Nos poèmes

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lili Zévra le Dim 24 Mar 2019 - 16:55

À une camarade.

Le killer

Tu m'as dit que j'étais gentille
Quand tu venais de me piéger,
D'un coup je n'ai plus existé,
Raturée par ton stylo-bille.

La faute à qui ? À la p'tite fille
Naïve et à ce jeu coté
Que je suis seule à détester,
Ce maudit killer, cette "broutille".

Tu as été la plus sympa,
Depuis bien longtemps, avec moi.
Sauf que c'était que du chiqué.

Je te ferais bien avaler,
Tu sais, ce beau portable de choix,
Que j'ai récupéré pour toi.

Lili Zévra

Messages : 15
Date d'inscription : 23/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Mar 26 Mar 2019 - 22:19

...


Ô rose printanière,
        timide
        pour personne !


Dernière édition par LoreleiSebasto le Mer 27 Mar 2019 - 10:15, édité 4 fois
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Mer 27 Mar 2019 - 9:06

...

Sacrées pierres sacrées
  feignant
  l'immobilité...
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par izo le Mer 27 Mar 2019 - 9:12

Pierres fendre l’antre hier
Fait néant nez ans fendus
Immobile cantabile
izo
izo

Messages : 3081
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Mer 27 Mar 2019 - 10:21

...

Magistralement désaccordé
nous rêve
l'accordéon.



Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par izo le Mer 27 Mar 2019 - 10:26

Trompette parfois
nous sonne
L’assemblée désunie
izo
izo

Messages : 3081
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Lun 8 Avr 2019 - 20:38

.

 
Devenue solitaire
  S'épiler avec soin

Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Lun 15 Avr 2019 - 1:48

.
.


 ...............
Les pierres bougent aussi.
 Dans le sens de la marche.
 La marche du temps, à grandes enjambées
 De millénaires entiers.

  Emouvante éternité.




Dernière édition par LoreleiSebasto le Lun 15 Avr 2019 - 18:47, édité 2 fois
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Sarty le Lun 15 Avr 2019 - 5:40

Dans les significations vibrantes et l'antériorité de l'autre
S'agitèrent la nervosité d'un dieu, la vision du précipice, et l'Arcadie passée - à table ; c'était pour la simple satisfaction sans honneur ni honte. Bientôt encore que se manifestait la mauvaise surface d'un égoïsme indifférent à - de ses vocables partiels - l'objet blessé. Non-écrite. De torsions l'un des convives hallucinés - voisin et du tout embullé - se mit à deviner, mécanique, balistique, sur les thèmes de sa non-indifférence souhaitée, fatalement grotesque.
Ce fut Mystère dans l'expression, où l'étonnement toucha ; Jeu de dilettante dans le reflet. Rideau sur le co-auteur.
S'agit il de développer de ce petit rêve la sagesse ; l'oeil arriéré qui frissonne un monde ? -
Se quitter identiquement au labeur du dialogue ou de l'Espace timide, ce frère de la Création ?- "En l'absence nouvelle du sentiment d'un quelque chose dont l'absence est l'événement, il fait exister ce qui ne peut qu'être et s'efforce", son île
La niaise extension, le bref infini, la coïncidence ; se quitter, d'un résumé de valeur ?-
Parole d'un, qui laisse à nos sens l'absence même sauvage. Arrière sur l'immondain !

Sarty

Messages : 266
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 21
Localisation : top 3 couleurs

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Mer 17 Avr 2019 - 13:48

Perplexe


Dernière édition par anodin' le Jeu 6 Juin 2019 - 14:05, édité 13 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Lun 22 Avr 2019 - 1:32

.
.
L'or s'éteint comme l'amour
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Mar 23 Avr 2019 - 11:30

Perplexe


Dernière édition par anodin' le Jeu 6 Juin 2019 - 14:04, édité 7 fois (Raison : petites corrections ;))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Gashadokuro le Mar 23 Avr 2019 - 11:46

LoreleiSebasto a écrit:.
.
L'or s'étreint comme l'amour

Çà manquait d'air. Very Happy
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 1921
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Gashadokuro le Mar 23 Avr 2019 - 11:46

Ombre de Lune a écrit:
L'inconnue

Il est dans le noir des rêves comme des phares
Scintillants, habitant des formes inattendues
Voit ces hauts-braseros les cœurs brûlants d’espoir
S’entrelacer à dessein de nos âmes nues

Au jour épuisé, lassée comme tu l’es, meurtrie
La nuit tombée l’âme étincelle au paradis
Un œil distrait parfois s’élève et l’esprit voit
Sa monture prendre le pas. Ruer, rouler

Si vivante ! Folle amoureuse d’un Secret
Audacieux contre altière enlacés déjà
Tournoie l'éternité de leurs songes étoilés

Évaporée, oubliée au matin en fête
Pourtant ! Prête attention ô toi qui la maltraite
Esprit bien-né -- ton âme se voit sur ton nez

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you sunny flower
Gashadokuro
Gashadokuro

Messages : 1921
Date d'inscription : 12/02/2019
Age : 37
Localisation : Préfecture de Kyoto

https://soundcloud.com/user-928448840

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 10:48

pas terrible, voir indigeste mais besoin de sortir ça de ma tête depuis quelques heures. N'y prêtez donc pas attention...:

Point(s) De Vue...



Ô monstre, m'y suis perçu.
Le temps dompte l'un
L'autre par l'amour, déchu.







Jamais il ne sera vu.
Silence de l'un...
M'apprend cette retenu.







Ni, point, jamais entendu...
L'autre se restreint,
Sa colère contenue.







Et un jour enfin,
Tous deux réunis... Il fût.
Ce, jusqu'à la fin...


(un point de vue... parmi bien d'autres... lui même a ses différents points de vue...)
... :
Nos poèmes - Page 11 45536811

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par isadora le Dim 28 Avr 2019 - 11:11

Papillon Dragon
regrette sa chrysalide
épinglé au mur
isadora
isadora

Messages : 1395
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Lorelei le Dim 5 Mai 2019 - 12:20

.
.
En professionnelle, une idée saigne en silence.
Lorelei
Lorelei

Messages : 1193
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 31
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Lun 27 Mai 2019 - 9:32

Perplexe


Dernière édition par anodin' le Jeu 6 Juin 2019 - 14:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Mer 29 Mai 2019 - 16:01

Perplexe


Dernière édition par anodin' le Jeu 6 Juin 2019 - 14:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par FlècheVolante le Dim 2 Juin 2019 - 20:47

Ça ressemble un peu à une fable, anodin'. Il y a toujours une morale à la fin en général. Comment a réagi la fleur aux piqûres des rosiers ?

Il faudrait ajouter une petite phrase (si tu me permets):
La jeune fleur printanière
Loin d'être rancunière
Comprit soudain que les rosiers malicieux
Grâce à elle voyaient la vie en mieux.

Wink
FlècheVolante
FlècheVolante

Messages : 10
Date d'inscription : 22/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Vahldia le Ven 7 Juin 2019 - 23:09

Allez c'est parti, j'en ai un paquet à balancer des poèmes héhé !
(salut vous, j'suis nouvelle, j'm'appelle Marie Cool )

Elle attend
Que quelqu’un vienne
Combler le silence, l’écho de ses pas dans les escaliers en pierre
Mais personne n’arrive

Les autres sont trop occupés
De toute façon, les autres ne savent faire que ça.
Passer à côté d’elle
Comme si elle était quelqu’un d’autre
Comme si elle pensait comme eux
Comme si quand elle disait que tout va bien, tout allait vraiment bien

Mais c’est faux
Comment dire, comment expliquer ?
Comment transcrire ce qui est à l’intérieur, et auquel nul n’aura jamais accès ?

La solitude
Rien d’autre que de la solitude

La solitude du quotidien d’abord
Les gens qu’elle croise, à qui elle ment
Parce qu’elle est incapable d’affronter leur regard si elle disait la vérité
Tous ces gens qui la regardent sans la voir
Et qu’elle entend sans les écouter
Personne d’intéressant
Les gens intéressants sont trop loin, ou trop occupés
A faire leurs trucs de gens intéressants
A essayer de trouver un sens eux aussi

Mais surtout la solitude interne
La certitude de savoir qu’il n’y a personne, nulle part, jamais, qui n’a jamais compris ne serait-ce qu’un dixième d’elle
La conviction profonde et intime que quelque chose cloche
Qu’elle vient d’une autre planète
Que tous ces gens autour d’elle ont compris quelque chose qu’elle ne saisira jamais
Un sens, un moteur, une envie
Qui lui a toujours échappé
Quelque chose qu’elle ne discerne pas, dont elle voit à peine les contours
Mais les couleurs restent floues, comme tout le reste

Et c’est cette solitude là qui la tue à petit feu
Qui la laisse seule avec ses pensées
Qui reviennent à la charge, encore et encore
Pourriture
Anomalie
Tu mérites pas de vivre
Tu mérites pas ta vie
Alors elle met la musique plus fort, pour tenter de couvrir tout ce qui tourbillonne sous sa boîte crânienne
Mais ça fonctionne pas
Alors elle continue à attendre
A défaut d’avoir plus de musique

Attendre quoi ?
Un signe, un geste
Une âme qui lui dira qu’elle n’est plus seule
Mais ça vient pas

Alors elle se lève chaque matin, elle enfile son costume social
Elle se pelotonne dedans et s’y accroche
Comme sa couverture, son doudou
Et elle se demande si un jour viendra où elle dormira sans doudou
Où elle se lèvera sans s’habiller
Où elle pourra simplement se pelotonner dans les bras qui auront passé la nuit à côté d’elle
Des bras rattachés à un corps
Le corps de quelqu’un qui comprend
Comprend ce que c’est de ne plus vouloir exister
De détester sa propre compagnie
De vouloir s’ouvrir le crâne pour sortir les pensées de là
Ces pensées qui empoisonnent
T’es pas assez bien
Tu seras jamais assez bien
Personne ne t’aime
Personne ne t’aimera

Ils ont essayé de lui coller une étiquette
Dépression
Haut potentiel
Paranoïa
Autisme
Mais elle se sent plus perdue avec ses étiquettes qu’autre chose
Comme si elle endossait ces rôles là
Et qu’elle ne pouvait plus être rien d’autre
Est-ce-que c’est elle qui a inspiré les étiquettes
Ou est-ce-que les étiquettes ont fait d’elle un vieux cliché ?
Et elle se demande
Est-ce qu’il y a vraiment quelqu’un

Est-ce qu’elle est quelqu’un
Au-delà de son costume
Au-delà du regard des autres
Au-delà de ses étiquettes
Est-ce-que sous ces couches, sous toutes ces couches, il y a quelqu’un
Ou c’est juste de la poussière,
Un miroir
Une libellule qu’on a emprisonnée
Est-ce qu’elle est quelqu’un
Au-delà de ce qu’elle donne à voir
Au-delà de ses actions
Au-delà des valeurs qu’elle s’invente
Ou c’est juste une plume
Des virages
Des visages
De la comédie
Un scénario

Est-ce qu’on est toujours tout seul,
Comme des coquilles de noix à la dérive ?
Est-ce qu’on sera toujours tous seuls
Comme des naufragés,
Qui cherchent désespérément les clés du paradis
Alors que le paradis n’existe pas

Sans queue ni tête
Des émotions à la dérive
Des sensations incompréhensibles
Et la douleur
Qui frappe
Toujours
Là où on ne l’attend pas
Là où on ne l’attend plus
Et qui frappe
Encore
Et encore
Parce qu’elle ne sait faire rien d’autre
La douleur
Que mettre les gens à terre
Les gens qui ne sont pas assez forts pour se relever
Les gens comme elle
Non, pas les gens comme elle
Elle
C’est tout.
Vahldia
Vahldia

Messages : 11
Date d'inscription : 07/06/2019
Age : 21
Localisation : Dans ton duvet !

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Invité le Mar 2 Juil 2019 - 22:22





Vulgaire étincelle manante


.


.
Deux tiers de Lune apparente
Dans un ciel évaporé
D'un beau noir bleuté
A la douceur indolente

Deux tiers de Lune insouciante
Pour la ville à ses pieds
Consumant l'éternité
De sa beauté opulente

Deux tiers de Lune innocente
Des reflets de la Seine éphémère
Brûlante au feu des lampadaires
Et des regards en tourmente

Deux tiers de Lune indifférente
Au silence étouffé de clameurs
Murmures arrachés de stupeur
A la foule incandescente

Deux tiers de Lune éloquente
De dédain des amourettes
Des humains pour leurs allumettes
Taillées de pierres évanescentes

Deux tiers de Lune insolente
De calme sur les flammes
Ravageant les secrets de l'âme
De leurs langues ferventes

Deux tiers de Lune ensorcelante
Des astres souveraines
Dominant du bûcher la géhenne
Vulgaire étincelle manante

.

Deux tiers de Lune agissante
Apaisant l'esprit incendié
Des os des poètes calcinés
Vivant en chapelle ardente

.
.

Un tiers de Lune manquante
Pour l'espoir caché
La fumée dissipée
Dans les cœurs est charpente



Spoiler:
Nos poèmes - Page 11 195035-01-02-13910424

Ombre de Lune, le 105 janvier 2019


Dernière édition par éphémernel le Jeu 25 Juil 2019 - 13:53, édité 33 fois (Raison : rien que de très normal)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par GeanClaudeDus le Lun 8 Juil 2019 - 22:14

De Solitude Je Me Lasse
Coincé Dans Ma Nasse
L`air Frais Du Courant Me Berce
Un Peu Déjà Je Me Laisse
Divaguer à Mes Pensées
Quand Me Sortira_T_ons
De Cette Insupportable Prison
Je Me Rêve Emporté
Par Cette Triste Et Étrange Idée
Que Si Rien Ne Dure Ici Bas
Ici J entends Sonner Mon Glas
Qu un Grand Fracas Me Libère
Ou Bien Que Je Désespère
Rien N Efface cette Étrange Idée
Que Mon Sort En Est Déjà Jeté


GeanClaudeDus

Messages : 22
Date d'inscription : 01/03/2019
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Alim le Sam 17 Aoû 2019 - 9:43


.

Dansant de Verte Opaline

.


Enserrant son cou un serpent de bronze lourd
Sinue asservi sur le corps de sa maîtresse
Descend dans sa vallée remarquer les contours
De ses beaux seins arqués — offerts par la Déesse

La danseuse est puissante. Sa grâce enchantait
La rude écorce tannée des plus vieux cabarets
Agitant les airs ! Prude et altière. Éternelle
Révérant la musique en son temple charnel

Oiseau de nuit traversant le feu d'une époque
Belle — Vibrante et grisante, nourrie d'amour
De rivières de champagne et de ces breloques

En diamants dont la parait ses amants, sa cour
Hautaine. Toujours la première à traverser
Insolente ! Elle ne sait toujours là que danser


.

.

Spoiler:
C'est un sonnet, pas vraiment un Explode donc je le reposte ici. Le texte en soi n'est pas très bon, il manque une cohérence d'ensemble et la dernière strophe est trop cryptique. Dans l'absolu il n'y a que trois ou quatre rimes à vraiment sauver de ça. Possible qu'il faille le couper en deux poèmes différents un jour.

Penché sur elle un visage enlaidi de cire
Traversé là d'un sourire « il faut l'aider, Sire »


Message d'origine : http://www.zebrascrossing.net/t26620p700-explode#1607221
Alim
Alim

Messages : 888
Date d'inscription : 25/07/2019
Localisation : Lacus Temporis

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Alim le Mar 20 Aoû 2019 - 1:21


.

Fragment

.



Une coque de noix traversant les océans
Le bois craque, s'étire, s'éveille et se détend
Le Temps s'attire un nouvel élément — un grain
Formé au loin, regain puissant du vent divin

En misaine la cabine du capitaine
Plongé vers l'aubaine en lecture des étoiles
Une carte un sextant sur la table de chêne
Dévorant l'avenir du ciel tissé d'étincelles
.

.
Alim
Alim

Messages : 888
Date d'inscription : 25/07/2019
Localisation : Lacus Temporis

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par Alim le Mar 20 Aoû 2019 - 20:29

Hop bon faut vraiment que j'arrête de poster des premiers jets. Encore à travailler, encore et encore ! C'était une sorte d'explode en sonnet fait à l'arrache dans la soirée et achevé par volonté plus que par inspiration je vous prie donc de m'en excuser. On verra ça plus tard
Alim
Alim

Messages : 888
Date d'inscription : 25/07/2019
Localisation : Lacus Temporis

Revenir en haut Aller en bas

Nos poèmes - Page 11 Empty Re: Nos poèmes

Message par I am so sure le Mar 20 Aoû 2019 - 20:43

Il faut caler idées au scoop. Very Happy

J'adore écrire des titres, le reste c'est de la littérature hors BEP  Razz
I am so sure
I am so sure

Messages : 12670
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum