NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 20 Déc 2011 - 19:34


.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 22 Déc 2011 - 9:39, édité 2 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par ♥ El Castor ♥ le Mar 20 Déc 2011 - 19:35

lol

♥ El Castor ♥
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2153
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 30
Localisation : X

http://www.zebrascrossing.net/t2312-spoilerusine-a-reve-ou-machi

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par FunkyKyu le Mar 20 Déc 2011 - 19:42

Fata a écrit:
Je t'écouterai quand tu seras majeur .

Faut qu'elle se fasse opérer en plus ? ^^

FunkyKyu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 20 Déc 2011 - 19:43


.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 22 Déc 2011 - 9:40, édité 3 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par FunkyKyu le Mar 20 Déc 2011 - 19:45

Spoiler:


Apparemment, oui Smile

Ping pong...

Ok, j'ai hésité pour mes deux précédents posts.
J'intuitais qu'ils pouvaient être mal perçus.
Je tentais simplement un peu d'humour lourdingue, c'est mon pêché mignon.

Je repasserai, éventuellement, si j'ai l'impression d'avoir quelque chose de pertinent à dire.

Mes excuses Fata, je ne souhaitais pas blesser.


Dernière édition par FunkyKyu le Mar 20 Déc 2011 - 19:54, édité 1 fois

FunkyKyu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Clemelle le Mar 20 Déc 2011 - 19:53

Fata Morgana a écrit:Je t'écouterai quand tu seras majeur .


ahahah... désolée mais celle là elle est bonne ^^

Arrow

Clemelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 986
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mar 20 Déc 2011 - 20:25


.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 22 Déc 2011 - 9:40, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invité le Mar 20 Déc 2011 - 20:46

Fata Morgana a écrit:Singe au féminin, c'est guenon n'est-ce pas ?

Basketball

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par DoomGopher le Mer 21 Déc 2011 - 0:21

Fata Morgana a écrit:Singe au féminin, c'est guenon n'est-ce pas ?
Hoo que non ! geek

DoomGopher
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4044
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 34
Localisation : Bordeaux

http://www.zebrascrossing.net/t2017-alashazam-vala-sproui

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mer 21 Déc 2011 - 19:44


.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 22 Déc 2011 - 9:40, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par maxstrom le Mer 21 Déc 2011 - 20:06

^H


Dernière édition par maxstrom le Mer 21 Déc 2011 - 20:16, édité 1 fois

maxstrom
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mer 21 Déc 2011 - 20:13


.



Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 22 Déc 2011 - 9:40, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par maxstrom le Mer 21 Déc 2011 - 21:07


why did the zebra cross the road ?


maxstrom
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Mer 21 Déc 2011 - 23:29


.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Et pis les psys...

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 11:22

Ah vraiment le rythme qu'il est heurté ! Vous voici déjà passés à autre chose et on n'a pas commencé à installer une pensée. Ma pensée qui va d'un pas lourd et continu devrait soudain(s) voleter et rester inentamée ? Impossible, Amis, serrons le fond du problème ! Quel problème ? Mais tout est problème et tout est énigme mais déjà vous êtes passés à autre chose! Je suis assis là tout à ma perplexité :
« untel a dit, tel autre a dit... » Déjà ailleurs, voletant, ils rient, comme si l'énigme qui a été soulevée prêtait à rire ! Alors je fais ce que j'ai toujours fait : je quitte la salle. Je rompt. Le silence alentour est pareil à une houppelande qui m'entoure, mon esprit alors est ceint d'une profondeur résonnante et d'un suspens. Je respire à nouveau. Je me lave de tous ces mots dans la nuit silencieuse en m'éloignant des ris qui montent de la salle principale. Enveloppé par le silence je retrouve ma respiration, je retrouve la proximité de l'espace et des étoiles. Ils vont croire que je suis dédaigneux. On dirait des enfants. Non la vie pour eux n'est pas un théâtre où se joue des drames, où se déroulent des scènes mystérieuses, où finalement chaque parole comporte une puissance initiatique. Ils volettent ces veinards, se font d'amicales bourrades. Heurtés leurs gestes... Je me replie, il ne faut pas qu'on me touche...L'horreur de la "bise" ! Une bise oui, un vent glacé sur moi !!!
Je me retire dans la chambre et m'allonge sur le lit pour reprendre haleine. Je m'ablue dans le silence. Toute cette profondeur que je ressens, cette latence du mystère, c'est mon élément vital, mon air. Ils sont contents et joueurs, ils disent des choses sans fond comme on jouerait à tire-moi la barbichette, des choses qui m'abîment au fin fond de ma pensée, et sans lien passent à une autre phrase, et tout cela me survolte, il faut que je m'y arrête, mais eux non, ils jouent à se tirer la barbichette. On passe d'une activité à l'autre sans approfondir. On suit la montre. Mais je n'ai pas fini moi ! J'ai encore mille remarques à faire, mille pages du mille-feuille à tourner...
Je dois partir et ressouffler. Me virginiser à l'écart pour pouvoir revenir. Ah ! Je suis heurté en entrant dans la pièce ! Qui parle de quoi ? A quelle guirlande de parole rattacher ma pensée ? Hum, aucune: ils organisent un «truc». Mais alors à qui dire toutes mes pensées, pourquoi rester en plan ? Je ne veux pas FAIRE ! Je veux encore être ! Mais non, on déplace des chaises et des tables, on est là comme dans un couloir dans lequel des serviteurs courent. Et ma réflexion, et ses suites ? Que puis-je en faire ? Je n'ai plus d'interlocuteur. Personne donc n'a vu combien c'était important, qu'on n'avait fait que poser le cadre et au moment de le remplir, hop, ils ont oublié, ils volettent déjà ailleurs ! Je souris des lèvres et je grogne en dedans. Non, là, personne à qui parler. Ils sont occupés ! Occupés à des trois fois rien qui nous prive de dires ! De communication !
Je me rembobine dans mon silence et subi ce qui fait leur joie : rester au niveau des formes.
Je veux partir. Retrouver mon rythme, ce pas continu, sans heurt, de ma pensée qui tourne page après page ses pages. Je compte les angles des fenêtres, les vitres, les pieds de chaises. On me dit: " c'était intéressant hein ? - Quoi donc ? (Il y a 48 trous sur le lutrin qui porte les partitions).

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Elléane le Lun 2 Jan 2012 - 11:31

Contente de te lire à nouveau.

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 11:49

Merci Elleane.


Écouter pour dire.

Tu ne communiques pas quand ton langage demeure au stade de monologue énoncé à voix haute !
On ne parle pas pour soi. Il faut trouver la plate-forme commune de langage afin de pouvoir nous entendre. Trouver une tonique sur laquelle broder nos dits. Sans quoi je suis face à une improvisation de musique contemporaine dont je ne comprends ni le commencement, ni la fin, ni le déroulement, dont je ne comprends pas la logique. Je ne dois pas être uniquement sur un mode allusif: mes allusions n'étant pas celles des autres nous serions comme deux sourds à vouloir ne communiquer que de soi à soi. Alors oui la concision est une politesse, oui l'effort de s'entendre sur le sens de nos mots est le préalable à tout échange fécond.
Je ne pars pas du principe que tous ont connu mes traumas et lu les mêmes livres que moi !
Je les respecte !
Je prends en compte notre altérité et j'établis notre relation sur les éléments qui nous sont communs. En un mot, je communique.
Rien n'oblige mon interlocuteur à avoir lu Aristote, ou Freud ou Einstein. Mais je peux relayer et retranscrire dans la langue du tiers leurs intuition en un langage actualisé. Je ne peux en aucun cas dire si d'abord je n'ai pas écouté, car alors l'autoréférance de mes dires laissera l'autre à distance. Il assistera impuissant à un débat mené dans une langue étrangère, d'une culture étrangère. Si je ne sais pas ce que peut concevoir celui à qui je parle, je ne fais que parler seul, agiter mon menton devant une personne qui n'écoute qu'une succession de phonèmes sans qu'elle ait les moyens de les relier entre eux. Je parle alors tout seul à voix haute comme un ivrogne. Pourquoi serais-je un parangon de communication qui devrait inévitablement être entendu du dedans quand le dedans de l'autre est différent du mien ? Pourquoi devrait-il connaître d'emblée mes rêves et les cauchemars, mes livres, mes joies et mes peines ?
Nous devons nous présenter. Nous devons savoir dire « Je ne comprends pas» et poliment demander «me comprends-tu ? Sinon chacun continuera de délirer au fond de son bocal sans qu'aucun échange fécond n'ait lieu.

______________________________________________________________________________________


Et bien je borne la musique à n'être en définitive qu'un excitateur d'émotions.
-
Ralentir. Revenir sur ses pas. Cartographier les raccourcis. Souffler. Ne pas attraper à la fois toutes les branches qui se présentent. Coller au texte. Se discipliner. Voilà notre matériel de secours dans la communication. Passer le mors aux dents, oui, c'est vrai, mais pour fondre à la fin dans la même joie. Se donner les moyens de se dire de telle manière qu'on est compris, cela s'appelle travailler.

-

Comment représenter une globalité à un auditeur pour lequel tout est séquencé ?
Prendre du champ, mais petit à petit, expliquer les «reliaisons», éloigner la caméra lentement du tableau pour que le grain serré du prime abord prenne sens et forme.

-

L'intérêt du zèbre n'est pas de toujours contempler sa zébritude et d'en faire son thème fétiche, mais d'utiliser ces caractéristiques pour manigancer en vue... de l'émerveillement commun ! Deux zèbres qui ne parlent entre eux que d'histoires de zèbres, ce n'est pas être différent en quoi que ce soit de qui que ce soit. Mais parler ensemble d'un sujet philosophique, artistique, scientifique à la manière des zèbres, voilà notre prérogative. Parlons de nos lectures !

-

Parler plusieurs langues, mais pas forcément étrangères. Comme disait l'apôtre Paul ; être Juif avec les Juifs et Grec avec les Grecs, ça, nous pouvons le faire !


Dernière édition par (((d[-_-]b))) le Lun 2 Jan 2012 - 12:44, édité 3 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Elléane le Lun 2 Jan 2012 - 12:19

Je comprends bien ta demande.
Il ne me suffit pas à moi non plus de lire, mais communiquer sur ton mode n'est pas et ne sera jamais à ma portée. si encore j'avais 20 ans, j'aurais du temps et de l'espoir. J'ai presque ton âge, et n'ai rien fait d'autre dans ma vie que parer à l'urgence, celle d'élever mes enfants qui m'ont accaparée toute entière, non qu'ils me réclamaient autant, mais parce que je voulais faire ce "métier" du mieux que je pouvais, n'en ayant pas d'autre. le reste du temps et une fois toutes les tâches ménagères accomplies, mais sans cesse renouvelées, je me suis un peu réalisée par le bricolage, le jardinage, la décoration. Des tâches qui avaient pour but initial d'améliorer le confort de vie de la maisonnée, mais sur le plan personnel, tous ces travaux m'ont permis de réaliser, de créer sans toutefois avoir de compte à rendre à un jury. Sans cette pression, j'ai pu.
Bref, toute la partie intellectuelle pure était en sommeil, mais voilà que je redécouvre le plaisir de lire, de butiner partout où je peux les opinions des autres, les faire miennes ou pas et ça m'intéresse au plus haut point, moi qui ait tant souffert de ne pouvoir communiquer ou débattre aprce que l'entourage n 'était pas prêt à m'entendre, n'avait rien à m'apporter, trop occupé à se tenir la barbichette.
D'une certaine manière, ça m'arrangeait, puisque si je suis restée curieuse et avide de nourriture intellectuelle, je suis quasi vierge de références et d'idées propres. Voila pourquoi je me contente de m'abreuver et de m'extasier sur tes écrits notamment, mais bien d'autres aussi, Néanmoins incapable de participer réellement.
Je comprends que je t'apparaisse inintéressante, mais est-ce que ça m'ôte le droit de te lire ? Non, bien sûr, je ne spolie personne. Je ne galvaude pas non plus tes débats en n'y participant pas, alors autorise moi à te remercier brièvement et sans plus. Nul doute que tu trouveras ici du répondant, je peux par conséquent, m'enrichir à votre contact, et vous admirer pour le contenu de vos posts et pour la forme que vous y mettez. Cela ravit mon sens de l'esthétique.
je continuerai donc de m'asseoir à votre table, les oreilles grandes ouvertes, un sourire aux lèvres, pour mon plus grand bien.
Enfin, si je ne suis pas trop encombrante, d'accord ?

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Invité le Lun 2 Jan 2012 - 12:29

Fata, pas très cool de m'avoir confié à Mjöll' pendant tes vacances lol!

Elléane : M'enfin ! Parle, écris, comme par exemple juste ce que tu viens de dire là... Smile (Mais tu peux continuer à sourire Very Happy)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 12:40

Fata, pas très cool de m'avoir confié à Mjöll' pendant tes vacances

Tu survivras !


Very Happy


Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 12:46

Enfin, si je ne suis pas trop encombrante, d'accord ?

Certes non ! Very Happy Prends place. Installe-toi, et ce qui apparait là comme dits, contemplons-le ensemble: nous sommes dans le public, et non pas sur l'estrade ! Bisous

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Elléane le Lun 2 Jan 2012 - 12:52

Merci, sinon, je peux encore glisser doucement dans mon fauteuil de manière à ne laisser paraître que me tête, mais je ne sais pas si je tiendrai la posture longtemps Razz

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 12:58

Droite et digne ! Voilà qui convient. Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Elléane le Lun 2 Jan 2012 - 13:28

Le tuteur qui me tient droite est fait de ce que j'ai réalisé concrétement et des valeurs qui me sont chères et en vertu desquelles je tâche de ne pas démériter.
Je comprends que tu ne puisses te satisfaire de mes applaudissements.
Tout comme je regrette de jouer du piano ou de montrer mes peintures à des gens qui s'extasient sans ajouter quelque critique que ce soit et ne se rendent compte, ni de mes failles techniques, ni de mes dispositions particulières. Soit on encense et ça me fait mal, soit on ignore et ça me fait mal aussi.
Je reste donc sur ma faim, n'ayant pas eu de vrai échange.
Qu'on n'ait rien d'autre à entendre que clap-clap est frustrant.
Heureusement tout de même que tous les gens qui se rendent au spactacle ne déboulent pas dans les loges pour donner leur avis. Les critiques sont là pour ça, et les spectateurs bien que passifs, sont là pour jouir du spectacle.

Elléane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 357
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 54
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Fata Morgana le Lun 2 Jan 2012 - 14:22

Soit on encense et ça me fait mal, soit on ignore et ça me fait mal aussi.

Oui, ça je comprends très bien ! What a Face
Mélange lucidité, perfectionnisme et le résultat, c'est ça...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO FLOOD l'antre à fata (un beau merdier entre nous soit dit...)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum