Suis-je un zèbre?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Lun 11 Jan 2010 - 14:28

Bonjour à tous!

Alors non, je ne pose pas la question pour que l'un de vous me donne la réponse. si seulement c'était aussi simple...
Cependant j'en suis aujourd'hui à me poser la question. Et c'est incroyablement difficile. D'abord ce sont un certain nombre de choses qui m'ont interloqués. Le coté "enfant précoce", surtout dans mon apprentissage de la lecture qui vient de m'être reraconté par mes parents. Mes "facilités" ou "capacités", comme on les a toujours appelées dans mon entourage. facilités qui font que je n'ai jamais ouvert un cahier pour réviser ou fait un exercice chez moi, tout en ayant une réussite parfaitement acceptable, et une bonne assimilation des connaissances.
Puis il y a quelques temps que je me dis que je veux changer des choses de ma vie. Cette conviction se transforme en grand vide. Mais finallement, qui je suis? quel est le sens de ma vie? a quoi je peux m'identifier?

Je me pose alors un tas de questions : suis-je surdoué? est ce que c'est le cas et si oui est ce que ca expliquerait des choses? une partie de mon identité? de ma différence? de cette distance que j'ai toujours eu? est ce que c'est pour ca qu'on toujours définir comme 'bizzarre', ou 'spécial'? Mais finallement, surdoué c'est quoi? Finallement j'en sais rien. A part cette image qu'on nous vend. L'enfant précoce, voire prodige. Est ce que ca a un sens à l'age adulte? Tout ca, ca ne correspond pas à l'image que j'ai de moi meme. Si je met mes sentiments dans la balance, c'est impossible, c'est trop loin de l'estime que j'ai de moi. Mais si j'essaie d'y réfléchir objectivement, est ce que ce n'est pas légitime de se poser la question?

Alors je me renseigne, je lis, je cherche sur internet. Avec énormément de honte, et de doute. Je m'identifie a tellement de choses. Mais ca n'est pas moi. Et si je ne faisais que m'inventer une explication, par peur d'être névrosé. quelque chose qui comporte ses défauts, mais quelque chose de rassurant?

Puis je découvre le bouquin de JSF. Je me demande si je dois le lire. Et si je m'identifie a des choses que je ne suis pas? que je m'invente une raison pour fuire celles qui sont réelles? Je vois un psy, une fois. Elle me dis que oui je suis intelligent. que cela ne fait aucun doute. plus que la moyenne. Mais est ce que ca a un lien? Suis-je plus doué, mais névrosé? ou un surdoué? ca expliquerait tellement de choses...Mais je n'ai pas de vue d'ensemble. Je n'ai pas le savoir, ni l'expérience, pour voir les autres alternatives.

Alors j'achète le bouquin de JSF. Et la...et la...Je le lis, sans m'arrêter. Les pages se suivent, et se ressemblent. Je passe d'un "mais ca c'est tellement moi!", a un "ca pourrait expliquer ca, alors". Et entre deux des larmes. Un mélange de souffrance et de soulagement. Enfin des mots posés sur ce que je ressens, sur ce que je pense sans savoir le formuler. Enfin une impression d'avoir en face de moi une personne qui me comprend.
Maintenant que je l'ai fini, j'en suis au meme point. Toujours la honte de ma démarche. Toujours le doute, l'esprit critique. D'un point de vue rationnel, tout colle. Encore plus meme. Oui mon estime de moi me fait douter. Et le lire dans le bouquin de JSF renforce ce doute autant qu'il l'estompe. Terrible dilemne.
Je suis toujours incapable d'accepter cette hypothèse, au fond de moi. D'un point de vue purement cognitif, je l'accepte. Mais je ne le ressens tjs pas. Je peux m'identifier a tellement de points dans le livre de JSF, dans des articles trouvés ca et la. Mais je ne peux toujours pas m'identifier à ca, au zèbre. Comment tout relier sans une vue d'ensemble? Cette honte dévorante. Penser ca de moi? comment je peux oser? La connotation que l'on en a est tellement forte. Et si je ne suis pas ca, est-ce de la prétention?

Et maintenant, comment me faire diagnostiquer? Je prie pour une confirmation, car ca expliquerait tant de choses, je pourrais enfin me construire, m'accepter. Accepter d'être "spécial" ou "bizarre". Accepter de culpabiliser d'être décalé. Arrêter de rationnaliser en permanence mes émotions pour ne pas les laisser exploser. Etre moi et le revendiquer, meme intérieurement.
Mais je prie aussi pour une infirmation. Finallement, si je ne souffre que de pathologie, ca se soigne. Je pourrais peut-être enfin dormir sans m'énerver dans mon lit de cette petite voix dans ma tête qui exprime ma pensée, et qui ne veut pas s'arrêter. Je pourrais peut-être un jour chasser des choses et être cet être normal qui peut s'intégrer.

Mais finallement, au fond de moi, j'ai la conviction d'être un zèbre. Cette conviction reste uniquement rationnelle, et loin du ressenti. Elle est tapie, discrete, et ne s'impose pas. Elle reste en retrait, tant que le doute n'aura pas été levé. Impossible de l'admettre, mais l'envie de le revendiquer s'installe, doucement.
Seul l'esprit critique me permet d'affirmer que je ne peux y prétendre sans une confirmation empirique, car je n'ai pas le recul nécessaire pour avoir la certitude d'être ainsi. Et la honte de ma démarche reste omniprésente, et renforce cet esprit critique. Et meme si mon psy, à l'issue d'une évaluation complète et de tests me le confirme, est ce que je serais pret a l'admettre; à avoir plus que cette conviction enfouie et refoulée. Sans parler de l'image que j'ai de moi. Rien d'exceptionnel. Mais ce coté exceptionnel, c'est un cliché? Dans ce cas, en quoi est-ce inassumable?

Et comment en parler à son entourage? Comment ne pas craindre des "tu serais pas un peu prétentieux toi?" de ceux qui n'auraient aucune conscience de ce qu'est la surdouance, de tout ce que ca implique, de tout ce que décrit JSF? Comment ne pas redouter ces "Et tu oses te plaindre?" ? Comment ne pas non plus redouter de me planter sur toute la ligne? Qu'est ce qui est vrai la dedans, mon ressenti, loin de tout ca? ou ma raison, qui me dit à un tel point "Il te faut quoi de plus?"...

Est ce que mon empathie, associée à des troubles psychologiques encore non diagnostiqués, ainsi qu'à mon vécu qui correspond à un grand nombre de traits du zèbre, me font m'identifier à tout ça à tord?

Bref, je ne sais pas ce que j'attend de ce post...Peut-être trouver quelqu'un qui aura traverser la même chose que moi, et qui sera capable de me donner une certaine dose d'assurance afin d'aller plus loin dans ma démarche. Que je soit zèbre ou pas. Peut-être un mot, une situation, qui saura me décomplexer. Ou peut-être simplement des gens capable d'écouter ce que j'ai à dire. Je ne sais pas.


Merci de m'avoir lu. Merci d'avance de vos réponses.

[EDIT]
Ps : peut-être ce post aurait-il plutot sa place dans présentation? n'hésitez pas déplacer si besoin.
PS2 : le post est écrit...à chaud. J'aurais tellement de choses à développer, à discuter, de questions à poser. Finallement, je lis d'autres présentations, et je vois tout ce que j'ai oublié de dire, la ou je me reconnais dans d'autres présentations...

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Invité le Lun 11 Jan 2010 - 15:02

peu importe la bonne place fred. Fais-toi une idée avec nous et un jour peut-être tu franchiras le pas pour avoir une confirmation "psy"... (bon, désolée, mais même avec la confirmation d'un pro on doute encore certains jours...).
Dans l'attente dans savoir un peu plus sur toi, je te souhaite la bienvenue ici Like a Star @ heaven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Lun 11 Jan 2010 - 15:16

Merci éléa

éléa a écrit:peu importe la bonne place fred. Fais-toi une idée avec nous et un jour peut-être tu franchiras le pas pour avoir une confirmation "psy"... (bon, désolée, mais même avec la confirmation d'un pro on doute encore certains jours...).
Dans l'attente dans savoir un peu plus sur toi, je te souhaite la bienvenue ici Like a Star @ heaven

J'ai déjà commencé à franchir le pas...je suis allé voir le psy, je dois le revoir cette semaine...Cette confirmation/infirmation, cest ce que je cherche. Mais après avoir lu JSF...les questions sont encore plus dures. Maintenant en plus du "est ce que le psy va me prendre pour un c** prétentieux, ou un gros névrosé qui s'invente des choses", j'ai aussi le "est ce que le psy dénie l'existence du surdoué et croit en des élucubrations?", le "est ce qu'il va pouvoir m'accompagner après", sans compter le "si il me diagnostique une surdouance, vais-je l'accepter en tant que tel? et si il ne me la diagnostique pas, vais-je le croire?". Le doute est tellement fort...

Quand au fait qu'on doute encore meme apres la confirmation, je n'en doute pas une seule seconde. Quelque part c'est ce que j'ai pensé dès la première minute ou je me suis posé la question sur ce que je suis, et je me la pose toujours. Meme si on me confirme, est ce que j'accepterais que c'est un fait? Est ce que j'aurais pas besoin d'une IRM qui démontre que mon cerveau fonctionne différement pour y croire?

J'en suis en fait plus à un moment ou j'ai besoin d'avoir une certitude que je suis persuadé de ne jamais trouver (quel que sois le "diagnostique" qui sera posé, dans un sens comme dans l'autre)

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Invité le Lun 11 Jan 2010 - 15:26

Fred: ici c'est un peu un forum sauvage, il n'y a pas vraiment de modération et on ne peut de toutes façons, pas déplacer ton post.

Pour le reste, je ne peux que te conseiller de t'assoir sur ton sentiment de honte ( je sais , c'est dur) et d'aller passer un test chez un psy qui a l'habitude. J'en avais parlé à ma psy qui n'a pas plus accroché que ça alors je suis allée voir quelqu'un qui connaissait le sujet( on m'avait donné l'adresse sur ce forum). C'est pas vieux, c'était jeudi dernier....

Je ne peux que te conseiller de suivre cette démarche, au moins, tu seras fixé. Soit c'est la mauvaise raison et tu dois continuer à chercher ailleurs, soit c'est ça et ça ne change pas vraiment le fait qu'il te faudra continuer à chercher et à "travailler".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Lun 11 Jan 2010 - 15:30

Ca je sais bien Vega. Pour l'instant on dira que les choses sont pour moi assez claires :

Soit je suis la bonne piste, auquel cas j'ai besoin de la certitude que j'ai le cas (qui va etre difficile a acquérir), puis d'un certain accompagnement.
soit je suis sur la mauvaise piste, et j'ai besoin de résoudre un certain nombre de problèmes. Auquel cas il me faut plus qu'un accompagnement.

Le pire est la peure d'avoir choisi le mauvais psy

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par unique le Lun 11 Jan 2010 - 20:10

fred a écrit:Peut-être trouver quelqu'un qui aura traverser la même chose que moi,

oh combien ça me parle ton histoire! Wink
on dirai moi l'été dernier! Razz

vega a écrit:Pour le reste, je ne peux que te conseiller de t'assoir sur ton sentiment de honte ( je sais , c'est dur) et d'aller passer un test chez un psy qui a l'habitude. J'en avais parlé à ma psy qui n'a pas plus accroché que ça alors je suis allée voir quelqu'un qui connaissait le sujet( on m'avait donné l'adresse sur ce forum). C'est pas vieux, c'était jeudi dernier....

je rejoins Vega sur ce sujet, essai temps que possible de faire le test avec un psy déja au parfum sur ce sujet. Moi, c'est une personne qui appartient à une association de parents de zebres qui m'a donné des coordonées. Ca permet au moins d'exclure:
Le pire est la peure d'avoir choisi le mauvais psy

Quand au résultat, ça apporte un énorme soulagement (fini les névroses! cheers ) même si ce n'est que le début du chemin, car après il faut apprendre à gérer ces différences et à les interpréter au quotidien.
Courage, ce n'est qu'une étape, qui de toute façon ne pourra que te faire avancer... Arrow

unique
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 35
Localisation : cholet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par augenblick le Lun 11 Jan 2010 - 21:07

Bienvenue !!

C'est en effet pas simple à aborder, mais comme pour toute chose difficile à dire ou à exposer, dis-toi que ce que tu cherches est plus important pour toi, et durablement, qu'une réaction même très désagréable est momentanée (et souvent ne te concerne que de bien bien loin...)

Bon, hum, un clin d'œil : je suis une grosse névrosée cyclops et je le vis bien rabbit Basketball

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Gigi le Mar 12 Jan 2010 - 8:59

Désolée de te décevoir, fred, mais on peut à la fois être altercognitif et avoir des problèmes d'autres origines. Donc dans les deux cas il peut y avoir du boulot. tongue Laughing

Ceci dit je suis persuadée qu'on peut non seulement surmonter ces autres problèmes mais également devenir un altercognitif heureux !
Yes we can ! cheers

Bienvenue !

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Mar 12 Jan 2010 - 9:11

Gigi a écrit:Désolée de te décevoir, fred, mais on peut à la fois être altercognitif et avoir des problèmes d'autres origines. Donc dans les deux cas il peut y avoir du boulot.

Je n'ai pas la naiveté de croire que ce n'est pas le cas, je te rassure (encore que?). Mais l'atercognitivité (j'avais jamais vu ce terme, mais il me plait Very Happy ) expliquerait déjà beaucoup de choses. Je dois dire que pour l'instant je suis surtout en quête d'identité. Je cherche déjà a savoir ce qui est un problème, et ce qui ne l'est pas. ca serait un bon début.

Sans parler que si je devais effectivement être un zèbre, je ne doute pas qu'il y a déjà beaucoup de travail...Entre l'acceptation et la reconstruction...

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Morgane le Mar 12 Jan 2010 - 14:19

Commence par écouter ça tous les matins Very Happy le but étant que tu finisses par le chanter, à le gueuler où que tu sois! drunken

Peu importe ce que tu es, Fred Wink Tu es Fred et puis c'est tout geek

Morgane
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

suis-je un zebre

Message par mikoula26 le Mar 12 Jan 2010 - 15:37

etre zebre n'est pas une pathologie ! être zebre c'est être HP = haut potentiel.
se développer un pas après l'autre ! se dire zebre c'est plus encourageant que n'importe quelle autre étiquettee courage !

mikoula26
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Mar 12 Jan 2010 - 15:57

mikoula26 a écrit:etre zebre n'est pas une pathologie ! être zebre c'est être HP = haut potentiel.
se développer un pas après l'autre ! se dire zebre c'est plus encourageant que n'importe quelle autre étiquettee courage !

Oulah, désolé si cest l'impression que mon message dégage, ce n'est asbolument pas comme ca que je le vois. Pour moi c'est juste...je sais pas...disons une autre forme de normalité, différente de celle que la société impose, qui sort du moule préfabriqué par notre monde moderne bienveillant (moi aigri?).
Quelque part, me reconnaitre dans le profil du zèbre, me dire "mais c'est moi ca", et trouver enfin des mots a des choses que j'ai jamais su exprimer, et des explications à des choses qui m'ont toujours perturbées, c'est comme une lueur d'espoir. Je ne trouve meme pas de facon de l'exprimer. C'est comme si...comme si tellement de choses prenaient enfin un sens. Comme si j'allais enfin pouvoir commencer à me construire, m'identifier a ce que je suis.
C'est surtout difficile d'assumer cette pensée. "Hé salut, je crois que je suis surdoué, parce que si j'essaie de m'analyser objectivement et que je me renseigne sur ce que c'est, je me reconnais dans ce profil, mais je ne me sens pourtant pas comme ce que la croyance populaire donne comme définition au surdoué". Qui comprend? Si on en croit JSF ou Arielle Ada, c'est déjà pas le cas de beaucoup de psys. Et comment, même en parlant de zèbre, se dégager des a priori que l'on s'est créé sur ce que c'est, être surdoué? L'association des deux termes reste implicite, elle reste faite. Ca ne rend pas la démarche réellement plus facile. Ca n'empeche pas de se dire "mais je ne me reconnais pas dans la croyance populaire". Ca n'empeche pas qu'il reste difficile d'assumer de faire cette hypothèse. vis a vis d'une autre personne, comme vis a vis de soi meme.

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

suis-je un zebre

Message par mikoula26 le Mar 12 Jan 2010 - 16:04

dslé, si je t'ai mal compris. je voulais juste positiver, mais je vois que tu le prends comme ça pour toi ! bravo !
j'ai un mauvais décodeur, car mes 2 ados sont zebres et ils refusent d'en parler ! et donc d'avancer et mon fils sombre.. déscolarisé...
alors je viens sur se site pour me remonter aussi le moral et aussi encourager à suivre ce chemin difficile de zebre, mais juste, je crois, bref on est souvent confus sur se site mais tolérant ... elephant

mikoula26
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Mar 12 Jan 2010 - 16:17

mikoula26 a écrit:dslé, si je t'ai mal compris. je voulais juste positiver, mais je vois que tu le prends comme ça pour toi ! bravo !
j'ai un mauvais décodeur, car mes 2 ados sont zebres et ils refusent d'en parler ! et donc d'avancer et mon fils sombre.. déscolarisé...
alors je viens sur se site pour me remonter aussi le moral et aussi encourager à suivre ce chemin difficile de zebre, mais juste, je crois, bref on est souvent confus sur se site mais tolérant ... elephant

Le mauvais décodeur, ca me connait aussi. Et puis, avant de suivre cette voix, je suis cette hypothèse, simplement. Je me reconnais dans le zèbre, d'un pur point de vue cartésien. A coté de ca, je ne peux m'admettre zèbre, sans une confirmation faite par un oeil avisé. Car je doute. Mais plus je doute, et plus je me dis "si je doute, est ce que cest parce que j'ai raison de douter, ou est ce que c'est parce que je suis zèbre?". Finallement le livre de JSF est encore pire de ce coté là. Plus je me suis reconnu, plus je doutais.
Bref, je me reconnais dans le zèbre, je me sens zèbre, mais je ne me sens pas surdoué. je ne sais pas si cest très compréhensible...

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

suis-je un zebre

Message par mikoula26 le Mar 12 Jan 2010 - 16:31

très compréhensible ! finalement, je crois que surdoué, ça parle pas ou ça parle faux ! mais zebre oui, oui, oui . Tous les zèbres sont dans la nature, continue à chercher à te connaitre, à mon avis t'es sur la bonne voie. study elephant

mikoula26
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par gemini le Mar 12 Jan 2010 - 16:33

C'est parfaitement compréhensible... Il suffit juste d'occulter définitivement le terme "surdoué", qui ne veut rien dire...
La science évolue, et les termes qu'elle crée aussi. Il suffit d'attendre un peu pour voir remisée définitivement cette notion de surdoué, pour qu'elle laisse place à d'autres dénominations, plus proches de la réalité.

EDIT : je ne suis pas convaincu non plus par le terme "zèbre". S'il est bien pratique pour parler entre nous en évitant d'employer le mot qui fâche, il est d'un intérêt nul pour faire comprendre aux autres comment l'on fonctionne...
"Papa, Maman, je suis un Zèbre !
- Suspect "

gemini
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 273
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

suis-je un zebre

Message par mikoula26 le Mar 12 Jan 2010 - 16:41

numéro 1 TOI !!!
les autres tu laisses dans un premier temps tomber ! SElon mon expérience ça va trop te décevoir ! ce ne sont que des suggestions. j'ai une façon de m'exprimer un peu elephant Les autres ne comprennent pas et t'as besoin de ton énergie pour toi ... la réalité aussi c'est que il y 2% environ de zèbres et donc à eux de s'adapter... mais je pense que c'est plus "simple" si on sait qui on est... tu vois ce que je veux dire ?

mikoula26
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Nobody le Jeu 14 Jan 2010 - 6:28

Fred, voyons, par où commencer?... Question D'abord, si tu le permets, je prends tout à mon compte! Ce que tu dis, j'aurais pu le dire... Je le précise toujours, ici, sur le forum, quand c'est le cas parce que dans mon existenRce ("monde de merde") réelle ça ne s'est JAMAIS produit - j'ai grandi comme un alien , oui - même si en général les gens m'apprécient et moi itou (je m'ennuie énormément, bon)... Il y a plein d'autres hypothèses à l'existence des rayures sur un cheval (parait que ça évite les mouches... Suspect ) : moi, après le test (et les 300 euros qui vont avec) ce que je me suis dit c'est : c'est pas moi qui le dis! - pour une fois que le retour n'est pas trop à côté de la plaque (je veux dire dans le détail, pas juste : vous êtes un surhomme vous! cyclops ). Après? Bé rien de plus. Tout le monde s'en fout (la société, la famille, qui sais-je...). Donc : haut les coeurs, accroche-toi et lis tout ce qui se dit ici (même quand c'est ennuyeux ou "bête", si si ça arrive! c'est délicieux, personnellement, je trouve Wink ) : je me dis tout le temps : faut le voir pour le croire! Euh... bé voilà... à plus! bounce bom

Nobody
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 39
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Abso le Lun 15 Mar 2010 - 13:43

Bonjour,

Je suis un peu dans la même situation que toi. Il y a qqs jours mon fils de 7 ans a été "détecté" (je préfère a diagnostiqué personnellement) enfant précoce. On lui a fait passer un test chez une pédopsy sur les conseils de son institutrice suite a de petits problèmes scolaires (legers pb de graphie, du mal a tenir en place et surtout un manque de confiance en lui qui font que souvent il préfère ne pas faire plutôt que de risquer de mal faire alors qu'il est manifestement capable).

Depuis je me documente sur le sujet, a la fois pour mieux comprendre et voir de quelles façons je pourrai l'aider a vivre tout ça au mieux et j'ai du rapidement me rendre a l'évidence que c'était très probablement mon cas également. Je commençais a lire et a compter dès la maternelle (mais j'ai toujours trouvé ça normal, je regardais les chiffres et les lettres tout les jours avec mamy alors a force...) et je m'ennuyais atrocement en derniere annéée où on apprennait rien puis en primaire cette façon dont les résultats venaient tout naturellement a mon esprit et en fait le seul travail consistait a trouver les 3 petites phrases de raisonnement que la maitresse attendait de nous alors que j'avais pas du tout procédé comme ça, mon écriture dont j'avais plutôt honte, cet ennui a l'entendre repeter 10 fois la même chose, cet écroulement total a la mi collège quant tout ça s'est arreté et que "la magie n'opperait plus", ce sentiment subtil et detestable de se sentir en décalage avec les autres, pas vraiment incompris des autres mais "pas totalement compris" d'une certaine façon (personnellement j'avais toujours pensé que c'était ressentie par tout le monde pour la simple raison que dans le choix des mots ce que l'on exprime réellement est légèrement différent de ce que l'on voudrai dire, que tout ça est entendue et compris d'une façon légèrement diffèrente de ce qui a été dit, idem pour la réponse, sans parler que les vocables n'expriment pas toujours parfaitement le sentiment qu'on voudrai faire passer et qu'ils ont souvent un sens subtillement différent d'une personne a l'autre...ça fait déja pas mal de raisons de ne pas se comprendre), cet esprit en arborescence qui me fait réagir a une phrase de mon interlocuteur en me faisant penser a 100 trucs différents et me retrouver a l'avoir plus du tout écouté pendant 2 mins (ma femme adore^^)....etc.
Je m'en doutais déja un peu quelque part depuis longtemps, j'ai passé un test lors des "3 jours" pour le service militaire et ensuite on m'a convonqué dans le bureau d'un gradé pour me proposer une prépa officier alors qu'avec ma coupe de cheveux de punk je n'avais pas vraiment le profil pourtant et surtout je me rendais bien compte, pas d'être plus intelligent que les autres (au contraire je me sent bien souvent très bête, empoté et inadapté parfois même), mais que "je faisais plus de connexions" que mes copains de classes, que je m'interressais a plus de trucs...etc mais ceci dit je ne compte pas me faire tester pour avoir un résultat de QI "concret" (même si j'éprouve les même doutes que toi "mais non je me monte la tête et tout ça c'est juste de la prétention ridicule,....etc")

Autant chez un enfant ça peut être très utile pour lui aporter toute l'aide spécifique dont il peut éventuellement avoir besoin et aussi pour mieux le comprendre, autant pour un adulte ça n'apporte pas grand chose de concret je trouve. Si demain je passais un test et obtenais 100, 120 ou 140 de QI (ou 60 d'ailleurs) ça n'ajouterai ni ne retirerai rien a ma vie, je serai toujours le même, mon cerveau fonctionnera toujours pareil, je me sentirai toujours un peu décallé,ma vie professionnel (foirée) et personnelle (réussit) serai la même...etc.

Je n'ai peut être pas exactement la même vision des HP et autres zèbres que toi aussi: pour moi c'est juste des gens qui ont certaines facilités, dont l'esprit fonctionne très vite en partant dans pleins de directions...etc alors qu'un surdoué c'est quelqu'un qui excelle particulièrement dans un domaine (peinture, mathematique, sport...etc) qu'il soit HP ou pas

Ce n'est que mon avis bien sur, je ne cherche nullement a te décourager ni a te déconseiller de te faire tester. Si tu penses que ça peut t'apporter quelque chose aussi bien au niveau de l'estime de soi que de la connaissance de toi même alors n'hésites pas, juste que je ne pense pas que de depenser 200€ pour "avoir un chiffre" va forcement t'apporter quelquechose


Dernière édition par Abso le Lun 15 Mar 2010 - 17:10, édité 1 fois

Abso
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par lynka le Lun 15 Mar 2010 - 16:00

On dirait que tout le monde a déjà tout dit..

En tout cas, sur le forum, j'ai l'impression qu'on est un peu tous dans la même galère (dans le sens du bateau, pas forcément du merdier, même si ça passe souvent par cette case là je suppose)...

Et Dref, effectivement, même si tu te faisais tester, il n'est pas certain que tu ne remettes pas en doute les résultats des tests... Eh oui...

Mais une chose est sûre, je ne pense pas que tu sois imbue de ta personne ou égocentrique (je crois que c'est ça que tu disais dans la présentation) Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Justme le Lun 15 Mar 2010 - 21:19

Bonjour Fred

Oh la la comme c'est impressionnant, tout ce que tu écris j'aurais pu l'avoir écrit moi même. Les mêmes interrogations, les mêmes doutes, le même sentiment de "honte" en se demandant "mais qui suis je pour ne serait ce qu'oser me demander si je suis comme ça ?", penser que c'est un tour de Monsieur Ego...

Eh bien je ne sais même pas que te dire, puisque je n'ai pas tellement trouvé de réponses.
J'ai vérifié moi après tant d'hésitations parce qu'il me fallait une explication, que j'en avais peut être enfin une à portée de main, et qu'il fallait que j'en aie le cœur net. Résultat finalement je suis toujours dans le même doute. Je n'arrive pas vraiment à y croire. Certains jours je me sens terriblement soulagée, d'autres terriblement angoissée et perdue.
Bref pour moi la "zebritude" n'est pas encore une affaire intégrée hein je suis plutôt sans dessus dessous là du coup.

En tout cas tu n'es pas seul Wink

Justme
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 42
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Invité le Mar 16 Mar 2010 - 16:55

Mon cher petit Dref,
je ne t'ai encore pas vu à quatre pattes en combi rayée à faire clap clap par terre avec tes sabots, donc NON tu n'est pas un zèbre Razz (remarque, je te crois assez à l'ouest pour être cap de le faire sans attendre le carnaval).

En revanche, étant donné que tu n'as pas tenu informé ce forum de tes dernières évolutions "doutesques" et de tes grandissimes découvertes Il ne sait toujours pas, et il ne faudra pas t'étonner de recevoir 350000 réponses et autant d'hypothèses à ce post (désolée, les autres, ce n'est pas pour vous dire que vos hypothèses sont périmées puisque maintenant ON sait qu'il est surdoué^^, c'est juste pour le charrier un peu tongue il le mérite et il en a besoin, comme il a besoin, MAINTENANT, d'écrire tout ça ici, pour mettre en ordre sa pensée).

Voilà, tu auras compris que je te refile du taf Dref pirat (je t'embête je sais, mais c'est paskeu I love you alien geek drunken cyclops Twisted Evil flower ...)
(Aïe pas taper Arrow )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par 404 le Mar 16 Mar 2010 - 17:01

éléa a écrit:Mon cher petit Dref,
je ne t'ai encore pas vu à quatre pattes en combi rayée à faire clap clap par terre avec tes sabots, donc NON tu n'est pas un zèbre Razz (remarque, je te crois assez à l'ouest pour être cap de le faire sans attendre le carnaval).

Si je me met en combi rayée, ce sera pour me déguiser en effet dopler, pas en zèbre.


En revanche, étant donné que tu n'as pas tenu informé ce forum de tes dernières évolutions "doutesques" et de tes grandissimes découvertes Il ne sait toujours pas, et il ne faudra pas t'étonner de recevoir 350000 réponses et autant d'hypothèses à ce post (désolée, les autres, ce n'est pas pour vous dire que vos hypothèses sont périmées puisque maintenant ON sait qu'il est surdoué^^, c'est juste pour le charrier un peu tongue il le mérite et il en a besoin, comme il a besoin, MAINTENANT, d'écrire tout ça ici, pour mettre en ordre sa pensée).

... C'est qui ce "ON" ?

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Invité le Mar 16 Mar 2010 - 17:20

ON est Amour, ON est lumière, ON est le Dieu trop puissant dont l'univers est contenu dans un ballon de foot (http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5044)... donc ON c'est Ele et Moi bien sûr Razz Razz Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Super Sheldandy de l'ACS le Mar 16 Mar 2010 - 22:02

Dref a écrit:
Si je me met en combi rayée, ce sera pour me déguiser en effet dopler, pas en zèbre.

Quoi ?Tu me piques même mes déguisements ????? Mad Au-delà de cela la combinaison ne sera pas rayée de la même façon pour l'un ou pour l'autre.

Dref a écrit:... C'est qui ce "ON" ?

Qui d'autres que Eléa et Moi ? Nous résumons, comme le dit si bien Eléa, à nous seuls l'Univers. Rolling Eyes Etant moi-même Dieu et immortel je suis également la Vérité. Very Happy (Mais non, désolé pour vous je ne suis pas le Dieu du forum, la place est déjà prise, mais dans le conflit entre Dieu et Beelzé sur zebrascrossing, moi je suis sataniste !!!! Laughing Comprends qui peut ?!).


Dernière édition par Elénius (Be bop) le Mar 16 Mar 2010 - 23:31, édité 1 fois

Super Sheldandy de l'ACS
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 544
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 26
Localisation : Paris -

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je un zèbre?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum