Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 12:05

Bonjour,

En lisant un autre fil, je suis tombé sur le mot anglais hug. To hug peut se traduire approximativement par :
- embrasser
- étreindre
- serrer dans ses bras

Je pense que le sens premier d'embrasser correspond exactement à to hug. A savoir : serrer, étreindre avec les deux bras.
Mais comme le sens d'embrasser a complètement glissé vers donner un baiser dans le langage courant, cette traduction n'est pas utilisable car elle prêterait trop à confusion Exclamation Il est d'ailleurs intéressant de constater que le sens de baiser a glissé de la même manière vers to fuck (avoir un rapport sexuel). Alors qu'il ne s'agissait au départ que de bécots. Etrange, non ? scratch

Etreindre, quant à lui, me paraît beaucoup trop sensuel pour correspondre à to hug donc il ne reste plus que serrer dans ses bras... Qui n'est pas un mot.

Comment fait-on alors ? On utilise le mot anglais ? On se heugue ? Embarassed
Dans toutes les autres langues que je connais, il y a un équivalent exact au mot hug. Qu'en est-il des autres langues latines ? (Je ne connais ni l'espagnol ni l'italien). Quelqu'un ici pourra sûrement nous éclairer !
Et je connais d'autres exemples de mots qui n'existent pas en français...

Comment expliquez-vous ces manques de précision ?
Il est vrai qu'on se serre moins dans les bras en France que dans les pays Anglo-Saxons...

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Fata Morgana le Mar 15 Nov 2011 - 12:30

"Étreindre" correspond exactement. C'est seulement l'usage qui s'en est étiolé. Je n'arrête pas de le dire; REMPLACER des mots par des nouveaux ne sert de rien, il en faut seulement qui précisent, continuent les précédents.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 13:53

Voici les définitions d'étreindre que propose le CNRS : http://www.cnrtl.fr/definition/étreindre
Il me semble qu'il y a une notion de force (serrer fortement, enlacer fortement...) qu'il n'y a pas dans to hug.

Toutefois, admettons qu'étreindre corresponde exactement. Pourquoi son usage s'est-il étiolé alors ?

J'émets l'hypothèse que la plupart des gens ne connaissent pas précisément le sens des mots qu'il emploient. Par conséquent, on se retrouve avec des mots qui à l'usage prennent plusieurs sens différents. Un beau merdier entre nous soit dit Wink

Quand tu dis REMPLACER d'anciens mots par de nouveaux, tu as un autre exemple ?

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par bepo le Mar 15 Nov 2011 - 13:57

Tiens! Il parait qu'il n'y aurait qu'une seule origine géographique à l'Homme. Pourquoi y'a plusieurs langues ? scratch


bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 14:14

@qwerty : en admettant qu'il y ait une seule origine géographique à l'Homme, il s'est néanmoins dispersé sur la planète. S'il y avait une seule langue à l'origine (rien n'est moins sûr), elle a eu le temps d'évoluer différemment selon les régions afin de créer plusieurs langues.

Prenons un exemple plus récent : les langues germaniques (anglais, allemand, néerlandais, suédois, norvégien, ...). Selon les linguistes, elles ont toutes évolué à partir d'un même ancêtre commun : le proto-germanique !

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par bepo le Mar 15 Nov 2011 - 15:18

oui oui je sais !

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Fata Morgana le Mar 15 Nov 2011 - 15:29

Les anglicismes...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 15:40

Concernant les anglicismes, je suis d'accord. Mais je n'arrive pas à utiliser fin de semaine et courriel...

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Fata Morgana le Mar 15 Nov 2011 - 15:52

Et ce qui est issu du verlan, rap, etc...

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par dardar le Mar 15 Nov 2011 - 15:54

il me semble qu'embrasser convient de lui-même... il suffit juste de savoir ce que "embrasser" veut dire, comme tout les autres mots que l'on utilise.
C'est comme si on s’arrêtait de dire "gerber quelque chose" parce que gerber est maintenant employé dans un autre sens...

Mais le problème de l'incompréhension de l'autre est bien là, en effet...

dardar
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 240
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 26
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t3384-vincent-alias-dardar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Fata Morgana le Mar 15 Nov 2011 - 16:07

Tu veux dire "berger ?" Very Happy

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 16:18

@ Fata : alors comment dis-tu un beat de rap en bon français ? Wink

Et quid de l'argot ? Et aurait-on du traduire les mots rock, blues, country, tango, bossa nova... ?

Sinon pour étoffer ce fil, voici un autre exemple. En finnois, kirvelee veut dire ça pique au sens de "j'ai du savon dans les yeux" ou "quelqu'un a versé du jus de citron sur ma blessure". Pistää signifie ça pique au sens de "on m'a piqué les fesses avec une fourchette" ou "j'ai une douloureuse piqûre de guêpe". En français on n'utilise qu'un seul verbe pour décrire deux sensations de douleur différentes ayant des causes différentes.

Il doit aussi y avoir des exemples de mots français n'ayant pas de traduction exacte dans d'autres langues...

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Fata Morgana le Mar 15 Nov 2011 - 16:42

Oui, mistenflute, ou pimpesouée. Wink

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mar 15 Nov 2011 - 17:26

Pimpesouée, tiens tiens... Intéressant.
Je l'utiliserai dorénavant. Très utile à Paris Very Happy

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Thaïti Bob le Mar 21 Aoû 2012 - 19:26

salut ! Je viens de tomber sur ce fil d'une façon marrante :
Je cherchais la traduction et signification de ton pseudo Rus In Urbe sur google, et une proposition me ramène sur le forum ! ^^

donc "le pays dans la ville" ?? c'est tout ce que j'ai trouvé, apparemment c'est utilisé qu'en anglais car les résultats n’appartenaient qu'à des dico anglais->fr. une origine particulière ? un sens ?


Sinon, le mot que vous cherchiez, ce serait pas CÂLIN ?
câliner, faire un câlin me semble convenir parfaitement.

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Mowa le Mer 22 Aoû 2012 - 0:13

Un câlin implique une plus grande proximité / intensité émotionnelle qu'un "hug"

Le mot français équivalent est: "accolade", se donner l'accolade


_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 7:06

Enlacer ne suffirait pas ?

En finnois, kirvelee veut dire ça pique au sens de "j'ai du savon dans les yeux" ou "quelqu'un a versé du jus de citron sur ma blessure". Pistää signifie ça pique au sens de "on m'a piqué les fesses avec une fourchette" ou "j'ai une douloureuse piqûre de guêpe". En français on n'utilise qu'un seul verbe pour décrire deux sensations de douleur différentes ayant des causes différentes.

Mais est-ce que le finnois distingue chatouiller et gratouiller, par exemple ?
Parce que attention, ne confondons pas : ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?
Et que dit le finnois du rôle de la tête de veau vinaigrette ? elephant

Sinon, puisqu'il était question d'argot, ça me rappelle un truc; en bon français, il n'existe pas vraiment de mot pour désigner ce qu'on ressent quand on touche, dans un pré, une clôture électrique, ou que quelqu'un fait crisser une craie, ce genre de chose. Il faut aller chercher le saintongeais pour trouver le verbe zir ("o m'fait zir", [si on touche ce fil] on va zir"), etc. (Par parenthèse ce zir n'a rien à voir avec le sens qu'il a pris au Québec, bien que l'origine soit sans doute la même). C'est pénible de devoir expliquer aux gens pourquoi le grincement d'un truc me fait zir ! ça dit pourtant bien ce que ça veut dire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 7:48

C'est intéressant !

Dans le domaine de la santé y'a un peu cela avec .

To cure et To care

Alors que en Français on a que le verbe soigner.

En gros to cure c'est faire un soin très spécifique exemple un pansement

Et to care c'est prendre soin de la personne.


Du coup en France il y a un peu plus d' ambiguité chez les praticiens de santé , certains vont dire je fais des soins et basta , je ne prends pas soin de ...


En Angleterre grâce a la nuance qui est directement présente ds la langue le choix est déjà fait car le nom est "care givers" pour les praticiens de santé.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 8:27

On trouvera facilement des exemples inverses. Pour désigner les oiseaux les Anglais ont un mélange de termes génériques (comme Sandpiper pour des bécasseaux et des chevaliers) et de noms spécifiques à une espèce tout à fait imprécis et bordélique par rapport à la réalité de la classification scientifique, alors que le français dispose de mots qui lui permettent d'assez bien coller à celle-ci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Rus In Urbe le Mer 22 Aoû 2012 - 10:45

Thaïti Bob a écrit:donc "le pays dans la ville" ?? c'est tout ce que j'ai trouvé, apparemment c'est utilisé qu'en anglais car les résultats n’appartenaient qu'à des dico anglais->fr. une origine particulière ? un sens ?
Salut Robert Underdunk Terwilliger Smile

C'est rassurant de voir qu'on ne trouve pas encore tout sur le Web...
Mais si j'explique le sens de mon pseudo ici, on le trouvera à cause de Google !

Donc je dirai juste que Rus In Urbe est un concept utilisé par James Darwen dans son livre Le Chic anglais (plus d'infos en MP si tu veux Wink).

zébrée? a écrit:Un câlin implique une plus grande proximité / intensité émotionnelle qu'un "hug"

Le mot français équivalent est: "accolade", se donner l'accolade

Oui, merci zébrée? to hug signifie souvent donner l'accolade (excellent équivalent).
Mais il me semble qu'on peut aussi faire un hug affectueux ou un hug de réconfort.
Je n'arrive pas à pousser ma réflexion plus loin pour l'instant...

Rus In Urbe
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 36
Localisation : 70ème quartier administratif de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Mowa le Mer 22 Aoû 2012 - 14:39

Tu as raison, le terme anglais laisse planer une certaine ambiguïté quant au degré d'implication émotionnelle. Le français, lui, réclame plus de précision. Il faudra donc dans certains cas préférer enlacer, prendre ou serrer dans ses bras, câliner... A condition d'être sûr de ce que l'on avance

Long hug Ange

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 8:17

On a donc constaté que en fonction des "faits vécu" certaines langues on plus ou moins de précision pour l'exprimer .

Et que cela peut aller dans un sens ou dans l'autre. Il n'y a pas une langue qui est "tout le temps plus précise".


La question que je me pose est "cela a t-il une influence sur mon rapport au monde "


Très spontanément j'ai envie de répondre oui.

Toute choses étant égal par ailleurs "je" aurais été "autres" si "il" avais parlé Anglais.

A quoi ça tiens ce a quoi on s'accroche , sa "personnalité " ... rigolo quand même

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Mowa le Jeu 23 Aoû 2012 - 8:45

+1 Seiphys, ça fait très longtemps que je tourne et retourne ces questions, pour aboutir aux même conclusions. Pour moi, clairement, la langue utilisée structure le mode de pensée (donc le rapport au monde).

J'ai été fascinée, par exemple, d'apprendre que certaines langues, apparemment, ont des mots pour désigner les actions mais ignorent le concept de "travail". A prendre avec des pincettes car je n'ai pas vérifié l'info (c'est dans ma liste de choses à faire...) et ce n'est peut-être qu'une légende.

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Petitagore le Jeu 23 Aoû 2012 - 9:52

zébrée? a écrit:Pour moi, clairement, la langue utilisée structure le mode de pensée (donc le rapport au monde).

Je dirais plutôt que la langue est l'un des éléments qui structurent le mode de pensée. Un élément parmi d'autres et, à tout prendre, pas nécessairement très important. Y compris quand ça imprègne totalement les modes de pensée au point que pas une phrase ne puisse être énoncée sans tenir compte de certaines contraintes linguistiques.

En français, italien et espagnol, nous avons deux genres, masculin et féminin, et absolument aucun substantif n'échappe à la question "on dit un ou une?", vraiment pas lointaine de "c'est un garçon ou une fille?" (c'est notamment pour ça que pour les enfants et les crétins, le hibou est le mâle de la chouette et le crapaud le mâle de la grenouille). Si ça n'imprègne pas les modes de pensée, ça! Mais il y a des tas de langues ou la distinction masculin-féminin n'existe pas (le japonais, le quechua), ou bien où elle se complique de l'existence d'un troisième genre, le neutre (l'anglais, l'allemand). Bon. Cela modifie-t-il fondamentalement les données de la guerre des sexes? J'ai pas l'impression.

Malaparte prétendait qu'on ne pouvait rien comprendre aux deux guerres mondiales si on négligeait le fait que pour les Allemands, la Lune (der Mond) était un monsieur et le Soleil (die Sonne) une dame. En effet, quand on sait ça on envisage tout de suite Schiller, Nietzsche et Hitler très différemment.

En anglais courant, le tutoiement a disparu, donc tout le monde vouvoie tout le monde - alors qu'en latin tout le monde tutoyait tout le monde. Les hiérarchies sociales sont-elles très différentes dans la Rome antique où l'esclave tutoyait l'empereur, en Grande-Bretagne où la reine vouvoie même les enfants et les canaris de sa bonne, et dans notre belle République française égalitaire où Sartre vouvoyait Simone de Beauvoir tandis que Sarkozy tutoyait ses ministres? Ca ne me paraît pas flagrant.

En allemand, la position du verbe est normalement en fin de phrase, de sorte que la nature de l'action est presque systématiquement énoncée après l'objet sur lequel elle porte. En français, on dit d'abord ce qu'on va faire et ensuite seulement sur quoi on va le faire. Cela rend-il les Français plus impulsifs, les Teutons plus réfléchis? On trouverait facilement des tonnes de contre-exemples.

En quechua (oui, j'ai étudié le quechua assez sérieusement), une action est généralement envisagée en remontant dans le passé, depuis son accomplissement, et non pas de son début vers la suite des événements comme dans la plupart des autres langues. Ca imprègne très profondément les structures mentales, au point que "à partir de la nuit" signifie "le matin" et que "jusqu'à ce que je mange" signifie "quand j'aurai fini de manger". Cela rend-il les quechuaphones particulièrement passéistes, fatalistes et incapables d'élaborer des projets? Pas plus que d'autres, je vous le garantis.

En japonais, les adjectifs et les verbes appartiennent à la même catégorie grammaticale ("beau" et "être beau" se disent rigoureusement de la même façon), de sorte qu'on ne peut pas très facilement énoncer des paradoxes du genre "je suis sportif mais je ne fais pas de sport", "je ne suis pas religieux mais j'observe les rituels". Cela empêche-t-il les Japonais d'être subtils ou hypocrites? Je n'en crois rien.

Etc. Il ne faut pas s'exagérer l'importance de la langue dans la structuration de la pensée. Ca compte, certes, mais assez marginalement, et très certainement beaucoup moins que la tradition, la religion, la pression sociale ou la nécessité économique.

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 10:47

Un peu d'eau pour sortir de ce moulin ?

http://www.ted.com/talks/wade_davis_on_endangered_cultures.html

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ces mots qui n'existent pas dans la langue française

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum