Entrée d'un asocial sympathique.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrée d'un asocial sympathique.

Message par seltaeb le Sam 7 Jan 2012 - 5:29

Bonjour ,
je regarde le forum depuis quelques jours et je remarque une communauté complètement différente des autres , oui , ça y est , j'ai enfin trouvé des gens normaux ... après tout je vois pas pourquoi ça serait moi le bizarre ... Je m'appelle Jérémie , j'ai 16 ans depuis pas longtemps , j'espère que ce jeune âge ne vous repoussera pas. Depuis quelques temps je ne voulais qu'une chose , rencontrer des gens comme vous et comme moi , maintenant cela va être chose faite , du moins je l'espère.

Avant de continuer il faut que je vous préviennes de choses à propos de moi , le seul problème c'est que peut-être que ces choses concernent tous les "zèbres" mais comme je n'en connait aucun je ne le sais pas. Comme le dit mon titre je suis un "asocial sympathique" , je fuis les gens , j'aime être seul , je déteste la foule mais en même temps si l'on me connaît un peu je suis sympa et ma personnalité change totalement (avec les personnes qui me connaissent). J'ai découvert ma "zébritude" (inventons des mots , il est tard) il n'y a pas longtemps. Bref le fait de ne pas savoir pourquoi j'étais différent pendant longtemps a fait de moi un être étrange , qui n'éprouve que très peu de sentiments , et qui a détesté les gens pendant très longtemps. Je parle de détester au point de leur souhaiter la mort. Bref , c'est une période passée , maintenant je suis toujours assez asocial mais moins (on ne change pas du jour au lendemain en même temps !) et je sais pourquoi je suis différent , je sais pourquoi je suis toujours celui qui trouve une solution alternative à laquelle personne n'a pensé , sans qu'elle soit meilleure , juste différente.

Je déteste me qualifier de surdoué mais je sais qu'il le faudra ... le mot zèbre est quand même mieux je trouve.

Je suis désolé si ma présentation est mal construite , c'est qu'il est tard et que je suis fatigué.

Ah , une dernière chose : A force d'être à l'écart des autres et de les observer je peux prévoir leur comportement et surtout les manipuler très facilement , cependant je déteste avoir recours à ce genre de pratique donc je ne manipule personne , même si ça m'est arrivé une ou deux fois.

Voilà , avant de partir et d'apprendre à vous connaître j'aimerai savoir si ce que j'ai dit sur moi est normal pour un "zèbre" ?
Je suis vraiment claqué là , je sais même plus si je fais des fautes ou pas , je vais aller dormir , ou du moins essayer de m'endormir en stoppant le flux d'idées incessant arrivant à moi.

Sur ce , merci d'avoir lu ^^

seltaeb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par meu cooper le Sam 7 Jan 2012 - 5:48

hello

bienvenue
normal, pas normal, on en est plus là tu sais
bon je vais pas m'étendre pasque il est tard quand même, d'ailleurs qu'est-ce que tu fais debout (je me permets j'ai ton âge X2)
ce sera à toi de décider si tu te sens zèbre parmi les zèbres
ou si tu as juste une phobie sociale
dans les deux cas tu devrais trouver ici des semblables
amuse toi bien

bonne nuit!

meu cooper
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par Zap le Sam 7 Jan 2012 - 7:34

Bonjour Seltaeb (je n'utilise pas le terme de "bienvenue" ; pour ça il faudrait que je fasse partie des hôtes et je ne suis qu'une visiteuse qui fait escale ici depuis très récemment)

seltaeb a écrit:
Comme le dit mon titre je suis un "asocial sympathique" , je fuis les gens , j'aime être seul , je déteste la foule mais en même temps si l'on me connaît un peu je suis sympa et ma personnalité change totalement (avec les personnes qui me connaissent).

J'ai constaté également, que mon comportement et mon "lâcher-prise" (mais pas ma personnalité) me permettait de laisser librement exprimer ma bonhomie (ou quelque chose comme ça : cordialité, humour, attitude chaleureuse, ...) dans certaines circonstances
- celles où on me connaît et où je peux être moi en confiance (comme toi)
- et, comme par hasard, celles où on ne me connaît pas du tout au sein de personnes qui ne me reverront jamais dans mon quotidien : les ambiances où les étiquettes et les statuts tombent ou sont brouillés, indéchiffrables ; premier exemple me venant à l'esprit : les environnements qui préservent un certain anonymat [comme les ambiances festives par exemple (mais pas seulement) : feria, soirées étudiantes avec des étudiants inconnus (d'une autre ville, d'une autre fac, ...), etc.]
Peut-être que ce ne sont pas les gens que tu fuies, mais les regards-qui-jugent-et-qui-interprètent ? Ceux dont tu redoutes qu'ils soient un peu trop rigides, un peu trop catégoriques (et catégorisant) et réducteurs ? C'est-à-dire ceux "qui pourraient se méprendre" ? Par peur d'être perçu autrement que tu ne te perçois toi ?
(Ainsi, peut-être, que "ceux qui pourraient "te percer à jour" ? Par peur d'être confronté à l'acceptation ou au rejet, alors, de ce que tu es ?)
Mais peut-être que là, je ne parle que de moi. Pardon en ce cas d'avoir été trop invasive ou intrusive. (je ne cherche pas à "délivrer la vérité", hein. Parce que je n'en sais rien du tout. J'essaie seulement, à travers le prisme de quelqu'un d'autre, de comprendre le mien. C'est très égocentrique finalement, désolée).

PS : je n'aime pas du tout le terme "normal". Parce qu'il a été interprété et déformé. Son sens a évolué. Son emploi entraîne toujours une ambiguïté si on ne précise pas lequel de ses sens on utilise.
Ceux qui appartiennent à la "norme" se le sont réapproprié et lui ont donné une signification qui les conforte dans la force que leur donne cette "normalité" (probablement parce que c'est rassurant de se fondre dans l'habituel, l'ordinaire, le courant). La "norme" -objectivement - est ce qui correspond à la majorité, au plus grand nombre. Mais "normal" est aujourd'hui le plus souvent utilisé pour signifier le "conforme", le "sans anomalie". Déjà on glisse de "le plus courant", par exclusion du "bizarre", à "ce qui est acceptable". Et puis à partir d' "anomalie" (ce qui fait exception à la règle - donc rien de péjoratif ou de dévalorisant au départ), on glisse vers "irrégularité", "déviation", "défaut".

(Oui, je suis pénible avec mes mots triturés dans tous les sens. Mais c'est parce que ça me protège d'essayer de comprendre et surtout d'exprimer le plus précisément possible les choses, afin de ne pas être mal comprise. Et puis j'en ai besoin, c'est comme ça ; c'est un de mes modes d'exploration)

Zap
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 06/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par boule-d-ombre le Sam 7 Jan 2012 - 9:02

ah mon dieu un jeune de 16 ans qui a des bras des jambes un cerveau et des doigts (pour taper c est plus simple )!!! mais finalement il est comme moi a son age bah bienvenu alors . Ca fait un choc de decouvrir qui on est hein ? T inquiete on s y fait a la longue . j espère que tu trouveras ton bonheur ici et que tes envies meurtrieres passeront

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 799
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par lamouette le Sam 7 Jan 2012 - 10:02

bonjour seltaeb,

mon plus jeune fils a ton âge et il est le seul de mes trois fils à qui je n'ai pas réussi à parler zébritude Sad
(ses deux frères sont plus âgés)
je le reconnais dans ta description de l'asocial sympathique - tiens, au fait, moi aussi je suis comme ça Wink

je n'arrive pas à lui parler car il est très mutique depuis qu'il est devenu adolescent, ne répond pas à mes questions, ou seulement par des pirouettes ; c'est très déroutant (désagréable, même) de parler à un mur !

alors je me demandais, toi qui a son âge, as-tu une suggestion à me faire ? j'ai tellement souffert de ne pas savoir qui j'étais qu'il me paraît important d'en parler à mes fils, libre à eux d'en faire ce qu'ils veulent ; mais que, au moins, ils sachent
maintenant que j'en ai parlé à ses frères, je me sens encore plus mal de ne pas réussir à le lui dire

je te souhaite de faire de grandes choses (au moins pour ton bonheur) avec tes rayures !

(et si tu as des suggestions, n'hésite pas à m'en faire part ; je ne sais pas si un jeune homme de seize ans se rend compte à quel point c'est difficile d'être mère - càd femme, et vieille ! entre autres...)

lamouette
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 54
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par seltaeb le Lun 9 Jan 2012 - 4:01

Bonjour , merci pour votre accueil et désolé si ça a froissé quelqu'un que je parle d'une sorte de notion de "normalité".

Bon je vais répondre aux points (et non questions) dont je me rappelle :

Je n'ai pas vraiment de phobie sociale , je suis surtout "asocial" à cause de ma "différence" que je ne connaissait pas pendant des années et qu'il y a quelque chose , mais je ne sais pas quoi , qui m'a fait devenir comme ça.
Ensuite aussi , si je poste tard c'est parce que je n'habite pas en France métropolitaine mais en Guadeloupe.

Aussi je parle de souhaiter la mort mais je n'ai pas d'envies meurtrières , c'est surtout un souhait que j'avais pour certaines personnes , mais je n'avais pas envie de tuer de mes propres mains ^^.

Finalement pour lamouette , je ne connais pas ton fils (je me permet de tutoyer mais si ça dérange dites-le ^^) mais il y a deux cas possible :
-soit il n'écoute pas , et dans ce cas il faut lui dire très sérieusement que tu veux avoir une conversation avec lui et que ça ne prendra pas longtemps (enfin je pense , après comme tu le dis je ne sais pas ce qu'est d'être mère)
-soit il fait semblant de ne pas écouter et dans ce cas là il suffit de lui en parler sans attendre de réponse et sans chercher à capter beaucoup de son attention , parce qu'en faisant semblant (je suis bien placé pour le savoir U__U" ) il écoute très attentivement ce que tu dis et il y réfléchira après si ça en vaut la peine pour lui ou non.

Bref , je vous redis merci pour votre accueil à tous ! Smile

seltaeb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par Vietmasta le Lun 9 Jan 2012 - 4:41

Tu est sûr que tu n'est pas moi ^^

Je me suis reconnu a 95% dans ta présentation! Asocial, manipulation facile,Bon gars si on le connait bien, aime rester seul, en retrait, Observer les gens, Analyser le comportement. le Blocage des Sentiment!

Cela m'intrigue, tu est la personne qui me ressemble le plus depuis que je suis inscrit sur ZebraCrossing

Vietmasta
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 21
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par seltaeb le Lun 9 Jan 2012 - 18:56

ah oui , effectivement ce que tu dis me ressemble ... c'est bizarre mais ça peut être cool Smile . Bon j'arrête le flood , si tu veux parler -> MP Smile

seltaeb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par Invité le Lun 30 Avr 2012 - 19:43

Salut j’espère que ton passage par ici se passe bien. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par maminovas le Lun 30 Avr 2012 - 19:57

*Un adolescent de 16 ans sauvage apparaît*
Ton profil d'associal simpathique m'est familier Very Happy.
Si je peut me permettre de raconter une petite anecdote, j'ai voulut sortir de l'associabilité pas plus tard qu'aujourd'hui mais je me suis rendu compte que les gens que j'ignorais étaient completement inintéressants en fin de compte et ne parlais de foot ( rien contre le foot mais il y a pas que ça dans la vie)

Voili voilu, juste pour dire que ne plus etre associal mais simplement simpathique c'est parfois difficile comme anticonstitutionnellement ( et non pas simple comme bonjour)

maminovas
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrée d'un asocial sympathique.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum