J'aimerais avoir des amis...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Chat potté le Mar 21 Fév 2012 - 11:42

Je suis également dans ce cas la.
Je cherche également à me faire des vrais amis. Je n'ai que des connaissances.
Mon problème à moi, c'est que je donne (énormément) et quand je me rends compte qu'il n'y a pas de réciprocité ( les autres prennent prennent, mais quand j'ai besoin d'eux, y a plus personne bizarement), je coupe court.
Bref, quelle est la solution? Ne plus donner et rester dans des rapports superficiels?
Je ne sais plus trop quoi faire.

Chat potté
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 20/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Mar 21 Fév 2012 - 12:52

Comme les autres, "c'est dingue de voir qu'on est plusieurs à ressentir la même chose".

J'explore quelques pistes pour l'instant. Celle du moment me fait croire que les relations "donneur-demandeur" ou "donneur-rien du tout" ou "demandeur-rien du tout" (peu importe lequel des 2 est zèbre) ne sont pas viables. Je pense qu'on peut trouver des vrais amis chez les gens normaux. Pour ce qu'on a tous l'air d'appeler "amitié", je pense que le seul lien possible soit de type "donneur-donneur". Maintenant il faut y arriver.

Pour moi, il ne peut pas y avoir d'amitié sans confiance (mutuelle), et c'est peut-être cette peur à faire confiance à l'autre qui est source de nos problèmes Z. En ce moment j'ai décidé que je n'ai rien à cacher "parce que c'est mal" et j'ose dévoiler certaines de mes facettes à des gens en qui je n'ai pas encore très confiance; la confiance entre 2 personnes doit s'établir brique par brique et s'il faut attendre que l'autre fasse le premier pas on peut encore attendre quelques printemps.

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Chat potté le Mar 21 Fév 2012 - 14:20

C'est sûr....

Chat potté
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 20/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Trancia le Mer 22 Fév 2012 - 21:09

Je viens de lire les différents messages de ce topic qui me sonnent familier.

L'amitié est une notion très compliquée à définir, certaines personnes considèrent de simples connaissances comme des amis.... ce qui a tendance à me choquer vu le temps que je mets à considérer quelqu'un comme un ami.

Avant de connaitre cette spécificité de 's**d***', je considérais que ma solitude était normale, j'étais trop bizarre et transparent pour que quelqu'un s'intéresse à moi... et je me réconfortais avec cette expression : "mieux vaut être seul que mal accompagné".
Après, j'ai appris à me connaitre et j'ai remis tellement de chose en question que ma solitude et l'acceptation d'être seul en ont pris une claque, je me suis réveillé à 24 ans enfin lucide sur le fait que la solitude est la pire des relations possible. Mais alors comment on fait pour se faire des amis ? Surprised C'est bête comme question finalement mais là est le cœur du problème... actuellement je ne sais toujours pas comment faire même si je fais des progrès.

Malgré tout j'ai un ami proche, ça fait depuis mon entrée à la fac qu'on se connait, mais notre relation a pris un autre tournant depuis que j'ai fait mon mea culpa sur le sujet de la solitude et sur le désire d'avoir des amis, donc depuis peu finalement...

Depuis quelques temps j'essaye de cultiver une relation chère à mon cœur, même si dans ce cas l'amitié ne serait qu'un lot de consolation mais je ne peux pas espérer mieux.... et ce n'est pas facile de cultiver une amitié naissante (et encore moins dans ce cas là), ça demande énormément d'effort surtout quand on est difficile, bizarre, peu convivial et complétement décalé avec les gens autour sur la manière de parler, de s'occuper ou de voir les choses. Il est difficile de savoir si elle me considère comme un ami, j'aimerais bien et je fais de mon mieux mais j'ai rarement rencontré quelqu'un comme elle. Je me suis aussi attaché à son amie et j'aimerais bien aussi garder contact avec elle. Étant en fin d'étude, j'ai peur de les perdre.....

J'entends par amitié une relation vraie en profondeur et surtout basée sur un échange équitable ! Les relations superficielles, ça ne m'intéresse pas. Et il ne faut pas jouer le rôle de psy... ça ne vas qu'un temps ça...

Je considère les gens comme des amis le jour où j'arrive à leur parler naturellement, à être moi sans aucune contrainte ! Ce qui me fait bizarre, car dans toutes relations classiques, j'enclenche le faux-self... Et actuellement, il n'y a que 3 personnes avec qui je vis ça dont l'une est ma psy... Mais finalement je passe encore 90% de mon temps seul car pour eux je ne suis qu'un ami parmi d'autres enfin c'est ce qu'il me semble, difficile de vraiment se fier à sa propre perception des chose... j'aimerais vraiment avoir quelqu'un de très proche donc je comprends très bien ce que vous ressentez.

Sinon, je n'ai aucune recette précise pour trouver des amis.

Le plus dur c'est d'oser aller vers les autres pour déjà faire le tri... il faut éviter les manipulateurs ou les profiteurs et la plupart des gens finalement.... qui ne sont pas à même de réellement nous apporter quelque chose en matière d'amitié. Pour un copinage pourquoi pas, mais en amitié...

Ensuite il faut encore oser et oser...
-oser s'intéresser à l'autre, poser des questions, enclenchait des discussions
-oser se dévoiler (un ptit peu) dans un premier temps à l'autre
-oser sortir même si il y a des gens qu'on ne connait pas (et oui...)
-oser faire des choses dont on n' a pas l'habitude
-oser laisser la peur de côté
-oser attendre... (l'amitié c'est avant tout un échange, il faut que la personne en face montre un intérêt similaire au nôtre)

Après je dirais faire confiance à la sensibilité et l'empathie qui se trompent rarement.
Sauf quand l'amitié passe à l'étape supérieur... là je ne garantis plus rien.

Pour finir, je me répète souvent cette petite phrase issue d'une chanson, quand je suis seul et que j'en souffre, elle me vient directe à l'esprit :
I'm dancing with my loneliness again
feeling it can be my only friend.


...ça ne me réconforte pas... enfin je ne sais pas pourquoi elle m'apparait si souvent, cette phrase a du me toucher et me marquer.

PS : olala j'ai encore pondu un pavé, désolé... Embarassed


Dernière édition par Perpetuous Dreamer le Jeu 23 Fév 2012 - 19:24, édité 1 fois

Trancia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 30
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Mer 22 Fév 2012 - 21:56

j'ajouterai à mon message précédent qu'un ingrédient nécessaire est l'honnêteté dans une relation. Si je ne suis pas honnête avec l'autre, pourquoi le serait-il avec moi? (des exceptions existent...)

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par qwertyuioplkjhf le Jeu 23 Fév 2012 - 0:14

Toujours près à être ami avec qui veux et qui s'y prête...
Courage, la solitude, c'est dur, mais, je te jure que, avoir des amis et les perdre, c'est aussi difficile.
Mais, ils sont indispensable je pense pour se sentir bien, enfin, pas pour tout le monde...
Tatoon, toujours à l'écoute de qui veux. (ou essaie..)

qwertyuioplkjhf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 668
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Jeu 23 Fév 2012 - 17:09

Bonjour bonjour,

Je suis à peine rentrée de vacances, et je m'aperçois avec plaisir (et un peu de tristesse tout de même) que mon topic a attiré nombre...

Comme vous tous, je n'ai pas la solution pour se faire des amis. Perso, je suis partie là 3 semaines avec quelqu'un que je considère comme mon amie, même si je me suis rendu compte durant ce voyage que parfois, nous étions en total décalage...vraiment! Et pourtant je crois la considérer comme une amie proche.

Mais se faire des amis, réellement, des vrais (pour moi cela signifie une relation profonde et sincère, dans laquelle on peut se permettre d'être vrai et naturel, dans laquelle on se sent accepté tel que l'on est...), et bien c'est très difficile.
Oui faire des connaissances est aisé, et encore. Mais comment se faire des AMIS.

Personnellement, j'envoie des sms, je tente de prendre des nouvelles régulièrement, d'organiser des rencontres etc. Mais jamais, au grand jamais cela ne va dans l'autre sens. Il arrive même parfois que mes amis m'oublient. Certes très certainement par "oubli", et non méchanceté. Mais en tant que zèbrette, combien d'interrogations, combien d'éternelles questions et déceptions avec ces comportements.

Et je me suis rendu compte que le 90% des mes relations d'amitié (ou du moins que je considérais comme telles) se retrouvaient dans le schéma:
Je joue la psy
ou
Je donne, je donne, je donne, je reçois rien en retour...

Cela me rend triste, et pourtant je ne sais comment faire pour remédier à cette situation.

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Jeu 23 Fév 2012 - 18:15

Nanouche, j'émets une hypothèse sur (un facteur de) ton problème: tu ne dis pas explicitement ce que tu attends en retour.

Certaines choses ont besoin d'être dites avec des mots, pour lever l'ambiguïté à leur sujet

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 18:28

imposteur = ça n’ôterait pas la spontanéité d'une vraie relation ?

S'il faut expliquer ce qu'on attend d'une relation, ou est la relation ?
Ça doit se ressentir plutôt que se dire non ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par qwertyuioplkjhf le Jeu 23 Fév 2012 - 18:46

Ca doit être naturel....

qwertyuioplkjhf
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 668
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 19:27

et bien peut etre en mettant tes propres limites..si un schéma déséquilibré répétitif s'installe entre toi et tes connaissances,amitiés etc..tu en es en partie responsable(on est deux dans une relation non?)...c'est déséquilibré dés le depart?ben parfois,on accepte certaines relations pour pas etre seule...perso je prefere etre seule et avoir une qualité de relation avec l'autre quand autre il y a..et garder des relations plus superficielles pour fonctionner socialement,mais là non plus,je ne suis pas le saint bernard et nous ne rentrons pas dans un schéma soignant/soigné,nous partageons une activité qui nous plait sans forcement rentrer dans nos intimités,et c'est tres bien ainsi

il est possible aussi que tu t'interdises d'exprimer tes propres difficultés,il faut savoir etre claire avec l'autre(et d'abord avec soi meme),l'autre ne peut pas deviner..
tu sais avec les amitiés vraies,il faut parfois prendre le risque de poser ce qui te semble plomber la relation...tu peux dire "dans notre relation ,je me sens comme ci comme ça,je souhaiterais etre plus entendue par toi,sinon je ne me retrouve pas dans notre lien etc"....dejà parler ça fait du bien,parler avec l'autre,ça fait du lien.. prendre le risque que l'autre ne se sente pas concerné(mais parfois on a des bonnes surprises)et ensuite il ne tient qu'à l'autre de faire un effort ou pas pour equilibrer la relation...il faut parler de ton ressenti dans ce genre de cas,formule ce que tu ressens et non ce que tu reproches à l'autre(car ça c'est inentendable souvent par l'autre..mais ton ressenti,c'est ton ressenti,il n'y a pas de "faux" dans ce qu'on ressent,c'est juste une realité et c'est tout)dans certains cas,quand il n'y a pas de changement,et bien il faut avoir la force de couper le lien plutot que d'y mettre de l'energie sans rien recevoir en retour... garde ton energie pour d'autres relations plus nourrissantes..qui sont rares mais qui existent..
si tu n'oses pas te dire tes propres limites,l'autre ne peut pas les percevoir..si tu ne te formules pas tes propres criteres de respect dans une relation(réciprocité par exemple,simplicité,joie etc) je pense qu'il est tres dur de rentrer en lien avec l'autre car fondamentalement tu sens que tu ne t'y respecte pas(cercle vicieux)..c'est difficile à faire mais ça clarifie vraiment les choses,et finalement ça assainit certaines relations,celles qui en valent la peine pour toi.....

et peut etre aussi que tu attends beaucoup de l'autre..en trois semaines avec une amie,il est normal aussi d'etre décalées par moments,vous n'etes pas "soeurs-siamoises",vous etes differentes,avec des envies differentes selon les moments,pas forcement envie de la meme chose etc..attention à la fusion meme en amitié..on a tendance à ne pas voir l'autre dans son alterité...et c'est cette alterité qui est nourrisante en fait..

personnellement,à l'heure actuelle,je ne nourris aucun debut de relation qui commence par "je suis la psy...",je laisse l'autre se prendre en charge..par contre je me suis questionnée moi meme sur pourquoi je laissais les gens me voir seulement comme une psy ou un pansement...j'y avais ma part de responsabilité...j'aimais bien etre ça..et en plus quelque part,je ne connaissais que ce fonctionnement là,inconsciemment j'étais persuadée qu'on ne pouvais pas m'aimer pour ce que j'étais..et ainsi j'alimenter les relations déséquilibrées... quand j'ai changé,quand je me suis donné de la valeur,une valeur autre que celle de l'aidant..quand j'assume de ne pas avoir à ecouter ou supporter toute la misere du monde et que je m'occupe dejà de ma propre souffrance...ben c'est comme si ça remettait le monde(et mes relations) à l'endroit Very Happy

bon courage,c'est un bel apprentissage à faire.. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par fani le Jeu 23 Fév 2012 - 23:56

La simplicité du titre m'interpelle, me dérange et résonne.

+1 pour l'authenticité !

Les phrases qui me parlent le plus sont parfois les plus simples.

ps : bisou Smile ..
Ce titre est un bon début d'honnêteté, je trouve. ici, ça marche...

fani
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 90
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 29
Localisation : Poitiers 86, St Eloi

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Ven 24 Fév 2012 - 0:50

Réflexion du jour: et si notre intérêt pour l'autre dans une relation n'était finalement que l'intérêt pour la relation qu'on a construit et ce qu'elle nous apporte? C'est peut-être faux, mais j'imagine que 2 personnes adoptent un schéma

| moi | <--> (relation) <--> | toi | (et pas un schéma | moi | <--> | toi | )

et que la relation est un terrain commun entre 2 personnes où chacun vient déposer et reprendre ce qu'il veut. On peut en retirer quelque chose même si la relation n'est pas mutuelle (exemple: X est amoureux de Y qui ne le connait même pas; X retire des espoirs de la relation qu'il se projette sur Y, même si Y n'y contribue en rien).

Vous en pensez quoi? Smile


diana a écrit:imposteur = ça n’ôterait pas la spontanéité d'une vraie relation ?

Je pense qu'ayaaaahh a très bien répondu à la question Smile . La parole permet d'échanger des choses là où le non-verbal n'y arrive pas (peut-on distinguer "mon grand-père est mort hier, j'ai besoin d'être seul" de "j'ai raté mon bac, viens me dire que je ne suis pas si nul" uniquement sur base d'un visage triste?).

Poser cette question reflète à mon sens la peur de perdre l'autre si on l'ouvre à nos pensées... Dans ce cas, peut-on vraiment le considérer comme un ami (j'ai pas dit qu'on doit ouvrir toutes les vannes d'un coup! on est des Z quand même, ça pourrait tuer l'autre ^^)?

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Lun 27 Fév 2012 - 15:13

ça m'intéresse beaucoup ce que tu dis Imposteur, et ça me fait penser à ce que je viens de lire dans le sujet "Psy de comptoir", au niveau de "Vie de zèbre".

ça me pousse à me poser la question de ce que je (l'on) recherche dans une relation amicale. La réciprocité, l'amitié, ou plus inconsciemment la satisfaction intrinsèque d'avoir une telle relation?

A ce moment là, ne chercherais-je qu'une relation, en tant que telle, avec mes critères et attentes, où suis-je en recherche d'amis véritables?

Comment faire la distinction? Puisqu'une relation d'amitié comporte inévitablement cette relation, cette notion d'inter-relation.
Pourquoi faut-il être zèbre pour en arriver jusque là dans ses questions? Mad

Qu'en pensez-vous?

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Invité le Lun 27 Fév 2012 - 15:55

Imposteur = Je parlais du fait de dire ce qu'on attend en retour dans une relation, je ne dis pas qu'il ne faut pas communiquer.

A partir du moment ou l'on se pose des questions sur nos relations remettons nous en question comme tu le dis Nanouche.
Une amitié véritable est une évidence, pas de calculs, pas de questionnements sans fin, c'est !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Lun 27 Fév 2012 - 17:51

Pour moi il faut dire le plus tôt possible ce qu'on attend de l'autre (conseil à ne pas appliquer à la lettre, sauf si on veut passer pour des animaux antisociaux Smile ). Ca permet d'éviter de partir dans 2 directions opposées et de ne s'en rendre compte que quand il est trop tard...

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Mar 28 Fév 2012 - 11:15

Mais qu'est-ce qu'on attend de l'autre?
Je veux dire, est-ce qu'on attend une présence, une relation, une entraide, un simple copinage? Comment définir ce que l'on attend de l'autre?

Et puis, dire à l'autre ce qu'on attend de lui, n'est-ce pas un peu aller à contresens de la notion d'amitié? Où est l'authenticité d'une relation si on la décortique dès le début pour dire "j'attends ci et ça"...

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Mar 28 Fév 2012 - 11:23

Qu'est-ce qu'on attend de l'autre? Parfois de la reconnaissance, parfois de l'amour, parfois un salaire, parfois du sexe, ...

A toi de trouver ta réponse Smile

Je ne vois pas en quoi exprimer nos attentes est contraire à la notion d'authenticité. Quelle idée as-tu en disant ça?

"si on la décortique dès le début pour dire "j'attends ci et ça"..."
pour moi ça ne réduit pas la relation à un niveau mécanique, ça ne fait que clarifier les bases. C'est un peu la même chose que d'établir des fondations solides avant de construire un immeuble: certains le font, d'autres pas. Certains immeubles tiennent, d'autres pas.

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Mar 28 Fév 2012 - 14:13

Ce que je voulais dire par là, c'est que pour moi, l'amitié -tout comme l'amour- est une relation d'authenticité. Ce qui signifie que (pour moi, encore une fois), si on se met à déterminer par avance ce qu'on attend d'une relation, on est déjà dans le calcul, dans la pré-détermination d'une relation, qui sera dès lors biaisée par nos attentes et espoirs.
C'est pour ça que je trouve aussi compliqué d'avoir des amis, car pour moi une relation d'amitié se noue par surprise, se développe, grandit, bref ne se calcule pas.

Alors comment concilier ces deux aspects, de non-calcul et à la fois de savoir ce que l'on recherche et l'expliciter?
C'est là que se situe toute la difficulté à mon sens

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Sethdetable le Mar 28 Fév 2012 - 14:28

L'amitié, pour moi, avant tout, c'est du respect. Le respect de l'autre. Le respect de soi-même. Respecter le respect que l'autre vous confère. Sentir qu'il respecte son respect.

Après, entre les "connaissances" superficielles qui sont intrinsèquement superficielles, les personnes "normales" que l'on pense qu'ils ont quelque chose "en plus", un peu comme nous, et qui en fait est doit un petit coup de déprime, soit un névrose qui balaie ce "petit plus" lorsque ca passe, et les déceptions/trahisons... bhen... l'amitié, n'est pas quelque chose de précieux : c'est rare, c'est cher, ca prend du temps, mais la recherche de l'amitié n'est qu'une suite de solitudes pour peut-être arriver à un moment à deux.
Non ?

Sethdetable
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par imposteur le Mar 28 Fév 2012 - 14:54

@Nanouche: dire ce qu'on pense n'implique pas à mon sens de prévoir à la virgule près la suite de l'histoire. Exemple: "j'aimerais qu'on se rapproche. Je sais pas encore trop vers quoi ça nous mènera, on verra ça quand ça arrivera"

@Seth: "l'amitié n'est pas quelque chose de précieux" là je ne te suis pas.
"l'amitié n'est qu'une suite de solitudes pour peut-être arriver à un moment à deux." C'est pas ça que j'appelle l'amitié: la suite de solitude c'est ce qui se passe avant l'amitié, du moins à mon sens.
+1 pour le respect

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Mar 28 Fév 2012 - 16:25

Sethdetable a écrit:L'amitié, pour moi, avant tout, c'est du respect. Le respect de l'autre. Le respect de soi-même. Respecter le respect que l'autre vous confère. Sentir qu'il respecte son respect.
[...]l'amitié, n'est pas quelque chose de précieux : c'est rare, c'est cher, ca prend du temps, mais la recherche de l'amitié n'est qu'une suite de solitudes pour peut-être arriver à un moment à deux.
Non ?

J'avoue que j'ai de la peine à te suivre. Je suis d'accord sur le premier aspect. Toute relation, qu'elle soit fondée sur l'amitié, l'amour, le professionnel, bref toute relation se doit d'être empreinte de respect. Sans respect, il ne peut y avoir relation, car alors cette dernière comporterait en son fondement même une non-convergence de l'un vers l'autre.
Sur le second point je ne suis pas entièrement d'accord. L'amitié EST quelque chose de précieux à mon sens. Ne dit-on pas que l'humain est un animal social? Je pense que les très nombreuses études sociologiques menées sur le sujet seront bien mieux à même de répondre à cette question que je ne le suis. Le fait même de la solitude étant un comportement social, c'est une forme de relation aux autres (voulue ou non voulue la solitude s'entend). Et donc à mon avis l'amitié n'est pas qu'une suite de solitudes, mais si je suis ton raisonnement plutôt une suite de relations aux autres, teintées de solitudes.

imposteur a écrit:@Nanouche: dire ce qu'on pense n'implique pas à mon sens de prévoir à la virgule près la suite de l'histoire. Exemple: "j'aimerais qu'on se rapproche. Je sais pas encore trop vers quoi ça nous mènera, on verra ça quand ça arrivera"
Mais tu ne penses pas que déjà le fait de nommer cette envie, de lui donner forme et sens, influencera la relation? Je suis persuadée que si. Je suis convaincue qu'une fois formulée, même avec la nuance que tu apportes dans la seconde partie de ta phrase, le simple fait de mettre des mots sur la relation va l'emmener dans une autre direction. Je m'explique. Si tu souhaites te rapprocher de quelqu'un et le lui dit, cette personne va entendre la demande, la traiter (consciemment ou non), et y répondre de par son comportement de manière totalement différente que si cette demande n'avait pas été faite.
J'en suis persuadée, et les enseignements de mon bachelor en psychologie me convainquent encore plus de ceci.

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Eolinne le Mar 28 Fév 2012 - 17:04

Je viens de tomber sur ce sujet, et j'avoue ne pas avoir tout lu, par manque de temps, mais je me sens très concernée par tout ce que j'ai lu.

Petit flashback :
Enfant, ma maman gardait des camarades de classe, à midi et au gouter, pour les repas et les devoirs. C'était les enfants d'amies de la famille. On était une petite bande, et à cet age (jusqu'a 10ans), on ne se pose pas vraiment de questions, donc on peut dire qu'on était tous amis. Et puis, la séparation au moment d'entrer au collège a coupé ces liens, et je me suis retrouvée presque complètement seule. J'avais une seule amie, on n'était pas vraiment très proche, et je pense que c'était plus une relation "pour ne pas être seule", pour surmonter la peur du changement de situation. Cette relation n'a tenue que la première année du collège, puisqu'à l'entrée en 5eme, nous n'avons pas été placées dans la même classe, elle s'est fait des nouveaux amis dans sa nouvelle classe ... moi pas. J'ai passé le reste du collège toute seule, jusqu'aux derniers mois de 3eme, où j'ai rencontrée une nouvelle amie, amitiée dans le cadre donneur-receveur uniquement, qui a fondue à la fin des vacances, à l'entrée au lycée, nouveau cadre, classes différentes, nouveaux amis pour elle, pas pour moi. Une impression de déja vu.
J'ai renoncé à l'idée de n'avoir qu'une amie, et j'ai cherché à trouver un groupe. Le groupe de gothiques du lycée avait l'air fun, j'ai changé de fringues et tenté l'incruste, ca a marché, un peu. Je n'ai jamais été importante pour eux, j'avais souvent l'impression d'être invisible, mais au moins, j'étais pas physiquement seule. Ca a tenu un an. L'année suivante, j'ai tenté l'incruste dans le club de rugby, en tant que "supporter". Même schéma. Finalement, les groupes, c'était pas pour moi.
Dans le club de rugby, j'ai quand même rencontrée celle qui est devenue ma meilleure amie, la seule personne qui a jamais su composer avec mon besoin d'attention permanent. C'était une amitié très forte, qui a failli clasher plusieurs fois, a cause des mecs notamment, mais qui a tenu bon. Mais la distance géographique en a finalement eu raison aussi, à la fin du lycée. Elle reste pour moi quelqu'un de très important, une personne a qui je peux écrire si ca ne va pas, et qui me répondra toujours, mais on ne partage plus rien d'autres que quelques mails, et c'est trop peu.

Il y a trois ans, j'ai rencontré un ami, un vrai de vrai. Celui qui sait donner autant que recevoir, et qui donne sans rien attendre. Celui qui écoute, qui conseille, qui reconforte. Celui qui m'a donné la force de quitter un petit ami violent et egoiste qui ne me voyait même plus, sauf pour m'engueuler pour tout et rien. Il a été le meilleur ami qui soit, pendant deux mois. Et puis, étant redevenue célibataire, j'ai décidé qu'il pouvait être plus qu'un ami, et c'est devenu mon homme. La place d'amoureux est occupée depuis, pour mon plus grand plaisir, mais la place (multiple) d'ami, elle, est toujours vacante.

J'ai quelques connaissances, des personnes avec qui il est très agréable de passer un moment, mais qui n'enverront jamais un sms pour demander si tout va bien après une semaine sans nouvelles. Qui ne proposeront jamais une sortie ensemble, qui ne viendront pas se confier, et ne seront pas capable de recevoir mes confidences. Des connaissances quoi ...

J'aimerais avoir des amis, des vrais, ceux avec qui je pourrais partager une ou plusieurs passions, ceux qui seront toujours la quand ca ne va pas, mais aussi quand tout va bien, ceux sur qui je pourrais compter et qui compterais sur moi, , pour tout, tout simplement. Voila pour moi, ce qu'est l'amitié. Et c'est rare, fragile, précieux.
Comment les trouver ? Aucune idée. Je pense que c'est comme l'amoureux, il n'y a pas de recette ou de secret pour le trouver, il faut juste chercher, attendre, être ouvert, et patient, et un jour, il est la. Un jour ils, les amis, seront la.
La seule chose à faire, c'est de multiplier les rencontres, les situations qui rendront peut-être possible la decouverte d'un ami.

Eolinne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 28
Localisation : Lyon / France

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Sethdetable le Mar 28 Fév 2012 - 17:18

@Imposteur et Nanouche : je me suis inélégament pris les pieds dans le tapis, et suivi ma propre pensée au détriment de la clarté, pensant que c'était inclut : "l'amitié n'est pas quelque chose précieux, c'est plus que cela, etc"
Voila ce que je voulais dire. Smile

@Imposteur : l'amitié est une suite de solitude(s) pour arriver à un moment à deux, je persiste et je signe : effectivement, c'est aussi ce qui se passe après, mais comme le disait le Buddha, "le bonheur est le chemin" : i.e. c'est une partie du processus qui est nécessaire au processus en entier

@Nanouche : le respect est nécéssaire la plupart du temps dans les rapports humain (le premier ici qui me dit qu'il ne s'est un jour pas fait respecter dans une relation me jette la première poêle à frire Very Happy), mais pour l'amitié, je parle de respect dans la notion la plus transcendantale, la plus impérieuse qui soit possible.
Si tu préfères, "l'amitié, c'est avant tout, pour moi, du Respect". Tu respectes ton banquier, ta boulangère, le chauffeur du bus. Tu Respectes le vrai ami.

Est-je que je me suis éclairci ? Wink

Sethdetable
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Nanouche le Mar 28 Fév 2012 - 17:28

Eolinne a écrit:Je viens de tomber sur ce sujet, et j'avoue ne pas avoir tout lu, par manque de temps, mais je me sens très concernée par tout ce que j'ai lu.

[...]

J'aimerais avoir des amis, des vrais, ceux avec qui je pourrais partager une ou plusieurs passions, ceux qui seront toujours la quand ca ne va pas, mais aussi quand tout va bien, ceux sur qui je pourrais compter et qui compterais sur moi, , pour tout, tout simplement. Voila pour moi, ce qu'est l'amitié. Et c'est rare, fragile, précieux.
Comment les trouver ? Aucune idée. Je pense que c'est comme l'amoureux, il n'y a pas de recette ou de secret pour le trouver, il faut juste chercher, attendre, être ouvert, et patient, et un jour, il est la. Un jour ils, les amis, seront la.
La seule chose à faire, c'est de multiplier les rencontres, les situations qui rendront peut-être possible la decouverte d'un ami.

Grave erreur que de ne pas tout avoir lu Rolling Eyes
Plus sérieusement, les avis et commentaires exprimés ici sont très intéressants, si tu as le temps, ça vaut la peine Smile

Tu as l'air de ressentir la même chose que moi, une recherche d'amis avec qui partager passions, déprimes et bons moments, bonheurs et peines. Bref, une relation fructueuse, enrichissante et faite d'échanges.

Je suis d'accord avec toi, il n'y a certainement pas de recette miracle. Le but de ce topic n'était pas d'en chercher, mais plutôt de permettre de s'exprimer sur ce sujet. Sortir, être ouverte, ne pas se renfermer sur soi... Je ne pense par contre pas qu'un jour, pouf! les amis seront là. Une relation d'amitié se construit, s'enrichit, grandit, se nourrit. Donc à mon avis il y a tout un chemin à parcourir pour arriver à une amitié réelle. Par contre certainement qu'un jour les connaissances deviennent des amis, lorsqu'il y a de part et d'autre entente mutuelle et "reconnaissance" de l'autre, cheminement partagé en direction de l'amitié.

Sethdetable a écrit:

Est-je que je me suis éclairci ? Wink

Certes!

Je comprends mieux ton raisonnement désormais. Mais je persiste et signe, l'amitié n'est pas une suite de solitudes. La solitude est un état, une forme de relation aux autres. L'amitié également. L'une n'est pas le fruit de l'autre...

Nanouche
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aimerais avoir des amis...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum