anipassion.com

Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Ri euse le Mer 21 Juil 2010 - 2:18

@unique : Tu as écrit "Personnellement j'ai quand même l'impression d'en avoir un handicap puisque je n'arrive pas à m'intégrer dans cette société (très mauvaises relations familliales, très peu d'amis et incapacité en m'en faire de nouveaux...) sans parler de mon manque de confiance en moi!
Quand aux montagnes russes émotionnelles, je les connais très bien!!!
Maintenant peut être que mon homogénéïté est une force qui me permet justement de toujours remonter la pente, c'est peut-être ça qu'elle a voulu me dire, je lui en reparlerai le prochain coup..."

Unique, je viens de me faire tester avec une différence entre le QIV et le QIP de 3.
Ma psy étant en vacance au moment où j'ai reçu les résultats, je n'ai pas pu lui en parler.
Je voulais savoir si finallement ta psy et toi avaient parlé d'homogénité et ce qu'elle t'a répondu ?
Merci

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 9:12

boudeuse: ta psy t'as envoyé les résultats par courrier comme ça?

3 de différence, c'est homogène , et d'après ma psy c'est "bien". Enfin, ça n'empêche pas d'avoir des difficultés par ailleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Ri euse le Mer 21 Juil 2010 - 9:35

Ben elle me les avait commentés mais j'étais trop dans le trip "c'est pas possible ... il y a une erreur ... je suis pas zèbre ...", j'ai rien écouté.
Bref ... Donc elle me les a basculés par mail. Je les ai reçus hier et elle est en vacances.
Mais dis moi Vega ... ça veut dire quoi "c'est bien" ?
Bien par rapport à quoi ?

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 9:41

ça veut dire que ta pensée fonctionne de manière homogène, qu'il n'y a pas de différence notable entre tes potentiels et tes capacités à les mettre en application pour un travail donné, pas de blocage d'aptitude, entre autres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 9:49

Boudeuse99 a écrit:
Mais dis moi Vega ... ça veut dire quoi "c'est bien" ?
Bien par rapport à quoi ?
Je sais pas bien, elle m'avait dit ça.... comme toi, j'étais un peu dans le coltard (enfin en larmes) et j'ai pas tout retenu. Elle m'a sorti pas mal de trucs bizarres à ce moment -là ( genre, il faut aussi des boulangers ... Rolling Eyes )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Ri euse le Mer 21 Juil 2010 - 10:03

Merci Super Marre,
Merci Vega

Bon, il ne me reste plus qu'à attendre son retour.
J'ai déjà listé tout un tas de questions sur les différences entre les résultats chiffrés et les commentaires ...
Ca promet ... si ça se trouve elle me mettra dehors avec un coup de pied bien senti !!!

Enfin, je lis et relis son commentaire depuis hier ...
J'aime bien être une personne "brillante" en définitive !!! sourire
Je commence peu à peu à accepter l'idée que c'est bien de moi dont elle parle !!!
Ca fait du bien !

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par L.Lune le Mer 21 Juil 2010 - 10:05

Luc a écrit:Etre homogène est avoir un niveau à peu près bon, voire très bon, partout.
Avoir un niveau très bon partout signifie ne pas avoir de handicap.
Ne pas avoir de handicap, en étant surdouée, ou zèbre(tte), signifie que ta zébritude n'est pas pathologique.
Et, oui, je confirme, c'est une chance. Beaucoup de personnes ont très mal vécu leur zébritude (j'ai failli écrire leur handicap). Cà a pu les couper des autres, les replier sur eux-mêmes, perturber leur verbal (depuis "je suis très réservé" à "j'ai un discours délirant et provocateur que personne ne comprend"), voire atteindre des niveaux graves avec au choix autisme (Asperger), montagnes russes émotionnelles, parano (et mépris), etc, etc.

Bon, je ne veux pas surinterpréter ce que ta psy a voulu dire, et, le plus simple, si tu la revoies, c'est de lui demander ce qu'elle a voulu dire. Peut être qu'elle a vu quelques QI ou WAIS3 de zèbres cassés, qui portent en creux la marque d'histoires personnelles difficiles, et qu'elle trouve que le tien a une bonne tête.

Luc, peux tu nous en dire plus sur le rapport entre résultat pas homogène des tests et pathologie? c'est la première fois que j'entends ça.. je pensais que c'est plus en rapport avec l'histoire personnelle etc (sauf pathologies comme autisme /asperger..)

j'avais juste lu dans le bouquin de JSF (enfants surdoués) que si le résultat n'est pas homogène, il est plus difficile de diagnostiquer ..


Dernière édition par LuiselLune le Mer 21 Juil 2010 - 10:12, édité 1 fois

L.Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Ri euse le Mer 21 Juil 2010 - 10:11

@Luisellune : d'après ce que je sais le QI global n'est pas une moyenne entre le QIV et le QIP.
C'est une moyenne pondérée par rapport aux résultats de la classe d'âge de référence.
Ainsi j'ai un QIV et un QIP inférieurs à mon QI global.

Ri euse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 473
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 10:12

Je crois que le QI total ne doit pas être calculé si il y a une différence de plus de 12 points.
Pour info, le QI n'est pas la moyenne des QIP et QIV, c'est de nouveau une statistique je pense. Quelqu'un sait-il comment il est calculé? Dans mon cas, le QI total est supérieur aux 2 sous-QI.

edit: j'ai écrit en même temps que toi, je suis dans le même cas.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par L.Lune le Mer 21 Juil 2010 - 10:32

ok, j'ai le bouquin là :" (...) seul un QI > à 130 avec des scores homogènes dans les deux échelles, verbale et performance, peut permettre de poser le diagnostic de surdoué avec certitude;"p 250
je regarde si je trouve autre chose..

p247, un truc à peu près similaire: "un diagnostic (d'enfant) surdoué ne peut être posé avec certitude que lrosque le qi total est égal ou supérieur à 130 obtenu sur la base de scores homogènes entre les deux échelles. dans tous les aures cas, des investigations complémentaires doivent être entreprises pour confirmer ce diagnostic ou l'orienter vers d'autres tableaux cliniques."


Dernière édition par LuiselLune le Mer 21 Juil 2010 - 10:35, édité 1 fois

L.Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 10:34

Celui de JSF?
Il y a un autre endroit où elle dit qu'un QI élevé ne suffit pas et un autre endroit où elle dit qu'un QI élevé n'est pas une condition strictement nécessaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par L.Lune le Mer 21 Juil 2010 - 10:37

oui,JSF, "enfants surdoués"
"elle dit qu'un QI élevé n'est pas une condition strictement nécessaire " peux tu nous donner la page?

L.Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 10:46

je crois que c'est dans celui pour adultes. Il faudra que je retrouve la citation exacte, je suis pas chez moi là

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par L.Lune le Mer 21 Juil 2010 - 10:56

en tous cas, sais pas si t'as vu mon edit ..

"p247, un truc à peu près similaire: "un diagnostic (d'enfant) surdoué ne peut être posé avec certitude que lrosque le qi total est égal ou supérieur à 130 obtenu sur la base de scores homogènes entre les deux échelles. dans tous les aures cas, des investigations complémentaires doivent être entreprises pour confirmer ce diagnostic ou l'orienter vers d'autres tableaux cliniques.""

L.Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 10:57

Non j'avais pas vu, merci. Mais c'était ce que j'avais compris, après lecture du livre Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 11:29

J'avais creusé un peu la question à l'époque car j'ai un écart visible entre les deux QIV et QIP. En fait, chez l'adulte il n'y a pas les mêmes restrictions pour calculer le QI total, la nécessité d'un écart inférieur à 12 vaut pour le WISC, des enfants, pas le WAIS, des adultes. Et chez les adultes, il est plus fréquent que le QIP soit plus bas car c'est le plus sensible aux circonstances, stress, méforme ou fatigue.

Quant à ce "c'est une chance", c'est vrai que c'est très à double tranchant. Quand le bilan a confirmé la zébritude, le psy a eu un peu ce langage : ce n'est pas pour culpabiliser le patient qui "gâcherait" cette chance, bien évidemment; l'idée c'est de lui dire "vous avez ça en vous, personne ne peut vous l'enlever, vous ne pouvez pas le perdre, raccrochez-vous-y sans limites et sans remords même si le bateau tangue." Et quand on arrive à le percevoir comme ça, effectivement, c'est une aide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par 404 le Mer 21 Juil 2010 - 13:00

vega a écrit:
Pour info, le QI n'est pas la moyenne des QIP et QIV, c'est de nouveau une statistique je pense. Quelqu'un sait-il comment il est calculé? Dans mon cas, le QI total est supérieur aux 2 sous-QI.

Alors de ce que j'ai compris :

A chaque subtest, tu obtient un score absolu. Ce score absolu est ensuite repondéré en fonction de ton age (je ne sais pas si d'autres critères sont pris en compte, il ne semble pas).
Ensuite tu as un score final relatif pour ton QIP, un score final relatif pour ton QIV (sachant que les deux ne sont pas sur la même échelle, puisque le QIV comporte un subtest de plus), et un score final relatif qui correspond à la moyenne des deux (je crois, faudra que je vérifie, c'est peut-être la somme, mais ca revient au même en réalité).
Ensuite ce score est converti en QI, pour chacun des trois scores (QIV, QIP, et QI total), en fonction de grilles (en gros, score QIP en X, age en Y => QIP, etc), qui ont été établies lors de l'étalonnage.

Ceci n'est que ce que j'en sais, je ne tiens pas ca pour vérité absolu, il peut y avoir quelques imprécisions ou erreurs, mais l'idée est là

404
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 132
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par unique le Mer 21 Juil 2010 - 17:38

Unique, je viens de me faire tester avec une différence entre le QIV et le QIP de 3.
Ma psy étant en vacance au moment où j'ai reçu les résultats, je n'ai pas pu lui en parler.
Je voulais savoir si finallement ta psy et toi avaient parlé d'homogénité et ce qu'elle t'a répondu ?
Merci

Malheureusement je n'ai pas pu en repparler vraiment (en profondeur) avec ma psy puisque j'ai déménagé juste après...
(Elle me manque d'ailleurs certains jours...)
J'ai juste eu l'occasion de lui expliquer pourquoi moi je ne considérais pas ça comme une chance et je crois qu'elle a compris mon point de vu...
Maintenant, avec 6 mois de recul, j'ai l'impression de mieux cerner sa réponse.
Peut-être que cette homogénéïté (5 points d'écart et QIV & QIP < QI / QI > 130) est justement la chance qui m'a permis, après une grosse période où j'étais complètement perdue de repartir rapidement sur un nouveau projet et de reprendre pieds.
J'ai découvert mes zèbrures en aout dernier, septembre je passait les tests de QI, octobre/novembre, mon bilan de compétences (urgent car je ne croyais plus du tout en moi), mars nouveau boulot, nouvelle ville, aujourd'hui tout va bien... ou presque...
seule chose que je n'ai pas encore réussi à faire évoluer: mon intégration sociale

Voilà ce que je peux en dire aujourd'hui...

unique
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 35
Localisation : cholet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Luc le Mer 21 Juil 2010 - 18:12

A propos de l'homogénéité entre QIV et QIP, il y a des infos intéressantes dans cet article :

http://gappesm.net/test/Articles/Haut-Potentiel-Medecine/PERSONNES_A_HAUT_POTENTIEL.pdf

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3958
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 18:36

très intéressant, merci Luc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par L.Lune le Mer 21 Juil 2010 - 18:59

merci Luc! Smile
tu dis: "Etre homogène est avoir un niveau à peu près bon, voire très bon, partout.
Avoir un niveau très bon partout signifie ne pas avoir de handicap.
Ne pas avoir de handicap, en étant surdouée, ou zèbre(tte), signifie que ta zébritude n'est pas pathologique.
Et, oui, je confirme, c'est une chance. Beaucoup de personnes ont très mal vécu leur zébritude (j'ai failli écrire leur handicap). Cà a pu les couper des autres, les replier sur eux-mêmes, perturber leur verbal (depuis "je suis très réservé" à "j'ai un discours délirant et provocateur que personne ne comprend"), voire atteindre des niveaux graves avec au choix autisme (Asperger), montagnes russes émotionnelles, parano (et mépris), etc, etc."

dans le doc de GAPPESM j'ai trouvé ces deux trucs :
p7:
"Plus la personne a un QI est élevé, plus son risque de présenter un
état mental pathologique est élevé, et plus cette personne sera fragile"
p20:
"L’auteur du manuscrit remarque aussi dans son interprétation des résultats qu’aucune psychopathologie n’est remarquée (troubles du sommeil, dyssynchronie entre les domaines intellectuel et moteur), de même le profil psychométrique de ces jeunes enfants (testés entre 4 et 7 ans) est très homogène avec un score à l’échelle verbale homogène au score de l’échelle de performance (cf. « haut potentiel intellectuel », schéma B p.6). L’auteur conclut que le profil psychométrique particulier observé dans la littérature correspond au profil des enfants qui ont déjà développé des troubles de l’adaptation à leur environnement et une psychopathologie consécutive. Le développement moteur serait parallèle au développement intellectuel, tant que leur rythme de développement serait respecté. Le risque serait, de seulement développer les capacités intellectuelles au détriment des capacités motrices (puisqu’on ne commence pas à apprendre à écrire les lettres à 34 mois mais bien plus tard !), d’où un comportement moteur malhabile souvent observé chez ces enfants."

je pense que c'est uniquement sur page 20 que la question 'homogénité" est abordée... sans vouloir insister lourdement, mais quel lien entre les problèmes de psychomoteur et d'autres troubles, "parano/mépris", et résultats aux différents (sous-)tests? je vois un lien entre fragilité et QI global, mais pas avec l'absence d'homogenité des sous-tests...

j'essaie juste de voir clair là dedans.. Rolling Eyes

L.Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par fab le Jeu 22 Juil 2010 - 21:19

il ya le profil homogène et le profil dysharmonique

fab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 242
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 38
Localisation : 29

http://www.facebook.com/profile.php?id=100001056099440

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre diagnostiqué zèbre homogène ou atypique...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum