Présentation sincère

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par JCVD le Ven 3 Oct 2014 - 18:17

MazelTov a écrit: Une fois trouvée la clé et débloquées les émotions cachées derrière, tu peux te libérer de ce blocage névrotique

C'est faux.

Pour le reste, je plussoie totalement Stauk. La psychanalyse a tout de la secte cf Le livre noir de la psychanalyse.

Désolé, ce n'est pas une intervention très classe. Ça fait très tache sur ce fil et je m'en excuse.

@ Strigide : si tu ne connais pas la psychanalyse, crois-moi, tu ne perds rien !
avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5142
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par Invité le Sam 8 Nov 2014 - 17:49

.


"Ce que je cherche, ce n’est pas une excuse à ma vie mais exactement le contraire d’une excuse : le pardon." Stig Dagerman

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par ♚ Strigide ♚ le Jeu 19 Mai 2016 - 20:28

avatar
♚ Strigide ♚
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 94
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par zion le Jeu 19 Mai 2016 - 20:35

Ou la la la signature de tourmenté refoulé !

C'est quand même dur la vie XD !!
avatar
zion
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 409
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 22
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par ♚ Strigide ♚ le Mer 19 Avr 2017 - 13:41

Bribes de cauchemars, 18 au 19 avril 2017.


C'est étrange, je ne l'ai pas saisi et pourtant le Zymad m'a comme échappé des mains et il se brise sur le sol. Autour de moi, les gens crient que ce n'est pas possible d'être aussi maladroite et pourtant je n'ai touché à rien. Je revois au ralenti la boîte de Zymad qui tombe et le flacon qui glisse hors du carton pour se briser en mille morceaux. J'ai un réflexe dangereux : j'attrape le fond de flacon et je verse dans ma bouche les gouttes qu'il reste sans me soucier du dosage ni des petits morceaux de verre qui viennent à ma gorge tandis que je déglutis. Ma gorge est déchirée de toute part, j'ai vraiment mal.


C'est un lieu qui ressemble à une piscine publique quoiqu'assez chic, l'architecture n'est pas hideuse pour une fois et les piscines en elles-mêmes sont assez originales. Je suis assise en tailleur à côté d'un des bassins. Des personnes viennent me voir pour, visiblement, faire plus ample connaissance. Je suis mal à l'aise mais "pourquoi pas". Je finis par saturer du social et je dis clairement à mes interlocuteurs que je préférerais qu'on se reparle plus tard, ils partent. Un garçon d'à peu près mes âges arrive peu après et il se dirige vers moi, nous discutons et je le trouve particulier enfin du moins particulier parmi les particuliers. Tout à coup, un homme arrive et semble chercher des noises à ce garçon. Je décide de me permettre d'intervenir. L'homme frappe le garçon, je suis abasourdie. J'attrape un pistolet que j'avais sur moi sans le savoir, je fixe l'homme et je l'abats en vidant tout mon chargeur en lui alors que j'avais envie de le prendre dans mes bras. Je ne comprends pas pourquoi j'ai fait ça, où est la logique et la cohérence, c'est bête je n'aurais pas de vraies réponses à mes questions maintenant. Le garçon me regarde étrangement, je ne ressens que de la frustration de ne pas pouvoir obtenir de réponses à présent. 


Je suis chez moi, je monte à l'étage et je trouve la caisse de mes cochons d'inde avec le cochon d'inde que j'ai le plus aimé à l'intérieur. Elle est morte depuis 9 ans, pourtant elle est vivante ici. Je la prends dans mes bras immédiatement, j'ai envie de pleurer mais les larmes ne sortent pas. Elle est là comme si elle n'était jamais morte et j'ai un sentiment étrange. C'est comme si elle était toujours là, à ma disposition, mais que je pouvais ne plus venir pendant des années et qu'elle resterait ici. Ce n'est pas possible, les années passent et elle mourra inévitablement. Pourtant, cette impression persiste. C'est désagréable et je me sens monstrueuse.


Je suis dans un endroit inconnu, parmi un groupe. Ils semblent détester une personne très désagréable non loin de là, la personne est quelqu'un de très antipathique et cynique. D'ordinaire, ces personnages m'effraient mais je ressens toujours l'envie de les aider ou au moins de leur apporter une oreille. j'outrepasse mon comportement ordinaire pour venir à côté de la personne et le prendre dans mes bras. Je ne devrais pas et je n'ai aucune raison de le faire pourtant je fonds en larmes.
avatar
♚ Strigide ♚
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 94
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation sincère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum