La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Wise le Dim 6 Nov 2011 - 19:40


Quel rôle avez-vous ?



Faites-vous le même constat que moi ; dans les conversations à plusieurs, il apparait inévitablement des déséquilibres,
il y a en quelque sorte des rôles qui se distribuent. en fonction du tempérament et de la façon de communiquer de chaqu'un.

Les temps de paroles sont généralement tres déséquilibrés.

quand ça ne vire pas carément au monologue.
(ce qui personellement m'aggace, je considère ça comme un manque de respect).




Voici comment ça se passe pour moi, de mon point de vue (avec mon rôle que je n'ai pas vraiment choisi) ;

je considère que ma plus grande qualité est de savoir écouter, être à l'écoute des autres, être attentionné, je m'intéresse aux autres. je fais passer les autres avant moi. et je ne m'impose pas.

J'arrive à une soirée, où je rejoinds des (relativement) jeunnes que je connais pas ou peu, et qui ne se connaissent pas forcément entre eux (par exemple avec zc ou ovs...),
il y a 3 "petits groupes en conversation", j'approche tres lentement en les "scrutant", j'observe qui sont les plus attentifs, qui m'ont remarqués en premier,
je m'approche et ils me remarquent les uns apres les autres (toujours progressivement, je n'attire pas l'oeuil),
je dis bonjour d'abord au petit groupe qui m'a remarqué en premier,
puis ensuite au petit groupe qui m'a remarqué en deuxieme, puis au 3eme groupe (avec qui en général je vais le moins accrocher, voire pas dutout).

ensuite je m'éloigne un peu et j'écoute les conversations, dans le but de choisir avec qui je vais discuter en premier.
je vais vers ceux qui sont les plus attentifs. surtout si il y en a un qui me pose une question, me demande comment ça va ? ...
donc j'enclenche avec eux, et reste un moment dans ce petit groupe.


J'ai des principes de respect, qui sont souvent différents des autres,
par exemple je ne coupe pas la parole, et je ne m'impose jamais quand quelqu'un hausse le ton, je les laisse parler d'abord.
j'attends un petit vide pour me lancer.
ce qui compte le plus pour moi c'est de parler avec mon interloccuteur sur un rapport d'égalité (pour moi le respect c'est avant tout l'égalité).

ce qui fait que innévitablement c'est moi qui parle le moins.
j'ai le temps de parole le plus court. et malheureusement le plus souvent, ce sont ceux qui parlent le plus qui ont le moins de choses intéressantes à dire.
la plupart des conversations me "gonflent", ils "étalent" longuement sur des futilités, qui vraiment ne m'intéressent pas (sentiment de solitude).
je ne vais pas donner mon avis sur tout et n'importe quoi, si le sujet ne m'intéresse pas je me tais.

Assez vite, je me dis que la conversation doit être plus intéressante dans un autre petit groupe,
je m'éclipse facilement vu que pour les autres j'ai vite cessé d'exister,
j'ai l'impression que le plus souvent ils ne remarquent pas que je m'en vais, ou s'en foutent.

je vais donc voir un autre petit groupe, la discution est assez "énergique",
je rentre dans le groupe tres discrètement, je ne veux pas les déranger, c'est leur conversation, ils n'ont pas forcément souhaités que je m'y immisce.
je "tâte le terrain", je fais bien attention (aux signes PNL...) pour voir si je ne les dérange pas, si ils m'acceptent.
(souvent c'est l'ignorance totale, ils tournent la tête et ne se regardent qu'entre eux, pour moi je considère ça comme du mépris et de l'exclusion).

...même topo, pas moyen d'en placer une.

et puis, je remarque proche du 3eme groupe, une personne effacée, qui ne parle pas, comme moi.
cool, quand il y en a une j'ai de la chance donc je ne louppe pas cette opportunité, je vais vers elle, et me place juste à côté tres discrètement (généralement du côté opposé où elle regarde, je n'aime pas venir vers les gens de face).
dès qu'elle me remarque, je commence à "prendre contact",
je ne démarre pas une "grande" conversation dessuite, juste je m'intéresse à elle.
j'essaye de me mettre à sa place, de m'imaginer comment elle vit la soirée...
<< ça va, tu ne t'ennuie pas trop ?...
puis je lui pose plein de questions banales, du genre :
est ce que tu viens de loin ?
tu as trouvé facilement ?
c'est ta première rencontre avec "zvs" ?
tu en connais deja ?
tu as remarqué le truc bidule là c'est marrant... j'aime bien la déco ici. oh le joli chat, j'en ai un moi aussi,
et toi tu as des annimaux ?

blablabla...


et puis, vient un moment inévitable, les envies de cigarettes...
à ne surtout pas loupper pour nouer des contacts !
une première personne sort son paquet, puis se lève (moi qui suis tres attentif à l'environnement je le remarque dessuite), je me lève, en direction de la porte, j'attends qu'elle se décide à sortir dehors,
je lui ouvre la porte et lui emboite le pas, je referme derrière.
cool on va pouvoir discuter Very Happy
pour moi c'est facile si on est que 2.
(je me doute que d'autres vont suivre, donc me dépèche...).
on fait connaissance, on commence à aborder des trucs intéressants,
et puis une autre personne sort, puis une autre.
des "charismatiques" Evil or Very Mad Evil or Very Mad
eux, ils n'hésitent pas une seconde, ils me coupent la parole, pour s'addresser à mon interloccutrice, sur un sujet qui n'a rien a voir.
j'y crois pas, le type il démarre une autre conversation avec elle. y se fout de moi.
l'en****
Evil or Very Mad
et c'est parti pour un dialogue entre eux 2 ou 3... et me voila à nouveau dans mon rôle d'homme invisible Mad


donc je rentre à l'interieur, pour voir si le départ des 2 autres a laissé des personnes seules dedans Very Happy
cool, il y en a une qui se retrouve seule... je fonce rabbit

comme vous l'aurez compris, le critère le plus important pour moi c'est d'être les moins nombreux possibles, l'idéal c'est de pouvoir discuter à 2, ou éventuellement 3.
mais surtout pas plus.


Au final, le plus souvent je passe la soirée avec 2 personnes, et j'ai peu de contacts avec les autres.
je choisis les gens qui ont le tempérament le plus proche du mien, c'est avec eux que j'accroche le mieux I love you
(en gros pas dutout charismatique, à l'opposé des "grandes geules").
Smile





Et vous, comment ça s'passe pour vous ?


Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 20:02

.


Dernière édition par Adi le Lun 12 Mar 2012 - 23:11, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par camomille3 le Dim 6 Nov 2011 - 20:06

Presque tout pareil What a Face

camomille3
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 40
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Maderane le Dim 6 Nov 2011 - 22:17

Shocked j'aurai presque pu dire la meme chose !
je reste le plus souvent en retrait et j'observe et j'analyse également !
Il y a des soirée ou je me suis juste contentée d'ecouter ou d'hocher la tête ou d'echanger deux trois banalités ,je parle tres rarement de moi,et souvent il faut le dire je m'y ennuie (surtout si je ne connais personne !) et parfois au miracle , j'ai l'impression de rencontrer quelqu'un comme moi avec qui au bout de deux ,trois mots le courant passe ,j'ai parfois eu le sentiment qu'on se connaissait depuis toujours , c'est vraiment étrange et particulier comme sensation !

Maderane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 128
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par fleurblanche le Dim 6 Nov 2011 - 23:47

Si je dis "Tout pareil !", j'ai menti !

Quand je ne parle pas, on me demande si j'ai un problème...

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3568
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Wise le Mar 8 Nov 2011 - 17:04

J'ai créé ce topic pour connaitre nos différents points de vue et mieux nous comprendre. savoir comment les autres vivent les choses.

puisqu'on a des "rôles" différents, on vit les choses différemment...
c'est pareil entre les z et les non-z, les beaux et les moches, les garçons et les filles, les gens de différentes couleurs, les petits et les grands, les riches et les pauvres... etc...

si on ne le demande jamais aux autres on va rester bêtement avec notre vision unique des choses (ce qui me parrait catastrophique pour bien s'entendre).

Donc je vous demande qu'est ce que vous vivez, comment vous ressentez les choses... dans les relations sociales (par exemple lors des rencontres zc).
et comment vous percevez les autres qui ont un rôle différent ?

merci Smile

(le topic partait sur une vision unique... alors que je voulais voir la diversité)
Long hug

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Waka le Mar 8 Nov 2011 - 20:17

Moi ca dépend des gens que j'ai en face, mais je ne suis pas timide.

Avec mes amis z je m'impose.. là où j'étais avant je jouait pas mal au petit chef et ca passait bien car je faisait pas mal d'auto-dérision là-dessus.

Avec ma famille je contrôle tout ce que je dis et j'en dis le moins possible car je supporte mal quand ils ne comprennent pas ce que je raconte et alors le ton monte facilement.

Avec les gens que je ne connais pas, j'observe d'abord et je prend ma place petit à petit.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Wise le Ven 11 Nov 2011 - 1:57

Salut,

J'ai changé radicalement de rôle Very Happy (c'est possible, et assez facile finalement).

arêtez de vous prendre la tête et ayez confiance.

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par justequelquun le Ven 11 Nov 2011 - 9:55

Je sais pas trop de mon côté ...

Maintenant, je fais des soirées qu'avec mon petit groupe d'amis. Des gens avec qui je sais que je m'entends super bien et qui sont plutôt ouverts finalement. Et dans ce petit groupe, c'est plutôt moi qui attire l'attention. Toujours avec la petite blague, le mec hyper enthousiaste, le charismatique comme tu dis. J'aime bien donner la cadence. Quand je vais pas bien, j'aime bien que ça s'imprime dans l'atmosphère. Quand j'ai envie de sauter partout de joie, idem. Généralement le groupe suit et est plutôt attentif à mes attitudes.

J'ai moins souvent l'occasion de me retrouver en terrain "inconnu" maintenant (càd avec des personnes que je ne connais pas déjà). Dans ces cas là, quand il s'agit d'un petit comité, je fais comme cité au dessus (à savoir la blagounette, l'humour décallé que, du coup, tout le monde ne comprend pas toujours, surtout quand ça arrive trop tôt). Puis quand il commence à y avoir trop de monde, je m'efface brusquement, c'est flagrant. Plus en spectateur comme tu dis, c'est vrai. Et je cherche la ou les personnes isolées, intuitivement, ou celles que je connais déjà.

Bref, je me prends pas plus la tête que ça. Tout se passe toujours très bien et pour le moment j'ai trouvé les bonnes personnes -certes une poignée- pour m'entourer, finalement compatibles avec ma façon d'être. D'ailleurs j'en viens à me demander si ces personnes ne pourraient pas avoir les mêmes spécificités que moi, nous. A creuser.

Si, en fait, je sais.

justequelquun
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 32
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Giamilla le Ven 11 Nov 2011 - 10:35

Tout pareil que Wise dans le premier post ! (même si tu dis avoir changé de rôle maintenant).
Et tout pareil que justequelquun dans le post au-dessus !
Mon implication dans une discussion va dépendre grandement du contexte. Suis-je avec des amis, ou dans un territoire inconnu ?
Avec mes quelques amis de confiance, je peux être quasiment une sorte de leader, prendre des initiatives, lancer des discussions. Mais également participer activement aux discussions lancées par les amis en question, car elles m'interpellent quasiment tout le temps.

Mais alors dans un groupe de gens que je connais "juste comme ça" ou des inconnus, je cherche ma place. J'observe, je tâte, je réponds quand on me demande mon avis. J'ai vite arrêté de vouloir donner mon avis spontanément dans une discussion, car souvent, j'ai de la peine à verbaliser ma pensée. Du coup, les mots se bousculent à ma bouche, je m'embrouille, je n'arrive pas à expliquer mon propos clairement, car je voudrais donner toutes mes idles en même temps. Et du coup on ne me demande plus mon avis, parce qu'on pense simplement que je suis complètement idiote. :s (ou alors on me demande si je fais la gueule quand je ne parle pas, ce qui au final est tout aussi agréable). Surtout que, quand je n'ai rien à dire sur un sujet, je me tais.
Ou alors, même si mon discours se tient, j'embraye sur tellement d'idées qu'inévitablement, je me fais interrompre sans ménagements. Et cela depuis enfant ; le crédo de ma grand-mère était "Un adulte peut couper la parole d'un enfant mais un enfant ne peut couper la parole à un adulte". (on me dit toujours que je parle très (trop?) vite... je crois que je commence à comprendre pourquoi !)Et forcément, plus je veux parler vite, pour en finir au plus vite, plus je m'embrouille.

Alors je fais comme Wise en son temps et repère également les gens un peu à l'écart, qui ne semblent pas non plus spécialement intégrés dans la conversation et je tente une approche. Le tiers du temps, je finis par passer une bonne soirée avec cette personne et elle avec moi. Wink

Giamilla
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 33
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Zébrine le Ven 11 Nov 2011 - 12:25

Je dirais surtout que les choses évoluent avec l'âge...
Plus jeune, dans les discussions de fin de soirée, genre débats d'idées il fallait toujours que je donne mon avis avec la sensation évidente de ne pas être comprise...et cela se terminait généralement par un grand sentiment de frustration et de perte de temps, d'énergie.
Avec le temps j'ai appris à me taire, à m'extraire quand le sujet ne m'intéresse pas. Et surtout à ne donner mon avis jusqu'au bout que lorsque j'ai le sentiment de pouvoir être entendue, comprise. Ce n'est pas simple car je dois me policer en permanence.
Là bien sûr je parle des soirées avec des gens que je connais.
Quand je ne connais personne c'est la panique, silence radio, disparition derrière les affiches ! Si une personne gentille vient vers moi, ça va, sinon j'attends. Généralement je finis par suivre mon compagnon qui, lui est un grand sociable...Par ici la potiche !!!
Finalement je ne suis à l'aise et moi-même qu'avec très très peu de gens mais là c'est un vrai bonheur que j'ai fini par trouver... sunny

Zébrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 47
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Birdy le Dim 13 Nov 2011 - 20:47

Je suis comme Giamilla, je peux discuter avec emphase quand je suis en confiance, avec des gens qui m'écoutent, mais avec des inconnus je suis peu bavarde.

J'ai l'impression d'avoir tellement de choses à dire, mais je n'arrive pas à interrompre le flot continu des paroles ; et même quand je parle, j'ai une voix si faible qu'on m'ignore la plupart du temps. Alors quand je suis avec mon fiancé (ou un(e) amie charismatique) je fais comme Zébrine, je le suis comme un petit chien... et je fais la potiche - je déteste ça.

Birdy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 24

http://www.journaldunedilettante.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par jmd le Lun 14 Nov 2011 - 5:44

Je privilégie les interlocuteurs qui laissent des silences dans leurs conversations ; car c'est là que quelque chose de neuf peut émerger, qu'une interaction peut s'installer.

Dans un échange avec des interlocuteurs qui parlent sans arrêt, j'interromperai brièvement pour expliquer ma position. A eux de voir s'ils souhaitent m'entendre développer ou pas.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par dicentim le Lun 14 Nov 2011 - 8:17

Si le sujet concerne un "nouveau" groupe, inconnu :

- je dirais aussi évolution avec l'âge : j'étais très silencieux/timide observateur entre 16 et 23-24 ans. Un peu selon ton descriptif, Wise.

- puis version "sniper humoristique".
La plupart des sujets me désintéressent complètement ("et vous, qd Bastien a eu une otite, vous avez fait quoi ? Paske Charlotte...", "suis en train d'acheter/retaper ma baraque", etc...).

Mais je ne me permets pas non plus d'imposer les "miens" (existentiels, ou politiques...) car je sais que c'est souvent d'un désintérêt majoritaire inverse (par contre je saute dessus qd ils apparaissent ! Very Happy ).

Donc en général je participe très vaguement à la conversation, en sortant des vannes épisodiques, souvent fines, qui font marrer, elles, majoritairement.
Rien "d'idéal" comme fonctionnement, mais seul juste milieu qui fasse que je me sente plus ou moins "à ma place", que le groupe m'accepte...

dicentim
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Unity le Ven 2 Déc 2011 - 23:10

Wise a écrit:Salut,

J'ai changé radicalement de rôle Very Happy (c'est possible, et assez facile finalement).

arêtez de vous prendre la tête et ayez confiance.

Wow... Étonnant...

Le 6 novembre tu ouvres le topic par "Voici comment ça se passe pour moi, de mon point de vue (avec mon rôle que je n'ai pas vraiment choisi) ;", suivi par un long post qui décrit par le menu le rôle dans lequel tu t'es enfermé depuis semble t'il des années, et le 11 novembre, post lapidaire pour dire que tout a changé...

Je veux bien croire que lorsque tu entamé la rédaction du premier post tu étais justement en pleine réflexion sur le sujet et qu'elle a porté ses fruits, mais pourrais tu nous en dire un peu plus... ? Si le changement est durable et stable, ou seulement dépendant de l'humeur du moment par exemple (si tu as pu refaire l'expérience), si tu en es content, quelles sont les réactions autour de toi, quel a été le "déclic" s'il y en a eu un...

Unity
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 42
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Demandred le Ven 2 Déc 2011 - 23:17

J'aime beaucoup ta facon de voir les choses Wise =)

Demandred
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 667
Date d'inscription : 17/12/2010
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La répartition des rôles dans les conversations en groupe

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum