Votre mémoire.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre mémoire.

Message par PauluZ le Mer 30 Déc 2009, 22:30

Je développe un sujet qui m'est cher: la mémoire.

Quel est votre type de mémoire? Est-elle performante?

Je sais qu'en ce qui concerne les leçons, la plupart des zèbres écoutent une fois ou lisent une fois pour retenir. (Ma mémoire est tout autre).
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Alkyldimethilbetaine le Mer 30 Déc 2009, 23:16

Hmmm, pour les leçons, ça ne rentre pas difficilement pour moi, mais ce n'est pas non plus portes ouvertes à toutes les données que va contenir un énoncé.

Je dirais : une très bonne mémoire du quotidien. Une très bonne mémoire des conversations aussi. Et bien souvent, je remarque que tel souvenir en engendre un autre, et ainsi de suite, jusqu'à pouvoir reconstituer dans l'ordre chronologique des journées entières qui appartiennent au passé.
Bonne mémoire gestuelle aussi. Par exemple, j'ai l'impression que quand je me lance dans l'exécution d'un morceau à la guitare, c'est surtout à la sensation du toucher des doigts sur les cordes et sur les manches que je vais me fier pour pouvoir avancer dans l'exécution du morceau, plus qu'à la partition elle-même. Je retiens le mouvement plus que les portées.

Mais on est loin de l'hypermnésie !
avatar
Alkyldimethilbetaine
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 70
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 27
Localisation : Région Panamienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par _________________ le Jeu 31 Déc 2009, 10:09

____________________________


Dernière édition par _________________ le Ven 01 Oct 2010, 11:29, édité 1 fois

_________________
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Phedre le Jeu 31 Déc 2009, 11:27

Mémoire visuelle très développée : je n'ai jamais rien pu apprendre "bêtement" par coeur, j'ai besoin de comprendre dans les détails pour apprendre, le surlignage et les couleurs (les fiches) m'aident beaucoup ainsi que les cartes et les schémas...(un schéma avec plus de 50 indications, organismes etc...retenu pour mon concours Wink que j'ai pu visualiser et reproduire sur un brouillon en qq minutes)

Au piano une mémoire "dans les doigts" des accords et écarts...(Oh Alkyldimethilbetaine je suis pas la seule !!) Pi une bonne mémoire "à l'oreille" (oreille relative), retrouver des morceaux à 2 mains "de tête"...

Ca me fait penser que bonne mémoire des sons : en langues, des facilités qui venaient des sons et accents (je peux différencier très bien les différentes régions d'Angleterre ou Etats unis)

Les moyens mnémotechniques m'aidaient beaucoup : apprendre un texte en latin sur un rythme, ou je me souviens encore qu'en grec ponèros eut dire "méchant" car le poney rose est méchant Wink lol

Moi aussi une grande mémoire des visages, situations, comportements, etc...

Plutôt mauvaise pour les chiffres et les dates...Nulle pour les prénoms tant que je ne "connais pas" un bon minimum la personne...

Pour le long terme, ça ne marche que si je suis entrée dans le détail de mon sujet...Sinon moi aussi c'est momentané...

J'étais nulle en histoire et en maths à cause de l'apprentissage : embrouillage dans les dates, les évènements (même si je comprenais les évènements et conséquences et la succession des évènements) ; embrouillage dans les chiffres, les plus, les moins, étourderie et panique Wink visuellement tout se mélangeait dans ma tête, je voyais des chiffres tournoyer qui n'avaient pas de sens...Wink)

Nulle avec les règles arbitraires aussi (bonne en français par intuition et à force d'avoir lu mais incapable de réciter une règle de grammaire Wink) pareil en langues, des soucis liés à la grammaire (apprendre des déclinaisons par coeur...presque impossible)

Ah et justement ce sont souvent les choses "affectives" qui m'aidaient à apprendre : bonne dans les matières qui me plaisaient le plus, j'ai retenu l'Histoire et les siècles grâce à des fiches de couleur et à l'histoire littéraire et les auteurs...

Vlà cété en vrac mais bon...
avatar
Phedre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 40
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Jeu 31 Déc 2009, 11:30

éléa a écrit:ma mémoire m'a sauvée scolairement parlant, elle n'est ni visuelle, ni auditive, ni kinesthésique, mais tout ça à la fois. Quand je tire le fil d'une odeur, les images, les mots viennent en surbrillance... quand je vois un mot, un visage, une image, toutes les autres sensations reviennent, ça part en général dans tous les sens (oh le beau jeu de mots Very Happy ); quand j'entend une mélodie, une voix, un bruit, idem. Un fil tiré déroule plusieurs pelotes à la fois...

T'es un vrai Rimbaud, toi!!! Ta mémoire est une poésie "voyante" qui possède " le dérèglement de tous les sens" (pour plus d'info, lisez Rimbaud!).


En ce qui concerne ma mémoire, tout comme Alkyl, j'ai une très grande mémoire du quotidien et des conversations. Du coup, les gens me disent souvent que j'ai une grande mémoire car ce qu'ils oublient, je m'en rappelle, pas en tant qu'hypermnésie, mais je retiens les détails, et sans effort. Je me rappelle aussi de données de conversation quand je ne me les remémore pas pendant quelques mois ou années. Par exemple, y'a un mois j'ai pensé à un jour où j'étais au CDI: c'était il y a 7 mois, j'avais demandé le prénom à une fille, je me rappelle de son visage en détail, de ses gestes, des miens, et de ce qui s'est passé ensuite.
J'ai également un esprit assez aristotélicien: je classe tout: je me rappelle d'un grand nombre de poissons vus, des papillons, des avions. Avant d'avoir su lire, je classais déjà les papillons, et j'en connaissais un grand nombre, et je m'en souviens encore (exemple: un papillon nommé paon du jour que j'ai observé quand j'avais 5 ans, il allait et revenait entre mon jardin, et celui des voisins.)

Je me rappelle également d'un grand nombre d'odeurs. En revanche, j'ai une mémoire normale des leçons (il me faut lire et encore relire pour retenir).
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Jeu 31 Déc 2009, 15:51

Sympathique ton truc, éléa, car justement je n'apprends que dans le silence (sinon tout me perturbe) ; mais je devrais essayer un jour dans le bois.
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Alkyldimethilbetaine le Ven 01 Jan 2010, 00:30

PauluZ a écrit: mais je devrais essayer un jour dans le bois.

Ah ouais mais dans les bois, le silence est tellement parlant que ça serait sûrement pire !

En réfléchissant à la question initiale, je me suis rendue compte que j'avais oublié un élément qui a un rôle parfois important dans ma capacité à mémoriser : l'orthographe, c'est mon dada, et je le dois aux synesthésies. Elles deviennent un très bon moyen mnmémotechnique lorsqu'elles consistent à associer des couleurs aux graphèmes.
avatar
Alkyldimethilbetaine
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 70
Date d'inscription : 01/07/2009
Age : 27
Localisation : Région Panamienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Ven 22 Jan 2010, 19:59

J'ai une mémoire de poisson quand je lis, j'ai remarqué...
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Lilou le Ven 22 Jan 2010, 20:10

Mémoire qui vit sa vie! Elle fait un peu ce qu'elle veut Razz
En fait, très performante pour certaines choses mais des difficultés à retenir les noms. Tendance à retenir une foule de détails dont tout le monde se fout Rolling Eyes
Mémoire qui remonte à l'âge où je ne faisais encore que gazouiller sans me tenir sur mes jambes, mémoire olfactive+++, mémoire de ressentis, de paroles, de gestes, d'ambiances... un beau bazar! Very Happy
avatar
Lilou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 595
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 37
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nobody le Sam 23 Jan 2010, 10:05

Je ne sais pas si j'ai une "bonne mémoire"... C'est une partie de moi qui fait sa vie sans moi, appelons le l'enregistreur... L'enregistreur est parfois casse c... Assez souvent il est cool quand même. Quand tout va bien et que j'ai besoin d'une information, il me la donne, mais je le crois rarement de prime abord - je me demande tout le temps : mais d'où me sort cette réponse? C'est ça? C'est pas ça? L'enregistreur et moi n'avons pas encore vraiment trouvé notre modus vivendi on dirait... Lui, il affectionne particulièrement quand je suis en présence de gens avec qui cela fuse dans tous les sens à toute vitesse mais où rencontrer de telles personnes? La mémoire je dirais, c'est quand je me mêle du boulot de l'enregistreur : rien ne va plus! Je trie, j'associe, j'interprète... Pour moi la mémoire c'est l'activité d'enregistrement plus les émotions, les sensations, la gestion de la peur, de l'envie... c'est assez difficile il faut bien dire, par moments. L'enregistreur est un champion en ce qui concerne les visages, l'allure des corps, les mouvements et les mots, il est surtout visuel je crois... pour le reste, mouais... Une autre particularité est qu'il m'a rendu "paresseux" : apprendre comme tout un chacun (répéter, faire des fiches tout ça), travailler quoi, me fait énormément souffrir - ça ne marche pas. C'est lui tout seul ou rien. Il est quasiment tout le temps branché - dur dur certaines fois de ne pas le laisser m'envahir... Mais globalement il est celui qui me donne confiance en moi (quand j'y parviens), celui qui me permet d'improviser, de prendre les choses comme elles viennent... Sacré moteur! What a Face

Nobody
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 40
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Sam 23 Jan 2010, 13:06

la peur, en effet, peut être un frein.
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Mistral le Sam 23 Jan 2010, 14:36

Quand j'étais petit, pour les récitations en classe (je parle de CE1->CM1 là), je lisais mon texte virtuel écrit au plafond. tout ce que j'avais lu ne serait-ce qu'une fois vite fait, je pouvais l'y écrire mentalement sans problème. à force de me faire chahuter par les profs pour regarder devant et pas en l'air, ça m'a passé, et je dois admettre que pendant un moment après j'avais beaucoup plus de mal à apprendre mes textes, de même que je ne voyais plus rien "au plafond" Sad à part ça, j'avais pas très bonne mémoire dans le sens où j'étais nul en orthographe (j'en porte toujours la séquelle, surtout avec les simples/doubles consonnes) et que quand on me disait de faire quelque chose, bien souvent j'avais oublié de quoi il s'agissait avant de m'être exécuté.

Bien plus tard, quand j'ai commencé à entendre parler des différents types de mémoire (peut-être vers 13 ans), en lisant les descriptions des différents types, je me suis reconnu dans la mémoire kinesthésique. peut-être à force de discuter dans ma tête pendant toutes ces années, argumenter pour le pour et le contre dans mes raisonnements, et en tournant en rond physiquement (sans ça la mémorisation était pas bonne), j'avais changé. je m'étais adapté aussi à ce qu'on attendait de moi, une mémoire plus "court terme", par exemple à la fac, sans ouvrir de bouquin de l'année, le lisais tout le cours la veille du partiel, pour pouvoir en saisir l'essentiel et le restituer le lendemain. juste pour valider la matière sans trop briller ni faire trop cancre. et 3 jours après, j'avais tout oublié.

Je sais plus dans quel magazine ou sur quel site j'ai vu l'autre jour un test : Testez votre mémoire. Alors aux dernières nouvelles, j'aurais une mémoire Auditive ))))) Alors que je suis à moitié sourd, pas tant à cause de mon oreille que de mon cerveau qui a du mal avec les interférences audio, bref le résultat m'a un peu surpris... mais pourquoi pas, je n'ai plus ma mémoire visuelle, ça fait longtemps que j'ai fini la fac et que je n'ai plus eu à bosser pour mémoriser quoi que ce soit. j'oublie instantanément les noms des gens qui se présentent à moi, et pour ne pas paraître impoli si je dois les recroiser par exemple, je le leur fais répéter cinq ou six fois... j'oublie toujours autant de faire des choses qu'on me dit de faire, je n'ai aucun souvenir lié à mon enfance avant l'age de 6-7 ans, bref, je ne suis pas le genre de personne qui a une bonne mémoire. A coté de ça, j'arrive parfois à décrire des scènes avec des détails à foison, parfois une scène insignifiante pour quelqu'un, à partir du moment où elle était chargée de sens pour moi, même 10 ou 15 ans après, je saurai la peindre fidèlement. Ca me pose quelques problèmes quand je voyage en vacances, vu que je ne prends jamais de photos, alors mon entourage se plaint que je n'en ai jamais à leur montrer...

Parfois aussi, je me surprends à avoir la réponse de façon évidente à des questions sur des sujets avec lesquels je ne suis à priori pas familiers, et après je me souviens que c'est parce que j'avais lu ci ou ça à tel endroit il y a x temps. L'autre jour finalement j'ai fait un rêve étrange, je passais un entretien d'embauche (que j'avais passé un certain temps auparavant dans la vie réelle), et le recruteur prenait ses notes sur un papier (comme il l'avait fait pendant l'entretien réel). Je voyais la feuille de papier, mais en étant face à lui, je la voyais à l'envers, à plat, et de loin. Indéchiffrable, mais j'ai pris un bon moment (peut-être 5-6 secondes), pour bien voir la scène puisque je cherchais à savoir ce qu'il avait écrit ^^ La différence avec le vrai entretien, en fait, c'est qu'il s'est absenté à un moment, et que j'ai fait le tour de la table pour lire ses annotations, et dans mon rêve je voyais très clairement tout ce qu'il avait écrit, une pleine page de commentaires "bruts", des notes chiffrées dans un tableau, etc. La fin du rêve est sans importance. Ce qui m'a surpris, c'est que !ensuite! le recruteur m'a recontacté et plus ou moins fait part de ses commentaires par rapport à l'entretien. Et ça collait tout à fait avec ce que j'avais vu dans son papier. Un peu comme si mon cerveau était toujours capable en rêve de fonctionner comme quand j'écrivais mes récitations au plafond (enfin même en mieux, puisque même plus besoin de lire mais juste de prendre la photo ^^). Mais juste par ma volonté, ça marche plus. C'est con, j'aimerais bien retrouver ma mémoire d'enfant... Mad
Bref, pour la définir en un seul mot je dirais que j'ai une mémoire : compliquée ))

Mistral
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par unique le Sam 23 Jan 2010, 20:02

Mistral a écrit: je n'ai aucun souvenir lié à mon enfance avant l'age de 6-7 ans,

enfin un semblable!
je n'ai pas non plus de mémoire avant mes 6/7 ans et j'arretai pas de me demander pourquoi puisque j'ai une très bonne mémoire de la suite...
Coté scolaire, j'ai compris très tot qu'il suffisait d'écouter les 10 premières minutes du cours.
Après un peu de couleur sur mes cahier et tout devient très clair. Quand je relis le titre du chapitre, toute la disposition du cahier me revient en tête grace aux couleurs et je me rapellai de tout le discours fait par le prof.

J'avoue honteuse que je n'ai révisé que 4 heures pour le bac = le temps de relire les titres dans toutes les matières.
Je crois que j'ai un bon combiné de mémoire visuelle et auditive, mais l'un ou l'autre seul ne suffit pas pour moi.
avatar
unique
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 211
Date d'inscription : 09/08/2009
Age : 35
Localisation : cholet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Dim 24 Jan 2010, 16:20

Lilou a écrit:
Mémoire qui remonte à l'âge où je ne faisais encore que gazouiller sans me tenir sur mes jambes, mémoire olfactive+++, mémoire de ressentis, de paroles, de gestes, d'ambiances... un beau bazar! Very Happy

Ca m'a toujours étonné qu'il existe une mémoire olfactive, pourtant je la possède. Comment cela est-il possible?
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Dim 24 Jan 2010, 20:15

J'accorde beaucoup d'importance à mon odorat, mais je ne la sens pas très puissante dans le domaine mnésique, pour autant... même si les images/souvenirs me rappellent des odeurs, et les odeurs des souvenirs.
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par PauluZ le Dim 24 Jan 2010, 20:42

Lisez Baudelaire, on y retrouve le primauté de l'odorat comme pour mieux annoncer son retrait!
avatar
PauluZ
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Philippe le Lun 25 Jan 2010, 14:33

Bizarre que personne n'aie encore mentionné la célébrissime madeleine de Proust. confused

(Le reste: censuré.)


Dernière édition par Phil le Lun 25 Jan 2010, 16:15, édité 1 fois
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1949
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Mistral le Lun 25 Jan 2010, 16:09

Personnellement, je crois que nous nous sommes juste adaptés à notre évolution en développant le langage et l'idée. Et si on ramène ça aux sens, l'ouïe et la vue se démarquent incontestablement des autres parce qu'ils ont cette habilité à véhiculer l'idée.
(pour ce qui est des instincts sexuels, selon certains, quand l'homme commence à marcher, il lui devient plus difficile de renifler les parties génitales de la femme pour savoir quand elle est fécondable, ce qui le pousse à trouver cette information autrement, en élaborant le langage.)
Je trouve ça logique qu'ils jouent un rôle tellement dominant dans la mémoire. Globalement, ça devait être à peu près pareil pour nos ancêtres d'il y a 50000 ans.

Mistral
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Mistral le Lun 25 Jan 2010, 16:16

Donc en fait, par rapport au "dommage" pour l'odorat et le toucher passés à la trappe, autant se dire que s'ils étaient toujours autant d'actualité que pour nos ancêtres primitifs, ils véhiculeraient surtout des mains (et des nez) là où il faut -pas- Wink

oops, pourquoi l'auto-censure est passée ?

Mistral
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par chironex le Mer 27 Jan 2010, 15:59

Odorat le sens le plus méprisé avec le toucher. Or lors d'une formation incroyable sur la violence symbolique avec un prof de karaté (6e dan qui enseignait même aux non voyants), il m'est apparu que l'odorat était le premier sens et celui qui est le plus lié à l'inconscient. Parenthèse terminée. Pour l'instant, en burn out, ma mémoire me joue des tours. Avant j'avais tout simplement l'impression de devenir dingue, tant je me souvenais de tout et de tout le monde dans le contexte avec les émotions et tout et tout. Peut-être avons-nous une mémoire de travail plus importante et plus longue que les autres? Quand à mes études, je me souviens de 'lire' le cours dans le texte lors de l'examen et quand j'essayais de faire fonctionner mon cerveau, je perdais le fil. De même pour les cartes routières. Il faut que je me branche sur autre chose pour retenir et surtout ne pas faire appel au néo cortex. Dès que je 'réfléchis' je me perds... Très étrange. Vous me suivez?
avatar
chironex
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nobody le Mer 27 Jan 2010, 18:54

chironex a écrit:Odorat le sens le plus méprisé avec le toucher. Or lors d'une formation incroyable sur la violence symbolique avec un prof de karaté (6e dan qui enseignait même aux non voyants), il m'est apparu que l'odorat était le premier sens et celui qui est le plus lié à l'inconscient. Parenthèse terminée. Pour l'instant, en burn out, ma mémoire me joue des tours. Avant j'avais tout simplement l'impression de devenir dingue, tant je me souvenais de tout et de tout le monde dans le contexte avec les émotions et tout et tout. Peut-être avons-nous une mémoire de travail plus importante et plus longue que les autres? Quand à mes études, je me souviens de 'lire' le cours dans le texte lors de l'examen et quand j'essayais de faire fonctionner mon cerveau, je perdais le fil. De même pour les cartes routières. Il faut que je me branche sur autre chose pour retenir et surtout ne pas faire appel au néo cortex. Dès que je 'réfléchis' je me perds... Très étrange. Vous me suivez?
Moi oui, super bien! Smile

Nobody
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 40
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par bepo le Lun 08 Fév 2010, 10:18

Bonne mémoire gestuelle aussi. [...]l'exécution d'un morceau à la guitare, c'est surtout à la sensation du toucher des doigts sur les cordes et sur les manches que je vais me fier pour pouvoir avancer dans l'exécution du morceau, plus qu'à la partition elle-même. Je retiens le mouvement plus que les portées.
Mais on est loin de l'hypermnésie !
Idem. Sauf que moi j'ai plus la mémoire de la mélodie. Du coup je suis nul en déchiffrage sauf si j'ai entendu le morceau avant. Du coup mémoire associée auditif, geste, avec un passage entre les deux par le nom des notes, mais là ou ça foire c'est pour la traduction portée->mélodie.
Idem très loin de l'hypermnésie !
Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise. Savoir beaucoup me semble incompatible avec le fait de savoir remettre en question. Au delà d'un certain niveau de "bourrinage" de par coeur, la flamme de la raison ne peut que disparaitre selon moi.
On est fait pour apporter à la connaissance ou s'en servir, mais pas pour l'emmagasiner. C'est pour ca que l'on a inventé l'écriture et aquis la capacité d'abstraction.

Néanmoins bonne mémoire vive, genre partiel avec bourrinage 2h avant Wink .

Je hais cette volonté permanente de savoir d'emblée et d'émettre des doutes sur l'auto didactisme des gens. Comme si un diplôme garantissait quoi que ce soit ! Quand on les a, on sait bien ce qu'il valent. A part une certaine protection face a l'agressivité des autres. Et encore.
Mais bon force est de constater que quand on te pose une question, si tu réponds "j'en sais fichtrement rien parce que pour l'instant je m'en fous comme de l'an 40, mais je reviens dans 10 minutes je saurais", t'as tendance soit à être pris pour un imbécile soit pour un prétentieux et la t'as plus qu'à disparaitre.Embarassed

Mais bon faut arrêter le délire : si quand il y a risque de mort d'homme on prône la formation continue (ex: domaine de la santé), c'est pas pour rien ! L'homme n'est pas un disque dur. Les synapses sont et restent +/- même avec l'âge très malléables, plastiques. Sans réactivation régulières (comme la mémoire vive), les condensateurs synaptiques se vident ! On est plutôt des mémoires vives, et comme par bonheur durant toute sa vie on n'a pas de coupure de courant (encéphalo plat), tout est bien dans le meilleur des mondes.
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.
Ah je me changerais pas : le révolté permanent !

bepo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Philippe le Lun 08 Fév 2010, 13:53

notonecte a écrit:Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise.
Perso j'utilise le terme savoir pour ce que tu décris, et je réserve connaissance à ce que l'on a acquis par expérience directe, par le corps en fait (et souvent aussi motivé-e par le coeur...).

La plupart des gens de nos sociétés occidentales (dont moi) sont assez sévèrement handicapés physiquement, à cause des cuirasses émotionnelles, et du fait d'avoir passé un nombre énorme d'heures le cul sur une chaise pendant leur scolarité. Comparer avec la manière de se déplacer d'un-e humain-e dit-e primitif/ve...

En fait, nos corps étant comme partiellement figés, je ne serai pas étonné que cela restreigne le champs des connaissances (comme déf. supra) accessibles. (Mais ceci n'est qu'une intuition, je n'ai pas d'arguments pour l'étayer.)
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.
Judicieuse remarque. Wink
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1949
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Nobody le Lun 08 Fév 2010, 14:24

Phil a écrit:
notonecte a écrit:Je développe même une profonde aversion pour la science au sens étymologique "connaissance". Pour moi la connaissance pure comme elle est mise en avant par tous les concours, ou études, quizz télé ne sert qu'à véhiculer de la bêtise.
Perso j'utilise le terme savoir pour ce que tu décris, et je réserve connaissance à ce que l'on a acquis par expérience directe, par le corps en fait (et souvent aussi motivé-e par le coeur...).

La plupart des gens de nos sociétés occidentales (dont moi) sont assez sévèrement handicapés physiquement, à cause des cuirasses émotionnelles, et du fait d'avoir passé un nombre énorme d'heures le cul sur une chaise pendant leur scolarité. Comparer avec la manière de se déplacer d'un-e humain-e dit-e primitif/ve...

En fait, nos corps étant comme partiellement figés, je ne serai pas étonné que cela restreigne le champs des connaissances (comme déf. supra) accessibles. (Mais ceci n'est qu'une intuition, je n'ai pas d'arguments pour l'étayer.)
Pour moi la société de la connaissance est juste une façon de protéger certains statuts sociaux, qui permettent d'avoir le temps de réactiver régulièrement sa mémoire.

Judicieuse remarque. Wink

D'accord avec... é bé tout! bounce La connaissance est un processus d'expérimentation du savoir, une mise en corps si l'on veut, une incarnation là où d'ordinaire, s'agissant du savoir, il y a incarcération... Comment par exemple apprendre judicieusement une langue sans se promener là où des voix, des sourires et des gestes, des humains dans leur propre totalité unique la pratiquent? Comment s'enchanter d'une langue (la nôtre, "maternelle", y compris) sans l'aborder dans son paysage, ses mouvements, sa fluidité? Le corps a besoin bien sûr également de se poser mais ça n'a tout bonnement rien à voir avec les journées de cours réglementaires, cette rigidité cadavérique... En forçant ainsi le corps on désapprend l'esprit. L'école obligatoire a peut-être permis une meilleure propagation des techniques (écriture, calcul...) - il faudrait vraiment le prouver, cela dit - mais elle a menti sur son propos - il ne s'est jamais agi d'enseigner aux hommes mais de les embrigader : toujours un problème de nombre, et qui va croissant... J'aime de mieux en mieux l'idée de gnose, pas au sens religieux mais plutôt, pour le dire comme ça, métaphysique... Une métaphysique du corps ensemble (tête et coeur et bras et jambes...) comme pratique de la connaissance. Là le(s) savoir(s) ne vaut (lent) qu'en tant qu'étape plus ou moins provisoire sur le chemin de la vérité des choses. Toujours en attendant mieux. Et non cet outil politique illusoire qui ne mère à rien sinon à encore toujours plus de souffrance...
En gros, quoi... bom

Nobody
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 259
Date d'inscription : 01/12/2009
Age : 40
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Bleuenn le Dim 14 Juin 2015, 12:49

Ma mémoire est très mauvaise en encodage (apprentissage) mais elle fonctionne à long terme, une fois la donnée apprise. En fait, je ne sais pas trop.
Je n'ai pas de vrais souvenirs avant mes 6 ans et l'entrée à l'école.

J'ai une mémoire auditive, je peux entendre des chansons et les connaître presque par cœur en une écoute si je veux vraiment m'en souvenir. J'utilise pas mal la subvocalisation mais je crois que ce n'est pas la bonne façon d'apprendre pour moi. En général, les langues, je les apprends intuitivement sans gros travail, hormis quelques mots plus difficiles pour les langues que je côtoie régulièrement (via les films ou les chansons).

Je n'ai pas de mémoire des gestes, donc pour la danse, c'est compliqué et surtout très long pour moi d'apprendre les pas. J'y arrive quand les gestes ont une signification que ça raconte une histoire, je m'aide des rythmes de la musique pour mémoriser les pas. Sinon, j'écoute bien quand la prof énumère les pas pour m'en souvenir.

Ma mémoire visuelle est peu développée, on va dire. Je me perds facilement, je ne repère pas les chemins dans les villes ou les bâtiments donc je les apprends de manière mécanique (nom de la rue 1- rue 2...; ou bâtiment A, étage 2, escalier F, 2e porte à gauche) ou je fais des plans, le temps de connaitre le chemin. En fait, je n'ai pas une si mauvaise mémoire visuelle que ça mais je ne sais pas intuitivement prendre des points de repère, ce n'est pas naturel. Quand je m'oblige à le faire, c'est tout de suite nettement mieux... Sauf que j'y pense rarement donc le papier est mon ami.

J'ai surtout des soucis d'attention, je me suis rendue compte il y a un peu plus d'un an que si je pense consciemment qu'il faut que je retienne telle donnée, j'y arrive mieux.
avatar
Bleuenn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 414
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 33
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre mémoire.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum