Boites de nuit et autres incongruités

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par ♥ El Castor ♥ le Dim 15 Jan 2012 - 14:34

j'imagine que l'odeur du parfum finit par être dissipé vers 3-4h du matin pour laisser place à l'odeur du sang et du "rendu"

odeurs probablement synthétisées dans le parfum de Vincent Cassel là, "la nuit de l'homme, le vrai"

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par ♥ El Castor ♥ le Dim 15 Jan 2012 - 14:35

tatiechou a écrit:oui mais le truc c'est qu'il faut bien boire avant sinon t fichu tu paies trop chèr tes conso en boite de nuit, puis 'jai meme vu une boite de nuit ou il y avait tellement de condensation que ça gouttait sur les gens beurk

tu bois ton eau de Cologne toi ? silent

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par florangeté le Dim 15 Jan 2012 - 14:57

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥ a écrit:j'imagine que l'odeur du parfum finit par être dissipé vers 3-4h du matin pour laisser place à l'odeur du sang et du "rendu"

odeurs probablement synthétisées dans le parfum de Vincent Cassel là, "la nuit de l'homme, le vrai"

la sortie des boites, on y va avec un ami de temps en temps, pour constater. on y passe une petite heure en allant de boite en boite (a bordeaux elles sont alignées comme dans les westerns). les gens se battent, vomissent leur vide intersidérant, on a meme vu un vigile gazer un couple..tout cela est bien trop violent, bien trop inhumain...

En général je n'aime pas les endroits bondés, c'est une histoire de perceptions overbookées ^^
Je suis allé quelques fois en boite, pour faire plaisir. je ne suis jamais resté plus d'une heure (et je fais des efforts énormes!) même si le son est bon.

L'endroit que je préfère c'est encore le fumoir, ou les gens discutent et fument (vu que je fume et que parfois je discute).

Le son souvent tres fort, les lumières, les mouvements des gens, les contacts physiques, ça fait trop. je me sens vite submergé..et lorsque je me fais aborder maladroitement par des nanas ivre ou des mecs (c'est le jeu de "devine qui te frotte-colle"..c'est plus souvent des mecs, allez savoir pourquoi ) souvent je m'en vais...et la MDMA ne sauve absolument pas les meubles...

Suspect Suspect

florangeté
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 531
Date d'inscription : 19/02/2011
Localisation : Bordeaux

http://www.hotu.fr/page/atelier.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Invité le Dim 15 Jan 2012 - 15:24

@Castor
Spoiler:
lol! Laisse-nous l'temps de respirer entre les coups ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par pandorine le Mar 17 Jan 2012 - 13:41

25 ans que je parviens à éviter leur fréquentation...
De haute lutte et en passant pour une coincée qui ne sait pas s'amuser mais, tant pis, j'assume...
La dernière fois, c'était en 96.., je me suis laissée convaincre par une copine dont l'anniversaire, sympa jusque là, se poursuivait en boîte....funeste erreur étant donné que j'ai passé au moins 5h, vautrée dans un siège derrière la porte des toilettes (aïe..) à subir les élucubrations du vigile qui se tenait de l'autre côté ....je ne voulais que dormir après m'être pitoyablement fait jeter de la salle rock (où j'avais certes écrasé quelques pieds...)) et peloter dans la salle zouk que j'avais fuit.....
la plus longue nuit de ma vie et tant de gens au même endroit..... Question

pandorine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 49
Localisation : Le Chaffal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Mor_IsH le Mar 17 Jan 2012 - 14:47

La vraie question , ce n'est pas la boîte de nuit ... mais quelles sont les musiques qui te font voyager.
J'explique.

Quand j'étais mino, j'ai eu le même genre de problème. Je ne comprenais pas et me sentais completement décalé. Musique de merde, gros beaufs... Et puis j'ai commencé à gouter à des concerts de métal: textes chiadés, musiques énervées, engagement politique et parfois philosophiques, rythmiques différentes, innovantes ... J'y ai immédiatement trouvé un sens, une violence primale, un truc inexpliquable qui me faisait dresser les poils des bras.

J'avais découvert ma clef.

Par la suite, j'ai refait des soirées en boîtes, mais la plupart du temps pour voir des artiste que j'adorais, avec leur monde à eux. Du coup, ça sélectionne un public de motivé, qui partage la même passion.
La boîte de nuit et son modèle consummeriste ne sont toujours pas ma tasse de thé, mais il ne faut pas confondre boîte et musique. Smile

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par sly25 le Ven 20 Jan 2012 - 22:48

les boites j'aime bien...c'est cool de se défouler en musique...mais je vais pas être très original en disant que j'aime pas y aller ...j'aime pas la clientèle

sly25
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 215
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 44
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par camomille3 le Dim 22 Jan 2012 - 12:02

Ah, tiens, j'aime bien ce sujet !! Wink
Moi non plus je n'ai jamais compris l'intérêt d'aller, entre amis, dans un endroit où on ne peut justement pas parler avec lesdits amis... Shocked
Danser, à la rigueur, ça ne me bloque pas, parfois ça défoule.
Mais dans une soirée, la personne que j'ai envie souvent de frapper, c'est celle qui dit "bon, on bouge là ?"...
Ben, pourquoi faire ? On était bien, on discutait, on rigolait, c'était cool...

camomille3
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 40
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Waka le Dim 22 Jan 2012 - 13:11

RoM_IsH a écrit:
Quand j'étais mino, j'ai eu le même genre de problème. Je ne comprenais pas et me sentais completement décalé. Musique de merde, gros beaufs... Et puis

...en grandissant j'ai appris à lâcher prise, à me laisser porter, à ne plus contrôler tout, tout le temps. Ca impliquait de fréquenter des gens avec qui je me sentais bien, et de trouver des musiques qui me permettaient, comme le dit RoM-IsH, de voyager...

J'adore danser, je danse pour moi, en fermant à demi les yeux, par pour l’interaction sociale. Je vais pas tellement en boîte parce que j'en ai pas l'occasion et que j'aime pas me coucher trop tard, mais ca me dérange plus d'y aller sur le principe.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Zupiter le Dim 22 Jan 2012 - 17:37

camomille3 a écrit:
Mais dans une soirée, la personne que j'ai envie souvent de frapper, c'est celle qui dit "bon, on bouge là ?"...
Ben, pourquoi faire ? On était bien, on discutait, on rigolait, c'était cool...
je plussoie!
et puis frapper, ça défoule plus que danser...

Zupiter
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 20/08/2011
Localisation : chez moi, dés que j'aurai retrouvé la route.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par camomille3 le Dim 22 Jan 2012 - 17:52

rabbit

camomille3
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 40
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Zögern le Jeu 2 Fév 2012 - 23:21

En fait, j'ai surtout du mal à comprendre qu'on appelle ces trémoussements désordonnés de la danse...

Zögern
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 29
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Mor_IsH le Ven 3 Fév 2012 - 12:23

La danse c'est le plaisir du corps, qu'il soit amateur/pro, ordonné/désordonné.

C'est comme dire que la techno c'est pas de la musique ....

Enfin quoique je m'en tape des cases et que j'adore écouter du bruit.

Mor_IsH
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 36
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Zögern le Ven 3 Fév 2012 - 12:32

Ben justement non, la techno c'est de la musique : il y a quand même un certain ordonnancement, une technique, une recherche esthétique et des enchainements logiques et plus ou moins réfléchis. La création de la musique techno exige un certain travail.

Alors que la "danse" en boite de nuit ne demande ni travail ni technique, je ne crois pas qu'elle ait une visée esthétique, ni même d'autre but qu'un douteux intérêt social. C'est ça qui m'échappe.

Mais de quel type de plaisir du corps parles-tu ? C'est un élément que je n'avais jamais pris en compte en effet... (Cela dit, je ne crois pas que ce soit la définition de la danse)

Zögern
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 29
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Bleu nuit le Sam 4 Fév 2012 - 9:10

Selon moi la danse à quand même été inventé pour procurer un certain plaisir, sinon pourquoi danser, et pourquoi tant de gens le ferais si cela n'apporterais pas ce dit plaisir ?

Le mieux reste de trouver une musique qui te correspond, qui te donne envie de bouger, et la danse, l'envie de bouger vient toute seule.

Je pense que le plaisir vient aussi du relâchement, tu danses, tu fais quelque chose que tu ne fais pratiquement jamais, que cela donne quelque chose d'esthétique ou pas, tu danses, tu te permet de te lâcher un petit peu, il faut arrêter de trop penser à ce que l'on fait, pour se concentrer sur la musique, la sentir rentrer en toi (surtout a 36000db c'est plus simple pour qu'elle rentre en toi Razz ).

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Mégalopin le Sam 4 Fév 2012 - 20:01

L a écrit:Selon moi la danse à quand même été inventé pour procurer un certain plaisir, sinon pourquoi danser, et pourquoi tant de gens le ferais si cela n'apporterais pas ce dit plaisir ?

On n'a pas inventé la danse... Il s'agit d'un acte naturel, comme chanter manger dormir. C'est pourquoi danser fait plaisir, sollicitant l'oreille osseuse, la cochlée, la perception du centre de gravité (capoeira), et fait pétiller les neurônes

Ne pas danser, ne pas chanter, n'est pas naturel. C'est comme mal respirer ou mal dormir... De nombreux cultes religieux ou spirituels le savent bien, qui l'utilisent pour le développement personnel. Les marins le savent aussi, qui se "rechargent" par l'adaptation aux mouvements du bateau.

On lit très facilement l'(in-)aptitude à la danse sur un audiogramme, si la courbe osseuse est déficiente le sens du rythme et de la danse sont faibles. La tonicité générale en est affectée.

Les peuples les moins dansants semblent être les occidentaux, question de culture religieuse qui nous a fait considérer le bas du corps comme lié au démon (sexe) et nous a mis un balai dans le cul.

Heureusement les blacks nous ont réappris les pieds et le rythme avec le jazz et les musiques qui en ont découlé. Mais cette empreinte pudibonde subsiste dans notre culture, et inhibe notre aptitude à "laisser aller" le corps, par souci d'image entre autres. Il s'agit donc d'un déficit personnel, qui se corrige par des exercices et des prises de conscience. Prof de pensée musicale et d'oreille-jazz, j'ai fréquemment à aider qq'un à corriger/développer ce problème (quelqu'un m'a dit... qu'elle n'aurait pu faire carrière de chanteuse sans cette sécurité rythmique)

Pour plus d'infos sur le lien oreille/danse, voir par exemple les travaux du Pr. Tomatis

En musicothérapie on sait que les musiques/danses qui s'appuient sur les temps forts correspondent à une soumission à l'autorité (penser aux marches militaires, aux bourrées), et ce qui est en dehors du temps est une liberté que l'individu se donne. Un défilé militaire brésilien est amusant à regarder, de temps en temps un pas chaloupé ou une syncope rythmique échappe à un bidasse lol

a 36000db c'est plus simple pour qu'elle rentre en toi

Mouais... Se cogner du 36000db dans les oreilles est auto-destructeur, amenant à la surdité et, pire, aux acouphènes, qui ruinent ta vie (dépression nerveuse, hopital psychiatrique, suicide). C''est tout aussi intelligent que de se cogner régulièrement 3 Kg de chocolat, mais la facture est 20 ans plus tard.

De nombreux musiciens/DJ/ravers & co sont demi-sourds ou avec des acouphènes à partir de l'âge de 40/50ans. L'acouphène se déclenche souvent d'un seul coup, , un jour ça fait "pop" dans l'oreille et ta vie est quasiment foutue... L'usage immodéré des écouteurs bousille les oreilles à grande vitesse, on voit se mettre en place une "épidémie" de sourds et malades mentaux.

Moi je m'en fous, mes oreilles vont très bien, j'ai toujours fait attention, mais ça peut en faire réfléchir quelques uns

Pour terminer, un constat personnel, vérifié sur 35 ans d'observation: plus les gens écoutent de la merde, plus ils tiennent à le faire savoir en mettant leur sono à fond... What a Face Suspect








Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4102
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par ♥ El Castor ♥ le Dim 5 Fév 2012 - 0:43

Megalopin, j'ai envie de prendre mal ton message, je décide de me sentir visé et je vais probablement entreprendre une contre-attaque totalement arbitraire.
Ce sera terrible...

Alors, OUI, je n'aime pas danser, ou plutôt NON.
Et c'est probablement possible que cela vienne d'un dérèglement d'ordre psychologique, car ne pas aimer danser n'est pas naturel.
Les adeptes de la psychologie de comptoir nous diront "les intellos n'aiment pas danser car ils se disent que rejeter certaines coutumes du bas peuple est une preuve d'intelligence (comme regarder la télé réalité par exemple, c'est in de dire que c'est down, regarder son poster du Ché c'est mieux, même si bon, on sait pas trop qui c'est en fait)"

Mais moi je dis non, j'ai trouvé la parade, ouf je reste qq'1 de bien et pas un cynique railleur râleur prenant de haut de son ttthqi ces pecnos qui se tremoussent de manière simiesque toute la nuit en se frottant par ci par là la croupe sur d'autres ou sur des barres de fer ou que sais-je encore, bref je ne suis pas comme ça.
J'ai trouvé LA raison, gràce à toi, qui explique pourquoi danser en public me gène (je ne danserais qu'en public, je ne vois pas l'interet de danser seul) :

On n'a pas inventé la danse... Il s'agit d'un acte naturel, comme chanter manger dormir. C'est pourquoi danser fait plaisir, sollicitant l'oreille osseuse, la cochlée, la perception du centre de gravité (capoeira), et fait pétiller les neurônes

Voilà, voilà, j'ai une maladie à l'oreille congénitale, j'ai subis 4 opérations pour cela. Ceci explique cela.
Quelle maladie horrible qui empêche de plonger dans l'eau et de danser. Au secours, je préfèrerais être tetraplégique, car eux au moins on reconnait leur handicap, on a de la peine pour eux.
J'aimerais que les gens aient + de peine pour moi.
J'aimerais faire pitié.


Spoiler:
humour


Dernière édition par ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥ le Dim 5 Fév 2012 - 1:24, édité 1 fois (Raison : confondre "toi" et "moi" risquait de confondre mon humour)

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Thaïti Bob le Dim 5 Fév 2012 - 2:13

? mais du coup...c'est vrai que tu peu pas danser à cause de tes oreilles ou j'ai mal compris ? Very Happy

Sinon Mégalopin, ton post était fascinant ! Je rajouterais même :
La danse nous provient (peut être, ça n'engage que moi mais ça me dit qqchose) de la parade nuptiale pour attirer la femelle dans notre antre ! D'ailleurs, une fois ça fait, il va falloir avoir le sens du rythme pendant quelques minutes encore ! bounce

les musiques/danses qui s'appuient sur les temps forts correspondent à une soumission à l'autorité (penser aux marches militaires, aux bourrées), et ce qui est en dehors du temps est une liberté que l'individu se donne.
=> Le reggae et son contre temps qui fait tout illustre a merveille ! la danse particulière qui en résulte est effectivement empreinte de liberté, comme si on se mettait en apesanteur au moment du demi temps. du coup j'embrasse encore un peu mieux toute la culture rasta avec cet élément liant musique et signification !

Sinon, une fois pas mal éméché drunken , des fois je me pose sur le côté et je mate la piste de danse, et je pense à la chanson de Katerine :
"J'adooooore, regarder danser les gens,
Je trouve ça fascinant..."
Et c'est toujours un grand grand moment de bonheur ! tongue Laughing

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par coeurdekohai le Dim 5 Fév 2012 - 19:23

salut,
comme mat48, je vais en boite, parce que j'aime danser et j'avoue que j'adore certaines musique de fou, parce que les basses vibres et moi et corresponde à mon rythme. Je suis très kinésthésique et j'apprécie certaines musiques qu'on pourrait dire de "fou", mais cela me permet justement de ma lacher un peu.
Par contre, je supporte pas qu'il y est trop de monde et me faire draguer toute la soirée, c'est pourquoi je ne vais pas à n'importe quelle soirée. J'aime aussi la musique ou les autres se droguent, mais les drogués ne draguent pas trop contrairement aux alcooliques.
Mais j'aime bien qu'il y est un peu de monde, comme ça je me sens pas trop observée et je peux me lacher.
D'ailleurs, je vais à des soirée goa et c'est vraiment le genre de soirée ou mon cerveau se met un peu en sourdine et ça me fait du bien (et sans prendre de stupéfiant) et je peux me laisser emporter dans le psychédélique et mon corps aussi.
C'est comme faire du sport, mais en sport tu dois toujours un peu réfléchir à ce que tu fais. Dans la danse, y a rien à réfléchir quand t'arrive à te lacher et c'est le coté agréable...

coeurdekohai
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par the-Art-of-Falling-Apart le Dim 5 Fév 2012 - 20:06

Pour ma part, il y a du bon et du moins bon.

J'ai d'abord une approche """historique""" du sujet (je mets des grosses guillemets !). Je suis passionné par une période musicale anglaise, la new wave (1979-1986). Dans ce gloubi-boulga où tout se mélange, il y avait un courant intéressant appelé : les New Romantics.

Dans une Angleterre rongée par Thatcher, le chômage et tout le toutim, on a vu apparaître des "oiseaux de nuit" : des gens comme vous et moi, de toutes les catégories sociales, qui se sont mis à se costumer, se maquiller, à passer des heures à se transformer complètement, pour aller danser en fin de semaine dans les boîtes anglaises.

Le lundi, retour au costume-cravate, au boulot gavant et à la petite vie morne...

EDIT - un peu comme les businessmen asiatiques qui se lâchent complètement dans des karaokés le soir !

Les gens oubliaient leur vie pas toujours gaie le temps d'une ou deux soirées par semaine, et le "déguisement" permettait de passer inaperçu tout en étant branché.

Actuellement, je pense que les choses sont plus ou moins similaires : la clientèle des boîtes n'ont sans doute qu'un soir par semaine pour s'amuser, se lâcher, trouver l'âme sœur ou des amis, et oublier tous ses problèmes, quitte à sautiller des heures sur une musique merdique.

Personnellement, j'aime bien les boîtes et les bars. Ce que j'aime moins, c'est squatter jusqu'à 5h du matin. J'aime arriver vers minuit, rester deux heures et repartir. Et je pourrais regarder les filles danser pendant des heures... (dans le beau sens du terme, sûr que je serai moins fan de la pouffe de luxe qui se trémousse sur du reggaeton). Un peu comme Philippe Katerine qui chantait : "J'adore regarder danser les gens".

Pour ce qui est de la danse, c'est pas mon truc, mais je confesse m'être éclaté comme une bête jusqu'à l'aube dans certaines boîtes, mais ailleurs : le "Berlin-by-Night", difficile d'y résister, par exemple ! Ils font des soirées new-wave en Belgique, quand j'y vais, je me lâche totalement, je m'en fous, personne me connaît !

Par contre, dans mon coin ou entre amis, je reste accoudé au bar ou à la table, en attendant désespérément la version féminine du "gros con lourd plein de sueur qui viendra me bourrer le mou", mais généralement macash...

Je me dis aussi que chaque sortie (même les plus nazes) sont sujettes à faire de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences...

Comme une de mes connaissances, le genre de fille qui ne foutra jamais UN PIED dans une boîte. La seule fois où elle y a été, contre son gré, elle a rencontré son mec ! Comme quoi !





Dernière édition par the-Art-of-Falling-Apart le Dim 5 Fév 2012 - 20:23, édité 2 fois

the-Art-of-Falling-Apart
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 27
Localisation : Lille

http://newgolddream.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par the-Art-of-Falling-Apart le Dim 5 Fév 2012 - 20:09

Ça me fait d'ailleurs penser à une chanson des Specials qui disait, grosso modo :

"À quoi ça me sert de sortir le soir ? J'espère toujours rentrer avec du rouge à lèvres sur le col, mais au final, je rentre avec de la pisse et du vomi sur mes pompes."

L'histoire de ma vie ! Laughing

the-Art-of-Falling-Apart
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 29/01/2012
Age : 27
Localisation : Lille

http://newgolddream.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Waka le Dim 5 Fév 2012 - 20:13

Pas forcément que de la femelle, la parade nuptiale... chez le paon, c'est le male qui fait son show ^^.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Mégalopin le Lun 6 Fév 2012 - 2:24

Thaïti Bob a écrit: La danse nous provient (peut être, ça n'engage que moi mais ça me dit qqchose) de la parade nuptiale pour attirer la femelle dans notre antre !

Vers mes 20/30 ans je me demandais pourquoi les Arts étaient de nature "divine" (les Muses).

Maintenant je pense que la pratique d'un art permet un travail actif et évolutif sur l'un ou plusieurs de nos 5 sens, intermédiaires entre notre conscience et le pseudo-réel du monde. Ca fait pétiller les neurônes dans les zônes cérébrales concernées, participant activement de leur développement. En bref ça rend moins con (devenir moins con!! Mon idéal dans la vie!! lol)

Spoiler:
fle
Sorry, mes propos sont peut-être un peu sérieux, là, alors que vous êtes partis dans la biture et la drague Very Happy Very Happy Mais le sujet m'inspire rendeer






Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4102
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par toxic-paradise le Lun 6 Fév 2012 - 22:50

Lors de ma période "je ne suis pas différente, je suis comme les autres" je suis sortie quelques fois mais très peu (peut être 6 fois entre 16 et 18 ans) et je me suis ennuyée à chaque fois....

toxic-paradise
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 423
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Eluent le Dim 4 Mar 2012 - 6:09

[quote="Mégalopin"]
L a écrit:Les peuples les moins dansants semblent être les occidentaux, question de culture religieuse qui nous a fait considérer le bas du corps comme lié au démon (sexe) et nous a mis un balai dans le cul.

Heureusement les blacks nous ont réappris les pieds et le rythme avec le jazz et les musiques qui en ont découlé. Mais cette empreinte pudibonde subsiste dans notre culture, et inhibe notre aptitude à "laisser aller" le corps, par souci d'image entre autres. Il s'agit donc d'un déficit personnel, qui se corrige par des exercices et des prises de conscience.

Je plussoie.

Longtemps je ne comprenais rien à la techno, je l'écoutais avec mes oreilles d'occidental qui cherche et attend la mélodie, le déclic peut venir facilement, si on a la curiosité (pour la techno ou toute autre musique à base rythmique).

Je rajoute que dans certaines villes du moins, on peut trouver des boîtes où de véritables artistes viennent s'exprimer, et la foule qui va avec.

Eluent
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boites de nuit et autres incongruités

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum