Comment faire face au deuil

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Jeu 29 Déc 2011 - 5:33

Chers zèbres, zèbrés, zèbrettes,

Un de mes amis est décédé il y a quelques jours. Je n'arrive pas à m'en remettre. Je suis triste, perturbée par les circonstances de sa mort. Je me sens seule et incomprise.
Cela fait longtemps que je ne suis plus venue vous faire un coucou mais dans mes insomnies, je me suis dit que peut-être vous auriez une idée, une parole qui pourraient m'aider à comprendre le vide, la tristesse que je ressens.

J'ai l'impression que ma peine est jugée comme excessive par mon entourage. Suis-je trop sensible ou les autres sont-ils trop insensibles ?

Comment faire pour ne pas avoir les mêmes pensées qui tournent et tournent encore dans ma tête ? Le médecin m'a prescrit des extraits de plantes calmantes. J'ai dormi 5h, c'est déjà ça! Mais s'abrutir par médicament ou alcool ne résoudra pas le problème et ne comblera pas le vide.

Seule consolation mais qui ne me console pas : j'ai été là pour lui dans les derniers moments.

Je n'arrive même plus à pleurer, cela me soulagerait pourtant.

Sad Sad Sad

Profitez de vos amis tant qu'ils sont en vie, c'est la seule conclusion que j'en tire.

Bonne journée à tous ceux qui vont se lever bientôt,

Barbawaw

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par bluecat le Jeu 29 Déc 2011 - 6:56

Oh pauvre Sad chépas quoi te dire pour te remonter le moral, pcq c sûr que si je perds un ami il me fausra des mois pour m'en remettre...peine excessive??? m'enfin ils n'ont pas de coeur? ou pas d'amis? perdre un ami, un vrai, c'est comme perdre un frère ou une soeur, ça vous arrache un gros morceau qui part avec dans la tombe. enfin c'est comme ça que je le vois et le ressens quand je m'imagine la situation
ptet les autres pensent-ils que tu avais eu le temps de faire ton deuil, sachant la fin proche (enfin je déduis qu'il était malade pcq tu dis avoir été là aux derniers moment ms bon si ça se trouve vous vous êtes crashés en caisse et tu lui as tenu la main)

bref je ne saurais pas te réconforter je pense, mais ta peine est bien normale

courage à toi, te souhaite une douce journée Bisous

cat

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par jmd le Jeu 29 Déc 2011 - 9:02

Pourquoi ne pas rester avec ta peine et l'accepter, la porter en toi ?

A la mort de F., quelqu'un m'a dit : "le problème c'est que tu n'acceptes pas" ; et j'ai répondu : "Non bien sûr je n'accepte pas. N'est-ce pas normal ?"

Je porte sa disparition en moi, physiquement, corporellement (comme un oiseau blessé disait Aragon), je porte cette douleur en moi profondément et durablement. N'est ce pas la moindre des choses ?

Si je n'étais pas capable de cela, je ne vaudrais pas grand chose.


Dernière édition par jmd le Jeu 29 Déc 2011 - 10:37, édité 1 fois

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Jeu 29 Déc 2011 - 9:06

Oui, c'est vrai mais c'est lourd et douloureux à porter. Mais il n'y a probablement pas d'autre choix.

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par jmd le Jeu 29 Déc 2011 - 10:54

Dans le film de Stephen Frears, Les liaisons dangereuses, quand Valmont est blessé dans un duel à l'épée, il déclare à Danceny qui veut appeler un médecin : J'ai enfoncé moi-même la lame plus avant.(I pushed the blade in deeper than you just have my boy...)

Cela a été ma volonté, ma décision et mon choix.

Cette douleur, je l'ai voulue. Ne rien ressentir m'aurait été insupportable.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par sig le Jeu 29 Déc 2011 - 11:06

A chaque décès dans mon entourage, j'ai taillé la tombe, la plaque, l'urne ou une petite sculpture en pierre (bon, ok, c'est mon métier, ce qui simplifie les choses).
Pleurer en sculptant, c'est pas agréable, mais quand c'est fini, toute ma peine est partie dans la pierre, et je me sens "libéré" (autant qu'on puisse l'être dans ce genre de moments, bien entendu...). Et tout donner pour quelqu'un qu'on aime (alors que c'est dans ces moments qu'on a tendance à bâcler les choses), ça demande pas mal de courage pour le démarrage, mais ensuite, on sent qu'on va de l'avant.

Et quand c'est fini (la taille), on a l'impression de mettre un point à une phrase, de laisser partir l'autre avec autre chose que nos pleurs, c'est rassurant, et ça remplace la peine par de la mélancolie.

Pour les pas trop bricoleurs, créer un bouquet, gratouiller un bout de bois ou de verre, ou même créer un motif à reproduire sur une plaque (c'est possible sur pierre, verre, métal selon les porte monnaie).
Créer a toujours été un moyen d'exprimer mes émotions (quasi le seul), c'est pourquoi j'encourage tout le monde à le faire, quel que soit le moment.

sig
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par ♡ faontine ♡ le Jeu 29 Déc 2011 - 11:28

Tu portes l'âme et l'amitié que cette personne avait pour toi. Tu porteras toujours sa vie en toi, il vivra à travers ta mémoire et ce qu'il t'a laissé.
N'hésite jamais à parler de lui en souriant, et si les larmes viennent, laisse venir, c'est une couronne de mots et de larmes que tu offres, et tu n'as pas à en rougir.

<3

♡ faontine ♡
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 198
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2011 - 11:38

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 23:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par 'Sengabl le Jeu 29 Déc 2011 - 12:10

Barbawaw...

Quelques jours...

Les gens pensent que tu es trop triste ? Tant pis pour eux...
Nous vivons dans un monde brutal qui fait semblant d'ignorer la mort, qui voudrait la faire disparaître...

Je ne suis pas croyante, mais je pense que ce qui compte, à propos de la mort puisqu'on en sait pas grand chose, c'est ce que l'on croit.

Quand j'ai perdu mon mari (qui fut... ouf (?) le dernier d'une longue liste de décès en très peu de temps), j'ai beaucoup pensé... (imagine une hqi qui pense quoi... les milliards de pensées qui s'agitent là-dessous...)

Ce qui est important, c'est ce que tu crois.

Pour ma part, je refuse de croire que les gens que j'aime sont juste "morts". Pour moi, ils sont obligatoirement dans un endroit beau, chaud et qu'ils aiment. Mon mari, passionné de mécanique, de porsches et de motos , fait forcément des courses de nuages avec les autres barrés qui vivent dans le ciel (bon, je sais pas si c'est vraiment dans le ciel, mais c'est un truc qui ressemblerait un peu au paradis, 'fin un truc qui serait leur paradis perso quoi...).
Je *sais* que là où il est, il est bien. Et c'est tout ce qui compte.

Bien sûr il m'a manqué et me manque encore.
Et cela paraît crétin de te le dire, mais le temps est ton allié... Oui, je sais, tu penses que cette peine ne disparaitra jamais...
Pour mémoire, "dans le temps", la période de deuil durait un an...

J'ai connu un peu le même problème que toi. Sous prétexte que j'ai pu recommencer à "fonctionner" au bout de quelques mois, les gens pensaient que ma peine avait disparue (bande de cons pudiques).
Mais j'ai vécu en parallèle du monde pendant vraiment longtemps.

Ne combats pas ta peine, laisse la t'envahir même s'il le faut... Laisse couler tes larmes, elles sont salvatrices. Crie, hurle, prie, qu'importe...
Bien sûr il n'est plus là, physiquement. Mais il est enfermé dans ton cœur, au chaud, pour toujours.
Mon mari avait beaucoup d'humour... Lorsque mon meilleur pote a enfin réussi à faire des blagues super pourries sur sa mort, ça m'a fait un bien fou... J'en pouvais plus de tout ce drame... Il aimait rire, il était souvent grotesque dans son humour... On lui a rendu hommage avec les blagues les plus trashs possibles sur sa mort de merde...

Je me suis mise au chant après la mort de mon mari... Parce que je me disais que seule la musique pouvait monter assez haut pour qu'il m'entende... Je voulais qu'il sache à quel point il me manquait. Et pleurer c'était plus assez... J'ai beaucoup pleuré et il m'entendait pas...
Peut-être je me disais que chanter, que s'il m'entendait assez, il pourrait revenir... Oui... C'est idiot... Tant pis... c'était comme ça.
Mille fois j'ai tourné la tête vers la fenêtre en croyant le voir arriver, rentrer du boulot. Mille que dis-je...

Tu vas penser des choses idiotes, tu vas voir des signes partout, tu vas avoir très mal.
Et rien ne pourra vraiment empêcher ça. C'est comme une tempête à passer... tu ne peux pas la contourner. Et puis un jour, la tempête se calmera, les rivages plus doux apparaitront et ton ami sera toujours là, en toi. Et tu sauras même pas comment tu as fait pour traverser la tempête. Accepte le tumulte... Apprivoise le...
"Rien ne se perd, rien de se crée, tout se transforme"... C'était une des phrases préférées de mon doudou.

Et puis les petits objets aussi... Ca fait dix ans et, je sais, c'est très très con, y'a toujours un jean à lui au fond de ma panière de linge sale... Je le lave des fois... et je le remets là. Et puis j'écris encore avec son stylo. Si c'est pas débile ça... Smile

Ça ne m'a pas empêchée d'aimer d'autres hommes, de faire d'autres choses. Mais, j'ai besoin qu'il continue à être là... microscopiquement.
A la maison, on parle souvent de lui. Même sans être là il a continué à influencer nos vies. Il adorait "La cité de la peur", ici on connait tous ce film par cœur. Idem pour "Le père noël est une ordure"... Et nos potes (les miens, ceux de mes enfants - qui pourtant n'étaient pas les siens) gagnent du bonus s'ils aiment ça aussi Smile
On s'est approprié des bouts de lui, et c'est devenu des bouts de nous.

Tu seras triste, en colère, frustrée... N'aies pas peur.
Sa mort te rendra plus forte (oui, aujourd'hui c'est trop tôt pour le savoir), et ce sera le cadeau qu'il t'aura laissé en partant...

Voilà... Tout ça, c'est ce que moi je crois. Ce que j'ai construit sur "la mort".
Ce qui compte, c'est ce que l'on croit parce qu'un jour ça devient ce que l'on sait...

Je n'ose pas te souhaiter bon courage car je n'ai jamais cru que j'avais eu du courage... juste "pas le choix" (pute de vie qui a repris le dessus...)

Des centaines de bisous.


Edit : rien ne résoudra le problème. La mort est le seul "problème" insoluble... Plein de tendresse.

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Jeu 29 Déc 2011 - 12:55

Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci Merci

Je savais que je trouverais chez les zèbres des paroles, des conseils, une compréhension.

La peine est là mais la solitude s'est envolée.

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par fleurblanche le Jeu 29 Déc 2011 - 12:59

sig a écrit:A chaque décès dans mon entourage, j'ai taillé la tombe, la plaque, l'urne ou une petite sculpture en pierre (bon, ok, c'est mon métier, ce qui simplifie les choses).
Pleurer en sculptant, c'est pas agréable, mais quand c'est fini, toute ma peine est partie dans la pierre, et je me sens "libéré" (autant qu'on puisse l'être dans ce genre de moments, bien entendu...). Et tout donner pour quelqu'un qu'on aime (alors que c'est dans ces moments qu'on a tendance à bâcler les choses), ça demande pas mal de courage pour le démarrage, mais ensuite, on sent qu'on va de l'avant.

Et quand c'est fini (la taille), on a l'impression de mettre un point à une phrase, de laisser partir l'autre avec autre chose que nos pleurs, c'est rassurant, et ça remplace la peine par de la mélancolie.

Pour les pas trop bricoleurs, créer un bouquet, gratouiller un bout de bois ou de verre, ou même créer un motif à reproduire sur une plaque (c'est possible sur pierre, verre, métal selon les porte monnaie).
Créer a toujours été un moyen d'exprimer mes émotions (quasi le seul), c'est pourquoi j'encourage tout le monde à le faire, quel que soit le moment.

+1000

On peut aussi écrire, mettre sur le papier, sous forme de poème ou autrement, ce que l'on aimait de la personne, ou les souvenirs que l'on a d'elle. Après, c'est comme si une partie de la peine avait été transférée de notre coeur au papier.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Jeu 29 Déc 2011 - 13:03

Je ne suis pas très bricoleuse ni artiste mais je vais y réfléchir

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Toomuch more le Jeu 29 Déc 2011 - 13:18

Barbawa,

Ce qui est diffile dans la mort c'est qu'il n'y a pas grand chose à en dire.

la perte de quelqu'un passe par un éprouvé different pour chacun de nous. Certains le mettent en mots, en larmes, en pensées, en couleur, en matière, d'autres sont médusés, arrêtés, empêchés.

Faire le deuil est un véritable cheminement, il y a des phases. pour ma part lire Elisabeth Kübler-Ross (psychiatre et psychologue Américaine qui a effectué de nombreux travaux autour du deuil) m'a été utile mais finalement bien après, car sur le coup j'étais un peu dans un état de sidération et je me disais "so what ?" j'ai instantanément compris l'absence, le côté irrémédiable, et j'ai aussi clairement percuté qu'il me faudrait faire avec.

A partir de ce moment là j'ai fait tout ce qui me semblait bon de faire pour moi, ce qui avait du sens. c'est ce que j'ai appelé mes "petits arrangements (avec les morts)" (en référence au film de pascale Ferran). Le tout, en reprenant les propos de Sengabl, est de s'autoriser à être triste, à être en colère. I
l n'y a pas de "bon ou mauvais" dosage, chacun réagit à sa mesure. il ne faut pas se sentir coupable de "trop" ressentir ou de ne pas "assez" ressentir ou exprimer ses affects. Et puis laisse toi aider, porter... sois clémente avec toi.
et moi je pense bien à toi

Toomuch more
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 174
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Jeu 29 Déc 2011 - 13:27

Ben oui, le lendemain de la nouvelle du décès, j'ai donné mon sang à la croix rouge. C'était ma façon de dire à la mort qu'elle ne gagnerait pas pour tout le monde. Je ne sais pas si c'est clair mais cela m'a fait du bien.

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par ornicar le Jeu 29 Déc 2011 - 13:42

C'est vrai que l'on peut essayer de voir comment diminuer sa peine ou bien simplement vivre avec.

ornicar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 28/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par 'Sengabl le Jeu 29 Déc 2011 - 13:51

Barbawaw a écrit:Ben oui, le lendemain de la nouvelle du décès, j'ai donné mon sang à la croix rouge. C'était ma façon de dire à la mort qu'elle ne gagnerait pas pour tout le monde. Je ne sais pas si c'est clair mais cela m'a fait du bien.

Si on m'avait laissé le choix (mais une belle-soeur aigrie...) j'aurais laissé les médecins prendre tout ce qu'ils pouvaient sur le corps de mon homme.
Ils ont pris des trucs... elle voulait pas qu'on touche ses yeux. J'avais un pote qui attendait une greffe depuis deux ans... ça m'a gavée.
Mais qu'est ce que ça m'a fait du bien de savoir que sa peau, des bouts de poumons, des trucs par-ci par là, sauveraient des gens. Les feraient mieux vivre.

Joli le don du sang.

Des câlins.

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par MCS08 le Jeu 29 Déc 2011 - 22:56

jmd a écrit:Pourquoi ne pas rester avec ta peine et l'accepter, la porter en toi ?

A la mort de F., quelqu'un m'a dit : "le problème c'est que tu n'acceptes pas" ; et j'ai répondu : "Non bien sûr je n'accepte pas. N'est-ce pas normal ?"

Je porte sa disparition en moi, physiquement, corporellement (comme un oiseau blessé disait Aragon), je porte cette douleur en moi profondément et durablement. N'est ce pas la moindre des choses ?

Si je n'étais pas capable de cela, je ne vaudrais pas grand chose.
Je ne peux qu'être d'accord.

Bref barba, ton comportement est tout à fait normal, toute personne un minimum sensible réagirait de cette façon. Je ne peux que te souhaiter du courage pour surmonter cette épreuve.
Une pensée pour ton ami aussi.

MCS08
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 234
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 21
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Barbawaw le Ven 30 Déc 2011 - 6:29

merci merci

Barbawaw
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par ddistance le Mar 12 Avr 2016 - 22:59

Mon père était sensible, intelligent... et illuminé !

Lors d’une de ses phases de manie (car il était maniaco-dépressif), il décida d’ouvrir grand les portes de son trois-pièces aux clochards du quartier. Je devais avoir 15 ou 16 ans. L’un de ces clochards, que tout le monde appelait « Bob » et qui avait le nez rosi par l’alcool, était, selon mon père, le fils caché de l’acteur Michaël Landon, vous savez, celui qui joue le rôle de Charles Ingalls dans « la Petite Maison dans la prairie ». Le jour où l’acteur est mort, il a fait la une de Télé 7 jours, et Bob a eu droit à toute une série de cadeaux et de petites attentions.

Une autre fois, c’était la fête annuelle dans mon quartier : mille personnes s’étaient réunies sur la grand place, où devait, dans la nuit, débuter un concert géant. A minuit, le saxophoniste Manu Dibango montait sur scène. Et mon père, furibard, d’ouvrir ses fenêtres, de hurler que la musique, ça allait bien 5 minutes, mais que y’en a, ils devaient se lever et travailler le lendemain matin. Son vacarme était tel que la musique a cessé. Un groupe lui a demandé, s’il était un homme, de descendre. Il a répondu que c’étaient pas des branleurs qui allaient l’emmerder ; il est descendu, est remonté 5 minutes après avec un œil au beurre noir, a appelé la police pour faire valoir son droit au sommeil, mais comme l’agent refusait d’interrompre la fête, mon père s’est écrié que c’était une caricature de démocratie et que l’agent au bout du fil n’était qu’une fiotte. Bilan : une semaine d’arrêt de travail, et une amende pour outrage à un représentant de la loi.

Il est mort ce soir.
Il m'a enseigné les jeux mathématiques, la littérature, le cinéma.

J'ai déjà trop parlé, je suis fatigué.


Dernière édition par ddistance le Mer 13 Avr 2016 - 21:59, édité 2 fois

ddistance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Invité le Mer 13 Avr 2016 - 0:00

Condoléances. Je ne sais pas quoi dire d'autres mais le coeur y est

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par ddistance le Mer 13 Avr 2016 - 2:18

(photo)


Dernière édition par ddistance le Mer 13 Avr 2016 - 12:32, édité 1 fois

ddistance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par mrs doubtfull le Mer 13 Avr 2016 - 6:27

Belle photo. Tes mots sur ton père sont plein de douceur.
Courage Ddistance...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par ddistance le Mer 13 Avr 2016 - 11:50

Merci !
Depuis 5 ans qu'elle est morte, ma grand-mère s'invite dans mes rêves : et c'est souvent pour me faire des reproches sur mon style de vie. Depuis quelques jours, mon père lui aussi a l'air de vouloir s'inviter dans mes rêves, mais lui, c'est pour me conseiller d'envoyer chier tous ces cons ! Ce sera un fantôme très bienveillant je pense. J'attends de voir... j'ai un peu peur, bien sûr, mais je crois pouvoir lui faire confiance...

ddistance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par siamois93 le Mer 13 Avr 2016 - 13:44

Je suis passé récemment dans un lieu dont mon père m'avait parlé mais que je n'avais jamais visité. Que de bonheurs. Rien, tout était là, Ce dont il avait parlé et ce dont il n'avait pas parlé, tout ce qui faisait lui et moi et ce qu'il y avait d'unique dans notre relation.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par annef le Ven 6 Mai 2016 - 11:26

Mon père est mort quand j'avais 10 ans, il a été enterré le jour de mon anniversaire, c'est-à-dire demain. Je n'ai pas pleuré à son enterrement, et pendant 25-30 ans j'ai été incapable d'en parler, de prononcer ces mots : "mon père", ou pire encore, "papa".
Mon père était à mes côtés quand je travaillais mon piano, il s'occupait de moi, me soignait, plus que ma mère.
Si mon père était resté en vie, il m'aurait protégée, armée pour le reste de ma vie, je serais devenue une zébrette aux ailes largement déployées, et je lui aurais joué du piano.

annef
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 61
Localisation : Versailles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire face au deuil

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum