Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 8:17

Looolll
Tu as vu à quoi je ressemble à travers mon pseudo ? Razz

Bon... Ceci dit, merci pour pour le compliment.

Surtout qu'il n'y a pas beaucoup de monde qui a fait le lien entre la nuit et mon existence. Hmmm... Par contre, pour ne pas "mentir" et donc bien expliuer la chose:
En fait, je ne prétends pas être une étoile. Je suis soit sur terre, sur mon toit à observer de loin les étoiles. Pour avoir une vue d'ensemble de ma petite place sur l'ensemble de l'univers. Donc... Découverte, évolution, nature , etc. Soit, je me ballade sur les étoiles en sautillant de l'un à l'autre. Et ca me permet d'avoir un point d'observation avec beaucoup de recul sur "l'humanité". J'essaie d'observer les êtres en masse mais aussi chacun dans un petit groupe ou comment ils sont à leurs propres places.
D'où "etoile_en_etoile". A double sens .
Et il y a effectivement aussi l'aspect de la nuit. Où même si j'aime le soleil, j'aime avoir un point d'observation la nuit. Où je suis plus productive aussi. Où je suis plus sereine, apaisée, je me sens "moins agressée" dans un environnement un minimum protégé.

Voilà....

Un pavé pour un compliment...

Ps: ah, je ne suis pas si petite que ca non plus Razz , enfin en taille peut être mais pasen carrire Wink

M'enfin, je te remercie parce que ca m'a donné l'occasion d'expliquer ce que je voulais dire par mon pseudo. Parce que... J'avoue que je trouverais prétentieuse de ma part de m'appeler comme une étoile Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 8:36

Je crois que je pourrai rester là des heures entières à t'écouter parler.
C'est doux ici, je me sens bien.

Toi aussi tu poursuis le soleil à l'ombre? Very Happy

Tu parles beaucoup en vrai?
Qu'en est il de la solitude...?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 8:50

Toi... Tu aimes complimenter...
C'est doux par ici ? Tiens... Je t'avoue que je n'ai jamais eu d'avis quelconque sur mon fil donc... Si tu sens que c'est... Ok... Tant mieux si tu te sens dans un environnement "apaisé" ^^

J'aime parler, oui, mais seulement si c'est de l'échange, sinon je ne vois aucun interet.
La richesse ne vient pas de ce que je peux dire mais de ce que peut faire l'ensemble des paroles , du mien et mon interlocuteur. Donc...

Je profite du soleil parce que c est une vrai grandeur nature pour moi... J'accepte tout ce qu'il donne et j'essaie d'en profiter un max pour en faire quelque chose de positive (dans mon esprit). L'ombre qui le poursuit pour moi n'est que la deuxieme facade. L'une donne la chaleur pour permettre aux fleurs de s'ouvrir, recevoir un peu d'énergie etc et l'autre pour avoir un peu de repos,un peu de fraicheur à fin de ne pas toujours "courrir".


Qu en est il de la solitude ? À quel propos ?

Par contre toi, tu n'aimes pas bcp parler on dirait... Enfin pas de toi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 9:42

C'est pas vraiment un compliment, je donne mes impressions =)
J'ai mes périodes pour parler, je peux être pire qu'une pipelette Very Happy

T'es une fleur maintenant? tu veux de l'amour(chaleur)?
pour t'épanouir?

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 9:45

Allez hop, il est temps de dire que j'ai commencé a lire ...avec bcp de plaisir ...



J parle de "on". je ne parle pas de "moi". Car à la fin ce qui doit être soigné ce n'est pas le je, c'est le "tu". Si l'amour avait pour but de prendre soin de soi même y a longtemps qu'on aurait pris la décision lucide de ne plus sortir du cocon.
Non... Ce qui importe dans "aimer" c'est de savoir ce qu'on peut donner à l'autre...

Sauf que ... je crois que l'on a besoin des informations sur nous en l'autre pour se soigner...


Et puis quelle illusion! Oh mon dieu! Mais quelle illusion de chercher toujours à se rehausser. À croire que si on ne l 'aide pas c'est parce que l'autre n'est pas à notre hauteur. Mais bien sur...... Et qui dit que l'on est capable de voir l'autre à sa juste valeur...

Pffff , je sais pourquoi je suis pas venue chez toi plus tôt ... j'étais pas "prêt".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 10:05

Dis: lol, ok alors... C'est tes impressions et pas de compliment. Smile
Je me demande si je vais te voir piplette un jour , Razz , j 'attends la "preuve". Razz
Mais j'ai bien lu sur ton fil l'evolution que tu cherchais àvfaire de ton côté là dessus (à parler de toi etc). Donc, j'ai aussi cette information en tête.

Lol... Mais non, je ne me prends pas pour une fleur! Quand je donne des image ce n'est pas pour me faiire ressembler à l'image . Mais pour mieux expliquer le phénomène que j'essaie de décrire. Par contre si je me " fais ressembler" à quelque chose je le dirai. Je dirai "j'ai l'impression de ressembler à "ou "d'être comme".

De l'amour , oui évidemment que j'en ai besoin. J'ai d'abord besoin d'amour propre. Un amour qui serait de moi vers moi (un estime de soi quoi). Et pour l'amour que je peux recevoir des autres... Je ne peux pas dire que "j en ai besoin". Si ca vient, ca vient. Mais je n ai pas besoin de l amour venant d un autre pour continuer ma construction. Si cet amour existe c est sur que ca me fera que du bien à travers le partage qu'on pourrait avoir. Donc... Non pas besoin de l'amour de quelqu'un d'autre pour m'épanouir. J'évite de me reposer et de me construire à travers une autre personne. Car je pense que ca sera l'echec à la fin. Ce que j'ai cherché à construire se cassera.
Ceci dit, si quelque part j'avais besoin d'amour, ca serait de l'amour sain. De l'amour basé sur des êtres sains et de bonnes bases.

Et hop, un autre pavé Smile


Seiphys:

Bonne lecture à toi Smile , je suis contente que ca te fasse plaisir. J'espère que ca t'apporte d'une manière quelconque. En tout cas, si tu lis mon fil c'est que "tu vas mieux" et c 'est ce qui m'importe. Wink


Dernière édition par etoile_en_etoile le Ven 25 Mai 2012 - 11:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 10:14

hum ... tu a mal interprété ma phrase, je n'est pas employé le mot amour....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 10:27

Smile

J'ai dis pas vraiment... Wink
En tout cas merci pour ces pavés lol
Très bonne journée à toi

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 11:47

Dis: je n'ai pas compris ce que tu as voulu dire par " j'ai dis pas vraiment ...". Embarassed

Bonne journée à toi Smile
Bisous!

Seiphys: le pavé sur l'amour ce n'etait pas pour toi mais pour Dis Wink

Par contre, excuse moi car j'étais sur mobile et je n'ai vu que ta première phrase.. je n'avais même pas vu tes commentaires.
Hmm...
Je vais rebondir sur ce que tu as dis mais... Faut que je retrouve les posts dans lesquels tu as retiré ces paragraphes.... Car là, je ne m'en rappelle plus du suet et pour le chercher j'ai besoin d'être sur PC.
Je te répondrai ce soir, c'est sûr.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 13:20

Ok ^^ Comme quoi une erreur d'interprétation est si vite arrivé.

On est jamais assez attentif .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 25 Mai 2012 - 22:26

A la couchée de la nuit arrivent

Noires d'abord toutes les ombres
Et puis sonnent les heures sombres
Wagons emplis de ces dérives

Saluant le repos, les songes et les rêves.
Tu vas sur le toit contempler firmament
Au delà du sommeil t'assoir sur la grève
Regarder à l'envie les lueurs piquetant

Ici et là le ciel profond et tranquille.
Sans les bruits qui polluent la ville

Bercée par les nombreux clignements.
On dirait que s'envole l'astre qui brille
Retenu nulle part. Et doucement
Nait une étoile. Et chantent ses trilles ...


Dernière édition par Mjöllnir le Sam 26 Mai 2012 - 14:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Sam 26 Mai 2012 - 0:50

Seiphys a écrit:
J parle de "on". je ne parle pas de "moi". Car à la fin ce qui doit être soigné ce n'est pas le je, c'est le "tu". Si l'amour avait pour but de prendre soin de soi même y a longtemps qu'on aurait pris la décision lucide de ne plus sortir du cocon.
Non... Ce qui importe dans "aimer" c'est de savoir ce qu'on peut donner à l'autre...

Sauf que ... je crois que l'on a besoin des informations sur nous en l'autre pour se soigner...


Hummm... pour moi ca dépend où tu te places...
Ce dont je parlais dans ce que tu cites, c'était la définition de l'amour (quelconque) que j'ai ?
Si c'est le cas,pourrais tu m'expliquer ce que tu voulais dire par "je crois que l'on a besoin des informations sur nous en l'autre pour se soigner..." ?

Si c'était bien la définition de l'amour que je donnais, alors ce que j'exprime ne prend pas en compte réellement la position que je peux avoir en lui étant moi même. Non. Enfin, je dis bien comment je fonctionne moi. Personnellement, je comprends que je puisse avoir un manque de confiance. Et là, j'aurais besoin (sans le me rendre compte que c'est le cas) des informations sur moi même en l'autre pour me soigner. Mais, si je sais que ce manque de confiance ou cette "chose" quelconque" à soigner existe, j’essaierai de le fais en interne. Je peux demander de l'aide à l'autre. Mais personnellement j'éviterai de confondre l'amour que j'ai pour la personne et mes propres problèmes. Je préfère donner ce que je peux de manière la plus pure possible à celui ou celle que j'aime.


Seiphys a écrit:
Et puis quelle illusion! Oh mon dieu! Mais quelle illusion de chercher toujours à se rehausser. À croire que si on ne l 'aide pas c'est parce que l'autre n'est pas à notre hauteur. Mais bien sur...... Et qui dit que l'on est capable de voir l'autre à sa juste valeur...

Pffff , je sais pourquoi je suis pas venue chez toi plus tôt ... j'étais pas "prêt".


Lol Seiphys... il me semble que tu trouves de "bons éléments" sur beaucoup de posts, pour évoluer, comprendre ou t'enrichir. Donc... le temps que tu n'as pas passé à ne pas me lire, tu l'as passé à lire d'autres choses, qui t'ont sûrement dû t'aider d'une autre manière. Donc... pourquoi ce "pffff" Wink

m'enfin c'est mon avis...


D'ailleurs, je ne sais pas en quoi ce que tu cites t’incite à dire ca... Mais si ca te fait plaisir de parler de ce sujet, on peut revenir là-dessus. Pour partager ou pour savoir plus ton avis là-dessus, peu importe. Aucun problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Sam 26 Mai 2012 - 0:51

Je ne sais pas quoi dire Mjöllnir… Embarassed
Pour que tu exprimes tant de choses avec tant de force, avec ces mots . C’est que… tu y crois quelque part, que tu le vois réellement comme ca.
Ca me surprend, réellement… que tu y croies autant en moi.
Je ne sais même pas si c’est une chose à « remercier »
En tout cas je sens un soutien énorme, réel et sincère. Je sens que tu donnes à travers ces vers le maximum que tu pourrais donner de ta place

Bisous

Mais, tu sais …
Une étoile ne nait pas comme ca… Elle a besoin d’énergie, elle a besoin d’une force minimum. Et puis…
Pour être une étoile… faut avoir la base pour pouvoir briller. Et je ne veux pas briller… je veux juste exister comme je peux, comme je peux l’être à travers un soit disant caractère ou valeurs que je possède.
Des zones sombres et des pentes, tout le monde en vit… Je ne suis pas la seule…

Tout le monde se sent seul quelque part, tout le monde est appelé par son passé ou ses mécanismes. Tout le monde se bat comme il peut pour pouvoir survivre par rapport à ses propres peurs.
Tout le monde rêve de pouvoir atteindre son but, tout le monde se démène comme il peut. Aller de l’avant, de regarder les rayons de soleil qui pourraient ne serait ce qu’un peu nous de sa propre beauté. De nous faire envier par rapport à sa nature et d’avoir l’espoir qu’on pourrait avoir de cette lumière dans sa vie intérieure…

Et chacun de ces peurs, chacun de ces envies sont aussi vraies que les miennes…
Alors pourquoi serais-je une étoile moi…
Je n’ai rien de plus…






Dernière édition par etoile_en_etoile le Dim 27 Mai 2012 - 0:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Sam 26 Mai 2012 - 12:42

Lorsque je suis arrivée sur le forum, je me suis retrouvée par erreur sur le chat, j'ai échangé avec plusieurs zèbres, mais curieusement, c'est la plus discrête dont je me suis souvenue.
Depuis, j'ai déserté le forum quelque temps, pour revenir depuis le moi de mai.
Lorsque l'on pénètre en un lieu peu connu, on cherche d'instinct le connu, comme un point d'encrage.
J'ai passé une nuit à lire ton fil, puis d'autres...je suis bien obligée de reconnaître qu'il y a dans tes analyses la lumière d'une étoile et la profondeur de la nuit.
Ton avatar et pseudos sont bien choisis.
Depuis le début, je n'interviens pas, ne sachant quoi dire d'un peu pertinent...aujourd'hui j'ose en abattant la carte de la transparence.


Ce que je lis, ici, instaure une ambiance teinté de poésie, de réflexion, de lucidité pourtant réhaussée de bienveillance....

La paix plane réellement sur ce fil.....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 27 Mai 2012 - 1:32

EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:Lorsque je suis arrivée sur le forum, je me suis retrouvée par erreur sur le chat, j'ai échangé avec plusieurs zèbres, mais curieusement, c'est la plus discrête dont je me suis souvenue.
Depuis, j'ai déserté le forum quelque temps, pour revenir depuis le moi de mai.

Effectivement, je m'en rappelle de notre "discrète" conversation (ou juste salutation...) Smile



J'ai passé une nuit à lire ton fil, puis d'autres...je suis bien obligée de reconnaître qu'il y a dans tes analyses la lumière d'une étoile et la profondeur de la nuit.



Très sincèrement je ne sais pas quoi te répondre...
D'une... Si t'as passé une nuit à lire mon fil, aie pour les yeux Embarassed ... C'est peut être imagé ce que tu dis. Mais dans tous les cas c'est l'image ou la vraie photo de ce que tu as ressenti et voulu exprimé de cette manière... Donc tu t'es vraiment donné de la peine... Merci à toi, d'avoir trouvé de quoi pouvoir me comprendre aussi. Car je vois que tu t'es donné les moyens.

De deux... J'aime beaucoup ta réaction sur le fil. Evidemment je te remercie de la gentillesse. Nul doute. Mais c'est surtout que ce que tu exprimes a un minimum de profondeur. C'est que tu as lu les posts à travers cette profondeur aussi. Et ca me fait super plaisir. Car je ne sais pas du tout ce que veut dire mes posts pour les autres. Et tu exprimes à ta manière ce que tu percois. Encore une fois, le fait que tes propos soient positifs est une chose. Mais la position et la vue que tu adoptes (donc la profondeur!) en est une autre.


Juste pour savoir ton avis (et peut être aussi pour mieux te "connaître), en quoi l'avatar et le pseudo sont bien choisi ?



Depuis le début, je n'interviens pas, ne sachant quoi dire d'un peu pertinent...aujourd'hui j'ose en abattant la carte de la transparence.

Tu peux... Dire à tous moments ce que ca te fait penser ou sentir. Personnellement, ca ne me gêne pas. Ca serait même un vrai plaisir. Car, que l'on soit de même avis ou non, ta position me donnera un autre éclairage. Et ca ne pourra être qu'enrichissant , si ca ne t'embête pas de les exprimer.

Et merci de ta transparence. Je vois au moins comment une Z percoit ce que j'écris. Et j'arrive de là aussi à mieux te connaitre, ce qui mène à de l'échange. Enfin bref, je suis allé un peu loin, je sais...



Ce que je lis, ici, instaure une ambiance teinté de poésie, de réflexion, de lucidité pourtant réhaussée de bienveillance....

La paix plane réellement sur ce fil.....

C'est très sympa ce que tu exprimes...
Honnêtement je ne sais pas si c'est le cas... Mais si tu arrives à trouver ces choses sur ce fil,ca ne me fera que plaisir pour toi... Car ca montrerait que tu prends plaisir à lire ici. Que tu lises mon fil ou celui d'un autre qui te fasse plaisir n'est pas la question. Mais que tu puisses ressentir ces choses sur ce fil (et peut etre ailleurs aussi) me fait beaucoup plaisir.


Dernière édition par etoile_en_etoile le Dim 27 Mai 2012 - 10:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 27 Mai 2012 - 1:59

Ce n'est pas pour faire plaisir, mais parce que je le ressens comme cela.

Mais ton fil me fait l'effet d'un magasin de porcelaine : tout à l'air si chouette que l'on n'ose bouger un cil de peur de casser un truc.

Chaque détail est creusé, mon tempérament méticuleux ne peux que se trouver dans son élément.

En quoi le pseudo est bien choisi : étoile en étoile : un peu comme un élément brillant qui regarderait les étoiles tellement intensément qu'elle en oublierai qu'elle en est une....puisqu'étoile en étoile.
L'avatar vient renforcer : une personne (étoile) qui se perd dans les étoiles au coeur de la nuit, à l'abri des regards, du tumulte de la journée et pendant que tout le monde dort, voit ce que les autres ne voient pas, les voit dormir....

Il émane tant du pseudo que de l'avatar une ambiance feutrée comme la neige qui tombe. Mais sous cette discrétion, tes raisonnements (explorations) sont très poussés (je n'ai eu que quelques difficultés avec les fonctions mathématiques et n'ai pas encore tout saisi, mais ne maîtrise pas trop les math. juste ce qu'il faut, j'ai divorcé d'avec cette matière, il y a bien longtemps...).
J'ai vu que tu annonçais ton départ du forum...puis tu es revenue avec des écrits grandioses, comme si quelque chose se lâchait.

Le raisonnement en arborescence, je suivais cela lorsque j'étais plus jeune, mais à force de trop vouloir entrer "dans le moule" et au contact des mochetés de ce monde, je me suis appauvrie.



Lorsque je viens sur ton fil, j'ai l'impression de fermer une porte au tumulte environnant (un peu comme on s'enfermerait dans sa chambre, dans un endroit où l'on est au calme), mais le plus énigmatique : à celui qui est en moi.


Et depuis ces derniers jours, le tumulte était grandissant jusqu'à cette baisse de pression (peut être pas dépression, mais fatigue morale momentanée, peut être....) d'aujourd'hui.
Grâce à d'autres zèbres et à l'ambiance de ce fil...cela va un petit peu mieux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 28 Mai 2012 - 12:47

EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:Ce n'est pas pour faire plaisir, mais parce que je le ressens comme cela.

J'e n'avais aucun doute là-dessus... Ta manière de t'exprimer montre bien que tu as cette vision des choses et que tu as ces valeurs quelque part pour leur donner du poids dans ta vie. Je vois (sens ?) bien que ce n'est pas pour flatter. Peut est ce de là que vient autant mes "remerciements" ? du fait que ca soit du "vrai", parce que je sens que ca fait partie de toi ?
je ne sais pas.


EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:
Mais ton fil me fait l'effet d'un magasin de porcelaine : tout à l'air si chouette que l'on n'ose bouger un cil de peur de casser un truc.

La première chose dont j'ai envie de te dire quand je lis cette phrase est: "oh, ne t'inquiète pas donc pas. Tu ne crains pas de casser facilement. J'ai pas mal de bourreaux dans ma vie (et même dans ma vie la plus intime: dans ma tête!!!). donc.... Wink . Elles paraissent peut être fragiles mais la base est bien solide".
De plus si ca en vient jusqu'à "casser" , c'est que je perçois une chose qui ne me va pas. C'est que soit la base n'était pas solide (dans ce cas autant savoir tout de suite qu'elle n'est pas solide à fin d'en savoir les raisons et de le "guérir") soit que la chose était peut être pas si bonne pour moi (donc autant nettoyer les bouts cassés et voir ce qu'on peut faire avec le reste).

Je ne sais pas ce qui te fait penser à un magasin de porcelaine.
Mais je perçois ce que tu dis comme une sorte de "choses fragiles exposées mais en même temps comme une musique harmonieuse et douce". Je ne sais pas si les valeurs que je possède sont douces ou harmonieuses. Je sais juste qu'elles me semblent correctes suivant ce que j'ai vécu/perçu. Et encore... je trouve encore et encore des "erreurs". Mais je ne préfère plus appeler ca des "erreurs". Pour moi, à partir d'un moment où je vois que j'ai des bases (valeurs) que je ne peux pas m'en passer (vu que je n'en vois pas de raison et qu'elles me semblent correctes), ce que j'essaie de faire est de "corriger" les "fioritures". C'est une sorte d'adaptation selon ce que je vois de jour en jour. Mais je crois que... Mes bases auront du mal à bouger... J'ai pris du temps à accepter qu'il y a des choses sur lesquelles je serai plus ancrées que d'autres. Ca m'a fait "peur" pendant un bon moment où je pensais que je serais alors une personne qui ne se remet pas en cause etc. Mais j'y suis convaincue aujourd'hui que , pour que le "je" existe il faut se tenir à son ossature. Et ca ne sert à rien de remettre sans arrêt son ossature . Sinon la baraque ne fait que bouger et la personne ne se construit jamais.
Il me reste à faire bouger d'autres choses dans ma vie. Pas des valeurs mais des choses avec lesquelles j'ai avancée et que je n'ai pas remarqué que c'était un obstacle pour mon propre évolution, pour une position saine et équilibrée. Pa exemple: se centrer autour de soi, dépasser ses peurs.



EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:En quoi le pseudo est bien choisi : étoile en étoile : un peu comme un élément brillant qui regarderait les étoiles tellement intensément qu'elle en oublierai qu'elle en est une....puisqu’étoile en étoile.
L'avatar vient renforcer : une personne (étoile) qui se perd dans les étoiles au coeur de la nuit, à l'abri des regards, du tumulte de la journée et pendant que tout le monde dort, voit ce que les autres ne voient pas, les voit dormir....


Je ne sais quoi répondre... Embarassed
je n'avais jamais vu ça comme ça..
Je passe mon temps à dire que " mais non! je ne suis pas une étoile..."
Mais... plusieurs me le disent ... Au début je croyais que c'était un malentendu par rapport à mon pseudo. Et quand je vois comme toi ou d'autres qui me le répètent/argumentent ( certes selon leurs pensées) sur ZC/par mp/chat ou en off ; je me tais. Je ne sais plus quoi en penser, ni comment voir la chose.
Mais j'accepte... parce que quand des gens comme toi arrivent à le reposer sur des visions (qui ne sont pas superficielles) basées sur leurs points vues (donc leur propre être quelque part!), il me semble irrespectueux de le repousser et dire "mais non! ce n'est pas ça". Je commencerai de plus en plus à me sentir à ne pas respecter la personne elle même vu que je n'accepte pas son point de vue.
Certain(e)s peuvent penser que c'est une manière "douce" de pousser les autres à me "mousser". Qu'ils y croivent...
Mais je n'ai aucun plaisir à me faire mousser, vu que ca n'a pas forcément de point d'ancrage par rapport à mon propre point de vue. Je n'aime pas être moussée d'ailleurs.. je déteste même ça car elle me paraît très superficielle dès lors où je sens que c'est dit pour "faire du bien". J'entends ce qui est dit parce que la personne aime faire ça. Mais tout ce qui est superficiel passe sur le siège éjectable pour moi (comme le dirait un ami). Ca n'a aucune valeur et aucun poids. C'est juste écouté, mais pas entendu et accepté.

EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:Il émane tant du pseudo que de l'avatar une ambiance feutrée comme la neige qui tombe. Mais sous cette discrétion, tes raisonnements (explorations) sont très poussés (je n'ai eu que quelques difficultés avec les fonctions mathématiques et n'ai pas encore tout saisi, mais ne maîtrise pas trop les math. juste ce qu'il faut, j'ai divorcé d'avec cette matière, il y a bien longtemps...).
J'ai vu que tu annonçais ton départ du forum...puis tu es revenue avec des écrits grandioses, comme si quelque chose se lâchait.



Hmmm... Embarassed, des écrits "grandioses" ?
Je vois ça juste comme "mettre sur des mots mes pensées".
Je t’avoue que j'utilise mon fil de manière égocentrique. Ca a un côté égocentrique car le fil est un outils pour moi de pouvoir faire ce que je n'ai jamais su faire dans ma vie. Et ca me pousse à structurer les choses etc. Après c'est vrai que... je fais en sorte aussi que ca soit une chose un minimum enrichissante pour les autres. Que je ne fasse pas comme si c'était un journal intime complètement retourné vers le "moi". J'aime partager ces choses ici parce que je "souhaiterais" que ca soit un minimum profitable pour tous. Que tout ca puisse permettre d'avoir des discussions posées, sensées et profondes pour chacun. Je ne critique pas les autres fils hein. Chacun apporte sa couleur avec la manière dont il utilise son fil. Et moi j'ai préféré privilégier cet aspect pour que l'on ait cette couleur aussi Smile

EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:Le raisonnement en arborescence, je suivais cela lorsque j'étais plus jeune, mais à force de trop vouloir entrer "dans le moule" et au contact des mochetés de ce monde, je me suis appauvrie.

Lorsque je viens sur ton fil, j'ai l'impression de fermer une porte au tumulte environnant (un peu comme on s'enfermerait dans sa chambre, dans un endroit où l'on est au calme), mais le plus énigmatique : à celui qui est en moi.


Et depuis ces derniers jours, le tumulte était grandissant jusqu'à cette baisse de pression (peut être pas dépression, mais fatigue morale momentanée, peut être....) d'aujourd'hui.

Je comprends...
Je crois que je comprends car quelque part je crois qu'on dû se conformer à des moules pour pouvoir survivre.
En es tu sûre que tu t'es "appauvrie" ? qu'est ce qui te fait dire ça, de l'exprimer de cette manière ?



EkaterinaSelenaOndirignee a écrit:
Grâce à d'autres zèbres et à l'ambiance de ce fil...cela va un petit peu mieux.
C'est chouette si tu as des zèbres qui te font sentir mieux Smile


Dernière édition par etoile_en_etoile le Mar 29 Mai 2012 - 0:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 28 Mai 2012 - 20:38

S'apprendre, se comprendre, s'accepter pour finir par s'aimer ... Le chemin de toute une vie ? Sans doute ... Et tu nous en montre un bout au travers de ta vision.
Il faut à mon sens sortir de soi pour mieux y revenir ... aller chercher au delà des apparences les couleus pastel dont ont peindra notre tableau.
Et, sur se chemin loin d'être facile, peuplé de ces ornières que l'on nomme doutes et erreurs, on croise parfois cet être qui enrichira notre palette.

Tu en fais partie ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Mar 29 Mai 2012 - 0:58

Mjöllnir a écrit:S'apprendre, se comprendre, s'accepter pour finir par s'aimer ... Le chemin de toute une vie ? Sans doute ... Et tu nous en montre un bout au travers de ta vision.

Je pense aussi...
toute une vie à essayer de se construire, à être celui qu'on voudrait être selon nos valeurs.
Puis pendant cet "acharnement" on cherche sans arrêt à revenir en arrière et corriger nos erreurs. A être dans cet "asservissement" pour une "correction d'erreur". (Bon désolée... c'est très électronique tout ca, mais je ferai aussi un parallèle là-dessus je pense ^^)

Et je crois que c'est surtout ces allers/retours entre le présent et ce qui s'est passé juste avant qui nous fait mal. Car ca nous éloigne du lâcher-prise ...
Je crois que quelque part le "calme" et "sérénité" est dans l'équilibre. Le point de repos où on saurait ou s'arrêter dans ces allers/retours, où on saurait quand regarder le futur et comment vivre le présent.
Ce qui nous rendrait une image "globale" (même si elle est imparfaite, avec pleins de trous) de ce que l'on voudrait avoir dans notre vie. A ne pas chercher le "parfait" mais à vivre ce qui nous plait dans le présent, à en tirer nos leçons par rapport à notre passé, puis de ne réfléchir au futur qu'un temps. Et en action, vivre... vivre le présent...

Mjöllnir a écrit:Il faut à mon sens sortir de soi pour mieux y revenir ...

ahh...

Elle me touche cette phrase...

Parce qu'elle est très "vraie". Parce que ca pousse à avoir une certaine "sagesse" je pense. A pouvoir mettre de côté tout ce qu'on a pu vivre, toutes ces connexions par rapports à notre vécu/expérience.

Et parce qu'en ce moment je sens que je dois aussi faire cet effort pour pouvoir dépasser les choses...

Mais elle fait peur quelque part ce voyage. Ce n'est pas un voyage quelconque que l'on fait comme pour voir autre chose, comme pour s'enrichir, se cultiver. Ce n'est pas un voyage vers l'extérieur. C'est un détachement (à moitié, car nos valeurs/nos bases restent les même) que l'on essaie de faire pour se regarder de l'extérieur. Ca demande dup "déni" pour un temps pour s'éloigner de tout ce qui est toxique... mais ca demande aussi une force réelle pour pouvoir se regarder.

Un peu comme si on était allongé sur le lit et que l'âme/l'esprit se détachait de ce corps dans la nuit pour le regarder. Comme si on avait besoin de regarder nos formes, nos rides, nos traits qui se sont formés avec le temps. Avoir la sagesse de les reconnaître, les accepter puis de les embrasser... Comme tu dis pour s'aimer...


Mjöllnir a écrit:Tu en fais partie ...

Si je t'apporte une couleur... tout le plaisir est pour moi Smile


Tiens...




Dans le contexte de notre sujet, cette musique me donne des frissons. Elle me fait faire un bout de ce voyage... Me fait vraiment vibrer...

Un voyage, à l'air libre, dans l'espoir que le vent caresserait la peau et que l'on avancerait en galopant. Tantôt assis pour boire, tantôt en avant pour contrer les vents les plus violents.
Mais toujours pour mieux "être", toujours pour mieux donner, mieux vivre. Mieux aimer.

Pour de la paix "commune, une sérénité "globale et interne"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Ven 1 Juin 2012 - 0:15

J'étais juste passé pour faire un coucou...
Mais non, je ne suis pas venue pour rester longtemps. Qui aurait cru que cette visite allait être ma prison...
Une liberté faussée... De l'horizon, de l'air qui circule. Et puis on y croit, on sait que c'est de l'air frais. Rien ne pourrait nous y convaincre au contraire. Pourquoi y croire l'inverse... Quand tout le monde, et surtout ceux qu'on fait le plus confiance nous dit que c' est de la liberté. Un espace pour soi, du vide à fin d'être créatif, du silence à fin de mettre notre propre musique...
Personne ne m'a dit le bruit assourdissant que ca cachait. Personne ne m'avait dit que le silence était le fruit d'une condamnation.

Et moi qui pleure parce que j'ai vu une condamnation. Mais lève les yeux. Il y' en a des milliers. Des millions...
Tu n'es qu'un petit point parmi ces millions qui dresse le tableau. Des millions de têtes qui se coupent... Qui se noient dans la mer noire...
Elle est salée... Et nous irritent de plus en plus la gorge, les poumons.
Il y a de l'impuissance dans l'air et je ne supporte pas ca.
L'impuissance dû à la puissance de mon amour...
Si seulement l'être arrivait à avoir un dixième de l'amour qu'il a pour les autres pour soi même... Je pense que ... Y a longtemps que ce tableau aurait été mis en mille morceaux.

J'étais juste passé voir par là à quoi ressemblait le monde. L'air m'avait aspiré. Je pensais que juste la volonté de créer, voyager, aimer aurait suffit... Je ne savais pas que ce que je voulais faire, aimer m'aurait autant brisé...
J'avais voulu respirer à plein poumon ce à quoi aspirait l'univers... Je voulais gouter à l'amour, je voulais le rendre, de tout mon être. Mais je voulais exister aussi... Je pensais pouvoir l'être.
Je n'étais pas dupe à ma naissance... On a du m'aspirer pour que je puisse mettre pied sur Terre. J'avais peut être senti ce qui allait arriver...
J'étais juste passé par là pour voir à quoi ressemblait la vie. Je voulais juste voir le rayon de soleil, l'humain en vrai. Monsieur le docteur... Svp... Devenez pas le gardien de cet prison... Ne m'enfermez pas sur la Terre...

Trop tard... Derrière les barreaux...


Au dessus d'un toit. À 5 mètre du sol, à des années lumières des autres galaxies...
Assise sur des tuiles froides en pente aiguë.

Il y a la Terre (le sol) sous mes pieds, mon corps et l' univers au dessus des yeux humides.
Emprisonnée entre deux....

Le vent me brise.
Le feu en moi me dévore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Expression de Gandhi

Message par Invité le Mar 5 Juin 2012 - 11:52



Fais attention à ce que tu dis, ça se transformera en ce que tu penses
fais attention à ce que tu penses, ça se transformera en tes sentiments,
fais attention à tes sentiments, ça se transformera en tes comportements,
fais attention en tes comportements, ça se transformera en tes habitudes,
fais attention en tes habitudes, ça se transformera en tes valeurs,
fais attention en tes valeurs, ça se transformera en ta personnalité,
fais attention à ta personnalité, ça se transformera en ton destin.

Gandhi




PS: N'ayant pas trouvé l'expression en Français, je l'ai traduis moi même. Donc... si vous voyez des erreurs de traduction ou construction de phrase, n'hésitez pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 23:30

C'est beau ce que tu écris Ma, et touchant
Tu me glaces le sang parfois, comme tu peux me réchauffer le coeur..


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 23:40

L'air m'aspire aussi, ou plutôt tout le vide.
Et devant le Grand Rien à l'air impavide
Je me jette aussitôt dans cet absolu noir
Où ne se cultive enfin qu'un profond désespoir



Dernière édition par Mjöllnir le Dim 10 Juin 2012 - 23:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 23:40

Dis, Si c'etait moi qui l'avais écris , oui... Mais ce n'est pas moi... C'est Gandhi, donc je dis "merci" en son nom Smile


Ah... Je glace et réchauffe ton coeur ? Tu peux expliquer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 23:44

Mjöllnir, je te fais tant penser (sentir ?) à des choses si noires et profondes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Dim 10 Juin 2012 - 23:49

Ah non c'est pour ton texte à toi au dessus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:04

Ah... Pardon...
Embarassed

Et pour ce qui est de "chaud/froid" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:14

le noir n'a besoin d'aucun prétexte pour m'envahir ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:19

Pourquoi parler de prétexte quand on sait qu'il a bien sa place dans notre vie...

Je vais m'abstenir de sortir des baratins du genre "oui mais il a place qu'on lui donne".
Pas faux.
Mais nos ressenti et nos vécus aussi ont leurs places dans notre vie...
pourquoi et comment négliger tout ce qui se passe autour et en dehors de notre volonté de faire "bien".
Bref, dsl, vaut mieux que je coupe court peut etre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:19

etoile_en_etoile a écrit:Ah... Pardon...
Embarassed

Et pour ce qui est de "chaud/froid" ?

Quand je lis, par endroits ça me fait ces effets
Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:22

Oki Dis... Je demandais justement ce qui te faisait cet effet (le contexte...).
Je ne forcerai pas plus. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:24

@etoile

Négliger ce qui se passe autour de nous ? Eh bien non ! C'est de cela que je parlais quand le disais : "le noir n'a besoin d'aucun prétexte pour m'envahir ..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:27

C'est de ca que je parlais aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:28

J'ose pas t'imaginer "Assise sur des tuiles froides en pente aiguë."
Et ces histoires que tu racontes, tes yeux humides...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:30

Pourquoi t'oses pas imaginer ?

Des yeux humides...

Tout le monde le vit tu sais... Mais tout le monde ne le dit pas non plus...
Je t'avoue que je le dis ou montre rarement mais bon...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:35

Mais tout le monde ne le porte pas au cœur comme tu le fais avec le mien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:38

Je ne sais pas Dis.
Ce n est pas moi qui le fait. Ca doit etre un ensemble de chose.

Du moment que je ne fais pas souffrir à cause de mes ressentis, à cause de ce que j'exprime... C'est ce qui m importe


Dis, il faut me dire si tu n'as pas envie de repondre aux questions hein. Que j'arrête de t'embeter avec les questions....!

Ca fait plusieurs fois... Je me dis que ce n est pas une coincidence Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:41

etoile_en_etoile a écrit:Du moment que je ne fais pas souffrir à cause de mes ressentis, à cause de ce que j'exprime... C'est ce qui m importe

C'est ça la vraie grandeur d'âme ...

« La force du nombre ne réjouit que le peureux. Celui qui est courageux en esprit se fait gloire de combattre seul. » Gandhi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:47

Et bien ça me fait souffrir tes ressentis, ça me "touche", comment autrement?
Ne suis-je pas humain?
Regardes une œuvre d'art, ça peut être terriblement bouleversant.
L'Art c'est beau

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:54

Mjöllnir a écrit:
etoile_en_etoile a écrit:Du moment que je ne fais pas souffrir à cause de mes ressentis, à cause de ce que j'exprime... C'est ce qui m importe

C'est ça la vraie grandeur d'âme ...

« La force du nombre ne réjouit que le peureux. Celui qui est courageux en esprit se fait gloire de combattre seul. » Gandhi

La grandeur d'âme ?
Ah bon...
Elle est si facile à atteindre alors...
Je ne sais pas...


Le fait que je ne veuille pas emprunter une voie toute faite, le fait que je reste seule et que je m'en contre fiche de ne pas etre dans un groupe. Que je ne sois pas assistée ou que jen assiste pas bref.
C'est ca qui donnerait une force a mon ame ?
Pourquoi donc... Parce qu'on sait qu'avec ce qu'on a on ne peut pas autrement ?
Que quque part la vie ne nous permet pas autre chose ?
Et je recolterai le fruit de cette coincidence comme quoi je suis forte ?
Le fait d etre courageux, fort ou d autre chose liée à l'âme ... Ce n est pas forcement lié à soi.

Oui je dois intervenir dedans.
Mais on est tous quelque part seul sur ce chemin. Tout le monde a sa propre grandeur d'âme suivant son chemin puisque tout le monde se bat ici...
Y a pas d exception... Quelque part tout le monde se bat.

Je n'ai pas de merite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:56

Dis a écrit:Et bien ça me fait souffrir tes ressentis, ça me "touche", comment autrement?
Ne suis-je pas humain?
Regardes une œuvre d'art, ça peut être terriblement bouleversant.
L'Art c'est beau

Ok..c 'est noté... J'eviterai peut etre d etaler mes ressentis alors.

Je suis d'accord pour l'art.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 0:57

Le mérite et la conscience sont deux choses bien différentes. L'un peut être simulé, l'autre se révèle avec le temps ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 1:01

etoile_en_etoile a écrit:
Dis a écrit:Et bien ça me fait souffrir tes ressentis, ça me "touche", comment autrement?
Ne suis-je pas humain?
Regardes une œuvre d'art, ça peut être terriblement bouleversant.
L'Art c'est beau

Ok..c 'est noté... J'eviterai peut etre d etaler mes ressentis alors.

Je suis d'accord pour l'art.

C'est parce que c'est vrai et beau que ca me touche, on ne peut plus clair non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 1:03

Mjöllnir a écrit:Le mérite et la conscience sont deux choses bien différentes. L'un peut être simulé, l'autre se révèle avec le temps ...

La distinction est bien fait dans ce que je dis aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 11 Juin 2012 - 1:04

Dis a écrit:
etoile_en_etoile a écrit:
Dis a écrit:Et bien ça me fait souffrir tes ressentis, ça me "touche", comment autrement?
Ne suis-je pas humain?
Regardes une œuvre d'art, ça peut être terriblement bouleversant.
L'Art c'est beau

Ok..c 'est noté... J'eviterai peut etre d etaler mes ressentis alors.

Je suis d'accord pour l'art.

C'est parce que c'est vrai et beau que ca me touche, on ne peut plus clair non?

J'avais compris aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 14 Juin 2012 - 1:13

Je ne sais plus comment aimer... Je ne sais plus comment donner mon coeur j'ai l'impression. Parce que je ne sais plus du tout aimer mon propre âme...

J'ai l'impression de perdre le fil de l'Amour. J'ai l'impression de contenir des tonnes d'eau mais que j'essaie de le distribuer avec mes mains. Je plonge mes mains ds l'eau.. et des filets de rivières fuient à travers mes doigts.
Pourtant je choisis... Je sais à qui donner... Je sais, sens qui en prendra au maximum soin pour l'utiliser à bon escient...
Je veux tellement le donner...
Mais j'y arrive pas. Je me noie dans mon propre être, eau ...
Dans celui que je brule de donner... Mais j'y arrive pas. À cause de moi. Parce que je ne sais pas m'en donner.
On dirait des cendres.superposés... Brulés à vif, ne contenant que du gris... À quoi bien peut servir un tel être... À part se casser la gueule encore une fois, à s'éparpiller au prochain vent.
Un être brûlé mais recollé... A quoi ca peut bien servir. À part contenir que des particules à étouffer l'être.
Une montagne de choses montant de poumons vers la bouche... D'abord pour noyer puis pour sortir comme un cri sourd...



Encore des cris, encore des pleurs. Je les entends de l'exterieur et les vis intérieurement.
Cette violence, ce son sourd qui circule de mes tympan vers mon estomac...

Je ronge mes cellules. Je les tue...

Quelque chose ne tourne pas rond. Et cette chose, c'est moi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 21:51

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Cardio10



The Dead-Line...



Good luck for everyone.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Tof le Lun 18 Juin 2012 - 22:15

Oh ! (j'avais pas vu le post précédent)

J'aurais aimé lire ce texte plus tôt... Ne pas te laisser 4 jours sans réponse. Je pense qu'on ne sait juste pas comment réagir, qu'on aimerait te dire que ça nous touche, t'aider, te réconforter, mais qu'on ne trouve pas les mots. J'peux pas m'engager pour les autres, mais je le pense.

Je ne sais pas vraiment quoi répondre moi non plus.
J'ai envie de te dire qu'il n'est jamais trop tard, que rien n'est définitif...
Que ce n'est pas parce qu'on échoue une ou plusieurs fois qu'on a plus de chances d'échouer la fois suivante, au contraire.
Chaque essai nous apprend et nous rapproche du but. Quel que soit l'objectif.


En fait j'ai un tout petit truc à te donner, c'est pas grand chose, juste un petit message d'espoir et il est même pas de moi...

"Quiconque a connu l'obscurité totale, verra dans chaque étincelle de clarté, un soleil."

Je considère comme une chance d'avoir eu des périodes difficiles. Après, le beau n'en est que plus beau.
Courage pour traverser cette période.
Ne perds pas les étoiles de vue Wink

Good luck à toi. Prends soin de toi.

Bisous
Tof
Tof

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 23:02

Bon....

Je crois qu'une explication s'impose par rapport à ma dernière image...

Je ferme mon coeur, dorénavant, il ne pourra plus rien sentir. Pourquoi ? parce que j'ai décidé ainsi.
Il m'est arrivé dans mon enfance de tout figer arrêter avant que je puisse les ressentir. J'étais hyposensible. Je le redeviens.
Ce n'est pas réellement une décision ni un choix... Je le sens. Je sais comment ca se passe vu l'expérience que j'en ai eu. Et ce que j'en ressens me montre cette voie.
Tant mieux, tant pis. Je ne sais pas. C'est mieux que rien.


Donc, d'où l'arrêt de coeur. Plus de signal. Mais y a pas de problème, je suis toujours vivante. Enfin, si c'est ca votre inquiétude...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Lun 18 Juin 2012 - 23:05

@Tof ...

Ce que tu dis me touche beaucoup. Je sais que ca vient du fond du coeur et c'est important pour moi.

Ne t'inquiète pas... je sais qu'il est très difficile de consoler ou d'essayer de dire des choses à une personne qui vit des moments durs. Mais c'est la vie.

merci Smile

Bisous à toi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs - Page 4 Empty Re: Une nouvelle qui (n')a sa place ici et/ou ailleurs

Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 0:22

Je suis toute frêle...
C'est bon... C'est pesé, tamponné , envoyé comme une grosse pierre lourde au plus profond de mon être.
Les choses m'ont apprises à ne pas montrer mes faiblesses.
Mon entourage m'a montré que si je faisais autrement, tout serait utilisé contre moi. C'est ca avoir des ennemies dans son jardin... Apres avec le temps on se construit une forteresse dans ce jardin. A moi, rien qu'à moi... Comme ca personne ne peut utiliser ce qu'on peut voir de moi... Le hic... Et bein... Je suis hypersensible... Quelqu'un qui m'est cher passe obligatoirement à l'intérieur de ma forteresse...
Alors... Ou peut on voir le role , l'utilité de la forteresse ?
Car, moi... Evidemment... Je n'ai rien de construit completement dans ma forteresse. Mes bases sont la... Mais c'est tout.. c'est un vrai chantier. Tout est en carton, tout est en bois fin. Je l'ai encore compris...Alors à quoi me sert ma forteresse si je revis les mêmes situations qu'à mon enfance ?
Encore pire même! Car, aujourd'hui ceux que je laisse passer sont mes plus proches... Donc aucune protection, rien, nue... Alors quand on en dit des choses sur soi, dire qu'on n'est pas sur de soi, de ce qu'on est, de ce qu'on peut faire, de ce qu'on peut donner....
C est la fete...

Je veux mon enfance....

Un point noir errant dans une page blanche A3, une fleur qui perd ses petales, une plume qui s'envole et revient et repart et se repose et ... Et... Un petit grain de poussière qui pèse, s'apaise, sur du blanc, qui devient tout gris, un etre humain qui se déchire le ventre avec ses ongles pour sortir la bête qui l'infecte dans son ventre, ...
On peut appeler ca de manière diverses et variées...

En tout cas... Je n'arrive pas à redevenir hyposensible.
Pourtant si je voulais, je sais que j y arriverai..

Pour reprendre les paroles d'une chanson:
" d'aimer j'essaie encore,
D'hair j'essaie encore,
De rire j'essaie encore,
Pleurer j'arrive encore "

J'insisterai encore...


Et qu'est ce que ca fait mal bordel...

Sans relache...

D 'essayer encore...

Parfois je me hais juste pour ca... De ne pas respecter ma propre douleur... De ne pas respecter ce que je sais de moi dans le fond... De ne pas être sûre de ce que je suis... De ...

Alarme déclenché par mon âme .
Mon être... Et mon corps... Y a une compétition entre eux... Qui veut faire mieux ?

Mes yeux ne sont plus capable de voir. Je n'ai presqu'aucun organe , de sens, qui reagit normalement. Moi qui suis sensible, ...plus rien... Le touché, c'est comme s'etais frigide.. froide. L 'ecoute.. un peu difficile. Faudrait vraiment me concentrer. La bouche n'est qu'un passage pour ne faire passer que ce que je mange. Bref, a t il besoin de detailler autant ? Mais ca me fait bizarre... Ni mes muscles... Ni meme l estomac... N ont plus le meme fonctionnement...

Je crois que , ou peut etre... Je sais pas...
L hyposensiblité n a pas été au niveau du coeur Sad , mais au niveau du corps... ? C est possible ca.... ? Sad

Tout l inverse de ce qui me faut.. Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum