Les périodes d'apprentissage des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fleurdesel le Mar 8 Nov 2011 - 1:24

Est-ce que des personnes connaissent les périodes d'acquisition "naturelle" de l'écriture chez l'enfant ? J'ai cru comprendre que la lecture c'était entre 5 et 7 ans, mais je n'ai rien sur l'écriture et à la maison, notre enfant élargit son alphabet et fait maintenant 3 lettres reconnaissables à 3 ans.
Je me demande si c'est "normal" ou si il faut cocher la case "indice de précocité".

Merci

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par Catre le Sam 12 Nov 2011 - 0:26

On est capable d'apprendre à un enfant de 2 ans à compter et à lire à ce qui paraît.

On lui montre une image d'une lettre de l'alphabet en le prononçant trois fois, mettons 3 lettres par jour, et avec le temps des mots associés aux images.

Et voilà l'enfant qui sait lire à 3 ou 4 ans!

C'est sans doute une question d'éducation par le jeu... et l'intérêt des parents pour apprendre ces choses si tôt à leur enfant...

Mais si les parents n'ont pas fait ce jeu du tout, et que l'enfant y a montré de l'intérêt tout seul, peut-être même à notre insu, alors peut-être qu'on peut parler de précocité...

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fleurdesel le Sam 12 Nov 2011 - 1:51

ouch. Donc les capacités de lecture sont présentes bien avant l'intérêt "naturel".

Ici c'est plutôt elle qui nous demande plusieurs fois par jour comment s'écrivent nos prénoms et ca c'est quelle lettre, et ca ? Les chiffres par contre son intérêt est plus faible.

Donc sur l'aspect calligraphie tu n'as pas d'infos non plus (là pour 2 des 3 lettres nous ne lui avons pas montré spécifiquement comment les faire)

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par Catre le Sam 12 Nov 2011 - 14:30

Je n'arrive pas à retrouver le documentaire qui expliquait ça, ça avait passé sur canalDécouverte, mais je ne l'ai pas enregistré. Désolée.

Ho mais je viens de découvrir ceci: http://www.lebonheurdelire.org/

(Association loi 1901)
Antières, 85610 Cugand, France
Tél. +33 (0) 251 436 216
courrier@lebonheurdelire.org

fondé par Françoise Boulanger (auteure du livre
« Lire à 3 ans, c'est tout naturel » (Nathan, 2008 - 1re édition 1992))

C'est à elle qu'il faudrait poser des questions je crois.

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par meï le Sam 12 Nov 2011 - 14:50

euh;.
certes les zebres ont plus de chances d'enfanter des petits zebrillons.
mais il ne faut pas non plus faire planer l'ombre de sa propre quete et de son propre parcours douloureux au dessus de 'lenfance de nos enfants.surtout les totu petits..
je veux dire, (te je dis ça très naturellement, pas du tout ds le jugement ou autre), les accompagner sans trop se poser de question.
ils grandiront, et puis les "indices de precocité" arriveront assez tot pour etre pris en compte..mais laissez les grandir naturelement, sans observer faits et gestes...
les tout petits ont leur propre rythmes, chacun different, meme entre frères et soeur..

ici la precocité nous est tombée dessus et je n'y conaissais rien avant que les institutions (les lieux de collectivité en somme) nous indique la porte du psy ..(totu en nous faisant au passage ultra culpabiliser pour notre education douteuse, parce que le sloulous refusaient l'autorité et le cadre collectif...puis des que les mots ont été posés (precoces) hop, là les sourires reviennent sur les visages institutionnels..pfff.)
donc je n'ai paqs eu le tps de noter quoi que ce qoit en terme d'evolution des apprentissages...

je me souviens juste que en effet, ils parlaient come des livres à 2 ans et des briquettes.n'ayant ds mon entourage personnes avec des enfants de cet age je ne m'en etonnais pas.
pour l'ecriture aucun souvenir. (et en plus bcp de pettis zebres font un blocage sur l'ecriture donc ça reste relatif comme indice Wink .)

je pesne (avis perso) qu'il ne fauit s'inquieter de precocité (quel vilain mot inquiéter.) que si lenfant lui meme exprime une souffrance meme legere, ou se sent en décalage avec les autres..
de toute façon et c'est dit et redit, les tests se font à partir de 2/3 ans env, mais ne sont fiables qu'à partir de 6 ans.
(la plupart des wppi sont à "confirmer" à 6 ans avec un wisc..)

et puis s'ils ecrivent à 3ans, c'est super, alors quoi en faire ou en dire de plus?
les acompagner c'est surtout ça, etre ds la réponse des questionements, accepter son rythme.

pour ce qui est d'un "reperage" precoce c'est profondement inutile, après c'est à nous de jouer avec l'école,de toute façon (et les assos, les professionnels eventuels)
pour adapter les choses.

bon vent à tous les ptits zebrlllons..(et leur parents.
on va avancer ces prochaines années en terme de prise en charge, je pense. (et j'y travaille de mon petit niveau.. Wink je suis sur un projet concret, chronopĥage, j epluche donc le sujet à fond ..mais je vous redirai plus tard...)


vos enfants seront peut etre zebres, peut etre pas (attention totu de mme a la generalisation "parents ip, en,fants tous ip..c'est faux. meme si c'est parfois le cas, toute la fratrie ne l'est pas tjrs) ..mais des enfants extraordinaires de toute façon. sunny tous meritent la plus grande attention.

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par odei le Lun 14 Nov 2011 - 10:50

La "période d'acquisition naturelle" en tant que telle n'est pas quantifiable, tout dépend de l'intérêt de la personne pour son environnement et de ce dont l'environnement en question est composé. Surtout, surtout, surtout ne lui dis pas qu'il faut qu'il attende, qu'il est trop petit, bla, bla, bla. La "periode d'acquisition naturelle", c'est le moment où le gamin s'intéresse à la chose, où il veut savoir comment ça marche, où il pose des questions. L'âge, là dedans, est tout à fait secondaire. Après, l'apprentissage à proprement parler peut être plus ou moins long en fonction de l'intérêt que l'enfant y porte. Je comprends ton angoisse, et qu'il soit bien clair que personne ne t'accuse de pousser ton enfant, mais ne t'interroge pas en termes de normalité : laisse venir. En ce qui me concerne, je ne me souviens pas avoir appris à lire, c'est dire si ça s'est fait dans la douleur Wink. Courage !

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fleurdesel le Ven 18 Nov 2011 - 0:09

merci pour le lien cathoo, c'est intéressant.

Mei, Odei, pas de soucis, je suis plus dans l'accompagnement que dans l'observation forcenée ou dans l'angoisse Wink
Elle l'est, ce sera plus compliqué à gérer socialement, et probablement humainement aussi parce que j'imagine que ca necessite beaucoup d'énergie pour les suivre mais ce sera surement passionant, elle ne l'est pas, ce sera plus facile à gérer. Cest tout. Je suis très contente d'être sa maman dans tous les cas Smile
C'est juste que je suis étonnée de trouver facilement les périodes d'acquisition pour plein de choses, mais rien de précis pour l'écriture.
Enfin, clairement, si elle a envie d'écrire maintenant nous la suivons, sans la pousser. Hier elle m'a montré une 4è lettre.

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par lacamone le Ven 18 Nov 2011 - 2:53

fleurdesel a écrit:m j'imagine que ca necessite beaucoup d'énergie pour les suivre mais ce sera surement passionnant, elle ne l'est pas, ce sera plus facile à gérer. Cest tout. J.
Je me reconnais en toi, quand mon loulou avait 3 ans.. J'ai eu une période où j'ai fait le tour de nombreux sites francophones et anglophone sur la précocité, et j'aurais aimé que l'on me dise clairement: oui , ton fils est précoce, Embarassed
Il a commencé à apprendre à lire à 3 ans et demi, et lit couramment à 4 ans... mais il avait de réels gros problèmes d'intégration.
Maintenant il va bien, et je ne cherche plus à lui poser une étiquette.. (ça m'enquiquine cette limite précoce/pas précoce)
Et je peux aussi constater que mon grand de 10 ans, aussi très en avance, a l'air très heureux, et ne me demande aucune aide au niveau du soutien scolaire, tous les parents n'ont pas cette chance.
Et c'est super agréable de voir que toutes les explications que l'on donne sont rapidement assimilées -sauf quand il chipote, grrr-
Alors sincèrement, je te conseille de ne pas te mettre la pression. Ma fille de 3 ans sait écrire son prénom mais je ne me pose pas encore de question précoce/pas précoce à son sujet.


lacamone
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par odei le Ven 18 Nov 2011 - 11:09

Coucou fleurdesel,

Si les périodes d'acquisition sont données pour tout plein de choses (à titre personnel je trouve que c'est plutôt une mauvaise idée, justement à cause des inévitables questions sur la normalité que ça suscite), c'est parce que, mis à part le fait que c'est différent pour tout le monde, ce n'est pas "naturel" mais "culturel", la lecture et l'écriture. C'est un apprentissage dont notre société a prévu qu'il serait collectif. D'autre part, ça n'a pas vraiment de sens dans la mesure où on apprend pas à lire de la même façon un alphabet latin et des idéogrammes par exemple. Il y a des enfants qui apprennent spontanément à lire et à écrire en même temps, d'autres qui apprennent juste à lire, tout dépend des intérêts de la vaste plèbe Wink. L'essentiel, c'est vraiment d'en percevoir l'intérêt, d'en avoir envie et de ne pas avoir de problème technique. Un gamin qui passe sa vie à faire des puzzles ne va pas forcément avoir envie d'apprendre à lire, ça ne veut pas dire qu'il n'en est pas capable ou qu'il n'a pas atteint une période donnée. Bref, s'il n'y a pas de donnée fixe, c'est précisément parce qu'elle est variable Wink.

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par lacamone le Dim 20 Nov 2011 - 22:17

en fait, ce soir, je ne suis plus d'accord avec ce qu'a ecrit Lacamone le 18 novembre.. Rolling Eyes
le grand cogite souvent un peu trop, est hyperhypersensible à tout...
ça doit être sympa d'être d'accord avec soi-même pour l'éternité! What a Face

lacamone
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 165
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par enzèbrée le Lun 21 Nov 2011 - 11:53

Je suis d'accord avec Odei, la période naturelle est celle qui correspond à l'enfant. Maria Montessori appelait ça les "périodes sensibles" : une période où l'enfant fait telle ou telle acquisition et sera donc plus sensible à tel ou tel apprentissage.

Après, c'est vrai qu'il y a une moyenne d'âge pour chaque apprentissage. La lecture est, en France, généralement acquise entre 6 et 7 ans, mais je ne dis pas que c'est le résultat d'un processus naturel, vu que l'école est passée par là. Pour l'écriture, Maria Montessori pensait qu'elle précédait la lecture dans le développement naturel et, chez nous, ça s'est avéré exact. Mon aîné écrivait manuellement son prénom à 3 ans. Il écrivait par ailleurs des tas d'autres mots sur l'ordinateur. C'est comme ça qu'il en est venu à la lecture (un peu plus tard). (mon aîné est précoce, mais ça ne suffit de loin pas pour conclure à une précocité pour un autre enfant qui écrirait son prénom à 3 ans, évidemment.) Je pense qu'on peut penser à la précocité chez un enfant lorsque plusieurs indices se cumulent. Il y a un petit questionnaire réalisé, il me semble, par M. Terrassier, mais il concerne les enfants plus âgés.
Personnellement, je pense que s'il n'est pas forcément nécessaire de dépister un haut potentiel précocement, je pense toutefois qu'il est important de rester vigilant, car même des enfants très jeunes peuvent souffrir à l'école (maternelle, donc).

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fleurdesel le Ven 25 Nov 2011 - 4:49

Enzebrée, merci, tu dis plus précisément que moi ce qui est mon souhait derrière ma curiosité : être vigilante pour éviter une souffrance éventuelle.

Je connais Montessori de loin, je rattachais naïvement les "périodes sensibles" aux périodes d'apprentissage "moyennes"
C'est intéressant pour moi de savoir que la graphie précède la lecture : je n'avais pas d'infos sur le sujet.
En tous cas, ca y est, elle écrit son prénom en entier et en est toute fière (c'est tout mignon ^^) et elle découvre le concept de blague (là je crains que ca finisse par être difficile à suivre!)

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par enzèbrée le Lun 28 Nov 2011 - 23:47

fleurdesel a écrit:Enzebrée, merci, tu dis plus précisément que moi ce qui est mon souhait derrière ma curiosité : être vigilante pour éviter une souffrance éventuelle.

c'est à force de l'expliquer. Laughing
je me pose déjà énormément de questions par rapport à ma fille qui a... 25 mois... en fait, ce n'est pas tant des questions précoce-pas précoce, car j'ai l'impression qu'elle transpire le haut potentiel (ceci dit je ne ferai pas de démarche pour "vérifier" à cet âge, évidemment. Wink ). Mais plutôt par rapport à sa future scolarisation... j'ai déjà deux garçons qui ont beaucoup souffert, chacun leur manière, à l'école maternelle... Alors on dit que les filles se sur-adaptent, mais est-ce vraiment ce qu'il y a de mieux, sachant qu'elles y laissent souvent de nombreuses plumes ?... Rolling Eyes

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fleurdesel le Mar 24 Juil 2012 - 21:00

Suite à nos échanges et à une recommandation de lecture sur un autre forum, j'avais commencé Montessori. J'ai été scotchée (comme malheureusement bien des fois) de lire un propos si pertinent et si vieux ! Une sorte de rage : mais pourquoi ces idées, ces évidences, ne se répandent-elles pas plus vite dans la société ! Enfin bref, entre l'émotion suscitée et d'autres lectures, je l'ai lâchement laissé en plan.
En revanche je lis Terrassier et ca m'aide beaucoup, autant pour comprendre ma construction que pour avoir du matériel pour faire des choix éducatifs pour notre fille si une scolarité classique s'avérait difficile pour elle. Je me dis que si tu ne l'as pas lu Enzebree, cela pourrait aussi t'apporter des pistes de réflexions.

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fenotte le Dim 16 Sep 2012 - 14:18

Bonjour c'est intéressant ces réflexions. Je suis d'accord avec fleurdesel sur Montessori, c'est rageant de voir que ces idées qui datent du début du XXe ne sont pas plus répandues.
Concernant les âges de développement, c'est quand même difficile de ne pas essayer de savoir si son enfant est "dans la moyenne". Au début pour se rassurer sur ses capacités, puis pour se rendre compte qu'il est généralement plus en avance sur les acquisitions intellectuelles, et plus en retard sur la maturité affective...
Je suis d'accord que les enfants apprennent les choses lors des périodes sensibles, mais on sent quand même quelques écarts quand votre enfant nomme les formes et les couleurs à 2 ans, ou qu'à 4 ans il vous demande qui a planté le premier pissenlit, ou qu'est-ce qu'il y a plus haut que les étoiles...

fenotte
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par odei le Dim 16 Sep 2012 - 15:36

Il ne s'agit pas de dire qu'il n'y a pas de différences entre les personnes, il s'agit simplement de dire qu'on est capable d'une conceptualisation ou d'un apprentissage quand on est prêt (et que quand on est prêt à apprendre à lire à trois ans, il n'y a absolument aucune garantie qu'on le soit encore à six, pour peu que le camp d'en face ait décidé que c'était trop tôt). En l'occurrence, on peut savoir si quelqu'un est zèbre parce qu'il pense différemment de la très grande majorité des gens, quelque soit son âge. Se représenter l'enfant comme être spécifiquement apprenant, comme être spécifiquement mobile et que l'on considèrera par le biais de ce prisme (et donc par le biais de sa performativité, ce qui rend la chose beaucoup moins sympa qu'elle n'en a l'air), c'est une représentation qui est propre à notre civilisation et à notre temps. Il me paraît plus sensé de dire que tout le monde est susceptible d'apprendre et de se mouvoir tout le temps. C'est en tout cas ce que je constate au quotidien. Ce que je constate aussi, c'est que beaucoup d'adultes cessent d'apprendre parce qu'ils se représentent à eux mêmes comme des êtres finis, et complets.
Pour ce qui est du distinguo maturité affective VS maturité intellectuelle, c'est un formidable postulat qui sert à rendre le surdouement politiquement acceptable. "Ah, mais affectivement, il sera moins mûr, donc il y a quand même un point négatif". Non, l'affect est corrélé aux connaissances du monde, et penser qu'on les gère de façon intellectuelle et froide, je veux bien, mais encore une fois, c'est un postulat. Quand on sait que dans cinq milliards d'années il y a une géante rouge et que tout le monde a l'air de le vivre merveilleusement bien, on se sent très seul, et ça rend triste. Quand on conceptualise la mort à deux ans, il faut le gérer, souvent sans nécessairement aller en parler autour parce qu'on estime que les gens ne sont pas forcément capables de supporter une douleur pareille. La question n'est pas d'être moins "mûr". La question est d'être intellectuellement capable de conceptualiser des choses qui sont autant de baffes. Très souvent, les larmes que ces situations génèrent sont considérées comme une forme d'immaturité par ceux qui, en face, n'étant pas capable de concevoir ce qui peut bien trotter dans la tête de la personne qui pleure, sont les véritables innocents.
Bref, j'écris très vite, ce n'est pas spécifiquement construit et il faut que je retourne au boulot, mais c'était mon avis sur la question.

odei
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 170
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fenotte le Dim 16 Sep 2012 - 21:30

Voilà un éclairage qui m'intéresse. Ainsi ce n'est pas l'enfant zèbre qui est moins mûr affectivement, mais c'est qu'il est confronté à des émotions que les autres n'éprouvent pas.
J'ai toujours crû que j'étais plus émotive que les autres parce que je n'arrivais pas à maîtriser mes émotions, que je pleurais plus parce que je n'étais pas capable comme eux d'en canaliser le flot, bref qu'il me manquait une compétence... Et là tu sembles dire qu'ils avaient simplement moins d'émotions à gérer que moi ?
Merci de l'avoir écrit, même très vite.
Pour ce qui est de la mort, j'essaye en tout cas de ne repousser aucune question de ma fille à ce sujet, et elle m'en parle souvent. J'ai pas mal de soucis parce qu'elle a des comportements parfois incompréhensibles, que j'essaye de comprendre, et que souvent on me juge "trop gentille avec elle", ou répondant à ses caprices. Pas facile de doser ce qu'on demande "d'autorité" à un parent (je n'aime pas ce terme) et l'envie que j'ai que mes enfants comprennent ce que je leur demande et non obéissent à une force soi-disant supérieure...

fenotte
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par Laetitia le Ven 28 Sep 2012 - 20:09

Comment parlez vous de la mort à vos enfants?

Je suis très stressée à cette idée.

Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fenotte le Ven 28 Sep 2012 - 20:35

Bonsoir Laetitia,
Quo?k-sin'elle a fait une réponse bien fournie sur ce lien.

Je pense qu'il faut lui expliquer tes convictions, et puis tu n'es pas obligée d'en faire des tartines. De mon côté j'essaye de ne pas faire rentrer en jeux mes émotions par rapport au passé. On parle de la mort en général, pas celle de quelqu'un en particulier. Mais il faut avouer que les questions décoiffent parfois un peu (par exemple ce que devient notre corps ensuite). Je crois qu'elle est tellement contente d'avoir quelqu'un qui écoute ses questions sans juger qu'elle écoute mes réponses sans les juger non plus !

fenotte
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par Laetitia le Ven 28 Sep 2012 - 20:38

merci pour le lien


Laetitia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par fenotte le Ven 28 Sep 2012 - 20:41

De rien, c'est mon fil de présentation :smiley super fier de la fille qui pensait ne pas être intéressante : queen

fenotte
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 125
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les périodes d'apprentissage des enfants

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum