Votre mémoire.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par chironex le Mer 27 Jan 2010 - 15:59

Odorat le sens le plus méprisé avec le toucher. Or lors d'une formation incroyable sur la violence symbolique avec un prof de karaté (6e dan qui enseignait même aux non voyants), il m'est apparu que l'odorat était le premier sens et celui qui est le plus lié à l'inconscient. Parenthèse terminée. Pour l'instant, en burn out, ma mémoire me joue des tours. Avant j'avais tout simplement l'impression de devenir dingue, tant je me souvenais de tout et de tout le monde dans le contexte avec les émotions et tout et tout. Peut-être avons-nous une mémoire de travail plus importante et plus longue que les autres? Quand à mes études, je me souviens de 'lire' le cours dans le texte lors de l'examen et quand j'essayais de faire fonctionner mon cerveau, je perdais le fil. De même pour les cartes routières. Il faut que je me branche sur autre chose pour retenir et surtout ne pas faire appel au néo cortex. Dès que je 'réfléchis' je me perds... Très étrange. Vous me suivez?
avatar
chironex
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nobody le Mer 27 Jan 2010 - 18:54

chironex a écrit:Odorat le sens le plus méprisé avec le toucher. Or lors d'une formation incroyable sur la violence symbolique avec un prof de karaté (6e dan qui enseignait même aux non voyants), il m'est apparu que l'odorat était le premier sens et celui qui est le plus lié à l'inconscient. Parenthèse terminée. Pour l'instant, en burn out, ma mémoire me joue des tours. Avant j'avais tout simplement l'impression de devenir dingue, tant je me souvenais de tout et de tout le monde dans le contexte avec les émotions et tout et tout. Peut-être avons-nous une mémoire de travail plus importante et plus longue que les autres? Quand à mes études, je me souviens de 'lire' le cours dans le texte lors de l'examen et quand j'essayais de faire fonctionner mon cerveau, je perdais le fil. De même pour les cartes routières. Il faut que je me branche sur autre chose pour retenir et surtout ne pas faire appel au néo cortex. Dès que je 'réfléchis' je me perds... Très étrange. Vous me suivez?
Moi oui, super bien! Smile

Nobody
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 40
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par bepo le Lun 8 Fév 2010 - 10:18

Bonne mémoire gestuelle aussi. [...]l'exécution d'un morceau à la guitare, c'est surtout à la sensation du toucher des doigts sur les cordes et sur les manches que je vais me fier pour pouvoir avancer dans l'exécution du morceau, plus qu'à la partition elle-même. Je retiens le mouvement plus que les portées.
Mais on est loin de l'hypermnésie !
Idem. Sauf que moi j'ai plus la mémoire de la mélodie. Du coup je suis nul en déchiffrage sauf si j'ai entendu le morceau avant. Du coup mémoire associée auditif, geste, avec un passage entre les deux par le nom des notes, mais là ou ça foire c'est pour la traduction portée->mélodie.
Idem très loin de l'hypermnésie !
Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise. Savoir beaucoup me semble incompatible avec le fait de savoir remettre en question. Au delà d'un certain niveau de "bourrinage" de par coeur, la flamme de la raison ne peut que disparaitre selon moi.
On est fait pour apporter à la connaissance ou s'en servir, mais pas pour l'emmagasiner. C'est pour ca que l'on a inventé l'écriture et aquis la capacité d'abstraction.

Néanmoins bonne mémoire vive, genre partiel avec bourrinage 2h avant Wink .

Je hais cette volonté permanente de savoir d'emblée et d'émettre des doutes sur l'auto didactisme des gens. Comme si un diplôme garantissait quoi que ce soit ! Quand on les a, on sait bien ce qu'il valent. A part une certaine protection face a l'agressivité des autres. Et encore.
Mais bon force est de constater que quand on te pose une question, si tu réponds "j'en sais fichtrement rien parce que pour l'instant je m'en fous comme de l'an 40, mais je reviens dans 10 minutes je saurais", t'as tendance soit à être pris pour un imbécile soit pour un prétentieux et la t'as plus qu'à disparaitre.Embarassed

Mais bon faut arrêter le délire : si quand il y a risque de mort d'homme on prône la formation continue (ex: domaine de la santé), c'est pas pour rien ! L'homme n'est pas un disque dur. Les synapses sont et restent +/- même avec l'âge très malléables, plastiques. Sans réactivation régulières (comme la mémoire vive), les condensateurs synaptiques se vident ! On est plutôt des mémoires vives, et comme par bonheur durant toute sa vie on n'a pas de coupure de courant (encéphalo plat), tout est bien dans le meilleur des mondes.
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.
Ah je me changerais pas : le révolté permanent !

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Philippe le Lun 8 Fév 2010 - 13:53

notonecte a écrit:Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise.
Perso j'utilise le terme savoir pour ce que tu décris, et je réserve connaissance à ce que l'on a acquis par expérience directe, par le corps en fait (et souvent aussi motivé-e par le coeur...).

La plupart des gens de nos sociétés occidentales (dont moi) sont assez sévèrement handicapés physiquement, à cause des cuirasses émotionnelles, et du fait d'avoir passé un nombre énorme d'heures le cul sur une chaise pendant leur scolarité. Comparer avec la manière de se déplacer d'un-e humain-e dit-e primitif/ve...

En fait, nos corps étant comme partiellement figés, je ne serai pas étonné que cela restreigne le champs des connaissances (comme déf. supra) accessibles. (Mais ceci n'est qu'une intuition, je n'ai pas d'arguments pour l'étayer.)
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.
Judicieuse remarque. Wink
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nobody le Lun 8 Fév 2010 - 14:24

Phil a écrit:
notonecte a écrit:Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise.
Perso j'utilise le terme savoir pour ce que tu décris, et je réserve connaissance à ce que l'on a acquis par expérience directe, par le corps en fait (et souvent aussi motivé-e par le coeur...).

La plupart des gens de nos sociétés occidentales (dont moi) sont assez sévèrement handicapés physiquement, à cause des cuirasses émotionnelles, et du fait d'avoir passé un nombre énorme d'heures le cul sur une chaise pendant leur scolarité. Comparer avec la manière de se déplacer d'un-e humain-e dit-e primitif/ve...

En fait, nos corps étant comme partiellement figés, je ne serai pas étonné que cela restreigne le champs des connaissances (comme déf. supra) accessibles. (Mais ceci n'est qu'une intuition, je n'ai pas d'arguments pour l'étayer.)
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.

Judicieuse remarque. Wink

D'accord avec... é bé tout! bounce La connaissance est un processus d'expérimentation du savoir, une mise en corps si l'on veut, une incarnation là où d'ordinaire, s'agissant du savoir, il y a incarcération... Comment par exemple apprendre judicieusement une langue sans se promener là où des voix, des sourires et des gestes, des humains dans leur propre totalité unique la pratiquent? Comment s'enchanter d'une langue (la nôtre, "maternelle", y compris) sans l'aborder dans son paysage, ses mouvements, sa fluidité? Le corps a besoin bien sûr également de se poser mais ça n'a tout bonnement rien à voir avec les journées de cours réglementaires, cette rigidité cadavérique... En forçant ainsi le corps on désapprend l'esprit. L'école obligatoire a peut-être permis une meilleure propagation des techniques (écriture, calcul...) - il faudrait vraiment le prouver, cela dit - mais elle a menti sur son propos - il ne s'est jamais agi d'enseigner aux hommes mais de les embrigader : toujours un problème de nombre, et qui va croissant... J'aime de mieux en mieux l'idée de gnose, pas au sens religieux mais plutôt, pour le dire comme ça, métaphysique... Une métaphysique du corps ensemble (tête et coeur et bras et jambes...) comme pratique de la connaissance. Là le(s) savoir(s) ne vaut (lent) qu'en tant qu'étape plus ou moins provisoire sur le chemin de la vérité des choses. Toujours en attendant mieux. Et non cet outil politique illusoire qui ne mère à rien sinon à encore toujours plus de souffrance...
En gros, quoi... bom

Nobody
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 40
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Bleuenn le Dim 14 Juin 2015 - 12:49

Ma mémoire est très mauvaise en encodage (apprentissage) mais elle fonctionne à long terme, une fois la donnée apprise. En fait, je ne sais pas trop.
Je n'ai pas de vrais souvenirs avant mes 6 ans et l'entrée à l'école.

J'ai une mémoire auditive, je peux entendre des chansons et les connaître presque par cœur en une écoute si je veux vraiment m'en souvenir. J'utilise pas mal la subvocalisation mais je crois que ce n'est pas la bonne façon d'apprendre pour moi. En général, les langues, je les apprends intuitivement sans gros travail, hormis quelques mots plus difficiles pour les langues que je côtoie régulièrement (via les films ou les chansons).

Je n'ai pas de mémoire des gestes, donc pour la danse, c'est compliqué et surtout très long pour moi d'apprendre les pas. J'y arrive quand les gestes ont une signification que ça raconte une histoire, je m'aide des rythmes de la musique pour mémoriser les pas. Sinon, j'écoute bien quand la prof énumère les pas pour m'en souvenir.

Ma mémoire visuelle est peu développée, on va dire. Je me perds facilement, je ne repère pas les chemins dans les villes ou les bâtiments donc je les apprends de manière mécanique (nom de la rue 1- rue 2...; ou bâtiment A, étage 2, escalier F, 2e porte à gauche) ou je fais des plans, le temps de connaitre le chemin. En fait, je n'ai pas une si mauvaise mémoire visuelle que ça mais je ne sais pas intuitivement prendre des points de repère, ce n'est pas naturel. Quand je m'oblige à le faire, c'est tout de suite nettement mieux... Sauf que j'y pense rarement donc le papier est mon ami.

J'ai surtout des soucis d'attention, je me suis rendue compte il y a un peu plus d'un an que si je pense consciemment qu'il faut que je retienne telle donnée, j'y arrive mieux.
avatar
Bleuenn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 400
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 33
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Cyril THQI le Dim 14 Juin 2015 - 16:36

J'ai une excellente mémoire. En effet, j'ai une très bonne aptitude à oublier les choses sans valeurs. C'est-à-dire quasiment tout. Qu'il serait fâcheux d'avoir un fatras de souvenirs inutiles qui m'empêcheraient de retrouver celui qui peut m'être indspensable.
avatar
Cyril THQI
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par alexcast le Jeu 18 Juin 2015 - 17:01

Bonjour à tous,

pour les besoins d'une émission de télévision, je souhaiterais rencontrer des individus possédant une mémoire extra-ordinaire. Si vous êtes disposés à discuter avec un journaliste, contactez moi au 0153564158
ou par mail à alexcast263@gmail.com

A très bientôt!

alexcast
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 18/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Zebrasca le Sam 4 Juil 2015 - 17:50

Invité a écrit:ma mémoire m'a sauvée scolairement parlant, elle n'est ni visuelle, ni auditive, ni kinesthésique, mais tout ça à la fois. Quand je tire le fil d'une odeur, les images, les mots viennent en surbrillance... quand je vois un mot, un visage, une image, toutes les autres sensations reviennent, ça part en général dans tous les sens (oh le beau jeu de mots Very Happy ); quand j'entend une mélodie, une voix, un bruit, idem. Un fil tiré déroule plusieurs pelotes à la fois...

Je fonctionne un peu de la même manière et c'est très difficile a expliquer. Les choses se représentent sous forme de couleurs, et j'ai une excellente mémoire visuelle. Si quelqu'un (mon conjoint en l'occurrence) range mon bureau c'est la panique je ne trouve plus rien alors que mon bureau est si dérangé que je n'en vois plus la couleur, peu importe, je sais ou tout se trouve.

Pour étudier, la encore je n'ai jamais rencontre quelqu'un qui mémorise comme moi. Jamais de longues heures attablée, je lis une page ou deux, rarement plus, assise sur mon canapé puis je fais autre chose, puis je prends un autre livre sur un autre sujet et je lis de nouveau 1 ou 2 pages........, et les connaissances s'implémentent directement au bon endroit. Nul besoin de lire tout d'un coup.
En ce qui concerne les ecrits, je fais de gros titres et j'ai codifie les titres et sous titres sous forme de couleur, ensuite je photographie dans ma tete le plan et ça me suffit, je n'ai qu'a y penser pour savoir exactement de quoi se compose le document.

Les sons et l'odorat jouent un role tres important mais il y a 4 ans j'ai perdu totalement l'odorat (de maniere inexpliquee), ce fut terrible, depuis environ un an il revient mais rien a voir avec mon odorat d'antan qui me permettait de detecter immédiatement quel serait le repas de la cantine, mdr. Mais quand je sens des courgettes bouillies, je pleure, je ne sais pas pourquoi, cette odeur me rend d'une tristesse !

De manière générale, je suis le referent memoire, on vient toujours vers moi quand il s'agit de retrouver rapidement une info. Petite deja, je retenais toutes les plaques d'immatriculation des voisins.
avatar
Zebrasca
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Cyril THQI le Sam 4 Juil 2015 - 18:21

Zebrasca, as-tu le sentiment que dans une situation donnée, te reviennent spontanément à l'esprit les informations utiles pour t'y adapter ?

avatar
Cyril THQI
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1493
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 46
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Pretanama le Sam 4 Juil 2015 - 18:50

J'ai une très bonne mémoire que j'ai développée notamment en apprenant des suites de chiffres.

Je compte peut-être apprendre tout le petit robert des noms communs, j'avais commencé par le grand robert (dictionnaire énorme en 6 tomes) mais il y a beaucoup plus de mots "futiles"...
avatar
Pretanama
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 634
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Zebrasca le Sam 4 Juil 2015 - 19:16

Cyril THQI a écrit:Zebrasca, as-tu le sentiment que dans une situation donnée, te reviennent spontanément à l'esprit les informations utiles pour t'y adapter ?


Oui tout a fait et parfois même des choses me viennent et n'ont pas de relation apparentes mais très très vite le lien s'établit spontanément. Et souvent cela m'étonne mais je pensais que c'était normal a vrai dire. Je fonctionne comme une carte heuristique il me semble.
avatar
Zebrasca
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nymphose le Dim 15 Jan 2017 - 0:39

Sujet passionnant et qui m'interpelle, car je m'interroge beaucoup sur le fonctionnement de ma propre mémoire.

Les constats :

- je mémorise rarement les chiffres sauf les combinaisons de codes que je peux garder en tête pas mal d'années après Laughing mais peu pratique pour briller en société car l'histoire ne m'a jamais trop intéressée Embarassed et donc les dates sont aussitôt connues qu'oubliées... et autant je peux me rappeler par exemple de titres de livres, auteur, citations... que la date de parution de l'ouvrage pas du tout, par exemple.

- grande mémoire des mots ; quand je suis dans un processus de mémorisation, j'ai visualisé mentalement les mots, phrases dans l'espace, c'est un peu étrange.

Comme beaucoup de personnes, des périodes d'oubli comme autant de protections contre des souvenirs traumatiques.

Maintenant pour situer ce qui me semble le plus bizarre, je vais prendre un exemple plutôt récent :
Je discutais avec une personne importante pour moi et on parlait de notre première rencontre, qui avait eu lieu environ 2-3 semaines avant, et cette personne s'est vexée, car je n'en avais quasi plus aucun souvenir alors que pourtant cette rencontre avait compté à mes yeux ! Impossible de me rappeler sur le coup de ce dont on avait bien pu parler cette fois-là ni rien. Et bon ça m'a faite cogiter, culpabiliser, et je n'ai pas compris. Je me suis dit comme ça m'arrive parfois : "c'est presque inquiétant, j'ai une mémoire de poisson rouge !", et puis tout est revenu progressivement, et chaque jour passant m'amenait son lot de détails supplémentaires (un peu pénible de se sentir submergée à ressasser comme ça en boucle). Pour m'en débarrasser, j'ai envoyé un long mail à cette personne pour lui restituer mon souvenir. Tout y était : mon ressenti, ma perception de lui, l'ambiance, les couleurs, sa tenue, son odeur, ses expressions faciales et son comportement, les différents sujets abordés, etc... c'était vraiment comme y retourner et revivre les heures de cette première rencontre. Du coup, il a été complètement bluffé entre ces deux réactions opposées, la première qui laissait supposer que j'avais tout oublié car rien à faire, et la seconde où c'était tellement dense et sans la moindre erreur que c'en était troublant.

Ca m'est arrivé aussi dans le contexte pro de me sentir démunie face à certaines accusations ou prise de court car je n'avais plus en mémoire une information que l'on me demandait spontanément, mais après un temps de latence de parvenir à restituer la totalité des informations nécessaires ou savoir comment restituer le fil permettant d'y accéder.


Est-ce que d'autres personnes fonctionnent comme ça ou ont appris à mieux gérer le fonctionnement de leur mémoire ? Je n'arrive pas à savoir si ma mémoire est mauvaise ou juste paresseuse, ou au contraire très efficace mais mal gérée, par exemple ? Shocked
avatar
Nymphose
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nymphose le Dim 15 Jan 2017 - 0:46

(Ah en fait pas mal de points communs avec les exemples donnés par Phèdre. )

Apparemment j'ai un profil kinesthésique, et dans l'apprentissage ça se retrouve avec le besoin d'apprendre par l'expérience. Plus je fais intervenir de sens à la fois et plus vite j'apprends.
avatar
Nymphose
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Mabac le Ven 20 Jan 2017 - 17:24

Sujet passionnant. Il est amusant de lire vos témoignages et le fonctionnement de vos mémoires Smile.

Je possède une excellente mémoire, en mode "éléphant". Mes premiers souvenirs d'enfant remontent vers mes 2 ans. Je possède des souvenirs extrêmement précis d'événements de mon enfance (des conversations d'enfants à l'école à la naissance de mon frère). Je suis devenue la mémoire vive de mon entourage et mes copines me sollicitent même pour leurs propres souvenirs ! ^^ Pour cela, c'est le contexte qui fonctionne. Je me rappelle exactement de l'environnement, du temps qu'il faisait, des intonations de voix, des gestes, des odeurs etc. Je visualise littéralement la scène comme si je m'y projetais à nouveau et suis capable de la voir en mode "recul".

Je retiens aussi parfaitement les individus. Je rencontre une personne une fois, et je me souviens de son visage, de son prénom et de son histoire. Les gens sont surpris que je retienne ce qu'ils m'ont dit lors d'une première rencontre après six mois. Il m'arrive souvent de dire "Oui, je sais ça, tu me l'as déjà dit la dernière fois", dernière fois qui peut remonter à des mois. Je n'oublie pas "l'humain" et je me souviens de chacun des détails de leurs vies : des prénoms de leurs frères et soeurs aux événements marquants de leurs vie. Je suis capable de digresser pendant de longues minutes voire heures puis de revenir au sujet initial sans aucune difficulté. Quant à l'odorat, je ne me souviens que des mauvaises odeurs qui réveillent de mauvais souvenirs. Je suis plutôt marquée par les couleurs, une atmosphère ou une matière (un rayon qui traverse une fenêtre éclairant un meuble en bois ou bien un escalier en béton qui dessert une cave...) qui ravivent des souvenirs flashs. D'ailleurs, mes souvenirs ont des univers et des couleurs (forêt, plage, jaune, rouge etc.). J'ai aussi une mémoire du détail déconcertante. Je vois ce que personne ne verra et le range dans un coin de ma tête.

Pour les cours, j'apprenais sans difficulté par cœur sous condition de comprendre la leçon. Sinon, impossible que ça rentre. Pour l'apprentissage scolaire, j'étais vraiment visuelle (je suis encore capable de reproduire des pages complètes de mon cahier d'histoire en 3ème) avec la nécessité de titres en couleurs et de hiérarchisation des idées selon mon fonctionnement (j'ai souvent réécrit mes cours avec ma logique et mes propres exemples). D'ailleurs, en termes de pourcentages, ce que j'ai appris durant mon parcours scolaire est encore su à près de 50%.
Bien que je déteste les chiffres, j'ai une excellente mémoire des chiffres, des codes, des numéros (sauf les tables de multiplications) etc. A nouveau, ils s'affichent littéralement devant mes yeux en mode objet flottant (à l'instar de @Mistral). J'étais capable (je perds en capacité) de retenir un rdv six à douze à l'avance sans le noter et, le jour J, savoir exactement que c'était ce jour-ci et à telle heure.
Je possède une sorte de tiroir ou de fil comme imagent certains : un mot, une idée et hop, tout se déroule et j'en suis presque faire un cours à l'autre.

Quoiqu'il arrive, je suis parfois assez amusée par la propre capacité de ma mémoire notamment lorsque je suis capable de sortir des connaissances que j'avais oublié que je connais ou quand je me surprends à dialoguer en anglais avec des mots que je ne me rappelais pas connaître non plus. Et lors de la période concours, j'ai réalisé que je pouvais la booster avec des excitants comme le café ou la taurine, je me suis sentie comme une warrior de la mémoire ! ^^

Subsiste qu'en vieillissant, j'ai le sentiment parfois d'être moins performante que je l'ai été. Je ne sais pas si je dois mettre cela sur le compte de l'ennui ou de la mémoire "cassée" ?...
avatar
Mabac
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 29
Localisation : Dijon / Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum