Le regard des autres !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mar 10 Jan 2012 - 19:11

Pierre Desproges disait : "On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui."

L'interprétation de cette phrase est souvent erronée.
En effet, s'il est vrai que l'on peut rire de tout, Desproges ne voulait pas dire qu'il fallait faire attention à ne pas heurter la susceptibilité de son interlocuteur.
Non, Desproges voulait expliquer qu'il pouvait rire de tout mais qu'il existait des personnes avec qui il n'avait pas envie de plaisanter.

Je crois profondément qu'il est possible de trouver un amusement à toute chose.
Par contre, je suis convaincue qu'il y a des personnes avec qui je n'ai pas envie de rire.

Heurter volontairement une susceptibilité pour s'amuser, comme beaucoup adore le faire, n'a rien de bienveillant.
Cela l'est d'autant moins que si la personne aux dépends de laquelle on rit manifeste le moindre signe montrant qu'elle est blessée, elle devient non seulement "sans humour" mais en plus est qualifiée de "susceptible" et prend le risque d'être exclue du groupe.

En proie aux critiques et remarques, la victime se retrouve souvent à encaisser sans rien dire, avec un sourire de façade, les railleries.
C'est une perversion de la société qui se montre ainsi sous son jour le plus cruel, perversion d'autant plus grande qu'elle sous-entend comme normale cette violence morale qui est faite.
Elle proclame que seuls quelques uns, les "plus grandes gueules", auraient le monopole de décider de ce qui devraient blesser ou non.
Le système nie totalement les individualités et la palette des émotions qui existe.
La souffrance ressentie n'est plus légitime mais devient "déplacée" ou "disproportionnée".
Du coup, elle installe une culpabilisation encore plus grande de la victime dont la sensibilité au lieu d'être respectée, est niée et dite "anormale".

Comme illustration de mes propos, le meilleur des exemples est sans doute le mien.
L'intensité émotionnelle est une des caractéristique de la douance.
Le fait d'être surdouée, d'avoir un câblage cérébral différent, induit que je ressens tout de manière extrêmement violente et intense.
Je vis en permanence l'expérience d'une gamme émotionnelle infinie.

Découvrir ma zébritude, me l'approprier, m'a permis de comprendre que je ne réagissais pas de manière anormale mais normalement compte tenu de ma différence.
Les autres attendent que les réactions se fassent selon leurs codes.
Mais, ne pas accepter ma différence et réagir selon leurs codes, aurait été me contraindre, nier ce que je suis pour me faire rentrer dans un moule qui n'est pas pour moi, qui ne sera jamais moi.

Il est possible que chacun du fait de sa personnalité ou des expériences traumatiques qu'il a pu vivre puisse avoir une sensibilité dite différente de celle de la majorité des autres. Pourquoi n'aurait-il pas le droit de l'exprimer sereinement ?

A cette époque de l'année, je relis souvent "Notes d'un souterrain" de Dostoïevski, qui est un de mes livres préférés.
Il y est fait référence à l'importance du regard de l'autre et de ce que l'on peut faire pour juste avoir le sentiment d'exister.
C'est également le thème repris dans "Huis clos" de Sartre ou encore de "Carnage" le dernier Polanski et de bien d'autres livres ou films.

L'idée défendue, qui se retrouve dans tout, peut se résumer très rapidement.
Le regard des autres donne une consistance, une existence.
L'image qu'il renvoie, son jugement, est une part importante de soi.

Lorsque Sartre a écrit "l'enfer c'est les autres", il ne voulait pas sous entendre que la relation à l'autre est forcément pervertie.
Il exprimait simplement l'idée que leur mauvais jugement ou leur indifférence, projette directement en enfer du fait de l'image biaisée qui est renvoyée.

Les hommes ont si peur de ce regard qu'il leur est possible de s'installer dans des habitudes paresseuses, de supporter beaucoup de vexations ou de jugements sans rien dire ni chercher à changer les choses.
Une sorte de lâcheté institutionnalisée s'installe alors et entraîne avec elle, le renoncement.
C'est terrible ça le renoncement ! C'est une sorte de suicide de sa personnalité.
Il faut beaucoup de volonté pour se faire mal ainsi. Les gens ne le savent-ils pas ?

Il faut également beaucoup de volonté et de courage pour se révolter contre le système, dire "non" et prendre le risque d'être socialement exclu.
Et beaucoup se trompent de combat et finissent, enfermés dans leur peur la solitude, par devenir des morts vivants soumis à l'opinion des autres, contraints par elle plus sûrement que par des entraves physiques.
Ils oublient le fait qu'ils sont libres, totalement libres et furieusement responsables de ce qu'ils sont.
Ils oublient que personne n'est tenu de rester dans ce genre de situation s'il n'en a pas le souhait.
Ils ne pensent pas que si le regard des autres pose problème, la solution n'est pas de faire des efforts pour parvenir à le subir en souffrant le moins possible.
La solution est peut-être plutôt de concentrer ces mêmes efforts sur le fait de le transformer (le regard qui fait mal) ou de trouver des regards différents, plus doux (changer de fréquentations).

Se délecter à provoquer la peine des autres, au motif qu'elle ne serait pas légitime, n'a rien d'amusant.
Ce n'est pas la preuve d'un humour irrésistible, c'est juste un comportement violent qui montre à quel point autrui est indifférent.
C'est aussi une manifestation de paresse puisqu'il est en effet beaucoup plus difficile de parvenir à rire d'une personne, avec elle, sans la blesser que d'en rire en la blessant.
Accepter de subir également pour ne pas être rejeté est également stupide et paresseux.

Je ne suis pas parfaite et il m'arrive parfois de m'amuser des autres à leurs dépens.
Mais j'essaie cependant de le faire le moins possible, de ne pas blesser, et si je dois me moquer de quelqu'un, je préfère en général me moquer de moi.
Mon choix est fait.
Profondément existentialiste, je suis persuadée que je me définis par mes actes et mes engagements.
Les décisions que je prends me façonnent et je veux pouvoir toutes les assumer.
Je suis libre de décider de n'être ni masochiste ni sadique.
Je décide également de respecter le plus possible ce que sont les autres et d'être le moins dure possible.
Les autres sont libres aussi de devenir ce qu'ils veulent.
Soutenir le contraire serait une pure mauvaise foi.

Ne vaut-il pas mieux rester seule que de devenir une victime consentante ou jouer les bourreaux compatissants ?


Dernière édition par Boudeuse_2011 le Mer 11 Jan 2012 - 11:37, édité 2 fois

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Lysange le Mar 10 Jan 2012 - 19:34

Je me sens particulièrement concernée par ton texte et il me touche beaucoup!

Je trouve que tu as raison. De plus on accepte beaucoup mieux sa différence en l'assumant qu'en la cachant.

Par contre si la théorie parait plutôt simple dans la pratique c'est autre chose. Surtout quand on ne comprend pas ce qui fait de nous cette victime, cette personne "à part"...

Une fois qu'on a compris que de toute façon il n'était pas possible de se fondre dans la masse (il parait que certain zèbres sont très à l'aise socialement, et j'avoue que je les envie...), qu'on était pas à la ramasse mais juste différent, c'est plus facile à assumer. Mais des fois il y a des plaies du passé très difficiles à refermer et empêchent cette progression...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mar 10 Jan 2012 - 19:50

C'est aussi difficile de se battre contre soi pour accepter un regard qui nous blesse, non ?
En fait, dans un cas comme dans l'autre c'est difficile et il faut se battre.
Le truc c'est de ne pas se tromper de combat !!!

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Invité le Mar 10 Jan 2012 - 20:21

"Le bon général est celui qui sait quand il ne doit pas se battre"

"Le mal ne triomphe que lorsque les hommes de bien baissent les bras"

"Trahis de toutes parts, accablé d'injustice, je vais quitter ce gouffre ou triomphe les vices et chercher sur la terre un endroit écarté ou d'être homme d'honneur on ai la liberté !" (la dernière phrase de la pièce de Molière Le Misanthrope, prononcée par Alceste, le misanthrope justement, qui ne le devient qu'a cause des autres notamment, personne ne supporte sa sincérité et surtout pas ceux qui lui demandent d'être franc).

Je ne suis pas d'accord avec Sartre, même si j'aime beaucoup Huis Clos, j'ai en fait de la sympathie pour les personnages, mais pour moi, l'Enfer c'est nous même, nous nous créons notre enfer à nous, c'est l'importance que nous donnons au regards et aux mots d'autrui qui peut faire de notre vie un enfer, ce sont nos actes, nos choix qui font que nous créons autour de nous le contexte, les réactions, qui nous rendent la vie impossible.

Je partage cette susceptibilité, cette sensibilité, j'aime aussi beaucoup Desproges. Je n'éprouve aucune joie en regardant des gens se casser la figure à la chaîne dans des émissions comme video gag, d'ailleurs je considère comme sérieusement atteint les gens qui trouvent drôle de voir leur gamin se vôtrer au point de le filmer voir de mettre en scène le tout (parfois c'est trop artificiel pour être naturel) et qui vendent la bande pour qu'elle passe à la télé.

Faire attention a ne pas blessé l'autre, c'est le respect. Il faut aussi faire attention a ne pas se blesser soi même en effet en faisant des compromis, en acceptant l'inacceptable. J'ai eu quelque fois a prendre des décisions difficiles mais plus j'avance en age plus je deviens intransigeant, plus je fais passer mon amour propre, ma dignité (et pas un ego sur-dimensionné) avant des choses comme l'argent par exemple. Alors oui cela me coûte et cela me coûtera encore mais au moins je peux me regarder en face dans la glace.

Assumer d'être différent ? Dire sa différence ? En fait je crois que l'on a pas peur de le dire soi même, mais l'on a peur de la réaction des autres, car la quasi totalité des autres sont des ignorants en la matière ou pire, sont mal informés. Rares sont ceux capables d'entendre cela. Comme ils étaient rares il y a quelques décennies ceux capable d'entendre que vous étiez gay par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mar 10 Jan 2012 - 22:09

HariSeldon a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec Sartre, même si j'aime beaucoup Huis Clos, j'ai en fait de la sympathie pour les personnages, mais pour moi, l'Enfer c'est nous même, nous nous créons notre enfer à nous, c'est l'importance que nous donnons au regards et aux mots d'autrui qui peut faire de notre vie un enfer, ce sont nos actes, nos choix qui font que nous créons autour de nous le contexte, les réactions, qui nous rendent la vie impossible.

Mais Sartre ne dit rien d'autre que l'enfer c'est les autres ou le regard qu'ils nous renvoient comme une part de nous -même, c'est donc nous même.
De la même manière que nous sommes en enfer, il nous est possible d'en sortir en changeant le regard des autres, en lui laissant moins d'emprise, en le choisissant.
Nous sommes donc tous d'accord, toi, Sartre et moi !!!! sourire

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par katitchka le Mar 10 Jan 2012 - 22:43

J'ai envie de revenir sur ton passage, Boudeuse, où tu écris que la personne dont on rit peut se sentir blessée et là c'est la cata: on la traite de susceptible, de personne sans humour. C'est assez terrible, parce que ça rend très difficile l'impassibilité devant une telle situation. Les autres se rendent souvent compte que leurs moqueries nous affectent, même si on essaie de la cacher. Ils nous titillent jusqu'à ce qu'on craque. Comme une torture où l'on attache qq'un et on le chatouille jusqu'à ce qu'il pète une durite. Et là c'est bon, la crise de rire assurée!
Et comme le dit Enkelilya, c'est encore plus dur à gérer quand on ne comprend pas les raisons de ces moqueries.

Perso j'ai testé le pire: répliquer. Là, on se fait taxer de personne agressive et tout le cercle de "moqueurs" nous tombe dessus, prêts à nous lyncher.

L'enfer c'est de vivre avec les autres alors qu'on ne peut pas non plus se passer d'eux. Si à la place de leur agressivité on avait juste "rien", je ne pense pas que ça serait viable...enfin, même si parfois je le crois très fort.

katitchka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 32
Localisation : dans un putain d'appart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Invité le Mer 11 Jan 2012 - 6:42

N'est il pas plus sain pour son propre psychisme de réagir plutôt que de subir, quelles que soient les conséquences ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Giamilla le Mer 11 Jan 2012 - 10:15

katitchka a écrit:J'ai envie de revenir sur ton passage, Boudeuse, où tu écris que la personne dont on rit peut se sentir blessée et là c'est la cata: on la traite de susceptible, de personne sans humour. C'est assez terrible, parce que ça rend très difficile l'impassibilité devant une telle situation. Les autres se rendent souvent compte que leurs moqueries nous affectent, même si on essaie de la cacher. Ils nous titillent jusqu'à ce qu'on craque. Comme une torture où l'on attache qq'un et on le chatouille jusqu'à ce qu'il pète une durite. Et là c'est bon, la crise de rire assurée!
Et comme le dit Enkelilya, c'est encore plus dur à gérer quand on ne comprend pas les raisons de ces moqueries.

Perso j'ai testé le pire: répliquer. Là, on se fait taxer de personne agressive et tout le cercle de "moqueurs" nous tombe dessus, prêts à nous lyncher.

L'enfer c'est de vivre avec les autres alors qu'on ne peut pas non plus se passer d'eux. Si à la place de leur agressivité on avait juste "rien", je ne pense pas que ça serait viable...enfin, même si parfois je le crois très fort.

Ton poste entier résume ma scolarité primaire ainsi que mon CO (collège en France, sauf erreur). Ça en est devenu une saleté de cercle vicieux dont je ne pouvais plus sortir. Les premières agressions m'ont mise à vif, subies comme une injustice la plus totale à une époque où je pensais que tout le mond réagissait de la même manière à ces brimades. Et là, j'apprend que si je réagissais ainsi, c'était peut-être parce que j'étais overs-sensible ? je "comprends mieux" - mais ne cautionne pas pour autant - pourquoi les autres s'acharnaient autant sur moi. Comme tu dis, ils me titillaient jusqu'à ce que je craque, étonnés et amusés de me vois réagir autant.

Effectivement, l'enfer, c'est nous. Mais avec parfois les autres pour nous y précipiter, non ?

Giamilla
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 33
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 10:25

L'enfer c'est nous avec parfois les autres pour nous y précipiter
Ou dit autrement ... avec la prise que l'on laisse aux autres sur nous pour nous y précipiter ...

C'est la question de la liberté que l'on ne nous apprend pas et qui est un concept qu'il faut apprivoiser.
Le système est tel que certains n'y arrivent jamais.

Mais on est libre de ne pas rester dans une situation douloureuse et responsable (sans être coupable) de laisser aux autres autant d'emprise sur nous !


Dernière édition par Boudeuse_2011 le Mer 11 Jan 2012 - 10:33, édité 1 fois

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 10:27

En proie aux critiques et remarques, la victime se retrouve souvent à encaisser sans rien dire, avec un sourire de façade, les railleries.
C'est une perversion de la société
Pas seulement de la société, les "surdoués aussi savent faire : http://www.zebrascrossing.net/t4852p120-dieu-ne-peut-pas-exister#186211
J'ai un copain qui m'a dit que la seule chose qui l'intéresse chez les surdoués, c'est quand ils ne le sont pas. j'espère qu'il regardera ce fil. Il a d'ailleurs déjà dû le faire.
En général on nie ce qu'on ignore.
Du coup moi je me pose sérieusement la question de savoir ce que ces tests mesurent au juste !!! Parce que dans les faits, on ne peut pas dire que la différence avec n'importe qui soit flagrante. Décevant...


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 10:36, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 10:34

@Fata Morgana : mais les surdoués font partie intégrante de la société, non ?
Pourquoi les surdoués n'auraient pas les mêmes travers que les autres ?

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 10:36

Juste comme ça: parce qu'ils sont supposée être intelligents ?



Dernière édition par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 11:11, édité 3 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 11:10

@Fata Morgana : j'ai bien regardé partout et je te promets que nulle part je n'ai écrit ou laissé suggéré que mon post pouvait être le lieu de règlement de compte entre membres du forum.
Ce serait adorable de ta part de bien vouloir choisir un autre post pour faire passer tes messages ou même t'adresser directement aux personnes concernées en MP.

Et je précise quand même qu'être surdoué n'est pas être plus intelligent mais juste être intelligent différemment.
Il y a des tas d'autres posts qui traitent du sujet sur zebra.
Il y en a également des tas qui parlent du QI et des tests.
Pourquoi ne pas t'orienter vers eux si c'est le coeur de ta problématique et y trouver enfin tes réponses ?

Au plaisir de te recroiser.


Dernière édition par Boudeuse_2011 le Mer 11 Jan 2012 - 11:17, édité 1 fois

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 11:12

Heurter volontairement une susceptibilité pour s'amuser, comme beaucoup adore le faire, n'a rien de bienveillant.
Cela l'est d'autant moins que si la personne aux dépends de laquelle on rit manifeste le moindre signe montrant qu'elle est blessée, elle devient non seulement "sans humour" mais en plus est qualifiée de "susceptible" et prend le risque d'être exclue du groupe.

.. j'ai dû mal comprendre...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 11:30

@Fata Morgana : tu as bien compris.
Je n'ai jamais cherché à heurter ta sensibilité ou me moquer de toi.
Si j'ai heurté ta sensibilité, je te précise que mon intention n'était pas là.
Par contre, il ne serait pas non plus normal que, parce que tu es sensible et que tu as besoin d'exprimer ta sensibilité blessée, je me laisse envahir sans en avoir envie.
Si je le faisais sans rien dire, ce serait une violence que je m'infligerai à moi-même et je n'ai aucune raison de le faire.

Et paf, on retombe plus ou moins sur le post ...
La difficulté d'être avec les autres et l'impossibilité d'être sans eux.
C'est difficile de trouver l'équilibre.





Dernière édition par Boudeuse_2011 le Mer 11 Jan 2012 - 12:25, édité 1 fois

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par boule-d-ombre le Mer 11 Jan 2012 - 11:40

j ai teste le fait d etre une tete de turc (subir les railleries des autres) pendant mon enfance le fait de me sentir différent me rendait peu sûr de moi et donc LA cible idéale pour ces gens la . Je me souviens d avoir tenté d encaisser mais ils continuaient alors après je répondais mais la encore plus je me défendais plus ils m enfonçaient après ça je suis devenu violent quand ils tentaient la moindre blague sur moi. Ma mère a tenté de faire cesser ce cirque auprès du personnel enseignant et m avait interdit de me battre. J ai donc suivit l ordre donné et les autres sont revenus . Mon problème d ailleurs était d avoir un ou plusieurs amis et de ne plus subir ca . Je me rappelle clairement quand je faisais des crises de larmes cette douleur cette envie d hurler pour evacuer tout ce stress et me sentir calme detendu a nouveau. Les années ont passé tout le monde a vieilli et est devenu plus sage les frustrations ont cessé et de tete de turc je suis devenu un paria celui qu on laisse a l ecart . Le statut de paria est enviable par rapport a celui de tete de turc car on a la paix sinon c est sur qu au niveau du regard des autres on me voyais comme un mec anormal limite un animal ressemblant a un etre humain. j avoue que ce statut me complexais souvent et me génais dans mes relations jusqu au jour ou j ai decouvert pourquoi et la tout est devenu limpide.

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 12:01

Après il y a un autre problème difficile à résoudre ...

On attend souvent des autres ce que nous ne parvenons pas à faire nous-même et ce n'est peut-être pas une attente raisonnable.
En effet, comment pourrait-il nous accepter avec notre différence si déjà nous-même ne parvenons pas à nous accepter ?
Comment pourrait-il nous comprendre si déjà nous-même ne sommes pas capable de nous comprendre ?

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Fata Morgana le Mer 11 Jan 2012 - 12:02

@Boudeuse.
je ne t'en veux pas j'en ai juste gros sur la patate.
En même temps la voie que je suis implique forcément d'être un paria... pas du gâteau...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par AlphaCentauri le Mer 11 Jan 2012 - 12:19


Je le lirais en détail plus tard, car ça m'intéresse : j'ai toujours eu du mal avec l'ironie.

AlphaCentauri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 139
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 33
Localisation : Luxembourg, Belgique

http://ovnieteva.france-forum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par katitchka le Mer 11 Jan 2012 - 12:43

Je pense qu'il doit y avoir un ensemble de trucs chez nous qui font qu'on est pris pour cibles. Avec le recul, je me demande si les codes sociaux, qui ne sont pas toujours logiques pour nous n'ont pas également joué un rôle dans cette histoire.

Comme dire"bonjour, ça va et toi?" (et avec le sourire) alors qu'en fait on a envie de sen pendre; enfant il doit y avoir des trucs équivalents. Perso, chez moi la censure a fait son effet donc je ne me souviens plus trop des événements de ma vie, mais je sais qu'ils ont eu lieu. J'imagine que susceptible, pointilleuse et sensible comme je l'ai été, et le suis toujours, j'ai du parfois passer à côté des subtilités des vannes des autres et réagir avec ce qui pour eux ressemblait à un pataquès.

Après pour les autres, comme d'hab, on se sent plus fort et plus rassuré en groupe. Ce qui est différent fait peur, alors à chacun sa technique pour le dégager.

@boule-de-neige: être laissé à l'écart je trouve ça très dur aussi. Et avoir les 2 phénomènes à la fois: ceux qui ne t'enfoncent pas font semblant de pas voir qu'on te piétine...(et celui qui te tend la main en fait c'était pour te faire un doigt au dernier moment)

Sorry, je m'étale, mais ça me fait du bien de me lâcher sur mon histoire de vie.

Donc je dirai que dans le statut de "paria" on retrouve l'autre versant de l'enfer c'est les autres. L'aspect: sans eux c'est pas possible non plus.

katitchka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 32
Localisation : dans un putain d'appart

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Waka le Mer 11 Jan 2012 - 13:24

Bravo Boudeuse pour la qualité de ton post, c'est très posé. Je vais apporter un peu d'eau au moulin d'en face, pour tenter d'enrichir le débat.

katitchka a écrit:Avec le recul, je me demande si les codes sociaux, qui ne sont pas toujours logiques pour nous n'ont pas également joué un rôle dans cette histoire.

En effet.
Si on lit les posts ci dessus, on ne voit énumérées que deux options suite à une moquerie :
- répliquer
- encaisser
Dans la vraie vie, il y en à une troisième : en rajouter. Cela s'appelle l’auto dérision, et c'est incroyablement libérateur.

J'ai comme vous été l'objet de moqueries par le passé, et j'en ai souffert. Et un jour, j'ai découvert que je pouvais rire de mes défauts avec les gens, et qu'en faisant ca, ils comprennent que j'en suis consciente, donc que je suis ouverte à la critique. La moquerie en face à face est en fait souvent un code pour faire passer un message... et les deux options citées ci-dessus sont à ce message la réponse suivante : "je ne suis pas prêt(e) à entendre cela, je ne reconnais pas avoir ce défaut". Par l'autodérision, le message renvoyé est "oui, je sais, je suis comme ca, et j'en suis bien désolée, mais regardez, ce n'est pas si grave finalement puisqu'on peut en rire".
Ces défauts dont je peux rire aujourd'hui ne sont pas de l'ordre du détail, ce sont de très gros défauts, qui me font mal quand j'y pense sans en rire. Je fais de mon mieux pour les corriger, mais chassez le naturel, et il revient au galop.... alors en rire de temps en temps allège quand même grandement le poids de ce fardeau...
Enfin, dernier point : avec du recul, je préfère qu'on me fasse une critique de manière humoristique et devant moi, plutôt qu'une critique avec l'air sérieux et réprobateur ou une critique dans mon dos....

Qu'en pensez vous?

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Giamilla le Mer 11 Jan 2012 - 13:34

Totalement d'accord avec toi !

Le souci, c'est que la 3ème option ne m'est apparue qu'il y a environ 5 ans. Avant, je prenais soit la numéro 1) encaissement, conseillé par une partie de ma famille depuis l'enfance, en basant sur le fait que les autres finiraient par se lasser - et donc sans prendre en compte le fait que mon vase allait un jour où l'autre déborder, voire se briser. Soit la numéro 2) riposter, conseillée par une autre partie de ma famille.

C'est seulement depuis quelques années que j'ai pris l'option numéro 3, parce que ce n'est que récemment que j'ai pris conscience du fait que j'avais quand même quelques qualités - qui me permettent alors de rire de mes défauts.

Je ne sais pas si je suis très claire. Mais avec 0 confiance en moi, je ne pouvais pas rire de mes défauts. Je pensais nécessairement que ce qu'on m'envoyait à la gueule, au fond, devait avoir une justification quelque part. Surtout quand les gens en face concluaient le tout par un splendide, laminaire et ridicule "Il n'y a que la vérité qui blesse."

Donc, maintenant, j'ai quelques cartes en main pour rire de moi-même. Mais ce n'est pas encore inné, je n'y parviens pas dans toutes les situations et surtout avec tout le monde. Mais depuis que j'affiche un peu plus de confiance en moi, les moqueries débiles ont quasiment cessé (depuis le début du cycle post-obligatoire, je dirais).
Il reste encore les critiques dans le dos que, comme toi, je déteste. C'est lâche et ça n'apporte rien au débat...

Giamilla
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 33
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 13:37

Boudeuse_2011 a écrit:
si je dois me moquer de quelqu'un, je préfère en général me moquer de moi.
Mon choix est fait.

Tu vois c'est la plupart du temps la voix que je choisis aussi ...
Mais pour arriver à pratiquer l'autodérision ... il faut avoir assez de recul sur les choses, assez confiance en soi, pour ne pas laisser les autres avoir de prise sur toi ...
Ce n'est pas toujours évident et y parvenir m'a demandé beaucoup de temps !!!

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Ri euse le Mer 11 Jan 2012 - 13:45

Quant aux critiques faites par derrière mais jamais assumées devant, elles font mal mais elles ne devraient pas.
C'est ce que je me répète.
J'essaie de rester loin de ces personnes et surtout de me dire que ces personnes ont si peu d'intérêt qu'il n'y a pas de raison que je gâche mon temps à penser à elles, me laisser toucher par elles, ...
Elles ne devraient avoir aucune prise ou influence sur ma vie.

Ce serait comme de leur reconnaître une légitimité ou une forme de victoire sur moi sinon.

Mais j'avoue qu'il me reste du travail à faire dessus ... sourire.
Parfois, je vais voir la personne ou lui écris et lui dire ses 4 vérités directement ... et ça ne fait que prouver qu'elle m'a touchée et qu'elle a eu de l'emprise sur ma vie.

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Waka le Mer 11 Jan 2012 - 15:05

@Gia : moi aussi j'ai compris sur le tard Wink

@Boudeuse :
A propos de la confiance en soi : Je suis d'accord que la confiance en soi a l'air d'être essentielle pour arriver à l'auto-dérision, mais en fait c'est un cercle vertueux : la confiance en soi se construit d'elle même lorsqu'on utilise l'auto-dérision, même s'il faut se forcer un peu au début.

A propos de la critique par derrière: Une fois j'ai entendu une de mes responsables se dédouaner vis à vis d'une de ses responsables à elle en cassant du sucre sur mon dos. J'étais dans un recoin, elle ne m'a pas vue.
Je n'ai rien fait sur le coup, je suis restée cachée. Puis plus tard, j'ai profité d'un moment où j'étais seule avec elle pour lui dire très calmement : "tu sais, j'ai tout entendu l'autre fois, si tu as des choses à me reprocher, n'hésites pas je suis prête à les entendre". Ça l'a tellement déstabilisée que je suis devenue sa nouvelle meilleure amie... (mais bon, j'ai gardé mes distances, évidemment).

Là elle me critiquait pour se dédouaner, mais parfois la critique est gratuite, juste méchante. Il faut comprendre que certains n'ont que la méchanceté pour se valoriser, et à ta place, j'aurais plutôt pitié d'eux qu'autre chose. Dans ces cas là, je serais favorable à se faire mousser un peu intérieurement pour faire passer la pillule : "ok, ils sont cons, et on n'évolue pas dans les mêmes sphères intellectuelles. Qu'ils aillent se faire voir". Ca à l'air prétentieux, mais la confiance en soi passe aussi un peu par là... le tout est que ca reste dans nos têtes, pas que ca leur soit envoyé dans la figure, ce qui ne serait pas très bienvenu et ne ferait qu'empirer les choses...


Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le regard des autres !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum