Vous n'etes pas des zèbres.

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Invité le Mar 22 Nov 2011 - 10:14

.


Dernière édition par Brutus le Jeu 12 Jan 2012 - 13:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par 'Sengabl le Mar 22 Nov 2011 - 10:17

Sérieusement Brutus, on peut trouver de la cuisse sur ce forum ?

Nan parce que moi j'ai un mot du psy qui dit qu'il faut impérativement que je passe à autre chose que mon ex.

Donc, si, vraiment vraiment, on peut trouver aussi des mecs à gogo, là, je sur-signe !

_________________
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. - Montesquieu
The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge - Stephen Hawking - Quid malinum fat in ravinum tombat - Groupe dissident "Ailleurs"

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 10:18

Quelle lune ? C'est abstrait, là où les problèmes sont concrets. Il suffit de lire la majorité des présentations pour s'apercevoir que ça rame ferme...Du coup, et JSF n'est pas la seule à le constater, Cécile Bost aussi, et pas mal d'autres, c'est un petit peu normal qu'on en parle. Et même, ce n'est pas mettant la poussière sous le tapis, mais justement c'est en en parlant qu'on arrive à se distancier du problème, pas en le fuyant avec des blagues...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Invité le Mar 22 Nov 2011 - 10:21

.


Dernière édition par Brutus le Jeu 12 Jan 2012 - 13:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par 'Sengabl le Mar 22 Nov 2011 - 10:30

Bon donc, il faudrait créer un fil : "blagues zebrées", un fil "que c'est bon d'être zèbre" un autre "sors du troupeau" et un "avantages de sexer avec une zèbre - réservé aux plus de 18 ans" (celui là c'est juste pour moi).
[désolée Smile]

'Sengabl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 45
Localisation : ça dépend !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 10:34

Pour moi, il permet l'auto-dérision, ce que tu ne connais manifestement pas.
Tu tord le sens de ce que j'ai dis. Il y a aussi de l'humour ici. Et de l'auto-dérision si j'en ai ou pas me regarde. Mais TOUT ne se prête pas à l'autodérision. Il y a des problèmes qui ne se règlent pas avec une bourrade, même amicale. Moi je me sens concerné plutôt par ceux qui en chient que par ceux qui ont encore les moyens d'être légers. Ces derniers se débrouillent tout seuls ? Tant mieux pour eux ! Mais à travers les fils et les rencontres ce n'est pas si évident. Les gens ont envie de parler de ce qu'ils vivent éprouvent et endurent (et d'ailleurs si tu me connaissais IRL tu ne me dirais pas que j'ignore l'autodérision, j'ai des témoins.) et c'est un besoin de déverser un trop-plein qui souvent se manifeste. Ensuite, s'installer là-dedans... Mais si tu regardes objectivement les arrivées et les départs, tu verras que ça tourne. Que certains, confirmés dans certaines intuitions, finissent par éprouver le besoin de tourner la page, et c'est très sain. Mais balancer à la cantonade " Vous n'êtes pas des zèbres" c'est nier plus ou moins directement le droit à cette différence là, qui se définit par tout un tas de caractéristiques venant de JSF ET D'AILLEURS !
Si tu n'as pas un sentiment d'exil, mes félicitations, mais beaucoup l'ont. Dans leurs familles, travail, psychisme, affectivité, enfants, etc, certain(e)s ont besoin d'un havre, qui du reste ne se contente pas d'offrir un nid, mais aussi des pistes, des liens, des portes. Ça va bien cinq minutes, suivez mon regard, de cracher dans la soupe quand on a été reçu et accompagné, soutenu et encouragé, mais vraiment ce n'est pas élégant.
Tu dis que tu t'exprimes mal... Je peux le comprendre, mais quand on ouvre un fil qui remet en question le forum dans son ensemble, si on a du mal à s'exprimer, faire des petits brouillons, ce serait pas du luxe. Et d'ailleurs, où y a t-il le plus de démagogie, dans mon style parfois carré, ou dans l'autodérision ?

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 11:00

Excusez le double post.
Ne croyez pas que je sois fâché. Juste je regrette un peu le manque de nuance. Ce n'est pas un mal d'appartenir à un milieu, pourvu qu'il ne se construise pas sur l'exclusion des autres. Et ici, rien de tout cela: on s'efforce d'être soi-même (et qui peut prétendre l'être vraiment à quelque moment que ce soit ?)
et c'est plus ou moins crédible drôle ou sincère, mais bon, on n'est jamais que sur le net dans un lieu ouvert, avec les défauts afférents.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par ♥ Kiss Jong-il ♥ le Mar 22 Nov 2011 - 11:17




Brutus a écrit:

Bon, tentative pathétique de reformulation. Je sens une attaque de Ferrari pointer son nez..



mdr non social

J'avoue : en lisant la "Reformulation", je cherchais la faille dans laquelle je choisirai de lancer ma Ferrari à vive allure...

comme dans un jeu de QI !


Que veux-tu : je ne ressens pas la tendance "globalement lamentée" de ce forum.

Mon cerveau sélectif semble opérer une sorte de tri involontaire qui me fait ignorer la partie "assistanat des zèbres en souffrance".

Je reconnais que l'association "psychologie, dépressions, suicides" dans la recherche de nouveaux titres pour les rubriques m'avait interloqué.

Mais tout le monde ne peut pas forcément vouloir intituler les rubriques "psychologie, sexomnie, pringles"


Oui, c'est ça : vos constats me paraissent "inexacts".


Peut-être aussi parce que les rencontres yairèle se déroulent dans une ambiance amusante, et tout.


Vous vous insurgez contre une dérive fantasmée, contre une projection, non ?

Je propose que Passeur effectue un audit du forum, pour quantifier le nombre de posts à tendance négative et Fata-liste, et le nombre de posts Danie-la-malice.

Une analyse sémantique objective, je suis sûr, serait plus pertinente que l'expression de vos névroses anti-complaintes.



BIM





♥ Kiss Jong-il ♥
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 943
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Danie le Mar 22 Nov 2011 - 11:24

@Ferra-rit: sans animosité aucune, c'est quoi au juste un post Danie-la-malice? Un pavé introspectif ou le contraire? Genre mon très brillant trait d'humour d'hier soir, dont je me gargarise encore (!) Le "la malice" m'embrouille un peu.

Il va falloir que je participe à ce fil.

Danie
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 249
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 31
Localisation : Courbevoie/Paris/Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par ♥ Kiss Jong-il ♥ le Mar 22 Nov 2011 - 11:26





"Pardonnez-moi mon Père parce que j'ai séché"





♥ Kiss Jong-il ♥
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 943
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Invité le Mar 22 Nov 2011 - 11:32

qd j'ai lut le sujet de départ (la feignasse que je suis n'a pas lut toute les interventions), j'ai sourit,... je suis d'accord et outré Wink de son manque de subtilité, des défauts d'analyse, des généralités et raccourcit dont il fait montre...

"vous n'êtes pas zèbre!!!", je suis plutôt d'accord avec cette affirmation.
Au fond, c'est ce qu'on est. Des gens faisant partie d'un extreme, et
qui avons une proximité intellectuelle. Et c'est très agréable, de
parler de tout et de rien, et de rencontrer, des gens qui font partie du
meme extreme. Ca permet de faire un "tri" de manière ultra rapide.
Internet est génial pour ça.
Plutôt réducteur, se sont les induits (joies et pb) de la dextérité intellectuelle qui nous rapprochent.

Nul besoin, pour moi, de faire un listing de pseudo caractéristiques
mieulleux-ultrasensible gnagna pour barnumiser les esprits, troupautiser
la minorité, et se sentir "validé".
Cette validation est alors "fausse", "déshumanisante", "troupautisante".
Là, je trouve le commentaire, légèrement insultant... "mielleux-ultrasensible gnagna"= Hypersensible?... Je pense plus qu'il est dut a un manque de compréhension: être hypersensible, n'est surement pas être "culcul", c'est de vivre avec une rare intensité toutes ses émotions, incluant la colère, la fustrations etc...
Après, certainement, certain se réfugierons dans le groupe, un temps surement, mais, de mon coté, je crois à l'esprit critique de tout un chacun... aussi, grand bien fasse a ceux qui on besoin du groupe pour se ressourcer.
Réveur comme je suis, je vois la découverte, voir, la maitrise (pour bien la vivre) de la douance un peu comme une évolution des budō: ceinture blanche, jeaune, orange, verte, bleue marron, noir et large blanche.
Tout change, aussi, le doué, comme tout le monde, évolue, si la ceinture blanche est le mal vivre et la jeaune le zèbre d'un troupeau, il n'en reste pas moins que l'approfondissement du sujet, permettra de passer au niveau supérieur
c'est donc une manque de confiance en l'absurdoué lambda que d''ecrire ceci:
Et j'estime que c'est un piège pour le surdoué lambda, en difficulté
dans sa vie, en pleine crise existentielle, qui arrive sur ce site.
Le
piège de tout analyser sur ce prisme, de se "batir" sur des fondations
bizarre, de se "réfugier dans se troupeau" jusqu'a biaiser sa propre
personnalité.

Toute tentative de troupautisation des minorités aboutit a un changement de personnalité des brebis.
Effectivement, il pourra se fourvoyer, mais, c'est aussi par l'erreur que l'on apprend, que l'on evolue.
Tout comme tu te fourvoies en prenant l'archétype doué pour un stéréotype .

Je crois d'ailleurs que c'est ce défaut d'analyse qui a fait naitre ton sujet: tu t'insurges contre un stéréotype qui au final n'est que temporaire pour le nouvel arrivant, car force est de constater les différences et solitudes qui nous séparent et différencient.

Simplement, je ne crois pas aux vertus des solutions facile, et je déteste les troupeaux, les "listes de caractéristiques".(...)
il y a "une atmosphère globale" sur ce site, un "ton", qui est "dicté"
par JSF. on est "supposé" etre sensible, bienveillant a outrance, ultra
gentil, etc, etc...
La ligne politique de zc, est, de toute manière,
de nous "rassembler", d'analyser la zébritude, et de favoriser une
troupautisation.
Pour faire simple, le fond de ma pensée, c'est "fuck JSF", qui finalement, n'est qu'une défonceuse de porte ouverte, pas Z pour un clou et qui n'a que seul vertu d'avoir mit la douance sur le devant de la scène médiatique.
Aussi, pour passé la ceinture jaune de la douance, c'est surement un bon moyen, après, bof...
Mais, j'ai foi en l'esprit critique et en la dextérité intellectuelle des gens qui trainent dans le coin, et si pour s'épannouir certain on besoin, un temps, de se fondre dans un groupe, je n'y vois rien a redire. Si encore, d'autre se fourvoient, un temps encore, sur la nature de leur douance, la résolution de cette erreur les propulsera vers la ceinture orange, verte...
On pourrait regretter cette état de fait, mais on peu alors se demander on en seraient ils sans cette érreur de jugement. Ou alors, prendre l'identification au listing et a ses causes, comme une propédeutique à l'évolution futur.

La ligne politique de zc, est, de toute manière, de nous "rassembler",
d'analyser la zébritude, et de favoriser une troupautisation.
une question que soulève ce sujet est: "quelle est la vocation de ZC?"
d'instinct, je répondrais: "les rencontres" , bah, ouais, c'est marqué^^,
Si on va un peu plus loin pourtant, il me semble que la finalité de ZC est de "bien vivre la douance"
Aussi, ZC ne peut être qu'un passage et n'a pas vocation a réunir tout les doué de France et de Navarre.

En plus, il faut bien le dire, JSF parle quand meme beaucoup des
difficultés d'etre zébré. Oh, je veux bien qu'elles existent, mais y'a
un double risque : la complaisance, ca c'est un risque évident.
Mais
surtout, pour un surdoué qui arriverait en mal etre, ca le validerait,
l'expliquerait par des causes innées, et l'empecherait peut etre de
résoudre rationnelement ses pbs individuels concrets.
Là encore c'est un manque flagrant de confiance dans les absurdoués...
Certes, ça peu arrivé.. et alors? rien n'est constant, et tout change, la résolution de problème "essais-erreur" n'as rien de honteux, c'est même un fondamental de l'évolution... c'est même de l'expérience engrangé...


Dans mon idéal, ZC ne serait pas un indispensable a un absurdoué se connaissant, mais pourrait guider ceux en souffrance.
Et là survient le problème de la ligne politique de ZC.
Aussi, je suis parfois outré de ce que je lit, parfois malheureux de voir de sage propos dévoyé, et dépité par les prosélytisme plus ou moins volontaire qui règne ici, mais toutes ses frustrations ne viennent que du fait qu'on est tous différent, dans la douance dans la maitrise, gestion de celle ci. Qu'on sort tous d'univers familliaux, proffessionnel et sociaux différent.
Bref qu'on est des humains comme les autres, qu'on n'a pas ni le monopole de la névrose ni celui de la souffrance ou de la gentillesse, juste des prédispositions a se faire des nœuds dans le cerveaux

Gentillesse, sensibilité, bienveillance, besoin d'amour...
Bien que se ne soit pas ce que je mettrait en avant, mais il me semblent que oui, ca fait parti de mes caractéristiques.
Tout comme toi Aeiourst, malgré son ton légèrement provocateur, ton message s'inquiète d'autrui: peur qu'ils ne se fourvoient, qu'ils souffrent inutillement.

Amicalement,
Tramber

(@llez, je ne relit pas mon intervention, ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par lafeelicite le Mar 22 Nov 2011 - 11:47

J'ai lu, j'ai cherché pourquoi ce post m'avait énervé, attristé... et je lis l'intervention de Tramber, qui dit tout ce que je n'ai pas eu l'audace de formuler.

J'ajouterais, avec peut-être un brun de provoc, une question:
Pourquoi "les meilleurs" s'en vont-ils?

Peut-être parce que ça ne les intéresse pas d'aider d'autres "petits nouveaux" qui arriveraient ici cherchant un ceinture blanche, pour reprendre le parallèle de Tramber, à aller au-delà de la troupeautisation... vers d'autres ceintures.
Peut-être que ça ne les intéresse pas de creuser sur eux-mêmes, ou que le chemin étant fait, ils ont d'autres choses à faire de leur vie que de venir ici...

Selon moi, un forum, c'est aussi ce qu'on en fait. On crée des sujets sur lesquels on a envie d'échanger, on envoie un mp à qqn qu'on a envie de mieux connaître, on participe à une rencontre qui nous tente...

Peut-être aussi, que je ne ressens pas cet esprit général de complaisance dans une différence qui nous rendrait tous inapte au bonheur.
Ni un entraînement dans cette mono-pensée.


lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Invité le Mar 22 Nov 2011 - 11:50

.


Dernière édition par Brutus le Jeu 12 Jan 2012 - 13:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par lafeelicite le Mar 22 Nov 2011 - 11:53

tu devrais sortir de ta neutralité et voter pour moi...

Pas de jaloux, toi aussi tu m'énerves Razz

En fait j'édit, parce que tu m'as fait dire ce que je n'ai pas dit. C'est le post qui m'a énervé, pas Adrien.


Dernière édition par lafeelicite le Mar 22 Nov 2011 - 11:54, édité 1 fois

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par ♥ Kiss Jong-il ♥ le Mar 22 Nov 2011 - 11:53





"Des femmes à gogo"

VS

"Un brun de provoc"





♥ Kiss Jong-il ♥
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 943
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Bonkers le Mar 22 Nov 2011 - 12:31

C'est vrai ça, ils sont où les zèbres qui s'en sont sortis ?
Peut-être qu'ils sont devenus comme les gagnants de la Loterie dans The Island ?

Bonkers
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 244
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par volcan auvergnat le Mar 22 Nov 2011 - 13:24

Bon bah ok, ca sert a rien de disserter des années. je comprends les arguments que vous me donnez.

Ce forum est la pour mieux vivre sa douance, trouver des informations quand on vient de la découvrir, aider les gens en difficulté temporaire avec ça.

Vous avez raison, ca répond surement a un besoin.

Après, inutile de nier que cet angle change complètement la donne sur le casting et le ton général. La preuve, encore une fois, c'est qu'alors qu'il s'agit des meme potentiels gens a la base, l'ambiance mensa et l'ambiance zc a l'air très différente, et je ne dis pas que c'est zc qui doit rougir, au contraire, la n'est pas le problème.

Je regrette juste cet angle, qui me semble pas nécessaire.
Je pense juste, au dela du ton "provoc" du premier post, qu'un forum moins "pédagogue-prairie accueillante-analyse de la zébritude", qui attaque le problème d'un autre angle "un surdoué a, pas forcément besoin, mais envie de parler et rencontrer a d'autres surdoués" , permettrait tout autant aux gens en BESOIN de s'épanouir, et de trouver une communauté a l'esprit positif, et que ce serait cool.
La, je répète, on se prive , je pense, voire je sais, de toute une grosse catégorie des surdoués qui aideraient les gens en besoin que par leur existence, leur présence, leur "légereté".

Mais bon, vous avez raison, ce forum répond certainement a un besoin ciblé, et c'est important.

Dommage, alors, qu'au final, le profil-type soit également ciblé, au détriment, je pense, de tous.
Parce que l'argument "de toute manière les gens qui ont avancé, qui sont plus dans le délire zébritude, ils viennent pas sur un forum", me semble prendre le problème a l'envers.

Ils viennent pas sur le forum, parce qu'il a cet angle d'attaque, cette "cible", les "doués en difficulté".
Mais je pense, que sans que ce soit un besoin, ils auraient aussi envie, de temps en temps, de discuter sur internet avec des gens "intelligents". Et c'est dommage de se priver d'eux, je trouve. Dommage pour eux, et meme dommage pour les gens perdus dans leur douance.



Merci pour vos avis.


Dernière édition par ♥Aeiourst♥ le Mar 22 Nov 2011 - 13:37, édité 1 fois

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Danie le Mar 22 Nov 2011 - 13:33

edit: désolée d'en ajouter un couche mais j'ai lu ton dernier post à la seconde même où l'envoi du mien a planté.

Salut Aeiourst,

J’ai bien noté que tu appréciais le forum à certains égards mais ce sont ces autres points qui m’interpellent.

«Nul besoin, pour moi, de faire un listing de pseudo caractéristiques mieulleux-ultrasensible gnagna pour barnumiser les esprits, troupautiser la minorité, et se sentir "validé".
Cette validation est alors "fausse", "déshumanisante", "troupautisante".

Et j'estime que c'est un piège pour le surdoué lambda, en difficulté dans sa vie, en pleine crise existentielle, qui arrive sur ce site.
Le piège de tout analyser sur ce prisme, de se "batir" sur des fondations bizarre, de se "réfugier dans se troupeau" jusqu'a biaiser sa propre personnalité.»


Je ne doute pas de la noblesse de tes intentions et tu pointes un écueil réel mais tu pars d’un caillou pour en faire une montagne.

Mon sentiment, c’est que tu pèches pas excès de bienveillance. Tu présumes incroyablement de notre faiblesse de caractère. Tu nous dépeins (ou en tout cas une partie d’entre nous) comme des êtres hautement malléables et aux fondations branlantes sinon inexistantes. Tu n’es pas loin de rejoindre la caricature JSFienne que tu dis fustiger (aimant à PN, besoin impérieux de plaire, sentiment d’exclusion, souffrance de la non conformité à la norme...)

Dans ta peinture du zèbre en mal de reconnaissance QUID de ceux qui se savaient surdoués, et qui ont intégré leur mode de fonctionnement par l’expérience individuelle bien avant la lecture de JSF et de ses pseudo-caractéristiques (et en dehors de toute lecture d’ailleurs)?

Je me contrefous autant que toi des thèses fumeuses du genre «dis moi de quel côté du lit tu pissais quand t’étais gosse et je t’expliquerai pourquoi tu as le don de toujours tomber sous la coupe de femmes castratrices».

J’ai été diagnostiquée Z il y a dix ans. J’ai lu le bouquin de JSF il y a deux mois. Et si «listing de caractéristiques» il y a, alors il m’a totalement échappé. Non pas qu’elle n’en fasse pas, elle dégage des constantes, mais je les ai même pas retenues. C’est dire si ça m’importait à la lecture. Je serais d’ailleurs bien incapable de les énoncer à quelqu’un, même sommairement.


Par contre j’ai des convictions en ce qui ME concerne. Notamment celle d’une relation entre mon mode de pensée et de fonctionnement et la douance.

Je sais qu’elle explique ma capacité à assimiler une consigne ou une quantité d’informations importante en un minimum, non pas de temps mais de «travail», mon souci d’exhaustivité, ma tendance à faire légèrement primer les rapports humains sur les satisfactions d’ordre intellectuel, ma non-conformité au cadre scolaire...

Mais en aucun cas je ne pars du principe que c’est le cas des autres zèbres.


Je n’ai pas lu ce bouquin comme une bible ou par esprit de comparaison entre un archétype et ce que je suis.

Je l’ai lu justement dans la démarche inverse de celle que tu décris.

Avant d’arriver sur ZC, j’étais le seul zèbre que je connaisse. Mes plus proches amis ne sont pas zèbres. A ce titre, c’est davantage les zèbres que les non-zèbres qui m’étaient étrangers. C’est pour ça que mon post de présentation est intitulé «Zébrette ch. troupeau». Pour moi le mot troupeau n’a ici rien de péjoratif. Contrairement à l’usage que tu en fais. C’était par pur esprit de curiosité, par envie de les rencontrer. Via la lecture ou de visu. La comparaison des parcours a duré les 5 premières minutes. Et être curieuse du parcours ou des aptitudes dites «exceptionnelles» de quelqu’un ne veut pas dire les convoiter et vouloir les faire siennes.

Et puis passé la phase ascendante, euphorisante, il y a la phase lucide. De toute façon elle intervient sans même qu’on la recherche, c’est comme tu dis, dans l’ordre naturel des choses. Après avoir appréhendé les gens par affinités, on le fait par différences. Il y a probablement ici des gens avec qui la douance va m’apparaître comme un facteur «insuffisant» à tisser quoi que ce soit. Et ça n’a rien de traumatisant!

Il y a "une atmosphère globale" sur ce site, un "ton", qui est "dicté" par JSF. on est "supposé" etre sensible, bienveillant a outrance, ultra gentil, etc, etc...

Idem pour le «ton JSF» qui me passe à dix mille au-dessus de la tête.

Quant à ça (x2 quand même):

Je pense que nous passons a coté de très nombreux surdoués, qui n'aiment pas le "ton" en débarquant.

(...)

Je pense que là encore on se prive de pas mal de surdoués.


Que fais-tu là si ce n’est espérer rassembler à toi les brebis égarées. Tu combats le troupeau par un autre troupeau.

Un surdoué solide et non influençable est par définition quelqu’un qui n’a pas besoin qu’on fasse cas de lui, et qui serait venu quand même!

Enfin, je me mets à la place de tous les zciens qui t’ont lu qui vont mal, qui sont aux prises avec de lourdes difficultés personnelles ou professionnelles et qui n’avaient en aucun cas besoin d’être culpabilisés dans leur besoin de réconfort. Je crains qu’il n’en aient désormais que plus de mal à poster et je trouve ça triste.

Je passe aussi sur l’amalgame dépressif = inapte à prendre position et à cultiver une identité propre.

Je n’ai rien contre toi et je cherche pas à te blesser mais je la portée de tes propos pourrait te dépasser.


Dernière édition par Danie le Mar 22 Nov 2011 - 13:46, édité 1 fois

Danie
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 249
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 31
Localisation : Courbevoie/Paris/Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par volcan auvergnat le Mar 22 Nov 2011 - 13:45

Faudrait peut etre pas m'accuser de tout et nimporte quoi non plus. Je ne blame pas les gens qui arrivent ici avec leurs difficultés, tout simplement parce que j'en faisais partie.
Je dis juste que j'estime que l'angle choisi par le site "parler de la zébritude" "accueillir comme on accueille un enfant sans repères chaque nouvel arrivant" "parler des pbs liés a la zébritude", me semble contre productif.

Je pense que les gens qui ont passé la phase "euphorique" partent vite. Que beaucoup lisent et ne s'inscrivent pas, décu par le coté prise de tete.

Et je pense que, pour les plus "momentanément faibles", c'est pas génial non plus.

C'est tout ce que je disais quoi.

Mais écoutez, je me trompe peut etre. Je veux bien me remettre en cause, mais si j'ai BLESSé des gens, c'est a mon avis qu'ils m'ont mal lu.

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Invité le Mar 22 Nov 2011 - 13:47

.


Dernière édition par Brutus le Jeu 12 Jan 2012 - 13:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Danie le Mar 22 Nov 2011 - 13:49

Je salue ton ouverture à la remise en cause j'ai lu tout le fil et je l'ai constaté I love you

J'ai d'ailleurs eu le tort de poster à un moment où le climat s'est apaisé mais j'ai passé tant de temps à l'écrire que je n'en ai pas vu les derniers posts.

Sur ce je Arrow

Danie
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 249
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 31
Localisation : Courbevoie/Paris/Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 13:58

pseudo caractéristiques mieulleux-ultrasensible gnagna pour barnumiser les esprits,
Pas forcément "pseudo" pour tout le monde. J'ai lu JSF bien après mon inscription ici, et le fait est que ça m'a fait un effet miroir. Tu aurait du créer ton fil plutôt sur le mode interrogatif, après avoir digéré ton agacement que je peux comprendre. Je ne t'en veux pas perso de tes interrogations, ne me sentant pas concerné, par contre c'est vraiment une discipline à acquérir qui évite les malentendus et les conflits que de bien choisir ses mots et de bien peser la manière dont on les pose. Ainsi le débat est apaisé et les éventuels "déviances" se font jour hors de toute ambiance de parano provoquée par le fait qu'on peut se sentir jugé. Enfin je verrais les choses plutôt comme ça. Les caractéristiques qui semblent te déranger sont apportées par quasiment tous les auteurs s'intéressant aux surdoués. Il y a des faisceaux convergents. Il n'est pas étonnant dès lors que les surdoués se comportent d'une manière relativement conforme à ce que ces auteurs en disent. Que certains surjouent, comment l'éviter, mais on ne détruit pas le tout il me semble, à cause de la partie.
Tout le monde ici est un surdoué (?) qui est très heureux par moment. On n'est pas dans les misérables que je sache. Et de même, les surdoués heureux de leur coté ont sûrement des coups de mou de temps à autre. Changer de catégorie, ce n'est pas de sitôt éviter les catégorisations.
Tu n'as pas été si blessant que ça, mais peut-être juste un peu trop expéditif. Ce n'est pas grave ! Bienvenue ! Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par volcan auvergnat le Mar 22 Nov 2011 - 14:06

Non mais je ne dis pas que les gens surjouent.
J'ai jamais dis ca.

C'est pas mon "regret".

En fait, fata, excuse moi, mais a chaque fois tu sélectionnes une phrase, ou "tu te sens accusé ou tu estimes que d'autres le pourraient", et tu me fais une longue réponse dessus.
Ok, peut etre j'ai été inutilement provoquant, et tout, mais résultat, ca fait 5 pages, et tu ne m'as toujours pas répondu véritablement.

Tu ne m'as pas donné ton avis sur "l'interet" de prendre cet angle d'attaque , "disséquer la zébritude", et sur les conséquences que ca avait sur la population de ce site.

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par volcan auvergnat le Mar 22 Nov 2011 - 14:42

Bon, allez, reforumulons sans aucune provoc, juste, pour lancer un "débat".

Ne pensez vous pas qu'il soit dommage d'axer un "forum surdoué" sur "l'analyse des problèmes liés a la zébritude", et que le but avoué du forum soit d'aider les zèbres en difficulté ?

Ne pensez vous pas qu'un forum a l'angle d'attaque plus neutre, et donc positif, "espace convivial de blabla entre surdoué", ou l'idée "de base" serait de dire qu'il n'y a pas de potion magique, mais que ca fait du bien de parler a des gens proches intellectuellement, remplirait mieux ce role, finalement, en "dédramatisant" ?

Ne pensez vous pas, aussi, qu'un tel angle serait alors moins limité, permettrait de "conserver" ceux qui ont "avancé", et surtout d'attirer les surdoués curieux pas particulièrement en besoin, mais qui ont juste envie d'un forum sympa entre surdoués ??

volcan auvergnat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 256
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 40
Localisation : Au centre de notre beau pays.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 14:43

Tu ne m'as pas donné ton avis sur "l'intérêt" de prendre cet angle d'attaque , "disséquer la zébritude", et sur les conséquences que ça avait sur la population de ce site.

L'angle d'attaque n'est pas "pris", il s'impose de lui-même. Regarde le nombre de gens, dont moi, qui avouent qu'au moment de la découverte, ils avaient pleuré à chaudes larmes. Je ne l'invente pas. Je pense que tout se trouve dans les fils de présentation. Disséquer la zébritude n'est rien d'autre qu'un moyen de se connaitre soi-même. Si j'étais autiste, je suppose que je chercherais à disséquer l'autisme.
Et pour finir, qu'est-ce qu'elle fait de si mal la population de ce site ? Elle s'ouvre, elle reconnait des traumas dus à une certaine manière d'être, il y a donc tellement d'endroits où c'est possible pour que déjà on en soit blasé ? Moi je jubile quand je lis et perçois ce qu'à pu écrire un Lanza, aujourd'hui parti, parce que la lucidité sur soi aussi est une expression de l'intelligence. Je jubile aussi quand lisant au fil des pages je tombe sur une remarque - peut-être auto-centrée, et alors ? qui met des mots sur un ressenti que je n'avais pas su nommer. Certains ont la sensation d'un avant et d'un après, c'est si étonnant qu'ils veuillent comprendre les données de cet après ? Qu'ils posent ici des questions qu'ils ne peuvent par forcément poser ailleurs ? Je sais qu'il y a des clubs de surdoués où l'on s'amuse bien entre soi, où on se permet d'être futile. Ça regarde ces personnes, je ne leur reproche rien, mais simplement moi j'aime bien COMPRENDRE. C'est quand on s'amuse que je m'ennuie. Les gens confient aussi des doutes, c'est précieux ! Parfois pour leurs proches. Et bon an mal an c'est rarement que je vois des gens se contenter de psychoter. Il y a du fond. C'est ça qui m'intéresse. Et je ne suis pas le seul. Tout forum a un caractère particulier. Personne qui est ici n'est empêché en même temps, de faire autre chose ailleurs ! Je suppose que si j'étais arrivé sur un forum où l'on se serait contenté de badiner , je ne serais pas resté en me disant que décidément les surdoués sont comme les autres !
C'est MON point de vue. Je ne dis pas qu'il n'y en a pas d'autres, mais c'est le mien et au cours de mes discussions, je vois bien qu'il est partagé. Moi ça me plait de savoir à cause de quoi j'ai été contraint à la marginalité toute ma vie, pourquoi j'ai toujours été "autre" au milieu de tout le monde, et de voir que c'est une espérience ici largement partagée, ça me réconforte.
Il y a des fils de débats qui n'ont rien à voir, du moins directement avec le surdon. Pourquoi ne pas intervenir sur ceux-ci ? Si on fait une moyenne, le nombre de surdoués pour lesquels ça se passe bien est bien moindre que pour l'inverse. Voilà ce qui est "le parti-pris": La réalité des expériences de chacun.
Et puis parler entre gens intelligents (et d'ailleurs surdoué n'est pas exactement seulement "intelligent" c'est une forme spécifique d'intelligence) je veux bien, mais parler de quoi ? Il y a en IRL qu'on peut le faire, passer du bon temps ensemble, ce n'est pas rien !


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 22 Nov 2011 - 14:46, édité 1 fois

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous n'etes pas des zèbres.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum