Et vous, comment parlez-vous ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 14:48

Bonjour à tous Smile

comme j'ai lu que les zèbres sollicitaient plus leur hémisphère droit que l'hémisphère gauche, et que l'hémisphère gauche entrainerait une langage plus logique, structuré, avec un élément premier, qui entraine une succession de paroles jusqu'à arriver au dernier élément, ce qui était prévu par le locuteur (du moins je le vois comme cela). Alors qu'une personne sollicitant plus son hémisphère droit aura tendance à parler de manière plus "circulaire" (je cite ce que j'ai lu), qui aura des fois du mal à finir ses phrases.

Je me posais une question, car je me suis rendu compte depuis un petit bout de temps que j'avais parfois du mal à m'exprimer, j'essaie d'avoir un vocabulaire correct et riche, donc on ne peut pas dire que j'ai beaucoup de lacunes verbiales, en tout cas le problème ne viendrait pas de là.
Reprenons l'exemple de la personne hémisphère gauche, j'aurais moi aussi en tête un élément premier, qui devrait être relier à un autre élément, pour un raisonnement par exemple, le problème c'est que quand j'arrive à cet élément, je l'ai en tête, mais j'ai parfois du mal à trouver le mot correspondant, je visualise le "concept" (si je peux appeler cela comme ça), mais le mot ne "s'affiche" pas dans ma tête, pas tout de suite en tout cas, après en réfléchissant un peu je peux le retrouver. Ou alors je me perd et débite quelques paroles, puis je reviens dessus, en même temps que je parle, des mots, ou image désignant mes propos antérieurs arrivent dans mes pensées, et alors je les dit afin d'être plus clair, ou cela me perd et m'empêche de suivre mon raisonnement.
Ce n'est pas très clair je sais, mais l'introspection n'est pas toujours simple..

D'ailleurs une autre spécificité en rapport avec cela, c'est que je préfère parler de manière écrite, comme c'est le cas en ce moment même, cela me laisse le temps de trouver et organiser mes idées clairement.

Enfin voilà, et vous comment parlez-vous ? comment cela se passe dans votre esprit ?

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 15:26

Moi ça dépend.
Si je suis sur un sujet qui me passionne et toute entière centrée sur les images qui me viennent en tête, je peux parler très vite et tout s'enchaîne.

Seulement, ça ne dure pas, à un moment, je me rends compte que je parle, je me vois de l'extérieur, mon attention a décroché, même au milieu d'une phrase, et là je cherche mes mots, et plus je les cherche, plus les émotions s'en mêlent et ça fait comme une coupure dans la pensée. Il faut alors que je me calme, que je me concentre fort, que je m'isole de tous stimuli et je retrouve souvent la suite de mon sujet, mais cela me demande un effort.

Lire les émotions sur le visage de mon interlocuteur souvent aussi me perturbe dans le fil de ma discussion, j'ai tendance à y être très sensible. Pour cette raison, quand je parle, souvent je regarde dans le vague, ou la bouche de mon interlocuteur (ça m'émeut moins que tous les messages qui passent dans le regard).

Et puis, tous les stimuli extérieurs peuvent me distraire et me faire penser à autre chose.

Souvent aussi, quand je parle, les images vont tellement vite dans ma tête, plus que les mots, que je décroche en plein milieu d'une phrase, pour penser à autre chose ! Et après j'ai l'impression de démêler les idées pour retrouver le fil conducteur, que je ne retrouve pas toujours...
Dans ma tête, je ne visualise jamais de mots, que des images, des films ou des sensations (des bruits, des odeurs, des goûts). Toi, tu "vois" des mots ?

Pour moi aussi l'écrit est bien plus simple. Je peux mieux organiser mes pensées, me relire (je fais souvent des copier coller pour regrouper ensemble des idées d'un même thème Wink ), et gérer mes émotions.

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 15:36

Il m'arrive aussi ce que tu définis dans la première partie de ta réponses, se rendre compte que l'on parle, parler et se voir parler, ou en tout cas analyser cela, faire attention à certaines choses, ou des idées qui viennent interférer et là c'est le drame Razz Ca se traduit souvent par des petites pauses le temps de retrouver, ou juste trouver ce que je voulais dire.

A vrai dire je ne peux pas te dire si je le vois ou le ressens, ressens le sens de ce mot, ce serait ce sens qui "s'afficherais" c'est assez flou tout ça =/

Ce que tu dis ressemble beaucoup à la manifestation d'une pensée arborescente, mais là où je me retrouve parfois dans tes écrits, je m'y perd aussi, comme je l'ai dit c'est assez flou, j'ai du mal à l'introspection, et à analyser des comportements que j'ai pu avoir, et je ne pense pas posséder cette pensée en arborescence =/

Ha je vois, tu écris puis tu te relis et range tes propos ? Razz

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 16:00

Ha je vois, tu écris puis tu te relis et range tes propos ?
oui, et c'est drôlement pratique pour faire quelque chose de cohérent, parce que sinon, je me perds moi-même en me relisant ! Razz

Et l'autre avantage, c'est que comme ça je peux "noter" toutes les pensées comme elles arrivent, en laissant libre cours à ma réflexion. Sinon, je suis souvent frustrée, parce que je pense à un truc puis à un autre, et si je dois différer, ben j'en oublie plein au passage...

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 16:14

Donc selon toi il t'arrive de pensée à quelque chose en particulier, de partir dans l'écriture de ton texte et de ne plus savoir ce que tu avais en tête à écrire en particulier ? Razz

Dit as-tu l'impression que c'est tes idées qui vont et fusent trop vite, ou tu interprète parfois cela comme un manque de concentration ?

Ca m'arrive aussi parfois, mais bon après je pense que ça arrive un peu à tout le monde ^^

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 17:28

Lawliet a écrit:Donc selon toi il t'arrive de pensée à quelque chose en particulier, de partir dans l'écriture de ton texte et de ne plus savoir ce que tu avais en tête à écrire en particulier ?
Mais, tu te moques, là ? Ben, c'est pô drôle ! What a Face
Je m'explique: j'écris quelquechose, puis en écrivant, un aspect de ce que j'écris me fait penser à autre chose. Si je ne l'écris pas tout de suite, et que je continue sur ma lancée première, je pense bientôt à une autre idée à nouveau, etc... et c'est comme ça que si je n'avais pas écrit la deuxième, et ben elle serait perdue... euh, je suis claire, là ? Suspect

Dit as-tu l'impression que c'est tes idées qui vont et fusent trop vite, ou tu interprète parfois cela comme un manque de concentration ?
Les deux ! Je ne ressens pas la même chose dans les deux cas. Parfois c'est sûr que c'est un manque de concentration et là je pense carrément à autre chose, en général je m'évade, je rêve. Et parfois, c'est parce que ça va trop vite, un peu comme ce que j'ai écrit juste au dessus. Sauf que là, à l'oral, si je pars sur ma deuxième idée, ça peut me faire aller à une autre, puis une autre, et je m'éloigne carrément de mon sujet du début. Et là, je pars dans des détails, des précisions...

je pense que ça arrive un peu à tout le monde
Certainement ! Je réponds juste à ta question en décrivant comment je fonctionne, je ne prétends pas être particulière ! Wink

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Maderane le Dim 6 Nov 2011 - 18:01

Sujet fort interressant !
je ne suis pas du tout à l'aise à l'oral d'autant plus s'il existe un facteur émotionnel ! D'ailleurs quand l'emotion s'en mèle , je bafouille tres souvent ,et il me faut un gros effort de concentration pour trouver mes mots ! tres souvent je n' emploie pas non plus le bon mot d'ou les nombreux lapsus qu'il ait pu m'arriver de faire !(mais la la fatigue y etait aussi pour quelques choses ) ! Parfois je me vois en train de parler et je réalise en meme temps que ce n'est pas du tout ce que je voulais dire à la base ! c'est assez etrange comme experience ! où alors il faut que j'arrive à parler sans réfléchir spontanement mais là j'ai parfois l'impression de ne plus rien controler comme si c'est un autre moi qui prenait les commandes
il faudrait inventer un décrypteur de pensée automatique Smile

Et comme vous je suis beaucoup plus à l'aise à l'ecrit !

sinon ,non je ne vois pas des mots mais plutot des sensations ,des ressentis , des images

Maderane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 128
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 18:10

Mais non je ne me moque pas Razz
J'essayais de préciser pour savoir si ça correspondait à ce que je ressens Smile
Je comprend très bien comment cela se passe, une idée qui t'emmène à une autre, puis à une autre [...], et qui te fais perdre les premières ^^

Oh je vois ta pensée s'évade dans des contrés lointaines Very Happy les idées en entrainant d'autres.. c'est sûr que dans ce cas il faut toujours garder le sujet principal en tête, ça me fait penser à un exemple, sur une dissertation, si l'on se contente de suivre ces idées on peut très vite être hors sujet..

Oh mais oui je n'ai jamais dit ça, c'est juste que j'essaie de placer une barrière entre hémisphère droit, et hémisphère gauche, pensée arborescente et pensée linéaire ^^'

@Maderane : C'est sûr que le fait d'être sensible aux stimuli extérieurs, plus de s'analyser en parlant, plus la fatigue, ça mène vite à une grosse difficulté de synthétisation ^^
Le fait que tu te rendes comptes que ce n'est pas ce que tu voulais dire serait entrainé par la difficulté de trouver les mots correspondant les ressentis/concepts que tu as en tête ?
Moi je sais que quand je parle j'essaie d'être le plus clair possible, je cherche les mots qui caractérise parfaitement ou presque ce que je veut dire, c'est pour cela que quand je ne trouve pas ces mots il m'arrive de faire une pause Razz

Tu arrives à parler sans te concentrer sur ce que tu dis toi ? Moi je pense que le fait de vouloir ne pas faire attention à ce que je dit, me ferais encore plus faire attention à ça ^^'

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 18:34

Lawliet a écrit: j'essaie de placer une barrière entre hémisphère droit, et hémisphère gauche, pensée arborescente et pensée linéaire ^^'
Ah, mais fallait le dire ! Very Happy Moi, c'est pensée arborescente, c'est sûr ! Et tout le temps, quand je parle, j'écoute, je lis, je pense, je regarde... Je suis un vrai papillon... je papillonne tout le temps, tiens , je vais butiner, là... flower

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 18:38

Haha, va butiner Razz

Je peux te demander comment tu t'en ai rendu compte ? ^^

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par IkeIke le Dim 6 Nov 2011 - 19:15

Ayant voulu me rendre plus con que je ne le suis déjà Very Happy , j'ai bien du mal à m'exprimer à l'oral. Comme je veux être précis dans mes propos, je recherche toujours le vocabulaire approprié, et depuis un certain temps, il m'arrive souvent de ne pas trouver le tiroir où est rangé ce mot... et pour le trouver je ne dois surtout pas me concentrer, mais plutôt limite penser à autre chose et laisser revenir ce que je cherchais.

Du coup à l'oral, je coupe l'effet pensée arborescente, vu que je dois me pseudo-concentrer sur ce que je raconte...


Pour l'écrit, vous expliquez ça très bien Very Happy

IkeIke
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 29
Localisation : Scènémarnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 19:33

l'espression oral banal,pas de soucis de mon coté, par contre, si je doit développer/expliquer, là, c'est le bazars ^^.
Si devait expliqué mon mode de penser, il n'est pas en arborescence, mais en interdépendance: en gros je ne pense pas en image, mais "en 3D et en apesanteur" (~holisme ontologique inné), ce qui offre certe une compréhension "large", mais en fonction de "l'angle de vue", le propos sera parfaitement différent, aussi, je me perd souvent en prérequis et autre explication

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par WildZ le Dim 6 Nov 2011 - 19:36

Lawliet a écrit:Je peux te demander comment tu t'en ai rendu compte
De quoi ? Du fait que je passe tout le temps du coq à l'âne ? et que ça tourne dans tous les sens ?

Si c'est ça, c'est facile : parce que ça me gênait. Embarassed

Au quotidien, dans les conversations, je décroche tout le temps. Et je m'en voulais. Je n'en étais pas aussi consciente que maintenant, et surtout j'essayais de le combattre (autant dire peine perdue Very Happy ). J'avais fini par penser que j'étais immature et que je ne savais vraiment pas y faire en relationnel. Quand je prenais du recul au beau milieu d'une conversation, malgré moi, je voyais bien que les autres étaient à fond dedans, et pas moi. Souvent je coupais la parole dans les discussions, parfois même sans m'en rendre compte, simplement je disais tout haut ce qui me venait en tête, et je voyais bien la tête de mes interlocuteurs... Mais je ne pensais pas à la pensée en arborescence du tout. Je ne le voyais pas comme quelque chose de riche, mais plutôt comme un défaut.

Sinon, au niveau de ma pensée quand je suis seule, je n'avais pas conscience de ça, puisque ça ne gênait personne et que j'ai toujours fonctionné comme ça.
C'est suite à la lecture du livre de JSF que je me suis reconnue et que j'ai fait le parallèle avec les différentes situations que je vivais...

Et toi, qu'est ce que tu as comme idée derrière la tête avec cette question ? Very Happy

IkeIke a écrit:Du coup à l'oral, je coupe l'effet pensée arborescente, vu que je dois me pseudo-concentrer sur ce que je raconte
Moi, ça me fait ça quand les émotions prennent le dessus, ou si je me mets la pression par rapport à mon interlocuteur, un enjeu... (ce qui revient au-même que ce que je viens de dire quand je dis que les émotions prennent le dessus Suspect )

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Dim 6 Nov 2011 - 19:51

@IkeIke : C'est exactement ça, ça m'arrive aussi, je n'arrive pas à trouver le mot, l'autre fois p.ex je cherchais le mot "péjoratif", je le ne trouvais pas (et là encore je n'ai pas réussi a le trouver sans une recherche google ^^'), et peut-être une heure après, l'idée m'est revenu en tête, et le mot est apparu Razz

@tramber : oui quand c'est banal ça va, une question, une réponse.. jusque là c'est pas trop dur, mais après, comme tu le dis, quand il s'agit d'explications, de réussir à sortir des propos d'une façon ordonnée, c'est moins simple..
En 3D et en apesanteur ? je ne vois pas très bien ce que tu veux dire ?
Enfin si, mais j'ai juste l'exemple d'un calcul qui me vient en tête, j'imagine que tu peux voir les chiffres "flottés dans tes pensées", mais après pour le reste..

@wildzebr : Oui je parlais de la pensée arborescente ^^
C'est bizarre, je ne sais pas si ça vient de cela, mais j'ai aussi l'impression de ne pas être doué dans le relationnel..

Je cherche juste à établir un lien entre mon type de pensée et les exemples que vous donnez là enfaite.. Smile

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par fleurblanche le Lun 7 Nov 2011 - 0:05

Lawliet, apparamment je fonctionne comme toi (et les autres Laughing !)

D'ailleurs, je fuis les interviews des journalistes comme la peste ! Je m'arrange toujours à leur balancer une de mes collaboratrices dans les pattes.

Et pour intervenir au cours des réunions, jai besoin de noter, plutôt agencer mes idées et mes questions sur le papier, pour être sûr d'être la plus claire possible et ne pas m'embrouiller en cours de conversation !

Donc, ça serait une question d'hémisphère ? Encore ! Crying or Very sad

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3571
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 0:20

Ma problématique est double, presque triple à vrai dire :
1/ J'ai du mal à canaliser, ou plutôt à extraire le fil directeur qui sied à les présentation qu'attendent mes interlocuteurs. Chaque mot que je prononce éveille en écho un autre mot ou concept y étant relié et mon discours n'aurait pas de fin si je persistais en ce sens;
2/ Les interruptions, questions et autres digressions de mes interlocuteurs rajoutent aux idées naissantes dans mon esprit, ce qui n'est pas sans rajouter au problème;
3/ Il se trouve même que, parfois, un éclair de compréhension se fait sur un phénomène que je traite en arrière plan et que son apparition peut littéralement bouleverser le début de mon discours.

Alors, bonjour la cohérence à ces moments Very Happy

Donc, il est souvent plus facile pour moi d'écrire d'un jet ce que j'ai à exprimer, et de travailler ensuite avec les autres pour, si je puis dire, "revisiter" le résultat.

Je parle là du point de vue professionnel. Quant au privé, je suis plutôt laconique. Non pas parce que je n'ai rien à dire, mais plutôt parce que le ressenti est pour moi plus riche que les mots.
D'autre part, je comprend aisément que d'aucuns d'entre vous aient du mal à trouver le bon terme. Si cela se présente comme pour moi, je cherche le plus adapté au recouvrement de la pensée que j'ai à formuler. Et c'est aussi pour cela que je répète, parfois à satiété les mêmes concepts en les reprenant au travers de formulations différentes, ce qui passe souvent pour du radotage, le commun des mortels se moquant bien des nuances ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 9:57

@tramber : (...)
En 3D et en apesanteur ? je ne vois pas très bien ce que tu veux dire ?
Enfin
si, mais j'ai juste l'exemple d'un calcul qui me vient en tête,
j'imagine que tu peux voir les chiffres "flottés dans tes pensées", mais
après pour le reste..
pas du tout ^^
je ne suis pas un boss des maths, au mieux, pour un calcul je m'apercevrais de truc inutile:
ex à la con: 15+6, je me dirais "tiens, c'est marrant, c'est des multiple de 3".

quand je parle 3d, c'est pour exprimé le relief des concepts, une chose n'est pas simple, elle se définit aussi par ses tenants et ses aboutissants et les interdépendance avec d'autre concept. et quand je parle d'apesanteur, c'est cette "faculter" a malaxer les concepts, a les observer sous différent angle.
La poblématique du fils conducteur du propos tiens alors plus d'une démarche "pédagogique" envers son interlocuteur.

Sans vouloir trop m'identifier a Jaisamer, mais ses propos auraient put être les miens:
1/ J'ai du mal à canaliser, ou plutôt à extraire le fil directeur qui
sied à les présentation qu'attendent mes interlocuteurs. Chaque mot que
je prononce éveille en écho un autre mot ou concept y étant relié et mon
discours n'aurait pas de fin si je persistais en ce sens;
voila un exemple du mode de pensée spatial. C'est simple: rien n'est simple ^^, tout est interdépendant (pas arborescent chez moi), et même parfois de manière saugrenu ^^.

2/ Les interruptions, questions et autres digressions de mes
interlocuteurs rajoutent aux idées naissantes dans mon esprit, ce qui
n'est pas sans rajouter au problème;
pareil ^^ déjà que je me démène a expliquer un ensemble d'interdépendance, alors si en plus on me demande de développer un induit, il devient a son tours un ensemble d'interdépendance. et le fait de la pensée visuel (non phonologique donc) offre certe une liberté e rapidité de reflection, mais me contraint a une traduction verbal réductrice (donc problématique pour un holiste).


amicalement,

ps:un sujet voisin a celui ci se trouve ->ici
ps2:
fleurblanche a écrit:(...)

Donc, ça serait une question d'hémisphère ? Encore ! Crying or Very sad
la préférence de l' hemisphère gauche ou de l' hémisphère droit est un mythe neurologique, un genre de métaphore -> là

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Lun 7 Nov 2011 - 17:41

@fleurblanche : Je vois, tu les notes comme ça tu es sûr qu'elles sont posées sur papier, donc que tu ne les perdras pas, ou que ça ne te mènera pas autre part, non ? ^^

@Jaisamer : Effectivement ! ça ne doit pas être toujours très facile de d'ordonnée tout ça ! Razz

Oui, moi je cherche le terme le plus adaptés à ce que je ressens disons.. Un peu comme toi on dirait, en tout cas j'ai l'impression que sinon cela ne sera pas clair, j'ai ce sentiment de rechercher le mot "parfait" disons..
Cela me fait penser au syndrome asperger parfois..

@tramber : Ha tu penses comme ça toi, moi je n'aurais pas fait attention que c'était des multiples.
Ce n'est pas pour te contredire mais le fait que "Chaque mot que
je prononce éveille en écho un autre mot ou concept y étant relié" me fait beaucoup penser à une branche se détachant de la branche principale, qui suivant toujours la première, part aussi sur la deuxième..
Enfin quoi qu'il en soit je trouve cette manière de penser intéressante, visualiser un concept avec relief, tu veux dire que tu visualiserais non seulement le concept, mais aussi ce dont il est fait, de quoi il part, et où il peut aboutir ?

Ha oui tu avais déjà écris quelque chose de similaire, j'ai essayer de faire des recherches avant d'écrire, mais je ne savais pas trop quoi écrire ^^'

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 20:07

Ha oui tu avais déjà écris quelque chose de similaire, j'ai essayer de
faire des recherches avant d'écrire, mais je ne savais pas trop quoi
écrire ^^'
non, non, tkt, les sujets sont pas identiques, juste, je trouvait que la tournure que prenait celui ci rejoignait les témoignages de l'autre Smile, c'est donc juste a titre d'info que j'ai fourni le lien.


Ce n'est pas pour te contredire mais (...) ~ça~ me fait beaucoup penser à une branche se détachant de la branche
principale, qui suivant toujours la première, part aussi sur la
deuxième..
vue que tu te permet, je me permet zossi Wink , et toi, est tu réellement sur de pensée en "arborescence"?
moi je cherche le terme le plus adaptés à ce que je ressens disons
dans ce cas précis, il ne s'agit pas d'arborescence par exemple, mais d'une tentative de traduction de pensées non verbales.
j'ai ce sentiment de rechercher le mot "parfait"
pour exprimé ce que tu n'as pas pensée verbalement?
imaginons maintenant que tu accepte le fait que tu pense non phonologiquement (subtile a identifier le non-mots), ses intellections seront informe, plus proche de la sensations que du logicomathématique ou du verbe.

Peut être alors réfuteras tu l'idée que ton esprit se disperse en pensée arborescente (quand tu exprimes une idée), mais plutôt qu'il tente d'offrir un exosquelette au vent (chose ardu, n'est t'il pas Wink ). L'idée est là, intangible, non verbale et très riche...






Amicalement,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par fleurblanche le Lun 7 Nov 2011 - 20:26

Lawliet a écrit:@fleurblanche : Je vois, tu les notes comme ça tu es sûr qu'elles sont posées sur papier, donc que tu ne les perdras pas, ou que ça ne te mènera pas autre part, non ? ^^
Oui c'est bien ça, et c'est bien dit !
Au fait : l'aurais-tu si bien dit en direct à l'oral ? Laughing Laughing Laughing

Et à propos de noter les idées, je me rappelle qu'à la fac j'avais l'habitude de résumer mes cours sous forme de schémas, c'était plus facile à comprendre et à mémoriser pour moi. Schémas toujours hiérarchisés, avec des flèches représentant les liens de cause à effet. Imaginez-vous faire ça pour des cours de physiologie, physiopathologie, biologie etc... (je vous assure que ça rend l'apprentissage et les révisions plus rapides !)

Avec le recul, je trouve ça bizarre. Et je me rends compte qu'aujourd'hui, pour la rédaction de projets, je fais la même chose : je commence à écrire le projet sous forme de cases et de flèches, avant d'en faire un texte clair (et j'ai eu d'ailleurs par le pasé des patrons qui exploitaient à outrance ma capacité à écrire un projet cohérent en peu de temps).

Je suis de plus en plus convaincue qu'on est des extra-terrestres, car ça ne me paraît pas bien "normal" tout ça. Dites-moi le nom de cette planète, afin que je puisse satisfaire mon besoin d'identié Idea (je ne sais pas ce que j'ai, le fait d'être différente a tendance à me démoraliser ces jours-ci. On dirait que je voudrais ben être comme tout le monde en ce moment. Parce que la vie semble tellement plus simple pour ceux qui fonctionnent avec simplicité).


Dernière édition par fleurblanche le Lun 7 Nov 2011 - 20:49, édité 1 fois

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3571
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Lun 7 Nov 2011 - 20:47

@fleurblanche : Haha.. Il y aurait surement eu un petit blanc de quelques secondes le temps que j'ordonne cette relation et que je construise la phrase dans ma tête.. Very Happy

@tramber : Très bien, c'est vrai que les bafouillements se rapproche de la parole quand même, et le fait de terminer ces phrases par "tout ça quoi" rejoint ce sujet.. Ca m'est déjà arriver, même si moi j'essaie d'exprimer ce que je dit, quite à sauter certaines éléments pour aller à l'essentiel, et ça se traduit parfois par un "tu vois c'est.. comment je pourrais dire.." ou alors j'essaie d'enchainer une suite de mot qui pourra traduire ce que je pense..

Si je pense en arborescence ? A vrai dire je n'en sais rien, j'ai du mal à m'analyser pensée, du moins parfois j'ai l'impression d'avoir une pensée linéaire, et pourtant souvent certains points que vous évoquez ressemble à ce que je vis, à vrai dire je n'en sais rien ^^'

Je voulais dire que j'avais le sentiment de rechercher le mot qui correspondrait parfaitement à ce que je voudrais exprimer..

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Invité le Lun 7 Nov 2011 - 20:58

fleurblanche a écrit:(..) à propos de noter les idées, je me rappelle qu'à la fac j'avais l'habitude de résumer mes cours sous forme de schémas, c'était plus facile à comprendre et à mémoriser pour moi. Schémas toujours hiérarchisés, avec des flèches représentant les liens de cause à effet. Imaginez-vous faire ça pour des cours de physiologie, physiopathologie, biologie etc... (je vous assure que ça rend l'apprentissage et les révisions plus rapides !)

Avec le recul, je trouve ça bizarre. Et je me rends compte qu'aujourd'hui, pour la rédaction de projets, je fais la même chose : je commence à écrire le projet sous forme de cases et de flèches, avant d'en faire un texte clair

(...).
cela s'apelle le mind mapping ->http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_heuristique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Bleu nuit le Lun 7 Nov 2011 - 21:10

Mais non tu es normale Smile tu es juste différemment normal.. je veux dire que la normalité est subjective Razz

Effectivement cela s'appelle le mind mapping comme ça été dit, je n'ai jamais essayer cela, surement par peur d'oublier des détails importants, ou de faire quelque chose de moche ou je ne m'y retrouverais plus =/

Mais pour les notes, c'est un peu sous cette forme ci aussi, enfin souvent : élement 1 --> élément 2 --> élément3 ou : élément 3

Bleu nuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 228
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par fleurblanche le Lun 7 Nov 2011 - 21:39

Grand merci pour les liens ! ça me "rassure" de savoir que "ça" existe, et qu'en plus "ça" a un nom. Sauf que dans mon cas, personne ne m'a appris. J'ai commencé à le faire toute seule d'instinct, pour essayer de mettre de l'ordre dans le bazar des cours de la fac.

Question que je me pose maintenant : il est dit que Aristote aurait inventé cette manière d'utiliser le cerveau ou de classer les informations. Est-ce vraiement une invention ? Si je me base sur mon propre cas (je savais pas que "ça" existait), j'aurais putôt tendance à croire qu'il a décrit un phénomène observé, peut-être sur lui-même

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3571
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Sylvie le Lun 7 Nov 2011 - 22:29

J’ai toujours un petit carnet sur moi afin de noter ce qui me passe par la tête mais mon stylo n’étant pas aussi rapide que ma petite tête de Blonde, je zappe parfois certaines remarques qui feraient, j’en suis certaine, le bonheur de l’Humanité.

Alors un dictaphone, mais cela n’enregistre que les sons, pas les images et les sensations.

Avez-vous essayé d’écrire « sur votre front » ? Ce que je veux le dire, je le lis « dans ma tête » ; ainsi je palie à « notre » (pas le « notre » de jardinier, ni le « notre de majesté » mais le « notre » de communauté) défaut d’élocution : un petit voire grand bégaiement ; vu que notre pensée est + rapide que notre parole.

Et puis, le juste maniement des mots confère une telle jouissance, voire un réel pouvoir (mais là, c’est qd je suis zèbre tendance « bouc je fonce et je veux faire mal » ; c’est pas bien, mais bon ….)

Et de l’avantage de nos pensées arborescentes : quel atout afin de préparer, mener une réunion : les questions, les digressions , voire même les improbables parallèles qui nous conduisent à des traits d’humour qui nous font paraître ou font paraître le conférencier spirituel (le bonheur des assistantes que de voir les autres rirent de nos bons mots ; et comme je n’ai pas un égo surdimensionné, je n’ai pas la nécessité de me glorifier de tel ou tel fait d’armes) et aussi, quelle merveille que les réseaux PERT

Sylvie
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 43
Localisation : Cessieu, 38.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et vous, comment parlez-vous ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum