Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 0:22

Je suis toute frêle...
C'est bon... C'est pesé, tamponné , envoyé comme une grosse pierre lourde au plus profond de mon être.
Les choses m'ont apprises à ne pas montrer mes faiblesses.
Mon entourage m'a montré que si je faisais autrement, tout serait utilisé contre moi. C'est ca avoir des ennemies dans son jardin... Apres avec le temps on se construit une forteresse dans ce jardin. A moi, rien qu'à moi... Comme ca personne ne peut utiliser ce qu'on peut voir de moi... Le hic... Et bein... Je suis hypersensible... Quelqu'un qui m'est cher passe obligatoirement à l'intérieur de ma forteresse...
Alors... Ou peut on voir le role , l'utilité de la forteresse ?
Car, moi... Evidemment... Je n'ai rien de construit completement dans ma forteresse. Mes bases sont la... Mais c'est tout.. c'est un vrai chantier. Tout est en carton, tout est en bois fin. Je l'ai encore compris...Alors à quoi me sert ma forteresse si je revis les mêmes situations qu'à mon enfance ?
Encore pire même! Car, aujourd'hui ceux que je laisse passer sont mes plus proches... Donc aucune protection, rien, nue... Alors quand on en dit des choses sur soi, dire qu'on n'est pas sur de soi, de ce qu'on est, de ce qu'on peut faire, de ce qu'on peut donner....
C est la fete...

Je veux mon enfance....

Un point noir errant dans une page blanche A3, une fleur qui perd ses petales, une plume qui s'envole et revient et repart et se repose et ... Et... Un petit grain de poussière qui pèse, s'apaise, sur du blanc, qui devient tout gris, un etre humain qui se déchire le ventre avec ses ongles pour sortir la bête qui l'infecte dans son ventre, ...
On peut appeler ca de manière diverses et variées...

En tout cas... Je n'arrive pas à redevenir hyposensible.
Pourtant si je voulais, je sais que j y arriverai..

Pour reprendre les paroles d'une chanson:
" d'aimer j'essaie encore,
D'hair j'essaie encore,
De rire j'essaie encore,
Pleurer j'arrive encore "

J'insisterai encore...


Et qu'est ce que ca fait mal bordel...

Sans relache...

D 'essayer encore...

Parfois je me hais juste pour ca... De ne pas respecter ma propre douleur... De ne pas respecter ce que je sais de moi dans le fond... De ne pas être sûre de ce que je suis... De ...

Alarme déclenché par mon âme .
Mon être... Et mon corps... Y a une compétition entre eux... Qui veut faire mieux ?

Mes yeux ne sont plus capable de voir. Je n'ai presqu'aucun organe , de sens, qui reagit normalement. Moi qui suis sensible, ...plus rien... Le touché, c'est comme s'etais frigide.. froide. L 'ecoute.. un peu difficile. Faudrait vraiment me concentrer. La bouche n'est qu'un passage pour ne faire passer que ce que je mange. Bref, a t il besoin de detailler autant ? Mais ca me fait bizarre... Ni mes muscles... Ni meme l estomac... N ont plus le meme fonctionnement...

Je crois que , ou peut etre... Je sais pas...
L hyposensiblité n a pas été au niveau du coeur Sad , mais au niveau du corps... ? C est possible ca.... ? Sad

Tout l inverse de ce qui me faut.. Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 18:05

devenir hyposensible c'est la mort de son âme
être hypersensible est la mort de son âme

être dur avec ceux qu'on aime est un déchirement
être du avec soi est un déchirement

être en mouvance est un perpétuel départ
être en stase est un perpétuel départ

la vie glisse en nous et en dehors de nous et la corde qui nous y relie nous brûle les doigts

que dire de plus que le pardon de soi conduit au pardon des autres, et que la rigueur de certains n'est que le reflet de soi.

la passé nous chavire parfois, nous entraine cul par dessus-tête, nous fait vomir en nous secouant ... et peut-être ... peut-être pour que nous expulsions enfin ce qui nous fait souffrir ...

Tu as encore un ami ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 18:08

Je ne sais pas quoi te dire mais je te lis .

Ah si , ce que tu décris me fait penser a des phénomènes de "désincarnation".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 20:27

Ma forteresse n'est pas bien fait...
Un copain m'avait dit "quand tu seras chef de chantier tu n'auras plus besoin de ton carapace".

Je n'ai pas une enorme carapace en fait.. j'ai une protection mais rien n'est faussé dedans. Je ne sais carrement pas me voir. Je ne sais pas me sentir. Voir ce qui se passe en moi.
Pr moi... Ca serait une reponse naturelle de dire toujours "oui, ca va Smile". Ou bien, "mouais, bof" ou meme "je suis vraiment pas bien".
Je ne sais pas... Je suis incapable de le savoir.. j'arrive pas à me sentir. Je pourrais repeter une de ces trois phrases à chaque fois qu'on me pose la question...

Je ne saurai pas laquelle est vrai ou fausse...

Mais je sens que j ai une hémorragie... Alors... Je ne veux pas avoir mal, alors je souris... J ai besoin de ca. C est mon secours. C est ma béquille. Et puis... Je n'aime pas transmettre mon mal etre aux autres.
Non seulement je ne sais pas ce que je suis, ce que je sens plutot. Mais en plus, je n aime pas imposer mon mal etre a mon quotidien...
Les gens qui nous aiment... Peuvent avoir tellement vite de notre blessure... J ai eu cette reaction dès mon enfance quand je voyais que dès que j etais fatigué ou que je tirais une tronche , c etait la panique à la maison. Ce n etait pas une panique positive. Ce n etait pas du genre "mais qu est ce que t as ma chéri?"
Non....
C'etait "qu est ce qui se passe ? Pourquoi elle est mal ? Elle t'a dit ? On lui a fait qqch ? Pourquoi elle le dit pas ? Essaie de lui faire comprendre que je ne dirai rien si elle a fait qqch de mal".
Ce n etait pas le soutien que je sentais, pas l inquietude du a l amour... Plutot des soupcons, des remises en questions. Des strategies pour lire ce qui se passe en moi. Viol dans l'intimité. Des engueulades , des tronches pas possible parce que j ai une mauvaise mine. On aurait dit que j'ai fait qqch , que je cache. Une histoire de culpabilité. A chaque fois que j etais pas souriante c etait du genre "qu est ce qui s est passé ? Allez, dis nous, on pense a ton bien, ca te fera du bien". Puis quand je raconte ce que je dis est enregistré puis on me ressortait des avis.
Ca c etait tres douloureux...
Je raconte ce qui s est passé qqch qui me fait mal, ou juste qqch, peu importe ce que c est. Meme quand je ne raconte rien, quand j agis comme ci ou comme ca , a la maison j avais droit à "alors toi tu fais ci , ca pr cette raison! Je le sais. Ca sert a rien de le dire autrement. Je sais ce que c est" et puis quand je dis, oui maiq non, mais moi je le sens pas comme ca... La reaction est "non, c est ca!" ......

Sad .......

Ca m a hanté tt mon enfance... Ca a été comme une voile sur mon etre...
Ou chacun de geste que je fais, quand je disais que je faisais pour aider ou parce que j aimais ca. Non, c etait du genre " prkoi tu fais ca toi?! Hein ? non, parce que je me demande si c est pas parce que t aimes faire ca pr te sentir superieur. En aidant. Parce que tu ne peux rien recevoir d elle". C etait pas possible de dire son avis. Y avait une force en face. Y avait un poids qui disait "ecoute, j ai de l experience,je sais ce que c est. C est des pipos tt ca hein." Ca m a brisé. Donc depuis le debut, impossible de dire mon ressenti... Je crois qu au debut j ai perdu mes sens. Pendant que j etais a la decouverte de mes sens j etais face a ca... Et etant trop sensible j ai du prendre tout ce qui est dit comme de l huile bouillante qui se versait sur moi. Apres... Moi, en moi, j etais incapable de sentir ce qui se passait en moi... Sans doute parce que je n avais pas confiance en moi...
Pas assez plutot...
Incapable de dire jusqu a mes 25 ans que si je faisais des choses ce n etait pas pour mepriser les autres, ce n etait pas pour mentir, ce n etait pas pour faire ch**er mes parents, pas parce que j etais bete, pas parce que... Etc , de nombreuses choses dites...
Impossible de dire que j avais trop mal pour les autres... Impossible de dire que n aimerais etre tapé a la place de ma soeur, incapable de faire comprendre que je voudrais etre la cible des accusations, et non ma soeir, non ma mere. J aurais tellement aimé avoir ces coups a leurs places... Ca m a mis bcp a terre... Mais impossible de comprendre jusqu a mes 25 ans que j ai horreur, je deteste voir ceux que j aime souffrir. Meme un etre que je connais peu importe. Ca me dechire. Ca me brule. Mais... Malgré que mes douleirs etaient intenses.. je ne pouvais mm pas savoir qu'elle existait...
Surement parce que je suis de nature un peu frele, a avoir ecrasé tt ce que je ressens face a l autre...
Depuis... Je fuis la force. L'assurance qu il y a ds l etre qui pense avoir raison. Qui met de la confiance entiere avec ses mots. Came ressort tte une violence tt ca... Les strategies me font mal. Ca me blesse enormement...ca.. ca me decape puis me fait passer sur des flammes, puis me rape...
Pas seulement parce que c est une blessure du passé mais parce que c'est devenu une valeur pour moi... De pas etre si forte, avoir de maniere si violente devant des gens freles. Et mm qd ils le sont pas... Que peut on savoir de ce qui s est passé ds la vie d'un etre...
Etrr honnete, etre droit, sincere, c est important... Mais penser a l autre aussi...
C est la ou j ai recu bcp de blessure dc...
J essaie de rester debout..
Mais... J essaie de ne pas chercher a l afficher...
Que est ce que ca peut apporter mes blessures aux autres... Ac ce que j ai sur le coeur.. qu est ce que ca peut bien donner a part du sang...
Pourquoi les salir... J essaie de donner du sourire.. parce que c est guerisseur.. parce que j aime sourire.. j aime voir des etoiles ds les yeux, j aime voir cette eblouissance chez des gens sincere... Bien..
J ai aussi besoin de sortir mon mal etre ... Peut etre... Mais meme moi je ne sais pas quand est ce qu il est la...
Je le sens, venir comme un volcan qui peut exploser... Du coup, je n arrive mm plus a le retenir. Je le sors.. d une maniere ou d une autre...
Mais apres.. vide... Puis a nouveau je sais pas ce qui se passe..

Je crois qu interieurement je suis detruite. Pas de sens, ni de capteurs, ni autre moyen de mesure.






J'aimerais que le vent me raconte ce que veut dire souffler... Ce que veut dire passer en caressant des joues..

J aimerais que le feu me parle de sa flamme.. de ce qui la brule, ce qui lui met cette etincelle puis à se rendre en cendre

J aimerais qu une larme me parle... De ce qu elle contient... Tout...

Je sens que j ai une ressemblance avec eux... Mais je ne sais pas quoi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 21:20

voila comment je vois le cheminement...
enfin... y a certains détails que je n'ai pas voulu mettre...

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Domest10

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 20091010

ici... je préfère ne pas trop mettre de détails sur les différentes images que je sens comme blessure... Donc... je laisse une frontière une peu "douce"...

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Image10
Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Blesse10



Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Femme-12

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Femme_11

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Guerri11

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Obj23010

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 22:58

@ Mjö

Mjo.., pour moi,Tout est douleur à partir du moment où l'équilibre n'est pas fait.. à quoi sert d'avoir l'équilibre si l'être en soi n'est pas capable d'accepter, de dire qu'il faut se regarder aussi comme il faut regarder l'autre ?
je sais que tout réside dans l'équilibre...mais...

Les deux bouts est flamme, les deux bouts sont brulants. Dans tous les cas, on brûle... et bien comme il le faut...
Il me faut l'équilibre..mais pour ca , il me faut trouver ce bien être en moi..
et donc voir que je vaux ca aussi..
(tout ce que je dis est orienté vers moi bien sur. dans le cas ou je regarde bcp en face mais pas assez moi même)


Mjöllnir a écrit:

la vie glisse en nous et en dehors de nous et la corde qui nous y relie nous brûle les doigts

que dire de plus que le pardon de soi conduit au pardon des autres, et que la rigueur de certains n'est que le reflet de soi.

la passé nous chavire parfois, nous entraine cul par dessus-tête, nous fait vomir en nous secouant ... et peut-être ... peut-être pour que nous expulsions enfin ce qui nous fait souffrir ...


oui.. je comprends parfaitement ce que tu veux dire...

je ne pense pas que tout pardon passe forcément par soi même... Y a des choses , des moments ou ca peut aider. Mais y a des moments, pas forcément. C'est bien plus profond....
Certaines choses ont besoin d'avoir l'éclaircissement avec l'aide du soleil pour pouvoir y voir plus claire. Une source lumineuse naturelle, donc pas fausse, donc vrai, donc objectif à sa manière. Après à moi de l'interpreter comme je le vois à ma porte pour m'en inspirer. et là, ce n'est pas mon propre pardon, mais plus la vision que j’ai sur le sujet qui m'aiderait avoir ce pardon.. evidemment, je répète tout ce que je dis est très orienté "moi".
Je ne sais même pas pourquoi j'écris un paragraphe sur le pardon.

Car dans mon cas , je m'en veux beaucoup plus qu'à quiconque. De pas savoir rester rigide dans tous les cas, rester forte face à tout le monde. Les autres, je ne leur en veux pas. Je vois ou sens juste qu'ils me font mal ou qu ils sont injuste ou qu'ils sont n'importe quoi etc. c est tout.


Mjöllnir a écrit:
Tu as encore un ami ...


tu sais... moi je considère l'être humain. peu importe qui c'est , ca a une certaine valeur à mes yeux. Qui qu’on soit, quoique l'on fasse. Ca a un certain respect etc.
Puis y a des connaissances, des collègues , copain(e)s. etc.

Puis y a un étage "sacré". Les liens familiaux, l'amour et l'amitié.

Lorsque je parle d'amitié, je ne fais pas que souhaiter son bonheur ou m'investir comme je le ferai comme avec un copain de longue date. Je m'investis réellement, donne de mon être (le fond quoi). je met tout de côté pour l'amitié la famille et l'amour.
J'explique tout ca car... Je veux dire par là que je n'ai pas 36 milles amis. Ca se compte sur les doigts d'une main. Et encore... De vrai, vrai ami. J'en ai très peu.
Si tu perçois l'amitié avec un minimum de ressemblance par rapport à la valeur que j'y mets.
Vu ton caractére, tes valeurs, ton amitié me serait très précieuse.
Je serais ravir de les compter parmi eux.

je suis également toujours là...je l etais deja. J y reste tant que l'amitié reste synchrone.
Plus la force de pouvoir me balader dans les autres fils...
Je reste aussi une amie si t'en as besoin. Et je le serais tel que je l'ai décrite.


ps: j'aime beaucoup ton avatar... par rapport à toi bien sûr Wink (dsl, je ne sais pas s'il faudrait le dire sur ton fl ou ici. mais j'en profite)


Dernière édition par etoile_en_etoile le Ven 22 Juin 2012 - 7:25, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 22:59

Seiphys a écrit:Je ne sais pas quoi te dire mais je te lis .

Ah si , ce que tu décris me fait penser a des phénomènes de "désincarnation".

ok Seiphys

phénomène de désincarnation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 23:51

normalement ce post etait avant les images...



Y a comme une histoire de boue dedans...
Enlacer par des cordes, repousser de toutes forces, débattu à en se décaper la peau ... À en venir voir sa cher, l’intérieur de ses muscles, coupé à l'usure, d'un bleu violacé... Comme une scie non tranchant qui couperait le tronc d un arbre.
Se débattre et sortir de cette boue.. qui brule mes blessures, qui brise mon âme qui ne sait même pas encore vivre pour lui même.

Je n'ai jamais su savoir ce qui se passe en moi.
J ai l impression d etre hyposensible envers mon etre, et hypersensible en ce qui se passe à l'exterieur.
Mais je vois bien qui y a une hémorragie interne.
A defaut que je me debatte avec la corde pour m'en sortir, j'avale mon sang comme de l'eau... Comme une source vitale qui me faudrait. Si je la fait deverser, je ne vivrai plus. Ce n'est plus la corde qui me couperait toutes les parties de mon corps, c'est mon coeur et ma tete qui exploserait. En une fraction de seconde...



Je sors... J essaie... Accroché, tiré par la boue collante... Aucun moyen de respirer... Pas de vue, aucun sens...

Retire toi, avance, debats toi...

D'un coté des fleurs, des odeurs, une aspiration à la liberté, des vies de couleurs, des amours, ... Qu attends tu pour te jeter à la mer!


C est une explosion de son absence. Le "crash" de ma presence. Le vide de mon existence. Un gros trou dans ma personne... Un gros trou dans mon ame...

Je n arrive pas...

J arrive pas a en venir me concentrer juste sur moi, juste m'ecouter. Juste me dire une put**n de phrase qui est banale pour tout le monde : " j ai raison!"

Non... Non... Forcement... Je me fais ecraser, forcément, l autre a raison, a plus d importance.

Je me dechire pour pouvoir faire ce qui faut pr moi... Par rapport a ce que je vois et non...

Un souffle de qui vient du desert... Et tout par terre...

Ma faiblesse d etre trop docile... Ma faiblesse de pas etre rebelle, ma faute de pas savoir m enerver quand j ai mal...
Pas ressentir ce qui se passe en moi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 22 Juin 2012 - 12:10

Saçlarına yıldız düşmüş, koparma anne, ağlama...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 0:35

J'ai le coeur lourd..

Ma tête explose..
je crois que je ne supporte plus rien.
J'ai des crises de migraines, et même mes crises ont changées. Avant elle ne me faisait mal qu'à la moitié de ma tête. Et aux yeux.

Là, ca me frappe mais avec une force inexplicable. L’ouïe et la vue en prend beaucoup... incapable d'avoir les yeux ouvertes à cause de la douleur dans les oreilles.

je suis crevée....je me dis voir sortir d'une ruine mais... à vrai dire, je ne sais même pas si je marche.

Je me sens beaucoup plus entrain de traîner par terre. A essayer de trainer mon corps, et en sortir.

Enfin bref. aucun avis si j'y arrive ou pas.

Mais le vide que je ressens de plus en plus. Je ressens un grand vide , et que des blessures. je ne sais pas quoi faire de ces blessures et comment les gérer pour que je puisse être forte.
je me sens sans moyens. sans rien.
solitude.
un point noir au milieu d'une page blanche.



PS:

Désolée.... Du coup ca fait défouloir tout ce que j'écris.... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 16:03

oh non ça ne fait pas défouloir. Ça indique juste ce que tu traverses. Quelle est la partie de ton être que tu as toujours tue, celle que tu aurais voulu exprimer quand tu étais jeune et que l'on t'a obligée à garder en toi.

maintenant, devant ce temps accumulé, tu ne sais certainement pas si tu en as le droit, et tu penses sans doute que tu vas transvaser ta peine dans les autres... Pourtant, elle doit sortir. pour toi, pour ton équilibre, pour ta raison garder ...

Certains ne te répondrons pas parce qu'ils ne savent quoi dire. certains autres parce qu'ils n'ont pas vécu ce que tu as vécu et donc n'ont rien pour "jauger". D'autre encore part crainte d'être malhabiles, ou creux, ou je ne sais quoi d'autre ...

Ce que je peux dire de mon coté ? Que j'ai vécu des souffrances qui se rapprochent des tiennes. Que j"ai compris que d'autres ne puissent en rien comprendre ce que je traversais. Qu'encore d'autres voulaient avoir du pouvoir, ce pouvoir qu'ils constatent et qui leur donne la force de croire en eux, ou, plus encore, qu'ils ont la Vérité, la raison, qu'ils ont examiné la situation telle qu'elle devait être.

Il y a de l'aveuglement et des blessures derrière tout ça. beaucoup de monde désire que le changement s'arrête, ne pas voir les repères changer, rester dans un confort frisant l'aveuglement.

Il est dur d'être différent ... il est encore plus dur de vouloir s'adapter aux différences des autres par amour, alors que ces derniers ne font rien pour s'adapter aux nôtres ...

Il faut vivre ... se vivre. Quitter sa chrysalide pour devenir soi. Accepter d'être heurté et réagir pour l'être moins. Accepter que les frottements entre êtres font partie de l'évolution de tous. Et que se laisser aller, envahir, c'est ce nier, donc appauvrir la globalité ...

Sois forte pour toi, et tu le deviendra pour ceux qui comptent pour toi aussi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 20:42

J ai mal au coeur. Ca me sert comme pas possible...

Je ne sais plus où placer les choses. Y a des gens qui me sont chère et que je ne veux pas laisser loin de moi.
Comment faire ?
J'ai du mal à comprendre .. Je suis moi même un chantier, et je cherche à être présente avec les autres sans leur faire porter mon mal. J'essaie de ne pas leur faire porter ce qu ils me font. Ils me blessent, beaucoup me blessent, . C'est peut être naturel. Mais au bout d'un moment ca m'achève... Je sais aussi que ca ne vient aps d'eux. J'a qu'à être forte. j'ai qu'à savoir me protéger.

Mais je ne sais pas comment faire en sorte de pas couper les liens, d'être là pour ne pas leur faire sentir le mal qu'ils me font, donc ne pas leurs faire porter une culpabilité. Et en même temps de pouvoir survivre. Pour tout ce que je dis dans ma première phrase , y a pas de soucis. Le problème est réellement là quand on cherche à me descendre. Je cherche à les protéger du possible culpabilité qu'ils peuvent avoir, ou bien même du mal aise face à moi et je ne leur dit aps mon mal être. Et ce que je vois en face , c'est des gens qui me jugent qu'à travers LEURS vérité. C'est vrai pour eux donc, c'est bon. Ils veulent à tout prix me mettre dans une case. Qu'est ce qu'ils seraient contents que je sois une gentille fille que je bouge pas, traditionnelle etc. Ca leur ferait tellement bien de se complaire dans leur image. Y a des complexes, de la rancune dedans , et c'est moi qui porte le chapeau. super... Pourquoi ? tout ca parce que eux n'ont pas ce qu'ils veulent par rapport à l'image qu'ils voudraient et que moi je pousse des portes pour avancer.
Je me bats pour vivre, pr etre bien et donc pour etre mieux aussi pour les autres. Et je vois tout ce qu'ils font, je me tais pour qu'ils fassent leurs chemins. Je ne dis pas "dégage" pour éviter de les heurter. J'essaie quand même de ne pas les faire rentrer dans ma forteresse mais... Ils cherchent quand même à cracher sur moi parce que je n'ai pas fait comme eux...

pourtant...
je n'ai jamais rien dit sur ce qu'ils font..pourtant ca me plait pas... Sad
et eux, cherchent à me descendre dans mon dos.. comme si c'était des ennemis. Comme si la seule chose qui leur importait c'est qu'ils soient haut aux yeux des autres. Ils sont mal, manquent de confiance, ok..je comprends.. Mais il font tellement en sorte de ne regarder leur nombril qu'ils sont convaincus que de toute façon c'est ca qu'il faut faire. Pourtant ils sont mal..
Je sais pourquoi ils sont si "mauvais", je sais qu'ils cherchent juste à être bien. Donc, reste entre deux, se déchire. entre le fait qu ils se sentent mal donc veulent être bien, être bien en haussant leurs estime de soi par rapport aux autres. Puis cherchent à avoir un retour sur ce qu'ils font. un retour pour ce qu'ils ont donné. Puisque pour eux ils ont tous fait pour la personne d'en face , ils veulent un retour. Ils ont donné leur être (pour eux) pour pouvoir faire du bien à l'autre. Mais il me semble qu'ils donnent leurs possible pour se retrouver. Et après, quand ils n'ont pas de retour ils en veulent comme pas possible à l'autre. Ils n'ont pas de retour comme ils le veulent, c'est ca qui pose problème. C'est du donnant/donnant. Du matérialisme qui nait de l'aveuglement, ne regardant que son propre nombril. puis...de la jalousie, rancune qui nait. Et c'est finit. Apres la personne se sent déchiré entre le fait qu'il s'investissent à fond et qu'il n'a rien (donc sentiment d'injustice) et le fait qu'il a du mal à vouloir du mal pour l'autre. Donc, quand ils aident, ils aident pour l'autre, soit disant, mais à la fin ils en reviennent à demander qqch pour eux même.

Maintenant que c'est clair... Je n'aurais pas de haine non. Mais faisait en sorte qu'ils me fassent pas mal. Me^me si je n'ai aucune sécurité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 21:10

@ Mjo

Mjöllnir a écrit:oh non ça ne fait pas défouloir. Ça indique juste ce que tu traverses. Quelle est la partie de ton être que tu as toujours tue, celle que tu aurais voulu exprimer quand tu étais jeune et que l'on t'a obligée à garder en toi.

maintenant, devant ce temps accumulé, tu ne sais certainement pas si tu en as le droit, et tu penses sans doute que tu vas transvaser ta peine dans les autres... Pourtant, elle doit sortir. pour toi, pour ton équilibre, pour ta raison garder ...

Tu as sans doute raison, y a sûrement un côté où je me remet en cause, je me culpabilise de parler. Et donc...
J'ai toujours cette réticence à faire porter aux autres ce que je ressens. malgré que je sache que j'ai besoin de sortir ce que j'ai.

Mjöllnir a écrit:

Certains ne te répondrons pas parce qu'ils ne savent quoi dire. certains autres parce qu'ils n'ont pas vécu ce que tu as vécu et donc n'ont rien pour "jauger". D'autre encore part crainte d'être malhabiles, ou creux, ou je ne sais quoi d'autre ...

Tu penses que j'attends quelque chose ?
A vrai dire, je dis les choses.. puis un moment donné je me regarde de l’extérieur, sans arrêt. Donc sans arrêt remise en question selon l'extérieur, par rapport à l'image que je donne. Ca... C'est à cause d'autres choses qui viennent aussi de mon enfance , l'explication sera dans un autre numéro. D'où pourquoi je me demande si ce n'est pas un défouloir.. C'est ce qui est douloureux aussi hein. De ne pas rester sur ce que je pense, sur ce que je veux ou envie de faire. Mais de regarder de l'extérieur ce qui peut déplaire etc etc. Qu'est ce que je suis bête........... je sais.. pourtant je fais de mon possible Sad
j'essaie vraiment...
pour moi comme pour les autres...

Est ce que j'attends quelque chose des autres ?
Je suis là pour essayer de mieux m'exprimer, expliquer face aux gens qui voudraient me connaitre. Et je suis là également (sur mon fil) pour mieux vous connaître aussi. Si y en a qui veulent s'exprimer, se centrer autour d'un sujet d'en discuter, parler. Je sais, c'est vrai que là, mon fil est très (trop ?) centré sur moi, donc comment les autres pourraient parler avec moi. Ils auraient peur à dire quelque chose comme tu dis de peur de me bleser ou autre. Mais en fait, je n'attends pas de consolation etc.
Si on veut me soutenir, c'est avec plaisir bien sur Smile, ca serait très chaleureux pour moi.
Si on veut parler d'un exemple qu'on a vécu par rapport à ce que j'ai dit, pourquoi pas aussi. Bref
en tout cas, je n'attends rien de spécial, mais toute intervention est la bienvenue (d ailleurs, c'est bien public tout ca hein ).
Mais ca serait avec plaisir si on discute sur ce que souhaite l'intervenant. réellement.


Mjöllnir a écrit:Ce que je peux dire de mon coté ? Que j'ai vécu des souffrances qui se rapprochent des tiennes. Que j"ai compris que d'autres ne puissent en rien comprendre ce que je traversais. Qu'encore d'autres voulaient avoir du pouvoir, ce pouvoir qu'ils constatent et qui leur donne la force de croire en eux, ou, plus encore, qu'ils ont la Vérité, la raison, qu'ils ont examiné la situation telle qu'elle devait être.

Il y a de l'aveuglement et des blessures derrière tout ça. beaucoup de monde désire que le changement s'arrête, ne pas voir les repères changer, rester dans un confort frisant l'aveuglement.

Il est dur d'être différent ... il est encore plus dur de vouloir s'adapter aux différences des autres par amour, alors que ces derniers ne font rien pour s'adapter aux nôtres ...


C'est nos souffrances ou vécus qui nous rapprochent tu penses ?
Moi j'avais l'impression que c'était aussi les moyens qu'on met en place par rapport à l’autre. Tout ce que l'on fait dans la communauté. Comment on protège nous même ou les autres. La manière dont on aime les autres, surtout nos proches, ceux qu'on y tient.
On a aussi un peu les mêmes valeurs je pense. Pour résumer : un peu de nos bases, nos valeurs, un peu aussi notre conception sur la vie ou l'amour envers l'es autres. et notre ressenti face aux choses. Voila...
lol.



qu'ajouter de plus à ce que tu dis... Je pense que mon post précédent parle aussi de ca.
Tout dépend d'à quel point on cherche à voir ce qui se passe. A essayer de se remettre en question par que pour soi même mais aussi par rapport aux autres

Ceci dit, si j'étais un peu comme eux, j'aurais peut être moins mal hein.......


Mjöllnir a écrit:Il faut vivre ... se vivre. Quitter sa chrysalide pour devenir soi. Accepter d'être heurté et réagir pour l'être moins. Accepter que les frottements entre êtres font partie de l'évolution de tous. Et que se laisser aller, envahir, c'est ce nier, donc appauvrir la globalité ...

Sois forte pour toi, et tu le deviendra pour ceux qui comptent pour toi aussi


jusqu'où accepter ces frottements..
je sais que pour diminuer ces frottements ces chaleurs (négatives) qui en ressort, il vaut mieux accepter les choses, les laisser passer. mais on fait tout ca que si on est solide, si on se base sur soi même.

Mais je commence à faire ca réellement.

Maintenant que j'ai vu comment ca me fait mal de faire rentrer d'autres (même ceux que j'aime beaucoup) dans ma forteresse encore fragile, je cherche réellement à être solide sans les faire rentrer. même si j'y tiens beaucoup.
Enfin, je laisse pas tout le monde (ceux qui me sont très proches) rentrer de la même manière dans ma forteresse le temps que je finisse la construction.
Après, je pense que y aurait moins de chaleur de frottement dû aux frictions. Et donc je pourrais aussi évoluer..plus sereinement.. sainement... sans être à terre... du terre à terre....

Etre forte ? je ne sais pas. Je sais que mes valeurs sont fortes. Le reste,...


Merci à toi de ton intervention

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty COMING SOON!!

Message par Invité le Mar 26 Juin 2012 - 15:48

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 V-8-1010


Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Lion-d10


Je crache ma haine contre la vie ou j'éloigne tout le monde de moi même ?

J'ai pas beaucoup de solutions....

Soit j'accepte que le monde soit ainsi, et je vis de mon côté sans chercher à avoir du plaisir de la vie (robot, machine,...). Et dans ce cas, j'éloigne tout le monde de moi même. Pas besoin de leur faire mal... Il suffit de brailler suffisamment pour que la puissance du souffle ne puisse pas les approcher.

Soit j'essaie de vivre réellement. Et dans ce cas... Ni moi, ni personne ne sera content. Enfin... je pense que les autres s'en foutent. Il n 'y a que moi qui prenne à coeur ma douleur. donc, ca leur est égale que je peux bien vivre. Et les autres ils ne seront pas bien car ils auront quelqu'un en face qui se bat pour faire des choses. Quelqu'un qui ne rentre pas dans les cases. Quelqu'un qui applique sa pensée, qui ne se plie pas...


En quoi puis je donner de la douceur si ce que je reçois n'est qu'exploitation, haine ou frustration...


C'est ca qui me fait mal.

D'être sous le poids de ma propre volonté d'être douce.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Waka le Mar 26 Juin 2012 - 15:57

(le premier, je crois qu'il baille... du coup ca reflète bien les deux choix, en fait, s'ennuyer ou dire merde Wink ).

(this is to be your choice, indeed).
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 35
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Mar 26 Juin 2012 - 16:33

Whatever...

Y a les deux face comme tu dis. Je ne sais pas si c'est réellement "s'ennuyer". Mais en tout cas y a différents aspects pour montrer qu'on prend le même acte et on peut le (com)prendre/ appliquer différemment.



Yes, my choice...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Mer 27 Juin 2012 - 13:43

Bonjour étoile_en_étoile. Tu sais quelque fois on se sent seul sur son fil car aucun commentaire n'est posté.
Je le ressens aussi, mais il arrive que des passants viennent et ne trouvent rien de bien intéressant à dire, ils se taisent donc, repoussant à des jours plus prolifiques en inspiration.
Peut être est-ce une période de chaos, de passage à vide afin d'extraire l'essence de ce qu'il y en toi (pareil pour d'autres qui se sentent mal en ce moment).
Beaucoup qui se sentent toujours bien et ne perçoivent aucun problème pour évoluer dans un système déshumanisé sont, en réalité, dépourvus de la chance de vivre ces instants de tension-révélation.

Sur le fil d'ours, je parle de l'oeuvre au noir des alchimistes et le lien qu'en a fait Jung avec la psychologie, en y ajoignant la théorie de Dabrowsky, on en arrive à plusieurs chercheur qui convergent vers celles que firent les alchimistes avec la matière en d'autres temps.
L'oeuvre au noir est un peu la chrysalide pour la chenille et le papillon, l'hiver pour la nature, qu'elle soit alchimique ou purement philosophique, elle consiste à faire subir à la matière du moment (pour les alchimistes la matière, pour Jung l'être tel qu'il est maintenant moralement, avec ses préconçus, ses dogmes...) des transformations dans le chaos, une sorte de désintégration (ce qui rejoint Dabrowsky) de l'être de maintenant, cela peut s'avérer plus ou moins long (en alchimie parfois des années, cela dépend de la matière, de l'habileté de l'alchimiste et il faut bien l'avouer des conditions environnantes).
Pour la psychologie c'est pareil, il semblerait que Jung lui même ai traversé une période de dépression et c'est au creux de la vague qu'il constata le potentiel que requiérait une situation en apparence uniquement chaotique.


Comme pour l'alchimiste dont le Grand Oeuvre dépendra de son travail dans l'étape de base de constitue l'Oeuvre au Noir, le papillon dépendra des conditions de sa "retraite" à l'intérieur de sa chrysalide et pour Jung de la capacité à se connecter à l'inconscient et regarder ses noirceurs en face.
Un peu comme si l'on se regardait en ôtant les lunettes déformantes que l'on a sur soi la plupart du temps pour que la cohabitation avec soi-même puisse de passer de façon acceptable.
Et c'est l'éclatement de dogmes anciens qui ne nous correspondent plus, le passage d'une philosophie de vie à une autre qui ressort de ce marasme...nous en plus évolué, puisque l'on a "jeté des habits qui ne nous allaient plus".

Je ressens bien que certains sont dans cette période de vide, de fatigue morale ou d'excitation due à la fatigue (ça peut avoir cet effet aussi la lassitude) et comme je suis concernée (l'altruisme pur existe-t-il ? lol. Je ne sais), je cherche.
Peut être que dans un premier temps, j'écrivais sur un autre fil (celui de Mojllnir je crois) que les changements cosmiques et se reflétant dans la nature peuvent être perçus par certain....comme je le dis dans le fil d'ours, il se peut que nous soyons dans une période de faible énergie, une période d'oeuvre au noir, la période de l'ours où l'humain doit planter à présent, doit suivre sa voie dans l'obscurité, mais en effectuant un travail d'inventaire...certains sont sensibles à cela.

Les deux choses que j'avance ont peut être des effets sur tous les êtres et certains y sont plus sensibles et le manifestent différemment. Qui nous dit que la lassitude de l'un, la tristesse de l'autre, la violence d'encore un autre, n'ont pas une origine commune ?

Peut être que Molljnir, comme Felide qui sont peut être plus avertis sur leurs fonctionnements que les autres, ils se connaissent parfaitement, savent qu'il ne sert plus à rien d'échanger, le temps est en soi et le moment est venu.

De mon côté, je suis plus comme toi, je sens, mais cherche encore à savoir, à comprendre pourquoi, il est des moments où l'on se sent vide, on s'ennuie où que l'on soit, quoi que l'on fasse, on trouve tout fade...et, comme toi, je cherche....

Je projette dans l'été de lire Jung "psychologie et alchimie" et continuer le merveilleux "femmes qui courent avec les loups" de CPinkola. Mais, il ne faut pas que je me fourvoie, je ne trouverai aucune réponse...en fait, ils réveilleront peut être des questionnements supplémentaires nécessaires à mon évolution.

Je tenterai à travers mon fil, de partager ce que je vais découvrir tant à travers les livres que mes explorations (je devais aller à Bugarach afin d'observer et analyser les raisons qui attirent tous ces gens dans ce village....il est différé, mais, je mettrai mes impressions (qui ne seront que des impressions personnelles, je ne prétends pas faire une analyse sociale digne de ce nom).

Hier, en flanant sur le net par désoeuvrement, je suis tombés sur la méditation active, c'est pas mal, je vais tenter l'expérience, avant peut être, de reprendre le Taï chi chuan (ou en plus ? on verra, beaucoup de projets en tête...ça foire souvent lors de la réalisation lol).

http://divineenergie.forumperso.com/t147-meditation-active



Et j'ai trouvé aussi un site sur les "passeurs d'âmes", je ne connaissais pas...même si je suis plus sceptique, la paix qui émane de ce site est agréable

http://crystallia.unblog.fr/le-passeur-dames/


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Sam 30 Juin 2012 - 0:57

EkaterinaSelena a écrit:Bonjour étoile_en_étoile. Tu sais quelque fois on se sent seul sur son fil car aucun commentaire n'est posté.
Je le ressens aussi, mais il arrive que des passants viennent et ne trouvent rien de bien intéressant à dire, ils se taisent donc, repoussant à des jours plus prolifiques en inspiration.
Peut être est-ce une période de chaos, de passage à vide afin d'extraire l'essence de ce qu'il y en toi (pareil pour d'autres qui se sentent mal en ce moment).
Beaucoup qui se sentent toujours bien et ne perçoivent aucun problème pour évoluer dans un système déshumanisé sont, en réalité, dépourvus de la chance de vivre ces instants de tension-révélation.


Effectivement, je suis assez replié sur moi même. Je ne sais pas si c'est juste du repliement. Y a d'autres choses, beaucoup de choses dont j'aurai du mal à mettre les mots sur les choses.

Ce n'est pas tant le repliement qui me fait sentir tant comme ca en fait... C'est plus toute la réaction qu'il y a en moi par rapport à ma vie.



EkaterinaSelena a écrit:
Comme pour l'alchimiste dont le Grand Oeuvre dépendra de son travail dans l'étape de base de constitue l'Oeuvre au Noir, le papillon dépendra des conditions de sa "retraite" à l'intérieur de sa chrysalide et pour Jung de la capacité à se connecter à l'inconscient et regarder ses noirceurs en face.
Un peu comme si l'on se regardait en ôtant les lunettes déformantes que l'on a sur soi la plupart du temps pour que la cohabitation avec soi-même puisse de passer de façon acceptable.
Et c'est l'éclatement de dogmes anciens qui ne nous correspondent plus, le passage d'une philosophie de vie à une autre qui ressort de ce marasme...nous en plus évolué, puisque l'on a "jeté des habits qui ne nous allaient plus".

Je ressens bien que certains sont dans cette période de vide, de fatigue morale ou d'excitation due à la fatigue (ça peut avoir cet effet aussi la lassitude) et comme je suis concernée (l'altruisme pur existe-t-il ? lol. Je ne sais), je cherche.
Peut être que dans un premier temps, j'écrivais sur un autre fil (celui de Mojllnir je crois) que les changements cosmiques et se reflétant dans la nature peuvent être perçus par certain....comme je le dis dans le fil d'ours, il se peut que nous soyons dans une période de faible énergie, une période d'oeuvre au noir, la période de l'ours où l'humain doit planter à présent, doit suivre sa voie dans l'obscurité, mais en effectuant un travail d'inventaire...certains sont sensibles à cela.

Les deux choses que j'avance ont peut être des effets sur tous les êtres et certains y sont plus sensibles et le manifestent différemment. Qui nous dit que la lassitude de l'un, la tristesse de l'autre, la violence d'encore un autre, n'ont pas une origine commune ?

Peut être que Molljnir, comme Felide qui sont peut être plus avertis sur leurs fonctionnements que les autres, ils se connaissent parfaitement, savent qu'il ne sert plus à rien d'échanger, le temps est en soi et le moment est venu.

De mon côté, je suis plus comme toi, je sens, mais cherche encore à savoir, à comprendre pourquoi, il est des moments où l'on se sent vide, on s'ennuie où que l'on soit, quoi que l'on fasse, on trouve tout fade...et, comme toi, je cherche....

Je projette dans l'été de lire Jung "psychologie et alchimie" et continuer le merveilleux "femmes qui courent avec les loups" de CPinkola. Mais, il ne faut pas que je me fourvoie, je ne trouverai aucune réponse...en fait, ils réveilleront peut être des questionnements supplémentaires nécessaires à mon évolution.

Je tenterai à travers mon fil, de partager ce que je vais découvrir tant à travers les livres que mes explorations (je devais aller à Bugarach afin d'observer et analyser les raisons qui attirent tous ces gens dans ce village....il est différé, mais, je mettrai mes impressions (qui ne seront que des impressions personnelles, je ne prétends pas faire une analyse sociale digne de ce nom).

Hier, en flanant sur le net par désoeuvrement, je suis tombés sur la méditation active, c'est pas mal, je vais tenter l'expérience, avant peut être, de reprendre le Taï chi chuan (ou en plus ? on verra, beaucoup de projets en tête...ça foire souvent lors de la réalisation lol).

http://divineenergie.forumperso.com/t147-meditation-active



Et j'ai trouvé aussi un site sur les "passeurs d'âmes", je ne connaissais pas...même si je suis plus sceptique, la paix qui émane de ce site est agréable

http://crystallia.unblog.fr/le-passeur-dames/



Merci pour ton partage, je prend note.

Pour ce qui est des autres membres ... A vrai dire, je ne trouve pas très judicieux d'en parler. car ils sont tous uniques et différents. J'en connais certain(e)s et d'autres moins. Par respect pour leur personne, j'aurai du mal à dire "ci" ou "ca" sur mon fil (qui est l'air de rien publique Wink )

Donc si je regarde les différentes cases que tu exposes: être averti sur se fonctionnements ou être à la recherche; je ne sais pas si c'est le cas pour moi..

Tu me donnes une autre vision de la chose. personnellement, je n'aurais pas pu dire ca ou caser ca de cette manière. je cherche oui, mais c'est plus une recherche sur son propre jugement. Sur la limite que j'ai besoin de mettre sur le autres ou pour moi même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 2 Juil 2012 - 11:11

Etoile, je parlais des autres membres pour faire référence à ce que j'ai dit sur leurs fils respectifs ces derniers jours (afin d'éviter de me répéter).

Et puis, que quelque part, le vide que décrit Molljnir, je le ressens aussi alors que nous sommes certainement très différents et nos histoires également.


Je reviens de Bugarach et suis encore en train d'analyser mon ressenti vis à vis de cet endroit, ainsi que les faits historiques concernant la région.

Contrairement à ce qu'annoncent les médias, il n'y a pas de centaines de gens en aube en train de prier, beaucoup de maisons sont à vendre, les rues sont désertes. Bref, l'ambiance d'un tout petit village de 150 habitants.
De plus, ces habitants disent que le fait qu'ils échaperont à la fin du monde est faux.
D'ailleurs le maire organise une grande fête le 22 décembre 2012. J'ai bien envie d'y aller.
De toute façon, j'envisage d'y retourner cet automne pour gravir le pic après avoir lu tout ce que je projette (en plus de Jung et de CPinkola, il faudrait que je relise la prophétie des andes, des choses intéressantes s'y trouvent).
Donc, les médias, confrontés à un non événement, ont brodé.


Cela dit, des ondes certaines dans cet endroit et dès cet après midi, je reprends mes lectures sur cette région et finis celles que je devais finir afin de commencer la vrai aventure lol.

Mais à mesure que j'avance, l'envie de venir sur le forum s'emousse, car, lorsque l'on est en pleine recherche, on est moins enclin à partager (puisque l'on n'a rien encore à partager).

Si ce n'est : bon courage dans tes recherches. De toute façon, le quelque chose à savoir, je suis persuadée que nous (pas seulement nous deux, mais tous) n'allons pas tarder à le savoir.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 2 Juil 2012 - 18:38

Merci pour le bon courage Smile
Bon courage à toi également....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Mer 13 Mar 2013 - 11:05

Yahouuuu!!!!

Ça fait bizarre de revenir ici Smile. J'ai l'impression que ça fait une éternité. Ca fait bizarre quand même. Comme si je venais d'une autre vie, d'ailleurs.

Je suis venue lire ma présentation de l'époque, pour avoir un flash-back. Pour me permettre d'avoir un recul, du recul selon tout ce que j'ai mis en place (ou pas).
Pas synthétique tout ça... et ca fait bizarre par rapport au monde extérieur. Ou j'ai eu l'habitude de ne pas aller dans le fond des choses (avec l'interlocuteur). Où j'ai pris l'habitude de ne pas rentrer dans les détails dans mes interactions. Pour le bien des gens (pour les laisser en paix par rapport à moi) mais pour le bien de notre lien aussi. Et donc pour mon bien aussi, éviter de surcharger les émotions par des émotions pour une base qui n'existe pas. est ce bien clair tout ce que je dis ? not sure....

Je suis passée par là pour avoir un petit récap de tout ce qui a pu se passer dans ma vie et dans le monde pour que "l'aujourd’hui"me paraisse si différent d'autre fois.


Aussi pour vous dire que je ne vous oublie pas Smile, et que je passe de temps en temps pour vous lire.

Est ce que je viendrai continuellement écrire, de manière assidue ? je vous lirai? interviendrai ? hhmmmm... je ne sais pas...
Comme d'hab, je ferai des IRLs mais bon.. ca reste à voir. Comme ca a été le cas.


Mais ca fait plaisir d'avoir connu ce monde là "ZC" et de ne pas oublier toute cette approche/ mentalité qui se créée autour des Z.

Au plaisir de vous revoir Smile
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 12:15

Re bienvenue bounce

Plaisir de te revoir aussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Mer 13 Mar 2013 - 13:31

Hey! Smile

Merci Mjo, c'est partagé.
Inscrit depuis le 15/02 et 1896 messages, tu n'arrêtes pas Smile
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 21:44

Eh bien il ne reste plus qu'à se recroiser pour boire un coup à Paris ^^

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 9:42

Yes, why not! si on peut se recroiser ^^

(tu tranches ou tu coupes ? Twisted Evil )
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 9:59

Non non Pété de rire .... Je rase gratis Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 10:05

Hohoho!!! encore mieux!!!! c'est même pas à la verticale!!! tout pour détromper!!! Yahoo !



Gratis pour qui ? j'aurai dit plutôt que c'est cher Laughing
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 10:17

Quand on nous pompe l'air... ^^

Veangeance Cool :
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 11:23

Comme ça le fabricant de PQ fait des économies de matière première ! Pété de rire

Il est bien de ne compter que sur soi dans la vie. Cela évite ce genre de situation Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 11:40

j'en connais des composants qui ne vont pas être contents!!! Basketball Et pas que Razz c'est bon , c'est bon j'arrête. Mais quelle finesse et féminité de ma part Rolling Eyes
J'en ai les larmes aux yeux! Very Happy


hmmmm ...
plein dans le mille. as usual.
Je pense que je sais de quoi tu parles. et tu as raison.

Mais... compter que sur soi ? pas possible pour moi. En tout cas selon mes valeurs.


Mis à part ça, il est bon aussi de ne pas critiquer le choix des autres avec ses propres solutions. ca s'appelle le respect.
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 11:51

C'est vrai Wink
On en reparlera un jour, je suppose Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 11:59

le temps nous le dira Wink

étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 12:00

As usual Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 12:05

lllllllllllllllllllllllllooooooooollllllllllllllllll


Pété de rire


pardon!!! c’était plus fort que moi!!!
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 12:13

Comme quoi l'humour est et reste le meilleur remède à tous les aléas de la vie Pété de rire bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 14 Mar 2013 - 12:40

Wink
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Ven 15 Mar 2013 - 9:37

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 GegnerTreiben


La balle va sans cesse d'un camp à un autre. C'est bête hein... Mais c'est comme ça. Même dans les jeux les plus simples on met bien l'accent sur le territoire de chacun.
L'un fait une action, fait ce qu'il a à faire puis l'autre prend le relais. Et puis commence à jouer avec la balle.

Pour certains c'est du show, pour d'autre de la survie et d'autre du subi.

Mais... la conclusion est la même. Y a bien des personnes et des périmètres bien définis...


(je ne sais pas si vous arrivez à voir l'image)
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 28 Mar 2013 - 0:41

[Sondage]
Ma question est donc sincère ( pour ceux qui passent par ici) :
Peut il être acceptable ou pardonnable du fait que l'on trompe trois fois juste physiquement..?
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 28 Mar 2013 - 1:05

Si la fidélité sexuelle n'a pas été promise ou bien si cette dernière n'est pas un critère négocié au départ ... Cela dépend du niveau d'attachement que l'on porte à la relation.
Si maintenant elle à été promise et non tenue ... C'est une toute autres histoire.

Savoir si la fidélité de coeur est présente passe souvent par des actes (" Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour "), et j'ai tendance à croire que, parmi ces dernières, la fidélité sexuelle (encore une fois promise et non "arrachée") en fait partie.

Il vient, à mon sens, un temps où céder à l'incartade donne au vis à vis l'impression que tout est permis, baissant par la la "valeur" de l'être en face et le respect du à son investissement et ses différences.

Les relations adulte/adulte sont affaire de compromis savamment dosés et ne frisent pas l'amour inconditionnel, sous peine, la plupart du temps, d'y perdre son essence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Jeu 28 Mar 2013 - 22:23

(Bon, ca n'attire pas la foule je vois ca ^^)

Merci de m'avoir dit ton avis Mjö...

Désolée.. J'ai du mal à dire quoique ce soit... Pourtant je ne manque pas d'avis ni de seuil de valeur là dessus. Mais j'ai du mal...
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Ven 29 Mar 2013 - 9:09

Mjöllnir a écrit:Si la fidélité sexuelle n'a pas été promise
...
Mjöllnir a écrit:Si maintenant elle à été promise et non tenue ... C'est une toute autres histoire.


Qu'en dirais tu dans ce cas là ?
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Son altesse le Poulpe le Ven 29 Mar 2013 - 10:31

Je ne saurais trop te répondre petite Like a Star @ heaven.

En tout cas Re Bienvenue.
Son altesse le Poulpe
Son altesse le Poulpe

Messages : 295
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 27
Localisation : Normandie !

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Ven 29 Mar 2013 - 11:00

Il n ' y a pas de soucis Poulpe, si tu ne sais pas quoi dire. Même me le dire me fait plaisir.

Smile merci poulpe !!!
Ca me fait plaisir de ta part. J'espère que tu te portes bien
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Dim 31 Mar 2013 - 23:49

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 37534710

étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Dim 31 Mar 2013 - 23:51

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 73674_10
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Dim 31 Mar 2013 - 23:52

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 37532910
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Lun 1 Avr 2013 - 0:04

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 39681310

Là où on pense que l'on sait tout. Là où on pense qu'on peut attraper tout. Là où on pense qu'on ne peut rien atteindre. Là où on pense que l'on est perdu.

En fin de compte... tout est au même niveau. Il y a juste une distance qui nous sépare de ce que l'on visualise. Un nombre, un chiffre en mètre. C'est tout.

Un poste, un point d'observation. Une position à laquelle se tenir pour trouver soi. Pour mieux accueillir les autres.

Que pourrait-il-y avoir de plus que des points qui scintillent dans l'air. Tantôt pour éblouir, tantôt pour aveugler. Ce qui est bien , c'est que cette lumière nous éclaire d'une manière ou une autre.

Comme la vie. Tantôt elle nous traine dans la boue tantôt elle nous met sur un piédestal.

Mais en tout cas. Elle nous fait vivre.


C'est cette position sur le toit de la maison que j'aime pour observer d'étoile en étoile. De vie en vie.

Sur une goutte d'eau et sur le sourire d'un enfant.

J'aime sentir les cœurs qui battent à travers tout ça. J'aime l'Etre. J'aime l'Etre Humain.


Dernière édition par étoile_en_étoile le Mar 2 Avr 2013 - 9:07, édité 1 fois
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Renarde20 le Lun 1 Avr 2013 - 21:33

Très heureuse d'avoir pu faire ta connaissance Very Happy
Renarde20
Renarde20

Messages : 7216
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 48
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 1 Avr 2013 - 21:56



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par étoile_en_étoile le Mar 2 Avr 2013 - 9:47

renarde20 a écrit:Très heureuse d'avoir pu faire ta connaissance Very Happy

Very Happy

De même renarde20. J'ai été très contente de vous connaître tous. Ça a été un réel plaisir de discuter avec vous. J'en suis navrée de pas avoir pu passer plus de temps en votre compagnie. je sais (sens ?) que ça m'aurait fait très plaisir. Les échanges en promettaient beaucoup (à ma vue) Smile
étoile_en_étoile
étoile_en_étoile

Messages : 284
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 5 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Renarde20 le Mar 2 Avr 2013 - 9:56

Ce n'était qu'un premier contact, il y aura bien d'autres occasions, ici où ailleurs, faisons confiance à la vie, faisons nous confiance Wink

A très très bientôt ...


Dernière édition par renarde20 le Mar 2 Avr 2013 - 10:07, édité 1 fois
Renarde20
Renarde20

Messages : 7216
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 48
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum