Or, dis, nerfs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Or, dis, nerfs

Message par ordinaire le Mar 13 Déc 2011 - 20:08

o


Dernière édition par ordinaire le Jeu 15 Déc 2011 - 0:25, édité 2 fois

ordinaire
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Mar 13 Déc 2011 - 20:13

Je me suis emporté. Je ne le ferai plus.

Ben pourquoi ?

Ah, content d'avoir trouvé mon maître en auto-dénigrement, je te passe le flambeau de champion de la discipline avec une joie mal dissimulable lol!
Plus sérieusement, je vais te filer en MP un lien vers un truc sur le faux-self, peut-être que...

Bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Fata Morgana le Mar 13 Déc 2011 - 20:33

Plaine boueuse et désolée.

J'ai connu. Il y une explication, c'est sûr ! Shocked

Ton texte me touche, et je ne sais pas quoi dire. Je sais que les problèmes d'identité sont la cause d'une foule de tourments...Il ne faut donc jamais cesser de chercher !

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Mar 13 Déc 2011 - 20:39

ordinaire a écrit:
Vie pas satisfaisante. Et la peur au ventre d'entreprendre quoique ce soit. Quand tel est le cas, n'être jamais satisfait. Avoir de telles exigences qu'on sait d'avance qu'on n'atteindra jamais le niveau rêvé (même si je sais que c'est un leurre et que ça cache autre chose, une carrence, une blessure suintante), qu'on sera toujours médiocre quelque part et avoir tant de mal avec les gens lorsqu'il y a des enjeux. Tout paraît tellement ridicule parfois : une vaste blague. Ce besoin d'être choyé, mais peur quand ça arrive. Besoin aussi qu'on vous dise que ce que vous faites est bien, mais quand on vous le dit vous en doutez parce que vous pensez que la personne en face de vous n'est pas compétente pour vous juger, sinon sentiment de terrible malaise.
Et rien, rien de positif qui ressort de tout ça. Des amis maintenant, oui. Pas de raison de se plaindre. "Tout te sourit voyons". Et ben non.
...
Je me suis emporté. Je ne le ferai plus.

Bienvenue à toi!

Ne t'inquiètes pas, à mon avis tu n'as aucun reproche à te faire de t'être emporté comme ca. A vrai dire, chapeau. au moins t'as eu le courage de définir plusieurs points qui te dérangent, qui te blessent.
Je pense qu'on est plusieurs à se sentir comme toi...

Bon courage à toi et bonne découverte Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par paela le Mar 13 Déc 2011 - 21:13

Joli texte ordinaire. Deux questions betes:

Ne trouve-tu pas dans le fait meme de pouvoir écrire tout quelque chose de "très" positif?

Ensuite, tu dis avoir perdu la faculté de ressentir les choses, ne pourrais-tu pas la récupérer en ciblant non pas qui tu étais avant mais comment tu étais?
Ca serait comme re-apprendre le vélo, tu ne passerais pas par les memes étapes, tu n'en tirerais pas les memes choses, mais tu peux (bien sur) récupérer cette partie de toi. A tout moment meme.

Bienvenue Very Happy

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par coeur sensible le Mar 13 Déc 2011 - 21:14

Naitre vaut de l'or,
l'ordi n'est à l'air du temps que le temps d'une aire,
mais si ton or dit que cette aire était hier,
c'est dit tu n'es que or...
Il n'y a là rien de moins ordinaire!

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Mar 13 Déc 2011 - 21:16

Zèbre ou non, ce que tu écris ressemble à d'autres chemins, et j'y retrouve des douleurs passées. La normalité est une vraie question, et peut même être une souffrance, quand on n'arrive ni à s'y couler, ni à en sortir. Y être, ne pas y être, s'affranchir de la notion même de normalité ?

Trouver sa propre façon d'être au monde, sans se couper de ses semblables. S'enrichir au contact des autres, et accéder à la douce liberté d'être soi. Tu as bien fait de faire un petit détour par ici.

Bienvenue sunny


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Nutty_Pr le Mar 13 Déc 2011 - 23:17

la répétitivité, l'anonymat pour en sortir c'est simple et compliqué.

est-ce que tu t'es déjà demandé si un gars de la montagne qui voit sa montagne le matin se demande s'il est anonyme ?

est-ce que la lumière sur la pierre qui change chaque micro seconde est propice à un scénario de répétition ?

est-ce que vous me voyez venir ?

mon idée est que le mal être dont tu parles et que nous sommes nombreux à partager s'appelle la modernité des cités trop grandes.

j'ai travaillé dans une tour où nous étions 5000 très bien diplomés et hauts potentiels ... pas égréable et difficile de se sentir vivre dans ces conditions, l'impression d'être un rat qui manque de lumière.

je suis parti loin de tout ça, plein d'expérience, vivre une vie où je sens mon moi exister. exister c'est faire sortir des choses de soi, le contraire d'avaler tous les stimulis affligeants qu'on nous impose en permance dans les grandes cités.

je parle luxe et qualité de vie ? oui d'une certaine manière mais surtout de l'influence du milieu ... un débat très virulent depuis toujours ...

comment exister dans la grisaille ? comment se comparer à l'absolu dans le béton ? imaginer l'impossible sous 2,5m de plafond ?



Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Mer 14 Déc 2011 - 0:05

Nutty_Pr a écrit:

je suis parti loin de tout ça, plein d'expérience, vivre une vie où je sens mon moi exister. exister c'est faire sortir des choses de soi, le contraire d'avaler tous les stimulis affligeants qu'on nous impose en permance dans les grandes cités.

je parle luxe et qualité de vie ? oui d'une certaine manière mais surtout de l'influence du milieu ... un débat très virulent depuis toujours ...


Je suis d'accord avec Nutty_Pr. Le "moi" est celui qu'on a au fond, c'est l'image que l'on voit de nous même quand on peut se retourner vers notre richesse intérieure. Et non l'image faussée d'un énième moule que l'on a créée. Même les réactions émotionnelles peuvent être faussées dans ces moules.

LE problème reste de pouvoir s'isoler de cet environnement bruyant, trouver la bonne équation, les bons éléments qui nous mèneraient au bon chemin vers notre richesse intérieure... loin du bruit des autres, proche de la notre. Pourvu que ce bruit soit la notre. On saura s'y faire avec.

Et le pire, c'est que dans la réalité "l'enfer ce n'est pas les autres". On crée nous même notre propre enfer à laisser passer tant le bruit des autres... par la force des choses, la société, l'éducation, etc.
Mais si on détenait chacun notre solution, notre propre clé pour voyager vers notre intérieur et s'isoler de l'extérieur ; on ne serait pas si mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par phinou le Mer 14 Déc 2011 - 6:57

Bonjour Ordinaire, je te suis depuis le premier post sans avoir approuvé la violence de certains. Aujourd'hui je te fais un coucou amical pour te souhaiter la bienvenue. Bienvenu en tant qu'individu voire plus.
Ton questionnement n'est pas celui d'un individu "ordinaire" excuse le jeu de mot. Ton éloge ressemble à celui que j'aurai pu posté mais une éloge aux gens "adapté" à ce qu'on attend d'eux pas une éloge aux zèbres. Ta façon de t'évader de lectures imposées qui ne te conviennent pas. Ta sensibilité, ton intérêt pour les zèbres... Je ne saurai dire si tu es rayé mais je peux dire que tu n'es pas ordinaire. Comment réagis tu aux choses que tu aimes. Tu parles de tempêtes d'émotions, c'est genre mistral ou tsunami, qu'est ce qui provoque ça? Je n'ai jamais croisé quelqu'un capable de pleuré devant la beauté brute et qui ne soit pas rayé.
Qui que tu sois puisses tu trouver ta voie et la fin de ta souffrance.
bienvenu Mr ordinaire.

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Nutty_Pr le Mer 14 Déc 2011 - 9:52

"Je n'ai jamais croisé quelqu'un capable de pleurer devant la beauté brute et qui ne soit pas rayé. "
c'est un critère efficace, je partage tout à fait ton opinion et c'est un bon point de départ !
Quand je parle de changer de milieu pour ne plus supporter le gris qui étouffe, c'est exactement ça : mettre au sens propre des couleurs/de la beauté dans sa vie.




Dernière édition par Nutty_Pr le Jeu 15 Déc 2011 - 7:12, édité 1 fois

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Kangchenjunga le Mer 14 Déc 2011 - 13:31

Tu as l'air d'avoir une image de toi très dépréciée, je me trompe?
Et tu as l'air d'associer le fait d'être 'ordinaire' avec le fait d'être sans intérêt. Là tu te trompes, c'est une erreur. Un zèbre peut être sans intérêt et un 'ordinaire' peut être passionnant. il n'y a pas de lien causal.

ordinaire a écrit:des heures durant, lisant des articles sur les zèbres, sur les différents auteurs qui se sont penchés sur la question. Je survole cela bien que mes ailes soient trop petites.

Pourquoi tu lis plein de trucs sur les zèbres si tu n'est pas zèbre? Que cherches tu?

(aussi je pense que ce n'est pas vrai qu'on est 'tous interchangeables', je ne me sens pas du tout interchangeable avec toi par exemple Very Happy )


Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Bliss le Mer 14 Déc 2011 - 14:18

Bienvenue à toi Ordinaire !! cheers

Bon, par contre, va falloir que tu changes ce pseudo vite fait, parce que je peux te dire qu'en lisant ta présentation, je ne cessais de penser "Mais ce mec est TOUT sauf ordinaire, bordel !!" What a Face

Moi non plus je n'ai pas du tout aimé la façon dont certains t'ont reçu sur le topic que tu as créé pour faire une éloge aux zèbres. Mais bon, on a qu'à dire que tu as été bien shampouiné ! drunken
Et je plussoie Phinou: m'est d'avis que ton éloge était plutôt une éloge aux gens hypersensibles et très intelligents à qui tout réussi et qui sont très adaptés socio-professionnellement...
Or, je peux te dire qu'ici, rares sont les surdoués qui se sentent adaptés ! C'est carrément le contraire: sentiment de décalage perpétuel, inadaptés voire handicapés dans bien des domaines, et j'en passe... Wink

Pour moi, ce qui est sûr (c'est ce qui ressort dans ton topic d'éloge aux zèbres) c'est que ton grand sentiment d'infériorité, qui entraîne lui-même une admiration (démesurée) envers les intellectuels-génies-bieninsérés-àquitoutréussi, ne provient pas de ce que tu es TOI (mais d'ailleurs, sais-tu vraiment qui tu es ?), mais plutôt de l'image que t'ont renvoyée les membres de ta famille (puisque eux semblent faire partie de ces intellos-à-qui-tout-réussi) et du gros décalage que tu as, semble-t-il, toujours éprouvé dans tes rapport avec eux, et donc de la dévalorisation/auto-dépréciation/auto-flagellation/mauvaise estime de toi/auto-censure (ne pas rayer de mention inutile What a Face) qui en ont découlé...

Et il semblerait qu'aujourd'hui, tu aies transposé ce décalage + ce sentiment d'être inférieur/incompris, de ta famille à la société.

Donc avant de chercher à tout prix à te faire une place dans cette société, alors même que tu n'y es pas bien et que tu n'y trouves pas ta place (et de te flageller pour ça), je pense qu'il serait plus judicieux de commencer par le début: penser/panser les blessures de l'enfant que tu as été sunny
On ne peut pas être un adulte heureux tant que l'on porte en soi ses souffrances d'enfant...

C'est comme si tu voulais à tout prix te sentir bien dans une maison qui, à la base, a été mal construite: tant que tu n'en auras pas renforcé les fondations et comblé les brèches dans les murs, tu n'y seras pas bien, tu gaspilleras énormément de chauffage (d'énergie) à essayer de chauffer cette maison pleine de courants d'air et mal isolée, tu auras toujours peur qu'elle s'effondre, tu n'auras pas envie de la décorer, tu n'oseras y accueillir personne, tu y dormiras mal, etc.



ordinaire a écrit:
Je me suis emporté. Je ne le ferai plus.
Ah bein si, au contraire ! J'espère bien que tu le referas ! cheers


Crois-moi, tu es à 100% à ta place ici, Mr Original ! Long hug


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Nutty_Pr le Mer 14 Déc 2011 - 14:29

Bliss "Et il semblerait qu'aujourd'hui, tu aies transposé ce décalage + ce sentiment d'être inférieur/incompris, de ta famille à la société."

Excellent ! j'adore - c'est très intéressant et finalement vécu - dans le monde qui t'entoure il existe des personnes qui ont des affinités avec toi ... il faut juste se lâcher et suffisamment essayer de choses pour les trouver ...


Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Passeur le Mer 14 Déc 2011 - 15:44

Bien : celui que l'on a, celui qui manque, celui que l'on donne, cette attention à soi, cette attention aux autres. Il y a de cela dans tes mots...
Voeu : ton souhait d'être apaisé, le mien de te voir t'approcher de cela en gambadant ici.
Nu : la sincérité de tes mots, le partage de cette part de toi, à même la peau.

Et je plussoie d'autres sur ton pseudo.
D'abord, il est autorisé d'en changer.
Ensuite, ordinaire veut dire que les autres, ici, sont super*. Or, que te disent les réactions que tu as lues ici ?
Que nous ne sommes pas plus super que tu n'es ordinaire.
Enfin, il est autorisé d'en changer.
(quoi "tu l'as déjà dit" ?)

(* : il y a quelques diesel aussi mais turbo-diesel)

Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Nutty_Pr le Mer 14 Déc 2011 - 16:10

ça me rappelle un ami :

il est entré par hazard et surtout par nécessité dans une association du campus de sa région natale ... surtout parce que cette association avait pour caractéristique de fournir un logement pas cher en plein milieu du bois du campus - de la fenêtre on pouvait voir passer parfois un écureuil fou et sympatique, nommé Sueezy - bref : cet étudiant c'est retrouvé vivre dans une communauté de 5 personnes dont 3 africains qui découvraient l'Europe via leurs études.

2 ans plus tard, ce pote c'est retrouvé responsable de l'association qui ne comptait que 10 membres au départ ... qui sont devenus 300 ...

je raconte ça parce que ce n'est pas lui qui est allé vers eux mais eux qui sont venus à lui ... il a pris conscience de sa capacité à communiquer et à organiser la convivialité sans le vouloir et sans s'en rendre compte. Mais il a fait un pas, la vie a fait le reste.

Nutty_Pr
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 47
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Passeur le Mer 14 Déc 2011 - 16:33

Spoiler:
dis Nutty_Pr... je peux l'imprimer, l'encadrer et la graver sur mes lunettes cette histoire ?????


Dernière édition par Passeur le Jeu 15 Déc 2011 - 17:26, édité 1 fois (Raison : Id's mistake)

Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Mer 14 Déc 2011 - 19:26

Spoiler:
Ouii ? De quoi ? Y aurait-il erreur sur la personne? Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par ordinaire le Jeu 15 Déc 2011 - 0:20

Je ne pensais pas que j'allais avoir autant de réactions si chaleureuses après mon premier message quelque peu excessif.
Je vous remercie très sincèrement de votre accueil et vos réactions qui m'ont fait réfléchir et avancer. J'en suis touché.
Et même gêné. Tourneboulé.
Ce que vous me dites ébranle tout un tas d'idées reçues que j'avais béatement gobées.
Je crois que je vais prendre un peu de recul face à toute cela et m'éloigner du forum.
Rien contre vous bien au contraire, mais il me semble qu'un petit rendez-vous avec moi-même s'impose.
Ce forum est très accueillant, chaleureux. Je n'oublierai pas mon passage ici.
Merci à tous.

ordinaire
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Bliss le Jeu 15 Déc 2011 - 2:16

Alors bon RV avec toi-même Mister Unique ! cheers

Et n'hésite pas à revenir nous voir, tu seras toujours le bienvenue ici !

Bisous






Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 2:36

Tu peux rester en silence, ou n"échanger qu'en MP, le temps de ce RV avec toi-même... Ta sincérité, ta capacité à te remettre en question par respect de l'autre sont de belles qualités. Enfin, si tu changes d'avis, no problem, quoi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Constantia le Jeu 15 Déc 2011 - 10:21

Cher Ordinaire,

En lisant les posts répondus sur ton topic de présentation, je comprends que tu l'aies effacé et remplacé par un O.

J'en aurais fait de même. Et je me demande même à présent si je me serais présentée ici! Avec la tentation de remplacer mon topic par un signe de ponctuation. (On dirait que l'espace ZC a horreur du vide...^^)

Constantia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1187
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Or, dis, nerfs

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum