La différence

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La différence

Message par apylam le Sam 6 Mar 2010 - 15:01

Phedre a écrit:Je ne crois pas aux causes perdues...

Je pense comme Phèdre et je rajoute : je ne veux pas croire aux causes perdues, je ne veux pas me résigner (est ce qu'être un zèbre c'est être un idéaliste?) à penser qu'il existe une barrière infranchissable entre des gens sensibles et toujours évoluant d'un coté, qui questionnent tout de la vie, et d'un autre des gens qui ont choisi de vivre dans le cadre des certitudes et des cadres sociaux.

Est que c'est un choix d'ailleurs? est ce que la majorité des gens choisissent de vivre en se limitant, choisissent d'accepter comme réalité ce qu'on leur présente comme une évidence? Ou est ce qu'il n'y a même pas de choix, que la plupart des gens ne sont pas capables d'aller au-delà de la perception de la réalité et de la société qu'on leur impose? Personnellement, je crois qu'il y a un choix que tout le monde fait à un moment, de se satisfaire de ce qu'on croit être la réalité ou de chercher à creuser encore.

Mais je pense que même si la plupart des gens choisissent de limiter leur expérience de la vie/ du réel, s'ils choisissent de s'insérer dans les cadres de comportements pré-conçus qu'on leur présente, et qu'en plus ils vont reprocher leur liberté à ceux qui vont au-delà ou s'affranchissent, il y a quand même moyen de communiquer, soit pour faire valoir sa différence et le chemin qu'on a choisi, et pour soi-même s'enrichir du contact avec les autres, soit pour essayer d'amener les autres à voir autre chose que leurs propres certitudes.
Après malheureusement, ce qu'on peut faire dans une situation, dans un tête à tête, dans un échange respectueux, n'est pas forcément possible quand le groupe dans lequel on se retrouve est trop grand, met trop de pression ou de certitudes ou ne tolère pas la déviation de la norme, dans ce cas le fait de continuer à afficher sa différence est trop couteux en terme d'énergie, d'affect ; que faire à ce moment? Est ce qu'il faut s'entêter, refuser de céder sur sa nature propre, et accepter les conséquences sociales qui en découlent? Ou se camoufler, faire semblant d'être moins que ce que l'on est? Ou fuir, mais où aller alors?

apylam

Messages : 156
Date d'inscription : 05/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence

Message par apylam le Sam 6 Mar 2010 - 15:04

z135 a écrit:
Virgule a écrit:

Moi j'adore être un vilain petit canard ... à la fin il devient un beau et grand cygne. Si tu es différent un jour ou l'autre tu trouvera une communauté qui t'acceptera pleinement.

J'ai envie de déployer mes ailes de la différence.


MAGNIFIQUE ! j'approuve totalement !

Pareil! cheers On peut aussi penser à l'albatros de Baudelaire, ou aux grèbes huppés (vous connaissez les grèbes huppés? Ce sont des oiseaux parfaitement inadaptés sur terre, mais très gracieux dans l'eau et dans les airs)
avatar
apylam

Messages : 156
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 34
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence

Message par Phedre le Sam 6 Mar 2010 - 19:24

sunny Ah l'Albatros....... Wink (Version pour enfant : Johnathan Livingstone le goéland Wink)
avatar
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 41
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence

Message par Bird le Ven 22 Juin 2018 - 22:31

Différence ressentie et solitude plus ou moins criante selon les moments.
Solitude-besoin + solitude-différence (quand on en a marre de s'adapter constamment, do you see what I mean ?).
Parfois un(e) ami(e) - forcément loin - passe quelques jours, téléphone, clavarde...
Le cœur, qui s'était un peu assoupi, surinvestit l'espace quand enfin passe à sa portée quelqu'un qui vibre, d'évidence - immédiate évidence ! -, comme lui.
"J'aimerais aimer ma solitude" dit la Cyann de Bourgeon.
Moi aussi. Neutral
avatar
Bird

Messages : 1249
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La différence

Message par Bénie-par-Cils-verts le Sam 23 Juin 2018 - 17:56

La différence normalisée : injonction à une apparence standard.

La différence vue par l'autre , déplorée : dénégation de la possibilité de s'amuser au vu du décalage souligné d'envergure intellectuelle ;

ou choisie : l'interlocuteur postule savoir ce que j'aime ou ce que je n'aime pas et contrôle la différence.
avatar
Bénie-par-Cils-verts

Messages : 361
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum