Le locataire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le locataire

Message par abers le Lun 26 Déc 2011 - 10:55

J'ai conscience que quelque chose de magnétique s'exprime à travers moi, malgré moi, en dépit de moi, mais j'ai conscience aussi que mon cerveau et/ou mon âme est à la fois l'origine et le système digestif de cette expression intuitive. Aussi loin qu'il m'en souvient, je fonctionne de manière ultra rapide sans temps mort (en temps réel) pour tout ce qui est verbal, artistique, intuition, visualisation, spatial, esprit d'analyse et de synthèse, sens de l'observation, mémoire visuelle, correspondances des 5 sens, pensée arborescente poétique, anticipation, prospective, déduction... Je maîtrise l'art du dessin, de la peinture, de la sculpture, de la musique (à l'oreille) et de l'écriture littéraire sans avoir lu un seul roman. Je suis un autodidacte. Pour l'aspect logico-mathématique, en revanche, encéphalogramme plat... Je trouve que les symboles, loin de résumer les choses, les caricaturent. Ils m'ennuient. Les apprentissage quels qu'ils soient me sont toujours apparus rébarbatifs. Je sais, pour avoir accepté de me faire violence à de nombreuses reprises, qu'une fois l'obstacle de l'apprentissage du vocabulaire passé, on accède à l'expression libre et poétique du langage. Qui suis-je ? Dans quelle catégorie suis-je à ranger ? A quelle communauté appartiens-je ? Aux zèbres ?

abers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Saint-Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le locataire

Message par ♡ faontine ♡ le Lun 26 Déc 2011 - 13:00

tadcoz a écrit:Je suis un autodidacte. Pour l'aspect logico-mathématique, en revanche, encéphalogramme plat...

Absence d'apport affectif nécessaire à l'apprentissage je crois.
Si tu en avais besoin, tu te découvrirais sans doute des capacités.
Comme pour l'apprentissage du vocabulaire, des code de la syntaxe.
Les symboles ne sont intéressants que parce qu'ils sont multipliables à l'infini.

Qu'importe où tu te ranges. Le rangement c'est à l'intérieur de soi, pas en dehors. On décide de faire partie d'une communauté, si on y trouve son compte et en soi, une possible contribution.

C'est très décousu ce que j'écris, qu'importe.


♡ faontine ♡
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 198
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le locataire

Message par abers le Lun 26 Déc 2011 - 13:37

Pas mal du tout, faontine, l'idée de l'affect défaillant. A étudier. Non vraiment, c'est édifiant : Le besoin ou la nécessité créerait l'aptitude capable d'acquérir la compétence. D'ailleurs je sais bien que les symboles sont les réceptacles d'hypothèses futures aux accents ludiques. Jouer avec les chiffres, avec les nombres, les faire se chevaucher dans des postures lubriques ou clownesques, les faire s'entendre ou se repousser, les séparer ou les fondre, est-ce la loi du genre ? Cette loi intelligible qui préexisterait à toute chose ? Les hypothèses mathématiques ne sont-elles finalement que la rémanence d'ordres ancillaires éteints depuis longtemps ? J'aimerais donc me souvenir que j'aimais les mathématiques, jadis... lorsqu'elles réglaient l'allure du monde...

abers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 254
Date d'inscription : 21/11/2010
Localisation : Saint-Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le locataire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum