Ceci n'est pas un titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Dim 30 Oct 2011 - 18:40

Je suis moi même surpris d'être ici car il y a quelques minutes je ne connaissais pas l'existence de ce forum. Par une sorte de pirouette du sort je me retrouve ici ( je regardais un compte rendu de concert sur Montpellier sur un forum, lequel proposait aléatoirement des sujets ayant un rapport quelconque avec Montpellier sur des forums du même hébergeur et paf, pas de chocapics, mais me voilà ! ). J'avais quelques minutes devant moi avant de reprendre mon travail scolaire ( que je n'ai pas repris d'ailleurs ) je me suis donc mis à lire ce forum au nom parfaitement énigmatique. Je me rends compte alors qu'il s'agit d'un forum traitant d'un sujet auquel je suis extrêmement sensible car le rapport à ma propre intelligence a toujours été problématique.
Sans rentrer dans des détails biographiques je peux dire très tôt j'ai eu des rapports conflictuels dans le cadre familial par rapport aux autres mâles ( mon père et mes deux frères ). J'étais le petit "original" de la famille qui n'avait pas de problème scolaire particulier qui se permettait de remettre en cause la pédagogie de certains profs. Mais l'on m'a fait vite comprendre que le problème c'était moi et pas les autres. Durant toute mon adolescence jusqu'à maintenant du reste ( j'ai 23 ans aujourd'hui ) on m'a bien signifié sur le mode de l'humour que j'étais quand même un peu débile. Même si en réalité il s'agissait moins d'un jugement qualitatif concernant mes capacités que de signaler que j'étais un peu à la masse. Quand tous les jours vous avez plusieurs personnes qui se permettent ainsi de vous balancer à la face qu'il y a quelque chose chez vous qui cloche cela vous pousse à vous interroger. Je me suis assez tôt analysé ( même si à l'origine je n'avais pas conceptualisé cette activité ) et me suis rendu compte que certaines de mes polarisations affectives étaient la résultante de mes rapports problématiques avec ma famille. Dans beaucoup de domaines chez moi c'est tout ou rien mais ma manière de me construire psychiquement m'a bloqué dans certains domaines soit sur tout soit sur rien ( par exemple je peux m’attacher extrêmement vite à une personne mais dans la plupart des cas les autres me laissent totalement indifférent ) je possède une rectitude morale et une tendance à me raccrocher à des notions comme la justice et l'honneur ( c'est peut être parce que j'ai passé trop de temps à lire de la Fantasy ). Dans tous ce que je fait je suis donc dans cette dynamique du tout ou rien mais c'est dans le domaine affectif que j'ai d'abord remarqué qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas chez moi.

Pour revenir au sujet initial j'ai toujours eu des doutes quant à mes capacités intellectuelles tout en sachant que j'avais de réelles capacités. Au niveau scolaire j'ai assez tôt décroché, c'est-à-dire que j'allais école pour faire acte de présence mais je n'étais pas intéressé le moins du monde parce qu'on y faisait ( ce n'était donc pas que je trouvais ça trop facile c'est que je n'y trouvais que peu d’intérêt ). J'ai donc adopté une méthode qui consistait à avoir la note limite pour pas me faire sanctionner par mes parents ( c'est-à-dire 12, en dessous ça commençait à poser des problèmes ). La matière qui m'a d'ailleurs le plus interrogé est les math car un jour j'ai essayé d'expliquer à mon prof qu'il était plus rapide et naturelle pour moi de résoudre un problème en testant une série d’occurrence qui me permettait de trouver le résultat par essai et erreur si l'on peut dire que d'appliquer une formule ou un raisonnement. Car je possède une bonne mémoire ce qui m'avais permis de constituer une petite base de donnée avec des calculs tout fait ( du genre 3X17=51; 6X12=72 ) je combinais mentalement les chiffres avec les données du problème pour trouver assez rapidement le résultat mais sans avoir une once de raisonnement à coucher par écrit, ce qui fait que je n'ai jamais eu de très bonnes notes en math alors que j'avais souvent le bon résultat.

Bref désolé de m'étendre, pour faire court ( parce que ça commence à être long ) grâce à ce site et aux liens que j'ai pu trouver je me suis aperçu de beaucoup de chose concernant la classification des sur-doués etc. Je ne me suis jamais considéré comme sur-doués mais comme juste intelligent mais surtout comme ayant une modalité de penser un peu étrange. J'ai appris aujourd'hui que les modalités intellectuelles sont directement reliées à des modalités affectives ( en clair logos et pathos ne sont pas si indépendant que le croyais jusqu'à aujourd'hui ). Cela me rassure énormément car c'était quelque chose d'assez énigmatique chez moi. Donc je ne sais pas trop où je me place ( et même si j'ai ma place ) dans cette taxinomie intellectuelle ( pas très rigoureux comme appellation je sais ) mais je trouve déjà extrêmement rassurant d'avoir des réponses à certaines de mes questions. Quant à passer des tests je ne pense pas en être capable car c'est un sujet extrêmement sensible chez moi car comme je l'ai précisé j'ai subis beaucoup de raillerie concernant mon "originalité" ce qui fausserait immanquablement les tests. Je m'excuse pour cette présentation totalement brouillonne mais ce que j'ai pu lire m'a fait bouillonner intellectuellement ( par exemple j'ai vu que je ne suis pas le seul au monde à passer le temps à imaginer des mondes ou des morceaux de vie pour passer le temps ).

Je vais donc faire un petit point administratif avant de finir : j'ai donc 23 ans, j'ai une maitrise de philosophie et suis aujourd'hui dans un master 2 professionnel en ingénierie de la création multimédia. J'habite non loin de Toulon, je suis un geek pathologique, je lis sur beaucoup de sujet ( histoire des sciences, histoire ancienne, mythologie, littérature russe ( ma préférée ), S-F,fantasy,... ) et regarde également beaucoup de films et de série. J'aime beaucoup la musique ( enfin c'est un euphémisme ), c'est-à-dire que j'entretiens un rapport fusionnel avec elle quasi métaphysique ( cf Schopenhauer et le livre 3 du monde comme volonté et comme représentation ). Pour ce qui est du style c'est du metal ( surtout black et death ) et du classique.
Me voilà au bout de ma peine tout en l'ayant l'impression de m'être montré lacunaire, encore une fois excusez la forme ( et le fond ) mais je suis trop troublé ( mais un trouble très positif ) pour me montrer aussi structuré qu'à l'accoutumé ( je suis quelqu'un d’extrêmement logique et rationnel ).
Merci d'avoir pris le temps de me lire.

P.S : Je m'excuse également pour les fautes d'orthographes, un domaine où j'ai toujours eu des difficultés ( encore aujourd'hui j'ai beaucoup de mal avec les s et les c ( à l'oral c'est une catastrophe pour épeler un mot où il y en a ( je n'ai d'ailleurs jamais compris pourquoi car je possède une très bonne mémoire ) ou les p et les b ).

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par AlsoSpratchAlmaMater le Dim 30 Oct 2011 - 19:33

Gloire à toi, philosophe zébré! Toi, contrairement à moi, tu as eu le courage de faire des études de philosophie, c'est beau! Je suis arrivé récemment, mais je pense pouvoir te dire que tu trouveras ici des gens ouverts d'esprit et qui t'aideront peut-être à progresser dans ta quête de toi (car qu'est ce que la philosophie si ce n'est cette quête : Connais-toi toi-même, Deviens ce que tu es, etc.). J'ai longtemps pensé que la seule lecture des philosophes suffisait et c'est pour cela que je me suis enterré vivant avec mes oeuvres complètes. Mais en fait, on progresse presque plus vite en dialoguant avec nos pairs. C'est vraiment un bon forum.

AlsoSpratchAlmaMater
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 25
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Dim 30 Oct 2011 - 19:52

J'ai eu le courage de faire de la philo à la fac ( surtout en venant d'un Bac STI électronique ) mais je ne me suis jamais adapté aux exigences universitaires (sanctionner la curiosité et la recherche intellectuelle par une note c'est marrant deux minutes). J'ai alors pratiqué ma méthode d'inertie habituelle à étudier ce que j'avais envie à ne pas aller en cours et à valider mes exams d'une manière extrêmement médiocre. Mais je me suis aperçu il y a peu que ce cursus m'avait permis de me structurer intellectuellement et donc de progresser. D'ailleurs je me souviens mon premier cours de logique où j'ai eu le grand bonheur de m'apercevoir que c'était moi qui avait toujours été logique et que c'était les autres qui ne l'étaient pas.

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par dzz le Lun 31 Oct 2011 - 17:43

Tiens, du début à la fin, ce post me rappelle bizarrement une personne que je connais (enfin connais...). Bienvenue ici, la savane est sans aucun doute faite pour que tu la parcoures en pleine liberté !

dzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 344
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 33
Localisation : à l'Ouest, toujours plus à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Lun 31 Oct 2011 - 18:06

saa a écrit:Tiens, du début à la fin, ce post me rappelle bizarrement une personne que je connais (enfin connais...). Bienvenue ici, la savane est sans aucun doute faite pour que tu la parcoures en pleine liberté !

On (se) reconnait (dans) l'autre plus qu'on ne le connait...enfin merci pour ton accueil !

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par dicentim le Mar 1 Nov 2011 - 5:05

Bienvenu à toi !!
(Moi aussi tout récent ici)

Et un petit éclairage sur un point "musical" de ton mess :

Ai découvert ma zèbritude dans une émission radio consacrée aux gamins surdoués. (enfin "découvert" : bouleversé par ce que j'entendais... sur moi ! Au point de vraiment chialer, moi un grand garçon de 40 balais-fumeur-motard ! Merdeuuu !)

Et tu sais par quel petit éclairage incongru ils l'ont conclue ? Sur une étude menée auprès d'étudiants zèbrés (en GB je crois), et le style de musique qu'ils écoutent...

Résultat, plus que surprenant : pas du Classique, ou du Jazz (comme "attendu")... mais... (j'adore faire durer le suspense !) du Métal !! Et du bien trash !

Le tout avec une explication assez logique (ultra-vitesse correspondant à leur rythme, et "présence" leur permettant d'être "envahis" par ça, et donc de... se reposer l'esprit ! En déconnectant le cerveau d'autre chose !)

J'imagine que vu de l'extérieur, Death Métal et Repos ne semblent pas très compatibles !...

M'en suis arrêté au Hard rock, moi, (au milieu de plein d'autres choses) mais y ai effectivement bien reconnu (découvert) les sensations que ça m'apportait.

Donc re-bienvenu en tout cas !

dicentim
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Mar 1 Nov 2011 - 9:57

Merci à toi !

Ça me fait vraiment bizarre d'entendre que le metal "pourrait" être un truc de zébré. Quand j'ai "découvert" cette musique ( c'est-à-dire faire plus que de l'écouter mais essayer d'en comprendre l'essence profonde ) j'ai eu un peu l'impression d'être à la maison, de trouver un petit coin de quiétude. Le metal ça peut être très reposant effectivement ^^.
D'ailleurs je pense que sans la musique j'aurais pu mal terminer sur le plan psychique et intellectuel.

Je te remercie encore une fois de ton message ( ça fait deux jours que je lis beaucoup d'articles qui me décrivent avec une telle exactitude que j'en suis bouleversé et voilà qu'on m'explique que peut être mon amour du metal n'est peut-être pas accidentel, ce qui au fond ne me surprend pas plus que ça car l'expérience musicale a sur moi de sacrés effets ^^).

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par dicentim le Mar 1 Nov 2011 - 10:05

Tu connais "Nobody" de Skindred ? Chose "bizarre" et hybride (mélange hip-hop et Métal) que j'adore... tout comme mon gamin depuis qu'il a 7 ans !!!

Aimerais bien avoir ton avis !

dicentim
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Mar 1 Nov 2011 - 10:23

Je ne connaissais pas cette chanson ou le groupe j'en ai donc profité pour le découvrir. Ça se laisse écouter mais je dois bien avouer que ce genre d'hybridation entre hip-hop et metal ne m'a jamais trop parlé (en attendant qu'un groupe arrive à le faire ^^ ).
Si tu veux une idée de ce que j'écoute tu peux écouter la chanson Coexistence de Beyon Creation ( trouvable sur youtube ) que je me passe pas mal en boucle en ce moment.


Edit : il y a un passage à partir de 3min15 absolument monstrueux ( quel riff en tapping ! ).

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Lysange le Mar 1 Nov 2011 - 10:31

Salut et bienvenue!

Moi aussi je suis plutôt métal. Un peu la même impression que ce que vous, dites, c'est quelque chose qui me prend aux tripes, que me fais exister, dans lequel je me trouve tellement bien... Les gens me prenaient pour une folle quand j'avais 15as et que je leur expliquais que je m'endormais avec du Iron Maiden. Surprised

Speed, progressif, symphonique, il faut que ce soit un peu compliqué pour me plaire! Mais j'ai un peu de mal avec les voix gutturales...

Lysange
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 770
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par dicentim le Mar 1 Nov 2011 - 10:35

Iron Maiden ? On doit être de la même génération ("2 mns to midnight" m'a éclaté qd j'étais au bahut !!!!)

Ok Kronos, vais m'y atteler, à l'écoute (mais ne te promets rien !)

dicentim
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Mar 1 Nov 2011 - 10:41

Il n'y a pas d'âge pour prendre les metalleux(se) pour des fous ^^.
Les voix gutturales c'est un coup à prendre j'ai envie de dire ( et ça prive de certaines pépites dans le symphonique comme Haggard (si tu connais pas écoute ça d'urgence (à la pelle Eppur si Muove, Awaking the centuries, the final victory ) désolé quand je parle de metal je suis un peu trop passionné ^^) ).

En tout cas merci pour ton message.

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par WildZ le Mar 1 Nov 2011 - 17:04

Kronos a écrit:ça fait deux jours que je lis beaucoup d'articles qui me décrivent avec une telle exactitude que j'en suis bouleversé
Ca fait bizarre, hein ? Wink Bienvenue parmi nous sur le forum Kronos ! et au plaisir d'échanger avec toi cheers

WildZ
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Mar 1 Nov 2011 - 17:09

Parlementer avec un ent voilà une idée qu'elle est bonne ! Je tâcherai de ne pas me monter trop pressé ^^.

Comme tu le dis ça fait bizarre mais c'est également très stimulant (même si ça peut être très déstabilisant), enfin merci à toi !

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Maka ob Waci le Mar 1 Nov 2011 - 21:19

J'apprécie le titre "Magrittien" !

Je suis un peu "jeune" sur le forum pour accueillir, mais bienvenue quand même !

Maka ob Waci
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 40
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Kronos le Mar 1 Nov 2011 - 21:34

Merci à toi !
Pour ce qui est de l'aspect "magrittien" du titre c'est juste que je ne savais pas quoi mettre, au final on se retrouve à vouloir faire l'original avec des banalités ^^.

Kronos
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceci n'est pas un titre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum