu as compris que c'est ce qu'on attend de toi, et que tu t'en sors pas mal. Quand ado tu te casses la gueule mais qu'on résume la chute à "elle a un gros poil dans la main" et que toi-même tu sens que ce n'est pas que ça, mais que les mots surdoué, zèbre, précoce n'existent pas dans ton vocabulaire, et que même leur concept et leur définition n'est pas arrivé jusqu'à toi. Quand jeune adulte tu fais un mauvais choix et que tu épouses un pervers manipulateur qui parvient à te persuader que tu es "anormale, nulle, hystérique, merdique, conne et moche" et que tu lui es même reconnaissant d'avoir l'extrême bonté d'accepter de s'abaisser à vivre avec toi, même si il te traite comme on n'oserait même pas traiter un rat...
Alors oui, tu peux arriver à 40 ans sans avoir compris.
Et tu peux même t'estimer heureux de ne pas être complètement démoli et d'avoir la chance qu'une conversation, une lecture, une émission ou quelque chose ait fait déclic... Il y en a qui mourront sans savoir.

Désolée mais moi c'est ta phrase qui m'a fait halluciner !

Allez, ne t'arrêtes pas au ton peut-être un peu trop vindicatif de mon post, mais quand je réagis à chaud ça fait toujours ça.

Bienvenue, bises.


Laurinette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 247
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 47
Localisation : Dans les vignes de Champagne

http://www.moncoindetable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Mar 17 Jan 2012 - 23:29

J'ai un peu hésité avant de mettre la première partie de la phrase qui t'as fait bondir, j'avais peur qu'elle puisse être mal prise,
et je n'étais pas sûr qu'ajouter "mais en fait je peux comprendre que ça peut être possible, c'est pas le plus important" suffirait à montrer que je respecte tous les parcours. Je respecte tous les parcours.

Merci, bises

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Laurinette le Mar 17 Jan 2012 - 23:36

ok :-)
Sans rancune !
Copains ?
Laughing

Laurinette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 247
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 47
Localisation : Dans les vignes de Champagne

http://www.moncoindetable.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Mar 17 Jan 2012 - 23:53

Neutral Rolling Eyes scratch Wink

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Mer 18 Jan 2012 - 0:02

Oui, moi aussi j'ai un pote de 35 ans qui va probablement y passer dans pas longtemps sans savoir qu'il est fort probable qu'il en soit.
Je vais peut-être lui offrir le bouquin tiens. Je sais pas s'il arrivera le lire après sa bouteille de rhum 50° mais bon. On aura essayé hein.

Bienvenu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Mer 18 Jan 2012 - 0:05

Merci Le shung'

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par WildZ le Ven 3 Fév 2012 - 21:54

Bienvenue 214782 !
Au plaisir d'échanger avec toi par ici

J'aime beaucoup ton avatar !!! Wink

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Sam 4 Fév 2012 - 0:21

Il n'y a rien comme un Acinonyx Jubatus F. Rex, toi-même tu sais;

merci, à bientôt au détour

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par p2m le Sam 4 Fév 2012 - 0:36

214783

p2m
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2428
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 43
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Thaïti Bob le Sam 4 Fév 2012 - 0:46

Salut !
c'est une forme de date de naissance ? cyclops
ton mot de passe ? ton tél ? ton code pin allez avoue !

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Sam 4 Fév 2012 - 12:20

bonjour et bienvenue 214782 flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Sam 4 Fév 2012 - 13:58

214782 a écrit:
Je suis ce gosse qui a grandi de cette façon que certains certaines ici connaissent, (ce qui fait que des fois j'ai du mal à comprendre d'autres ici qui se "découvrent" zèbres à 30 ou 40 ans ça me fait halluciner, mais en fait je peux comprendre que ça peut être possible,

Bienvenue,

Pour moi, le dressage a été a été à coup de pompe dans le cul, de tartes dans la gueule et de coup de ceinture, suivi fort heureusement par des internats à partir de 12 ans et malheureusement entre coupés par les grandes vacances où l'entreprise de démolition et de laminage reprenait où elle s'était arrêté. Le pire c'était Noël quand par hasard ils rentraient en Europe à ce moment pour une "belle fête" de famille. A 19 ans, j'ai réussi à fuir, vers 40 ans à commencer à comprendre et 50 ans découvrir que je n'étais que normalement zèbre. Tu vois tout arrive.

En ce qui te concerne, je souhaite ardemment que ce forum t'aidera et te transformera comme il est en train de le faire pour moi.

Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Sam 4 Fév 2012 - 15:14

Salut p2m!
Thaïti Bob: loupé!
Merci majorette!

Ours merci, big up à toi,
la transformation est faite, mais je ne me repose pas sur mes lauriers!

A bientôt tout le monde!

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Thaïti Bob le Sam 4 Fév 2012 - 16:53

ah ouais d'acc comme quoi google résoud vraiment tout !

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Lun 5 Mar 2012 - 22:26

Respect214782 ... non non non, ne dévoile rien ... j'adore m'imaginer plein de trucs ... grrrrr sinon, je ne passe plus jamais par ici (euh, bon, ben ça, ça ne regarde que toi, hein, ma grande ... sorry, je me parlais juste à moi-même ... sic !) ... en bref ... bienvenue ... oups, un peu tard pour ça ... alors ... bonne nuit ??? et ... redite ? j'ose ? ... 214782 ... magie mystère et bulles de gomme :-) j'aime beaucoup !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Lun 5 Mar 2012 - 22:32

Ce soir je voudrais "actualiser" cette présentation parce que, en ce moment, tout me rappelle que, comme j'ai pris l'habitude de dire de façon un peu ironique, "just when you think the shit's over, that's when the shit begins",

mais ce soir je laisse l'ironie au vestiaire, parce que ça fait déjà un an et demi; mais ça fait seulement un an et demi; que j'ai réussi à laisser derrière les mauvaises choses, et certaines choses de la vie et du monde qui nous entoure essayent de me tirer vers le bas (non ce n'est pas le poids de ma chaîne en or! Au contraire ce que je porte autour du cou c'est un symbole de mon changement positif).
Je sais d'où je viens, j'y retournerai jamais.

Merci d'avoir écouté, j'ai eu la chance d'avoir du soutien et des exemples, j'essaye d'en être un.


214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Mer 31 Oct 2012 - 1:48

"Ouais gars tout va pour le mieux tant qu'il me reste quelque chose à donner"



à suivre...

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Dim 11 Nov 2012 - 23:35

(extrait d'une correspondance avec une amie):

"Vendredi le Japon a sauvé ma soirée, lundi matin je ne suis pas allé au travail, étant le seul du service présent je me suis permis d'être absent, mardi et mercredi je suis arrivé bien en retard, j'ai rattrapé tout ça, que celui qui n'est pas content aille niquer sa mère. A partir de jeudi mes collègues reviennent au compte-goutte, et j'arrive à l'heure, vendredi aussi, j'ai l'impression de glander, mais je fais un gros et bon boulot, en vrai par moments je glande et par moments je bosse, des fois on ne dirait pas, donc on ne dirait jamais, et pourtant si, c'est mon style, pas de rendement sauf par pics, des creux et des coups d'éclat, comme dans la vie, le quotidien, rien à foutre, je ne fais pas la vaisselle de la semaine, je pense et j'écris, j'ai une vie intérieure, l'éphémère, rien à foutre, l'éternité, peut-être, la durée déjà, là oui, sinon qu'ils et elles remballent leurs effusions, je donne mon sang et je reçois du vomi, j'assume mes paroles et je paye mes erreurs, malheureusement je ne recolle pas les morceaux quand je déconne moi-même, j'ai ma place dans un cimetière, j'ai ma place en HP, mais pour avoir vu ce que c'était en visite je préfère la liberté à l'HP, si je me laissais aller j'aurais un comportement débile je serais sous traitement et tout le monde me plaindrait, et tout le monde me lâcherait, ou peut-être que j'aurais tout le monde sur le dos, alors je déploie beaucoup d'efforts pour ne pas craquer, et puis je ne veux plus rien prendre et j'ai trop d'éthique pour baiser dans tous les sens, j'essaye juste de ne pas trop vivre au-dessus de mes moyens et ne pas rouler trop vite ou plutôt pas trop inconsciemment, et très peu comprennent pourquoi je me couche tard, c'est plus facile de croire que je traîne devant mon ordi que de comprendre à quel point je me prends la tête parfois au point de ne plus pouvoir écrire et ne plus rien pouvoir faire d'autre que réfléchir en écoutant de la musique ou écouter de la musique en réfléchissant. Je pense aux personnes qui comptent pour moi tous les jours, les personnes qui comptent pour moi ça veut dire les personnes qui ont compté pour moi dedans, et tous les jours ça veut vraiment dire tous les jours. C***** était comme ça, malgré toutes ses erreurs avec ses "ex", elle pensait à eux souvent, et elle m'en parlait, et je le sentais qu'elle était comme ça aussi. ***** est comme ça aussi. Des fois on croit que les autres s'en foutent de nous, et si on savait... Juin 2011 K***** s'embrouille avec moi pour un motif futile, j'espère que ça va s'arranger et je comprends que non, je n'arrive pas à croire que mon meilleur pote réagisse comme ça et j'ai déjà la tête à Grenoble et puis je suis un peu abandonnique, je décide de laisser courir, il croit que je m'en fous, s'il savait... et donc vendredi le Japon a sauvé ma soirée, toute la semaine à réfléchir toute la journée et tous les soirs et toutes les nuits et tous les matins dès le réveil, et à en rêver entre-temps, à avancer et clarifier et travailler sur moi et tout ce qu'on veut, et à écrire sur notre relation avec ***** , et penser qu'on aurait peut-être dû être amis et que peut-être que je pense ça (qui est confirmer qu'elle a raison) parce que je n'assume pas d'avoir pris le risque d'une relation sentimentale (et pareil pour elle) parce que ces relations finissent alors que les relations amicales ne finissent pas. Et donc vendredi le Japon a sauvé ma soirée, après le travail je vais à la salle où se trouve l'expo d'un carnet de voyage sur le Japon parmi les avant-premières du festival, après j'hésite devant le passage piéton qui me mène au bus, puis je fais demi-tour, j'erre en quête de beau, des vitrines de galerie, une dans laquelle je rentre, l'âme de la peintre peut-être, elle me répond sur sa statuette en terre cuite, cette plume qui vole devant la cathédrale, les jeunes filles qui me regardent et les femmes qui m'ignorent, comme si j'avais l'air trop jeune je suis vexé mais mon reflet dans la glace derrière la vitrine de cet antiquaire a la classe, puis ce resto japonais dans lequel j'ai secrètement envie de retourner depuis le début de la soirée, comme un but en forme d'idée fixe jusqu'auquel on feint d'errer et d'arriver par hasard, le restaurateur qui pousse toujours ses soupirs en forme de grognement ou ses grognements en forme de soupir, signe non pas d'une lassitude mais d'une concentration toute japonaise, je prends une soupe miso, puis le seul plat que je ne comprends pas, puis un gâteau au thé vert, puis un thé, je prends le temps, ah oui en entrant dans le restaurant il y avait ce garçon qui m'a dit bonjour, à l'allure de nerd, j'aime les nerds, les geeks sont des frustrés qui ne pensent qu'à baiser, les nerds ont un coeur, je me suis installé et ai hésité à lui parler, ça sent le zèbre, ça sent le "fan" du Japon, peut-être qu'il sera dans mon cours, il est pas mal plus jeune que moi et je n'ai pas trop envie qu'il croit que je le drague, j'ai du succès auprès des homos sans l'être, suis-je bi je me suis posé la question, je ne crois pas, tout le long du repas je scrute les bouquins japonais, et les magazines sur le Japon, en feuilletant le bouquin japonais sur les paysages je me rends compte que, toujours plongé dans ma quête de beau, je suis en réalité dans une autre quête, je la cherche, je cherche ***** , et je désespère de la voir dans ces paysages, d'en trouver un qui lui ressemble, ***** est trop particulière, puis le miracle se produit, cette falaise de "strates" verticales fragmentées, c'est ***** , puis ce paysage tout "(nom du pays)ien" c'est son univers, puis cette pagode sa soif d'art et de culture, cette allée dans le parc notre chemin futur, ses larmes du 4 août dans cette cascade, je revis et vis notre histoire dans le désordre, cette lune sur la presqu'île comme la lune sous laquelle elle lisait R. la veille de son retour, enfin cette eau apaisée malgré tous les tourments qui planaient autour, devenus rochers pseudo menaçant figés. Je suis le dernier dans le restaurant, la serveuse part, avant de régler auprès du restaurateur je lui dis totemo oishii deshita pour c'était très bon et/ou c'était "totalement" bon, on discute un peu, c'est comme si on se télétransportait tous deux à la maison. Il n'y a plus de bus, donc 9 minutes de train et un peu trop de marche, mais tant pis, j'entre en apathie et me couche à 4h30. Samedi est positif dans mon comportement je me sens plus moi plus dans l'affirmation de soi tout en le faisant avec respect et une sorte d'honnêteté humble. En arrière tout ça, deux semaines que je me demande où en est ***** , ce qu'elle pense, comment elle est, en me demandant si elle est en HP, si elle hiberne pour se ressourcer chez ses parents, si elle les remet en cause, si elle m'en veut, si elle aussi pense à moi tous les jours, en quels termes, si il serait possible qu'on se parle honnêtement sans tricher, compter sur le temps pour à la fois "dépassionner" et "recoller" autrement n'est pas ma tasse de thé, envie inquiétude attention tournées vers elle. Samedi soir, il est pas loin de 3 heures et demi. J'aimerais répondre à tes questions sur la fébrilité et le pourquoi. Je ne peux pas réellement, à part dire qu'aimer est douloureux, voilà pourquoi on s'en protège, mais c'est impossible, alors on morfle. On encaisse, il y a du beau."


Dernière édition par 214782 le Dim 29 Déc 2013 - 20:33, édité 2 fois

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 19:09

Tes mots, ceux que tu as choisi de déposer ici, ceux que je viens de lire et qui me parlent à moi sans que tu puisses savoir qu'ils me parleraient ... samedi soir ... nuit ... 3h du mat ... le japon a sauvé ma vie, m'a redonné goût à la légéreté ... pas la même vie, pas le même parcours ... tes mots ... ici ... sans le savoir ... pour autre chose .... merci :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Invité le Lun 12 Nov 2012 - 20:13

Je suis revenu te lire, car beaucoup de temps s'étaient écoulés depuis le début de 2012.
Je suis revenu, intrigué que ma petite sœur "virtuelle" (la fratrie est virtuelle, pas la petite sœur...) est passée te poser des mots. Ces mots, ces morceaux de phrases qui dessinent si bien son monde et son univers. Et si elle a pris le risque de t'écrire ainsi, c'est qu'il y avait quelque chose de beau ici.

Alors j'ai lu, plusieurs fois.

Mélange de simplicités et de profondeurs, aller et retours entre le quotidien qui permet la remise en marche, une métaphysique de la vie, l'émotion qui par moment surgit puis s'installe au moment où on peut enfin l'accepter, la penser. C'est très fort, très émouvant. Sans être capable de l'écrire, nous l'avons vécu. Au détour d'un message, recroiser ces moments : un choc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Lun 26 Nov 2012 - 23:50

Je fuse immobile la joue contre mon poing perdu dans mes pensées assis sur une comète, mon sang bout et mes larmes glacées s'envolent donnant aux humains l'impression de voir une étoile filante, trop d'échecs tant de réussites et des asiles encore tellement loins, est-ce l'eldorado ou moi qui s'évapore

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par WildZ le Ven 30 Nov 2012 - 13:43

"Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d'autres elles ne sont rien que de petites lumières. pour d'autres, qui sont savants, elles sont des problèmes. Pour mon buisenessman elles étaient de l'or. Mais toutes ces étoiles là se taisent. Toi, tu auras des étoiles comme personne n'en a..." Le Petit Prince

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par 214782 le Sam 1 Déc 2012 - 2:42

Spoiler:
Vous croyez que je ne réponds pas, mais je réponds

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, 214782.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum