Retour à la vie sauvage

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Waka le Dim 27 Nov 2011 - 18:28

Tu sais je l'ai deja dit quelque part mais c'est pas parce qu'on est intelligent qu'on gâche tout en faisant pas bac +12. Ce serait comme dire que quelqu'un de beau gâche tout en n’étant pas mannequin ou que quelqu'un de fort gâche tout en étant pas un sportif. Tous les domaines d'activité ont besoin de gens clairvoyants. J'ai eu affaire dans mon cursus a des secrétaires et comptables d'une grande efficacité, et a d'autres très mauvais. Crois moi je les remerciai tout les jours d’être si douées et d'avoir choisi ce job celles qui étaient efficaces.
Quand j'ai eu a m'orienter, je pouvais choisir entre la prepa et la fac. Par esprit de contradiction j'ai choisi la fac, mais je m'y suis énormément épanouie. Si tu aimes ce que tu fais et que tu as pas besoin qu'on te pousse, tu brillera a la fac, et tu ira loin (contrairement aux idées reçues, y a du niveau et c'est pas parce que la sélection se fait pas sur dossier qu'y a pas d’écrémage : tout le monde va pas au bout, et c'est pas avec 10 de moyenne a la fac qu'on décroche une thèse ou du boulot après. Bref fait ton choix en fonction de ce que toi tu veux.
En ce qui concerne les débat passionnés : y a plein de gens intéressants à la fac, mais (surtout les premières années), il y a aussi tout ceux qui sont là par défaut. Mais à partir de la 3e année cette catégorie là à été larguée et a disparue...

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par hivanea le Dim 27 Nov 2011 - 20:50

Bonsoir à toi et heureuse d'avoir croisé tes mots, là...

Tu dis : "Et puis j'ai toujours l'impression que ce que j'ai à dire ne vaut pas la peine."
Je le vis aussi, mais tu vois, c'est faux, puisque la peine que tu t'es donné m'a enrichi ce soir ;-)

Après, tu es un voyageur alors que je reste cachée, peut-être la peur...

Mais la physique quantique et tous ses possibles... le bouddhisme et toute sa véritable beauté... et le bio (je me cache quand même dans une maison bois bioclimatique ;-)... Où nos cordes sensibles vibres devant ce qui nous dépasse encore...
Ce forum, où je suis toute nouvelle, nous plonge dans la liberté d'être nous même sans poser plus de question côté déguisement...
Bien à toi...

hivanea
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 45
Localisation : Deux Sèvres

http://leblogdhivanea.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 27 Nov 2011 - 23:10

Merci pour tes mots réconfortants Hivanea.
Long hug
C'est toujours une joie de croiser une âme-soeur sur ZC, il y a quelque chose de magique sur ce forum.
J'envie le calme de ta campagne et les odeurs de fraicheur qu'on peut y sentir.

@Saa: on va se voir à Nantes, super!

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Olya le Lun 28 Nov 2011 - 22:33

Quel succès Malaku !
Sacré parcours aussi cyclops ! (tu me fais douter de moi Rolling Eyes , discalculique et ayant redoublé 2 fois Sad ... tout ton contraire... peut-etre que je suis przevalsky et non zèbre... enfin je dois bien être qqch alien ... tout sauf normale et folle [bon un petit peu quand même ])
As-tu trouvé quoi faire finalement dans la jungle des possibilités de nos sociétés ?
Peut-être as-tu tout simplement besoin de ne pas t'occuper, de flotter un peu, il parait que l'ennuie est une bonne chose... (c'est sur, ça ne nourrit pas l'estomac Suspect )
Bonne chance quoi que tu choisisses ! sunny


Dernière édition par Olya le Lun 28 Nov 2011 - 23:29, édité 2 fois

Olya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 38
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

.

Message par Igloo le Mar 29 Nov 2011 - 0:33

.


Dernière édition par Igloo le Ven 2 Déc 2011 - 8:00, édité 1 fois

Igloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 27/11/2011
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mar 29 Nov 2011 - 1:05

Merci Olya, Merci Igloo.

C'est vrai je me dis aussi qu'il ne faut pas se laisser démonter par ces mafieux du CNRS. Mais j'accuse le coup...en faisant de la recherche je pensais enfin avoir trouvé l'oasis au milieu du désert, un sanctuaire pour zèbre (sans dyscalculie). J'y ai mis tellement d'espoir... maintenant j'essaie de redémarrer, mais c'est comme si le coeur n'y était plus, je me sens vide.

Faut dire qu'ils y sont allé fort: interdiction de publier, coupure de l'accès au super-calculateur, blocage dans les commissions pour avoir un poste fixe. C'est violent quand même. Tout ça en me disant que scientifiquement j'ai raison. Mais je "coopère pas avec l'équipe" il parait.

Parfois je me dis que je vais faire moine dans un grotte, parfois je me dis que je vais prendre un boulot d'employé de base pour faire de la physique en douce, parfois je me dis que peut-être faut que je réessaie un autre labo, puis parfois j'ai envie juste de rien, d'être normal, et le temps passe et je ne sais pas... J'étais invité à une conférence, j'y suis même pas allé... ça doit être ça la dépression.

Une lueur d'espoir quand même: un directeur de labo qui connait mon boulot m'a contacté pour un job, ce serait un bon moyen de relancer la mécanique.

Maintenant que plus rien ne me motive vraiment, peut-être est-ce le début de quelque chose de vraiment nouveau dans ma vie, j'ai l'impression d'être au carrefour des chemins de la vie.


Dernière édition par makalu le Sam 10 Déc 2011 - 11:58, édité 1 fois

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par hivanea le Mar 29 Nov 2011 - 8:57

Oui Makalu,
Peut-être est-ce aussi temps de ce poser et de laisser les choses venir.
Un intermède avant de prendre ton chemin, celui qui t'apportera du positif...
Nous, les Zèbres, même quand on s'arrête, on sait qu'au fond de nous, ça pédale encore à fond... On sait que le temps est une donnée plus que relative...
Penses aux petits signes de la vie, ceux qui nous guident, et que l'on voit quand notre regard est grand ouvert... Tu connais...
Je ne sais pas si c'est la conjoncture (comme dirait l'autre) des planètes, des politiques, de la terre qui tourne à l'envers, bref, nous semblons tous être abasourdis par l'incompréhension des jours à venir.
Nous qui avons tant besoin de sécurité...
Que pouvons nous faire, à notre échelle ou plus grand encore, pour changer les choses... ?
En tout cas, tu vois, tu n'est pas seul...

hivanea
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 45
Localisation : Deux Sèvres

http://leblogdhivanea.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par dzz le Mar 29 Nov 2011 - 9:19

"Mais j'accuse le coup...en faisant de la recherche je pensais enfin avoir trouvé l'oasis au milieu du désert, un sanctuaire pour zèbre (sans dyscalculie). J'y ai mis tellement d'espoir... maintenant j'essaie de redémarrer, mais c'est comme si le coeur n'y était plus, je me sens vide."

Ah ah ah... rire jaune... ca me rappelle tellement de mauvaises choses...

dzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 33
Localisation : à l'Ouest, toujours plus à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Olya le Mar 29 Nov 2011 - 12:21

makalu a écrit:

C'est vrai je me dis aussi qu'il ne faut pas se laisser démonter par ces mafieux du CNRS. Mais j'accuse le coup...en faisant de la recherche je pensais enfin avoir trouvé l'oasis au milieu du désert, un sanctuaire pour zèbre (sans dyscalculie). J'y ai mis tellement d'espoir... maintenant j'essaie de redémarrer, mais c'est comme si le coeur n'y était plus, je me sens vide.


j'avoue avoir ressenti la même chose que toi quand j'ai entrepris mes études d'ethnologie : un sanctuaire pour zèbres cheers (tous plus dyscalculiques les uns que les autres cheers [bon j'ai réussi a avoir 17 en stats... ]), zèbres déconnectés du mondes qui se cherchent une place qqpart. Mais ceux qui atteignent les hautes sphères ce ne sont pas les zèbres, ce sont ceux qui ont de la douance en quantité de travail certes mais aussi en hargne, ceux qui savent faire copain copain avec telle partie de l'administration pour obtenir ce qu'ils veulent, ceux qui savent s’aplatir devant le Docteur ou le Professeur, ceux qui aiment la castagne au cours des réunions de labo (est-ce là le portrait des mafieux du cnrs ?). Du reste la finesse de certains reste douteuse.
Perso, je suis dépourvue de leur douance sociale à ceux-là. Pour moi c'était un combat perdu d'avance No . Pourquoi ? parce que dans la cours de récréation, je ne jouais pas avec les autres enfants. Je n'ai donc pas fait l'apprentissage des rapports sociaux normaux. Je fuis les conflits. Embarassed ça n'a vraisemblablement pas changé.

Malaku je n'ai pas de conseil à te donner. Désolée No
J'ai choisi de tourner la page, ça a été difficile, beaucoup de regrets. Mais d'un autre côté...il y a tellement de vies à vivre dans cette vie, tellement de mystères à explorer, de sensations aussi minimes soient elles à absorber. sunny

Olya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 38
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Waka le Mar 29 Nov 2011 - 12:58

Je connais bien le CNRS (enfin, dans ma branche...). Moi aussi je suis partie en partie parce que je refusais d'évoluer dans ce milieu, j'ai pensé que ca finirait par me détruire. Par contre, je crois que ces gens sont bel et bien zebrés, avec toutes les difficultés d'acquisition des codes sociaux qui vont avec la zebritude (=on ne comprend pas/n'admet pas l'hypocrisie des codes donc on ne les suit pas...). Certains d'entre eux ont été sur de très hauts piédestals, et ont perdu le contrôle de leurs égos. Je les ai vu de près, ils sont durs, hargneux, requins, mais ils ont quelque chose d'attachant au fond...

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Erebia le Mar 29 Nov 2011 - 14:50

Bienvenue à toi!

Whaou, comme plusieurs autres j'ai été très touchée par les fils de posts de ta présentation. J'aimerais moi aussi retourner à la vie sauvage, mais pour le moment tout se passe comme si j’étais enfermée dans une cage dont je n’aurais pas les clés. Alors je crochète la serrure des heures durant, en vain, en attendant que l’on vienne me délivrer. Mais dans mon cas rien ne sert de crocheter, il faut appeler à l’aide. Apprendre à parler. Dans le cas contraire je resterai prisonnière de mes barreaux « jusqu’à ce que l’âge et l’usure les efface, et que toute forme de courage ait disparu irrémédiablement ».

Encore faut-il vouloir sortir de la cage, car dehors règne l’inconnu. Quand tout semble artificiel, aussi bien l’environnement que les gens. Quand le verbe avoir prend le dessus sur le verbe être. Quand la superficialité remplace l’ivresse des profondeurs. C’est fou comme en ville on peut ressentir de façon poignante la solitude alors que tout seul dans la montagne on se sent si entouré. Ainsi va le monde, on a beau côtoyer beaucoup de personnes, au fond on est toujours tout seuls.

Il doit bien y avoir une solution, qui m’échappe encore mais que j’entrevois par instants. Qui connaît le code secret du cadenas ? Il n’y a que moi qui devrais pouvoir le retrouver. Parce que c’est moi qui me suis emprisonnée toute seule. Simple instinct de conservation… Alors ce qu’il faudrait c’est beaucoup de bras pour déplacer la cage dans un endroit où le fauve pourrait être relâché en toute sécurité. Où les chances de réintroduction, même minces, seraient non nulles…

Alors vive les grands espaces, la montagne et tout et tout! TOUS A LA VIE SAUVAGE Wink

Erebia
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 30
Localisation : Nomade... Actuellement dans le 66

Revenir en haut Aller en bas

.

Message par Igloo le Mar 29 Nov 2011 - 18:00

.


Dernière édition par Igloo le Ven 2 Déc 2011 - 7:59, édité 1 fois

Igloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 27/11/2011
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mer 30 Nov 2011 - 1:11

@Olya: Merci pour ton soutien! tu décris bien le problème, dans la recherche, ceux qui réussissent sont ceux qui font copain copain avec le gens importants, et qui passent plus de temps dans les "commissions" qu'à chercher... bref un intelligence "politique" qui est bien étrangère au zèbre de base comme tu dis. J'espère que toi tu vas bien sur tes 4 pattes maintenant après ton 'expérience' en etno.

@Lili: oui je suis d'accord, pas mal de zébrés, mais qui ont mal tournés. D'une manière générale, on ne devrait pas faire de science sans faire de la méditation ou quelque chose de similaire pour réduire l'augmentation de l'égo induite par l'accumulation de savoir. Je crois que si les scientifiques continuent à ne pas se préoccuper de leur humilité, c'est la fin de la science, parce qu'on arrive à des connaissances tellement profondes qu'un égo normal n'arrive plus à éviter le narcissisme. Beau débat en perspective, non?

@hivanea: En effet, je suis à l'affut des signes de la vie, toutes antennes dehors, et c'est vrai que quand on est zèbre, même quand on est au fond, ça mouline encore
Sinon "L'incompréhension des jours à venir"... Je communie poétiquement. Cela me fait penser à Jim
"thank you oh lord for the white blind light
a city rises from the sea
I had a splitting headache
from which the future is made"

Long hug

J'espère que quelque chose de nouveau sortira de tout ça, voici un vieux proverbe de j'ne sais pas où: "Quand tu pleures, tu sèmes, et quand tu ris, tu récoltes."


Dernière édition par makalu le Mer 30 Nov 2011 - 1:33, édité 1 fois

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mer 30 Nov 2011 - 1:31

Salut Erebia, comment vont les dahuts? Je me reconnais beaucoup dans ton post, j'ai tellement parcouru de montagnes pour fuir la civilisation. Cela m'a apporté tant de choses sur moi-même et sur le monde. Là-haut pas de codes, pas de règles, seulement un être minuscule dans une immensité, au point où convergent les forces créatrices du soleil, de la glace et de la roche. Puis un jour, je ne sais pas, la montagne m'a dit "je t'ai appris tout ce que tu avais à apprendre, rentre chez toi, si tu restes plus long temps, je peux devenir dangereuse".
Puissent la nature continuer à être un refuge régénérant pour tous les zèbres et puisses-tu trouver la clé que tu cherches.

@Igloo: Je n'ai pas perdu mon goût pour la physique, c'est une science extraordinaire, un porte sur la magie du monde, un joyau de l'occident, comment pourrais-je m'en lasser? Si seulement j'avais compris la zébritude avant! j'aurais certainement pu faire plus attention aux jalousies ou réagir de façon plus adéquate...

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Sushee le Mer 30 Nov 2011 - 1:32

makalu a écrit:@J'espère que quelque chose de nouveau sortira de tout ça, voici un vieux proverbe de j'ne sais pas où: "Quand tu pleures, tu sèmes, et quand tu ris, tu récoltes."

J'aime beaucoup ce proverbe Very Happy

Je connaissais ceux-là:
Qui sème en pleur, récolte en heur
Qui parle sème, qui écoute récolte

Sushee
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 181
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mer 30 Nov 2011 - 1:40

Very Happy merci Sushee (même si j'ai du regarder dans le dico pour "heur"!)
bonne nuit Sleep

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

.

Message par Igloo le Mer 30 Nov 2011 - 10:19

.


Dernière édition par Igloo le Dim 4 Déc 2011 - 22:26, édité 1 fois

Igloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 27/11/2011
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mer 30 Nov 2011 - 11:39

Moi aussi je me sens vraiment complètement sousdoué quand je pense à quel point j'étais loin de comprendre ce qui se passe dans la tête de certaines personnes...

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

.

Message par Igloo le Mer 30 Nov 2011 - 21:05

.


Dernière édition par Igloo le Dim 4 Déc 2011 - 22:27, édité 1 fois

Igloo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 27/11/2011
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Olya le Mer 30 Nov 2011 - 23:20

makalu a écrit:J'espère que toi tu vas bien sur tes 4 pattes maintenant après ton 'expérience' en etno.

Euh... et bien... j'avais du prendre pas mal de kilo quand j'ai arrêté (qui m'ont bien servis en Sibérie rabbit )... euh non ! pas la cigarette cyclops l'ethno.
Je me souviens encore d'une prof qui avait analysé mon journal de terrain : "Et bien je ne sais vraiment pas comment vous noter, là je suis dépourvue, Il y a de très bonne choses mais...(MAIS ?) on sent là que vous manquez de maturité affective ! Si si, relisez votre journal, vous verrez !" affraid Ca m'a un peu tué. ca vous semble de la gnognote hein ? je sais bien mais voilà... Après bientôt 10 ans ça tourne toujours dans ma tête. Il y a encore d'autres trucs qui me restent en travers de la gorge mais trop complexe à écrire ici. J'ai mis en suspens mon projet de mémoire car la personne qui m'aurait jugé voulait recruter des étudiants à 10 de moyenne pour son master muséologie contre 12 pour le master de recherche dirigé par son énnemi numéro 1. Je l'ai pas senti et ai préféré m'enfuir (moi qui faisait toujours face à tout) en me disant qu'au moins la voie n'était pas totalement barrée et que je pourrais pourquoi pas reprendre un jour avec un peu plus de maturité affective... Voilà où en est l'université française (j'imagine qu'ailleurs c'est pas mieux...). Et moi même d'ailleurs.

Mais oui je vais mieux depuis que j'ai (presque)définitivement fait le deuil de cette période. Et surtout je ne regrette pas de ne pas être rentrée dans le travers des sacrifices, ce que fait une de mes anciennes camarades, qui souffre, qui souffre, qui souffre avec sa thèse sans être sûre d'avoir du travail après.
J'ai récupéré ma troisième patte mais la 4 ème traine encore un peu... Laughing

Olya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 38
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Giamilla le Jeu 1 Déc 2011 - 8:21

J'aime bien la métaphore de la 4ème patte qui traîne... Wink

Bonjour à toi (pas bienvenue, tu es arrivé avant !). Je n'avais pas encore posté sur ton fil jusqu'à présent car je n'ai rien de bien intéressant à dire que ne soit pas dit ici, mais j'aime bien te lire. ^^

Giamilla
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 179
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 33
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par geronimo le Jeu 1 Déc 2011 - 15:26

Bienvenu Makalu,
et merci pour ces deux pensées qui ont eu un fort écho en moi :
makalu a écrit:
J'ai très peur et je ne connais rien à la vie en liberté ou en troupeau, mais c'est décidé, rien ne m'arrêtera, je suis libre. J'espère que vous serez tolérants, j'ai l'impression de revenir de très loin et d'être un peu maladroit.
Le chemin pour revenir est bien long pour moi.

makalu a écrit:
Pourquoi sauver le monde? Je ne sais pas c'est là et c'est intense. Je crois que ma vie n'aurait pas de sens s'il elle n'était pas dédiée au bonheur de tous. Je sais que c'est très prétentieux, que cela m'empêche de vivre paisiblement, et que ce que je fais n'est qu'une infime goutte d'eau. Pourtant je veux être du côté de ceux qui ont essayé.
Comment éviter qu'une goutte d'eau ne se dessèche ? Il suffit de la jeter dans l'océan.

geronimo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 39
Localisation : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Godisgood le Sam 3 Déc 2011 - 23:05

En terme d'occupation qui remplit sa vie pleinement et entièrement, en toute plénitude, il y a paradoxalement l'expérience de la solitude.

C'est méga-fllipant effectivement, à tous les niveaux relationnels établie par la société, la raison principale pour laquelle tout le monde tourne autour du pot le plus longtemps possible, tentent de se rassurer en cherchant des homologues et espère ainsi éviter de réaliser cette expérience au-cours de leur vie en tentant de trouver une réponse vitale satisfaisante partout ailleurs, à l'extérieur d'eux-même...sauf à un seul lieu qu'ils refoulent par peur : à l'intérieur d'eux-même !

Car, comment espérer rendre les autres -par définition bien plus étranger que soi-même- heureux si soi-même, on en est déjà bien incapable de façon durable et durement éprouvé ??? (la célèbre expression de la charrue avant les boeufs)

Le résultat de cette expérience particulière et véritablement personnelle de fait, c'est l'acquisition de sa liberté - la source du tout potentiellement possible-, de la Liberté - la source du Tout réalisable-, l'emphase de l'inconnu...bref, le kiff permanent à chaque instant de sa vie, quelque évènement terrestre qui puisse se produire ici ou là !!! bounce cheers sunny Very Happy

Et ce n'est qu'après cette étape que tu sais véritablement au plus profond de toi-même ce pour quoi tu es là sur cette terre, la raison de ton existence parmi tous les autres.
N'étant plus en recherche de toi-même, toute l'énergie dont tu disposes alors se retrouvent en pleine action, avec déperdition minimale puisque tu vises désormais en permanence la cible que tu as enfin trouvée et qui t'est exclusivement réservée....

Il n'y a plus de concurrence à travers ton travail, puisqu'il est à ta propre image, unique. Les choses et évènements déroulent naturellement ensuite, magiquement à l'image d'une fractale "maitrisée" !

cheers cheers cheers Merci les forces de la Vie ! cheers cheers cheers

Godisgood
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 305
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Mégalopin le Dim 4 Déc 2011 - 1:14

Godisgood a écrit:En terme d'occupation qui remplit sa vie pleinement et entièrement, en toute plénitude, il y a paradoxalement l'expérience de la solitude.

[...]

Et ce n'est qu'après cette étape que tu sais véritablement au plus profond de toi-même ce pour quoi tu es là sur cette terre, la raison de ton existence parmi tous les autres.
N'étant plus en recherche de toi-même, toute l'énergie dont tu disposes alors se retrouve en pleine action, avec déperdition minimale puisque tu vises désormais en permanence la cible que tu as enfin trouvée et qui t'est exclusivement réservée....


+1


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4108
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 13:17

yep

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum