Avoir l'air hautain et méprisant ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Mar 7 Mai 2013 - 16:57

Hobbes a écrit:
a) je lui dit ça, aussi. Le souci, c'est qu'il a une autre vision de la justice, qui se défend: lui, on ne lui donne la parole d'une fois sur 50 quand il lève la main, alors que des autres, qui la lèvent moins, une fois sur deux. Jolie question pour une dissertation sur l'équité Wink

b) oui, j'essaie aussi de lui apprendre ça. Et d'apprendre aussi l'empathie, de se rendre compte que ça peut agacer les autres de toujours dire "moi je sais". Et ce, même si, et il est d'une candeur touchante à ce point, c'est par envie d'apprendre, de partager, et pas de briller qu'il le fait. Il me disait même l'autre jour "moi, quand je sais pas qqchose, je suis content si qqun m'explique. Je comprends pas pourqoi mes copains ils s'énervent quand je leur dis un truc que j'ai lu qu'ils savent pas". I love you

c) il y aurait très probablement pas mal de stratégies à mettre en place pour que "forts" et "moins forts" se sentent tous plus à leur place. Je ne pense pas pour autant que "égalité" = "équité".
Pour le premier point, la maîtresse essaie de pousser les timides à participer. Et ce qui me semble à éviter ça serait de penser qu'il faut participer que lorsqu'on sait. Car le but des questions n'est pas uniquement de voir émerger les bonnes réponses, mais que la personne puisse dire ce qu'elle croit, et qu'avec la maîtresse on passe quelques temps sur cette réponse, bonne ou fausse.
Lorsque l'élève ne sait pas, il y a des chances qu'il n'ose pas lever la main ; et on se retrouve avec des enfants qui ne lèvent pas la main mais sont interrogés quand celui qui sait ne l'est pas. Ca paraît injuste au surdoué "mais je savais moi !" mais avec l'explication on se dit que c'est parfaitement juste, et que c'est pour ne pas laisser des élèves dans leur coin parce que pour une raison ou une autre ils ne participeront pas d'eux-mêmes.

Pour le deuxième, je crois qu'il est possible de lui expliquer que certains peuvent se sentir bêtes de ne pas savoir, surtout si en plus ils ont de mauvaises notes et que leurs parents leur disent qu'ils sont mauvais. Je suis sûre qu'il peut comprendre que certains sont sensibles sur le sujet, voire un peu jaloux si lui a de bonnes notes (je trouve qu'on oublie trop la pression et l'image renvoyée sur les élèves ayant de médiocres résultats).
Imposer une explication aux autres n'est donc pas forcément judicieux.

Enfin, oui, je crois qu'il y a des stratégies possibles, et pour ma part je suis très sensible au travail de groupe, où on voit souvent les élèves par eux-mêmes demander à leur voisin une explication.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Ainaelin le Mar 7 Mai 2013 - 17:10

Hobbes a écrit:Il me disait même l'autre jour "moi, quand je sais pas qqchose, je suis content si qqun m'explique. Je comprends pas pourqoi mes copains ils s'énervent quand je leur dis un truc que j'ai lu qu'ils savent pas". I love you
Ca fait 35 ans que j'essaie en vain de m'expliquer ceci. Je n'ai toujours pas trouvé. Quand (dans la vie quotidienne) quelqu'un pose une question et que je réponds, certains s'énervent car "on ne t'a pas demandé ton avis", mais pourquoi vous posez la question, alors ? Moi, je vois quelqu'un qui semble galérer avec un truc dont je connais la solution, j'ai envie de l'aider. Si c'est un apprentissage, j'essaie de le mettre sur la piste pour ne pas lui mâcher le boulot. Ca fait parfois plaisir à certains, mais beaucoup n'apprécient pas qu'on les aide, ils se sentent en danger, j'ignore pourquoi.C'est pour moi un grand mystère.

Après, heureusement que ce n'est pas tout le monde, tout le temps, j'ai l'impression que ça dépend beaucoup des caractères des autres (une fois que j'ai appris à parler sans m'imposer). Mais bon. Certains s'énervent quand même qu'on sache des choses qu'ils ne savent pas. Moi, quand je ne sais pas et qu'on me donne l'info, je suis content, ou alors, il m'arrive de chercher l'info sur le net s'il est dispo, typiquement.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par adcvh le Mer 8 Mai 2013 - 7:52

Et si les gens posaient des questions, de façon plus ou moins rhétorique, juste pour se plaindre, en fait ?...

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Pieyre le Mer 8 Mai 2013 - 8:21

Il y a de cela, bien sûr, mais pas seulement.

Je cite une fois de plus Jan Greshoff : « L'envie que les pauvres éprouvent à l'égard des riches est une plaisanterie en comparaison de la haine des imbéciles à l'égard des gens capables de penser. »
C'est une déclaration à sens unique. Comme le rappelait Fusain, il faut la mettre en parallèle avec le mépris voué par ceux qui s'estiment capables de penser envers ceux en qui ils voient des imbéciles. Mais il ne faut pas l'occulter.

De la même façon qu'il y a sur le plan matériel une jalousie (au sens premier) chez les riches et une envie chez les pauvres (chez certains d'entre eux, mais c'est je crois une tendance dont il n'est pas facile de se déprendre) qui incline à des sentiments haineux, il y a souvent un mépris chez ceux qui ont des capacités intellectuelles importantes et un sentiment symétrique chez ceux à qui on fait prendre conscience qu'ils en manquent. De ces sentiments aussi il faut se déprendre, et c'est sans doute encore plus difficile.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par scopiton le Ven 10 Mai 2013 - 4:19

pour rebondir sur ce que disait Uccen, en effet après bien des années d'essais/échecs la meilleure stratégie est se taire et de laisser les autres suivre leur fil, éventuellement intervenir quand il y a des approximations de dites (si on a plus précis, là encore faut-il savoir), à ce moment-là j'interviens en faisant comme si j'essayais de cerner ce que la personne voulait dire, toujours avec un ? à la fin. non seulement ça permet d'être plus "profil bas" et d'avoir la paix pour ne pas que ça se retourne contre soi, mais aussi on en devient que plus manipulateur, ce qui est discutable, mais un véritable salut quand on sait, par exemple, comment faire pour se faire apprécier par telle ou telle personne. il faut bien que cette facilité à cerner les autres soient un point fort, non mais...
parfois l'envie manque, et l'envie de ne pas faire d'effort isole.
Il y a aussi - je ne sais plus comment ça s’appelle- un niveau de conversation (fait beau aujourd'hui hein ?) - le méta langage ou méta-conversation?- qui n'intéresse personne, douance ou pas, mais sert à établir un contact. ça ne demande pas grand chose de faire cet effort, personne n'y est obligé, mais c'est ce genre de choses qui vont permettre de passer pour sociable sans pour autant violer ses inflexibles principes de lutte contre la médiocrité. cf le poste de Pieyre.ça peut sauver des relations de travail.
en dehors de ce domaine bien-sûr, pour ma part, je ne fais aucun compromis et il y a de grands moments de solitude dans certains dîners, mais au bout d'un temps tout rendre dans l'ordre car on est de moins en moins invité... Very Happy ça laisse plus de temps pour se consacrer à des choses d'intérêts.

scopiton
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par adcvh le Ven 10 Mai 2013 - 8:56

Pas d'accord du tout là.

Quelqu'un se tromperait sur un truc, je réctifie tout de suite. De la même façon que *je* me tromperais sur un truc, j'apprécierais qu'on me réctifie *tout de suite*, mais vraiment immédiatement. Pas qu'on attende en ne disant rien, laissant planer une incompréhension qui va finir par se transformer en (fausses) incohérences et en frustration.

Pareil, le concept de "comment faire pour se faire apprécier par untel ?"... Je peux comprendre, parce qu'on a tous envie d'être apprécié, et j'ai moi-même, et encore parfois aujourd'hui, eu tendance à chercher à me faire apprécier de quelqu'un pour qui j'avais une certaine affection sans réellement connaitre la personne.
Mais c'est une erreur à mon avis. En cherchant à se faire apprécier ainsi, tout ce que tu fais c'est de devenir lisse, politiquement correct, prévisible et inintéressant.

C'est beaucoup plus fun, pour toi et ton entourage, de ne pas être aimé par tout le monde. Et en plus ça montre que tu as de la valeur.
Et surtout, ça te permet d'être entouré des bonnes personnes.

Donc, en clair : "si t'es pas content, tu peux aller voir ailleurs, ça me fera de la place pour quelqu'un qui me correspondra mieux".

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Uccen le Ven 10 Mai 2013 - 11:39

scopiton a écrit: et il y a de grands moments de solitude dans certains dîners, mais au bout d'un temps tout rendre dans l'ordre car on est de moins en moins invité... Very Happy ça laisse plus de temps pour se consacrer à des choses d'intérêts.

Ma gêne perpétuelle, à croire que parfois ma seule présence plombe l'ambiance..Et puis le temps fait son œuvre, distance reposante.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Ven 10 Mai 2013 - 11:50

adcvh a écrit:Pas d'accord du tout là.

Quelqu'un se tromperait sur un truc, je réctifie tout de suite. De la même façon que *je* me tromperais sur un truc, j'apprécierais qu'on me réctifie *tout de suite*, mais vraiment immédiatement. Pas qu'on attende en ne disant rien, laissant planer une incompréhension qui va finir par se transformer en (fausses) incohérences et en frustration.
Je crois que ça n'est pas tout à fait cela qui était dit. Du moins, je le comprends comme le fait de donner de la matière à l'autre par une interrogation pertinente, tout en prenant soin de le laisser maître de son raisonnement. On n'est pas loin de la démarche du psychologue à ce niveau, et si c'est de la manipulation, c'est dans un but d'aide à l'autre sans le brusquer.

Je pense que ça n'est pas un comportement rare, ni même zèbre peut-être...Et j'y trouve un bon compromis entre l'intrusion dans le cheminement de l'autre (surtout s'il ne demande rien) et le fait de regarder la personne sans intervenir si on pense avoir quelque chose à apporter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Ven 10 Mai 2013 - 11:55

Platon appelait ça la maïeutique

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Ven 10 Mai 2013 - 12:08

Hobbes a écrit:Platon appelait ça la maïeutique
Bien vu !
Bon, être sur les traces de Socrate, c'est plutôt pas mal non ? Sois cool !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par scopiton le Ven 10 Mai 2013 - 14:38

adcvh, je crois que Cherokee a bien compris ce que je voulais dire dans le fond.
quant à se faire apprécier de quelqu'un, je ne parle pas de tout le monde, bien entendu, mais de certains cas dans lesquels ça peut être important, dans le milieu professionnel par exemple, parce que je suis fatigué des déconvenues dans ce domaine.
ce que tu dis je l'ai fait pendant longtemps, c'est aussi la meilleure façon de s'attirer reproches et quolibets, inimitiés, et pour ma part ce que je cherche, c'est qu'on me fiche la paix et qu'on ne vienne pas me dire comment je suis et comment je devrais être; ce que j'ai suffisamment entendu. donc j'agis en conséquence. mais je ne m’entends pas avec tout le monde. je me polisse pas, ma façon de penser diffère beaucoup de celle communément en cours, toujours vouloir améliorer, anticiper, vouloir changer des choses que tout le monde prend pour acquises et pronostiquer le mur que personne ne voit m'amuse beaucoup. mais je ris sous cape,si tu vois ce que je veux dire. "la conjuration des imbéciles" est beaucoup trop puissante pour s'exténuer à l'infléchir.
quant à mettre en avant ce que je sais, affirmer que j'ai raison, le revendiquer, ce n'est plus à l'ordre du jour depuis longtemps, je le sais c'est tout, ça me suffit, je n'ai plus besoin de le crier à la face du monde, et je m'en sers autrement Smile


scopiton
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Shirley81 le Ven 17 Mai 2013 - 10:29

On m'a toujours dit que j'étais hautaine et que je donnais l'impression de mépriser les gens quand je savais quelque chose qu'ils ne savaient pas... Mais c'est totalement "hors de contrôle", je ne le fais pas exprès. Comme je suis assez réservée et distante de nature, les gens autour de moi ont tendance à prendre ça pour du mépris. Idem, comme j'aime être seule, j'ai vexé beaucoup de monde en refusant une invitation, par exemple, ou en allant m'asseoir seule à une table dans un self...

A une époque, ça me chagrinait, maintenant j'ai tendance à m'en moquer un peu. Je trouve que les gens sont de plus en plus susceptibles, et ça me fatigue de marcher sur des oeufs, alors je reste nature, et tant pis pour ceux que ça dérange, ils n'ont qu'à passer leur chemin. Dent pétée

Shirley81
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 35
Localisation : dans le TARDIS

http://mammouthalivres.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Lilou7777777 le Dim 19 Mai 2013 - 20:47

Pour les plus jeunes avec leurs profs: 17 à 25 ans...

Simplement que vous êtes jeunes et peut-être pas assez diplomates ou matures dans votre façon de répondre. Du coup, cela vous donne un air hautain et méprisant.
Effectivement l'égo joue.
Ne cacher pas votre intelligence mais démontrez-la au travers de votre travail ou exposé. Et pas avec des "non, mais allo quoi". Very Happy

Il y a des façons plus respectueuses de répondre que d'autres.
Les profs ne sont pas vos amis ni vos potes. Parlez leurs et répondez avec respect. Vous n'avez pas a étaler votre science infuse. Ils sont là parce qu'ils ont un savoir supérieur au vôtre dans UN domaine précis, quoi que vous pensiez de lui/elle. Cela ne veut pas dire qu'ils ont plus intelligents que vous mais ce sont des êtres humains tout comme vous.

Après, vous faites comme vous voulez.... On verra si vous avez tout compris plus tard, quand vous serez sur le marché du travail... et que votre patron vous aura envoyé un 1er avertissement... ou pas Smile

Pour les plus de 30 ans :
Effectivement, certaines fois, dès qu'on en sait plus, cela peut agacer, donner des complexes, toucher l'égo de l'autre...
Mais peut être aussi est-on maladroit dans notre façon d'amener l'info... ???

Mais bon, on est dans un monde d'imbéciles heureux, alors ...
... oups, je suis hautaine et méprisante, là Je suis dehors

Lilou7777777
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 16:54

Je ne suis pas étudiante, mais je rencontre très souvent ce problème de "passer pour quelqu'un d'hautain, qui croit tout savoir et avoir tout vu et qui, même si elle se trompe -pas souvent- veut toujours avoir raison."

Mon copain m'a dit que c'était souvent l'écho qu'il entendait des gens qui parlaient de moi. J'ai donc posé la question à mes proches et mes amis qui m'ont dit "oui, parfois ça arrive, mais on te connaît et on sait que ce n'est pas prétentieux, juste ta façon d'être".

Et là, je reste comme deux ronds de flan. Bien sûr, je n'ai absolument pas ce sentiment ni cette "prétention" qu'on ressent chez moi. Évidemment que je ne m'estime pas au-dessus des autres, j'ai même déjà souvent honte de me prendre le mur du pas-comme-tout-le-monde dans la face. Je n'avais jamais eu à me confronter à ça jusqu'à ce que je sois avec mon copain et qu'il me présente des gens "comme tout le monde" (dans le sens, grande majorité de pensée).

A l'école déjà, je m'isolais, j'avais certes déjà entendu "elle reste à l'écart, c'est qu'elle nous snobbe, elle ne veut pas être avec nous, quelle prétentieuse", même ma meilleure amie m'avait dit "ouais, au début je t'aimais pas parce que j'avais l'impression que tu te croyais mieux que nous". Mais j'avoue que jusque là, ça ne m'avait jamais vraiment fait "tilt" dans le sens où on ne me le disait pas souvent et que je n'avais pas la moindre intention de paraître supérieure. Juste que je ne me sentais pas à ma place, que dès que j'ouvrais la bouche ça virait au désastre, alors je préférais m'isoler de ces gens qui semblait bien s'éclater entre eux et qui me prenaient pour "la bizarre".

Là, je l'ai entendu de plusieurs personnes dans un labs de temps réduit... et ça me fout sur le cul.
Certes, quand je rencontre des gens, je ne peux pas m'empêcher de partir dans des débats, citer des sources demander "et tu connais ça ? et ça, tu connais ? tu savais que ça et ça ? oh, j'ai vu ça l'autre jour, c'est quand même fou non ? et toi, t'en penses quoi de ça ? ah oui ? ah, je suis pas de cet avis, moi je pense que ça...etc".
Je me dis que si on me qualifie d'hautaine parce que "j'étale" involontairement ma science (c'est tellement naturel chez moi que je n'imagine pas un seul instant écraser les gens mais plutôt partager des connaissances avec eux) alors c'est peut-être triste.
Parce qu'apprendre des autres, c'est quand même super cool non ?

J'aime parler à quelqu'un qui sait des choses que je ne sais pas, qui me laisse l'occasion de rebondir sur ses dires avec mes propres connaissances et qui arrive à comprendre que "hey, moi aussi je sais des trucs, vient on partage parce que c'est cool !" et qui y prend plaisir.
Mais de me dire que non, partager des connaissances et apprendre des autres ça n'est pas le passe-temps favori de la majorité des gens, ouais, j'trouve ça triste.
Parce qu'à moins de me taire (quitte à passer pour celle qui s'exclue ou celle qui n'a rien à dire) je passerai toujours pour cette fille qui se prend pour wikipédia en société.

Je me vois mal expliquer à chaque interlocuteur "bon, je sais que tu vas peut être penser que je suis prétentieuse hein, mais c'est pas du tout le cas, juste que j'ai un boulon mal réglé et que j'adore réfléchir et parler de pleins de trucs qui me semblent intéressants." surtout que même en expliquant ça, la personne va probablement se dire "ouais, donc la meuf, elle croit savoir à ma place ce que je vais penser d'elle, pis si elle se méfie d'être prétentieuse aux yeux des autres, c'est qu'on a sûrement déjà du lui dire, ce qui est donc très probable. Et... mais raaaaah !

J'crois que je vais me coller un badge à chaque soirée : "bonjour, Eloa, hautaine et prétentieuse, ne me parle pas, je risque d'étaler ma science et t'apprendre des choses, ça risquerait de te polluer l'esprit et te faire passer une mauvaise soirée".

-_-

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 2 Mar 2015 - 17:07

Bon ben merci Eloa, je n'ai plus besoin de témoigner Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Lun 2 Mar 2015 - 17:22

~Eloa~ a écrit:J'aime parler à quelqu'un qui sait des choses que je ne sais pas, qui me laisse l'occasion de rebondir sur ses dires avec mes propres connaissances et qui arrive à comprendre que "hey, moi aussi je sais des trucs, vient on partage parce que c'est cool !" et qui y prend plaisir.

Je me retrouve tellement dans ce que tu dis. On m'a appelé "intello" à l'école, "lèche cul" au lycée, "grande gueule" à l'uni, "coupeur de cheveux en 4" au travail. Mais ne perd pas la foi. J'ai aussi rencontré des gens qui m'ont compris et m'apprécient. Qui savent que j'ai lu, entendu, enregistré et compris beaucoup de choses dans beaucoup de domaines, et qui apprécient les liens que je peux faire avec eux entre les différents sujets. Mais surtout, j'ai créé mon festival où je gère la communication, les finances, les partenaires, la presse, la logistique, les bénévoles, la programmation, les autorisations de police, etc. comme si c'était normal. Et oui, parfois les membres du comité me trouvent un peu intraitable, exigeant, limite cassant, hautain. "C'est pas facile de te tenir tête tu sais !" m'a dit une responsable de projet vendredi soir. Mais ils reconnaissent aussi les premiers qu'ils ne pourraient pas faire le dixième de ce que je fais dans le même temps, et sont ravis de bosser avec une "fontaine à idées", même si parfois ça les submerge un peu.

En conclusion, j'aimerais te dire, oui, parfois c'est dur. Parfois ça fait mal. Mais ce que tu as est un bien des plus précieux. Arrondi un peu les angles si ça te permets parfois d'être mieux acceptée. Tolère de parler, parfois, de la météo, des people ou des émissions de TF1 sans ton scanner naturel à analyse critique. Accepte, toi aussi, les gens comme ils sont et où ils en sont. Et peut-être que la collaboration en sera un peu plus fluide dans les deux sens. Mais ne lâche pas la curiosité. Jamais. De ça, il ne faut pas avoir honte.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Democrite le Lun 2 Mar 2015 - 21:08

Salut Eloa,
Moi j'aime bien l'idée du badge... Peue être un Tshirt noir avec ecrits blancs façon Ben ... ouaih, ça serait pas mal ! Mais bon, ça n'arrange rien avec les autres, juste ça SOULAGE ! (=et ça permet d'arrêter de voir tout en noir) attention attention, un oxymore est caché dans ce texte Wink

Bon donc oui, je comprends ce que tu dis (je vois bien le parallèle avec ce que je vis) ... les points communs sont là...  

Le truc dingue c'est que l'info "je te prends pour qq de hautain" ne remonte pas directement, les personnes qui se sentent méprisées, ne l'expriment pas et on en entend parler au mieux par hasard, si ce n'est jamais (mais en tout cas, "ça se sent"). Et moi, ça me rend triste d'abord puis en colère.
Et en ce moment je suis en colère. Donc, j'exprime, je n'écoute plus cette petite voix en moi qui me disait "danger!danger! la personne avec tu parles est en train de te juger hautaine". Je tiens tête aux arguments fallacieux comme "ah non t'as tort je t'assure tout le monde dit le contraire" ah bah si tout le monde dit le contraire  Evil or Very Mad  ...

En y réfléchissant en même tant que je tape, je trouve que ce sont les autres qui sont méprisants. Donc ce regard sur moi ne serait que projection de leur part (d'où leur silence radio sur ce qu'ils pensent).
Bon mais franchement, dans la situation inverse, je ne vais pas forcément dire à quelqu'un "hé toi là ! tu te la pètes non ?". Bah, non. J'ai tendance moi aussi à me casser quand je ressens cela. Bref, difficile l'équilibre dans l'échange.

Je pensais te remonter un peu, mais j'arrête là car je suis en train de m'égarer sur des pensées pas trop réconfortantes en fait.
En tout cas, l'important est

Take Care, tu le mérites comme chacun. Ne laisse pas ces jugements t'atteindre, c'est tellement vain.

Oui vraiment

Take care


Dernière édition par Democrite le Mar 3 Mar 2015 - 8:44, édité 1 fois (Raison : les phôttes braves gens, les pheautes... [-()

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Hobbes le Lun 2 Mar 2015 - 23:31

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »
Je pense que c'est quand même, d'abord, à nous qui sommes statistiquement anormaux, de nous rendre le plus lisible possible pour les autres. Sans renoncement, sans mensonge, mais juste avec bienveillance. On ne parle pas à un bébé de 6 mois comme à un adolescent. Peut-être doit-on apprendre à dire les mêmes choses dans le fond, mais avec un peu plus de tact, de self control, limite une réserve. Tout le monde n'est pas prêt à se lancer dans un débat philosophique ou technique à chaque pause repas. Adaptons nous un peu. Je ne pense pas que ça nous portera préjudice.

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 9:38

Hey, merci pour vos réponses ^^

Je vais bien, j'étais plutôt dans une remise en question de moi-même, un constat un peu sur le tas qui m'a fait grincer les méninges. Mais ça ne touche pas vraiment ma confiance en moi.

Peut-être sommes-nous VRAIMENT hautains quelque part. Combien de fois avons-nous dit (tous hein, ne mentons pas) "Oh, les débiles. Mon dieu qu'ils sont cons ! Pfff, mais t'es nul ou quoi, c'est évident que la réponse c'est ça ! TF1, tu regardes ça toi et t'as pas honte ?"
Nous l'avons tous pensé un jour ou l'autre "Je suis quand même vachement moins con qu'eux".
Alors oui, les "nous", ça passe son temps à vaciller entre "Personne me comprennnnd, j'suis trooooop nuuuuuuul !" et "Bon dieu qu'ils sont stupides, j'suis content de pas être comme eux".

Bien sûr, dans le fond nous ne voulons de mal à personne et voir que nous semblons faire partie d'un autre univers nous fait bien comprendre que notre place est difficile à trouver dans le tas, mais il faut des exceptions pour confirmer les règles. Et puis, je me dis qu'il y a des gens qui arrivent à voir que je ne suis pas hautaine, qui s'intéressent à ce que je dis, qui aiment apprendre et partager avec moi. Alors c'est cool ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Lyanah le Mar 3 Mar 2015 - 9:57

~Eloa~ a écrit:* Juste que je ne me sentais pas à ma place, que dès que j'ouvrais la bouche ça virait au désastre, alors je préférais m'isoler de ces gens qui semblait bien s'éclater entre eux et qui me prenaient pour "la bizarre".

J'aime parler à quelqu'un qui sait des choses que je ne sais pas, qui me laisse l'occasion de rebondir sur ses dires avec mes propres connaissances et qui arrive à comprendre que "hey, moi aussi je sais des trucs, vient on partage parce que c'est cool !" et qui y prend plaisir.

+1.
Bon, en fait, +1 sur tout ton post, hein.

Quand on parle, on étale notre science, quand on parle pas, on snobbe. What ?
J'ai eu la chance d'avoir quelques potes très francs qui ont fait passer la pilule assez facilement, parce qu'ils riaient de bon coeur quand ils ne comprenaient pas mes blagues ou un mot que j'utilisais (j'ai un très net souvenir d'une pote qui me demandait ce que ça voulait dire "hypocrite", on devait avoir 14 ou 15 ans), mais hélas dans mes proches, c'était souvent "arrête de faire ton intéressante" et compagnie. Heureusement que certains de mes proches étaient quand même fiers de constater que j'avais de la culture et une "avance" par rapport aux autres mômes... Même si ça faisait un peu bête de foire parfois.

Au final, autour de moi ne sont restés que les proches (parce que baaah c'est la famille quoi, donc voilà ils s'y font et ceux qui sont pas contents c'est le même tarif ^^) et quelques amis qui m'acceptent telle que je suis... Avec mes connaissances sur tout et n'importe quoi, ma curiosité, ma solitude, mes silences, mes blablas, mes émotions fortes et ma propension à rester dans mon coin pendant les soirées, écoutant plus que parlant.

sunny

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Daoud le Ven 27 Mar 2015 - 18:51

Bonjour,

Ce fil touche à un sujet auquel je me confronte quasiment chaque jour depuis que je sais parler, je ne sais pas si c'est lié à la "zèbritude", mais lorsque l'on discute d'un sujet et que l'on a des éléments à apporter mais eu l'on est pas l'initiateur de la discussion, c'est perçu comme une prise de pouvoir. L'apprentissage de la socialisation (pas très réussi en vrai) est beaucoup passé pour moi par apprendre à se taire, laisser dire des énormités et petit à petit ne plus s'impliquer que dans quelques échanges verbaux.
Comme le dis scopiton, il y a ce fameux niveau de conversation qui sert à établir le contact et qui n'a pas d'autre finalité que d'établir le contact, moi, sincèrement j'ai du l'apprendre vers mes 25 ans, avant c'était : ça passe ou ça casse. J'ai l'impression que les codes sociaux de la conversation et de l'échange ne m'ont pas étés appris alors que dans la rue ou n'importe où on dirait que tout le monde arrive à gérer.
En tous cas c'est "rassurant" de voir qu'on est pas mal à avoir ce même soucis Very Happy

Daoud
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 25/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par invité123 le Ven 27 Mar 2015 - 19:55

.

invité123
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir l'air hautain et méprisant ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum