Retour à la vie sauvage

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 6 Nov 2011 - 19:15

C'est comme si j'avais été un animal dans un zoo. La journée des tours savants pour amuser les visiteurs et la nuit, la solitude, un enclos humide et froid. Je fais partie de ceux qu'on a détectés (sans leur dire bien sûr) et exploités depuis très jeune, sans humanité ni compréhension. Jamais le droit de me plaindre: "tu as tellement de chance!". Forcé de faire des acrobaties de plus en plus compliquées pour satisfaire l'égo des dompteurs. Je ne pouvais que rêver d'un monde de liberté et de lumière. Je l'ai d'ailleurs beaucoup cherché. Dès que j'avais une permission, je partais parcourir le monde et les cimes enneigées. Je respirais l'air pur mais j'étais toujours seul et retournais finalement à l'enclos.

Puis à force de me faire massacrer méchamment un peu partout par des non-Zs égocentrés (amis, boulot, famille, copine, la totale quoi). J'en ai eu marre et j'ai décidé d'aller voir chez les moines tibétains s'ils comprenaient quelque chose à tout ça. Ce sont les premiers qui m'ont vraiment accepté comme j'étais. Longue vie au Dalaï Lama (qui est certainement Z++++ d'ailleurs). Puis j'ai médité... longtemps. Et d'un coup j'ai vu, j'ai tout vu. C'était très clair. Le lendemain je lisais JSF et pleurait à chaude larmes. Puis je découvrais le forum, le wiki et tout. Oui, la savane existe vraiment! Quelle joie! Merci à vous d'être là! Aujourd'hui j'ai décidé de retourner à la vie sauvage. J'ai très peur et je ne connais rien à la vie en liberté ou en troupeau, mais c'est décidé, rien ne m'arrêtera, je suis libre. J'espère que vous serez tolérants, j'ai l'impression de revenir de très loin et d'être un peu maladroit.

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Fata Morgana le Dim 6 Nov 2011 - 19:17

Bienvenue voyageur !
Pose ton sac. Là. Souffle.
Et qu'on t'inspire.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 19:24

Bienvenue à zébroland. Contrairement à ce que l'on peut croire, ce n'est pas dans la savane qu'on ramasse le plus de coups de sabots vicieux ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Catre le Dim 6 Nov 2011 - 19:31

Bienvenue Makalu!

C'est une re-naissance et j'espère alors une meilleure continuité de ta vie!

Long hug

Catre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1983
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 6 Nov 2011 - 20:20

Merci! Very Happy

En effet il faut que je souffle. Je suis tellement 'inhibé' que le fait de m'ouvrir pour de vrai engendre des vagues de vulnérabilité et de stress (il m'a fallu 6 mois entre l'inscription et la présentation). Et puis j'ai toujours l'impression que ce que j'ai à dire ne vaut pas la peine.

Je crois que ce que je cherche surtout c'est un espace ou je peux être moi-même sans risque, comme un oasis ou on peut se reposer et faire une bonne sieste.

Voici un peu plus de détails sur mon parcours:
Comme dirais Zebda "très tôt je voulais pas bosser et pourtant..." à chaque fois je me suis retrouvé dans des trucs galère. Sauté le CP, puis trop fort en maths, du coup le supplice de la prépa et de la grande école ("l'étite de la France" qui disaient... rien que ça!). Bon j'ai passé le temps en faisant de l'alpinisme et du surf. Puis je me suis dis qu'il fallait vraiment que je me tire de là et je décidé de faire quelque chose d'utile: de la recherche sur le climat. Je suis fait traité de tous les noms par ma famille, de fainéant, de bon à rien, etc. Mais j'ai passé une thèse et les problèmes ont continué. J'ai fait eu le malheur d'être un chercheur 'qui trouve' et ils m'ont interdit de publier au CNRS parce que ça n'allait pas de critiquer les vieux professeurs et les superordinateurs. Ensuite j'ai fait une mission humanitaire au Pakistan, mais là aussi ils ne voulaient pas que ça change (et ils avaient des kalachs eux) alors je suis rentré. etc. etc. Maintenant je sais plus trop quoi faire sur Terre en fait.

Centres d'intérêt:
Montagne, nature, voyages, refaire le monde et le sauver si possible, physique fondamentale, les quantas et la relativité, bouddhisme, méditation, pubs irlandais et légumes bio.







Dernière édition par makalu le Lun 23 Avr 2012 - 11:32, édité 2 fois

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 20:32

.


Dernière édition par Loic le Ven 7 Déc 2012 - 19:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 20:46

Bienvenue dans la savane et dans le troupeau, Makalu ! cheers
J'espère que tu vas te sentir ici chez toi pour te ressourcer...

Merci pour cette magnifique présentation pleine d'émotions et de sincérité, qui m'a beaucoup touchée... I love you

Un amoureux de la nature, des grands espaces, de la méditation et des légumes bio... chouette !! bounce


PS: Ton avatar est superbe !

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par miiims le Dim 6 Nov 2011 - 21:06

Bienvenue à la vie sauvage, Makalu! Sois toi même! Ça fait un bien fou, n'est-ce pas? Et je te rassure: ce que tu as à dire vaut la peine!

Aaaah.... Changer les choses... Ouh là là, dans quoi tu te lances.... Faut pas, laisse les choses où et comme elles sont. Surtout pas bousculer les choses ni les gens.

Tu crois bien faire, tu veux bien faire, tu t'enthousiasmes... Et pis plouf, bang, paf, badaboum! Le mur.

Nan, nan, les autres y zaiment pas améliorer les choses. Ils préfèrent de loin faire comme y font depuis... aussi loin qu'ils s'en souviennent, même si ça ne rime à rien, si ça prend un temps fou, si ça nuit à autrui, etc.

J'ai appris ça à mes dépens aussi, comme toi. Et ça me rend folle... Au figuré et un peu au propre aussi.

Alors...que faire? On ne changera ni ne révolutionnera le monde à nous tous seuls. Je crois qu'il faut faire le deuil de cette belle idée. On ne fait que s'épuiser, à essayer et à buter, encore et toujours contre les mêmes montagnes. Et surout, ce dont le monde a besoin, c'est d'un Makalu en pleine forme et bien dans sa peau, plein d'énergie!

Et puis après, si tu en as envie, faire tout ce que tu peux pour améliorer les choses au coin de la rue.

Enfin, c'est ma recette à moi. Wink

Bon courage et au plaisir de te relire!


miiims
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 26/10/2011
Localisation : Anvers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 6 Nov 2011 - 23:26

Merci, ça fait chaud au coeur de lire vos posts.

Je n'ai pas beaucoup réussi à changer les choses, mais en essayant, bizarrement, je me suis trouvé et je suis ici maintenant. Alors je crois se motiver pour faire un peu de bien sur Terre, ça vaut le coup, même si le résultat est différent de celui qu'on attendait.

Et puis pour retrouver de l'énergie je peux toujours mettre du Beethoven à fond dans mon casque Rolling Eyes




Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 0:05

hello Malaku bienvenue,
j'adore ton avatar car la montagne me fascine
Ah Beethoven Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Lun 7 Nov 2011 - 16:47

@Wildzebr je dois dire que ta présentation m'a beaucoup touchée aussi... je n'ai pas beaucoup parlé du relationnel (c'est encore douloureux là) mais je me retrouve bcp dans ce que tu dis.

@Majorette: Merci! la montagne c'est un peu la vie du zèbre pour moi: des projets fous, de l'emballement, atteindre les sommets, puis en fait réaliser qu'en haut ya rien de spécial, puis la descente, le retour à la monotonie de la plaine... jusqu'à la prochaine escalade.

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 13 Nov 2011 - 11:27

.



Dernière édition par makalu le Sam 10 Déc 2011 - 11:22, édité 1 fois

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Dim 13 Nov 2011 - 12:42

Joli parcours, malaku.
Sincère compliment. Je préfère mille fois le tien à d'autres.


Tu t'es trouvé, donc enrichi.
Tu as cherché, testé, appris. Et tu sais mieux aujourd'hui ce qui ne marche pas de telle façon.
C'est ainsi que l'on apprend et que l'on peut aller loin. En identifiant ce qui n'a pas fonctionné de la façon attendue ou "prévue". Pour en faire jaillir les germes de ce qui pourra marcher. Cela prend du temps, mais un grand arbre aussi ne pousse pas en un jour, ni en une année, encore moins en une dizaine... Tu es arbre. Wink



Tu ne sais plus quoi faire sur Terre?
=> Etre.
=> Le montrer, sans chercher à mettre ton parcours comme "chemin" car ce fut le tien, et d'autres ont besoin de co-exister différemment.
=> Partager. Tes connaissances, ton savoir, ton savoir-faire.
=> Faire de l'éphémère et de l'inutile aussi. Important. Pour garder un équilibre, et du recul. Et parce que comme tu l'as vu, les belles choses arrivent souvent par le chemin inattendu.



Ne pas chercher de résultat.
Faire et être, simplement.
Le résultat n'est pas de toi, jamais.
Sinon l'humanité ne grandirait point. Et tu t'enfermerais dans l'erreur douloureuse, pour toi comme pour les autres.

Certains ici militent, d'autres font des assoc,
d'autres écrivent et font circuler les infos trouvées pertinentes,
d'autres créent simplement,
il en est qui lisent, s'imprègnent, réfléchissent et ensuite font mûrir leurs fruits intérieurs
des débats et questionnements jaillissent, sans barrière, dans le respect que l'on est capable d'y mettre


Le but final d'ici, et de la Terre ?
Grandir soi-même. Laisser grandir les autres en les respectant dans leurs différences, et en signifiant calmement lorsqu'un comportement heurte, pour expliquer.
Se montrer bienveillant envers son prochain, ici comme en vie.
Aider à relever ce qui est affaibli et en souffre, laisser vivre le reste si aucune souffrance n'en jaillit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par lafeelicite le Dim 13 Nov 2011 - 15:22

Bonjour makalu,

ton pseudo invite au voyage (est-ce que c'est le sommet en photo de ton avatar? splendide en tout cas) et ton parcours est aussi touchant que motivant:ainsi, il est possible d'essayer d'etre au monde, sans tomber pour autant...

Merci pour cette jolie presentation, au plaisir de te lire et d'echanger... je te souhaite la bienvenue ici! sunny

La fee

lafeelicite
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 326
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Dim 13 Nov 2011 - 22:05

Merci c'est très inspirant et réconfortant.

J'espère que grâce à vous et à votre compagnie je retrouverais un peu de sérénité et que je pourrais laisser tomber le blindage que j'ai dû fabriquer pour survivre... et transformer tout cela en poésie salvatrice.

Ps: oui le sommet c'est le Makalu (le vrai) et je suis très fier de ne PAS l'avoir escaladé. J'étais bien parti pour tenté le coup puis dans un éclair de lucidité je me suis dis qu'il valait mieux rester en vie et se poser les vraies questions.

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par WildZ le Dim 13 Nov 2011 - 22:38

Makalu a écrit:J'espère que grâce à vous et à votre compagnie je retrouverais un peu de sérénité et que je pourrais laisser tomber le blindage que j'ai dû fabriquer pour survivre... et transformer tout cela en poésie salvatrice
cheers Long hug

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Lun 14 Nov 2011 - 18:31

vive l'empathie et la la gentillesse!

Long hug Long hug Long hug

à bas les blocages psychologiques!

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Lun 14 Nov 2011 - 18:43

Bienvenue !

Sans être allée aussi loin que toi dans la recherche de moi-même (on ne peut décidément pas considérer qu'une clinique psy fasse le même effet qu'un temple bouddhiste...), je comprends ton besoin de liberté. Ton besoin d'être toi-même, de ne plus être en cage, de faire ce que tu veux et non pas ce qu'on ("on" désignant, pêle-mêle, la famille, les amis, le boulot, les profs, ta copine) attend que tu fasses.

Ici, tu es en famille. Pour une fois, ce ne sont pas que des mots. Viens aux rencontres quand tu te sentiras prêt (inutile de te trouver des excuses, il faut toujours du temps, le temps de la confiance, avant de franchir le pas). Tu comprendras mieux ce que je veux dire quand tu te sentiras "bien" avec des inconnus. Tous les zèbres d'ici sont différents, parfois des tensions surviennent, mais on est si seul et si isolé en société, on a tellement de pression pour se conformer à un moule (qui ne nous conviendra jamais, soit dit en passant), que ces énormes détails paraissent insignifiants.

Sois juste le bienvenu et n'aie pas peur d'être toi-même : ici, personne ne te demandera d'être un autre.
(Et si c'était le cas, même une seule fois, préviens-moi, que je puisse personnellement botter le cul à cet empêcheur de tourner en rond. Non mais.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Lun 14 Nov 2011 - 20:11

L'avantage du temple bouddhiste c'est que tu peux justement être toi-même, tu médites c'est tout, pas de culpabilisation (ce qui pour moi était essentiel vu que je m'auto-persécutais déjà suffisamment). En retraite, tout ce qui apparait dans ton esprit (colère, jalousie, irritation...) ne peut venir de l'intérieur parce ça peut vraiment pas être la faute des 4 murs de ta piaule. Et tu n'as pas trop le choix, il n'y a pas de téléphone ni de télé, donc impossible de fuir. Alors tu luttes avec toi-même jusqu'à épuisement, et là ça s'ouvre, les émotions jaillissent...

@tous: merci j'espère vous croiser en vrai bientôt!



Dernière édition par makalu le Lun 23 Avr 2012 - 11:34, édité 1 fois

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par jmd le Lun 14 Nov 2011 - 20:46

@Makalu,

Je me demandais combien de temps ta retraite chez les moines tibétains avait duré.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Lun 14 Nov 2011 - 21:14

j'ai fait 4 fois 10 jours l'année passée, mais avant j'avais longtemps médité chez moi une demi-heure par jour.

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Peau d'Ane le Mar 15 Nov 2011 - 21:10

Bonjour Makalu,

Que ces montagnes sont BELLES ! Si tu regardes bien, il y a des tentes, minuscules au pied. (j'avoue avoir fait quelques recherches, je me demandais si cette photo n'était pas une oeuvre de Matthieu Ricard).


Une question:

Pourquoi vouloir sauver le monde ?

Pour être riche, célèbre, reconnu, adulé ? Mmm, pas ton trip, hein ?

Alors pourquoi cette nécessité intérieure, tellement puissante qu'elle fait mal ?

Est-ce parce que tu ressens la souffrance de l'autre tellement fort que c'est insupportable et que tu voudrais que cela cesse?

Est-ce parce que lorsque tu te sens utile aux autres, alors tu t'enracines dans l'univers ?

Pourquoi ?


Si mes questions troublent ta quiétude, je m'en excuse.




Peau d'Ane
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 43
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par anthracite le Mar 15 Nov 2011 - 21:49

Une idée qui me travaille depuis longtemps aussi, la méditation... Parce que la pratique du Yoga est un des éléments qui me donnent un peu de fermeté et d'équilibre depuis deux ans, et aussi pour avoir tenté de pratiquer à Bodhgaya, en Inde... C'était où, au Tibet? Au cours de ce même voyage en Inde, j'ai passé quelques jours à Dharamsala, et je garde un souvenir ébloui des quelques aperçus que j'ai eus sur la culture tibétaine (et un souvenir glaçant des récits des exactions chinoises, et des rencontres avec les réfugiés ayant traversé l'Himalaya à pieds...)
Sinon, je saute un peu du coq à l'âne, mais tu as bossé en physique du climat? Là aussi, je serais intéressée de savoir sur quoi. (mais je comprends si tu n'as pas envie d'en parler sur un forum public)

anthracite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 15/11/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Kangchenjunga le Mer 16 Nov 2011 - 1:19

Pourquoi sauver le monde? Je ne sais pas c'est là et c'est intense. Je crois que ma vie n'aurait pas de sens s'il elle n'était pas dédiée au bonheur de tous. Je sais que c'est très prétentieux, que cela m'empêche de vivre paisiblement, et que ce que je fais n'est qu'une infime goutte d'eau. Pourtant je veux être du côté de ceux qui ont essayé.

D'un point de vue zèbropathologique, il semble que je ne sois pas le seul (il y a un chapitre dessus dans le livre de JSF). Il y a bien sûr le fait de ressentir intensément la souffrance des autres, d'être hyper lucide, et tout. Mais c'est aussi un parcours personnel. J'ai beaucoup voyagé et j'ai été très touché par les souffrances que j'ai vues. J'ai beaucoup étudié aussi et j'ai compris que la connaissance permet de résoudre beaucoup de difficultés.

Je rêve d'un monde éveillé où chacun prends soin des autres, je rêve d'un monde de sagesse où chacun réfléchit avant d'agir, je rêve d'un monde de paix où chacun respecte la beauté de la vie.

Mais bon, après c'est peut-être juste une fuite pour ne pas voir mes problèmes actuels, mes blessures d'enfance, ma méchanceté ou simplement la réalité.

Pourtant si seulement en un claquement de doigts tout le monde pouvait être heureux et loin de la souffrance! Je donnerais tout ce que j'ai.

Kangchenjunga
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 258
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Invité le Mer 16 Nov 2011 - 13:44

makalu a écrit:Je rêve d'un monde éveillé où chacun prends soin des autres, je rêve d'un monde de sagesse où chacun réfléchit avant d'agir, je rêve d'un monde de paix où chacun respecte la beauté de la vie.

vi.

Se sentir "chez soi"... Pas avec de l'irrespect (voulu ou involontaire, mais tellement répété que c'en est fatigant) de voir détruit tout ce qui émerge, avec méthode, parce que c'est différent, non-répertorié, ou pas "à soi". S'approprier, contrôler, ou détruire...

No





L'impression de voir détruire tout, pendant que d'autres plantent, sans se lasser. Mais ce qui croît est plus long en temps, que ce qui détruit. Du moins généralement... Parce que l'énergie et le temps passés à détruire, contrôler, s'approprier se convertit peu à peu en énergie opposée: celle de la reconstruction et de la création. Sauf que cette dernière s'entasse peu à peu, grain par grain. Et que lorsqu'elle s'enclenche, c'est avec la force accumulée de toutes les destructions menées, y compris celles du passé.

Cela peut faire un sacré raz-de-marée qui ne laisse aucune chance au vu des forces déployées. Et aboutir à l'extinction ou une désévolution complète, qui ne pourra pas se remonter aussi vite que ce qu'elle a été "claquée" si je puis dire.

C'est un principe général, que l'on retrouve dans l'extinction des civilisations. Dans les contre-coups boursiers aussi. Dans le développement durable. Dans les guerres, les révoltes... Dans les explosions de toutes sortes. etc...



= Accumuler des énergies destructrices, ou de contrôle, signifie que se crée en mode invisible, une "force" opposée de création. Mais qui sera de la puissance égale au cumul des destructions. Strictement égale. Jamais moins... Et pour créer, cette force commence par une table rase ou une évacuation des points nocifs et de leurs "agents". Logique. Comme elle a l'exacte puissance des cumuls, c'est sans espoir pour ceux qui sont concernés alors, ou qui sont restés empêtrés dans ces fonctionnements nocifs. On peut se croire "sans reproche", mais si l'on ferme les yeux sur des pratiques nocives, sans intervenir jamais, alors cela revient au même...

Diminuer en amont les points nocifs, leur force, ou leur nombre, permet d'éviter l'apparition de cette force de création en mode ultime. Car alors ne se créent que des ajustements régulatoires de petite puissance, souvent invisibles, et surtout ponctuels et localisés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la vie sauvage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum